Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quand Martine Aubry jette l’opprobre sur Hollande

Quand Martine Aubry jette l’opprobre sur Hollande

Martine Aubry, candidate malheureuse à la primaire de 2012 puis mise au banc lors de la nomination de deux gouvernements successifs, a violemment critiqué la réforme territoriale engagée par le gouvernement Valls, qui fait passer le nombre de région au sein de l’hexagone de 22 à 13. Relativement silencieuse, pourtant, depuis le début du quinquennat, la maire de Lille refuse la fusion des régions Nord-Pas-De-Calais et Picardie car, selon elle, « deux régions pauvres ne font pas une région riche, et on n'est pas plus fort parce qu'on est plus grand ».

Cette réforme serait donc devenue la pomme de la discorde au sein du PS alors que Manuel Valls juge la réaction de Martine Aubry « absolument disproportionnée » et bien peu apte à l’union sacrée qui devait être la ligne d’ordre au sein de la majorité. Poursuivant avec les petites phrases assassines, l’ancienne première secrétaire du PS a lancé « on n'est pas en train de faire du Monopoly ou de jouer à Sim's City, on touche aux origines de chacun », avant de qualifier la réforme territoriale d’« aberration économique et sociale ».

Bien loin de faire l’unanimité, cette réforme est également contestée par de nombreux présidents de région. Ainsi, François Bonneau, président socialiste de la région Centre est également formellement opposé à la réforme telle qu’elle est envisagée par l’équipe de Manuel Valls. De fait, bien loin de contester la nécessité en soit d’une réforme territoriale, c’est bien le découpage des nouvelles régions qui sème le trouble et suscite de nombreuses déconvenues auprès des élus locaux.

La réforme ayant été votée puis adoptée dans la nuit de jeudi à vendredi par les députés, la nouvelle carte des régions, loin de susciter le consensus verra donc bien le jour, au grand damne de la majorité des élus locaux dont la plupart n’ont pas été consulté par les sbires de Valls. Parallèlement, de nombreux géographes remettent en question le nouveau découpage des régions. A titre d’exemple, Romain Pasquier, directeur de recherches au CNRS, spécialiste des questions de la décentralisation et de la gouvernance territoriale, dénonce clairement « le calendrier précipité d'un exécutif qui veut donner à voir qu'il a de l'autorité politique ». Toutefois, des observateurs plus critiques encore y voient également un calcul politique et une réforme bâclée et votée hâtivement dans le but de détourner l’attention sur le piètre bilan de la première partie du mandat présidentiel (Echec de l’inversion de la courbe du chômage, enlisement des réformes…). Ayant échoué à rassembler les Français autour d’un projet commun, c’est désormais de son propre parti que proviennent les acerbes critiques qui sifflent aux oreilles du président qui peine, encore et toujours, à faire entendre sa voix de chef.


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • garuda 22 juillet 2014 13:07
    « Les élections sont aristocratiques et non démocratiques : elles introduisent un élément de choix délibéré, de sélection des meilleurs citoyens, 
    les aristoï, au lieu du gouvernement par le peuple tout entier. »
    Aristote, Politique, IV, 1300b4-5

    Ce qui serait démocratique, ce serait de mettre la classe politique toute entière au chômage et de décréter l’autogestion, la démocratie directe, la fin de la politique professionnelle, d’INSTAURER LE POUVOIR DU PEUPLE.


    • rocla+ rocla+ 22 juillet 2014 13:58

      L’INAPTOCRATIE

      Un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d’un nombre de producteurs en diminution continuelle.

       


      • Hermes Hermes 22 juillet 2014 14:08

        Attention Rocla+, vous allez devenit bolchevique avec de tellles pensées. Heureusement que vous avez la bouteille à la main et non pas la faucille et le marteau. smiley


      • rocla+ rocla+ 22 juillet 2014 14:51

        Hermes smiley 


      • karibo karibo 22 juillet 2014 18:52

        @ Rocla + 

        Bravo & poétiquement bien décrit ☺

      • mmbbb 31 juillet 2014 18:31

        mais caricatural 


      • claude-michel claude-michel 22 juillet 2014 14:43

        Martine Aubry.. ?
        Mais oui..bien sur..

        La mise en examen de Martine Aubry dans l’une des enquêtes sur le drame sanitaire de l’amiante a été annulée vendredi 27 juin par la cour d’appel de Paris, d’après un des avocats de l’Association nationale de défense des victimes de l’amiante...Tout le PS est derrière cette décision..Dans ce parti on est pas responsable de ses conneries..c’est la faute des autres..Accessoirement..elle bourre les urnes..ou met en « branle » les 35 heures qui ont coulé la France...Aussi incompétente que Hollande.. !

        • claude-michel claude-michel 22 juillet 2014 17:22

          oupssssssss...y a des fanatiques de l’incompétente ?
          Pauvre France... !


        • Fergus Fergus 22 juillet 2014 18:54

          Bonjour, Maxime.

          Soyons précis et justes, Aubry n’a été mise au ban d’aucun gouvernement HOllande : elle a refusé un grand ministère d’Etat à périmètre élargi qui en aurait fait le n°3 de l’exécutif. Mais pour Aubry, c’était Matignon ou rien !

          En outre, je me pose des questions dur Aubry, et notamment celle-ci : pourquoi avait-elle passé un accord avec Strauss-Kahn, plus connu sous le nom de « pacte de Marrakech » ? Un DSK encore plus à droite que Hollande ? Qui peut comprendre ce PS ? Et qui peut sérieusement le prétendre « de gauche » ?


          • Depositaire 22 juillet 2014 21:33

            Il me semble que garuda a très bien exprimé les choses. Mettons un peu au chômage et laisson un peu mariner à Pôle emploi tous ces politiciens qui n’ont, pour leur grande majorité, jamais travaillé de leur mains.

            Nous ne sommes pas et n’avons jamais été en démocratie mais plutôt en ploutocratie, (le pouvoir par et pour les riches), subordonné à l’oligarchie mondiale.

            Si les peuples se débarrassaient de toute cette clique politicienne et s’occupaient eux-mêmes de leur avenir et de leur vie sans la déléguer à des incompétents crapuleux, pas de doute que l’humanité s’en porterait beaucoup mieux !


            • Depositaire 22 juillet 2014 21:34

              Il me semble que garuda a très bien exprimé les choses. Mettons un peu au chômage et laissons un peu mariner à Pôle emploi tous ces politiciens qui n’ont, pour leur grande majorité, jamais travaillé de leur mains.

              Nous ne sommes pas et n’avons jamais été en démocratie mais plutôt en ploutocratie, (le pouvoir par et pour les riches), subordonné à l’oligarchie mondiale.

              Si les peuples se débarrassaient de toute cette clique politicienne et s’occupaient eux-mêmes de leur avenir et de leur vie sans la déléguer à des incompétents crapuleux, pas de doute que l’humanité s’en porterait beaucoup mieux !


              • zygzornifle zygzornifle 23 juillet 2014 14:06

                elle regrette que sa région ne soit pas rattaché au Maghreb .....


                • pauldelabarth 24 juillet 2014 18:32

                  C’est facile de toujours critiquer Hollande quand on n’est que dans l’observation. Hollande est un homme qui essaye de sortir son pays d’une situation calamiteuse. Aux observateurs malveillants : essayez un peu de proposer des solutions, sans quoi ce n’est pas la peine de critiquer !


                  • pauldelabarth 24 juillet 2014 18:32

                    C’est facile de toujours critiquer Hollande quand on n’est que dans l’observation. Hollande est un homme qui essaye de sortir son pays d’une situation calamiteuse. Aux observateurs malveillants : essayez un peu de proposer des solutions, sans quoi ce n’est pas la peine de critiquer !


                    • mmbbb 31 juillet 2014 18:39

                      Ha bon qu’a fait Hollande te surtout Ayrault pendant cinq ans de l’antisarkosyme Surtout Ayrault qui avait des solutions cles en main Rendez a Cesar ....Des solutions j’en aurai mais assez radicales . je ferai deja en quelques sortes que la France ne soit plus cette terre ou des qu’un pied est pose presque tous les droits soient donnes sans avoir apporte un euro de richesse Un des rare pays au monde a avoir cette politique deletere 


                    • irinia 24 juillet 2014 18:34

                      AHaha Pauldelabarth, c’est difficile de faire pire qu’Hollande qui se contredit et ne respecte aucune de ses promesses de campagne. Cette réforme des régions était nécessaire, mais pas dans n’importe quelles conditions ! On ne retrace pas les régions en une soirée et aux crayon de bois sans tenir compte de l’impact économique et sociétal que cela aura

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès