• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Que retenir de l’affaire du bijoutier de Nice ?

Que retenir de l’affaire du bijoutier de Nice ?

L'affaire du bijoutier de Nice qui a abattu un de ses agresseurs fait la une des médias et suscitent de nombreuses réactions de soutien sur les réseaux sociaux. Je vous propose d'aller un peu plus loin que la simple réaction émotionnelle et de réfléchir sur les implications de ce fait divers dramatique.

Je rappelle brièvement les faits. Un bijoutier de Nice a été victime d'un braquage à main armée mercredi 11 septembre par deux individus. Ce dernier a été roué de coups et, lors de la fuite de ses agresseurs sur un scooter, il a tiré dans leur direction et a touché le passager arrière, Antony (20 ans), qui est décédé peu de temps après. Selon le procureur Éric Bedos, le bijoutier a été mis en examen pour homicide volontaire vendredi. Je pars donc du postulat que le bijoutier n'était pas en situation de légitime défense au moment où il a pressé la gâchette.

Ce braquage s'inscrit à la suite d'une série d'autres actes criminels du même type perpétré sur la Côte d'Azur lors de l'été. Il est bien sûr extrêmement important de préciser que je ne tiens à prendre partie pour personne dans cette affaire dramatique. La réaction émotionnelle classique voudrait que l'on se place automatiquement du côté de la victime, par compassion, et que l'on fustige l'agresseur qui a commis le crime. Et on le constate d'ailleurs de manière assez exceptionnelle au vu du déferlement de la vague de soutien au bijoutier sur les réseaux sociaux. Dont acte.

Mais je ne peux pas me satisfaire de cet état de fait. Car j'affirme que la réaction émotionnelle se fait, la plupart du temps, au détriment de la réflexion et de l'analyse. Pierre Bourdieu disait : « Les faits divers font diversion ».

Un article du Monde du 17 juin 2013, relayant une étude de l'INA (Institut national de l'audiovisuel), expliquait que « le nombre de sujets consacrés aux faits divers dans les journaux télévisés du soir sur les chaînes historiques (ndlr TF1, France 2, France 3 et M6) a augmenté de 73 % en dix ans ».

Ajoutons à cela les nombreuses émissions disponibles quasi-quotidiennes sur les chaînes de la TNT suivant des unités de police, de gendarmerie, de pompiers ou de médecins urgentistes.
On voit donc de manière très claire que l'exposition médiatique des faits divers a tendance à explosé. Alors même que nos dirigeants politiques sont incapables de nous donner des chiffres fiables sur l'augmentation ou non de la délinquance dans le pays puisque on sait notamment que toute statistique est manipulable à souhait.

Partant de ce constat, il est aisé de comprendre le soutien proprement hallucinant qu'a reçu ce bijoutier par l'intermédiaire du groupe Facebook « Soutien au bijoutier de Nice » qui, à l'heure où j'écris, à atteint plus de 1,1 million de « j'aime », le tout en moins de quatre jours. C'est absolument colossal et le compteur continue de monter.

J'utilise un peu plus haut le terme « hallucinant » car n'oublions pas qu'il y a mort d'homme et que tous ces gens soutiennent une personne mise en examen pour homicide volontaire. Et quand on lit de nombreux commentaires sur cette page dont je ne me ferai pas l'écho ici, on constate un mélange de ras-le-bol, de haine mais aussi de satisfaction, du style le malfaiteur l'a bien cherché et l'a bien mérité... Cela laisse songeur sur la banalisation de la violence dans notre société mais cela n'est bien sûr pas nouveau.

Ce soutien massif et sa grande médiatisation me choque pour trois raisons :

 

  • La sélectivité de l'émotion.
    Celle-ci est tout d'abord lié à la proximité. C'est-à-dire qu'on se sent naturellement plus touché et concerné par un drame qui se passe près de chez nous qu'à l'autre bout de la planète. Elle est ensuite, comme vu plus haut, induite par les grands médias et les politiques qui font du fait divers leur fond de commerce, pour des raisons d'audience, électoralistes ou de détournement de l'attention des masses. C'est en cela que la réaction émotionnelle est dangereuse puisqu'elle joue sur les réactions instinctives, les peurs et elle induit des fantasmes et des raccourcis de pensée.
    Tellement de causes existent valant la peine d'être soutenue peinent à se faire connaître, n'intéressant pas les médias et donc pas le peuple. Pour exemple, le scandale des milliers de sans-abris en France ou encore les 6 millions de morts en République démocratique du Congo durant les dix dernières années n'offusquent pas grand monde dans ce pays. Et la liste des indignations et des combats qui devraient faire la une de l'information et intéresser le peuple sont légions et pourtant ils sont abordés en quelques minutes et puis vite oubliés.

 

  • Se faire justice soi-même. La France est un État de droit. C'est-à-dire qu'un ensemble de lois régissent notre société et qu'il existe un système policier et judiciaire qui est chargé d'assurer la sécurité et de sanctionner ceux qui vont à l'encontre des règles. Ce concept fondateur semble être vite oublié par certains qui appellent au droit « d'auto-défense ».Dans une situation de légitime défense, c'est-à-dire lorsque sa vie est directement menacé, pourquoi pas et comment pourrait-on reprocher à n'importe qui de se défendre ou de défendre sa famille ? D'ailleurs, la loi l'autorise dans l'article 122-5 du code pénal : « N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, effectue dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte ». Ce n'est manifestement pas le cas concernant l'affaire en question. Je pense que les personnes réagissant sous l'emprise émotionnelle et qui critiquent ouvertement la police qui ne fait pas son travail et une justice qui serait prétendument laxiste oublient juste de se demander pourquoi la police manque tant de moyens et pourquoi tant de restrictions budgétaires sont faites dans la fonction publique. Cela est un autre débat que je n'aborderai pas ici mais mes lecteurs savent certainement de quoi je veux parler (voir évasion fiscale et système financier international).
    Donc, au nom de cette incapacité de l’État à protéger ses honnêtes citoyens, le peuple devrait donc pouvoir se faire justice lui-même en dehors de tout cadre légal et il serait donc possible et même légitime d'abattre froidement un délinquant. Après tout, il vaut mieux l'abattre comme ça on est débarrassé puisque nous savons bien que l'incarcération est uniquement punitive et encourage le plus souvent la récidive puis-qu’aucune politique de réinsertion n'est mise en place et que les conditions de vie dans les prisons sont catastrophiques (mais tous ces gens qui soutiennent ce bijoutier se sont-ils déjà posés ce genre de questions ?) . Cette façon de raisonner me semble extrêmement dangereuse, profondément antihumaniste et peut engendrer de graves conséquences.

 

  • Le droit de tuer et la déshumanisation de la société. Dans un État de droit, le monopole de la violence appartient à la force publique (armée, police, gendarmerie) et le système judiciaire est là pour sanctionner et normalement encourager la réinsertion des délinquants. Il est indéniable que l'échec à ce niveau est grand. Il suffit de constater les nombreux cas de récidives pour comprendre qu'il y a quelque chose qui cloche dans la façon dont notre société traite ses hors-la-loi. Mais est-ce que cela doit légitimer le droit d'un citoyen de porter une arme pour se faire justice lui-même ? Voulons-nous suivre l'exemple américain ?
    Rappelons que le braqueur abattu avait 20 ans et allait devenir papa. Cet homme sans doute perdu dans sa vie n'avait-il pas le droit à une seconde chance ? Et puis, au final, pourquoi cet homme est-il mort, parce qu'il a volé quelques bijoux ? Alors, oui, bien sûr, le braquage à main armée est un acte abject et lâche mais la personne qui le commet mérite-t-elle pour autant de mourir pour cela. Je rappelle que la peine de mort a été abolie dans notre pays en 1981. Je n'oublie pas le traumatisme de la victime du braquage mais ce bijoutier doit sûrement avoir une assurance contre les vols et il aurait été légitime pour lui de poursuivre en justice ses agresseurs et de réclamer des réparations pour le préjudice subis. Mais tout cela a été balayé en une fraction de secondes par l'utilisation d'une arme clairement dans l'intention de tuer. Ce qui me choque, c'est cette déshumanisation totale que reflète ce geste et les réactions de sympathie qu'il suscite.

 

Une fois de plus, nous traitons des conséquences et jamais des causes. Les actes criminels ne sont pas excusables et doivent être sanctionnés mais la mort d'un homme n'est pas une option dans une société qui se dit civilisée. Tout homme doit avoir le droit à une seconde chance, le concept de rédemption et de pardon est-il quelque chose d'abstrait dans l'esprit de ceux, qui sont nombreux à soutenir ce bijoutier, qui se réclament des valeurs chrétiennes de la France. Dépassons l'émotion et commençons à réfléchir et à analyser le pourquoi de certains comportements humains et comment les traiter au mieux. C'est ce genre de questions que tout le monde devrait se poser avant d'afficher son soutien aveugle à un acte violent et illégal. Notre société s'en porterait beaucoup mieux car finalement dans cette affaire il n'y a que des victimes. Un jeune homme qui a commis une grave erreur et qui l'a payée de sa vie et un honnête commerçant agressé et qui gardera à jamais en lui la culpabilité de la mort d'un homme, lourd fardeau à porter que je ne peux imaginer.La tournure que prend notre société, reflétée par ce fait divers, m'inquiète, me perturbe et j'espère que les pensées que je viens d'exprimer en feront réfléchir certains.
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (105 votes)




Réagissez à l'article

420 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 16 septembre 2013 13:07

    Dans cette tragédie, vous l’avez constatez vous même, c’est l’incapacité de la Justice a isoler de la société un multi-récidiviste qui est la cause de cette tragédie.


    Je dirais qu’il y as 3 coupables :
    1. l’état qui autorise la vente d’armes létales.
    2. La justice incompétente a neutraliser des multi-récidivistes armés d’armes létales.
    3. Les Médiats et la justice qui tous les jours prouvent que voler et commettre des actes délictueux est moins punissable que de se défendre ou porter assistance a autrui.

    Oui, c’est humainement une tragédie et un échec de la justice française.
    Une tragédie pour l’enfant a naître (il commençait de toute façon mal avec un père comme ça.), et une tragédie pour le pauvre commerçant a quelques années de la retraite qui ne profitera peut être jamais de cette dernière malgré une vie de dur labeur.

    Mais que pouvait faire un vieillard face a plusieurs jeunes sur-armés pour éviter de se faire braquer ?

    Il est triste que seul la victime innocente du braquage (le Bijoutier) soit la seule a rendre des comptes devant la justice. Les points 1,2 et 3 devraient eux aussi êtres sanctionnés pénalement de la même sanction que le commerçant.



    • Deneb Deneb 16 septembre 2013 13:44

      « Mais que pouvait faire un vieillard face a plusieurs jeunes sur-armés pour éviter de se faire braquer ? »

      Leur tirer dans le dos après coup, ça me semble évident. Pourquoi, y a-t-il une autre solution ?


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 septembre 2013 15:13

      « 1. l’état qui autorise la vente d’armes létales. »

      c’est la garantie pour quiconque de se défendre contre un agresseur, une liberté laissée à la futur victime de défendre sa vie, ses biens.
      vous croyez réellement que la racaille avait acheté son arme chez l’armurier, vous ?


    • olfe olfe 16 septembre 2013 16:19

      Ronald Thatcher, lis bien ceci : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/01/08/etats-unis-300-millions-d-armes-a-feu-30-000-morts-par-an_1813806_3222.html
      et ceci : http://frenchmorning.com/un-francais-a-50-fois-moins-de-chances-detre-tue-par-arme-a-feu-quun-americain/#
      Il faut, au contraire interdire les armes à feu encore plus sévèrement qu’aujourd’hui, ça fera encore descendre le nombre de morts par armes à feu


    • Rensk Rensk 16 septembre 2013 17:32
      Nice : le bijoutier n’avait pas de permis de détention d’arme

    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 septembre 2013 17:33

      dans les rêves, parce que dans la réalité, beaucoup sont armés.
      Connards de banlieues, chasseurs, flics/gendarmes, militaires, sportifs du tir, collectionneurs militariat...
      dans un pays qui a connu 3 conscriptions en un siècle, les armes se trouvent dans tous les greniers des maisons de campagne. Les caisses de flingues larguées par les alliés dans les bois se retrouvent encore de nos jours (je parle des Ardennes françaises), une promenade aux champignons et vous tombez sur un luger au creux d’une souche.
      La question est de se demander qui n’est pas armé, moi je dis la futur victime.
      Désarmer la population (bon courage !) c’est la livrer aux bandits (oueshouesh ou cols-blanc) pieds et poings liés, l’asservir au bon vouloir de nos dirigeants et bourreaux. La désarmer pour que l’Etat puisse faire le boulot qu’il n’arrive pas à faire ? une partie des gens préfèrent faire le boulot eux-même quitte à subir les conséquences de leur actes. Courageux, mais surtout une faillite du droit régalien de l’Etat de défendre la population et ses biens.


    • OMAR 16 septembre 2013 19:08

      Omar 33

      @Deneb :« Leur tirer dans le dos après coup,... ».

      Nous sommes en France, pas à Srébrenica...

      Deneb, fais un effort : lis Rabelais, Montaigne, Montesquieu ou Montdoré......

      Peut-etre comprendras-tu.....


    • appoline appoline 16 septembre 2013 19:44

      Je vous dirai simplement, quand vous êtes isolé au milieux de nul part, quand vous avez un fusil dans les mains, on ne vient pas vous emmerder. 


      Quant aux moralisateurs sur la détention d’armes, que cela vous arrive d’habiter à plusieurs kilomètres de la première âme qui vive et après vous pourrez venir discuter, 

    • asterix asterix 16 septembre 2013 22:11

      Il existe en droit pénal, belge du moins, la notion de force irrésistible.
      Si je partage les soucis de l’auteur quant à la médiatisation abusive et les racrocs politiques qui s’ensuivent, je me garderra toutefois de mettre comme lui en avant, si pas d’insinuer, le froid assassinat d’un être humain, sous prétexte que l’homme, dominé par sa raison, n’a pas le droit de réagir comme un animal.
      Fort bien. Mais cet homme justement, était-il doté de raison après ce qu’on venait de lui faire subir ?
      Pas sûr...
      Donc, il ira aux Assises et sera acquitté, les circonstances objectives font qu’il n’était pas maître de ses actes.
      Et il n’avait rien fait pour en arriver là.
      Dommage pour celui qui y laisse la vie, mais c’est comme ça !


    • Tall 16 septembre 2013 22:30

      asterix

      En Belgique, le code pénal contient un article sur « l’homicide excusé », ce qui correctionnalise le fait ( 1 à 5 ans maxi ). Et cet article ( 423 ? ) couvre explicitement la réaction immédiate suite à une agression violente. Bref, en Belgique, le bijoutier prendrait 2 ou 3 ans max ( avec sursis ) à cause du port d’arme surtout.

    • tf1Goupie 16 septembre 2013 22:32

      Sont vraiment déshumanisés les Belges !



    • paco 16 septembre 2013 22:55

       @ Appoline, vous etes lucide.


    • davideduardo davideduardo 17 septembre 2013 01:59

      Chez moi, dans les andes, au perou ou en bolivie, 

      pays qui ont subit la contagion du laxisme occidental y « los cochinos derechos humanos de los gringos »,

      les villageois retrouvent les pratiques d antan de justice populaire pour palier aux défaut d une police inéficace réduit a néant par les politique neoliberales des années 80-90.


      de plus en plus on voit donc des milices populaires arreter les voleurs, cambrioleurs, extorsionistes, tueurs, violeurs, pédophiles...
      se faire ligoter et dénuder et fesser en public pour les petits délit,
      ou lyncher pour les plus gros.

      j ai pu pour ma part assister a une de ses scene dans le centre ville de trujillo (perou) :
      un enfant des rues de 9 ans qui courait et pleurait en se tenant les fesses coursé par un gros porc....
      Mes voisins qui ne sont pas du genre a fermer les volets face a un trouble public on attrapé le type qui a pu etre sauvé d une mort certaine par la police une dizaine de minutes plus tard apres un severe lynchage.




      Ces ce qui arrivera en france si les delinquants contiuent a sortir de prison tout les deux ans.

    • Deneb Deneb 17 septembre 2013 06:13

      Tiens, un faf français au Perou. On exporte ça, aussi ?


    • davideduardo davideduardo 17 septembre 2013 10:40

      ce que tu appelles fascisme , je l appelle bon sens et il est partagé par un bon 3/4 de la population mondiale.


      sort un peu de ton occidentalocentrisme

    • appoline appoline 17 septembre 2013 12:30

      Je vous invite tous à aller sur Facebook sur le site de ce bijoutier pour le soutenir et marquer votre désapprobation envers cette justice qui favorise les délinquants au détriment des victimes


    • Corinne Colas Corinne Colas 17 septembre 2013 12:34

      Pourquoi moinsser Deneb qui ne fait que relater un fait indéniable ? 


      On peut arguer que l’émotion a fait perdre les pédales au bijoutier (personne n’est à l’abri) et il faut espérer que cela soit bien exploité par son avocat mais les faits sont les faits : balle dans le dos et sans doute pas de déclaration de détention.

      A la lecture des commentaire, on peut renvoyer dos à dos les fous de la détente facile qui prônent la justice solitaire voire les milices populaires et les adorateurs du gnangan style qui voient en tout possesseur d’arme, un meurtrier en puissance !

      Au fait, pendant qu’on nous met sous le nez cet énième fait divers... qu’est-ce qui se passe ailleurs ?



    • rocla+ rocla+ 17 septembre 2013 12:49

      OUi il y en a une d’ autre solution . 


      En fait il y en a trois des solutions :

      1 l’ éducation 

      2 l’ éducation 

      3 et surtout l’ éducation . 

      Expliquer un comportement  social paisible . 

       Monter par l’ exemple 
      comment se tenir , se comporter .

      Des choses de ce genre et ne pas laisser traîner jusqu’ à pas d’ heures 
      des gamins de 12 ans .

      Leur apprendre à faire une tarte , les emmener au cinoche à la patinoire 
      ou à la piscine . Les emmener en forêt leur expliquer les champignons , 
      la signification de l’ orientation de la mousse . Regarder ensemble le blanc nuage 
      qui traverse le firmament . Chanter des chansons en s’ accompagnant d’ une
       guitare . Au mois d’ Août regarder les météorites tomber du ciel . 
      Leur monter la Grande Ourse . Remonter un petit torrent . Faire un feu dehors .
      Manger une glace et rire aux éclats . 

      Non pas traiter de faf tout et n’ importe quoi comme un mal éklevé .



    • rocla+ rocla+ 17 septembre 2013 12:51

      Lire  «  montrer   » la grande Ourse , la monter présenterait un danger imprévisible .


    • rocla+ rocla+ 17 septembre 2013 12:55

      un mal éklevé est un petit pas très grkrand ... smiley


    • Tall 17 septembre 2013 12:58

      en un mot > aimer ses enfants ...

      hé oui, les mal-aimés remplissent les prisons
      et il faudrait enseigner les principes de base pour devenir des parents corrects
      mais tant qu’on croira au mythe du libre-arbitre, c’est pas gagné

    • rocla+ rocla+ 17 septembre 2013 19:14

      Mais aimer ses enfants cela intéresse-il les gauchistes ?


    • COLRE COLRE 17 septembre 2013 19:32

      « Mais aimer ses enfants cela intéresse-il les gauchistes ? » smiley

      non, c’est vrai, les gauchistes prostituent leurs enfants aux pédophiles avant de les vendre quand ils sont trop vieux.


    • appoline appoline 17 septembre 2013 19:56

      @ Colre,


      Tiens, c’est pas con

    • rocla+ rocla+ 17 septembre 2013 20:38

      Sauf que ces choses n’ arriveraient pas avec des enfants devenus des 

      hommes éduqués . 

      Le n’ importequoiïsme à la mode 68  plus de respect de rien amène ce genre 
      d’ imbéciles croyant que pour gagner sa vie on braque un commerçant . 

      mais ( à part dire faf ici et faf là-bas ) les gauchistes sont trop cons 
      pour faire la liaison entre les tenants et les aboutissants .





    • Tall 17 septembre 2013 22:09

      Colre a reconnu que > c’est vrai, les gauchistes prostituent leurs enfants aux pédophiles avant de les vendre quand ils sont trop vieux

      Je trouve que cet aveu courageux mérite d’être pris en compte ... 
      Aussi, si les gauchistes acceptent le baptême et le payement de quelques modiques indulgences, je pense que Notre Seigneur ( qui connaît très bien la question ) devrait pardonner ces humbles pêcheurs repentis.

      Que la paix et l’amour vous accompagnent, frères et soeurs

      Et maintenant chantons ensemble

    • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2013 12:28

      Mais que pouvait faire un vieillard face a plusieurs jeunes sur-armés pour éviter de se faire braquer ?


      Aucun système de protection n’est infaillible. Aux caméras de sécurité, les voleurs ont répliqué par les casques de moto.

      Les commerçant qui exploitent un commerce « attirant » doivent être conscient des risques qu’ils encourent. On appelle cela les risques du métier.

      Ce qui est affligeant, c’est de voir que l’irresponsabilité montante pousse les gens à vouloir ignorer cela.





    • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2013 12:30

      ce que tu appelles fascisme , je l appelle bon sens et il est partagé par un bon 3/4 de la population mondiale.


      C’est vrai que dans le sud des USA, le « bon sens » s’exprimait souvent et les arbres se couvraient vite de « strange fruits » pour la plus grande joie de la population Blanche.

    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 16 septembre 2013 13:13

      "Deux malfaiteurs qui ont tenté hier de braquer avec des pistolets à gaz un bar-tabac à Rezé, près de Nantes, se sont heurtés aux clients qui en ont immobilisé un tandis que son comparse a pris la fuite, ont indiqué aujourd’hui des sources concordantes.

      A 13H30 hier, deux hommes habillés de noir avec gants et cagoules, sont entrés dans le bar-tabac Le Relax, armés chacun d’un pistolet. L’un s’est mis debout sur le comptoir, l’autre est resté près de l’entrée et ils ont tiré à plusieurs reprises en l’air, en criant qu’il s’agissait d’un hold-up, provoquant la panique des clients, selon une source policière et des témoins. Mais un client n’a lui pas paniqué : il a identifié les pistolets utilisés par les braqueurs comme étant des armes de défense.

      Il a prévenu aussitôt les autres clients du bar qui ont plongé sur le premier malfaiteur à leur portée, un homme de 29 ans, le maîtrisant avant de le remettre à la police. Le second braqueur a pris la fuite." (lefigaro.fr)


      • appoline appoline 16 septembre 2013 19:48

        Je ne dis pas que cela fonctionnera à tous les coups mais c’est ainsi qu’il faut réagir, il faut inverser leur sentiment d’impunité puisque les autorités ne font pas leur travail ; la faute à qui, à ces gouvernements successifs qui les ont déssaisi de leur pouvoir


      • Fab81 17 septembre 2013 00:20

        Combien de personnes sont capables de différencier avec certitude, à apparence voisine, une arme létale ou non-létale ? Très peu probablement. On déconseillera vivement à tous les autres (moi inclus) de tenter ce genre d’exploit... Voir là une solution généralisable au problème des braquages, c’est une illusion totale !


      • Tall 17 septembre 2013 00:24

        Si un type qui a un flingue d’alarme fait l’erreur de tirer en l’air à l’intérieur, il n’y a qu’à regarder le plafond pour voir ce qu’il en est ... une balle dans le plafond ou dans le mur, ça fait un beau trou bien visible


      • rocla+ rocla+ 16 septembre 2013 13:15

        14 fois une seconde chance on doit dire dans ce cas une quinzième chance pour

        celui ou celle qui aura pas eu de chance .

        • appoline appoline 16 septembre 2013 19:56

          Comme quoi, la chance il ne faut pas dormir dessus, il y a toujours un risque. Là, nous sommes surs qu’il ne recommencera pas. Partir, c’est mourir un peu mais mourir c’est partir beaucoup


        • Tall 16 septembre 2013 22:41

          En fait, s’il a été tué, c’est aussi à cause des lois sur la protection des mineurs qui ne l’a pas dissuadé de continuer. Il a eu comme la pupart des comparses de son âge un sentiment d’impunité à cause de ces lois.

          Il faudrait descendre l’âge de la majorité pénale à 13-14 ans

        • Deneb Deneb 16 septembre 2013 22:53

          Pourquoi ces demi mesures, Tall ? Au berceau, il refuse le biberon - pan !


        • Tall 16 septembre 2013 23:03

          Mais oui, deneb, mais oui ...


        • Deneb Deneb 17 septembre 2013 08:41

          Sinon, après une recherche supérficielle et rapide :
          je cite Tall : "En attendant, il est bien mort sur la croix comme un pov plouc et Il n’a sans doute jamais imaginé l’énormité du schmilblic qu’il a mis en route le mec"

          Athée et anticlérical, certes, mais croyant en l’historicité de la légende Jésus et bonjours les envolés bigotes dégoulinantes. Pas seulement faf, mais aussi inconsistant n’hésitant pas à renier ses propres idées quand ça l’arrange.


        • Tall 17 septembre 2013 09:00

          troll débile


        • Tall 17 septembre 2013 09:05

          reste à savoir si le sieur deneb croit lui-même à toutes ses idioties ...

          la question reste ouverte, mais ce n’est pas mon problème non plus

        • Deneb Deneb 17 septembre 2013 09:12

          à bout d’arguments, on crache une insulte. Typique.


        • rocla+ rocla+ 17 septembre 2013 09:16

          à bout d’ arguments on insulte ..... smiley


          ce con traite tout le monde de faf   et il parle d’ insulte

          quand on est con ben , on est con.

        • Deneb Deneb 17 septembre 2013 09:19

          Ah oui, parce que faf, pour toi c’est une insulte ? Je croyais que t’en étais fier....


        • Deneb Deneb 17 septembre 2013 09:25

          Sinon je peux t’expliquer : les 2 millions de like sur une page piège à fafs ont permis de dégager que 2 millions de Français sont fiers de soutenir la justice sommaire et la loi du talion étendue : une vie pour 3 bijoux. Tu en fais partie, je ne vois pas pourquoi ça te dérange quand on te prend pour ce que tu es, ce dont tu sembles très fier. Faut assumer, mon vieux. Faf et fier de l’être, ça a de la gueule, non ?


        • Tall 17 septembre 2013 10:11

          rocla

          on est vraiment face là au troll débile intégral ..

          parce que si tu lui réponds sérieusement, comme je l’ai fait très souvent ce w-e, il te fait alors des pirouettes ou se dérobe, mais jamais, jamais, tu n’as une réponse honnête et sérieuse

          donc, tu finis par piger que le type débloque sciemment, et qu’il s’amuse ici à sortir n’importe quoi juste pour faire bisquer son monde .... il l’avoue même ici >

          Et pourtant, moi j’ai bien rigolé à me foutre de la gueule des fafs, les pistoleros, les vengeurs masqués et autres excités de la gâchette.


          et donc, tu le traites finalement pour ce qu’il est > un troll débile ... et c’est alors qu’il te sort : insultes car à bout d’argument ... smiley

        • Salade75 16 septembre 2013 13:37

          Bonjour,
          Mi-août, un retraité se fait tuer en essayant d’intercepter des braqueurs avec sa voiture, au risque de les tuer : c’est un héro célébré par le ministre de l’intérieur.
          Un mois plus tard, un homme tue des braqueurs : il se retrouve en prison.

          Comprenne qui peut !


          • Deneb Deneb 16 septembre 2013 13:56

            salede : « un retraité se fait tuer en essayant d’intercepter des braqueurs avec sa voiture... »

            Héroique peut-être, mais s’il décidait que c’était à la police à s’occuper de ça et qu’il peut, au plus, juste apporter son témoignage sans doute précieux, il serait encore en vie et peut-être même que grâce à son témoignage, les criminels seraient très vite hors d’état de nuire. Donc, héroïque, oui, mais somme toute pas très raisonnable, il l’a d’ailleurs très chèrement payé, sa pulsion du justicier.


          • Salade75 16 septembre 2013 14:01

            Bonjour Deneb,
            Mon propos ne vise qu’à mettre en contrepoint deux réactions radicalement opposées pour 2 faits se ressemblant.
            Dans un cas les plus hautes autorités valorisent l’héroisme qui aurait pu conduire à écraser les malfaiteurs, mais qui a échoué.
            Dans l’autre cas, on met en prison celui qui a réussi.


          • Deneb Deneb 16 septembre 2013 14:14

            Les plus hautes autorités ou les politiciens populistes trop content de trouver un martyre qui va leur permettre de gagner quelques voix en caressant les plus bas sentiments dans le sens du poil ?


          • Croa Croa 16 septembre 2013 16:57

            T’es idiot ou quoi ?

            C’est celui qui se prends une balle qui est plaint, toujours ! (Un peu moins si c’est celui qui a commencé.)


          • Deneb Deneb 16 septembre 2013 17:05

            Croa : ce n’est pourtant vraiment pas compliqué ...


          • MARMOR 16 septembre 2013 17:19

            Deneb est transparent, diaphane, une volute de fumée..............

            « je n’aime pas les gens qui prennent la drogue, surtout les douaniers »
            Signé : Deneb

          • Deneb Deneb 16 septembre 2013 17:59

            elle est bonne, non ?


          • MARMOR 16 septembre 2013 18:06

            excellente ! mais laquelle ? marie jeanne, Kif ?


          • Christian Labrune Christian Labrune 16 septembre 2013 19:26

            "Les plus hautes autorités ou les politiciens populistes trop content de trouver un martyre qui va leur permettre de gagner quelques voix en caressant les plus bas sentiments dans le sens du poil ?"

            @Deneb
            Cette histoire, qui est un simple fait divers, certes assez atroce, a pris dans la presse des proportions absurdes. On se demande quelquefois si les journalistes n’ont pas pour objectif d’engraisser le FN.


          • appoline appoline 16 septembre 2013 20:04

            Je ne vais pas pleurer sur une petite ordure qui a joué avec le feu et qui a perdu. 


            @ Deneb, mis à part dormir derrière un bureau et faire des leçons de morale, si vous vous trouviez dans une telle situation, qu’est ce vous faites, vous lui crachez à la gueule pour le faire reculer ?

          • Deneb Deneb 16 septembre 2013 23:11

            Christian : le créateur de la page FB tant plébiscité avoue que c’était un piège destiné à faire le ménage parmi ses « amis » facebook. Et la manif à Nice n’a même pas réuni mille personnes. Cette histoire est intéressante parce qu’elle fait tomber quelques idées reçus sur la crédibilité des réseaux sociaux. On peut fabriquer des pièges à fafs, aux bigots, aux islamistes en profitant d’un fait divers. Le hic c’est que nos élus sautent très facilement dans ses pièges - à la manif cet aprèm ils y étaient tous, les notables locaux. Tous soutenaient un meurtier avec préméditation. Un maire breton a déjà mis à prix la vie d’un gitan, n’importe lequel. Ca ne vous rappelle rien ? Et excuses pour le point Godwin.


          • claude bonhomme claude bonhomme 17 septembre 2013 12:52

            Problème de logique, mon ami.

            Le retraité est mort, pas le bijoutier.

            Les morts, ce sont le retraité ET le braqueur du bijoutier.

            On a fait un héros du premier ; pas du second.

            Mais les deux ont fait preuve d’une imprudence regrettable.

            Je ne sais plus si la police a rattrapé les voleurs qui ont tué le retraité. Mais le bijoutier a tué un braqueur dans des conditions que la justice doit éclaicir. Il n’est pas en prison. Il sera jugé. Il écopera peut-être de prison avec sursis s’il n’est pas acquitté.


          • BlackListed BlackListed 16 septembre 2013 13:38

            Si le simple citoyen avait le droit de porter une arme dissimulée en France, que se passerait-il ?




            • appoline appoline 16 septembre 2013 20:06

              Vu les flèches qui traînent dans les rues, on aurait quelques cons en moins ; les autres n’ont plus qu’à porter un casque lourd, dans le meilleur des cas


            • Bubble Bubble 16 septembre 2013 22:30

              Si le bijoutier n’avait pas eu cette arme, il n’aurait pas pu réagir à chaud ainsi, et aurait préservé sa vie qui est maintenant ruinée. Cette affaire montre à mes yeux un argument anti-arme : ça ne l’a pas empêché de se faire braquer, et ça lui a pourri la vie -qu’il soit condamné ou pas.


              La leçon pour moi, c’est que l’arme n’est dissuasive pour les ptits cons que si elle est visible ; c’est incompatible avec le métier de vendeur. Si elle n’est pas dissuasive, elle sert à rien, comme le montre ce fait divers.

            • Ruut Ruut 17 septembre 2013 07:27

              Par Bubble, j’avoue que vos arguments contre la vente d’arme sont pertinents.

              En effet sans arme létale pas de soucis pour le commerçant. (pourquoi n’avais il pas un pistolet qui endort les éléphants, mois de risque de prison.)
              Mais il reste encore l’incompétence de la justice face a la récidive.
              15 récidives c’est inacceptable.
              Les juges devraient faire un peut de prison voir la ministre de la justice.


            • Deneb Deneb 17 septembre 2013 08:12

              Blacklisted : faf grave. Noté. Au suivant.


            • Bubble Bubble 17 septembre 2013 09:18

              @Ruut : Bien entendu, le braqueur aurait du être en tôle, et la tendance dans les faits divers à voir l’annotation « connu des services de police » m’incite à penser que ce genre de dysfonctionnement est récurrent. 


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2013 12:36
              Mais il reste encore l’incompétence de la justice face a la récidive.
              15 récidives c’est inacceptable.

              La Justice fait ce qu’elle peut avec les moyens qu’on lui donne. Cela fait plus de dix ans que ses budgets sont rognés et réduits par l’ UMP de façon délibérée : entretenir un minimum de délinquance et de criminalité est la meilleure façon de pousser les électeurs à voter pour la droite qui fait bien attention à entretenir le mythe d’une Justice « de gauche » pour se dédouaner de toute responsabilité.

            • Jelena XCII 16 septembre 2013 13:43

              >> Rappelons que le braqueur abattu avait 20 ans et allait devenir papa.

              Rappelons que le braqueur avait déjà un casier judiciaire long comme le bras, et si ça trouve, la semaine suivante c’est lui qui aurait pu tuer un père de famille.

              >> Ce qui me choque, c’est cette déshumanisation totale que reflète ce geste et les réactions de sympathie qu’il suscite.

              Ce qui est « déshumanisant », c’est de vouloir faire de l’homme un herbivore, soit un bon petit mouton qui ne se révoltera jamais par crainte de la violence.


              • wesson wesson 16 septembre 2013 18:41

                Bonjour Jelena,


                « si ça trouve, la semaine suivante c’est lui qui aurait pu tuer un père de famille. »

                C’est avec le même type de raisonnement que Sarkozy avait proposé que l’on essaie de déterminer les gènes de la violence des enfants dés l’age de la maternelle. 

                Et puisque nous en sommes aux hypothèses, voyons la suivante : Lassé de toutes ces rapines aux gains ridicules pour un risque énorme, et jeune papa, notre brigand aurait pu après son N prochain séjour en prison décider de se ranger afin d’élever son enfant dans des conditions convenables.

                Ne rigolez pas, c’est bien plus réaliste que de le repeindre en futur Mesrine.

                « Ce qui est « déshumanisant », c’est de vouloir faire de l’homme un herbivore, soit un bon petit mouton qui ne se révoltera jamais par crainte de la violence. »

                Vous confondez la révolte avec la vengeance. Et à temps qu’à se révolter contre quelque chose, autant le faire contre celui qui vous opprime objectivement - c’est à dire le gouvernement et sa violence institutionnalisé - plutôt que contre la caillera de banlieue que le hasard vous a fait croiser sur votre route.

                C’est pas de zigouiller les jeunes loulous qui vas vous faire baisser le prix de l’essence.

              • appoline appoline 16 septembre 2013 20:18

                Wesson, 


                Comme souvent, vous êtes à côté de la plaque, notre société est devenue beaucoup trop permissive avec la jeunesse, on ne peut tout excuser dans les dérives. Les parents ont aussi leurs responsabilités. Les gens en ont plus qu’assez de payer, encore et encore pour des petites ordures qui ne respectent rien. Puisque les autorités s’obstinent à ne pas prendre les problèmes en main, les particuliers sont obligés de le faire pour sauver leur vie, leurs biens ou le fruit de leur travail. Si les crapules y perdent la vie : ce sera toujours une ordure en moins

              • Jelena XCII 16 septembre 2013 23:35

                @Wesson Je sais bien qu’il est difficile d’incriminer que les petits en ignorant que les gros sont les véritables responsables du « bordel ambiant ». Mais c’est ainsi, on ne peut pas tout pardonner à un petit sous prétexte qu’il est petit.

                Le braqueur était un matérialiste attiré par l’appat du gain, ce n’était pas une boulangerie qu’il a braqué, mais une bijouterie. Il voulait une Ferrari ou une Mercedes dernier modèle afin de frimer devant « ces pauvres cons qui vont bosser pour un smic minable ». Vous avez de la peine pour ce genre d’individu ? Pas moi.

                Et enfin, vous me dites que je me trompe de cible ? Dans le cas présent, on a un commercant qui a buter un braqueur, quel est le rapport avec la caillera des banlieues et le prix de l’essence ?


              • Fab81 17 septembre 2013 00:28

                Si la révolte pour vous, c’est de jouer au cow-boy, on ne doit pas en avoir la même idée. Je préfère à votre société brutale qui croit malin d’opposer la violence désordonnée des « braves gens » à celle des voyous une société où agissent ceux qui sont qualifiés pour. La loi du plus fort, c’est exactement la logique des voyous, et on a toujours tort d’appliquer la logique de ceux qu’on combat.


              • Deneb Deneb 17 septembre 2013 08:23

                Wesson, je suis jaloux. Vous êtes à -13, vous ne battez, certes, pas mon record, mais vous vous y approchez dangereusement.
                Le bilan d’Agoravox n’est pas fameux. A la louche, je dirais qu’il y a 99% de fafs parmi les contributeurs. Des « qu feriez vous si votre copine se fait violer devant vous, allez, répondez ! » et d’autres « une banane à Taubira ! » sont légion. Comment éviter de se prendre des points Godwin dans ces circonstances ?


              • Deneb Deneb 17 septembre 2013 08:45

                Morvandiou : alter égo de Boris. Change de pseudo régulièrement, on se demande pourquoi. Faf très très con, mais on le savait.


              • Deneb Deneb 17 septembre 2013 08:48

                jelena : faf russe, c’est les pires, parce qu’ils fricotent allègrement avec les staliniens. Avec des gens comme ça, on aura bientôt besoin de parapluie antiatomique. Mais on le savait. Au suivant.


              • Tall 17 septembre 2013 08:53

                C’est très bien de tout noter Deneb ...

                mais le jour où vos papiers vous serviront enfin à quelque chose, ça vous laissera des traces d’encre sur les fesses.

              • Jelena XCII 17 septembre 2013 10:01

                @Wesson Que l’on se comprenne bien, la victime (soit le bijoutier) était révolté. Une vengeance, c’est quelque chose que l’on fait à froid.

                Après me dire qu’il faut se révolter contre l’élysée et non contre les banlieues... Je vous répondrais qu’il y a des mauvaise herbes à tous les étages.


              • Jelena XCII 17 septembre 2013 10:26

                @Deneb Je suis ravie que tu me considère comme étant « la pire », c’est un véritable honneur. ^^ 


              • Andreï 18 septembre 2013 14:45

                Une balle dans le dos, se révolter, lui même il a dit qu’il était à un mètre du braqueur.


              • EGREBIL 16 septembre 2013 13:47

                enfin, une réaction sensée
                analyse juste
                un peu d’espoir en l’homme face à l’ivresse de la barbarie


                • foufouille foufouille 16 septembre 2013 13:49

                  « pourquoi la police manque tant de moyens et pourquoi tant de restrictions budgétaires sont faites dans la fonction publique. »

                  ce sont les objectifs qui posent problème et l’obéissance aveugle aux ordres d’en haut. la police met des PV, de trop nombreux PV


                  • BlackListed BlackListed 16 septembre 2013 13:57

                    A moins de mettre un policier à chaque coin de rue, le rôle de la police n’est pas de protéger mais de constater le délit une fois terminé et éventuellement de poursuivre les responsables.




                  • foufouille foufouille 16 septembre 2013 15:21

                    « le rôle de la police n’est pas de protéger »

                    si mais pas le peuple


                  • appoline appoline 16 septembre 2013 20:23

                    Le peuple fait comme il peut lorsqu’il se sent délaisser par les autorités. Le bijoutier a eu raison, de vouloir défendre sa vie, certains ignares vont me dire qu’il lui a tiré dans le dos, avez vous déjà tiré au pistolet, quelqu’un inexpérimenté ne répond pas au quart de seconde, donc la petite ordure à un poil de seconde près s’est pris la balle dans le dos, vraisemblablement. 


                  • BOBW BOBW 17 septembre 2013 11:40

                    Un commerçant qui possède un pistolet ou un révolver et qui ne sait ni s’en ,servir ni tirer correctement est dangereux pour les clients et les passants.

                    Il faut absolument éviter que ceci se généralise (Dans les grandes surfaces ,ils équiperont les vigiles d’armes afin de faire baisser les vols !...)

                    Si l’on adopte le système et le comportement USA des westerns et de la loi du lynch ,ceci donnera un impression de fausse sécurité extrêmement dangereuse pour tout le monde.


                  • Robert GIL ROBERT GIL 16 septembre 2013 13:50

                    c’est sur qu’ AVEC CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT il faut prendre des mesures radicales...

                    voir : STOP A L’INSECURITE


                    • appoline appoline 16 septembre 2013 20:28

                      Taubira n’est qu’une sombre idiote, qui n’est même pas foutue de penser aux retombées que cette loi va occasionner, ou pire, elle n’en a rien à foutre.


                      Ce qui monte pour le moment est une réaction normale et compréhensive. Les honnêtes gens en ont marre que l’on assiste les voyous, qu’on les plaigne parce qu’ils n’ont pas de chance, oui leur père buvait, il a été victime d’agression sexuelle et toutes ses fadaises dont on nous rebat les oreilles. 
                      Mais les victimes, qui y pense, surtout pas l’idiote sus-nommée

                    • olfe olfe 16 septembre 2013 14:44

                      Une p’tite chanson, pour détendre l’atmosphère ?


                      • appoline appoline 16 septembre 2013 20:30

                        Au moins le cheval rigole, c’est toujours ça




                      • paul 16 septembre 2013 14:45

                        à l’auteur,
                        Les soutiens ou « like » sur fessebouc, ça se fabrique et ça se vend, notamment en Inde .
                        Il nous manque bien notre Nico-de-Neuilly, les malfrats en profitent ....

                        http://sebmusset.blogspot.com/2013/09/facebook-bijoutier-nice-intox.html?showComment=1379191198034
                        www.politeeks.info/fake_like_bijoutiers


                        • appoline appoline 16 septembre 2013 20:32

                          Mais oui mon lapin et le commentaires, vous croyez que c’est le voisin qui se les est paluchés ?


                        • olfe olfe 16 septembre 2013 14:46

                          Une p’tite chanson, pour détendre l’atmosphère ?
                          http://www.dailymotion.com/video/xiw2yb_les-charognards_music


                          • wesson wesson 16 septembre 2013 15:06

                            Bonjour l’auteur, 

                            totalement en accord avec votre article : bien étrange notre époque ou vous avez 1.5 millions de personnes qui apprécie le geste d’un meurtrier.

                            Et oui, le braqueur en était à sa 14ème condamnation, mais même en le supposant irrécupérable, la peine de mort on est pour ou on est contre. Et si on est contre, ça ne souffre pas d’exception. Le geste du bijoutier peut parfaitement se comprendre sur le coup de la colère, mais pas s’excuser. Le bijoutier a assurément des circonstances qui joueront en sa faveur, mais il n’en demeure pas moins que c’est un meurtrier.

                            Au niveau du symbole, le « like » de facebook, le pouce levé, quelle image des arènes romaines. C’est ce que cela m’inspire : une immense arène avec 1.5 millions de lurkers attirés par la vue du sang qui assistent en bavant à la mise à mort, et lèvent ensuite le pouce pour épargner le gladiateur !

                            • MARMOR 16 septembre 2013 17:38

                              Dans les arènes, c’était pouce en bas pour demander la mort.... mais vous n’êtes pas à ça près, mr Smith et Wesson.

                              Comme pour dénoncer l’imperialisme américain à travers la profusion de Mac Do. Vous en avez dénombré plus de cinquante à Toulouse, contre 7 ou 8 kébabs !!
                              Pas de chance, je suis toulousain depuis 40 piges ! Rien que dans la rue Bayard qui va de Jeanne d’Arc à la gare Matabiau il y en a au moins 8 sur 500 mètres. Ah la désinformation anti fa !

                            • wesson wesson 16 septembre 2013 18:25

                              bonjour Marmor,


                              « Rien que dans la rue Bayard qui va de Jeanne d’Arc à la gare Matabiau il y en a au moins 8 sur 500 mètres. Ah la désinformation anti fa ! »

                              Ah ça y est, je suis confondu ! Vous avez raison il y a des kebabs sur la Rue de Bayard, et aussi tout un tas de vendeurs de sandwich et pour autant que je sache pas de macdo.

                              il n’empêche que lorsque vous faites une recherche google, c’est les macdo qui sont mis en avant bien plus que les kebab.

                              Mais si vous voulez, je vous fait la même sur les vendeurs de Djellabah, à comparer aux vendeurs de Blue-Jean. Vous qui êtes un vieux toulousain, vous saurez me dire ce que l’on trouves le plus souvent : Magasin de vente de Jean, ou de vente de Burka ? 


                              mais au fait, quel rapport avec l’histoire du bijoutier ? aucun n’est ce pas ...




                            • MARMOR 16 septembre 2013 19:25

                              une pirouette et hop ! mauvaise foi une fois...............c’était juste pour démontrer votre mauvaise foi, quand elle sert vos discours mr wesson


                            • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 septembre 2013 19:53

                              mr Wesson, n’avez-vous jamais remarqué que dans les kebabs, il n’y a pratiquement aucun serveur typé indo-européen, que les emplois sont presque exclusivement l’affaire d’amis des amis du cousin du propriétaire ? que ces mêmes bouibouis empoisonnés ferment et rouvrent comme les fleurs de courgettes ?
                              Mac Do c’est : 1200 enseignes, 70000 salariés déclarés, 80% en CDI, la carrière au mérite respectée, des cotisations et impôts payées en temps et en heure...
                              Quid de la kebab mafia ? du travail au noir, blanchiment d’argent, travailleurs sans-papier, des conditions d’hygiène euh... exotique ?
                              Par contre chez Mc Do, la discrimination positive est obligatoire. Pas chez Hassan de l’Istanbul du coin de la rue.


                            • appoline appoline 16 septembre 2013 20:36

                              A La Rochelle, il ne faut pas trop regarder la manière de travailler, je n’irai pas jusqu’à affirmer qu’ils vont pisser et ne se lavent pas les mains mais vu l’hygiène et la propreté des locaux et des serveurs, j’ai un doute. Je ne comprends même pas que de tels bouibouis soient encore ouverts, 


                            • tf1Goupie 16 septembre 2013 21:40

                              « bien étrange notre époque ou vous avez 1.5 millions de personnes qui apprécie le geste d’un meurtrier. »

                              A peine réducteur et caricatural. Evacuer le contexte est essentiel.

                              Il pourrait nous dire la même chose à propos de Jean Moulin, meurtrier au sans de la loi du moment.

                              Du bon Wesson pur jus.



                            • A. Nonyme A. Nonyme 16 septembre 2013 23:30

                              Salut Wesson,

                              quel salaud ce bijoutier ! Il se serait fait buter, on n’en parlerait plus. Le braqueur aurait pu dépenser tranquillement le fruit de son coup jusqu’à recommencer lorsque les pépètes auraient manqué. Et la vie aurait continué son fleuve tranquille. Et si d’aventure il s’était fait gauler, gageons qu’à la 15ème, 20ème ou Nième récidive, il serait rentré dans le rang, se serait rangé des voitures... L’âge peut-être ?


                            • wesson wesson 17 septembre 2013 02:23

                              Bonsoir Ronald,


                              « Mac Do c’est : 1200 enseignes, 70000 salariés déclarés, 80% en CDI, la carrière au mérite respectée [...] »

                              Tiens, je m’y attendait pas à celle là ... si macdo recrute en CDI, c’est tout simplement parce que personne ne veut réellement de ces « macjob ». Salaire pitoyable, horaires éclatés et pratiquement jamais à plein temps. Il faut vraiment être étudiant pour accepter ces conditions ... Quand à la progression, le mérite, c’est une vaste foutaise:au delà du pitoyable tableau d’honneur du « salarié du mois », les responsabilités augmentent sans que suive le salaire. Bref, personne ne songe sérieusement à faire carrière là dedans, en dehors du propriétaire du restaurant qui est le seul à tirer profit dans cette histoire. En dehors de cela il y a un turnover phénoménal, et des gens qui ressortent de là dégoûtés.

                              Et le fait que vous preniez cette chaîne de restaurant en exemple positif montre bien à quel point vous êtes justement convaincu par ce modèle Etats-Unien, ce que je voulais précisément démontrer.

                            • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 17 septembre 2013 08:44

                              il faut s’ADAPTER Mr Wesson, s’ADAPTER, le monde change, et le monde professionnel n’y échappe pas, voudriez-vous 30 millions de fonctionnaires ?
                              Vos remarques sur le système Mc DO fonctionne aussi pour toute les franchises de grands groupes, ne pas oublier que l’employé n’est qu’un employé, et s’il veut faire à sa guise, qu’il ouvre sa boîte.


                            • Deneb Deneb 17 septembre 2013 08:51

                              Roland Tas de chair. Faf triste. Noté.


                            • oncle archibald 16 septembre 2013 15:17

                              « ce bijoutier doit sûrement avoir une assurance contre les vols et il aurait été légitime pour lui de poursuivre en justice ses agresseurs et de réclamer des réparations pour le préjudice subis »

                              Mais bien sûr ... Je vous en prie Monsieur le voleur, prenez ce qui vous convient, je serai remboursé par mon assurance ... 

                              Vous êtes vous déjà trouvé en face d’un mec qui hurle avec un flingue à la main pour être si sûr de ce que vous auriez fait à la place de ce commerçant agressé ?? Savez vous que la plupart des bijoutiers, et aussi depuis peu des marchands de tabac, ont eu à faire face à ce genre de situation, parfois plusieurs fois dans leur vie ?? Ils doivent faire quoi pour avoir la paix ?? Changer de métier ?? 

                              Vous faites fi dans votre article de toute réaction émotionnelle alors que les commerçants, comme les autres citoyens, ont le droit de vivre sans avoir peur ... La vie de ce bijoutier est foutue, tout autant que celle de son braqueur ... La différence est que le braqueur a choisi délibérément de commettre un crime, car le vol à main armé est bien un crime pas un simple délit. Il a prémédité son braquage, alors que celui qui l’a tué, qui a réagi « à chaud » et sous l’emprise de l’émotion, n’en avait nullement l’intention.

                              Autre ineptie dans le passage que j’ai souligné, poursuivre en justice ses agresseurs .. qui n’auraient jamais été retrouvés ... pire encore qui, s’ils avaient été retrouvés, auraient été une nième fois condamnés à une peine symbolique leur permettant de recommencer leurs rapines dans la semaine suivante ... Vous le comprenez oui ou non le ras le bol des commerçants volés ?? Vous en pensez quoi des bijoutiers qui se font descendre par leurs agresseurs ? et des passants qui se font descendre en essayant d’arrêter les voleurs ??

                              Que retenir de l’affaire du bijoutier de Nice ? Que c’est l’histoire tragiquement banale d’un jeune « en marge de la société » qui se croyait tout permis et d’un vieux bijoutier qui s’est fait tabasser et a eu la frousse de sa vie. Tous les deux ont agi sans réfléchir aux conséquences de leurs actes. Deux vies foutues, l’une toute neuve, brutalement interrompue, l’autre déjà bien entamée qui va finir dans l’angoisse, cuite au petit feu de la peur et du remords ... 

                              • Rensk Rensk 16 septembre 2013 17:54

                                Vous n’aimez pas la vérité et donc vous la transformez a votre convenance...

                                Le bijoutier avait prévu de tuer : il n’avait pas de permis de port d’arme. Aucun armurier officiel ne lui a vendu cette arme...

                                PS : Je me suis déjà retrouvé devant des voleurs venant de Lyon, armé eux aussi... notre police et nos assureurs nous disent tous les deux : gardez votre calme, regardez bien les personnes pour témoigner avec plus de précision, donnez-leurs ce qu’ils demandent...
                                Ben tiens, c’est la police qui a tué les braqueurs voleurs de voitures... quand ces derniers ont voulu forcer un contrôle dans un tunnel d’autoroute smiley


                              • oncle archibald 16 septembre 2013 18:06

                                « Le bijoutier avait prévu de tuer : il n’avait pas de permis de port d’arme. Aucun armurier officiel ne lui a vendu cette arme... »

                                Raisonnement débile : l’intention de tuer n’a rien à voir avec la provenance de l’arme que l’on a à la main. On peut parfaitement avoir l’intention de tuer avec une arme détenue légalement et avoir un « tir réflexe » sans intention de tuer avec une arme « sans papiers » ... 

                              • appoline appoline 16 septembre 2013 20:39

                                Quand on lit la bêtise de certains, je ne suis pas étonnée que l’on soit tant dans la merde, mais là sur certains posts, ils décrochent le pompon. L’armurier, c’est géant de connerie


                              • alain_àààé 16 septembre 2013 15:23

                                je vais encore me répéte j ai moi méme un très gros probleme car on fait explosé ma maison 3 voitures 1 caravane et un assassiné ma belle sœur car je travaillé pour les services de renseignement officieusement.mais un jour de déprime j ai téléponé au procureur pour lui demander pourquoi ils n avaient pas arreté les trafiquants de drogue alor que moi avec des amis de police gendormerie et service spéciaux eet nous avons trouvé les auteurs et c est la on tombe dans la paranoil on m envoya 15mn le G I G N pour marété chez moi 10 gendarmes casqué avec mitrailleur et casqué avec enfin le bouclier,j ai eu le droit a une garde a vue 10h.

                                vive la France on veille bonne gens


                                • oncle archibald 16 septembre 2013 15:23

                                  « Un jeune homme qui a commis une grave erreur et qui l’a payée de sa vie »

                                  Appelez un chat un chat : une agression à main armée ça n’est pas exactement la même chose qu’une « grave erreur ». Votre prise de position est tout aussi orientée que celle de ceux à qui vous reprochez de soutenir aveuglément le bijoutier.

                                  • Rensk Rensk 16 septembre 2013 18:01

                                    Parce que vous vouliez qu’il marque « extrèmement grave erreur » ???


                                  • oncle archibald 16 septembre 2013 18:09

                                    J’aurai préféré qu’il marque simplement les faits : un jeune homme, déjà condamné à de multiples reprises, est entré dans la boutique du bijoutier, l’a agressé à main armée, l’a tabassé et volé ..... C’est défendu de dire clairement la vérité ?


                                  • appoline appoline 16 septembre 2013 20:42

                                    Je finirai avec : une crapule de moins, Taubira doit être contente, ça fera toujours ça de moins en prison car là, la bougresse n’aurait pu faire d’autre choix que l’incarcération


                                  • Kelimp 17 septembre 2013 10:12

                                    Personne ne conteste ces faits.
                                    Mais, que deviendrait notre société, déjà malade, si tout un chacun avait le droit de tuer n’importe quel intrus ou agresseur ?


                                  • oncle archibald 18 septembre 2013 09:20

                                    « que deviendrait notre société, déjà malade, si tout un chacun avait le droit de tuer n’importe quel intrus ou agresseur ? »

                                    Vous avez absolument raison mais dans « déjà malade » il y a sous entendu le constat que notre société est devenue extrêmement violente, que des petits merdeux s’en prennent tous les jours et sans aucune retenue à des bijoutiers, des marchands de tabac, des vieilles dames pour leur arracher leur collier, des moins jeunes pour leur arracher leur portable voire pour les violer dans le métro .... et que toute cette soi disant « petite délinquance » semble avoir la compassion de notre ministre de la justice plus soucieuse d’une improbable réinsertion des délinquants que de leur mise hors d’état de nuire ... 

                                    Cela ne justifie pas un geste d’autodéfense homicide, mais ça permet d’expliquer qu’il se soit produit. Les victimes exaspérées se sentent obligées de se défendre par elles même en raison de l’impuissance de la police qui manque d’effectifs et de la quasi bienveillance de la justice qui remet très vite dans la rue les quelques malfaiteurs que la police a réussi à capturer.

                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2013 12:47

                                    Vous avez absolument raison mais dans « déjà malade » il y a sous entendu le constat que notre société est devenue extrêmement violente


                                    Sincèrement, vous vous en rendez compte que maintenant ?

                                    Mais mon pauvre, nos sociétés ont TOUJOURS été violentes. Les Apaches sévissaient dans les banlieues dans les années 20.

                                    Avant eux, les ruelles de Paris étaient le domaine de la Cour des Miracles. Y entrer après une certaine heure était le meilleur moyen de se faire trancher la gorge si on avait quelques valeurs sur soi.

                                    Et les marlous de l’époque n’hésitaient pas déjà à s’attaquer aux vieilles sans aucun état d’âme !

                                    La seule différence, c’est que maintenant on a les médias pour répercuter ces affaires. Avant, ce qui se passait à Saint Cloud n’atteignait même pas Meudon. Aujourd’hui, on sait ce qui se passe n’importe ou en France ou ailleurs, c’est la seule différence.

                                  • oncle archibald 18 septembre 2013 13:07

                                    « Aujourd’hui, on sait ce qui se passe n’importe ou en France ou ailleurs, c’est la seule différence. »

                                    C’est une différence, c’est vrai. Est-ce un bien ou un mal que l’on sache mieux à quoi s’en tenir est une bonne question .... Perso je pense que c’est mieux d’être informé .

                                    Mais il y a une autre différence, et elle est de taille : le malfrat « belle époque » il savait qu’il était responsable de ses actes et que s’il était chopé il allait au trou pour un vol, au bagne en récidive, ou au « rasoir national » s’il avait tué .. 

                                    Maintenant il sait qu’il y aura pléthore de bonnes âmes pour prendre sa défense en expliquant que c’est la faute de x ou y s’il a commis ces crimes. Il sait qu’il va s’en tirer avec quelques bonnes paroles lénifiantes et une peine symbolique si c’est un vol et quelques années de prison si c’est un crime. Quelques années, pas trop, on n’a pas de place pour tout le monde en taule, et il y en a d’autres qui attendent ... 

                                    La nuance est de taille et de nature à exaspérer le péquin moyen victime du précédent qui ne se sent pas pris en considération par le système, d’ou son réflexe d’autodéfense.

                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2013 14:22

                                    Maintenant il sait qu’il y aura pléthore de bonnes âmes pour prendre sa défense en expliquant que c’est la faute de x ou y s’il a commis ces crimes.


                                    Absolument faux. Dans les anciens procès l’accusé niait toujours pour essayer de sauver sa peau ou ses fesses, et il faisait venir ses copains pour essayer d’implanter le doute dnas l’esprit des jurés.

                                    La seule vraie différence selon les anciens flics était qu’avant, les malfrats avaient eux-même un code, une morale. Ils s’imposaient des limites. Maintenant, il n’y a plus que des chiens fous qui font n’importe quoi et qui se déssoudent à la AK 47 quand avant on réglait ses affaires en toute discrétion version chaussures en béton et corps qu’on ne retrouvait jamais.

                                    Il n’y a plus d’éducation...

                                  • LE CHAT LE CHAT 16 septembre 2013 15:40

                                    Cet homme sans doute perdu dans sa vie n’avait-il pas le droit à une seconde chance ?

                                    ce type était un multi récidiviste , des chances il en a eu , il a fait son choix d’être un braqueur !

                                    Un jeune homme qui a commis une grave erreur

                                    on appelle ça un crime ! un braquage , c’est un acte délibéré et prémédité !


                                    • Rensk Rensk 16 septembre 2013 18:04

                                      Regardez la définition de multi-récidiviste... D’un simple récidiviste quoi...

                                      Et venez me raconter qu’il a déjà braqué 14 fois... Alors qu’on parle de vol de cyclomoteur, de chapardage, de vol simple...


                                    • oncle archibald 16 septembre 2013 18:11

                                      Vous voulez nous faire comprendre quoi en instant de la sorte ? Que c’est un gamin « ordinaire » juste condamné quatorze fois comme tout un chacun ?


                                    • Rensk Rensk 16 septembre 2013 18:40

                                      Ben tiens... je ne fais que de vous apprendre le sens des mots FRAN-c’AIS


                                    • oncle archibald 16 septembre 2013 19:01

                                      multirécidiviste /myl.ti.ʁe.si.di.vist/ masculin et féminin identiques

                                      1. (Droit) Personne ayant été condamnée à plusieurs reprises pour des crimes ou délits ou contraventions et pour des faits de même nature.

                                      Ca me parait convenir très bien à ce cas précis.

                                    • Rensk Rensk 16 septembre 2013 20:37

                                      De même nature !!!... C’est bien ce que je dis et la loi aussi.
                                      Et vous ne comprenez pas ce que vous lisez ? Est-ce de notre faute ???


                                    • Rensk Rensk 16 septembre 2013 20:38

                                      C’est vrai que vous n’avez pas mis le OU en gras pour votre convenance, votre injustice, votre triche avec les lois !


                                    • appoline appoline 16 septembre 2013 20:48

                                      Rensk,


                                      Là, vous êtes grave comme le dirait notre belle jeunesse. Voilà pourquoi notre belle société est en pleine déconfiture, grâce à des individus comme vous, qui n’ont pas conscience qu’à force de permissivité vous tuez respect et valeur, honneur aussi.

                                      Cette petite ordure a commis 14 délits avant de se faire tuer, croyez vous que cela soit NORMAL ? Non, ça ne l’est pas, vous crachez à la figure de parents qui se saignent aux quatre veines pour éduquer leurs enfants dans le respect des autres. Qu’est ce qu’il reste si on accorde un satisfecit aux crapules et à leurs parents qui n’ont rien fait ou si peu pour leur expliquer des règles de notre société

                                    • rocla+ rocla+ 16 septembre 2013 15:48

                                      C ’ est avec des raisonnements à la guimauve genre Deneb Wesson et Cie 

                                      que l’ on construit une société du n’ importe quoi .

                                      -,Des assistés irresponsables incapables de mesurer et anticiper la
                                      gravité de leurs actes . 

                                      Des jeunes cons commettent un braquage et s’ en prennent une , et alors ? 

                                      Commencez donc à responsabiliser vos enfants au lieu d’ en faire des criminels 


                                      Ben oui , c ’est criminel de faire des braquages , et le bijoutier si on le laisse 
                                      tranquille en aucun cas il sort son arme .

                                      Il existe de bizarres façons de penser ici . 



                                      • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 septembre 2013 16:18

                                        dites Rocla,

                                        vous ne voyez pas que dans ce drame, la fonction d’analyse de nos bons défenseurs de l’Humanisme pacifique droit de l’hommiste se détraque complètement jusqu’à, un comble, défendre l’agresseur et salir l’agressé qui a osé faire justice LUI-MEME.
                                        Parce que c’est cela qui les torture, qu’un commerçant puisse faire justice lui-même sans s’appuyer sur l’Etat policier, leur système...
                                        que des gens décident de faire le boulot que l’Etat n’est plus capable de faire, est pour eux l’aveux de l’échec de leur politique laxiste depuis 30 ans.
                                        Ca ne marche pas, mais c’est de la faute des autres.
                                        Le même schéma que « les salauds de riches » contre les « pauvres victimes de la société », l’économie plonge, mais c’est de la faute de la crise, jamais de leur politique pour débiles mentaux.


                                      • Rensk Rensk 16 septembre 2013 18:07

                                        Heil Dich ! (Soigne-toi)


                                      • Tall 16 septembre 2013 20:35

                                        Rocla

                                        En réalité, ceux que tu as cités là n’en ont rien à fiche de ce fait divers ... ils essaient juste de l’instrumentaliser pour casser du FN, c’est tout.

                                        Ce qui est une grosse erreur de com’ d’ailleurs ... mais ça c’est leur problème, et ils n’en sont plus à une près, les aigles de la gauche.

                                      • juluch juluch 16 septembre 2013 16:23

                                        Comme je disais sur un autre article traitant du même sujet : une petite merde en moins.


                                        La victime est le bijoutier et non cette petite racaille avec un casier aussi long que du papier cul.

                                        Si le bijoutier avait été tué personne n’en aurais parlé.

                                        C’est le monde à l’envers, l’Etat n’est plus capable de jouer son rôle protecteur, au contraire ils libère les délinquants pour qu’il puissent recommencer.

                                        Il est temps de changer de politique.

                                        • appoline appoline 16 septembre 2013 20:52

                                          Vous avez raison, il y en a plus qu’assez de ces petites ordures qui se croient tout permis. Les contribuables aussi en ont assez de payer pour des salopards qui pissent sur la république d’un côté et encaissent malgré tout, les aides de l’état.


                                          Les prisons, centre pour mineurs et autres infrastructures coûtent la peau des fesses et ça, si on annonçait ce que ça coûte par français, là il y aurait des réactions.

                                        • FritzTheCat FritzTheCat 16 septembre 2013 16:47

                                          « Qui sème l’éclair reçoit l’orage »

                                          Anthony Asli a choisi d’être braqueur à plein temps malgré les peines multiples, les périodes de probation et réinsertion. Braqueur est un job dangereux où de façon générale c’est le type en face qui se fait dessouder, car le braqueur, lui, se déplace rarement avec autre chose qu’un magnum, un fusil à pompe ou une kalash (il va pas lui offrir des fleurs au bijoutier vu qu’il est là pour le dévaliser.. non ?).
                                          Bref, cette fois ci, c’est lui qui reste sur le carreau et on ne le regrettera pas !


                                          • appoline appoline 16 septembre 2013 20:54

                                            Et oui, les risques du métier. Il a joué, il a perdu, un de moins


                                          • Croa Croa 16 septembre 2013 17:09

                                            Si la vie était plus facile pour tout un chacun, ce genre de drames n’arriveraient pas !

                                            Oui, les coupables existent,
                                            - Coupables les voleurs !
                                            - Coupables les meurtriers !

                                            Mais les responsables sont autres : Est-il normal que les restaus du coeur soient encore là des années après leur création ? Que, dans ces conditions, la violence des uns et des autres explose c’est normal !
                                            LES RESPONSABLILITéS SONT POLITIQUES et surtout UMPS : Virez tous ces gens et les choses iront mieux !  smiley


                                            • Algunet 17 septembre 2013 19:48

                                              Oui il et normal que les restos du coeur existent encore car ils ont été créés et les bénévoles étant de plus en plus organisés et recevant de plus en plus d’aide et de subventions il y a de plus en plus « d’éfficacité »...

                                              Si je suis votre raisonnement, quand il n’y avait pas les restos du coeur : 0 repas de servi donc personne n’avait faim !!! Non, la misère existait déjà mais elle était moins visible...


                                            • Rensk Rensk 16 septembre 2013 17:28

                                              Vous avez oublié une chose qui selon moi a son importance :
                                              - et un honnête commerçant agressé et qui gardera à jamais en lui la culpabilité de la mort d’un homme...

                                              C’est du baratin pur et dur !

                                              Ce commerçant était dans la totale illégalité, il n’avait pas de port d’armes... Donc aucun armurier officiel ne lui a vendu l’arme qu’il a utilisé, il s’est « servis » dans les cercles mafieux !

                                              Il est du même genre que celui qu’il a tué dans le dos...


                                              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 septembre 2013 17:43

                                                c’était un ancien militaire, connaissez-vous des militaires qui ne possèdent pas d’armes vous ?
                                                moi pas. Par contre la racaille s’EST fourni dans le réseau mafieux, un connard ne sachant probablement pas se servir d’un gun, une bombe en puissance pour la société arrêtée avant l’irréparable. Vu votre analyse du drame, comme pour l’affaire Méric, l’inversion des valeurs joue à plein, mais tout le monde ne vie pas à bizounoursland.


                                              • Rensk Rensk 16 septembre 2013 18:10

                                                Si si... je connais plein de militaires totalement illégaux... Ce n’est pas parce qu’ils sont militaire qu’ils doivent êtres au dessus des lois !


                                              • juluch juluch 16 septembre 2013 19:04

                                                A toute fin utiles, le port d’arme est illégal.


                                                C’est la détention d’arme qui existe sous autorisation.

                                                Ont le port d’armes, les policiers, militaires etc.

                                                J’ai des armes, je suis en club de tir, j’ai une autorisation de détention.

                                              • rocla+ rocla+ 16 septembre 2013 20:31

                                                ah bon , braquer un bijoutier c’ est dans le cadre de la loi ?


                                                Vous êtes tapé au Fendant Rensk

                                              • appoline appoline 16 septembre 2013 21:02

                                                Il en veut celui là avec son armurier. Parce que vous croyez que ces petites ordures vont chez l’armurier vous.


                                                J’ai travaillé dans un centre ouvert pour délinquants, un jeune arabe tombé pour détention d’armes lourdes (à 17 ans) faisait déjà partie des individus dangereux, lui finira très mal si ce n’est pas déjà fait ; le directeur était armé car il risquait sa peau cerné par ces petites ordures. Il coûtait à la société pas moins de 150 euros en 2000, il aurait fallu le faire trimer pour payer sa dette mais non, au lieu de cela il allait piquer des cartouches de cigarettes dans le bled d’à côté. Il n’y a rien à faire pour certains, ils sont si dangereux qu’il faut toujours être sur la défensive et ....armé

                                              • MARMOR 16 septembre 2013 17:54

                                                Mr Rensk, vous affirmez des choses sans savoir, c’est sûr que c’est plus facile pour défendre un point de vue, quitte à inventer, broder, déformer. Vous le savez, vous, s’il avait ou non une autorisation ?

                                                Personne n’a de port d’armes en France, à part la police d’état et les convoyeurs de fonds. Vous confondez avec l’autorisation de détention d’armes.
                                                Avez vous tenté de faire la demande de détention d’une arme( de 4éme catégorie ) en France ? Non ? et bien bon courage !

                                                • Rensk Rensk 16 septembre 2013 18:14

                                                  Et vous vous ne cliquez pas sur le lien donné... c’est un journal de France (et pas de Suisse) qui dit cela... pauvre de vous

                                                  Avez-vous tenté en France... ? Ben non vu que pas du pays... Et j’aime bien votre « et bien bon courage » ce qui nous prouve que vous êtes pour l’illégalité la plus meurtière


                                                • juluch juluch 16 septembre 2013 19:06

                                                  Comme je dis plus haut et confirmé par Marmor, en France c’est la détention qui est autorisé et non le port d’armes sauf police, armée etc.


                                                  Par contre, une demande est assez facile suffit d’etre en club de tir.

                                                • MARMOR 16 septembre 2013 19:37

                                                  le lien donné, mr Rensk, dit « semble-t-il » 

                                                  Il n’y a qu’un suisse pour croire les semble t il d’un pseudo journaleux, d’un pseudo journal « métro » !! pôvre de vous mein herr !

                                                • simir simir 16 septembre 2013 20:39

                                                  @ Renseignez vous marmor. Les douaniers et les agents de l’office de la chasse ont aussi un port d’arme de même certains militaires.

                                                  Une détention d’arme c’est pas compliqué si l’on fait partis d’un club de tir : papiers d’identité justif de domicile, certificat médical, copie de facture de coffre fort, carnet de tir du club et le tour est joué. Même les 1ere catégories sont autorisées. On peut en avoir 3 et 6 en 4eme

                                                • Rensk Rensk 16 septembre 2013 20:47

                                                  Et ceux qui on autorisation n’osent pas aller a la chasse avec munitions, et vous n’avez pas de garde du corps « privé » en France...Arrêtez vos bêtises


                                                • Rensk Rensk 16 septembre 2013 20:56

                                                  Autre chose... il y a même des étrangers dont on ne connais pas le nom qui on le droit de port d’armes dans vos rues... Suffit de penser Poutine où Obama... croyez vous qu’ils ne contrôle que la rue de passage et pas celles d’où ont peu tirer (plus de 2km) sans armes ?


                                                • juluch juluch 16 septembre 2013 21:30

                                                  On peut avoir jusqu’à 12 armes en première et quatrième catégorie, et 1000 cartouches par armes et par an.


                                                • juluch juluch 16 septembre 2013 21:34

                                                  Il y a des gardes du corps privé en France.


                                                  Certains peuvent obtenir le port d’arme ......mais c’est assez rare.

                                                  En général les gardes du corps officiels de la République, sont des policiers, militaires ou civils.....ils ont le port d’arme.

                                                  Un chasseur a une arme ou peut en acheter une du moment qu’il a un permis de chasse à jour.

                                                  De ce fait il peut avoir plusieurs fusils sans soucis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Shaqo


Voir ses articles







Palmarès