Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Qualité de l’air dans les crèches : des mesures s’imposent (...)

Qualité de l’air dans les crèches : des mesures s’imposent !

« Atmo Rhône-Alpes » est un organisme qui regroupe des associations agréées de surveillance de la qualité de l’air en Rhône-Alpes. Il vient de livrer un rapport inquiétant sur l’air respiré dans les salles de classe, en particulier dans les crèches et les écoles maternelles.

"Nos enfants passent un quart de leur temps à l’école", rappelle le GIE Atmo Rhône-Alpes sur son site internet. L’étude qu’il publie porte sur l’air intérieur de cinquante établissements accueillants de jeunes enfants en 2006 et 2007. Menée conjointement par la direction régionale et les directions départementales des affaires sociales de Rhône Alpes (DRASS et DDASS), la CIRE et les associations de surveillance de la qualité de l’air de la région, elle avait pour but de vérifier à quel air sont exposés les enfants dans les bâtiments scolaires.
"Une exposition chronique au formaldéhyde peut entraîner l’irritation des yeux, du nez et de la gorge ainsi que le cancer du nasopharynx".
Pour les enfants de 0 à 5 ans, l’étude a permis d’établir la concentration en formaldéhyde (une substance que l’on retrouve dans les colles de moquette, mais aussi les peintures, les insecticides ou les produits d’entretien) dans les crèches, les écoles maternelles et aussi dans l’air extérieur.
Il faut agir dans tous les lieux de vie des enfants
La crèche et l’école maternelle contribuant de 24 à 40 % à l’exposition globale des enfants, le rapport préconise d’agir non seulement dans les salles de classes, mais aussi dans les logements. Car selon "Atmo Rhône-Alpes", "l’exposition associée au logement (59 à 75 %) est plus importante, car c’est là que les enfants passent le plus de temps".
Des mesures concernant l’aération et la ventilation
Dans les écoles et les crèches, de même que dans les logements, il est préconisé d’aérer les pièces régulièrement, en particulier lors d’activités spécifiques (utilisant colles, peintures, feutres, etc.). Il convient aussi de vérifier l’état des dispositifs de ventilation (grilles, VMC) et de ne pas les obstruer. Et bien sûr d’éviter d’utiliser les produits contenant cette substance. A noter que l’étude démontre une concentration de formaldéhyde plus élevée en été qu’en hiver... "Ce comportement est probablement lié à des réactions chimiques favorisées par les conditions estivales".
Reste à savoir si ces mesures seront suffisantes et s’il ne convient pas, au même titre que pour l’amiante, d’envisager des travaux de décontamination plus importants.
www.LYonenFrance.com

Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 21 janvier 2008 09:42

    Ici,à Paris,devant la catastrophique gestion de la municipalité PS-VERT -(integristes),nous avons une énorme pollution,qui est caché derrière des statistiques à la gloire de cette municipalité.

    Comme ils ont réduit les voies de circulations,sans construire de parking accessibles par le prix,et qu’ils n’ont pas améliorer les infrastructures routiers,vous avez un triste bilan qu’à pu décrire Claude Allègre dans "le Parisien" de ce matin

    Les verts auront été une vrai catastrophe à la gestion d’une ville et le PS aura été imbécile de suivre ce parti anti-tout

    Vivement les municipales

     


    • Diego Diego 21 janvier 2008 11:36

      Lerma, tu es totalement hors sujet : dans cet article on parle de Rhone alpes ! Mais surtout de la pollution due au formaldéhyde et cela ne sort pas des pots d’échappement mais plutot des matériaux utilisés dans le batiment. Je crois que tout le monde a compris que tu n’aimais pas la gestion actuelle de la ville de Paris mais ce n’est pas une raison pour etre hors sujet. Le débat que tu souleve en est un autre.

      Le probleme de la pollution interne des batiments est un probleme qu’aucun parti ne souleve.

      Je rajouterai à cet article que certaines plantes vertes sont d’excellentes dépollueuses je ne me souvient pas du nom mais une petite recherche sur internet suffit pour les trouver.

      Vivement la révolution verte !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

LYonenFrance


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès