Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Société > Protection de l’enfance : que se passe-t-il dans les Hauts-de-Seine (...)

Protection de l’enfance : que se passe-t-il dans les Hauts-de-Seine ?

7 policiers pour arracher une enfant de 10 ans des bras de son père dans une école primaire de Saint-Cloud. Où s'arrêteront les sévices institutionnels dans la protection de l'enfance des Hauts de Seine ? 

  Ce lundi 21 janvier 2013, sept policiers ont investi une école primaire de Saint-Cloud pour obliger la petite Océane, 10 ans, à retourner avec sa mère contre sa volonté, en utilisant la violence et la contrainte physique. Deux de ces policiers ont pénétré à l’intérieur de l’école, et ont bloqué Océane jusqu’à ce que tous les autres élèves soient sortis. Devant l’entrée, le père a été intercepté puis encerclé par plusieurs de ces policiers afin d’être tenu à distance. Océane hurlait et pleurait devant tout le monde : « Non, je veux pas ! » Une policière a tenté de l’empêcher d’embrasser son père : « Non, monsieur ! » Constatant la détresse de l’enfant, qui était en larmes, elle s’est ensuite écrié : « On ne va pas s’éterniser, monsieur, s’il vous plaît ! » La mère, présente, se contente de hurler elle aussi sur sa fille : « De toute façon, tu l’appelles ce soir ! »

La police a fini par arracher de force Océane des bras de son père, alors qu’elle s’accrochait désespérément à lui. Il s’est entendu dire de « dégager ». Ce coup de force a été opéré, selon la police, à la demande du juge, bien qu’aucun document officiel ne l’établisse. Un témoin affirme avoir vu, dix minutes avant l’ouverture de l’école, un car tout entier de policiers tenant des chiens en laisse se garer à proximité de l’entrée. Une véritable opération commando pour une enfant de 10 ans pourtant victime de maltraitance maternelle.

Cette affaire n’est pas sans rappeler celle de la petite Manon, âgée de 3 ans, autre enfant otage, que l’on contraint elle aussi à retourner de force et contre sa volonté au domicile d’une mère maltraitante. Le point commun entre les deux ? Le département des Hauts de Seine, et l’association Olga Spitzer, exerçant illégalement, qui est intervenu dans les deux dossiers ! Que se passe-t-il dans ce département pour que des enfants maltraités soient contraints par la police de retourner au domicile d’un parent défaillant alors qu’ils réclament avec l’énergie du désespoir de rester avec leur autre parent ?



Sur le même thème

Le rapport du CIDE sur les réseaux pédocriminels en France et ailleurs
Outreau, la chape de plomb
Introduction de la théorie du genre dans les écoles et la société
L’élève agresseur sexuel à l’école primaire
Jean Robert Cadet, ce héros inconnu en France


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par jef88 (---.---.---.201) 24 janvier 2013 15:11
    jef88

    l’association Olga Spitzer ????
    c’est quoi ?

  • Par Louise (---.---.---.70) 24 janvier 2013 16:48
    Louise

    Dans ce genre d’affaire, il y a toujours une association qui défend la mère, et une autre le père...

  • Par jpeg06 (---.---.---.45) 24 janvier 2013 17:08

    ordures de flics

  • Par leypanou (---.---.---.158) 24 janvier 2013 18:49

    En France, quand un père et une mère se dispute la garde d’un enfant, c’est souvent, pour ne pas dire toujours, la mère qui gagne.

    C’est la théorie. Mais en pratique, si la mère est par exemple russe et le père français et « blanc », les choses se passent autrement. Et comme toujours, les médias y mettent de leur grain de sel avec leur parti pris habituel(« jamais sans ma fille » a détruit pas mal de cerveaux).

    Le parti pris des médias traitant certains faits divers donne vraiment envie de vomir. Cela aurait été intéressant pour l’article de préciser de quel « type » était le père.

  • Par Jelena XCII (---.---.---.124) 25 janvier 2013 14:29
    Jelena XCII

    C’est écoeurant que ce soit la « justice » qui décide pour l’enfant.

  • Par blankass75 (---.---.---.114) 25 janvier 2013 18:19

    Bonsoir

    L’association Olga spiltzer pour moi ce sondes kidnappeurs d’enfant qui opère en toute légalité

    Celle-ci  devrait être dissoute

    Elle brise la vie des gens si vous avez le malheur de ne pas faire ce qu’ils veulent

    Ils vous font enlevés votre enfant en montant un dossier bidon qui présente à la juge des enfants

    Je me demande ou se situe la magouille

    J’habite paris et cela est arrivé à mon neveu, âgé alors de 5 ans, les policiers sont venu le retirée de sa mère en allant le chercher à l’école

    Je vous laisse imaginer le désespoir de la mère a la sortie de l’école quand elle ne la pas vue

    Tout ça parce que soit disant elle ne serait pas l’éduquer correctement

    Depuis il végète de famille d’accueil en famille d’accueil et ça jusqu’a ces 16 ans, aujourd’hui il en a 11 !!

    Des fois je suis dégouté de la justice en France

  • Par Violette Justice (---.---.---.131) 25 janvier 2013 18:24
    Violette Justice

    Contrairement à ce que vous croyez, Olga Spitzer exerce illégalement et n’a aucune légimité. Nous pouvons peut-être vous aider. Contactez-nous sur violette.justice@gmail.com

  • Par thierry (---.---.---.21) 25 janvier 2013 20:57

    il y a quelques années , un enfant est mort au Mans ...

     quelle que soit l’histoire , ce que nous voyons n’est qu’une scène . la justice fait son travail du mieux qu’elle le peut . 
    Les policiers sont avant tout des gens comme vous et moi , des parents pour beaucoup . ils ont des raisons pour agir ainsi , même si cela nous choque , nous ne savons rien de rien sur les raisons profondes .
    Les juges sont également des gens comme tout le monde , ils protègent les enfants . quoiqu’il arrive , quelle que soit notre opinion à ce sujet , c’est l’enfant qui est au centre des décisions prises . les intervenants sont nombreux dans ce système qui est celui de notre pays , et nous avons vraiment de la chance d’avoir un tel système . ne crachons pas dessus .
    Attendons 10 ans , pour demander à cette jeune fille si la justice a fait , pour elle , ce qu’il fallait ... nous serons , c’est certain , surpris de sa réponse . 
  • Par Violette Justice (---.---.---.131) 25 janvier 2013 21:13
    Violette Justice

    Cette réponse sera assurément négative. Ce genre de commentaire laisse pantois, et ne peut émaner que d’un travailleur social. Le gouvernement lui-même, la cour des comptes, le parlement européen, tous savent, parce que de nombreux rapports officiels ont été rendus sur le sujet, qu’il y a de graves problèmes de dysfonctionnements tant dans les affaires familiales que la protection de l’enfance. Il est inacceptable, dans une République, que la police, qui ne fait qu’obéir aux ordres d’ailleurs, soit instrumentaliséE et traumatise une enfant de cet âge, personne, je dis bien personne de sain d’esprit ne peut l’accepter, ni cautionner ce genre de méthode qui constitue une atteinte fondamentale aux droits de l’enfant autant qu’aux droits de l’homme. 


    Nous sommes outrés par certains propos. Il faut avoir affaire aux tribunaux dès lors que la vie d’enfants est en jeu pour savoir de quoi il retourne. Quand un juge des enfants interdits à un enfant de parler sa langue maternelle ; quand un autre rend un enfant à son père qui l’a pourtant violé ; quand un autre encore entérine un enlèvement d’enfant dans la violence et sépare deux fillettes de leur père protecteur ; quand un prétendu service social tente par tous les moyens d’arracher ses enfants à une mère bien traitante. 

    Non, personne ne protège les enfants dans ce pays, et surtout pas ceux qui devraient le faire. 
    C’est la raison pour laquelle les meurtres d’enfants par leurs propres parents se multiplient. 

    On peut toujours défendre l’indéfendable. 

    Évidemment, la collaboration a toujours existé. 
  • Par alice (---.---.---.235) 26 janvier 2013 13:06

    Bonjour

     

     J’ai été victime de cet association, qui a eu des pratiques illégales pour que je ne vois plus ma fille. Depuis 4 ans, je ne la vois plus.

    Aucune charge contre moi, juste une decision de justice incomprehensible avec l’appui d’Olga Spitzer et des temioignages illégaux

    Ces personnes ont detruits ma vie. Qu’en ont ils retiré ?

    • Par Violette Justice (---.---.---.131) 26 janvier 2013 13:28
      Violette Justice

      Ce qu’ils en ont retiré, c’est de l’argent, ne cherchez rien d’autre chose. Cette association sera prochainement dissoute pour activité illicite. Une plainte collective est en cours, si vous voulez vous y joindre, contactez-nous sur : violette.justice@gmail.com

    • Par blankass75 (---.---.---.114) 28 janvier 2013 00:12

      Oui tout à fait, le jour ou que je leur ai dit que cela leur rapportait de l’argent quand j’étais dans le cabinet de la juge, celle-ci m’a demandé de me taire sous peine d’inculpation !

      Je me souviens même que ces deux assistantes sociales avait un sourire à ce décrocher la mâchoire à ce moment la.

      Le jour que cette association sera dissoute avec, j’ose l’espéré, des inculpations, je débouche une bouteille de champagne pour fêter ça

       

  • Par laissezmoi grandir en paix (---.---.---.70) 19 mars 2013 18:16

    Voici la video pour les septiques :




    A VOUS DE JUGER !!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès