Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand Facebook devient le Journal Officiel

Quand Facebook devient le Journal Officiel

Bruits, cris, fureur, me font passer la tête à la fenêtre vendredi dernier. J’observe une foule de lycéens qui défilent et hurlent de colère. Mais que se passe-t-il ? Rien de prévu, pas de mots d’ordre pourtant ? Aucune pancarte syndicale !

Effectivement aucun mot d’ordre, même pas de véritable substrat, ce défilé, cette colère sont sous la responsabilité directe de SMS itératifs et sur le relais dit social de Facebook !

« Blocus jeudi et vendredi tous devant vos bahuts circulez dans vos villes il faut tout faire pour empêcher la suppression d'une partie de nos vacances et s'il le faut, continuer samedi et la semaine prochaine.  » ?

Les spécialistes évoquent une provocation (ou un canular qui s'apparente à un hoax sur messagerie) au départ de cette rumeur :

« Demain, c'est votre dernière chance il faut se faire entendre n'ayez pas peur des représailles tous ensemble on peut y arriver.  »

C'est ce SMS et des commentaires postés sur les pages Facebook des jeunes qui ont conduit à cette manifestation, précise le site internet de La Voix du Nord.

Un rapport du comité de pilotage sur les rythmes scolaires proposait de raccourcir de deux semaines les vacances d’été et de porter la durée des vacances de la Toussaint à deux semaines, mais aucune décision n’a été prise.

Résultat du canular ou de la provocation : Un jeune a été mis en examen, un autre est convoqué devant le juge pour enfant, après des violences, vendredi matin, au lycée Jacques Amyot d'Auxerre. Une centaine d'élèves du lycée Saint-Germain et des personnes venues de l'extérieur ont réussi à s'introduire à l'intérieur du lycée Jacques Amyot. Des vitres et des barreaux de la grille ont été cassés, d'autres dégâts ici ou là ! Les jeunes ont manifesté dans les rues d'Auxerre, bloquant le rond-point de Paris. Ils ont fait le tour des autres lycées pour les rallier à leur cause.

Comment une rumeur peut ainsi déclencher des manifestations lycéennes et des violences urbaines ? Au Chesnay, dans les Yvelines, une dizaine de voitures ont été endommagées autour d’un lycée. Dans le Nord de la France, plusieurs milliers de lycéens ont manifesté dans des villes du Nord/Pas-de-Calais, de Picardie et de Champagne-Ardenne en raison de cette rumeur infondée. Dix-huit jeunes manifestants ont été interpellés dans le Pas-de-Calais après des incidents à Lens et à Arras, où, selon la préfecture, ils auraient dégradé des bus, mis le feu à des conteneurs.

Comment peut-on en arriver à de telles aberrations ? Comment ne pas poursuivre son information au-delà des réseaux sociaux pour ces jeunes ? Pourquoi une telle confiance accordée aux agents les plus manipulateurs ? Il y a là un nouveau phénomène de société redoutable qui ne devrait pas nous laisser indifférent. Entre l'adulte et Facebook, le jeune croit Facebook ...

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Jean Eymard-Descons 3 octobre 2011 11:52

    Les jeunes ont toujours trouver leurs semblables plus crédibles que les « vieux » !

    Facebook n’offre qu’un support permettant d’agréger ces préférences sociales aussi vieille que le monde...

    Rien de neuf sous le soleil.


    • Kalki Kalki 3 octobre 2011 12:06

      vous dites qu’un chat aime un chat ? ca ne devrait pas plaire à tout le monde, pauvre bête mal nourri


    • Kalki Kalki 3 octobre 2011 12:05

      Vous voulez de la croissance, il y en aura pour tout le monde

      Le parti qui parlera de travail au lieu de parler de répartition, n’aura pas nos voix !
      plus personne ne travaille, le travail ca ne se chie pas, le travail continu de disparaitre dans un processus naturel ( meme pas besoin de délocalisation )
      , nous ne voulons pas de vos pseudo travails imaginaires

      Votez PIRATE

      Vous ne serez pas déçus : INTERNET, NOURRITURE, ÉNERGIE ET TRANSPORT POUR TOUS, PAR TOUS

      Ne demandez plus l’impossible, nous allons le créer pour TOUS

      Votez pirates :

      9% pour le Parti Pirate à Berlin ! Et si la politique pouvait vraiment être réformée ? Adieu l’UMPS : retour d’un meilleur niveau de vie !

      Nourriture libre et énergie libre .... ca vous dit quelque chose, vous devez vous recentrer

      50 euro de matériel pour produire votre nouriture , ca serait un bon slogan politique

      Pour des habitants totalement autonomes, il ne manque plus que a) de l’énergie renouvelable , et b) des fertilisants et engrais, biologiques, ou produit à partir d’un écosystème … les algues par exemple pour obtenir l’équivalent pétro chimique naturel. c) Soit de la conscience, et de la conscience politique : pas de la décroissance, mais du partage inconditionnel de la sur abondance ! le pouvoir d’achat conditionne la prospérité réelle d) des échanges d’informations sur un réseau respectant à jamais la neutralité du net e) Une mobilité ‘verte’ garantie, f) De la justice, et une intégrité des données / entités / individus

      Ce n’est pas tant, ou pas seulement les moyens de productions qu’il faut se réapproprier, mais bien plus le droit au dividende sur les ressources – qui surabondent  : et donc ni une taxe, ni un pouvoir d’achat basée sur le travail. Espérons que vous comprenez comment fonctionne l’économie basée sur les ressources : prenons l’exemple du pétrole ou son prix est arbitraire, sa quantité en stock truqué … « pour des raisons politiques et économiques », il n’y a pas que le pétrole … l’énergie est abondante. Second exemple : le travail qui disparait car il y a sur abondance de force de travail – y compris machine – dans tous les secteurs est il un problème ? … Est ce que cela empêche le partage pourtant nécessaire ? L’effet de comprendre l’économie de l’abondance, et de l’infinité des ressources, et le passage psychologique vers celle ci permet une « ‘explosion’ de croissance économique » … ou sinon tout du moins une vie bien remplie, pour tous.

      Les hackers / citoyennistes doivent donc prendre le pouvoir politique, suivant eux mêmes les règles des pirates : partage – celui qui a besoin assouvi son besoin, la communauté et le bien commun avant tout, et le chef n’a pas plus que deux fois la part de celle d’un autre. A l’abordage !!!


      • Muriel74 Muriel74 3 octobre 2011 12:16

        Pour être responsable il faut être conscient, pour être conscient il faut être informé.
        Informés sur les risques des réseaux sociaux, les français croient l’être. Votre article montre un bel exemple de manipulation intentionnelle ou pas, d’une partie de la population, ici des lycéens, par un réseau, ici FacebooK. L’utilisation, l’enregistrement et le traitement des données personnelles (à savoir que les données personnelles ne peuvent pas être totalement supprimées) est une atteinte à la liberté et au libre-arbitre. Qui s’en rend vraiment compte ? Quel type de société voulons-nous ?
        en lien Alex Türk, ex président de la CNIL ( comission nationale informatique et liberté), très instructif

        http://www.france5.fr/c-dans-l-air/culture-medias/internet-libres-ou-prisonniers-34089


        • nanuchu 4 octobre 2011 02:07

          la manipulation des foules, ça ne date pas d’hier, regardez donc les orateurs grecs à l’instar du Gorgias de Platon


        • lloreen 3 octobre 2011 13:14

          C’est voulu, car cela entraîne la pagaille pour que nos contrôleurs puissent envoyer les milices
          (eurogendfor).

          http://www.dailymotion.com/video/xdnqv5_la-police-militaire-nouvel-ordre-mo_news

          Tout le monde sait que nous vivons une période de « crise », et quoi de plus favorable pour les mondialistes et les eurodictateurs de l’union européenne pour mater le monde ???
          Sans crise : pas de problème.
          Sans problème : pas de contrôle ...

          D’autre part, les eurodictateurs ayant tout prévu, ils SAVENT très bien, qu’à un moment ou à un autre les policiers et l’armée seront au côté du peuple, car ils sont du peuple.
          Et dans ce cas, ce seront les milices privées de ces eurocrates, qui taperont dans le tas.

          Ce n’est pas anodin et c’est très triste, parce qu’une fois de plus, ces criminels VEULENT que la situation « dérape ».
          En Allemagne, il y a eu un gros scandale lorsque des fonctionnaires de police ont avoué la présence d’agents provocateurs dans CHAQUE manifestation pacifique.Ces agents provocateurs (services secrets ou « particuliers ») envoient des projectiles vers les forces de police pour que celles-ci puissent charger les manifestants pacifiques.

          Il est aussi à relever que nous en sommes arrivés à cette extrémité parce que tout le monde sait que les médias sont un outil de propagande à la solde des eurodictateurs et de leurs suppôts du gouvernement.


          • Muriel74 Muriel74 3 octobre 2011 13:48

            C’est voulu, comme vous dites, il y a même beaucoup de signes : http://infoguerilla.fr/?p=10211#more-10211


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 octobre 2011 14:05

            Bonjour,

            c’est intentionnel, le relais ne se fait pas entre l’actualité et l’information et est remplacé par les buzz, fakes et autres divertissements réels, mais faits divers à la une...

            On ne sait ainsi rien de ce qui se passe vraiment, mais tout sur les rumeurs propagées par de solides outils, car la rumeur ne s’efface jamais dans les esprits crédules. La vérité ne s’impose enfin qu’une génération après.

            Le cocktail est prêt, il n’y a plus qu’à le lancer sur un fumeur et tout explose. Ce sera déclaré à la « une » ce fumeur est le responsable...


            • Kalki Kalki 3 octobre 2011 15:50

              oui sarkozy est responsable , nous acceptons ce constat

              le 11 septembre, c’est lui

              et la crise financière aussi

              1929 : c’est lui

              jesus sur la croix c’est de moi

              mais google qui se fait tapper, c’est chuck norris


            • Marc Bruxman 3 octobre 2011 19:21

              Peu d’information finalement : On savait que les flux d’informations s’accélérent, et cette « manif » n’en est que le résultat.

              Le challenge n’est pas d’habituer ces jeunes à agir moins vite, mais d’habituer le reste de la société à communiquer mieux et plus rapidement non seulement au travers de ces outils mais aussi de ceux à venir.

              Or la dessus, les services de l’état sont en retard du point de vue des NTIC. Tant que cela ne sera pas réglé on sera face à des services qui fonctionnent de plus en plus mal.


              • Chaos 3 octobre 2011 19:55

                L’augmentation de la stupidité générale peut s’observer au lycée. Une partie de ces jeunes votera en 2012...

                Pour ceux qui pense que cela n’a que peu d’importance, essayez d’imaginer les lycéens de 2016 au rythme où vont les choses.


                • Kalki Kalki 3 octobre 2011 20:42

                  mais n’ayez pas peur , vous ne pensez pas non plus ! :)


                • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 octobre 2011 09:31

                  Des jeunes (tous ?) s’énervent en masse parce qu’ils ont lu une connerie sur Facebook. L’important là-dedans, c’est qu’ils s’énervent en masse, pas qu’il sont lu un machin sur Facebook.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès