Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand le « vivre ensemble » vire à la farce !

Quand le « vivre ensemble » vire à la farce !

Cela se passe dans une commune populaire de l'est parisien. Un ami, brave enseignant de lycée professionnel, honnête et respectable, décide d'acheter un appartement dans une petite copropriété. Il en a assez du servage infligé aux locataires, rançonnés au-delà du raisonnable en région parisienne. Son statut de contractuel ne lui permet pas d'envisager une mutation en province. Donc il décide d'acquérir, emprûnt sur vingt ans à la banque à la clé.

Il s'installe dans un petit deux pièces dont il a négocié le prix de vente à la baisse (allez savoir pourquoi...). En apparence la cage d'escalier avait l'air tranquille, beaucoup de personnes âgées notamment. C'est plus tard qu'il réalise que tout n'est pas si rose que cela. Un appartement, situé au rez-de-chaussée, est géré par la mairie du coin. Elle y loge qui bon lui semble, en l'occurence une famille de "cas sociaux" que le premier édile n'aimerait pas avoir pour voisins. La commune en question, couleur politique oblige, milite pour la "diversité" et le "vivre ensemble" ; entendez par là que les braves gens doivent composer avec des associaux sans foi ni loi qui leur pourrissent la vie. Car pour cette gauche bobo la diversité c'est bien quand c'est chez les autres. Un notable de ce courant habite généralement en pavillon, pas chez les pauvres. Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

Donc mon ami a vite déchanté. Car la seule famille posant "problème" dans l'immeuble est celle logée par la mairie. Les symptômes ? Tapage diurne et nocturne, dégradations diverses, insultes et menaces envers les voisins qui osent se plaindre. Plaintes répétées auprès des services de police qui se sont lassés de se déplacer la nuit dans le quartier, rendez-vous des colocataires avec un adjoint au maire qui leur rit à la figure... bref de l'écologie, tellement courante me direz-vous dans notre charmant pays.

Les voyous, qui bien sûr ne travaillent pas et vivent de la générosité du pays qui les accueille, sont toutefois passés au tribunal, des condamnations à l'expulsion ont été prononcées. La dernière avec recours à la force publique. La justice, au moins, a fait son travail... mais voilà, en France, "droits de l'homme" obligent, rien n'est simple. Monsieur le maire est intervenu en personne pour s'opposer à l'expulsion de ses protégés, argumentant du fait qu'il s'opposerait à une expulsion sans relogement (!). 

On pourrait rétorquer à ce monsieur que s'il soutient ces gens-là il peut toujours les loger dans sa villa avec piscine. Mais ne rêvons pas. En fait il ne fait que soutenir son fonds électoral composé de cas sociaux et de français fraichement naturalisés, il joue la carte communautaire. Mon ami de son côté n'est pas politisé, il a enseigné dans les quartiers difficiles, il n'a pas de préjugés. Mais il a changé, et on le comprend à force de dormir avec des boules quiés et de marcher dans l'urine et les mégots de joints de cannabis à l'entrée de l'immeuble. Sans doute rejoindra-t-il aux prochaines élections les cohortes lassées de ces âneries qui votent à 25% pour les "dissidents"... comment ne pas les comprendre ?

Il est à noter que pénalement parlant ce maire est responsable des troubles causés par ses locataires, et qu'il devrait être poursuivi en tant que complice. Mais quel juge oserait le condamner ? Ce serait trop sulfureux...

Aujourd'hui les gens habitent de plus en loin de leur lieu de travail, certaines campagnes se repeuplent de "néo-urbains". Qui préfèrent s'abriter dans des trous perdus où ils peuvent dormir la nuit et retrouver leur voiture intacte le matin, plutôt que de vivre l'enfer des "quartiers urbains". D'un côté des gens paisibles qui ne demandent rien à personne, de l'autre des délinquants soutenus par un maire véreux et abruti... tout un système à la dérive. Il est temps que le peuple des citoyens intègres réagissent s'il ne veut pas être condamné à l'exode urbain, et se retrouvé contraint d'ici quelques années à fuir à l'étranger ou au sommet du Mont Blanc. On a encore, paraît-il, le droit d'être sensé et de vivre en ville...


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 4 octobre 2014 11:17

    « Elle y loge qui bon lui semble, en l’occurence une famille de »cas sociaux« que le premier édile n’aimerait pas avoir pour voisins »
    si c’est un fils de bourgeois qui fout la merde, c’est mieux ?
    ta police a kaka faire son boulot


    • oncle archibald 4 octobre 2014 11:25

      Si c’est un fils de bourgeois qui fout la merde la police viendra le faire cesser. Deux poids et deux mesures.


    • foufouille foufouille 4 octobre 2014 12:19

      je me souviens d’un fils de bourgeois qui était dealer. les gendarmes en avait rien à cirer.
      il y avait pas de bourgeois à coté, le maire châtelain vivait dans son château


    • DanielD2 DanielD2 4 octobre 2014 15:41

      « si c’est un fils de bourgeois qui fout la merde, c’est mieux ? »

      Oui, Jean-Benoit la racaille qui terrorise l’immeuble.

      Vous essayez de vous convaincre vous-même de quoi exactement ? Je comprends pas.


    • foufouille foufouille 4 octobre 2014 19:02

      pourquoi Jean-Benoit et pas mohammed bouniak ?
       smiley)


    • leypanou 4 octobre 2014 11:45

      Quelques inepties relevées ici et là :

      • Car pour cette gauche bobo la diversité c’est bien quand c’est chez les autre : alors que pour nous, la droite sans complexe, on pratique la NON diversité sans le dire et sans en avoir honte, mieux, on en est fier.
      • Un notable de ce courant habite généralement en pavillon, pas chez les pauvres : car les notables des autres courants habitent chez les pauvres, çà, tout le monde le sait
      • En fait il ne fait que soutenir son fonds électoral composé de cas sociaux et de français fraichement naturalisés : ce serait intéressant de connaître la ou les communes où on peut avoir une majorité d’électeurs avec seulement les cas sociaux et les français fraîchement naturalisés.

      L’auteur doit prendre une majorité d’électeurs pour des demeurés : il est certain que vue sa tendance politique, il doit en rencontrer pas mal régulièrement.

      Quant au fond de l’article, on n’a pas besoin d’être gauche bobo pour avoir un comportement aussi inadmissible, à moins que l’on me démontre que c’est un monopole de la gauche bobo, car le clientélisme n’est pas le monopole d’aucun parti politique.


      • oncle archibald 4 octobre 2014 11:55

        Tiens .. ; encore un adepte du « pas tant que toi » et du « c’est celui qui le dit qui l’a fait » … Sur que ça fait vachement avancer le smilblick ce genre d’attitudes ….. Le smilblick de Madame Le Pen .


        Ca n’est pas en se voilant la face devant des problèmes bien réels que l’on pourra les traiter. 

        Et lorsque vous écrivez « ce serait intéressant de connaître la ou les communes où on peut avoir une majorité d’électeurs avec seulement les cas sociaux et les français fraîchement naturalisés » vous omettez le fait que le corps électoral étant en règle générale partagé à 5O/5O, il suffit de quelques voix pour assurer le basculement du bon coté.

        D’ou la sollicitude parfois très exagérée pour des gens qui ne la méritent pas ou pour des minorités bien organisées qui savent ce que l’on peut exiger contre un vote.

      • leypanou 4 octobre 2014 12:01

        Ca n’est pas en se voilant la face devant des problèmes bien réels que l’on pourra les traiter ->. lisez tranquillement mon commentaire jusqu’à la fin avant d’écrire quoi que ce soit.


      • oncle archibald 4 octobre 2014 12:16

        Qoui ?? Où y a t’il le moindre embryon de solution au probe§me dans ce que vous écrivez ?? Vous dites les autres en font autant, certes, je souscris. Mais on fait quoi ?? Je ne vois pas la moindre condamnation, au contraire, une justification. 


        Puisque « les autres » en font autant pourquoi se priver ? La fin de la démocratie est proche avec de tels raisonnements, et Madame Le Pen se frotte les mains devant tant d’irresponsabilité. 

      • trevize trevize 4 octobre 2014 12:52

        « Sur que ça fait vachement avancer le smilblick ce genre d’attitudes »

        Il faut adapter son langage à son interlocuteur. Et là, on ne trouve que des amalgames, une vision biaisée et simpliste de la société (il n’y aurait que « les bons », les voyous-étrangers-profiteurs et les bobos de gauche), pensée magique (l’auteur croit savoir ce qui se passe dans la tête du maire), bref du niveau de cour de récré d’école primaire (et je suis gentil), donc forcément on moissonne le même genre de commentaires.

        « Madame Le Pen se frotte les mains devant tant d’irresponsabilité. » Elle fait ce qu’elle veut, si on ne dit jamais rien par peur de lui donner des voix, on n’arrangera jamais rien.

        Pour le reste, les incivilités sont un grave problème, qui mérite d’être traité un peu plus sereinement que ne l’a fait l’auteur de l’article. Il ne cherche pas à régler quoi que ce soit, tout ce qu’il fait c’est jeter de l’huile sur le feu.


      • julius 1ER 5 octobre 2014 09:38

         des problèmes de voisinage, il y en a de partout même à la campagne !!!!! il faut arrêter d’idéaliser

        et surtout aller voter Front national parceque l’on a des problèmes avec ses voisins.........
        çà c’est pathétique mais en plus pitoyable........ qui plus est si votre FN est élu un jour, vous aurez encore vos problèmes de voisinage mais en plus votre Marine aura 60 millions de problèmes de voisinage autant dire que vous allez être déçus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • trevize trevize 4 octobre 2014 12:43

        Vous écrivez ça :

        « Les voyous, qui bien sûr ne travaillent pas et vivent de la générosité du pays qui les accueille »

        J’en déduis que les trublions sont étrangers, et qu’ils n’ont donc pas le droit de vote.
        Sauf peut-être les enfants du couple si ils ont acquis la nationalité française.

        Ensuite, vous écrivez ça, en parlant du maire :

        « il ne fait que soutenir son fonds électoral »

        Alors là, il faut que vous m’expliquiez, votre histoire ne tient pas debout. Vous êtes en train de dire que pour récupérer 2 ou 3 voix chez cette famille, il est en train de se mettre à dos tout l’immeuble, qui risque donc fortement de ne pas voter pour lui la prochaine fois.
        Pour que le bilan de l’opération soit positif, il faudrait que dans l’appartement des trublions, on trouve plus de votants que dans le reste de l’immeuble. smiley

        Il faut donc croire que vous évaluez mal l’intention du maire, et donc toute la situation. Tenter de deviner les intentions d’une personne à partir de ses faits et gestes est une tache extrêmement complexe, et il faut toujours modérer ses conclusions. Affirmer savoir de façon sûre ce qu’une personne a dans la tête, ça relève de la psychiatrie.


        • foufouille foufouille 4 octobre 2014 12:49

          il veut dire que le maire gauchiste flatte les autres « bobos » vivant en pavillon sans « étrangers ».
          on suppose que les autres locataires sont de droite et travaillent.
          certains gauchiste ne vivent pas en HLM. ce qui est vrai pour tous les ploutocrates


        • trevize trevize 4 octobre 2014 12:56

          arf, ça va trop loin alors, d’après lui toute la ville est dans le coup ! ça sent très fort la paranoïa cette histoire.
          Comme si le bobo dans sa petite maison allait d’un seul coup retourner sa veste et se mettre à voter FN si la famille emménageait à côté de chez lui...
          bref article sans intérêt


        • foufouille foufouille 4 octobre 2014 13:06

          c’est une vision de droite borné. tu as la même à gauche : les curetons c’est le mal et les musulmans ont tous les droits, le racisme anti blancs ne peut exister, une agression est une incivilité, etc


        • Piotrek Piotrek 4 octobre 2014 14:29

          Pour annuler l’intérêt de l’article, suffit de donner un exemple de quelqu’un qui n’a pas l’air français et qui a aidé a pousser la bagnole d’un ami un matin lorsqu’elle refusait de démarrer.

          Ca vole haut !


          • Nakochat 4 octobre 2014 14:55

            Et oui ça sent le vécu, mais il est vrai que ceux qui dorment la nuit ne peuvent pas comprendre ceux qui arrivent au boulot après une nuit de tapage nocturne Nous quand on rentrait le soir la voisine en peignoir nous demandait si nous avions passé une bonne journée Pour se débarrasser de ces « cas sociaux » ils ont vendu l’immeuble refait les logements et vendu les appt Dans la cage d’escalier nous étions deux à payer notre loyer Je ne parle pas des voitures vandalisées des seringues et des poubelles dans les escaliers Mais il est vrai que ceux qui sont tranquilles chez eux ne peuvent pas comprendre ceux qui passent les we dans la famille pour avoir quelques heures de sommeil Moi je n’ai jamais oublié et je comprends le mal être de cet instit ,et qu’une seule famille peut pourrir la vie de nombreuses personnes


            • julius 1ER 5 octobre 2014 09:42

              des problèmes de voisinage, il y en a de partout même à la campagne !!!!! il faut arrêter d’idéaliser

              et surtout aller voter Front national parceque l’on a des problèmes avec ses voisins.........
              çà c’est pathétique mais en plus pitoyable........ qui plus est si votre FN est élu un jour, vous aurez encore vos problèmes de voisinage mais en plus votre Marine aura 60 millions de problèmes de voisinage autant dire que vous allez être déçus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            • Gnostic GNOSTIC 4 octobre 2014 15:23

              Vous écrivez :

              Monsieur le maire est intervenu en personne pour s’opposer à l’expulsion de ses protégés, On pourrait rétorquer à ce monsieur que s’il soutient ces gens-là il peut toujours les loger dans sa villa avec piscine

              En fait il ne fait que soutenir son fonds électoral composé de cas sociaux et de français fraichement naturalisés, il joue la carte communautaire.

              Car pour cette gauche bobo la diversité c’est bien quand c’est chez les autres. Un notable de ce courant habite généralement en pavillon, pas chez les pauvres.

              Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

              ..... 

               

              Pour avoir été encarté 3 ans au PS, je confirme : il n’y a pas plus faux culs et hypocrites que les élus socialopes et bobos

               

              Pourquoi plus faux culs que ceux de droite ?

              Parce qu’ils ont le culot de dire qu’ils parlent au nom du peuple !

               

              Faudra pas s’étonner si en 2017 Mère Le Pen MLP est élue

               smiley


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 octobre 2014 09:13

                BIEN DIT BIEN ECRIT SI MONTEBOURG ET DUFLOT ETAIENT RESTES peut etre que la manif des notaires huissiers agents immobiliers n’aurait pas tourné a la farce MALGRE LE POIDS DES DEPUTES AVOCATS D AFFAIRES ET AGENTS IMMOBILIERS 

                QU ILS DEGAGENT CES CORROMPUS COMME CAHUZAC ET THEVENOUD OU LE GRAND SOIR NOUS LES FORCERONS A VIVRE LEUR RESTE DE VIE DE CHIEN DANS UN TAUDIS INSALUBRE LOUE 900 EUROS PAR MOIS

                DEGAGEZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!OPPRIMEURS DU PEUPLE RANCONNEURS RACKETTEURS !!!


              • yllo 4 octobre 2014 15:24

                Les droits de l ’Homme sont notre malheur.


                • oncle archibald 4 octobre 2014 17:23

                  Dessin de Edika : interview d’une dame africaine par un reporter tout aussi africain.


                  - Bon’jou Mâââd’am, que pensez vous des d’wwas de l’hom’ ?

                  - Oh moi, pou’vu que j’ai un orgwwasm’ ...

                • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 octobre 2014 07:41

                  Je confirme qu’elle est nullissime.  smiley


                • julius 1ER 5 octobre 2014 09:44

                  c ’est surtout les cons qui sont un vrai malheur et votre FN n’y changera rien !!!!!!!!!


                • DanielD2 DanielD2 4 octobre 2014 15:46

                  Faut quand même être sacrément con pour acheter un appart dans une cité à immigrés d’île-de-France ( si j’ai bien compris ).


                  • foufouille foufouille 4 octobre 2014 16:08

                    c’est pas spécifié, sinon ........
                     smiley


                  • Marko Pauleau Droit à l’Information 4 octobre 2014 18:45

                    L’article ne parle que d’un appart....


                  • non667 4 octobre 2014 15:50

                    le pen vite ! vive le F.L.N.= Front de Libération Nationale


                    • Marko Pauleau Droit à l’Information 4 octobre 2014 18:46

                      Vous comptez sur les autres ? C’est très français... en Italie les racailles auraient été chassées par le voisinage à coups de pieds au c... 


                    • arthes arthes 4 octobre 2014 16:40

                      Ouais, en gros c’est l’histoire d’un prof qui supporte pas la promiscuité des pauvres et des immigrés qu’il défendait jjusqu’au moment où il fut confronté à la réalité de leur misère sociale et qui rend les bourgeois responsables de son infortune .

                      Pauvre chéri.


                      • Marko Pauleau Droit à l’Information 4 octobre 2014 18:44

                        Vous êtes caricaturale, tous les profs ne votent pas à gauche, et celui de l’article est annoncé apolitique. Les clichés ont la vie dure en France conformisme oblige...


                      • tf1Groupie 4 octobre 2014 19:43

                        @Arthes,

                        si tu savais lire tu aurais remarqué que :
                        - c’est un prof et que donc il n’est pas particulièrement riche,
                        - qu’il enseigne en lycée professionnel de Région Parisienne, donc la promiscuité des pauvres et des immigrés il connait, contrairement à toi !

                        Bref mon pauvre Arthes à l’évidence tu n’as rien à foutre du peuple, tu es juste une copie du maire de la ville en question : vous êtes tous les deux des hypocrites qui vous achetez une bonne conscience en affichant bien haut votre posture anti-raciste, histoire de vous achetez une conscience.


                      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 octobre 2014 07:38

                        « tous les profs ne votent pas à gauche »


                        Non, pas tous... mais 90 % quand même, non ? smiley


                      • marmor 4 octobre 2014 17:35

                        La réalité de la misère ne justifie pas es incivilités, le tapage et les menaces. On peut être pauvre et respecter les autres..


                        • berry 4 octobre 2014 19:41

                          50 % de naissances non-blanches prévues en france en 2022.
                           
                          http://breizatao.com/2014/10/01/france-50-de-naissances-non-blanches-en-2022-77-en-2033/
                           
                          La situation se dégrade chaque jour d’avantage.
                          l’UMP et le PS mènent notre pays à l’abîme.


                          • berry 4 octobre 2014 20:25

                            La drépanocytose est une maladie génétique qui ne concerne quasi-exclusivement que les populations extra-européennes : elle ne touche essentiellement que les personnes originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord.

                            Les chiffres officiels du dépistage de cette maladie (publiés par l’AFDPHE) permettent donc de lever une partie du voile. En effet, du fait des particularités ethniques de la maladie, le dépistage en France métropolitaine ne concerne que les enfants à risque en raison de l’origine de leurs parents (il est par exemple systématique chez tous les enfants naissant en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion, à Mayotte).


                          • foufouille foufouille 5 octobre 2014 10:36

                            « Mouais et alors même que dans certaines régions d’Afrique subsaharienne (ce qui exclut le Maghreb hors Sahara), elle toucherait 2% des naissances, »
                            ça m’étonnerait qu’il y ait un dépistage à la naissance, quand même


                          • Scual 4 octobre 2014 22:12

                            Ah les pauvres, ils sont même pas bien élevé. Ils peuvent pas être silencieux ? être beaux, sentir bon, être gentils et se comporter comme nous autres ?

                            Moi aussi j’ai du vécu.

                            Dans mon immeuble entre la furie hystérique d’en haut et le type d’à coté et ses soirées, sans parler des étudiants qui se suivaient et autres, j’en ai vu passer... pas un seul cas social selon les normes de cet article. Que des gens qui bossent, ont une famille normal, de quoi vivre, de souche et j’en passe.

                            A votre avis où est la différence ?

                            La différence c’est que c’est en centre-ville et que ces gens sont blancs et pas musulmans. Et donc eux c’est bon. Pas de problèmes. C’est normal. Tant pis si ça pillave, que ça se bat, que ça fume, que ça tape des traits dans l’escalier, que ça baise, que ça gueule, que la musique est à fond en pleine semaine à 3 heures du mat même si les voisins bossent et ont un nourrisson.

                            Alors désolé mais ces histoires qui tapent toujours sur les mêmes alors que quand c’est un connard de bourge ou un étudiant complètement pété du centre-ville et autres personnes « tolérées » par les fachos, là ça va. L’habituelle meute assoiffée du sang de ses proies préférées qui continue de réclamer toujours la haine et encore la haine des mêmes pendant qu’elle tolère n’importe quoi de ses « semblables », même quand ils font exactement pareil voir bien pire.

                            Allez je laisse les chiens continuer d’aboyer leur haine des pauvres, des immigrés, des chômeurs, des jeunes, des maghrébins, des « cas sos », des noirs, des bénéficiaires d’aides, des drogués, des syndiqués, des communistes, des endettés et de tout les Autres d’une manière générale.


                            • julius 1ER 5 octobre 2014 10:06

                              c’est vrai que depuis les sans -dent, on est rentré dans une histoire de pov’bashing !!!!!!!!!!

                              cela devient un sport national que de se défouler sur les pauvres ......... c’est bien sûr la faute aux politiques et à Hollande si les gens sont impolis, mal élevés, inciviques qu’ils vous bousculent sans s’excuser, balancent leur détritus par la portière de leur bagnole alors que vous les suivez (et ce ne sont pas toujours des arabes qui font çà) c’est pas grave et en plus çà fait rigoler.........
                              et certains de vous dire que Marine va changer tout çà, il faut vraiment être demeuré pour croire çà..
                              çà me rappelle Goebbels qui disait que dans le 3ie Reich, pas une mouche ne pouvait voler sans son autorisation....... c’est Fritz Lang qui avait fait un film sur ce sujet « le vampire de Dusseldorf »à propos d’un tueur en série qui sévissait et que les services de police Gestapo compris n’arrivait pas à arrêter, il avait fallu que les Nazis fassent appel à la pègre locale pour piéger le tueur.................... ;alors installer des tueurs et des malades mentaux à la tête d’un pays pour régler des problèmes de voisinage, c’est cher payer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! d’autant plus qu’il suffit de lire Zola « l’oeuvre » la terre« etc ou gabriel Chevallier »Clochemerle" pour se rendre compte que ce n’est pas le Hollandisme qui crée ce genre de problème......... ;

                            • Yohan Yohan 5 octobre 2014 10:12

                              Ce ne sont pas des pauvres mais des barbares, nuance... Quand les pauvres se comportent comme des gens civilisés, il n’y a pas de problème dans les immeubles. Arrêtez de nous prendre pour des cons avec ce genre de discours

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès