Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Procès Scientologie : la justice française sera-t-elle partisane ou (...)

Procès Scientologie : la justice française sera-t-elle partisane ou indépendante ?

Très important, ce procès contre l’Eglise de scientologie qui se tient jusqu’à la fin novembre 2011 à Paris. Il s’agira de voir si la justice française participe à la « lutte contre les sectes », non fondée juridiquement, ou si elle constitue bien une instance indépendante se réglant sur le droit, et non la passion ou la rumeur.

Les faits : les deux principales structures de la Scientologie française, le Celebrity Centre et sa librairie SEL, condamnées en première instance à de lourdes amendes pour "escroquerie en bande organisée", et cinq scientologues, qui avaient écopé d´amendes et de prison avec sursis, sont rejugés par la cour d´appel de Paris jusqu´au 1er décembre 2011.

D’un côté, un mouvement qui se dit religieux : « L´Église de Scientologie est une religion qui existe depuis 50 ans dans notre pays. Elle compte des dizaines de milliers de scientologues en France, des millions dans le monde et plus de 9000 églises, missions et groupes sur les 5 continents ».

En face, le pouvoir et ses instances de lutte contre les minorités spirituelles. Et non pas non les familles, comme le pouvoir et les médias tentent de le faire croire. En effet, étrangement, il n’y a aucune victime dans ce procès : le dernier plaignant encore présent au précédent procès s´est depuis désisté.

Dans un communiqué, l’Église de scientologie remarque : « Sans l’intervention de l’exécutif et du dispositif mis en place pour influencer les magistrats dans notre pays en ce qui concerne les affaires de minorités religieuses et de conviction, l’affaire aurait dû en rester là ».

Protéger le monopole pharmaceutique ?

Demeurent cette fois-ci seulement deux parties civiles : le Conseil national de l´ordre des pharmaciens et l’Unadfi, association spécialisée dans la lutte contre les sectes.

L’Unadfi, contrairement à l'image qu'elle tente de faire passer, ne représente aucunement les familles. C’est une association gouvernementale de fait, financée en quasi totalité par les finances publiques, et non par des adhérents provenant de "victimes" des sectes : en 2006, sur plus de 600 000 € de subventions, elle n’avait pas dépensé un centime dans son budget "aide aux victimes". Idem en 2007.

Sur le site de Cap Lc, on peut lire la brochure : « Les fonds publics sont-ils utilisés dans l´intérêt général ? » On découvre les sommes importantes que reçoit cette association comparées à ce que reçoivent d´autres associations. Par exemple, Fondation Abbé Pierre : 437 000 € pour 10 972 membres actifs, contre Unadfi : 622 172 € pour seulement 290 membres actifs !

L’Unadfi sert en fait de paravent à la Miviludes, ce qui permet à cette dernière de faire faire par d'autres le travail d'incitation à la haine des minorités tout en prétendant, elle, « agir dans le respect des croyances ».

Bien qu’ayant été déboutée au premier procès, l’Unadfi s´est représentée. L´Église de scientologie l’a assignée en justice pour « appel abusif ».

« Seule une aide internationale peut remédier à cette discrimination institutionnalisée »

La Miviludes et l’Unadfi ont depuis longtemps développé de multiples actions envers les différents corps constitués, élus locaux, administratifs, magistrats, etc., pour les « sensibiliser à la problématique sectaire ». En réalité, pour diffuser leur seul point de vue négatif, fermé à toute critique et à toute observation contradictoire, et discriminant la nébuleuse spirituelle et thérapeutique. Représentant l’État directement et indirectement, elles sont dans tous les lieux de pouvoir, à la fois juges et parties. Et notamment dans ce procès.

« Aujourd’hui, explique la scientologie dans un communiqué, le dossier étant toujours aussi vide, la Direction des affaires criminelles et des grâces [ministère de la justice] a été jusqu’à publier une circulaire [le 19 septembre 2011, soit juste avant le début du procès] destinée aux magistrats. En plus de leur donner des instructions pour poursuivre avec acharnement certaines minorités religieuses, cette circulaire enjoint ces mêmes magistrats de travailler en partenariat avec l’Unadfi, alors que cette association est la partie opposée à l´Église dans ce procès, jetant ainsi à bas toute possibilité de justice équitable pour les mouvements concernés, dont l´Église de Scientologie. Cette circulaire illégale a fait l’objet d’une plainte [le 10 octobre 2011] devant le Rapporteur spécial sur l’indépendance des juges de l’ONU. Cette ingérence de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire est une pression indue et revendiquée sur les magistrats de Cour d’appel. »

Pour le mouvement, seule une aide européenne ou internationale peut aujourd’hui « remédier à [cette] discrimination institutionnalisée ». Une aide qui commence à se manifester d’ailleurs de plus en plus clairement.

Les membres du Congrès américain, dans une lettre adressée au premier ministre français, datée du 28 octobre 2011, et cosignée par les présidents du groupe d’étude sur la liberté religieuse dans le monde du Congrès, écrivent : « Nous sommes inquiets du fait qu’il n’y ait aucune chance de réelle justice pour ces mouvements (mouvements religieux minoritaires, ndt) et ceci apparaît comme une intervention directe du pouvoir exécutif pour influencer et diriger les décisions des magistrats dans les affaires délictuelles ».

Précisions : Je précise que je ne soutiens ni ne combats l’Église de scientologie. Je ne me prononce pas sur sa culpabilité ou son innocence. En revanche, je défends son droit à une justice équitable, ce qui paraît ne paraît pas forcément assuré dans le procès en cours, comme on peut le comprendre en lisant l’article. Mais la justice sait faire montre de sursauts d´indépendance, d’impartialité et de conscience. Attendons donc ses conclusions.

Je précise également que j’approuve le principe d’une veille sur les "dérives sectaires". Encore faudrait-il au préalable définir ces termes juridiquement. Et que cette veille s´exerce sur toutes les composantes de la société. Y compris sur les familles où l´on compte une femme tuée tous les trois jours par son compagnon et 100 000 viols par an... Et que cette veille ne soit pas menée comme aujourd’hui, de façon arbitraire, non scientifique ni républicaine, jamais contradictoire, essentiellement répressive et sans être contrôlée par personne.


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Krokodilo Krokodilo 14 novembre 2011 10:41

    Oui la justice est partisane : un tome entier du dossier avait disparu avant le précédent procès de Lyon ! Et la Scientologie ne doit qu’à une gaffe (ou pas) d’un député de ne plus risquer lors du procès actuel la dissolution et l’interdiction en France...
    Les USA ne sont pas une référence en matière d’escroquerie : n’importe quel gourou allumé peut s’y proclamer fondateur d’une religion.


    • Victor320 14 novembre 2011 11:36

      Une justice NON partisane garantit la justice pour tout le monde. Si ce n’est pas le cas, alors à quoi bon avoir une « justice » et gaspiller un montant phénoménal là-dedans.

      Une justice partisane ferait de notre pays un état tyrannique. ! 

    • Hélène 14 novembre 2011 12:46

      Pour avis à Krokodilo, les dossiers disparus dans une précédente affaire n’ont rien à voir avec la Scientologie. Il a été prouvé que cette disparition était accidentelle, comme beaucoup d’autres au sein des Tribunaux, et la Scientologie a gagné en diffamation sur ce sujet. Mme Guigou, alors Ministre de la Justice, a en effet, tenté d’utiliser cet incident contre la Scientologie, et surtout pour faire relancer le dossier alors touché par la prescription. Elle y est arrivée, alors que dans une affaire similaire concernant des policiers, la perte de dossier par le Tribunal n’avait pas mis en cause la prescription. La perte des dossiers a donc été préjudiciable à la Scientologie, qui a cependant, en final, et malgré la pression indue de l’exécutif, bénéficié d’un non-lieu. Quant à la modification de la loi, savez-vous qu’elle a été inscrite dans le projet en juillet 2008, époque où la Scientologie avait un non-lieu dans l’affaire. Ce n’est déjà ni dans ses façons d’agir, ni dans son pouvoir d’intervenir dans les affaires de l’Etat, ce n’était alors pas non plus un sujet pouvant la concerner. On n’est pas obligé de s’intéresser à la Scientologie, ni d’avoir à son sujet une émotion positive ou négative, mais si l’on se penche sur ses dossiers, autant le faire avec recul et objectivité, cela évite de se faire le relais des mauvaises rumeurs et préjugés multiples que, faute d’autre chose, la Miviludes et l’ADFI font courir à son encontre, agissant se faisant en pur abus d’autorité et de pouvoir.

       

       


    • Krokodilo Krokodilo 14 novembre 2011 16:51

      Par définition, quand une disparition est mystérieuse, on ne peut pas prouver son origine, accidentelle ou pas. L’enquête a dû simplement conclure qu’il n’y avait aucun indice en faveur d’une cause autre qu’accidentelle.


    • Hermes Hermes 9 décembre 2011 14:18

      Au hasard du Web

      Paul Haggis : source

      "Over the years, Haggis estimates, he spent more than a hundred thousand dollars on courses and auditing, and three hundred thousand dollars on various Scientology initiatives. Rennard says that she spent about a hundred and fifty thousand dollars on coursework. Haggis recalls that the demands for donations never seemed to stop. “They used friends and any kind of pressure they could apply,” he says. “I gave them money just to keep them from calling and hounding me.”

      Et bien d’autres choses encore dans cet article... les isolations familiales, etc etc.

      Et encore ci-dessous : source

      "The Church of Scientology is under investigation for human trafficking and using free labor — in part, to service the demands of its celebrity icon, Tom Cruise."

      Et pour ceux qui veulent en savoir plus, désormais les documents internes de cette organisation sont sur Wikileaks ici.


    • Victor320 14 novembre 2011 10:46

      Je pense également que le droit d’avoir un procès équitable est un des droits les plus fondamentaux pour préserver la démocratie en France. Que ce soit pour un individu ou pour n’importe quelle entité.

      Le fait que l’unadfi doivent travailler en partenariat avec les magistrats et qu’elle soit partie civile en même temps et plus que douteux, d’autant plus qu’elle avait été déboutée en première instance. !
      La justice doit rester indépendante !

      • coudjouac 14 novembre 2011 11:19

        Dès qu’on entre sur le terrain des minorités religieuses en France, le débat est faussé. Même pour les juges c’est très difficile. Ils sont formés pour considérer les mouvements dits « sectaires » comme des coupables a priori. Justement à cause de la propagande de l’Unadfi et de la Miviludes. C’est très franco français, mais c’est aussi très dangereux pour notre démocratie.
        Les américains ne sont pas une référence pour beaucoup de choses (genre peine de mort et attitude guerrière), mais ils ont aussi de très bons cotés, dont la liberté de religion. Ne pas oublier qu’ils ont inventé la démocratie bien avant nous, et qu’on s’en est largement inspiré pour notre constitution.


        • Krokodilo Krokodilo 14 novembre 2011 16:59

          Le sujet n’est pas la religion mais l’escroquerie (techniques d’évaluation mentale pseudo-scientifique, tarifs exorbitants, coupure du milieu familial). La Sciento ne se présente pas réellement comme une religion mais comme une technique d’épanouissement mental, dont le prix final si on suit tout le parcours ruinerait même Mme Bettencourt !
          Un lien avec mon article, dans lequel j’ai cité pas mal de références.


        • JL ML JL ML 14 novembre 2011 17:20

          @ crocodilo : oui, le sujet du procès, c’est l’accusation d’escroquerie. Mais le sujet de l’article est les conditions de ce procès. Tout citoyen, serait-il un escroc, a droit à une procès équitable, ce qui n’est pas le cas ici, l’article le démontre. Tout citoyen démocrate devrait s’en indigner. Mais l’indignation est souvent, on le voit, sélective...


        • Marie 16 novembre 2011 17:29

          Krokodilo, que connaissez-vous de la Scientologie ? Rien à bien regarder. Vous vous accrochez à quelques idées toute faites que des gens malveillants ont concotées pour imprégner les pensées crédules. La Scientologie n’a rien à voir avec vos descriptions hallucinantes. Les Scientologues sont mêlés à la population, et ont une vie de famille comme tout le monde, ceux qui ont étudié la Scientologie en comprennent le caractère de rigueur scientifique et tout en étant Scientologue ils ont une vie très « français moyen », avec des loisirs, une voiture, souvent une maison, etc. Faudrait pas que les rumeurs folles contre la Scientologie vous montent à la tête et vous fassent perdre la raison.


        • Hermes Hermes 17 novembre 2011 17:03

          Bonsoir,

          Je suis complètement d’accord avec l’aticle sur le fond de la justice équitable et sur l’inadmissible de la présomption de culpabilité, mais il a un parfum délicat de manipulation dans la mesure où il a tendance à déplacer la problématique soulevée par le procès, l’escroquerie, vers la problématique de la forme du procès. D’autres accusés célèbres ont déjà usé du stratagème. Peut être l’auteur ne l’a-t’il pas fait à dessein d’ailleurs.

          Par ailleurs tout un chacun est libre d’avoir son opinion sur le sujet sans nécessairement se faire traiter de fou. C’est une technique connue dans certaines organisations appelées sectes de convaincre de folie vis-à-vis des autres, toute personne qui est conteste vivement les méthodes ou les procédés employés.

          Il serait souhaitable que sur agoravox ces procédés assimilables à des insultes soient proscrits. Il est normal que certains soient convaincus du bien fondé de la scientologie et d’autres non. Maintenant si on ne peut pas l’admettre et que celà se manifeste par ce type de tentative de mise hors jeu, là il y a un réel problème.

          Bien cdt.


        • Hermes Hermes 17 novembre 2011 17:07

          Nota : ce commentaire s’adresse à l’ensemble du fil dans lesquels le mot « fou » et les mots « perdre la raison » sont déjà apparus.


        • Hélène 14 novembre 2011 12:21

          Le coeur de toutes ces affaires, c’est que les dossiers sont vides. Un magistrat instructeur a eu le courage de ses observations et a décrété le non-lieu. Mais cela contrecarrait les projets malsains de la Miviludes et de l’ADFI qui veulent condamner sans avoir à prouver, qui voudraient même que leurs seules deux voix suffisent à condamner au nom de l’Etat, sans procès, comme font les dictatures pour éliminer leurs adversaires. La Scientologie subit un traitement social des plus inéquitables, qu’elle se batte pour avoir un procès équitable, alors que ce procès même est né d’une mascarade, c’est tout à son honneur.


          • Ann O’Nymous 14 novembre 2011 14:34

            Les scientologues et leurs affidés sont de sortie...


            • Lorelei Lorelei 14 novembre 2011 22:18

              tiens tiens encore qui se prend pour marat, faut arrêter de nous jouer à je veux tuer tous le monde car ce sont des déviants


            • Lorelei Lorelei 16 novembre 2011 09:25

              bah, perseus il reste encore des gens dans ce pays qui refuse le fascisme des big pharma, des financiers et des états....ne vous en déplaise, la justice doit se comporter avec honneur et impartialité et si ce n’est pas le cas, j’espere que la france sera encore une fois condamné pour ses agissements récurrents envers les minorités etc...


            • bluerage 14 novembre 2011 16:01

              La sciento ne veut que votre bien, débarrassez vous de vosu préoccupations matérielles en lui donnant tout votre argent...


              • Claire29 Claire29 14 novembre 2011 16:41

                Avec la Miviludes,l’Etat français a mis en route une machine infernale qu’il ne peut plus arrêtrer sans risquer de provoquer une levée de boucliers dans le« pays desDroits de l’Homme » !
                Aucun responsable politique n’a assez de courage actuellement pour faire marche arrière :

                le gouvernement suit aveuglément et sans état d’âme les directives de la Miviludes.
                C’est ainsi que l’Assemblée a voté en catimini l’immunité de la Miviludes,
                que l’université de Paris -Descartes a mis en place une formation qui n’est pas autre chose que la propagande de cette police de la pensée,
                la chasse aux sorcières se propage de façon insidieuse dans tous les ministères,c’est ainsi que Nadine Morano,à l’occasion des assises de la formation professionnelle continue qu’elle lançait à Paris, évoquait alors la lutte contre les dérives sectaires et déclarait que des contrôles effectués par les services de l’État avaient permis de déceler des dérives sectaires dans le système de la formation continue
                Tout cela dans l’indifférence générale ou avec l’approbation de quelques fanatiques qui ont besoin de désigner des boucs émissaires à la vindicte populaire !
                Il faut donc que ce soit un pays étranger qui rappelle à la France qu’il existe des textes internationaux qu’elle s’est engagée à respecter !


                • wesson wesson 14 novembre 2011 17:24

                  Bonjour l’auteur,
                  cet article est grotesque, tant il convient de rappeler l’historique de la Scientologie.

                  Invoquer le désistement de témoins est une rigolade : Il existe en effet tout un tas de témoignages - pas seulement en France - qui expliquent comment la Scientologie fait pression sur ses anciens adeptes afin qu’ils n’aillent pas au procès. Il faut également se rappeler du précédent procès en France, ou l’avocat de la défense a invoqué une disposition de la loi résultant d’une erreur de transcription, devant un procureur de la république complètement ignorant de cette « erreur ». L’affaire étant d’ailleurs parfaitement croquignol car d’une part, les avocats américains savaient cette erreur bien avant qu’elle ne soit publique, et d’autre part, personne à l’exécutif n’a pris la peine de re soumettre la loi afin de corriger cette « erreur » - alors que par exemple pour l’Hadopi, le gouvernement a fait revoter jusqu’à ce que le résultat soit conforme à ses attentes.

                  Ce qui se juge là, c’est toute une hypocrisie gouvernementale face à cette secte. Celle-ci monte des associations de réinsertion qui proposent des « stages » ou la scientologie emprisonne pratiquement ses victimes, en les bourrant de « vitamines » et les privant de sommeil pour attendrir la viande. Le gouvernement y trouve son compte car on lui gère une population traditionnellement difficile, et la secte y trouve une aura de respectabilité et surtout une source de financement légale tout en se rendant indispensable.


                  • JL ML JL ML 14 novembre 2011 17:43

                    Merci pour l’adjectif « grotesque »...

                    Concernant vos arguments, ils me paraissent inopérants car fondés, non sur des faits, mais sur des rumeurs, des suspicions, des calomnies, etc. Et vous ignorez le fait que la Miviludes et l’Unadfi sont impliqués dans l’appareil répressif, sont donc juges et parties, en contradiction complète avec nos principes républicains.


                  • Claire29 Claire29 14 novembre 2011 18:14

                    wesson,Mon pauvre ami,c’est vous qui êtes grotesque !
                    vous pourriez au moins prendre la peine de lire la réponse d’ Hélène plus haut au sujet de ces accusations,voici ce qu’elle répond :
                    « Quant à la modification de la loi, savez-vous qu’elle a été inscrite dans le projet en juillet 2008, époque où la Scientologie avait un non-lieu dans l’affaire. »

                    En fait,vous ne voulez VOIR,ENTENDRE,LIRE que ce qui va dans le sens de ce que vous voulez démontrer.
                    Mais pour qui vous prenez-vous à la fin ?
                    Vous croyez tout savoir,alors que vous ne savez RIEN,vous croyez avoir tout compris,alors que vos propos sont la PREUVE que vous ne comprenez RIEN !
                    Un peu plus de modestie s’il vous plaît !



                  • wesson wesson 14 novembre 2011 23:59

                    « Merci pour l’adjectif »grotesque« ... »

                    et je le maintient !

                    Vous voulez des références non impliqués dans l’appareil répressif, qu’à cela ne tienne. Vous avez par exemple ici des témoignages recueillis par le site prévensecte, qui a payé assez cher son engagement d’ailleurs comme expliqué en 1ère page.

                    Et pour le bidouillage législatif consiste au fait que le texte adopté au final n’était pas celui qui avait été discuté par les députés. Le bidonnage taillé sur mesure consistait à interdire la possibilité de dissolution d’une personne morale en cas d’escroquerie - très exactement ce dont avait besoin la scientologie. Le fait que la loi était en préparation depuis un moment ne change rien : il y a eu tromperie, et elle est intervenue au bon moment, quelques jours avant le verdict d’un procès en escroquerie de plus contre les scientologues. Alliot Marie a même précisé que l’erreur serait rapidement réparé, ce qui sauf erreur de ma part n’est toujours pas le cas ! tenez, une source parmi d’autre, le JDD.

                    Votre seul argumentaire je le résume : La mivilude c’est l’état, et l’état c’est caca - donc la mivilude c’est caca ! Si vous souhaitez me convaincre trouvez un peu mieux que ça !


                  • wesson wesson 15 novembre 2011 00:03

                    bonsoir Claire29,

                    « Un peu plus de modestie s’il vous plaît ! »

                    venant d’une personne qui me compare avec quelques autres à un cafard sortant d’un placard, c’est effectivement un sage conseil que vous me donnez là !


                  • Hermes Hermes 14 novembre 2011 18:07

                    Merci de ce commentaire qui remet les choses sen place. Si ce que vous dites sur les associations de réinsertion est véridique, c’est extrémement grave.

                    Faut-il rappeler la thèse de droit pénal de Arnaud Palisson sur la scientologie et le sort qui lui a été réservé ? Et il ne parlait pas des extorsions d’argent. Lire aussi ceci.

                    Arnaud Palisson, ancien lieutenant des Renseignements Généraux, était chargé de la surveillance des sectes. Résistant aux menaces de la secte, il a été déplacé suite à cette thèse par par Claude Guéant et Nicolas Sarkozy, puis il s’est exilé au Canada.

                    A méditer sérieusement.


                    • Lorelei Lorelei 14 novembre 2011 22:14

                      vous êtes à mourir de rire déjà il faut attribuer à césar ce qui est à césar, le propos a été tenus par un auteur tres célébre et il s’agissait d’orwell, si déjà, il faut connaitre son histoire avant de raconter des bêtises

                      George Orwell, who wrote to a friend in 1938 that « there might be a lot of cash in starting a new religion. » His letter was later published as part of a collection of letters which was circulated widely. It seems that Orwell’s comment has been misattributed to Mr. Hubbard. This was recognized by courts in Germany who enjoined those who had attributed such a statement to Mr. Hubbard from repeating it.


                    • Lorelei Lorelei 14 novembre 2011 22:21

                      ils sont si raciste que les acteurs noirs tres celebres sont scientologues, qu’il y a des arabes etc...comme quoi l’imbécilité de certains propos ne font que se deverser


                    • Victor320 15 novembre 2011 00:21

                      Juste pour information, et pour illustrer le fait que certains disent n’importe quoi... Isaak Hayes était Scientologue, noir, et fut une personne qui lutta énormément pour l’émancipation des Noirs aux Etats-Unis.

                      Mais je pense que les personnes intelligentes s’en étaient rendus-compte...

                    • Lorelei Lorelei 15 novembre 2011 00:28

                      ce n’est pas le seul il y a isaac hayes, il y a Forest Whitaker et bien d’autres et je sais qu’il y a des japonais, des arabes, des russes, être à ce point dans le déni des faits, faut avoir un vrai probleme en plus on trouve un listing de celebrités du monde qui sont scientologue sur le net


                    • Claire29 Claire29 15 novembre 2011 18:30

                      Tout dépend du but :
                      le but de ce genre de questions est d’AIDER la personne à qui elle est posée à s’améliorer en découvrant des choses sur elle-même !


                    • Lorelei Lorelei 15 novembre 2011 21:27

                      bah votre argument tiendrait s’il n’y avait pas tant de gens de toutes origines et de tous milieux mais votre délire va dans tous les sens et en plus vous faites partis des gens qui à la place d’etudier un sujet directement étudie les opinions sur le sujet et ça en dit long sur vous, vous faites êtes l’incarnation parfaite de l’opération milgram qui montre la stupidité infini de certaines personnes pretes à obeir plutôt qu’à être un hérétique mot qui veut dire savoir penser par soi même et ça suppose d’étudier les sujets et non les opinions


                    • Lorelei Lorelei 15 novembre 2011 21:35

                      en plus votre compréhension primaire de cette phrase laisse rêveur, c’est marrant cette lecture des choses au 1er degré et littéraliste vous me faites penser aux extremistes de l’islam et du christianisme qui souvent voit la notion du mot dieu comme étant une chose extérieur à eux


                    • Lorelei Lorelei 14 novembre 2011 22:16

                      bref encore un qui va chercher à comprendre un sujet en étudiant les opinions qu’il fait passer pour le sujet, la preuve en est votre incapacité d’attribuer les citations correctement


                    • Lorelei Lorelei 15 novembre 2011 21:33

                      j’estime pour ma part que lire que vous savez ce qu’est la scientologie en allant pioger sur les opinions parfois les plus folles sur ce qu’est la scientologie montre que vous avez plutôt un probleme quant à savoir etudier le sujet directement, ce qui est logique pour un certain nombre de gens, mais pas pour les vrais fous


                    • Victor320 16 novembre 2011 12:27

                      Et quel est votre intérêt, monsieur, ou madame Perseus, d’absolument vouloir raconter l’histoire de ce soit-disant xenu ? Perseus, feriez vous partie d’une secte qui « idolâtrerai » ce xenu.. ?????


                    • Claire29 Claire29 14 novembre 2011 18:27

                      Voici les cafards qui sortent de leurs placards les sites poubelles,
                      comme si les gens n’étaient pas capables de se faire leur propre opinion
                      en allant chercher les infos à la SOURCE !


                      • achilles 14 novembre 2011 19:04

                        Bravo ! un gars intelligent !


                        • Victor320 14 novembre 2011 19:32

                          Cet article évoquait le droit qu’a toute entité de pouvoir bénéficier d’une justice équitable.

                          Certains commentaires n’en tiennent pas compte en s’écartant du sujet de base et détruisent par là-même le sujet de discussion en dégueulant une propagande noire sur la scientologie, quelques-uns n’étant pas fondés, et cela peut se voir rapidement.
                          Je vais susciter plein de commentaires à mon encontre en disant cela, mais certaines personnes ne mettent délibérément QUE des liens ou données contre la Scientologie en montrant qu’ils savent tout sur tout alors qu’ils n’ont pas forcément fait de recherches.
                          J’ai fait quelques recherches rapides, et je me suis rendu-compte que, OUI, l’église de scientologie gagnait beaucoup d’argent, MAIS qu’elle en utilisait également beaucoup pour des combats qu’elle juge utile pour l’Humain... Et cella, on ne peut pas leur enlever...
                          On ne peut pas juste les accuser de racket sans regarder leurs actions dans leur totalité.


                          • TyRex TyRex 14 novembre 2011 19:44

                            Votre article soulève des questions intéressantes et en cela je vous remercie.

                            La justice doit être équitable et inaltérable quelque soient les circonstances... théoriquement.

                            Or ce n’est pas le cas. Que la scientologie ait droit à un procès juste, c’est évident. Mais nous savons tous qu’il existe des scientologues dans le monde de la justice, la finance, la politique etc... , et ils feront tout leur possible pour le bien de leur église ce qui est normal après tout. S’ils ont la possibilité par prosélytisme de « joindre » la justice à leur cause, ils le feront... c’est certain.

                            En fin de compte, la Justice n’est pas parfaite et ne l’a jamais été. Les preuves, de détournements voire de contournement de la justice dite impartiale, sont légions quelque soit le crime.

                            La justice est à l’image de l’homme qui la prononce, inique.


                            • Claire29 Claire29 14 novembre 2011 21:46


                              Ce procés n’est qu’un écran de fumée pour faire oublier les dérives sanitaires de l’industrie pharmaceutique et d’autres sans doute.
                              La semaine dernière,on a pu voir sur ARTE un documentaire sur le Médiator suivi du film :
                              MALADIES A VENDRE ou comment l’industrie pharmaceutique crée des maladies pour mettre sur le marché ses« médicaments »,une escroquerie à grande échelle,officielle,protégée par ceux qui combattent les« sectes »,mot qui n’a aucune définition juridique,comme le Président de la Miviludes qui a déclaré :« Tout ce qui est naturel comporte un risque de dérive sectaire » !


                              • Lorelei Lorelei 14 novembre 2011 22:15

                                tous citoyens à droit à un procès équitable quiconque méconnait ce droit fondamental fait rien d’autre que l’apologie du fascisme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès