Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Psychanalyse de la Théorie du Complot

Psychanalyse de la Théorie du Complot

Complot, conspiration, à qui profite le crime ?

Il a existé, il existe et existera toujours des complots et des comploteurs, seuls ou organisés en groupes appelés lobbies ou groupes de pression.

Objectifs avoués ou non : peser sur les prises de décision politiques et/ou sur l'opinion publique. On pourrait penser que de la promotion d'une opinion au complot, il n'y a qu'un pas, n'est-ce-pas ? C'est pourtant moins simpliste que cela.

En effet, la "théorie du complot" repose sur une vision conspirationniste du fonctionnement du monde. Il s'agit dans ce cas de s’interroger exclusivement sur le fait de savoir à qui profite le crime.

Les pratiquants de cette théorie, souvent inconscients de la mettre en oeuvre, usent de croyances naïves, de sophismes et de stéréotypes, et pratiquent la généralisation et l’amalgame à outrance.

Quand et pourquoi est-elle utilisée

En général, la théorie du complot surgit dans l'opinion lorsque :

-Surviennent des faits ou des événements soudains et inattendus. Dépourvus d'explications, "pétrifiés", incrédules, les victimes principales ou collatérales de l'événement se réfugient dans la théorie du complot, qui va les rassurer et founir une justification.

- Un Leader charismatique est attaqué ou accusé. Etant parfait et inattaquable, il est forcément la cible de complotteurs qui voulaient s'en défaire ou le réduire au silence.

- Un combat est perdu par un groupe de pression. Refus d'admettre sa défaite, orgueil blessé, on en conclut qu' il s'agit forcément d'un combat déloyal ou d'un complot.

La théorie du complot permet à ceux qui la brandisssent de justifier en permanence d'une position invariable et injustifiable puisque la théorie du complot a ceci de particulier : Elle ne peut ni être démontrée ni être infirmée.

Victimes de la théorie du complot

 1)L'opinion publique, l'information, l'Histoire, des groupes ethniques ou religieux 

La théorie du complot devient instrument de propagande médiatique.

On peut ainsi tenter de blanchir un coupable, le victimiser sous couvert d'un complot ourdi contre lui.

Il est possible également de tenter de transformer la portée d'un événement.

La théorie du complot est une parade à de nombreuses situations.

Il peut s'agir de diaboliser un groupe ethnique ou religieux.

Au plan individuel, poussée à l'excès, la théorie du complot peut révéler un syndrôme paranoïaque, voire une psychose sociale.

2)Les journalistes : instruments des comploteurs

Les journalistes qui relaient des "faits" ou des "opinions" sont souvent accusés d'être des instruments naïfs ou volontaires des comploteurs.

Conséquences : La "vérité" reste toujours entachée. Même devant l'évidence- la culpabilité d'une personne par exemple- la théorie du complot permet de conserver la même posture.

Le présumé coupable, même pris en flagrant délit est toujours innocent. Car "les comploteurs ont tout prévu, y compris de le pousser à la faute". Il est infantilisé, déresponsabilisé, déculpabilisé dans l'imaginaire de ses défenseurs.

Quelques applications de la théorie du complot

  • Les attentas du 11 septembre 

On a vu fleurir dans le cas des attentats du 11 septembre des thèses conspirationnistes accusant un groupe ou un autre d'avoir voulu transformer les islamistes (extrémistes) en coupables.

  • L'affaire Charlie Hebdo

Récemment, on a pu lire des thèses complotistes dans l'affaire Charlie Hebdo : "C'est le FN ou les juifs" peut-on lire.

Exemple : http://www.medialibre.eu/france/la-ldj-derriere-lattentat-de-charlie-hebdo/11405

Ainsi, les extrémistes islamistes n'existeraient pas. Dans les cas extrêmes, on pourrait arriver à nier l'existence d'Oussama Ben Laden et des extrémistes et conclure que Charlie Hebdo a lui-même organisé l'attentat pour diaboliser les musulmans.

  • Dans les cas extrêmes, elle peut aboutir à des thèses révisionnistes, qui sont une insulte à la mémoire de l'humanité.

Dans cette affaire aux ramifications internationales, on a vu dés le début éclore la théorie du complot. Dans ce cas précis, il s'agit d'un leader charismatique, ayant donc des "fans" inconditionnels qui arborent la théorie du complot pour expliquer ses déboires judiciaires.

Etant un cas d'école, les arguments mis en oeuvre illustrent très bien le propos :

1- On connaissait son attrait pour le sexe, on lui a donc tendu un piège au travers d'une femme de chambre noire dans un hôtel américain...Etant le favori à l'élection présidentielle, ceci explique cela.

2- Il avoue une relation sexuelle de 9 minutes, laquelle d'ailleurs est prouvée par les traces médico-légales ?

Exemple de raisonnement façon dialogue de sourds :

"Il a été obligé d'avouer une relation qui, en fait, n'a jamais eu lieu..Il n'a pas eu le choix. En effet, ayant eu une relation tarifée la veille, il ne pouvait avouer ce qui est un délit sur le sol américain"

-"Mais alors, si DSK a commis un délit en recourant à une prostituée la veille, c'est plus grave..Il serait resté plus longtemps à Rykers Island ?"

- Il faut arrêter le puritanisme, là ! quel homme n' a jamais fait appel à une prostituée ? (moi..)

- Et si la loi du pays l'interdit ?

- La loi ? sic, c'est du puritanisme pur. DSK est un libertin et alors ?

3- Affaire du Carlton : C'est La Preuve qu'un complot a été fomenté contre DSK, joyeux mais innocent partouseur, libertin moderne et attachant..

Les PV consignant des témoignages ? Tout cela sent le complot.

Dodo La Saumure ? Il ne connaît pas DSK. On oublie qu'il n'a pas besoin de le connaître pour lui fournir éventuellement des prostituées, puisqu'elles étaient "louées" par des intermédiaires.

Les sms ? écrits par d'autres..Encore le complot. CQFD.

La théorie du complot : Un moyen pour justifier des moyens peu honorables

La théorie du complot, définie comme une vision paroxystique de la "conspiration" est souvent utilisée à des fins précises, en général par des groupes formels ou informels :

" imposer une vision du monde qui justifie des moyens peu honorables en général".

Elle se situe dans une dialectique sans issue.

Elle n'exclut pas l'existence de véritables complots. Mais dans ce cas, on identifie des mécanismes de raisonnement différents.

 

Liens

http://www.assemblee-nationale.fr/13/dossiers/lobbying.asp

Quelle est l'influence des lobbies à l'Assemblée nationale ?

Pourquoi les théories du complot ont du succès


Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Richard Schneider Richard Schneider 1er décembre 2011 18:28

    Bien que je pense qu’il y a une « vaste manipulation des peuples » (évidemment difficile à prouver d’une façon scientifique), je trouve cet article intéressant. Il tente, avec un certain succès, de démontrer que la théorie du complot est dangereuse, car elle repose sur des faits « cachés » qu’il faut décrypter Et ce décryptage repose trop souvent sur des « croyances ».

    Les exemples choisis par l’auteur montrent comment un même événement peut être exagérément gonflé ou tout simplement nié - selon la « foi » de tout un chacun.

    • Patrick Samba Patrick Samba 2 décembre 2011 14:26

      Intéressant ? Et bien, déjà, montrez-nous ce qui relève de la psychanalyse dans cet article...

      Ca ne devrait pas être difficile puisqu’elle est annoncée dès le titre comme l’outil d’analyse du sujet en question....


    • miska 1er décembre 2011 18:42

      Il se trouve toujours des gens pour croire béatement que l’histoire qu’on leur raconte est parole d’évangile et qualifier ceux qui osent la questionner, d’hérétiques.
      Pourtant l’histoire est jalonnée de faits qui sont vraiment des mensonges. Il suffit de se replonger dans les dossiers pour en être convaincu. Un exemple parmi tant d’autres : l’incendie du Reichtag. Plus un mensonge est gros, plus il est vraissemblable. Un matraquage médiatique le rend inattaquable dans l’imaginaire des peuples.


      • picpic 1er décembre 2011 18:48

        Je vous cite :"

        En général, la théorie du complot surgit dans l’opinion lorsque :

        -Surviennent des faits ou des événements soudains et inattendus. Dépourvus d’explications, « pétrifiés », incrédules, les victimes principales ou collatérales de l’événement se réfugient dans la théorie du complot, qui va les rassurer et fournir une justification.« 

        Sauf que dans le cas du 11 septembre, on dort mieux à imaginer que les usa veillent sur nous face aux méchants terroristes que d’imaginer que les usa sont en réalité des monstres et qu’on est non seulement plus du tout en sécurité, mais que ceux censé nous l’assuré sont prêt à nous tuer à tout moment pour une raison vénal ! Il faut carrément remettre toute sa vision du monde en question...c’est effroyable.

        C’est en cela justement que les »conspirationistes" du 11 septembre sont particulier, y croire est psychologiquement plus inconfortable que de ne pas y croire...

        cela n’a pas de sens de les ranger dans la même catégorie que les paranoïaques lambdas.

        Expliquez moi quel genre d’avantage un conspirationiste tirerait à ne pas croire en la version officiel ?


        • joelim joelim 2 décembre 2011 15:07

          Alors des attentats avec des cutters rouillés, des contrôleurs américains obèses pas fute-fute, et le mechant qui gagne à la fin ça fait pas trop « Jason Bourne ».


          Si, justement. C’est ça la vision Hollywood, vendue à fonds perdus d’ailleurs.

          Ne pas croire en cette version, par la constatation des faits, c’est remettre les pieds dans la réalité.

        • fontaine-42 1er décembre 2011 18:59

          ...parait même qu’en vérité Jules César s’est suicidé !


          • nemotyrannus nemotyrannus 1er décembre 2011 19:00

            J’aimerai ajouter mon grain de sable.

            Peut-être n’est-ce qu’une impression mais il me semble aussi que les théories du complot prennent aussi souvent leur source dans les milieux religieux et se nourrissent de l’ignorance des gens pour leur faire gober n’importe quoi...
            Ou au milieux de communautés cherchant à en discréditer une autre ou se faire passer pour des victimes.
            J’ai entendu un nombre incalculable de fois c’est un complot sioniste ou c’est un complot communiste (plus au cinéma cinéma celui là...pas le premier)

            Et il faut voir avec quelle rapidité le new-age et le mysticisme leur emboîtent le pas dans ces cas là.
            On a au départ un problème de pognon et quelques patrons trouvant un accord et on se retrouve à la fin,après une fuite quelconque (comme dans une sorte de téléphone arabe)
            avec des théories de maître du monde,de sociétés secrètes,de fins du monde et d’OVNI.

            • joelim joelim 2 décembre 2011 15:09

              Comme Bush et son « axe du bien ». C’est exactement ça.


              J’ai entendu un nombre incalculable de fois c’est un complot sioniste ou c’est un complot communiste (plus au cinéma cinéma celui là...pas le premier)

              Mais beaucoup moins que : c’est un complot de la musulmanie.

            • nemotyrannus nemotyrannus 2 décembre 2011 17:11

              Ouais et apparemment ça en gêne certains d’en causer smiley


            • carole 5 décembre 2011 08:58

              @nemotyrannus
              comme vous dites certains deviennent mauvais..bizarre bizarre. pourquoi autant de violence envers l’auteur ? faudrait les psychanalyser lol !


            • Scierka 1er décembre 2011 19:10

              Je ne suis pas d’accord avec votre article, vous oubliez une situation dans laquelle on utilise souvent la dénomination « complotiste » : lorsque une institution quelconque tente de réduire au silence des voix discordantes. Il s’agit alors de détourner le discours d’un groupe d’individu, marginaliser ses membres, et, comme vous le faites si bien dans votre article, les relayer au rang de malades mentaux, ces gens étant forcement atteint d’« un syndrome paranoïaque, voire une psychose sociale. »

              Vous n’évoquez même pas des formes de complots qui pullulent dans nos sociétés comme ailleurs : la corruption et les conflits d’intérêts.

              Mais peut être êtes vous du côté de ceux qui étouffent les affaires, qui regardent ailleurs quand passe une mallette de billets, qui y réfléchissent a deux fois avant de dénoncer un acte crapuleux ?

              Le terme théorie du complot est avant tout un outil bien pratique pour les mafieux qui nous gouvernent, vous êtes du mauvais côté de la barrière.

              Cordialement


              • Moinsificator Moinsificator 2 décembre 2011 15:56

                @ Scierka

                L’auteur utlise exactement les mêmes méthodes que Staline pour discréditer les opposants ou les dissidents de son régime de fer. (campagne violente contre eux dans la presse soviétique, (voir procès des blouses banches), procès truqués bien entendu, pour aboutir à l’enfermement dans des hopitaux psychiatriques. Ou finir dans les mines d’or à Kolima).

                Hitler pareillement utilisait ces méthodes là de propagande et de stigmatisation.

                Ce sont des méthodes fascisantes analogues qu’essayent de pratiquer la presse mainstream aux ordres !

                1/ discréditer et ridiculiser

                2/ insinuer l’état mental défaillant des sceptiques.

                3/ En attendant les lois pour les faire taire.

                A quand les mines de sel pour les « dissidents » de la VO ?

                 


              • kali 5 décembre 2011 11:34


                Bonjour
                Une lecture plus sereine de l’article vous aurait permis de ne pas conclure comme vous l’avez fait.. 
                En effet, je débute l’article par ceci :
                « Il a existé, il existe et existera toujours des complots et des comploteurs, seuls ou organisés en groupes appelés lobbies ou groupes de pression.

                Objectifs avoués ou non : peser sur les prises de décision politiques et/ou sur l’opinion publique. On pourrait penser que de la promotion d’une opinion au complot, il n’y a qu’un pas, n’est-ce-pas ? C’est pourtant moins simpliste que cela »

                Donc je suis implicitement d’accord avec vous quand vous dites « .....des formes de complots qui pullulent dans nos sociétés comme ailleurs : la corruption et les conflits d’intérêts’ »

                Mais je distingue les manoeuvres des lobbies et groupes d’intérêts (et la corruption) de la « théorie du complot » que ces mêmes groupes peuvent en effet brandir pour museler la « foule ».
                 
                Parler de la La théorie du complot n’est pas nier l’existence du complot.
                La théorie du complot est une tactique, une façon de faire pour noyer le poisson.
                Le cas DSK est typique. Ses communicants, son clan nous inondent de théorie du complot pour éviter que l’on pense à son comportement et le cas échéant le réhabiliter dans l’opinion.
                En disant cela, je ne nie pas l’existence de lobbies puissants et des groupes de pression qui ont beaucoup d’argent et qui manipulent l’opinion. Je dis juste que dans ce cas la théorie du complot est trop simpliste pour s’appliquer. La théorie du complot est souvent cousue de fil blanc et indémontrable. LEs groupes de pressions eux agissent selon des circuits qui seraient le cas échéant démontrables. Ces groupes de pression brassent bcp d’argent et hantent l’assemblée nationale avec des projets de loi prêts à déposer. Il manipulent les sondages et influencent la presse dont ils détiennent des part de capital etc...Et ceci est un scandale que je dénonce aussi.
                Si donc le bon côté de la barrière c’est défendre la démocratie, la liberté de parole, se préoccuper de ceux qui n’ont pas d’argent pour se payer des comploteurs..alors c’est le mien.

                Cordialement 





              • amipb amipb 1er décembre 2011 21:48

                Indiquez-nous, si vous le voulez bien, comment l’UNICEF ou Amnesty International sont manipulées. Je rappelle tout de même que cette dernière ne fonctionne que par les dons et n’est financée par aucun état.

                Le travail humanitaire n’est pas toujours de tout repos : http://en.wikipedia.org/wiki/Attacks_on_humanitarian_workers


              • non667 2 décembre 2011 13:58

                à amipb
                tout ces humanitaire/chefs ne sont-ils pas parents avec croze-marie ?  smiley smiley


              • amipb amipb 4 décembre 2011 18:24

                Vous accusez donc sans preuves et, de plus, vous ridiculisez le réel travail des humanitaires sur le terrain.

                Il est toujours facile de dénoncer tout et son contraire, aucune association n’étant parfaite. Mais que faites-vous, vous, pour les autres ?

                Je doute que l’UNICEF ou Amnesty ait grand chose à voir avec le 11 septembre. Ces associations ont bien plus tendance à mettre des bâtons dans les roues de l’administration américaine (peine de mort, Guantanamo, pédophilie dans les pays d’Asie du Sud-Est ou en Inde, etc.).


              • San-Antonio 10 décembre 2011 09:06

                J’abonde dans votre sens mais avec une nuance... une nuance sémantyque.
                Le piége de cet article c’est de nous entraîner à aller dans une seule direction... qu’on approuve ou pas le discours.
                Au lieu de plonger panurgement, il suffit de changer un mot :
                THESE au lieu de THEORIE.
                Si la théorie du complot est sujette à fantasme, la thèse est une enquête... Et une enquête pose des questions et espère des réponses convaincantes, pas la théorie qui, elle, spécule.


              • velosolex velosolex 1er décembre 2011 19:37

                France inter a elle aussi sortie un billet sur la théorie du complot.
                Rien ne permet de freiner cette théorie du complot quand elle est lancée, ni de l’enrayer par la rationalisé, nous disent d’un ton dogme tous ces bels esprits déplorant les élucubrations du bas peuple.

                Problème, au niveau sémantique, elle valide donc cet concept on la constatant de facto.
                « Ceci est une théorie... » Qualificatif d’ailleurs ironique, et que l’on remplacerait facilement par rumeur, au vue des efforts fait pour la vider de toute vraisemblance.
                Quand née t’elle ?
                Quelles en sont les victimes ?
                Quelles sont ses conséquences ?
                Le traitement est le même que celui de la rumeur. Le but est de brocarder tous ceux qui doutent d’une vérité officielle, et de colmater les doutes qui se font à l’arrivée d’événements nouveaux.
                En gros, on nous dit « Circulez y a rien à voir ! »
                La manipulation est patente. D’ailleurs, dans l’ensemble, les internautes ne sont pas dupes de cette manipulation, dont on sait bien, évidemment, à quoi elle s’attache à vouloir taire ou à étouffer


                • paul 1er décembre 2011 20:01

                  Dans votre théorie- anti-théorie du complot, l’affaire DSK est effectivement un bon exemple de la paranoïa qui pousse certains à voir des complots partout .

                  Mais quand les peuples constatent que leurs dirigeant commettent d’énormes mensonges - par exemple les raisons de la guerre déclenchée en Irak par Bush - et bien ces peuples se mettent à douter de bien d’autres faits tout aussi graves . C’est logique .

                  Vous glissez rapidement sur le 11/9, mais les questions laissées sans réponse par l’enquête et ses incohérences ont permis d’énormes doutes légitimes- pour qui cherche honnêtement à comprendre les faits .
                  Inutile de revenir ici sur cette affaire, mais tous les néo-cons français ( les fans de Bush,) qui traitent bêtement de complotistes ceux qui doutent, deviennent - par aveuglement ou malhonnêteté intellectuelle -les complices de ces mensonges d’État .


                  • taquin taquin 1er décembre 2011 21:22

                    Je viens de lire l’article alors que j’ai vu hier soir le film « Omar m’a tué » et je ne peux m’empêcher de penser que l’auteur essaye de me dire que la « justice » a eu raison sur cette faire aussi (oui j’ai mis des guillemets à justice car c’est un terme de « complotistes » mdr). Cette « psychanalyse de supermarché » (oui votre « article ») ne me semble pas avoir d’autre but que de flatter l’égo de celui qui l’a écrit et qui se complait surement à relire sa prose à travers ces séances masturbatoires qu’aime tant ces bien-pensants-psy-sociologuetc... que aime etre les « voyeurs » d’une société qui « apparement » ne les concerne pas puisqu’ils n’ont aucune(s) opinion(s) et une peur bleue d’agir... Ne bouleversons pas les choses et contentons-nous de les observer, c’est bien ca Monsieur l’« Auteur » ? (lol) smiley


                    • kali 5 décembre 2011 11:40

                      Bonjour
                      Toujours plus facile de descendre un auteur que de produire de vrais arguments.
                      Tout est bon pour déverser votre agressivité : l’auteur les psychosiologues..
                      Pourquoi tant de colère, vous voulez en parler ?

                      Bonne journée


                    • Balibalo en Irlande Balibalo en Irlande 1er décembre 2011 22:19

                      Et la théorie du mouton tu connais ?

                      Il est facile d’attaquer des opinions qui sont des hypothèses négatives. Malheureusement on est bien obligé de faire ces hypothèses. De l’incendie du Reichtag aux armes de destruction massive en Irak, les « théories du complot » se sont souvent avérées vraies, le vieil adage du « plus c’est gros plus ça passe » faisant son oeuvre.
                      Si l’on avale tout sans dire un mot pour ne pas être traité de parano on est plus en démocratie.

                      C’est un terrorisme intellectuel inacceptable, comme ce que l’on a vu lors du dernier référendum, où si l’on n’était pas d’accord on était stupide, peureux, raciste, « eurosceptique ».
                      Ça en dit long sur ce que pense pense le petit monde parisien sur la démocratie, même indirecte avec des imbéciles qui ne pensent pas et ne votent pas comme il faut.

                      • Annie 1er décembre 2011 22:31

                        Toujours est-il que je n’ai pas encore compris la différence entre les complotistes et les non complotistes. J’aurai aimé en savoir un peu plus sur les mécanismes de raisonnement différent qui m’expliquerait pourquoi je suis incapable d’être une complotiste. Hormis le fait que les complotistes me semblent avoir un désir irraisonné (mais c’est un jugement de valeur qui vaut ce qu’il vaut) de donner un sens à ce qui parfois n’en a pas, il aurait été intéressant de savoir ce qui dans nos personnalités nous poussent à être complotistes ou à ne pas l’être. Est-ce la peur du chaos, le désir de donner un sens à ce qui n’en a pas ?


                        • files_walker 2 décembre 2011 09:48

                          Cette expérience apporte des réponses


                        • joelim joelim 2 décembre 2011 15:16

                          Toujours est-il que je n’ai pas encore compris la différence entre les complotistes et les non complotistes. J’aurai aimé en savoir un peu plus sur les mécanismes de raisonnement différent qui m’expliquerait pourquoi je suis incapable d’être une complotiste. 

                          Parce que la notion même est une forfaiture. 

                          En pratique, le complotiste, c’est celui avec qui on n’est pas d’accord et qu’on veut rembarrer sans avoir à argumenter. 

                          Ça sert à ça exactement. 

                          C’est un outil qui a ses racines dans la religion la plus barbare, et qui consiste à diaboliser autrui du seul fait qu’il soit incrédule devant nos propres élucubrations. smiley 

                        • gaijin gaijin 2 décembre 2011 08:53

                          dans l’analyse on a trop tendance a oublier l’axiome de house :
                          « tout le monde ment »
                          c’est a dire que l’on cherche a savoir qui est le tricheur et quel est son objectif
                          alors qu’en fait un tricheur poursuit en général plusieurs objectifs (quitte a se focaliser ensuite sur celui qui marche )
                          il y a en général plusieurs tricheurs ......


                          • lauraneb 2 décembre 2011 09:04

                            "Ingénieur de formation, j’ai élargi mon champ d’intérêt à la psychosociologie et au droit du travail et exerce depuis 20 ans dans les ressources humaines (secteur public)"

                            il n’y a rien de psychologique ou de sociologique dans votre texte, rien de basé sur des faits scientifiques. Vous faites dans votre texte exactement ce que vous reprochez aux complotistes... des amalgames avec vos idées (qui valent ce qu’elles valent) élevés au rang de pseudo vérités, qu’on tente de confirmer par des faits...donc serait ce un complot ?
                            Ressources Humaines ? je comprends mieux pourquoi l’emploi va mal en france.... La psychologie pour les nuls en 10 leçons... C’est plus complexe que cela la psychologie...

                            mais expliquez donc pourquoi depuis un mois le monde de la finance agite le drapeau de la dégradation de la France et le discours de Sarkosy comme sauveur de la France, celui qui va empecher la degradation ? et pourquoi il entend la sauver en privatisant le social en France ?


                            • robin 2 décembre 2011 09:32

                              A l’auteur,

                              Il semble vous avoir échappé que la « théorie du complot » souvent associée au franchissement du fameux « point Godwin » est, surtout depuis les attentats du 11 septembre, un outil de terrorisme intellectuel destiné à faire taire un adversaire quand on est incapable d’opposer une argumentation qui tient la route.

                              Untel dit des choses qui me déplaise et sont plutôt hors des clous du politiquement correct et Hop je l’affuble de l’anathème infâmant de théoricien du complot et si il insiste je lui sert du « révisionisme », du « négationisme » de « l’antisémitisme » la plupart du temps complètement fantasmé et n’ayant aucun rapport avec le sujet.


                                • Fred59 2 décembre 2011 10:12

                                  Bonjour

                                  Petit exercice de style : A chaque fois occurence du terme ’la théorie du complot’, remplacer par ’Une Vérité Officielle’. Vous serez surpris de découvrir à quel point que l’article reste lisible et cohérent : il est complètement réversible.

                                  La ’psychanalyse’ ne s’applique qu’à l’individu, non à une entité collective aussi vaste que mal définie dans le temps et l’espace. De même pour le ’syndrôme paranoïaque’.

                                  Les notions de sociopsychologie (expérience de Asch, mécanismes d’apparitions de la rumeur, fabrique du consentement...) sont absentes pour étudier le fait psychosociologique abordé.

                                  Cordialement


                                  • Jean Lasson 2 décembre 2011 10:59

                                    Puisque l’auteur s’intéresse à la psychologie, je lui suggère de se pencher sur ce qui - à mon avis - l’affecte : la dissonance cognitive...

                                    Nous découvrons que le monde ne fonctionne pas comme on a voulu nous le faire croire pendant des décennies. Ce sont des faits, pas des élucubrations. Certains en prennent acte, d’autres ne peuvent s’y résoudre...


                                    • Guit'z Guit’z 2 décembre 2011 11:06

                                      Théoricien du complot : anathème que le Pouvoir jette à la face des opposants, et de tous ceux qui, d’un faisceau de faits convergents, osent déduire une intention systématique sous-jacente.

                                      Encore un article écrit par bisounours prenant sa tiédeur de technocrate pour la température du monde !

                                      Le 11 Septembre a été fomenté par l’oligarchie militaire et capitaliste US : face à cette évidence écrasante, je l’avoue conceptuellement intolérable mais factuellement incontestable, toutes les psychanalyses du monde ne pèsent rien.

                                      Avec les idées on dit ce qu’on veut, mais des faits on dit ce qu’on doit.

                                       :->


                                      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 2 décembre 2011 11:09

                                        A l’auteur, M. Kali,

                                        Vous dites :

                                        Dans les cas extrêmes, elle peut aboutir à des thèses révisionnistes, qui sont une insulte à la mémoire de l’humanité.

                                        Cette phrase discrédite tout votre article. Il y a de quoi se mettre en colère ! Je suis désolé monsieur, mais vous qui vous dites piqué de psychologie, vous placez de fait une portion sélectionnée de la mémoire culturelle occidentale dans le champ du sacré. Aucune mémoire n’est sacrée, toutes doivent rester questionnables, sinon vous en faites un dogme et vous vous excluez vous-même du champ de la Raison pour passer dans celui d’un système organisé de croyances, un système religieux.


                                        • mahatma mahatma 2 décembre 2011 11:13

                                          Vous dites : « La théorie du complot permet à ceux qui la brandisssent de justifier en permanence d’une position invariable et injustifiable puisque la théorie du complot a ceci de particulier : Elle ne peut ni être démontrée ni être infirmée. »

                                          Ne travaileriez-vous pas à la télé, par hasard ? smiley

                                          A différentes époques, pour assoir leur domination, quelques hommes influents et puissant, usent-ils de leur pouvoir pour planifier des événements qui font faire changements de directions brutales entrainant des conséquences multiples, à long terme avec des potentiels en souffrances et en pertes humaines gigantesque ?

                                          dernièrement le témoignage du général américain (retraité aujourd’hui) Wesley Clark pas du tout adepte des thèses conspirationnistes, il a été tout de même commandant des forces armées de l’Otan au Kosovo, entre autre (http://fr.wikipedia.org/wiki/Wesley_Clark), un témoignage concernant des discussion dont il a été témoin en 1991 et en 2001, ce témoignage dans les médias, il l’a donné devant les médias, aucunes poursuites n’ont été engagé contre lui pour ces déclarations :

                                          Ce général révèle tout de même d’une stratégie qui date d’au moins 1991.
                                          1991 – 2011, 20 ans
                                          avec au milieu (2001) les événements du World trade center.
                                          Souvenons de la façon de tout cela nous a été « présenté » et « vendu » au travers des médias, Ben Laden, al quaida, les méchants musulmans tous devenu extrêmistes, l’axe du mal, le monde libre, la démocratie à exporter etc …
                                          et ceci continue aujourd’hui, avec la Libye et le méchant Bachar al Assad …
                                          Ne parlons même pas des dangereux Iraniens
                                          Le tout « vendu » et mené par le pays qui le plus de bases militaires dans le monde, vous connaissez le slogan, « faire la guerre pour installer la paix » …
                                          Pour cela il fallait un axe du mal, ils l’ont inventé

                                          Les déclarations du général Wesley Clark
                                          http://www.youtube.com/watch?v=7MwxoFynjLI


                                          Mais ceci n’est qu’une anecdote parmis tant d’autres,
                                          rien que l’idée du pourquoi l’empire des états unis soit fait de tant de bases militaires sur tous les continents pourrait donner matière à tant de discussions sur le thème du complot.
                                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_bases_militaires_des_%C3%89tats-Unis_d’Am%C3%A9rique_dans_le_monde

                                          N’abordons même pas le scandale des prisons secrètes et des photos d’Abou Graib.

                                          Soit vous ne faites que regarder la télé pour vous informer, soit vous désinformez sciemment, dans les deux cas, c’est malvenu ici, sur ce site ...


                                          • kali 5 décembre 2011 12:11

                                            Bonjour Mahatma

                                            « Soit vous ne faites que regarder la télé pour vous informer, soit vous désinformez sciemment, dans les deux cas, c’est malvenu ici, sur ce site ... »

                                            Comment argumenter sans passer à l’attaque personnelle, difficile, n’est ce pas ? 

                                            Qui etes vous pour dire cela ? C’est le niveau d’agressivité voire de grossièreté de certains commentaires qui gèneraient davantage l’image de ce site qu’un billet qui n’exprime qu’une opinion.
                                            Un débat serein, c’est possible ? Un auteur exprime une opinion qui ne vous plait pas soit, il faut de tout pour faire un monde..
                                            mais cela peut être courtois « Oui je ne suis pas d’accord, voilà mes arguments mec.. »
                                            sans dire « tu travailles à la télé ? » ou "tu passes ton temps à regarder la télé.
                                            Cela me fait penser aux gens qui vous insultent quand ils sont au volant, la rue devenant le défouloir de leur agressivité mal canalisée..

                                            Quand je pense que Galilée a subi ce qu’il a subi pour avoir avancé une idée qui ne plaisait pas ! (Rassurez vous je ne me compare pas à Galilée ! mais cette agressivité - verbale heureusement, procède de la même démarche : on détruit celui qui dit pas l’idée..) 

                                            Bien que j’aime ce site je regrette parfois le niveau de certains commentaires qui sont de la pure attaque personnelle ! 

                                            Vraiment, c’est malvenu sur ce site..


                                          • mahatma mahatma 7 décembre 2011 22:36

                                            loin de moi l’idée de vouloir être grossier avec vous ou agressif

                                            ce que j’ai écris avec un ton d’humour (et de l’ironie je l’avoue) était la seule voie de compréhension que j’ai trouvé pour expliquer que vous ayez écris ce que vous affirmez dans votre article. Jamais je n’ai envisagé l’idée que vous pensiez vraiment ce que vous avez écris.
                                            Beaucoup de vos arguments ressemblent à ceux qui nous sont présenté à la télévision.
                                            Votre commentaire montre que vous sembliez apparemment sincère et ne tentiez pas de sciemment désinformer. Désolé si mes mots vous ont blessé.
                                            Je retire l’ironie et l’humour que j’ai utilisé sans savoir l’intention avec laquelle vous avez écris votre article. Mais les arguments que j’ai présenté restent valables.
                                            Nous nageons dans les manipulations et conspirations à l’échelle planétaire, cela est une réalité.

                                            Ce matin encore, j’apprenais qu’au Pakistan :

                                            Les accidents dûs au drônes américains au Pakistan, entrainant la morts de militaires, en étaient-ils ?

                                            http://www.lepoint.fr/monde/pakistan-la-tension-monte-entre-president-et-militaires-07-12-2011-1404793_24.php


                                          • Traroth Traroth 2 décembre 2011 11:22

                                            « Théorie du complot » est le nouvel anathème utilisé par les profiteurs du système pour tuer tout débat, et par là, toute contestation. Vous contestez le système ? Vous êtes un « adepte de la théorie du complot », et donc vous ne méritez pas plus qu’on discute avec vous qu’un étron sur un trottoir !


                                            • Guit'z Guit’z 2 décembre 2011 11:23

                                              Accuser tel ou tel d’être un conspirationniste, c’est croire que Rome a conquis le monde par hasard, ou que César est devenu dictateur sans le vouloir.

                                              Article nullissime de vacuité prétentieuse - prenant son simplisme couille molle pour de l’altitude critique.

                                              Zéro, tache, poubelle !


                                              • non666 non666 2 décembre 2011 11:31

                                                ach, les doigts me brulent.....

                                                Retenons nous encore un peu.

                                                Bon, juste une, pour la route :

                                                « En effet, la »théorie du complot« repose sur une vision conspirationniste du fonctionnement du monde. Il s’agit dans ce cas de s’interroger exclusivement sur le fait de savoir à qui profite le crime. »

                                                C’est vrai que c’est curieux cette façon de penser.
                                                Pourquoi chercher a qui profite le crime , en effet ?
                                                Les policiers, particulièrement ceux de la brigade criminelle, sont en effet des complotistes types.
                                                Les humains qui pensent comme des policiers sur une scène de crime, qu’on appelera complotiste par convention, font en effet l’enorme erreur de croire que les grands crimes obeissent aux memes règles que les petits crimes de quartier.
                                                Quelle erreur !
                                                Il est evident que si Robert et Mouss sont capables de tuer pour garder le controle de la vente de dope dans leur zone, David et Georges, eux, ne sont pas capable de tuer pour garder le controle du monde sous leur coupe !

                                                En tant qu’avocat du camps des saints luttant contre l’axe du mal je tiens a preciser les choses suivantes :
                                                1) Non les etats unis ne pratiquent pas le trafic de drogue.
                                                Le fait que la DEA intervient systématiquement quand des trafiquants installés par la CIA se mettent a leur compte est un hasard.
                                                Le triangle d’or en indochine, la Colombie, le Panama , l’ile de la grenade, l’Afghanistan sont des hasards. La presence des etats unis et leur controle n’a rien a voir avec l’instalation de narco-trafiquants.
                                                2) Le controle du pétrole qui a poussé les etats unis et la grande bretagne a installer les pillards de la tribu des seoud à la tete d’un enorme etat et des princes corrompus dans des etats artificiels comme le Kweit n’EST PAS le motif de l’(action de Laurence d’Arabie, ni celui des deux guerres du golf.
                                                Le fait que la reine des pays bas, celle d’angleterre soit des grandes fortunes qui possedent des parts importantes dans BP et shell, deux des acteurs mondiaux majeur pour distribuer le pétrole (et imposerv le dollar) n’ aucun lien avec leur statut de membre du groupe de Bilderberg
                                                3) le controle du marché financier et le fait d’imposer le dollar malgrès le succcès de l’Euro n’est PAS le motif des attaques finnacières actuelles des banques de new york.

                                                Il faut en finir avec le complotisme, quoi, merde.


                                                • denrat 2 décembre 2011 11:37

                                                  Bonjour,

                                                  Zéro pointé. Désolé. Faut avoir quelque chose à dire et au moins un minimum d’organisation pour écrire un article. Je vous conseille, cher rédacteur, de faire lire vos articles avant de les publier.

                                                  Au revoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès