Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Prostitution : « Avant les lois Sarkozy, la police passait et les choses (...)

Prostitution : « Avant les lois Sarkozy, la police passait et les choses s’arrêtaient là »

Quand la police ignore le droit, il faut aussi parler de zones de non-droit. La Ligue des Droits de l’Homme, le Syndicat de la Magistrature et le Syndicat des Avocats de France viennent de publier leur enquête relative à l’application de la loi sur le racolage.

La Commission nationale Citoyens-Justice-Police s’est fixée pour objectif d’enquêter sur les rapports entre les citoyens et les forces de sécurité, sur le contrôle et le traitement de ces rapports par l’institution judiciaire. Les membres sont la LDH, le MRAP, le Syndicat des avocats de France, et le Syndicat de la magistrature.

Fin juin, ils ont publié un rapport sur les infractions de racolage et les conditions de ces constats. Les témoignages recueillis, malheureusement concordants, permettent de montrer les limites des pratiques policières.

C’est d’abord une nouvelle forme de taxe pour les prostitué(e)s qui est apparue sous la forme des PV pour stationnement interdit, qui, selon le rapport, ne touchent que les camionnettes de prostitution. "Les témoignages précis et concordants des prostituées, qui y exercent leur métier dans des camionnettes, mettent en évidence un détournement du pouvoir de dresser des procès-verbaux : l’enjeu n’est plus la circulation routière, mais la lutte contre la prostitution. [...] De fait, ces contraventions sont considérées par les prostituées comme un impôt, dont l’alourdissement récent est considérable."

Le rapport estime bien des gardes à vue abusives. "Mais la plupart sont menottées durant leur transfert ; nombre d’entre elles sont fouillées dans des conditions humiliantes, leur imposant de se placer, entièrement dénudées, en position accroupie, au prétexte de vérifier qu’elles ne détiennent aucun objet illicite dans les voies naturelles."

Une prostituée témoigne : "Je n’avais plus que mon string ; on m’a demandé de l’enlever ; que pouvais-je bien cacher dans ce bout de tissu ?"

Au bois de Boulogne, les fouilles de sécurité (imposant une nudité totale) sont quasi-systématiques pour les transsexuels, sauf pour les Français. Voilà qui contraste avec le code de déontologie de la police : "toute personne appréhendée est placée sous la responsabilité et la protection de la police ; elle ne doit subir, de la part des fonctionnaires de police ou de tiers, aucune violence ni aucun traitement inhumain ou dégradant."

Les gardes à vue durent "bien au-delà du temps nécessaire aux investigations" et "parfois, cette prolongation est un moyen de punir ceux qui refusent de signer un procès verbal de déposition". La durée des gardes à vue semble alors détachée de celle des enquêtes très courtes, puisqu’elles relèvent souvent du flagrant délit : en fait, selon le rapport, elles constituent une sorte de peine délivrée par la police.

Pour être en flagrant délit, il faut pouvoir relever du racolage. Or, accuse le rapport, lors des interpellations, les clients sont souvent sommés par les fonctionnaires de témoigner de racolage même si c’est faux.

Le rapport note aussi que les sommes d’argent détenues lors des interpellations ne sont pas toujours rendues. Une prostituée rapporte les propos d’un agent de police, "qui a fouillé dans son sac mais ne s’est pas emparé de son argent : « eh bien dis donc t’as de la chance de tomber sur des gars comme nous » (ce qui sous-entend, et confirmerait les propos de plusieurs prostituées, que certains agents de police ne sont pas aussi "scrupuleux"."

Le problème du fichier STIC, que l’on a souvent décrit en d’autres occasions comme casier judiciaire parallèle, apparaît aussi avec la prostitution : "même non poursuivie devant la justice, la prostituée demeure enregistrée comme auteur d’une infraction de racolage". En cas de nouvelles interpellations ou de comparution, de telles informations (souvent fausses d’ailleurs) sont susceptibles de resservir.

"De fait, une justice policière s’est mise en place : les preuves sont appréciées par la seule police, la garde à vue joue le rôle d’une courte peine d’emprisonnement, la confiscation de l’argent tient lieu d’amende, le rappel à la loi de jugement, les conditions dont il est assorti de mise à l’épreuve, le STIC de casier judiciaire."

Pour en savoir plus, le rapport est disponible sur le site du Syndicat de la Magistrature.

Citron-vert.info


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (139 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • Paldeolien (---.---.113.141) 10 août 2006 11:34

    l’Utopie c’est de croire que la police est honnête ! ^^


    • Jesrad 10 août 2006 12:36

      Ca s’applique à toute autorité. Une société doit pouvoir marcher correctement même quand les salauds sont aux commandes.

      Ces dames ont l’oeil aiguisé : appeler un chat un chat, et un impôt un impôt.


    • Marcel Patoulatchi (---.---.83.42) 11 août 2006 15:44

      Comme c’est mignon, ces théories clef-en-main.


    • Rocla (---.---.213.249) 10 août 2006 11:46

      La Police , garants du maintien de l’ ordre,fouillant et piquant l’ oseille dans les sacs à main de ces dames, est-ce possible ? pourtant j’ en ai vus qui avaient l’ air comme il faut ,ben dis donc...

      ROCLA


      • Marcel Patoulatchi (---.---.83.42) 11 août 2006 15:46

        Ah ben si une commission d’extrême-gauche anti-police jusqu’au slip le dit, c’est donc que ça doit être vrai !


      • Rocla (---.---.55.7) 13 août 2006 15:29

        Monsieur Marcel dans mon slip y a pas d’ anti peau lisse,ça glisse.

        Rocla


      • (---.---.71.248) 10 août 2006 12:11

        Salut, c’est Yves.

        Là, j’hallucine. Je me demande si vos nous prenez pour des cons, ou si c’est vous qui l’êtes. Ca commence à être pénible cette mentalité de quelques uns essayant à tous prix de faire passer tous les policiers pour des salauds.

        Je vous cite :

        « Les témoignages précis et concordants des prostituées » : Ca ne vous viendrait pas à l’idée de mettre en doute ces témoignages ? non pas parce que ce sont des putes bien sur, mais parce qu’en l’occurence elles deviennent juge et partie.

        « De fait, ces contraventions sont considérées par les prostituées comme un impôt... » Et alors, leur opinion est une vérité révélée peut-être ? Au nom de quoi se servir de l’opinion de contrevenants pour clouer la police au pilori ?

        « Au bois de Boulogne, les fouilles de sécurité (imposant une nudité totale) sont quasi-systématiques pour les transsexuels, sauf pour les Français... » qui vous l’a dit ? les fouilles se font devant huissier ? oui bien une fois encore vous acceptez sans les mettre en doute les affirmations des délinquants ?

        C’est quand même hallucinant de voir toute l’énergie déployée par les imbéciles à mettre la police en accusation. Cela crée peu à peu une atmosphère de défiance qui donne le résultat que l’on constate dans les commentaires ci dessus. Comme si ces deux imbéciles (Paldéolien et Rocla) avaient d’autre raison que l’air du temps pour insulter les flics !!! Vous les avez vu voler ? tabasser ? Non, surement pas.

        Et bien, évidemment, qui est cité ici comme responsable évident : Sarkozy, le coupable universel, la panacée en matière de paranoîa !!! Quelque chose vous déplait ? C’est la faute à Sarko.

        Encore une fois, ce qui me déplait dans ce mécanisme consistant a essayer de rendre Sarkozy coupable de tout, ce n’est pas l’opinion qui se cache derrière, mais la méthode. Ce n’est pas en se basant sur les prétendues opinions de prostituées pour insulter la police que l’on incitera les gens à réfléchir avant de voter.

        Vous essayer de jouer sur le pire des ressorts : la peur. Moi, j’attends avec impatience que tout le monde joue sur mon préféré : l’intelligence. Le problème est que l’on ne s’adresse pas aux mêmes populations.


        • (---.---.185.253) 10 août 2006 12:53

          +1 Bravo pour ce commentaire. Article de propagande


        • simplet simplet 10 août 2006 13:52

          bah... 2 articles que je lis et 2 fois des supers commentaires du nouvo réac de compèt .. « salut c’est Yves »

          alors oui grande nouvelle pour vous, les flics ne sont pas tous règlos loin s’en faut...

          et quand on jouera sur votre critère « l’intelligence » vous serez sans doute à cours d’arguments celle ci vous faisant défaut...

          abandonnez ce ton haineux et déletaire et peut être que l’on pourra vous lire sans apriori...

          et si vous trouvez normal que l’on taxe les prostitués du manière frauduleuse c’est que vous même n’êtes pas totalement règlo...

          çà doit être du à vos rateaux repètés auprès de ces dames...

          pas cordialement...


        • faxtronic (---.---.127.45) 10 août 2006 13:58

          ca fait encore deux anonymes completement inconnus qui hurle dans le forum. Faut les laisser s’agiter, on verra bien.


        • olivier (---.---.181.188) 10 août 2006 15:57

          Mon cher petit yves, qui apparait pour le moins etre un pro « sarko » ainsi qu’un pro « police » laisse moi quand meme te rappeler que le nombre d’abus commis en réunion par des agents des forces de l’ordre est largement disimilés, pour le plus souvent enterrés en ce qui concerne la prostitution... Pourquoi les differents temoignages rapportés par les prostituées, qui de plus concordent les uns les autres seraient érronés ou faux ? En revanche selon ta vision des choses les hommmes à sarko, pour ne pas les siter seraient eux irréprochables ? Leurs comptes rendus, seraient eux par contre fermés à toutes contestations ? Et-il mormal de procèder à une fouille corporelle complète en long, en large et en profoneur... pour à la basse une interpélation pour racolage ? Interpelation pour prostitution égale racket obligatoire ? Le problème vient du fait que les témoignages des prostituées interpelées ne feront pas le poid face à la version policière. Les flics travaillant la nuit sont souvent plus fatigués, stressés et surtout souvent trop nerveux, pour pouvoir avoir toute leur lucidité au moment des interpélations.Ayant moi meme été témoin il y a de ça environ 2 mois de l’arrestation d’une prostitué par quatre flics. Ces derniers l’on violeminterpelée,menottes aux mains avec une telle violence,envers cette femme qui ne s’emblait plus rien métriséeet se laissait faire comme une marionette face à cette agression. Dit toi surtout mon tout petit yves que les prostitués sont avant tout des femmes, pour la plus part étrangères soumis aux éxigences de leurs macs. Peux tucroire qu’elles aient choisis ce travail par vocation, par plaisir, par amour pour la profession... ? Non,personnelement je ne pense pas. Elles se sont justes retrouvées sur le« trotoir »comme on dit,par obligation, pour pouvoir continuer à vivre ou plutôt pour survivre. Ces jeunes femmes, femmes ou encore femmes plus agées ne merritent pas un tel destin...La police fairait mieux de s’occuper de chercher les « traficants de femmes », plutôt que ne s’en prendre directement à ces pauvres filles à qui on a voléés toutes fièrtés personnels...


        • Romain (---.---.10.200) 10 août 2006 17:12

          Beaucoup d’amis à moi et moi même sont déjà tombé sur des flics cons, voir trés cons. Dire qu’ils sont tous gentils est une abberation comme dire qu’ils sont tous cons. Une chose est certaine peu de policiers quittent leur job lorsque une démocratie se transforme en dictature. A méditer.


        • Marcel Patoulatchi (---.---.83.42) 11 août 2006 15:56

          Vous avez des statistiques, pour appuyer votre histoire de dictature ? Si vous pensez au régime de Vichy, une chose qui est très certaine, c’est que c’est dans la police qu’il y a le plus d’épuration aprês guerre.

          Ce n’est pas chez les corps de la commission anti-police prétexte de l’article que le ménage fut fait. Ignorez-vous par exemple qu’un Barreau très célèbre à fait passer pour mesure de clémence la réeintegration au Barreaux d’avocats juifs, radiés du fait des lois de Vichy, et en refusant de faire compter les années de radiation (pendant la guerre) pour la retraite. Quant au magistrats, on se souvient mal de magistrats ayant quitté leur profession et/ refusé d’appliquer les lois racistes de Vichy.

          En gros, si vous voulez méditez, commencez par là.

          Si vous voulez continuer, demandez vous pourquoi des professionnels du droit se mettent à considérer un témoignage comme vérité absolue.


        • Rocla (---.---.213.249) 10 août 2006 12:29

          Parfaitemment qu’ il y a des flics vereux,pourris etc..ne vous déplaise,cher Monsieur Yann,vous qui pensez qu’ en traitant les autres d’ imbéciles faire preuve d’ intelligence,permettez moi d’ en douter...

          Jusque là personne que vous ne parle de peur,arrêtez de trembler comme une feuille,monsieur l’ intelligent des populations supérieures et même au delà.

          Rocla


          • (---.---.185.253) 10 août 2006 12:57

            Pourquoi repondre a un article par une insulte ? Vous n’etiez pourtant pas vise ?


          • faxtronic (---.---.127.45) 10 août 2006 13:59

            et machin....253.


          • Lico Noclaste (---.---.204.229) 10 août 2006 12:30

            Malheureusement : ce rapport est décridibilisé par ses signataires : une officine droidlommiquee - dont on ne dira jamais assez de mal -, et deux syndicats issus de Mai 68...

            Ce n’est pas grave, puisque son impact populaire sera nul, les « méfaits » imputés aux flics sont de ceux qui n’indignent pas l’opinion publique, ni les putes ni leurs clients n’ayant une bonne image.

            Pire, Sarkozy pourrait même en retirer quelques bénéfices, du fait même que ce sont ses adversaires qui reconnaissent que lui place Beauvau, les flics ne rigolent pas...


            • Zamenhof (---.---.195.95) 10 août 2006 14:39

              « les »méfaits« imputés aux flics sont de ceux qui n’indignent pas l’opinion publique »

              1° même si c’est exact c’est quand même immoral comme réaction il faut s’en souvenir, contrairement à la tendace actuelle à refuser la morale, j’y crois, elle est indipensable pour éduquer chaque âme, sinon on n’est qu’une tourbe du Far-West (et je ne parle pas de l’aspect religieux !)

              2° « les »méfaits« imputés aux flics sont de ceux qui n’indignent pas l’opinion publique » oui mais peut-être quand ça peut tomber à chaque instant sur la tête de chacun, comme c’est devenu le cas maintenant ?

              (et vous savez ce qui est arrivé un soir à un directeur de revue littéraire qui rentrait chez lui ? (Brice Petit) et à un livreur tranquille père de famille qui allait bientôt rentrer chez lui et quigarait sa camionette (Adlen Rouag) il y a des sites sur internet sur ceux là, mais combien de milliers de victimes qui crêvent en silence en-dessous de ce sommet de l’Iceberg ?)


            • Zamenhof (---.---.195.95) 10 août 2006 14:43

              Sauf que les voyous ils sont « payés pour ça » (!), on peut dire que c’est « normal » ce sont des voyous. mais quan les policiers se conduisent comme des voyous ça n’est pas admisssible dans un pays civilisé. Et quand on en arrive, comme c’est le cas maintenant, que le pauvre citoyen innocent et sans défens doit avoir plus PEUR des policiers que des voyous « il y quelque chose de pourri dans le royaume de Danemark »


            • (---.---.204.229) 10 août 2006 16:00

              « ...et vous savez ce qui est arrivé un soir à un directeur de revue littéraire qui rentrait chez lui ? (Brice Petit) et à un livreur tranquille père de famille qui allait bientôt rentrer chez lui et quigarait sa camionette (Adlen Rouag) il y a des sites sur internet sur ceux là, mais combien de milliers de victimes qui crêvent en silence en-dessous de ce sommet de l’Iceberg ?) »

              Comme je ne le savais pas, je me suis informé. A ce que j’ai trouvé sur le web, Brice Petit n’a pas volé ce qui lui arrivé. Le métier de flic est difficile, stressant, et ce type intervient au beau milieu d’une intervention musclée, destinée à maîtriser un ou deux forcenés, et il se permet des commentaires, façon Amnesty, sur les méthodes utilisées... On notera qu’un témoin, citoyen-badaud, a pris fait et cause pour les policiers.

              Pour Adlen Rouag, vous me demandez si je sais ce que lui est arrivé, et bien j’ai l’impression que personne ne le sait vraiment, sauf ceux qui - où, quand, pourquoi, comment ? - lui ont causé les blessures dont il est mort. Dire que ce sont des policiers relève du procès d’intention pur et simple, étayé par des conjectures sujettes à des interprétations variées.

              Enfin, Yannick, facteur, a, manifestement, surgi au milieu d’un dispositif policier important et, peut-être - par son refus d’obempérer - fait foirer une opération d’une certaine envergure, vu le nombre d’agents en civil engagés. Je ne saurais en dire plus sur la base du lien que vous fournissez, si ce n’est que qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son.

              Ces trois exemples sont donc loin d’emporter la conviction et plus loin encore de prouver quoi que ce soit.


            • Jesrad 10 août 2006 18:53

              Jean-Charlez de Menezes voulait attrapper son train.


            • (---.---.46.239) 11 août 2006 06:56

              Renseignement pris, il s’agirait d’un Brésilien, tué par erreur, à Londres, par des agents de Scotland Yard... Pouvez-vous préciser ce que Sarkozy et ses lois ont avoir avec ça ?


            • PierrePaulJacques (---.---.222.90) 10 août 2006 12:42

              Personnellement je ne me permettrai pas de juger des méthodes de la police. Quand on voit l’arsenal d’« assoc » de « collectif » de je ne sais pas quoi. De « ligue » des droits de je sais pas quoi. Bref ce tas de babos couillons et laxiste qui entrave au nettoyage du pays. Je plaindrai les putes et autre voyous quand ils deviendront un exception dans notre pays !!! En rentrant de vancances je suis passé par le bois de boulogne. Et en plus mois de juillet en milieu d’après midi il y avait des putes et on voyait des enfants dans les voitures des vancanciers !!! Si durcir leur condition nous permet de nous en débarasser alors qu’il durcissent davantage les choses. le LAXISME c’est fini. les couillons babos aux grands coeur et à l’âme si belle on en peut plus. Ca en devient risible.


              • (---.---.195.95) 10 août 2006 14:31

                ah oui ? vous avez déjà lu le déroulement d’une des innombrables bavures complaisamment « couvertes » par certains et qui déshonorent notre pays

                pauvre France !


              • Julien (---.---.87.114) 10 août 2006 15:34

                Note sens du jugement est certainement l’un des fondamentaux definissant la liberte de l’homme. D’un jugement l’on separe subjectivement, ce qui est bon de ce qui ne l’est pas.

                Alors oui : il faut juger les methodes de la police car celle ci n’est pas omnipotente et a ses limites.

                Au demeurrant, il s’agit aussi de juger la prostitution : Peut etre a t’elle son utilite ? Certainement. Est il « normal » de trouver des prostituees en mileu d’apres midi au bois de boulognes ? Je ne le pense pas.

                Citoyennement, jugeons et legiferons. Il ne s’agit pas d’interdire la prostitution, mais pourquoi pas d’etablir des regles/le cadre d’un fonctionement tolere, sans en etablir un industrie.


              • Rocla (---.---.164.199) 13 août 2006 22:21

                Le putes au Bois de Boulogne c’ est pas la condition qu’ elles font durcir eh banane !

                Rocla


              • Hakim I. (---.---.29.75) 10 août 2006 13:33

                Comme on dit en arabe « Sabah el Kheir » (bonjour matinal, qui sous entend qu’on se réveille à peine)

                Ca me fait rire ce genre d’article. Surtout les commentaires des étonnés.

                Savez vous que les quantités officielles de drogue saisies par la police sont très souvent en dessous des quantités réelles ? Ou va le reste des saisies ? Imaginez un peu...

                J’ai vu de mes propres yeux de l’argent passer de main en main ... et l’une des mains c’était celle d’un un flic en uniforme l’autre était un gars assez connu pour ses agissements dans le quartier. Je vous laisse comprendre.

                Vous êtes vous déjà fait « controller » par un policier en rentrant de chez vous après avoir abbattu 5 heures sup ? Les palpations insistantes (faut croire que mon cul lui plaisait), tutoiement, allusions déplacées (« je te connais pas toi ! c’est pas normal ! »), et je vous dis pas l’haleine du flic... encore un peu et j’aurais pu être positif à l’alcootest bien que n’ayant jamais bu d’alcool. Je peux vous dire que ca marque surtout quand ca arrive en moyenne une fois par mois ... avec les mêmes.

                Sans parler des bavures inpunies et soutenues par leur propre ministre qui les rassemble pour « chauffer les troupes » ;qui les défend même en salissant la mémoire des victimes de celles-ci.

                Alors ceux qui pensent que la police a toujours fait son travail dans les règles... laissez moi pouffer de rire. J’écouterai vos opinions le jour où vous serez confronté à leurs véritables agissements. Je les inviterai plutot à reproduire l’expérience de Griffin :D(Dans la peau d’un noir).

                Un impot pour la prostitution... ca me fait rire aussi. Savez vous qu’une prostituée doit déclarer ses revenus ?

                L’Etat est le plus grand proxénète du pays. Tant que nous seront dirigés par une mafia (de droite ou de gauche) qui ne sont là que pour se tailler la plus grosse part du gateau, il ne faut pas s’étonner d’avoir ce genre de situation.


                • Marcel Patoulatchi (---.---.83.42) 11 août 2006 16:03

                  Vous commencez par évoquer des faits du ressort du correctionnel impliquant des policiers : en avez-vous parlé à qui de droit ? Ce n’est pas en en parlant ici que cela changera quoi que ce soit.

                  Concernant la palpation régulière dont vous parlez, par quoi est-elle motivée ? Comme ça, au pif !? C’est plus de la malchance à ce niveau.

                  Concernant les « bavures impunies » venez en aux faits ! Il est facile d’accuser gratuitement de la sorte. Accuser sans rien prouver, cela s’appelle de la diffamation.

                  Vous parlez de « leurs agissement » ; vous êtes ainsi persuadé que les faits d’une poignée permettent de décrire le comportement de 120 000 fonctionnaires. Quelle pertinence !


                • Rocla (---.---.38.131) 12 août 2006 14:02

                  C’ est pas grave Monsieur Marcel,parler pour ne rien dire n’ est pas punissable par la loi non plus.

                  Rocla


                • Rocla (---.---.164.199) 13 août 2006 22:23

                  J’ en ai pas parlé à qui de droit mais à celle à ma gauche Monsieur Marcel.

                  Rocla


                • Rocla (---.---.213.249) 10 août 2006 13:48

                  Pas besoin d’ être droitdelhommiste,syndicatdelamagistraturiste,ou nimportequoidautriste pour constater que certains de ces personnages se prennent pour des cow-boys,prennant les citoyens pour du bétail,se croyant au dessus des lois,arrogants ,juste parce qu’ ils ont un costume payé par nous,ensuite après, avoir fini leur boulot vont faire du travail au noir,parler de respect de la police après ça ?

                  Rocla


                  • (---.---.195.95) 10 août 2006 14:25

                    oui cette corporation c’est vraiment perversité et compagnie

                    Quand on lit leur comportement enver les prostituées dans cet article on a envie de vomir.

                    Et d’ailleurs n’oubliez pas le slogan qu’elles criaient en 2002 quand elles ont manifesté publiquement :

                    « Aujourd’hui nous, demain vous ! »


                  • Fab (---.---.237.210) 10 août 2006 14:01

                    TRès bon article. Merci de rappler qu’une loi qui ne s’attaque pas aux causes est un loi par définition inutile.


                    • dje (---.---.50.105) 10 août 2006 14:07

                      La police francaise c’est a la tete du client c’est bien connus et en plus c’est une reputation internationale...


                      • Marcel Patoulatchi (---.---.83.42) 11 août 2006 16:06

                        Vous essayez d’établir pour agoravox une réputation internationale de site où n’importe quel abruti affirme très fort des conneries sans jamais le moindre commencement de preuve ?


                      • Rocla (---.---.55.7) 13 août 2006 13:47

                        Cher Monsieur Marcel,

                        Les opinions éxprimées ici sont les fait d’ individus comme vous et moi,Agoravox est un support.Vous devez savoir qu’ un support a peut-être un pignon,mais pas d’ opinion.

                        Rocla


                      • Rocla (---.---.55.7) 13 août 2006 13:49

                        Par ailleurs cher Monsieur Marcel ,commencez par donner vous-même les preuves de ce que vous avancez.

                        Rocla


                      • Rocla (---.---.55.7) 13 août 2006 13:54

                        Même pas internationale...

                        Rocla


                      • Zamenhof (---.---.195.95) 10 août 2006 14:20

                        tout à fait !

                        Les exemples sont milliers, et le pire c’est ceux qui sont connus ne sont que la toute petite pointe de l’iceberg ...


                        • Marcel Patoulatchi (---.---.83.42) 11 août 2006 16:07

                          Un article sur Indymédia pour parler de la police ? Et tant qu’à faire, un article sur un site nazi pour parler des juifs ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès