Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Que les volontaires lèvent le doigt

Que les volontaires lèvent le doigt

La loi du 12 juillet 1880 pour des raisons antireligieuses avait aboli le repos dominical, en fait parce qu’il était légitime pour les hautes sphères que ce soit le patron et non le curé qui décide le jour de repos hebdomadaire.

La loi du 13 juillet 1906 impose à nouveau le dimanche comme jour de repos dans la semaine. Mais déjà à cette époque les travailleurs agricoles et les employés de maison ne bénéficiaient pas de cet avantage

Aujourd’hui les relations entre l’État et l’Église sont apaisées, il n’ y a plus de prétextes idéologiques, mais plutôt un clientélisme en faveur surtout des grandes surfaces.

En 1906 Ferdinant Sarrien, président du conseil de la troisième République, suite à une catastrophe minière, due à un coup de grisou, qui provoqua la mort de 1099 mineurs dans le nord à Courrières, institua le repos du dimanche. Cela pour calmer le courroux des travailleurs, et en homme avisé qu’il était pour préparer l’opinion publique aux législatives.
 
En 2007 le travail du dimanche est une promesse électorale du candidat Sarkozy dans la droite ligne du travailler plus pour gagner plus. Ce qui n’ était qu’un projet il y a deux ans et demi devient une réalité, alors souvenons-nous qu’au moment ou Nicolas Sarkozy prononçait ces paroles le chômage était en diminution dans notre pays depuis plusieurs mois, et de façon constante ; c’était donc bien une idée libérale que le gouvernement essaye de maquiller maintenant en une solution créatrice d’ emplois. D’ ailleurs rien ne prouve qu’économiquement les résultats soient probants.
 
L’institut supérieur du travail annonce que 3 408 798 Français travaillent le dimanche régulièrement et que si on ajoute ceux qui sont employés occasionnellement, ils sont 7 447 376 salariés et non salariés confondus.
 
Donc beaucoup de gens sont déjà occupés ce jour là, et si certains y trouvent leur compte tant mieux pour eux, mais d’ autres comme les employés de la restauration ont le même salaire qu’un jour ouvrable.
 
N’ aurait-il pas été judicieux de la part de ce gouvernement, à l’occasion de la baisse de la TVA à 5,5 de cette profession d’imposer au moins une meilleure rémunération des heures travaillées le dimanche, au lieu de ne demander aucune contre partie et de laisser le restaurateur se mettre dans la poche, s’il le souhaite, la différence.
 
Malheureusement il est prévisible que cette nouvelle loi n’apporte rien d’autres que de la précarité supplémentaire avec la création d’ encore plus de petits boulots, de CDD, ou de CDI de 15 heures, belle perspective n’ est-ce pas.
 
Mais surtout ce qui est le plus révoltant c’est d’annoncer que le travail du dimanche se fera sur la base du volontariat.
 
Surtout ne pas mettre tous les employeurs dans le même sac, mais à qui fera-t-on croire qu’un recruteur ne tiendra pas compte de la volonté ou non du postulant à venir le dimanche.
 
Est-il réellement sérieux de penser qu’un employé ne subira pas de pressions s’il refuse d’être présent ce jour-là ?
 
En tous cas le travail du dimanche doit être un choix voulu et assumé, car probablement au détriment de la qualité de vie.
 
 
 

Documents joints à cet article

Que les volontaires lèvent le doigt

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Massaliote 9 juillet 2009 12:07

    Personne n’a songé aux malheureux enfants traînés par les parents décervélés dans les temples de la consommation en lieu et place de « sortie ». Il sera plus tentant pour les téléspectateurs accros à la Star Ac d’aller chez Virgin ou Ikéa (ah, les décos à la Damidot !)plutôt qu’emmener les bambins dans les parcs municipaux.


    • titi 9 juillet 2009 14:01

      Vous avez bien raison. Je pense que le plus simple serait quand même de supprimer le temps libre à ces ignares qui ne savent pas quoi en faire.
      Supprimons les 35h et même les 39h !!!


      • gruni gruni 9 juillet 2009 17:24

        @ parkway.

        C’ est vrai les chiffres concernant le nombre de chômeurs est sous évaluer, tout comme maintenant d’ ailleurs ou les mises à la retraite anticipées masquent le nombre de pertes d’ emplois réelles.


        • tvargentine.com lerma 9 juillet 2009 21:09

          Mais arrêtez donc de pleurer avec votre discours réducteur QUE je qualifie de nouveau réactionnaire

          Durant des années j’avais fais le choix de bosser en vacation de 12 heures le week-end me permettant de bosser ailleurs le reste de la semaine pour gagner de l’argent !

          Et alors ? cela vous choque que des travailleurs veuillent gagner du POGNON ??????

          En plus vous portez un jugement de valeur imbécile sur la baisse de la TVA

          Personnellement,à Paris ,j’ai constaté que plusieurs café ont mis le café à 1 EURO au lieu de 1,20 euros

          Que 1 jambon beurre + 1 diabolo menthe + 1 café = 6,10 au lieu de 7,20 euros !

          Et oui c’est une réalité ,une majorité de commerçant ont compris que le consommateur va
          rechercher le prix juste

          Je peux vous affirmer que je connais un café qui n’a pas voulu baisser ses prix et bien aujourd’hui ,il a perdu une grosse partie de sa clientèle et c’est très bien

          On appelle cela les régles du marché !

          Va donc à la messe avec Soeur Ségolène Royal de la compassion sociale et partage de la misère

          Nous,on préfére encore Nicolas Sarkozy au pouvoir pour 10 ans minimum !

          Le RMI ce sont les socialistes et tes amis curés de la CFDT qui l’on créé pas Nicolas Sarkozy
          Le passif des gouvernements socialistes est un vrai désastre quand on regardel’histoire passé (le notre) et leur passif

          http://www.tvargentine.com



          • pasdessous 10 juillet 2009 09:44

            sarko il a qu’a supprimer le rmi puisque c’est pas bien.

            puis nous donner le vrai chiffre du chômage environ 6 millions de personnes car il faut compter les bénéficiaires du rmi + les radier + les chômeurs qui ne sont pas disponible immédiatement (stage, arrêt maladie ....)


          • tvargentine.com lerma 9 juillet 2009 21:50


            Tu va à la messe Sampiero le dimanche ??????

            Tu n’appeleras jamais la police,le samu,les pompiers,tu ne manges pas de pain,de croissant,ne lit pas de journal,.............. ????????????

            Avec des discours comme le tiens,on se retrouve avec des stations services automatique
            alors qu’’en Italie ou en Argentine,il y a des employés qui gagnent leur vie en servant le client !

            Votre discours contre le travail du dimanche ,c’est l’automatisation des caissières ,c’est une société entièrement automatisée ou il n’existera plus de travailleurs pour gagner sa vie !





            http://www.tvargentine.com


            • Gül 9 juillet 2009 21:58

              Heu...Ben non, Lerma, c’est tout le contraire justement !

              L’éloignement le plus possible de tout ce qui pourrait être lié à l’humain, hein !

              Tu bosses le dimanche, et tous les autres jours de la semaine et pendant ton seul jour de repos, t’as le droit de fermer ta gu***e parce que de toute s manières on ne te laisse pas le choix !

              Voilà, c’est comme ça qu’il faut lire les choses, pas autrement.

              En Argentine, Italie, ou ailleurs, y compris en France, il y a des stations-services ouvertes le dimanche et les jours fériés, mais c’est le gérant qui décide avec la société dont il dépend de le faire ou non. Ca n’a rien à voir avec de pauvres employés qui diront oui, ou sinon seront virés avec toute la délicatesse qui caractérise les responsables de nos sociétés aujourd’hui !

              Ho ! Ho ! Lerma ! Ding ! Dong ! Il est l’heure de se réveiller !!!! : -)


            • RilaX RilaX 10 juillet 2009 10:05

              Tu n’appeleras jamais la police,le samu,les pompiers,tu ne manges pas de pain,de croissant,ne lit pas de journal,.............. ????????????

              Y a besoin d’une loi pour pouvoir faire ça ?
              Ah non c’est deja possible !

              Bougre d’âne, cette loi n’est la que pour ouvrir les supermarchés (dans un premier temps) le dimanche ! Ensuite, ce sera au tour des société de service, puis les bureaux, et enfin ces salaud de priviégié de fonctionnaire de m... (j’en suis)
              Et il a été démontré que ce n’est pas en ouvrant 1 jour de plus que les gens consomment plus. Par contre en faisant travailler le dimanche, on perd beaucoup de liens sociaux. Les matchs du dimanche, les réunions de famille, les sorties, les marchés, etc.

              Bref, je constate qu’après ta longue absence, tu n’as pas changé. Je suis déçu. Je pensait que tu etait parti te faire greffer un cerveau. Dommage pour toi.


            • Le péripate Le péripate 10 juillet 2009 10:32

              Je suis tout à fait d’accord : ce n’est pas parce que un fonctionnaire travaillera un jour de plus que nous serons plus riches. Ca serait même plutôt le contraire.


            • Mmarvinbear mmarvin 10 juillet 2009 11:30

              Sans compter la suite...

              Actuellement, le travail dominical est rémunéré plus car considéré comme exceptionnel.

              Imaginez que vous le rendiez massif...

              Pourquoi rémunérer plus ce qui se fait normalement les autres jours de la semaine ?

              Après la loi sur le travail du dimanche, le stade suivant sera de supprimer la majoration horaire de ce jour.

              Bonjour le pouvoir d’achat... Non seulement ta vie de famille est pourrie mais en plus t’as rien en échange...

              Mais bon.

              Fallait pas voter pour Naboléon...


            • Arcane 9 juillet 2009 22:14


              Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs,

              Le Tout-Puissant est contre le travail le Dimanche qui est le jour du Seigneur.

              Allez donc à la messe et n’oubliez pas d’être doublement généreux lors de la quête ; car tout travail mérite salaire.

              Allez en paix.

              Amen.


              • Super Toto Super Toto 9 juillet 2009 23:27

                Dans une zone rurale quelconque, il y a un supermarché qui concurrence tous les artisans de la ville et des villages alentours. Normal puisque chaque artisan ne vend qu’un produit, alors que le supermarché vend de tout.

                Résultat, le petit commerce meurt, les gens vont chercher du travail de plus en plus loin et leurs enfants n’envisagent pas leur avenir sur la terre de leurs parents, faute de travail.

                Si ce supermarché ouvrait désormais 7 jours sur 7, cela ne ferait qu’accélérer cette dépopulation.


                • Dosadi 10 juillet 2009 09:41

                  L’important est de laisser le choix au salarié. Or, je vois mal comment on va pouvoir empêcher une entreprise de faire la sélection lors de l’entretien. De plus, le projet de loi donne le droit à TOUS les commerces des communes touristiques (au sens du droit du travail) d’embaucher le dimanche sans contrepartie. Or, les critères exigés pour obtenir ce statut de commune touristique seront précisés dans un décret, ce qui revient à donner au gouvernement la possibilité de généraliser le travail le dimanche sans contrepartie à toutes les communes. La demande de statut sera certes faite par le maire de la commune, mais si une commune voisine commence à faire pression sur les commerces de la première parce qu’elle aura décidé d’ouvrir le dimanche, on peut s’attendre à une multiplication des demandes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès