Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Que penser de la baisse du chômage ?

Que penser de la baisse du chômage ?

Les chiffres du mois de mars sont spectaculaires, avec une baisse de 60 000 du nombre de chômeurs de catégorie A, permettant au solde trimestriel d’être également nettement négatif, malgré la hausse du mois dernier. Faut-il y voir les effets de la conjoncture, des mesures prises par le gouvernement ou encore l’effet des opportuns ajustements statistiques réalisés il y a quelques mois  ?

 
Entre manipulations et vents portants ?
 
Les chiffres des derniers mois sont troublants, avec de fortes variations, dans un sens ou dans l’autre. Qui plus, alors que le nombre des demandeurs d’emplois de catégorie A baisse de 60 000, à 3,53 millions dans la métropole, celui incluant les catégories B et C baisse de seulement 8 700, -0,2% contre -1,7%. Sur trois mois, la baisse est plus de deux fois plus forte pour la première (-49 500) contre la seconde (-23 900). Il y a 5 454 100 demandeurs d’emplois en métropole et 5 765 700 en incluant les DOM. Ce décalage opportun, puisque ce sont les statistiques de la catégorie A qui servent d’étalon aux statistiques du chômage, rappelle opportunément les ajustements statistiques réalisées comme par hasard en plein milieu de l’été dernier, et qui ont précédé le début d’inversion de la courbe du chômage.
 
En outre, le gouvernement a mis en place des mesures dont l’objectif semble davantage l’amélioration des statistiques que la création d’emplois. Mals dans le brouillard statistique établi par le gouvernement, entre changements statistiques et multiplications de mesures, on ne peut pas non plus exclure que ces chiffres soient également en partie le résultat des près de 50 milliards d’euros de baisses des cotisations sociales patronales mises en place par le gouvernement, et plus encore, du léger, mais réel frémissement de notre croissance, du fait de la baisse de l’euro, du pétrole et des taux d’intérêt. Mais, quand on additionne toutes ces raisons, on en vient à se dire que l’effet structurel des mesures gouvernementales est dérisoire, étant données toutes les raisons qui poussent à une baisse…
 

A défaut de s’être véritablement attaqué aux causes du chômage, François Hollande préfère compter sur des dopants statistiques et législatifs ainsi que sur les meilleurs vents de la conjoncture. Il semblerait que ces calculs politiciens soient en partie fondés, même si les Français ne sont pas dupes.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • straine straine 28 avril 11:54

    Que penser de la baisse du chômage ?
    voir les deux graphiques en bas de cette => page et admirer les tendances (linéaires) smiley


    • tashrin 28 avril 11:58

      que c’est du pipeau


      • Auxi 28 avril 17:35

        @tashrin
        Non, de la flûte.


      • Jeekes Jeekes 28 avril 13:42

        Qu’en penser ?


        MOUARFFFFFF !!!!

        • colere48 colere48 28 avril 15:47

          Das Gross Pipeau !!!


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 28 avril 16:30
            «  »Que penser de la baisse du chômage ?«  »
            Vous voulez vraiment ma réponse ?

            IL FAUT S’EN INQUIÉTER SÉRIEUSEMENT !!! 



            • Jeff84 28 avril 20:06

              Qu’en penser ? Qu’avec ces « primes », Hollander a acheté quelques emplois à court terme, mais que le soufflé va retomber juste après leur fin. Mais il s’en fout, parce que c’est après les élections.


              • mmbbb 28 avril 21:29

                Si cette baisse etait réelle nous ne pourrions que nous réjouir Mais comme ce chiffre fluctue au gre des interventions des poitiques et que ce ne sont que des statistiques la seule certitude : la prudence de telles informations


                • fred.foyn Le p’tit Charles 29 avril 07:00
                  Que penser de la baisse du chômage ?...Magouillage des chiffres de la part du gouvernement... !

                  • meris (---.---.226.82) 9 mai 16:19

                    Ah les statistiques !!

                    Il suffit de faire le tour des centres de formation . Des centaines de chômeurs ont repris le rang des écoliers... juste avant l’annonce.

                    Par contre un chose est sure : pas d’embellie pour eux !! une fois la formation terminée ce sera retour à la case départ !

                    Mais bien informé je vous assure que le nombre de chômeur vas encore baisser à la rentrée ....on mets le paquet sur l’apprentissage .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès