Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand les papys font parler d’eux

Quand les papys font parler d’eux

Il y a des cas très exceptionnels comme ce retraité britannique, « Geriatric 1927 » qui diffuse ses clips sur You Tube et qui est devenu une sorte de vedette. Et il y a la manière encore traditionnelle du bulletin du CODERPA, de la feuille de chou !

 

 

 

 

 

 

La communication à la grand-papa :

Le CODERPA (Comités départementaux des retraités et personnes âgées) existe dans chaque département de France. La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et aux responsabilités locales leur donnent une existence officielle. C’est un lieu de dialogue, d’information et de réflexion. C’est aussi une instance consultative, pour l’élaboration et l’application des mesures de toute nature concernant les personnes âgées, placée depuis le 1er janvier 2005 auprès du président du Conseil général. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’Union française des retraités.

Mais ce qui est intéressant, c’est d’examiner la façon dont le CODERPA communique à travers ses bulletins périodiques. Ayant eu entre les mains les bulletin de CODERPA de divers départements, j’ai établi une rapide étude de comparaison entre les bulletins d’information récents qui me sont passés entre les mains et qui concernent les départements suivants : Aube, Bas-Rhin, Cantal, Côtes-d’Armor, Haut-Rhin, Haute-Savoie, Haute-Vienne, Indre, Landes, Loiret, Paris. Les fascicules, pour la plupart, comportent entre quatre et huit pages. Celui des Côtes-d’Armor contient vingt-deux pages de papier glacé ! En comparaison celui de l’Aube fait grise mine. En fait, beaucoup sont tirés sur du papier très modeste et monochrome. Les bulletins reprennent souvent les dispositifs légaux (les aides, plan contre la maltraitance...) pour les expliquer, les vulgariser. Ils évoquent aussi les animations locales. Certaines rubriques sont ouvertes et, du coup, plus cocasses : l’histoire du franc, la pratique du vélo (Cantal), mais les sujets les plus abordés touchent le quotidien des personnes âgées comme la prévention des chutes. On trouve sur internet des démarches d’information similaires, notamment sur le site officiel "service-public. fr" ou sur des sites concernant les personnes âgées. Mais tous les retraités ne se sont pas mis à l’internet et certains préfèrent le papier. La "feuille de chou" a donc encore de l’avenir.

Certains CODERPA se sont mis à internet. Et pas seulement les CODERPA de la capitale. Ainsi la Creuse : voir ici. Ou le Var : voir là.

La communication branchée !

Il n’y a pas d’âge pour faire de la com ni pour nourrir une addiction à internet. Un citoyen britannique, retraité de presque 80 ans, Peter Oakley, diffuse ses clips sur You Tube depuis août 2006. En décembre 2006, une dépêche de l’AFP le rendit célèbre. Son premier clip intitulé modestement first try ("premier essai") a été visité plus de deux millions et demi de fois. Du coup, il a continué sur sa lancée et chacun de ses clips fait fureur. Il en profite pour user de son parler vrai et au passage pour critiquer la politique de la vieillesse de son gouvernement. Il raconte ses histoires, donne sa vision du monde. Naturellement, c’est en anglais, mais cela ne l’a pas empêché de traverser les frontières. Même le journal Le Monde lui a consacré un papier la semaine dernière.

Fort de son succès, le papy rocker s’est vu classer dans les charts anglais pour sa reprise des Who avec son groupe qui porte le nom d’une marque de déambulateurs (The Zimmer). C’est dire l’humour du personnage. Le plus vieux du groupe est centenaire.

Voir le premier essai du papy ici.

Y a-t-il un âge pour être jeune ? Ou plutôt : la jeunesse a-t-elle un âge ?

 

 

Documents joints à cet article

Quand les papys font parler d'eux

Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 9 juillet 2007 10:54

    « Heureux papy qui communique », c’est le titre que j’ai trouvé après, trop tard ! smiley


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 juillet 2007 11:14

      Nous attendons la reprise de où sont les femmes par Marcel, président du club de pétanque de Tarascon, ancien musicien de bal au temps de Piaf, âgé maintenant de 92 ans


    • La Taverne des Poètes 9 juillet 2007 11:19

      Ou bien on attend que Juvet atteigne cet âge vénérable et entonne « où sont les fans » ? smiley


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 juillet 2007 11:23

      Pour la petite histoire, mon Juvet, je l’ai placé très haut mais pas plus que le troisième degré et ma foi, quelques-uns sont montés à l’étage, monté les bleus en neige ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 9 juillet 2007 14:28

      Salut Taverne,

      Pourquoi se grand blanc après le chapeau ? Tu vas pas me dire qu’un vieux, ça bégaille et que ça prend son temps ...

      Oui, en effet, ton titre aurait été mieux en « Papy qui com...unique. » smiley

      Le grand Jacques chantait « mourir cela n’est, mourir la belle affaire, mais vieillir... » avec sa pendule d’argent qui fait des bruits et qui attend. C’est un peu vieillot.

      Il ne connaissait pas encore internet et Agoravox. Voilà la raison de sa nostalgie. smiley

      Maintenant on trouve tout, ici bas, en « click » sautant.

      On lit, on écrit, on se mail, on cause pardon on « chat » (non, pas la bestiole), on karaoke, on paye sans que le portemonnaie n’en soit ému et, en plus, cerise sur le gâteau, on peut se voir, se Googleer avec sa maison ou sa voiture vues par le monde entier.

      Le grand top pour un jeune vieux.

      Je vais y penser à faire ma video. J’ai encore un peu de temps, et il n’est jamais trop tard.

      Un enfoiré en video. C’est le chic, le chèque et le choc ! smiley


    • La Taverne des Poètes 9 juillet 2007 15:05

      Salut Guy,

      le grand blanc est là pour symboliser l’absence du « Grand bleu ». Mais non je plaisante. J’avais joint des images mais elles n’ont pas été reproduites par Avox.


    • La Taverne des Poètes 9 juillet 2007 15:32

      Le pote cententaire de Peter exerce encore la profession de plombier. Ce serait le plus vieux salarié de Grande-Bretagne. Qui sait ? Peut-être a-t-il un tuyau pour vivre plus longtemps ? smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 9 juillet 2007 20:09

        @Taverne,

        En fait, il y a un ou deux trucs pour ne pas devenir vieux.

        - Ne pas compter les années et ne jamais fêter son anniversaire. C’est enbêtant si ont espérait des cadeaux évidemment.

        - Etre né un 29 février. Ce n’est pas mon cas. Je serais un encore ado. smiley

        Ces solutions, c’est évidemment pour les optimistes.


      • La Taverne des Poètes 9 juillet 2007 21:32

        L’enfoiré : que penses-tu de Daniel Dubé et de son interprétation de « Y’avait un okapi » ? (voir mon post ci-dessous) Encore un qui restera ado on dirait ! Je le trouve excellent avec ses intonations et son accent québécois.


      • La Taverne des Poètes 9 juillet 2007 20:25

        Gare aux papys ! la preuve ici (en lecture mp3) : Un texte que j’ai écrit mis en valeur par le diseur québécois Daniel Dubé. http://site.voila.fr/histoires_courtes/yavaitunokapi.mp3

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès