Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Que cache le complotisme ?

Que cache le complotisme ?

Le complotisme pollue à présent le débat public : thèse alambiquée, grands ennemis mondialisés et internet n'arrange pas les choses. Comment le complotisme s'installe dans l'esprit des partisans de ses thèses et pourquoi est-il si populaire ? Plus encore, en quoi ce complotisme est un danger pour la vérité, pour l'histoire et plus largement pour la démocratie. 

Sur France Inter une excellente émission sur le complotisme explique notamment les thèses du complots qui fleurissent sur internet et dont les adolescents et les lycéens sont toujours plus friands. Le 11 septembre est un complot de la CIA, les acteurs de la guerre syrienne sont les marionnettes des Etats-Unis qui manipulent le monde, rien ne prouve que le policier de Charlie Hebdo est mort ; on ne compte plus les théories complotistes sur tous les sujets et malgré le fait que la plupart soient farfelues, ces théories font toujours plus de partisans. Il nous faut comprendre pourquoi.

Le complot, c'est quoi ?

C'est la conspiration. Un petit groupe de gens puissants se coordonne en secret pour planifier et entreprendre une action illégale et néfaste affectant le cours des évènements. "Résolution concertée secrètement et pour un but le plus souvent coupable." (Littré).

Le complot est donc par définition secret et c'est là le premier problème pour les partisans du complotisme qui estiment avoir percé un secret impossible à percer. La mort de César, organisée par les sénateurs étaient une conspiration, un complot, un vrai, puisque César ne le savait pas. Si César l'avait su, il n'y aurait pas eu de complot et les sénateurs auraient sans doute payer cher leur tentative de trahison. Donc, si quelqu'un estime avoir découvert un complot, aujourd'hui, dans un monde aussi vaste que le nôtre, c'est que probablement il n'y en a pas.

Les-communistes-revolutionnaires-s-attaquent-aux-Illuminati_article_landscape_pm_v8.jpg

Le complotisme, une facilité intellectuelle ?

Le complot est la réponse facile à un évènement complexe. Ainsi, le 11 septembre 2001 est un évènement d'une indissible violence et extrêmement complexe qui a alimenté les thèses les plus farfelues. Le complotisme tente de rationnaliser ce qui est irrationnel. Le complotiste se rassure en remettant de l'ordre dans quelque chose où il n'y en a pas. Ainsi il trouve un ennemi, facile, grand méchant, qui contrôle le reste du monde. La vision du complot est forcément manichéenne : il y a le peuple usurpé et les puissants qui usurpent. Dans notre monde marqué par la démagogie croissante et l'attrait pour le populisme, les thèses complotistes sont amenées à faire fureur, et de marquer toujours plus ce clivage entre élites et peuple. En effet, il n'est jamais question chez les complotistes de complots populaires où ils pourraient être impliqués. Le complotiste s'estime, en tant qu'être éclairé sur les évènenements, dans le camp du bien.

Les motivations du complotisme sont multiples : les théories du complot donnent accès à une vérité cachée, donnent l'espoir de pouvoir changer les choses, fournissent une logique unificatrice, identifient des coupables et peuvent expliquer d'éventuels échecs personnels.

Mais il ne faut pas croire que le complot ne traverse que l'esprit de gens naïfs et peu cultivés. Ainsi, une étude montre que l'électeur républicain au niveau social élévé, aux USA croit également au complot et ce malgré sa grande culture et son accès à l'information. On a donc une frange populaire et une frange privilégiée de la population qui vont dans le même sens. "Généralement plus les gens suivent l’actualité, moins ils sont enclins à croire aux théories conspirationnistes – mais pas avec les Républicains, chez qui un surcroît de connaissances est synonyme d’une plus forte croyance dans ces théories", soulignent les responsables de l'étude (disponible ici). Cela s'explique par une autoalimentation en thèses conspirationnistes, par un effet pervers.

Une menace pour la vérité, la démocratie et plus encore pour la pensée... 

Mais ce qui est grave, c'est qu'aujourd'hui l'information disponible sur internet fait une large part aux thèses complotistes. Le complotisme est devenu une pensée qui tourne en boucle et dont ne peut plus se départir. Ainsi, si je dis à un partisan de ses thèses qu'il n'y a pas de complot il me rétorquera que c'est la preuve qu'il y en a puisque je n'y crois pas ou pire m'accusera d'être dans le camp des comploteurs. La moindre faille dans l'argumentaire de l'homme de raison renforce la suspicion et la croyance du complotiste en son complot. Il faut donc être exigeant intellectuellement et intransigeant pour déboulonner les thèses complotistes. Quand on pense qu'aux USA 20% de la population pensent que le 11 septembre était connu par le gouvernement américain on se dit qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. En effet, l'appui de ce complot repose sur l'affirmation que les USA voulaient imposer des lois sécuritaires, légitimer la course au pétrole au Moyen-Orient mais quand on réfléchit un instant, on voit évidemment que c'est bien trop peu subtile et beaucoup trop machiavélique pour être crédible.

Les responsables de cette croyance c'est le manichéisme d'abord : croire qu'il n'y a que le bien et le mal, croire qu'il n'y a que deux camps. C'est évidemment faux mais la pensée a tendance à faire ce type de raccourci. La seconde raison c'est l'absence de conscience historique. En effet, beaucoup de gens croient encore à la Guerre Froide, l'affrontement de deux blocs - ce qui est pourtant déjà une vision tronquée des évènements passés et qui l'est encore plus aujourd'hui. Prenons le cas de la Syrie. Beaucoup cherchent un méchant, un responsable et comme on se rend compte qu'il n'y a pas deux camps, on en invente, avec de grosses ficelles, les USA, l'Arabie et Daech d'un côté, Poutine, Assad de l'autre, sans comprendre bien sûr que la guerre et la diplomatie ne marchent pas aussi simplement. Les responsables peuvent aussi être les Etats. N'oublions pas dans les années 30 le complot juif mondial, orchestré par les Nazis et aujourd'hui les propagandes de toutes sortes, notamment celles très partisanes de Poutine et de Assad dont on trouve des partisans aveugles sur internet - ici je précise que s'il existe bien une sorte de propagande de l'Europe et des USA, nous avons tout de même accès à toute l'information que l'on veut et donc parler d'un mensonge ou d'un complot de la part de nos Etats, sur ce point, est malhonnête-. Mais le plus grand des coupables, c'est l'absence de sens critique, cette qualité intellectuelle majeure, peut-être la plus importante, que l'on croit utiliser en dénoncant de pseudos complots mais qui n'en est pas un, car le sens critique, avant de critiquer le monde, c'est d'abord savoir se remettre en question. Or, le complotiste ne se remet pas en question, il tourne en rond dans ses certitudes. Pire, il tord le fait pour le comprendre. Il n'accepte pas la complexité. Il refuse de ne pas comprendre et voyant que ce n'est pas à sa portée - ce n'est pourtant pas une fatalité - s'invente une réalité connexe.

s4_42878_1_other_wallpapers_big_brother_is_watching_you.jpg

Comment défaire le complotisme ?

Il n'y a rien pour moi de plus essentiel que de lutter contre cette forme de non-pensée pour des raisons intellectuelles déjà, mais surtout pour des raisons citoyennes. A entretenir l'idée que les politiques nous mentent, à défaire ainsi la cohésion sociale, à chercher des épouvantails et des boucs-émissaires, c'est la société entière qui risque de se scinder et elle l'aura fait simplement par ignorance. La bétise est probablement le grand mal contre lequel notre siècle luttera car, par un effet pervers, l'accès illimité à la connaissance, a ouvert les vannes de la méconnaissance, la voie du crime envers la pensée.


Moyenne des avis sur cet article :  1.52/5   (93 votes)




Réagissez à l'article

675 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 5 janvier 12:11
    Quel est le plus grand ennemi de la vérité ? La désinformation ou le complotisme ?

    Le terreau du complotisme, c’est la propagande, la manipulation des médias et les mensonges des élus. 

    Retirez ces trois ingrédients, et le« complotisme » disparaîtra de lui-même.

    • sarcastelle 5 janvier 12:35

      @M de Sourcessure



      retirez ce trois ingrédients et le « complotisme » disparaîtra de lui-même

      Je ne le pense pas. Le complotisme est une des façons dont s’exprime le besoin de croire et de se regrouper entre croyants. 

    • thomas abarnou 5 janvier 12:38

      @M de Sourcessure Il n’y a de désinformation que pour ceux qui cherchent mal, lisent mal, pensent mal. Un homme animé de raison et de sens critique peut défaire les arguments les plus douteux et les thèses les plus mensongères, d’autant plus que le complotisme n’est pas réputé pour ses thèses fines. Je considère que ce n’est pas une excuse d’accuser le pouvoir, les médias de faire de la manipulation. La manipulation ne marche que parce qu’ils y a des pigeons pour y croire. Toutes les infos et les sources existent. Au citoyen sage de faire marcher le bon sens et l’esprit. 


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 5 janvier 13:26

      @thomas abarnou

      « La manipulation ne marche que parce qu’ils y a des pigeons pour y croire. »

      Et le viol n’existe que parce qu’il y a des salopes qui portent des mini-jupes.

    • thomas abarnou 5 janvier 13:30

      @M de Sourcessure Dans le cas du complotisme, ce sont des gens lambdas qui inventent des théories farfelues, pas les médias ou les puissants sauf quelques propagandes douteuses d’Etat dont on connait les méthodes dictatoriales. Non, ce sont bien les pigeons qui s’autoalimentent de complotisme. 


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 5 janvier 13:47

      @thomas abarnou

      je crois que vous confondez « rumeurs » et « complotisme »
      les gens « lambdas » font courir des bruits simples pour expliquer ce qu’ils ne comprennent pas (comme les crues de la Somme)

      les théories compliquée sortent de cerveaux cultivés et trouvent plus ou moins d’écho selon les budgets dépensés pour les relayer

      les catégories se terminant en « isme » sont très pratiques pour donner un semblant d’existence à un mythe imaginé par des dirigeants aux abois pour détourner la meute qui est à leur trousse sur un pseudo danger auquel les journalistes sont chargés de donner de la consistance ; le « terrorisme » et le « complotisme » en font partie.

      Ce sont des os à ronger que l’on jette à la plèbe impteinte pour calmer sa faim et détourner son attention.

    • thomas abarnou 5 janvier 14:02

      @M de Sourcessure Etre cultivé n’empêche pas d’être un pigeon. 


    • Deepnofin Deepnofin 5 janvier 15:42

      @thomas abarnou Exact, la culture et l’intelligence n’empêchent pas de se tromper... Sinon tout le monde serait d’accord. A priori, il n’existe qu’une seule Vérité, et nous essayons tous de la découvrir...

      Le problème, à mon avis, c’est surtout l’honnêteté intellectuelle. Attention, je ne dis pas que les gens qui pensent différemment sont malhonnêtes de manière consciente, mais plutôt inconsciemment, à cause de la dissonance cognitive par exemple, accompagnée d’autres phénomènes psychologiques / sociologiques bien connus des élites. C’est valable dans tous les « sens » : la personne qui a toujours milité dans un parti politique, qui s’est toujours investi personnellement en y croyant aura vraiment bcp de mal à franchir une certaine ligne ( celle du complot ), et inversement, quelqu’un qui a toujours cru aux thèses les plus « exotiques » et qui ne s’est renseigné que dans cette optique là aura bcp de mal à refranchir l’autre ligne ( les complots ne sont pas tous vrais et la désinformation / manipulation existe partout )

      Au même titre que c’est bien connu que la plus belle ruse du Diable est de nous faire croire qu’il n’existe pas, la plus belle ruse de nos élites est de placer des politiques qui nous paraissent souvent comme abrutis complet. D’une part, on se dit qu’ils ne peuvent pas être aussi machiavéliques, et donc que les complots n’existent pas vu que c’est censé être eux les décideurs, d’autre part, ça abaisse constamment le niveau de réflexion de la masse. J’imagine qu’il y a un fossé énorme entre le niveau intellectuel moyen d’aujourd’hui et celui d’il y a 30 ans...

      Dans tous les cas, il me semble qu’on va droit dans le mur, et que ce ne sont certainement pas nos élites qui vont y remédier ( sinon la Cop21 aurait été très différente, et elle n’aurait pas porté que sur le réchauffement climatique, mais aussi sur toutes les catastrophes terribles qui arrivent (et qui à mon avis sont bien pires)... Fukushima, pollution des nappes, perturbateurs endocriniens, OGM, disparition de masse des espèces avec les abeilles en tête, etc... )

      Donc, à mon avis, penser qu’il n’y a « rien de plus essentiel que de lutter contre cette forme de non-pensée » , c’est non seulement exprimer la certitude d’avoir raison, ce qui est très mauvais signe à mon avis, et surtout, se focaliser sur des personnes qui, parfois, peuvent être rendues paranoïaques par ce Système et donc en sont victimes, alors que c’est le Système avant toute chose qu’il faudrait changer.

      En tout cas, en ce qui me concerne, même si j’ai des convictions, je m’accorde une certaine marge d’incertitude et j’évite de cracher sur ceux qui « croient encore à leur Système et à leur Démocratie », car, après tout, c’est ptet moi qui suis totalement manipulé dans l’histoire.

      Pour illustrer mes propos, ce petit dessin, venant d’un site que vous devez surement apprécier ;
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/IMG/jpg/Linko_dessin_grenouilles_eau_ casserole_sur_le_feu_complotisme.jpg


    • astus astus 5 janvier 15:43
      @M de Sourcessure

      Ce que vous écrivez ne me semble pas exact, et je vous propose une autre ligne de réflexion. Les raisons du complotisme sont la crédulité et l’ignorance que chacun porte en soi. Pour être vraiment libre il faut arrêter de penser que ce sont toujours les autres qui sont responsables de tout car cette attitude projective, potentiellement paranoïaque, est précisément ce qui fait le lit du complotisme. Ce qui rejoint le niveau de maternelle : c’est pas moi maitresse, c’est lui ! Désolé de vous prendre à froid mais : « Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges » Nietzsche.

      Bien à vous.

    • laertes laertes 5 janvier 16:26

      @thomas abarnou : Votre article et votre réponse sont absurdes et infantiles. Tout d’abord, relisez-vous et essayez de relever vos nombreuses incohérences et erreurs.
      1) César était tout à fait au courant d’un complot visant sa vie mais il ne l’a pas pris au sérieux (César lui-même a participé au complot de Catilina.cf : Salluste)
      2) "Le complot est donc par définition secret et c’est là le premier problème pour les partisans du complotisme qui estiment avoir percé un secret impossible à percer« . Désolé , aucun secret n’est impossible à percer........ Votre affaire continue mal.
      3) »Le complot est la réponse facile à un évènement complexe« . Relisez-vous ! Ce n’est pas le complot qui est une réponse mais une explication complotiste qui est la réponse à un questionnement sur un évènement et non à un évènement.
      4) » Le complotisme tente de rationnaliser ce qui est irrationnel«  C’est si stupide de dire cela. Il n’y a rien d’irrationnel dans tous les évènements sur lesquels se penchent les gens à moins de penser qu’ils viennent de Dieu ou par coincidences !
      5) »Généralement plus les gens suivent l’actualité, moins ils sont enclins à croire aux théories conspirationnistes ...« C’est plutôt les deux à la fois. Manichéen !
      6) » Ainsi, si je dis à un partisan de ses thèses qu’il n’y a pas de complot ...« Alors ça c’est la meilleure ! De quel droit et par quelle autorité supérieure pouvez vous affirmer qu’il n’y a pas de complot ?
      7) sur le 11/09 : »En effet, l’appui de ce complot repose sur l’affirmation que les USA voulaient imposer des lois sécuritaires, légitimer la course au pétrole au Moyen-Orient mais quand on réfléchit un instant, on voit évidemment que c’est bien trop peu subtile et beaucoup trop machiavélique pour être crédible.« Vous êtes un ignorant.................. et faites partie de ceux qui ne suivent pas l’actualité. La thèse mettant en doute l’explication complotiste officielle ne tient pas la route pour beaucoup de personnes qui font fonctionner leur.......raison !
      8) »les propagandes de toutes sortes, notamment celles très partisanes de Poutine et de Assad dont on trouve des partisans aveugles sur internet« hahaha ! Vous par contre, vous êtes un partisan éclairé de l’autre camp non , puisque vous ne le mentionnez pas.
      9) »Or, le complotiste ne se remet pas en question, il tourne en rond dans ses certitudes.« un peu comme vous non ?
      10) : »A entretenir l’idée que les politiques nous mentent, à défaire ainsi la cohésion sociale, à chercher des épouvantails et des boucs-émissaires, « ...oui, comme chacun sait ils nous disent toujours la vérité........................... Si vous-même êtes capable de tenir de tels raisonnements je vous prierais de ne pas insulter l’intelligence des autres !
      11) »La bétise est probablement le grand mal contre lequel notre siècle luttera car, par un effet pervers, l’accès illimité à la connaissance, a ouvert les vannes de la méconnaissance, la voie du crime envers la pensée.« Apparemment vous n’avez pas lu 1984 d’Orwell qui dit exactement l’inverse à savoir que : »le crime contre la pensée est celui qui met en doute la propagande officielle faite de complots"... PAS DE CHANCE !


    • thomas abarnou 5 janvier 16:28

      @astus Rien à ajouter ! 


    • astus astus 5 janvier 16:30

      @M de Sourcessure


      Hélas, comparaison n’est pas raison, surtout quand les termes de celle-ci est inappropriée puisque vous mettez sur le même plan des actes (viol, port d’habits) et des phénomènes psychiques (manipulation mentale, croyance) qui n’ont aucun rapport. 

    • paoum 5 janvier 16:41

      @laertes

      merci mille fois pour cette approche non exhaustive de ce texte qui ne dit rien d’autre que : « moi je sais, j’ai raison et je ne vous écoute même pas car je sais que vous êtes stupides et de mauvaise foi »

      quelle pitié !

      en voilà un ( l’auteur...) qui ferait mieux de ne pas parler sens critique et ouverture d’esprit tout en jetant allègrement le bébé avec l’eau du bain, rejetant tout en bloc...ben mon colon !


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 janvier 16:53

      @astus
      Si, il y a un rapport de viol, l’un physique, l’autre psychique.


    • thomas abarnou 5 janvier 17:16

      @laertes Vous faites le malin à relever les contradictions de mes écrits. Soit, c’est de bonne guerre. Mais cela n’en fait pas moins de vous un idiot qui s’estime capable de percer les secrets les plus noirs de l’humanité, tant mieux pour vous. Mais je ne vous accorderais pas de crédit si vous me sortez les thèses de Soral ou de Meyssan, thèses ridicules et fondées sur des falsifications honteuses. 


    • laertes laertes 5 janvier 19:03

      @thomas abarnou. Je ne fais pas le malin comme vous dites . Je ferais le malin si c’était difficile.... hors, votre article est émaillé de tellement de fautes de grammaire et d’approximations que j’ai cru que c’était l’oeuvre d’un élève entre 12 ans et 17 ans ................
      « Mais cela n’en fait pas moins de vous un idiot qui s’estime capable de percer les secrets les plus noirs de l’humanité » ...relisez ce que j’ai écrit .......................si vous êtes un tant soit peu sérieux !
      " je ne vous accorderais pas de crédit si vous me sortez les thèses de Soral ou de Meyssan, thèses ridicules et fondées sur des falsifications honteuses. " Vous n’avez rien à m’accorder du tout puisque , si vous relisez bien, je n’ai rien demandé ...ni à Soral ni à Meyssan.
      Peut-être me suis-je trompé et qu’en fait vous êtes vraiment un adolescent.


    • Yanleroc Yanleroc 5 janvier 19:35

      @laertes


      Un décérébré, à coup sûr ! c pas grave, le principal est d’en parler, anti ou pro, ça crée le débat et le porte à l’oreille de ceux qui ne connaissent pas ces termes(et ils sont encore nombreux).merci qui , merci ToTo !

    • Shawford Shaw42 5 janvier 19:37

      @Prometheus

      Yep buddy (?)

      J’en accepte l’augure en tout cas


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 janvier 21:18

      @thomas abarnou
      Vous vivez sur la planète Mars ? La désinformation et la manipulation des citoyens est une industrie extrêmement prospère, qui va de la publicité à la manipulation des informations politiques.


      La différence entre information et complotisme, c’est que l’information s’appuie sur des faits vérifiables par tout le monde. Alors que le complotisme suppose, insinue, mais ne prouve pas, et ce faisant , fait courir des rumeurs invérifiables.

      Un vrai complot, c’est par exemple, « le couple franco- allemand », qui est une légende urbaine à usage des Français C’est du pipeau, pour faire croire que la construction européenne est d’origine ... européenne. Ce qui est faux.

      Car le vrai couple, c’est l’ Allemagne + les USA. Et ça tombe bien, « L’Alliance Germano -américaine pour le 21e siècle » signée en 2004, c’est sur le site Internet de la Maison Blanche ! ça c’est une info, parce que c’est vérifiable ! 

      Mais ceux qui dévoilent le dessous des cartes, qui prouvent les mensonges avérés, les manipulations et autres complots réels, sont gênants pour les dominants.

      Le système prend donc l’habitude de les traiter « de complotistes », d’autant plus que le nombre de Snowden et d’ Assange ne cesse de croître et met en péril les mensonges si bien huilés...

      Conclusion :
      Un complotiste est donc, soit quelqu’un qui ne peut pas prouver ce qu’il dit.
      Ou bien quelqu’un désigné par le système, qui est dangereux parce qu’il dévoile aux citoyens ce qu’ils ne devraient pas savoir.

    • Onecinikiou 6 janvier 02:48
      @ l’auteur,

      On recherche toujours activement des traces d’ADM en Irak, qui ont pourtant justifié à la face du monde (rappelons la fiole pleine de pisse du nègre de maison Powell à la tribune du conseil de sécurité de l’ONU) une intervention sanglante de l’Empire américain et de ses supplétifs, et que les occidentaux n’ont pas fini de payer : le fameux « Etat islamique » étant la résultante directe de cet interventionnisme mensonger. 

      Pourtant les américains, à l’instar des services de renseignements français, ne pouvaient pas ne pas savoir qu’ils n’y avaient pas d’ADM en Irak. La clique des néoconservateurs sionistes (pléonasme) qui verrouillait alors toute l’administration Bush, a donc sciemment menti au peuple américain pour emporter son assentiment par le biais des mass-médias complices, cela dans l’optique de justifier cette guerre de spoliation.

      C’est donc un complot au sens strict du terme. Et vous voilà ridicule. 
      On pourrait aussi rappeler l’incident du Golfe du Tonkin - une provocation - qui justifia l’intervention américaine du Vietnam, avec le succès (là encore) que l’Amérique y connu. La liste est innombrable. 

    • Michel Maugis Michel Maugis 6 janvier 03:39

      @thomas abarnou


      Toute votre prose avec vos commentaires sont une tautologie.

      Vous ne raisonnez qu’ autour de vos prémisses fausses, et vous n’ avez pas les capacités intellectuelles minimales pour vous en apercevoir.
      Complotisme, signifie selon vos explications : théorie (usage du « isme ») qui consiste à présenter les faits dramatiques de l’ histoire récente comme des complots pour culpabiliser implicitement l’ Empire US forcément innocent car sa bonté intrinsèque lui interdirait d’ être l’ auteur de supposés complots.

      Vous insinuez que les complots n’ existent pas. Ils n’ existent pas puisque pour qu’ ils existent il faudrait que les complotistes en connaissent les auteurs et que les victimes non.

      Vous êtes absolument incapable de désigner UN SEUL ADEPTE DE CETTE THÉORIE dont vous supposez qu’ il existe des partisans !!!!

      Vous insultez les gens intelligents et vous vous donnez des lauriers facilement.


      Et pour cause !! Vous êtes un adepte de l’existence d’une théorie fumeuse inexistante, celle du complotisme, que vous adoptez car elle satisfait votre dogme de l’ innexistence de l’ EMPIRE terroriste US.


      Le fait que les USA avec 5% de la population mondiale consomment 20% des ressources mondiales et qu’ ils prônent la nécessité que cela continue, ou empire ( croissance oblige), n’ a absolument rien à voir avec cette théorie, au demeurant très utile pour les partisans de la pérennité du capitalisme.




      Pour vous, le 11/9 n’ est pas le résultat d’un complot ?

      et le mot « complotisme » est réservé seulement pour ceux qui pensent que les USA y sont pour quelques choses.

      Mais que les USA aient dit que c’ est Saddam Hussein, ce n’ est pas du complotisme !!!

      Quel Âge avez vous ?




    • files_walQer 6 janvier 08:05

      @thomas abarnou
      « Au citoyen sage de faire marcher le bon sens et l’esprit. »


      Vous avez parfaitement raison ! 
      C’est exactement ce que font nombre de ceux que vous appelez « complotistes ».

      Ils font fonctionner leurs esprits, font appel au bon sens ne s’intéressent qu’aux faits et se rendent rapidement compte que la version officielle du 11 septembre est un conte pour enfants.

      Le 1 septembre est truffé de faits qui le montre, mais pas besoin d’aller bien loin pour celui qui souhaite se faire une opinion.

      Les trois tours ne peuvent s’effondrer de la façon dont on le voit uniquement à cause des avions. Surtout pour la troisième qui n’a eu aucun avion.

      Leurs chutes sont symétriques et rapides (proches de la chute libre) ce qui signifie que toutes les résistances ont été supprimées simultanément.
      Ceci est la signature d’une démolition contrôlée.

    • Clofab Clofab 6 janvier 09:21

      @files_walQer
      Absolument ! D’ailleurs, une vidéo montre les pompiers avertir que l’immeuble n°7 allait être « tiré »

      et qu’il fallait donc s’éloigner. Pour démolir un immeuble de cette taille (48 étages) il faut 2 à 3 jours de préparation. 

    • pemile pemile 6 janvier 09:27

      @Clofab « Pour démolir un immeuble de cette taille (48 étages) il faut 2 à 3 jours de préparation »
      Non, d’après le rapport du NIST, pour obtenir cette démolition parfaite, il suffit d’enlever une seule poutre (la A2001) ! smiley


    • Seudo 6 janvier 11:37

      @thomas abarnou

      Les Complotistes sont des pigeons vous dites. Ecouter et gober tout ce que les politiciens et les médias nous disent et on devient des veaux.
      Choisis ton camp camarade !!!


    • thomas abarnou 6 janvier 13:32

      @Seudo J’écoute. Ce qui ne veut pas dire que j’adhère. Mais ne pas écoutez sous prétexte qu’ils sont corrompus, nuls ou que sais-je ce n’est pas faire honneur à la pensée puisqu’une pensée honnête est une pensée qui se nourrit de tout ce qui existe pour asseoir son jugement. 


    • Seb Delahir 6 janvier 14:40

      @thomas abarnou
      Non mais franchement. C’est quoi ce niveau d’analyse pour étayer des généralités ? Vos sources se limitent au périmètre franco-franchouillard ? C’est bien petit.
      Et le général US Wesley Clark est un méchant « complotiste » aussi ?
      https://www.youtube.com/watch?v=vE4DgsCqP8U

      Creusez les sujets avant de tenter des généralités absurdes sans aucun fondement et qui vous discréditent.
      Rechercher la vérité n’est pas un « complot », ou le faire croire est justement une sorte de manipulation complotiste à laquelle vous participez.


    • ETIENNE 6 janvier 18:16

      @sarcastelle
      Vous allez un peu vite en besogne.
      Certain que vous appelez complotistes sont simplement sceptiques. AU contraire ils ne croient pas aveuglément, et ne prétendent pas savoir la vérité, ni ne se regroupent.
      Est ce qu envisager que les personnes dépositaires de pouvoirs puissent avoir des stratégies qu elles tiennent cachées est du complotisme ?
      Dans ce cas, tous les livres d’histoire, sans exception, sont des ouvrages complotistes. 


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 janvier 19:02

      @M de Sourcessure

      La vaste majorité de ce qu’on veut croire des « complots » est vraie. Ceux qui ne le sont pas servent a discréditer ceux qui le sont.



      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 janvier 20:03

      @thomas abarnou

      Je suis heureux de votre arrivée sur ce site. Le langage des anti-complotistes était devenu dune navrante insignifiance. Lisant cet article et vos précédents, je constate que ceux qui nous manipulent vont maintenant, par vos soins, apporter de vrais arguments qu’il vaudra la peine de lire... et dans le style courtois, simpie et concis qui convient. a ce type de débats.

      Un gain net pour l’intelligence, mais dont il ne faudra pas déduire que le discours des médias cessera d’être une totale fabulation .... et les conspiration la forme la plus courantes des échanges humains. Je vous lirai avec plaisir, tout en espérant que vous ne parveniez pas à rendre encore plus jocrisses nos bien crédules « Quidams Lambdas » smiley


      Pierre JC Allard


    • JL JL 6 janvier 20:21

      PJCA,


      c’est de l’ironie ?

    • pemile pemile 6 janvier 21:15

      @Pierre JC Allard « apporter de vrais arguments qu’il vaudra la peine de lire... et dans le style courtois, simpie et concis qui convient. a ce type de débats. Un gain net pour l’intelligence »

      Merci pour ce courant d’air frais au deuxième degré pour raffraichir la loudeur des échanges avec l’auteur smiley

    • Paranoïd 7 janvier 14:45

      @Pierre JC Allard
      Une prise d’altitude au milieu d’un combat en rase-motte. Merci à vous pour cette leçon que j’espère retenir.


    • Yanleroc Yanleroc 8 janvier 03:04

      @Deepnofin
      Rien a voir avec le SMImeuli meiuli blicklblick, mais une idée comme ça, pourquoi tu changerais pas d’avatar, kekchose de plus beau, qui te correspondrait mieux, dans l’esprit smiley parce que t’es au top !


      J’ajouterai que qd on est prudent comme toi, ou est peu manipulable.
      Le Nombre.

    • bluerider bluerider 21 février 19:12

      @thomas abarnou
      .
      Il n’y a de désinformation que pour ceux qui comme moi cherchent mal, lisent mal, pensent mal. Un homme animé de raison et de sens critique peut défaire les arguments les plus douteux et les thèses les plus mensongères comme les miennes, d’autant plus que le complotisme n’est pas réputé pour ses thèses fines comme les miennes. Je considère que ce n’est pas une excuse d’accuser le pouvoir, les médias de faire de la manipulation comme moi. La manipulation ne marche que parce qu’ils y a des pigeons comme moi pour y croire.. Toutes les infos et les sources comme moi  existent. Au citoyen sage comme moi de faire marcher le bon sens et l’esprit. Comme quoi...


    • bourrico 7 5 janvier 12:24

      Nous avons ici même de beaux spécimens aptes à illustrer l’article.


      AV est un lieux extraordinaire pour ces gens là, ils ont une tribune ou ils sont entièrement libre de tenir n’importe quel propos (même les plus incohérents), et ils ont une audience (enfin ils le croient).
      De fait, détenteurs d’une vérité cachée, ils sont supérieurs à tous les autres gogos qui bouffent la propagande officielle, j’entends une supériorité intellectuelle... arrêtez de rire merde. smiley

      Mais en réalité, ces gens se montent le bourrichon entre eux, ils tournent en circuit fermés.

      Le terreau du complotisme... est l’ignorance, la naïveté, la crédulité, et la bêtise.
      Bon courage pour les faire disparaitre.
      la propagande, les médias, les élus, ne sont que les moyens de diffusion, en aucun cas un quelconque terreau.

      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 5 janvier 12:31

        @bourrico 7


        « la propagande, les médias, les élus, ne sont que les moyens de diffusion, en aucun cas un quelconque terreau. »

        et ils diffusent quoi ?

      • bourrico 7 5 janvier 12:43

        @M de Sourcessure


        Qu’est ce qu’on en a à foutre, ce ne sont que des moyens et non des causes contrairement à ce que vous affirmez, alors inutile de tenter de noyer le poisson avec votre question débile.

        L’important c’est le connard qui émet et le couillon qui reçoit.

      • joaopessoa 5 janvier 13:28

        @bourrico 7

        Tient le retour de l âne. T as eu ta petite alerte pour te prévenir qu un sujet sur le complotisme venait de sortir ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tab


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès