Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Principe de précaution, volcanique

Principe de précaution, volcanique

La désinformation et le manque de solution m’ont poussé à publier l’abstract de mon mémoire réalisé en 1998 — détection des panaches d’éruptions volcaniques à partir d’images satellitaires — apportant une piste prometteuse quant au réel problème que suscite l’éruption des volcans et en particulier l’Eyjafjoll en Islande.

Depuis bientôt 12 ans qu’est sorti le résultat de cette recherche, il n’y a apparemment pas eu d’avancée notable vis-à-vis de cette problématique (d’après mes recherches récentes sur les moteurs de recherche).

Mais la vraie raison de ce billet d’humeur est que nos politiques ont pris des décisions sur base de mauvais conseils.

Admissible dans un premier temps car tout le monde ne peut être judicieusement conseillé (surtout sur des sujets si spécifiques) mais impardonnable sans y apporter d’excuses.

En effet, se justifier sous le principe de précaution et obliger de fermer totalement le trafic aérien et d’en faire porter le poids économique sur la communauté dans l’indifférence total est selon moi inconcevable.

La décision du commissaire européen, Mr De Gucht, annonçant que des aides pourraient être allouées pour soutenir les conséquences de leur choix politique, ne me semble pas juste.

En effet, bien que ces aides soient puisées de vos impôts, ce n’est pas à vous qu’elles seront retournées pour vous dédommager du chômage économique obligatoire dont vous serez victime.
De même, les congés seront a priori forcés c’est-à-dire sans solde ; en Belgique, le ton est déjà donné : ne confondez pas « cas de force majeure pour se rendre à son travail » et « cas de force majeure pour revenir de ses vacances ».

Dans une entreprise, quel que soit le secteur d’activité, toute faute professionnelle est sanctionnée, qu’en sera-t-il de nos politiciens ?

En entendant les propos de Mr Joachim Hunold (patron de Air Berlin, deuxième compagnie allemande) dire « En Allemagne, il n’y a même pas eu de ballon météo pour mesurer si et combien de cendres volcaniques se trouvent dans l’air » (Source : Bild am Sonntag). On peut se demander où sont les experts ?

Et que dire des propos ambigus en provenance d’un organisme aussi respectable que l’OMS :

 "16 avril 2010 – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué vendredi que les cendres projetées dans l’atmosphère par le volcan en éruption en Islande pourraient poser un risque pour la santé, en particulier pour les gens souffrant d’asthme et d’autres problèmes respiratoires."
Publier sur http://www.un.org/apps/newsFr/story...

Il est vrai que je ne suis ni vulcanologue ni médecin mais je ne connais pas beaucoup d’asthmatiques qui font des promenades à 8000 mètres d’altitude !
Cela n’apporte qu’une désinformation semant le trouble dans l’esprit de tous.

Décidément le principe de précaution a bon dos, faut-il rappeler les affaires telles que H1N1 et la crise financière récentes qui ont été gérées selon ce même principe ?

On pourrait se demander pourquoi ne pas généraliser ce principe et l’appliquer à des sujets tels que l’acceptation des cultures des pommes de terre génétiquement modifiés, ou encore la régulation bancaire de "Bâle 3”.

Lobbying, vous répondrez !

Soit mais que les politiques retrouvent leur indépendance pour que nous leur redonnions notre confiance.

En ce qui concerne la technique d’identification du nuage vous trouverez des informations sur ce site (technique) : http://sites.google.com/site/volcaneneruption/


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • JET67 JET67 21 avril 2010 12:16

    Quelle aubaine pour « les décideurs »... cet écran de fumée volcanique ! Ils pourront toujours se cacher derrière pour justifier la desinformation à laquelle ils se livrent systématiquement à chaque « alerte »... par mesure de précaution.


    • JL JL 21 avril 2010 14:16

      Même chose ici ! Ces chemtrails sont un véritable scandale insupportable.

      Pendant quelques jours, j’ai eu le sentiment de revivre, un sentiment que j’avais oublié depuis des années : pas de barreaux dans le ciel !

      Depuis ce matin nous sommes à nouveau enfermés : j’ai l’impression de faire partie d’un troupeau que des êtres supérieurs « élèvent » selon des procédés dont nous ignorons tout ! 

      Quand j’étais militaire, il se disait qu’il y avait du bromure dans le vin : j’éprouve vis-àvis des chemtrails, le même répulsion.


    • Philippe D Philippe D 21 avril 2010 14:28

      Ces chemtrails sont un véritable scandale insupportable...


      Mais de quoi parlez-vous JL ? 
      Des traces des avions à réaction dans le ciel ? On peut certes préférer un ciel limpide, tout bleu ou tout gris, ..... mais il faut bien évacuer les gaz de combustion des avions à réaction.
      A moins de supprimer les avions. Et les voitures qui ont des pots d’échappement...

      Ou alors penseriez-vous à autre chose ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès