Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand Denis Gautier-Sauvagnac se lâche

Quand Denis Gautier-Sauvagnac se lâche

Un premier avril, c’est le jour qu’a choisi Le Figaro pour nous révéler l’existence d’une « lettre d’au revoir de Denis Gautier-Sauvagnac à l’UIMM ». Lettre d’au revoir ou baiser de la mort ? C’est croustillant... et ça mérite le détour.

La lettre est datée du 31 mars 2008, deux pages de généralités dans le pur style haut-patronal conservateur... Denis Gautier-Sauvagnac y évoque notamment sa fierté d’avoir "mené une action de lobbying permanente et parfaitement transparente, en liaison avec le Medef, auprès des pouvoirs publics". En toute transparence, évidemment, et en liaison avec le Medef. Et pan sur la baguette magique de la fée Parisot, qui tente tout ce qu’elle peut, en ce moment, pour marquer la différence entre Medef et UIMM. Mais le meilleur est à suivre...

Gautier-Sauvgnac DGS lettre d'au revoir à l'UIMM

Pour Denis Gautier-Sauvagnac, l’Epim, ce désormais célèbre "compte secret" de 600 millions d’euros, au cœur du scandale, n’a "rien d’une caisse noire". Au contraire, elle "a été très bien gérée et son existence était rappelée chaque année aux chambres syndicales, au conseil, au bureau et à l’assemblée générale". Aucun doute, donc, tout le monde était au courant !

Et de conclure en citant quelques noms, tout en soulignant avec malice qu’il avait des supérieurs : "En ce qui me concerne, c’est avec joie que, jour après jour, j’ai apporté ma contribution à ces actions, sous l’autorité successive des présidents Leenhardt et Dewravrin, avec le concours de tous nos collaborateurs, le délégué général adjoint, les directeurs, les juristes seniors et juniors, le personnel des services généraux". Merci pour eux !

Si ce n’est pas une déclaration de guerre...

Alors que Laurence Parisot fait tout son possible pour tenter de faire croire que le problème est très localisé, qu’il ne s’agissait que de quelques hurluberlus inconscients qui agissaient pour leur propre compte... Alors que la presse tout entière soutient massivement notre nouvelle Jeanne D’Arc du CAC 40 dans sa chevauchée fantastique... gageons que cette information sera aussi reprise massivement ! Sans aucun doute...

Lire aussi :

Affaire UIMM SARKOZY Affaire UIMM / Medef : quand le scandale devient conte de fées
Affaire UIMM SARKOZY UIMM : le cabinet de Sarkozy a été informé en 2004


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Napakatbra Napakatbra 9 avril 2008 11:36

    "Amusant"... au moment où est publié l’article sur Agoravox, on apprend que Daniel Dewavrin, L’ancien président de l’UIMM, est placé en garde à vue, interrogé sur les retraits en liquide

    A suivre donc...


    • hand87_5 9 avril 2008 13:32

      Surement des enquèteurs "gauchistes" qui veulent jouer les empecheurs de "bien gérer" en "ronds".


    • Forest Ent Forest Ent 9 avril 2008 12:00

      Selon le "canard enchaîné", DGS a énormément assaini les pratiques de l’UIMM qui étaient infiniment pire quand il a pris ses fonctions.


      • Rage Rage 9 avril 2008 23:02

        Si "DGS" a assaini les pratiques, quelles pouvaient-elles être alors auparavant si ce n’est de l’ordre mafieux ?

        Quand on lit - et quand on voit l’individu- on peut vraiment se demander si le "lobbying" évoqué est de l’ordre du tolérable ou du condamnable dans une république digne de ce nom.

        Le pire étant au final que tout ce beau monde fasse la morale au français de base pour lui dire qu’il n’y a plus de sous dans les caisses (trop tard elles ont déjà été vidées) alors qu’on entend 600M€ dans une caisse noire, un délit d’initié massif à EADS au détriment de la CDC, un envoi de soldats en Afghanistant, une privatisation de GDF auprès de Suez alors que le gaz ne fait qu’augmenter et les bénéfices avec...

        L’état français ne serait-il pas le propre artisan de sa déliquescence ?

        L’état français n’aurait-il pas trop longtemps laissé ceux-là même qui habitaient ces murs se servir grassement dans les caisses à des niveaux hors de toute raison ?

        République bananière ?

        Chacun se fera son opinion, pour moi c’est tout vu...


      • alberto alberto 9 avril 2008 13:36

        Noter que toute cette clique de corrupteurs n’oubliait pas d’en appeler au grand Racine devant les syndicalistes qu’elle soudoyait : "il ne suffit pas d’être pauvre pour être honnête ! "

        C’est à l’évidence ce que pense aussi la Justice, qui s’y connait...

        Bien à vous.


        • superesistant superesistant 9 avril 2008 13:45

          à signaler qu’en plus aujourd’hui c’est la saint gautier... alors bonne fête denis !!


          • laurentdub 9 avril 2008 13:47

            Mais bien entendu que de nombreuses personnes étaient au courant de toutes ces malversations... bien naïf serait celi qui pense que Gautier-Savagnac prenait ses billets sous le manteau en se cachant de tout le monde. L’article suivant exposait déjà bien les implications au sein du monde patronale :

            http://www.contre-feux.com/politique/les-valises-de-gautiersauvagna.html

            En tout cas, il s’agit bien d’une vengeance acéré de la part de l’ancien dirigeant qui règle ses comptes. L’expression baiser de la mort est d’ailleurs bien choisi l’auteur de l’article.


            • millesime 9 avril 2008 14:12

              Bien évidemment que tout le monde était au courant... !

              Nicolas Sarkozy, alors qu’il était ministre des finances, a été averti par Tracfin, des retraits d’espèces effectués pas DGS... mais il n’a rien fait alors, (de même que Thierry Breton ensuite) préférant garder ces infos en réserve....

              Pour pouvoir remettre en cause les 35 heures il lui fallait du "grain à moudre" au "bon moment"... !

              J’ai écrit deux articles sur mon blog en date du 27/12 (et suite à l’intervention d’un syndicaliste très bien renseigné) le second en date du 29/12/07 à lire....

               


              • chmoll chmoll 9 avril 2008 18:44

                c’est vrai que c’est très difficile de démonter une branche mafieuse,surtout en col blanc

                 


                • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 9 avril 2008 19:18

                   Bah ! Le principal reproche que Laurence Parisot fait à Gautier Sauvagnac n’est pas d’avoir entretenu la caisse noire, mais de s’être fait prendre la main dans le sac.

                  Dans ce milieu tout est permis, sauf d’empêcher que cela se sache.


                  • Rosemarie Fanfan1204 9 avril 2008 21:38

                    Par cette interview donnée, DGS se fout un peu de la gueule de tout le monde non ? rien qu’à regarder sa photo cela se voit. Le silence est d’or pour lui !


                    • Christoff_M Christoff_M 10 avril 2008 00:18

                       Ce charmant Gautier Sauvagnac est tellement charmant qu’il veut mouiller du monde, ridiculiser Parisot...

                      il est l’essence meme du patronnat français haut de gamme membre du MEDEF depuis longue date, ancien proche parmi les proches de mr SELLIERES, toute cette aristocratie du patronnat que beaucoup de français n’ont plus envie de voir, qui ne sont pas des créateurs mais des gens qui prennent leur ticket dans plusieurs conseils d’administration.... évidemment il ne fait pas bon mettre le nez dans leurs affaires, leurs arragements entre "amis" .... et la complaisance de nos "élites" et de la "justice" à leur égard....

                       les caisses de l’état sont vides mais certains comme mr Bouton, mr Forgeard, mr DGS, mr Bouygues, mr Lagardère junior, mr Pinault savent sans doute ou est passé l’argent.... ?!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès