Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Puisqu’on est fou !

Puisqu’on est fou !

Proposition à Angela, François, Mario et les autres pour faire vite rentrer du pognon frais dans les caisses de l'état…

JPEG - 37.7 ko
Le marché

 

Le marché Actions étant devenu une bulle spéculative bien trop risquée pour celles et ceux ne maitrisant pas les arcanes du trading à haute fréquence il fallait bien trouver une solution afin d’éviter la fuite des capitaux.

Heureusement, des spécialistes internationaux se sont regroupés pour réfléchir à la question et viennent de faire une annonce propre à révolutionner le marché de l'emploi.
Pour que les capitaux continuent de circuler sur les marchés au lieu de garnir le déjà trop confortable matelas de l’épargne les cadres du FMI et de la Banque Mondiale ont eu l’idée géniale de lancer le premier marché action international de la ressource humaine.

2035 : Ouverture officielle sur les bourses mondiales du premier marché des ressources humaines.

Chaque être humain se voit introduit d’office sur la bourse internationale dès l’âge de 16 ans.

A charge de chaque état de former la ressource/action au mieux durant la première période de sa vie afin de pouvoir en tirer le maximum auprès des investisseurs dès l'entrée en bourse de cette dernière.

A charge des spéculateurs d’évaluer le potentiel d’employabilité (duquel découlera les futurs revenus de la ressource/action) et de l’acheter à l’état dont elle dépend. Les impôts sur le revenu ne seront dès lors plus prélevés par l’état mais par l’investisseur sous forme de dividendes dont le pourcentage/plafond sera fixé par l'Autorité des Marchés.

Libre à l’investisseur d’améliorer la formation de la ressource/action afin d’augmenter ses compétences, faire fructifier ses revenus et par conséquent les dividendes produites. Plus la ressource/action sera compétente et potentiellement rémunératrice, plus l’investisseur gagnera en dividendes ou en plus-value à la revente de la ressource en question.

Pour les gros salaires le FMI a prévu une scission en parts de la ressource/action afin de ne pas pénaliser son attractivité auprès des petits investisseurs.

Pour les moins fortunés des investisseurs il est possible de regrouper les petits porteurs en une entité virtuelle afin de ventiler les coûts d’investissement de la ressource/action.

Bien entendu le marché souhaite la bienvenue aux ressources/action désirant également investir sur ce marché porteur...

A prendre avec le sourire évidemment... ou pas puisqu'on vit dans une monde de fous où tout est possible !


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 17 juillet 2015 23:04

    « A prendre avec le sourire évidemment... ou pas puisqu’on vit dans une monde de fous où tout est possible ! »


    Tout est possible au-delà, peut-être, de ce que vous pouvez imaginer, puisque figurez-vous qu’on en est, depuis quelque temps, à marier des hommes... entre eux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • lsga lsga 17 juillet 2015 23:18

      Mais le travail est une marchandise comme une autre depuis le 18ème siècle, c’est la base fondamentale du Capitalisme. 


      • César Castique César Castique 18 juillet 2015 09:48

        @lsga

        « Mais le travail est une marchandise comme une autre... »


        ... au point qu’elle a même ses faussaires : les feignants qui font semblant de marner...

      • jaja jaja 18 juillet 2015 10:03

        @César Castique

        Les actionnaires bien sûr.... Vivement qu’on les exproprie ces feignasses !


      • César Castique César Castique 18 juillet 2015 11:57

        @jaja

        « Les actionnaires bien sûr... »



        T’en as dans le chou, toi smiley


        On se demande pourquoi ils devraient faire semblant de travailler...


        « Vivement qu’on les exproprie ces feignasses ! »

        En particulier, les fonds de pension, puisque, avec les cocos, ce sera la retraite à 85 ans, pour que les camarades du tiers monde reçoivent de quoi bouffer trois fois par jour, du 1er janvier au 31 décembre, et puissent se consacrer à la reproduction à plein temps, entre deux roupillons.

      • fred.foyn Le p’tit Charles 18 juillet 2015 09:25

        2035.. ?...Une promesse de plus.. ?


        • L'enfoiré L’enfoiré 18 juillet 2015 12:55

          Une sorte d’obligations convertibles ou je me trompe ? 


          • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 2015 19:28

            Encore 1 ou 2 ans avant la prochaine crise mondiale mais celle la fera bien plus mal que celle d’avant ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès