Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Qui a peur des gitans ? Au coeur des « éternels étrangers de (...)

Qui a peur des gitans ? Au coeur des « éternels étrangers de l’intérieur »

Aujourd’hui, la politique sécuritaire française stigmatise les gens du voyage (gitans, Roms, manouches...), ces populations qui vivent selon leurs traditions s’avèrent souvent Français depuis des siècles. On dit qu’ils préfèrent vivre reclus de la société, qu’ils sont des « voleurs de poules », les préjugés que nous avons d’eux ne leurs donnent pas vraiment le désir de parler de leurs cultures autrement qu’en musique. L’équipe de la Télé Libre, emmenée par John-Paul Lepers, nous emmène dans un road-documentaire passionnant afin de nous faire découvrir ces “éternels étrangers de l’intérieur« . Les détracteurs peuvent prendre le temps de regarder l’émission car J.P Lepers n’est pas homme à reculer devant les questions délicates à poser aux gens du voyage. »Qui a peur des gitans", un voyage pour comprendre des peuples qui ne renient pas leurs histoires...

La réunion du comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale (Cerd) qui s’est déroulée la semaine passée à Genève pointait du doigt les dérives politiques françaises. Il n’a pas seulement été question de « la recrudescence notable du racisme et de la xénophobie » (déclaration de l’expert togolais Ewomsan Kokou), les experts se sont inquiétés notamment des lois archaïques qui sont toujours en vigueur dans notre pays. La France, qui jadis était le symbole de la "Liberté, égalité, fraternité", cette France qui vit aujourd’hui dans un climat de peur, peur des autres, peur des étrangers, et pourtant qui n’a plus la force de voir le jeu d’un parti arrivé au pouvoir pour semer le trouble dans l’identité et l’unité de notre fier pays. En effet, "alors que la liberté de circulation est garantie en France, des Français appartenant à des minorités sont obligés de se munir de carnets de circulation ", ces gens souvent français depuis des générations, qui ont même parfois fait la révolution aux cotés de nos ailleux, doivent refaire valider ce carnet de circulation tous les trois mois par les autorités.

Depuis l’an 2000, la loi Besson oblige les communes de plus de 5000 habitants à fournir un terrain pour les gens du voyage. Dix ans plus tard, seulement 20% des municipalités concernées appliquent le texte alors que 80% enfreignent le règlement sans aucune sanction. J.P Lepers, durant son voyage va même jusqu’à interroger le père de cette loi, Louis Besson qui avoue lui même "être très désolé que des maires puissent ne pas obéir à la loi, et dans le même temps, puissent bénéficier des dispositions de la loi qui leurs assurent des ressources pour leurs communes".
 

DOC : QUI A PEUR DES GITANS ?
envoyé par latelelibre. - L’actualité du moment en vidéo.
 
Réalisation : John Paul Lepers

Images : Matthieu Martin
Montage : Thomas Courcelle
pré-montage et images additionnelles : Anthony Santoro
Directrice de production : Caroline Lançon
Musique originale : Romain Dudek
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • @distance @distance 21 août 2010 16:43


    les gens du voyage ne sont pas plus voleurs que la moyenne, ni meilleurs du reste.

    mais bon, comme les Juifs, ils ont souvent servis de boucs-émissaires depuis des siècles, et ce pas seulement par les franchouillards ; partout ils ont été emmerdés par les racistes.


    voleurs de poule.... cot ! cot ! cot ! smiley


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 août 2010 16:50

      J.P Lepers a l’audace et le professionnalisme que n’ont pas, et n’auront jamais, bon nombre de journalistes bavards de France Télévision, TF1 et du reste de la clique. Il suffit de jeter un oeil sur la presse internationale pour constater à quel point l’establishment parisien est veule et pleutre face aux pouvoirs (quels qu’ils soient).


      • cmoy patou 21 août 2010 17:06

        Peu de journalistes mettent en avant qu’environ 400 000 tziganes ont étés exterminés dans les camps nazis , que des gitans sont morts pour la France etc.........-


        Alors que dès que l’on parle du peuple juif la shoah est systématiquement mise en avant.

        Oui les nomades qu’ils s’appellent roms,gitans,tziganes,manouches etc.....ont le droit d’êtres considérés comme des êtres humains contrairement a beaucoup de peuples ils n’ont jamais ethocidés,ni ginocidés d’autres peuples.

        Ils ont des droits comme tout un chacun et aussi les devoirs inhérants a tout être humain.

        • sisyphe sisyphe 21 août 2010 17:36

          Les reportages de l’excellent John Paul Lepers sont tous remarquables d’intelligence, de justesse, de franchise, et d’analyse. 


          J’ai vu, récemment, deux d’entre eux ; celui sur la Corse, et celui sur les GItans, que je recommande à tous ceux qui ont envie d’avoir des éléments de compréhension de situations plutôt délicates. 

          Les mesures du gouvernement à l’égard des gens du voyage sont, évidemment, honteuses, et, de plus, totalement inutiles, puisque la loi sur l’espace européen autorise la libre circulation des personnes, et que nul ne pourra empêcher les exclus de revenir en France quand ils le désireront. 

          Ce sont des mesures illégales, ridicules, et uniquement destinées à flatter la fibre raciste de l’électorat d’extrême-droite, sans aucune incidence sur les vrais problèmes de sécurité, que le sarkozysme n’a fait qu’aggraver, depuis 8 ans. 

          Chacun a le droit de mener une vie nomade, et j’espère que la France sera condamnée pour ces mesures discriminatoires. 

          • norbert gabriel norbert gabriel 22 août 2010 16:27

            tout à fait d’accord ces deux reportages étaient remarquables, sans complaisance et sans concessions.


          • @distance @distance 21 août 2010 18:31


            DOUME je ne connais pas toutes les régions de France, mais une des régions que je connais où les gens du voyage sont bien accueillis c’est en Ille et Vilaine ; j’ai eu l’occasion de visiter quelques emplacements qui leur étaient réservés : tout propre, tout beau ; ils payent eau, électricité + taxe et tout se passe bien dans la plupart des cas. pas plus de problèmes que dans l’ensemble de la population de cette région.

            Mesdames, Messieurs les Elus, Conseillers régionaux et maires, un peu de dignité et au boulot ; le bla bla c’est términé ! si vous n’avez pas assez de personnels : formez et embauchez !


          • Tiberius Tiberius 21 août 2010 18:34

            Sarkozy s’attaque aux Romanichel simplement parce que c’est plus facile de s’en prendre à eux plutôt qu’aux délinquants de banlieue qui mettent des contrats sur les policiers.

            Le président se refait à bon compte une image d’homme d’action en persécutant des gitans incapables de se défendre. La politique de Sarkozy n’est qu’une vaste imposture. Elle n’a de sécuritaire que l’apparence car dans les faits, jamais les délinquants des quartiers n’ont été aussi peinards que depuis 2007. Idem pour l’immigration, je suis sûr que la gauche de Jospin renvoyait plus d’illégaux (sans faire de foin dans les médias) que Monsieur Sarkozy. Cet homme est le roi des imposteurs.

            Puisse-t-il être battu dès le premier tour en 2012.

            Je ne souhaite pas sa défaite, je lui souhaite la PIRE défaite possible !


            • Tiberius Tiberius 21 août 2010 20:38

              @ Marc Gelone

              Je n’ai aucune idée de ce que serait la politique économique du FN s’il arrivait au pouvoir et du coup ce parti représente un bien trop gros risque pour moi. Il n’est pas question que je vote pour lui. D’ailleurs le FN n’a strictement aucune chance : Les Français ont beau se plaindre de l’immigration, ils ont en vérité encore bien trop à perdre pour envisager de voter FN. La grande majorité des Français n’est pas composée de désespérés prêts à tout pour changer leur sort. Ces Français ont un travail et des revenus suffisamment importants pour ne pas être du tout enclins aux paris risqués genre FN, NPA ou Ecolo.

              La gauche quand elle reviendra sera forcée de mener une politique plus sécuritaire car Sarkozy a abandonné les cités aux gangs depuis trop longtemps et cinq autres années ainsi deviendraient catastrophiques.


            • birdy 21 août 2010 20:52

              Tibérius,


              D’habitude je vous trouve plus réaliste que ça, pour moi, je me demande même si la France atteindra les élections de 2012 avant que de très graves émeutes la plongent un peu plus encore dans la guerre civile.

              Et au cas où les élections de 2012 se fasse dans le calme, je ne vois pas un seul candidat de gauche susceptible de dépasser les 15-17%.

              Pour moi UMP et PS sont entrain de tirer leurs dernières cartouches, la majorité du peuple les a littéralement pris en haine et ne leur accorde plus une once de crédit. 

            • birdy 21 août 2010 23:36

              Des gens bons beurre ! smiley smiley smiley


            • Tiberius Tiberius 22 août 2010 00:36

              @ birdy

              Mon cher Birdy, je crois que vous n’avez pas conscience de la gravité de la crise qu’affronte notre civilisation. Le FN nous dit que l’immigration met en danger notre civilisation, il a raison, mais ce qu’il se garde bien de nous dire, c’est que les immigrés ne mettent pas en danger notre civilisation plus qu’elle ne l’est déjà...

              Nous ne faisons plus suffisamment d’enfants pour maintenir à son niveau notre population. Or nous savons qu’à l’horizon 2050, il n’y aura plus suffisamment de jeunes pour prendre la place de ceux qui partirons à la retraite. C’est grave car sans un apport en travailleurs immigrés, la richesse nationale va donc inévitablement et inexorablement chuter au même rythme que notre population et ceci jusqu’à l’extinction totale de notre civilisation. Si on laisse entrer des immigrés, nous sauverons peut-être notre système économique, mais probablement pas notre civilisation et notre culture. Si nous empêchons les immigrés d’entrer, nous ne sauvons RIEN, nous irons à la ruine en même temps que notre population déclinera.

              Le FN se contente de soulever les problèmes que que pose l’entrée des immigrés, il se garde bien d’évoquer les problèmes de natalité qui nous forcent à recourir à l’immigration car il n’a aucune solution raisonnable à proposer. Jadis Jean-Marie le Pen décrivait les effets de la pilule contraceptive comme étant pires que ceux d’une arme atomique. Ça fille n’a jamais repris l’expression à son compte. mais cela signifie que le vieux monsieur le Pen a bien conscience de ce que cache réellement l’immigration, il a bien conscience que l’immigration n’est pas le mal mais le symptôme du mal : Si notre population n’était pas vieillissante, nous n’aurions pas besoin des immigrés.


            • birdy 22 août 2010 00:48

              Tibérius,


              Loin de nier le problème de natalité, je veux cependant le nuancer, car les français ne demanderaient qu’à faire des enfants dans un contexte moins difficile économiquement, si la prospérité revient, la natalité augmentera.

              Par ailleurs une baisse de la population ne serait pas si catastrophique que ça, à condition de ne pas perdurer dans le temps.

              L’immigration qui est rejetée par les français est celle afro-musulmane, qui non seulement ne s’intègre, mais loin de payer les retraites des français est entrain de faire couler le pays économiquement.

            • Tiberius Tiberius 22 août 2010 00:58

              Vous vous racontez des histoires birdy. Les pays occidentaux sont les plus riches du monde. Jamais de toute l’histoire de l’humanité des hommes n’avaient joui d’un tel confort et d’un tel niveau de vie avant l’Occident. Pourtant notre natalité s’effondre !!! Une civilisation entre en décadence quand elle est confronté à un tournant de son évolution qu’elle ne sait pas prendre. C’est précisément ce qui nous arrive car personne n’a la solution à ce problème.


            • birdy 22 août 2010 01:08

              Tibérius,


              Je n’aime pas me raconter des histoires, je pense tout simplement que rien ne prouve que cette « décadence » perdurera dans le temps au point de détruire la civilisation occidentale.

              Bien sûr je ne suis pas d’un optimisme béat, mais je pense que l’agonie peut être longue, voire avec des périodes de reprises et de récessions alternées.

              L’avenir nous en dira plus. smiley

              En tout cas merci de vos interventions dont la rigueur et la haute tenue sont inhabituelles sur ce site.

            • Tiberius Tiberius 22 août 2010 01:26

              J’ai moi aussi l’espoir que l’on trouve la solution avant de succomber. smiley

              Plusieurs fois l’Occident s’est retrouvé au bord du précipice et toujours il en est ressorti plus fort. Mais il faut être raisonnable, ne serait-ce que pour nous donner du temps nous avons besoin des immigrés. Alors vous me dites, pas les Africains et les Maghrébins. On pourrait certes faire entrer des Indiens, Krishna, Vishnou et Brahma seront sans doute plus sympathiques qu’Allah. Et puis mieux vaut des éléphants bleus et des femmes à huit bras que des minarets. Mais voilà les Indiens ont un pays qui semble bien parti pour suivre l’exemple de la Chine et ils se sentent apparemment très bien chez eux. Ceux qui aspirent le plus à quitter leur pays ce sont les musulmans. Que faire ? smiley


            • birdy 22 août 2010 01:44

              Je pense à la chine qui avec son milliard d’habitant serait un vivier d’immigration pour l’Europe, d’ailleurs il y a déjà presque 1 million de chinois en Europe.


              Par rapport à ma révulsion pour l’islam, il faut dire qu’en tant qu’ex-muzz je considère cette religion comme violente totalitaire et dangereuse pour les démocraties Européennes. 

            • foufouille foufouille 22 août 2010 08:58

              @ tiberius
              pour les indiens, les allemand ont essaye
              mais ils ont la peau fonce ..........


            • Bahia 22 août 2010 09:20

              + 10 Birdy !!!!


            • Tiberius Tiberius 22 août 2010 16:07

              @ foufouille

              Mais pas du tout ! Il n’y a pas plus facile à vivre qu’un Indien. D’ailleurs quand les gens passent devant une mosquée, c’est bien connu, ils changent de trottoir de peur qu’un barbu ne les égorge pour une raison ou une autre. En revanche, quand ils passent devant un temple hindou, là c’est l’inverse, tout le monde s’arrête pour prendre des photos. En plus, ces gens sont des modèles d’aménité. Vous pouvez leur demander s’il est possible d’acheter une statue de ce dieu à trompe d’éléphant qui est si trognon, ils ne s’en offusquent pas. Des musulmans vous enverraient acheter vos statues à l’église, mais les hindous eux, vous prendront par le bras et vous feront visiter leur temple. Si vous n’y prenez pas garde, en moins de deux, vous pouvez vous retrouver hindou, chantant Haré Krishna au son des cymbales ! Car pour nous convertir, ils sont champions : rendez-vous compte, ces gens ont inventé une façon de prier en faisant l’amour ! Ah ils savent y faire hein ?! Et puis, ils ont tellement de dieux qu’ils en trouvent toujours un qui accepte de se laisser fêter le 25 décembre l’histoire de célébrer Noël avec nous. De vraies perles ces Indiens, en plus ils viennent d’un pays démocratique (dont ils ne sont au demeurant pas peu fiers) alors évidemment ça crée des liens entre nous...

              Non vraiment, ils seraient des hôtes parfaits si... il n’y avait pas Bollywood. Parce que là, c’est LE sujet de discorde absolu. Le cinéma Bollywoodien a réussi à donner un sens littéral à l’expression « mourir d’ennui ». Ces actrices indiennes chantent sans doute aussi bien qu’elles sont belles, mais les regarder danser et chanter comme ça pendant 10 heures (peut-être moins, mais ça semble si long) c’est vous tuerait le plus endurci des hommes. C’est bien simple, si on est obligé de supporter ça tous les dimanches en soirée à la télé l’histoire de faire honneur à nos immigrés indiens, là c’est sûr, on va amèrement regretter la sobriété des fêtes du ramadan. smiley


            • OMAR 22 août 2010 18:28

              Omar T.

              Tibérius a raison : au lieu de faire des enfants, Birdy passe son temps à braire sur l’Islam.
              A moins qu’il n’ait chargé un ex corréligionnare à le faire à sa place...


            • foufouille foufouille 22 août 2010 19:59

              @ tiberius
              les indiens informaticiens se sont pas rues chez les schleu
              doit faire trop froid


            • Zangao Zangao 21 août 2010 19:04

              Expulsion des roms ; 21,% sur agora Vox trouvent ces mesures nécessaires

              On a là l’électorat Sarko/Lepen


              • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 21 août 2010 19:15

                Et encore, c’est grossi, parce que la majorité de « moutons » qui ne s’informe pas, ou alors selon les JT, ne répondent pas à ce sondage.

                On peut enlever encore quelques pourcents.


              • bob 22 août 2010 11:04

                @ Zangao,

                Et vous quand prenez-vous à votre propre charge dans votre habitation bobo les gitans et délinquants ?
                Non laissez-moi deviner, c’est déjà fait pour les clando : une mineure provenant de l’étranger qui travaille 23h/24 et qui vous sert de temps à autre de femme lorsque madame vous dit « pas ce soir ».


              • danielle 21 août 2010 19:24

                continuez de baver bandes de planqués et de parler de ce que vous ne connaissez pas
                allez vivre avec où à côté de toutes ces populations roms musulmans etc... et après on en reparlera
                à vous ils ne vous dérangent pas vous ne les voyez qu en photos dans les médias


                • Daniel Roux Daniel Roux 21 août 2010 19:42

                  Dans la mesure où la loi ne permet pas de relever les signes religieux, ethniques, politiques, je ne vois pas sur quelle base de données apparaitrait une sur-délinquance de telle ou telle communauté.

                  Reste la rumeur, les impressions, les lieux communs, le rejet de l’autre qui-n’est-pas-pareil.

                  Par contre, la baisse des effectifs de police, l’existence de juges aux ordres et de procureurs félons, de délinquants relaxés, de victimes insultées, d’affaires autour des loges maçonniques et des clubs de gentlemen, la corruption, les ententes illicites, les financements occultes, les paradis fiscaux florissants, le bouclier et les rabais fiscaux, les détournements de fonds, etc.. Tout cela existe bien et mériterait plus d’attention de la part du gouvernement Sarkozy.

                  Au fait que reste t-il du pôle judiciaire financier et du droit pénal concernant les délits financiers ? Une réforme était prévue par Sarkozy pour mettre fin au harcèlement de la justice envers ce type de délinquance.


                  • oncle archibald 22 août 2010 17:08

                    « Dans la mesure où la loi ne permet pas de relever les signes religieux, ethniques, politiques, je ne vois pas sur quelle base de données apparaitrait une sur-délinquance de telle ou telle communauté. »


                    En effet puisque la loi l’interdit cela ne peut apparaitre dans les statistiques. En revanche on peut vérifier la sur-représentation dans les prisons de telle ou telle communauté tout simplement en observant les files d’attentes des personnes ayant le droit de visite dans les dites prisons. 
                    L’inexistance de statistiques ne s’oppose pas à la réalité des faits. C’est stupide de le nier. On ferait mieux de s’attaquer aux raisons pour lesquelles il y a effectivement un plus fort pourcentage de délinquants dans certaines communutés, d’étudier les délits qu’ils commettent, et d’essayer de déterminer par quels moyens on pourrait faire baisser ces pourcentages désatreux, si c’est possible ...

                  • bob 28 août 2010 12:54

                    @ Daniel Roux

                    Pas de problème, Installez un camping dans votre voisinage immédiat et appelez-le « camping des flots bleus, ouvert à tous ».
                    Comment çà « non pas chez vous » ?


                  • easy easy 21 août 2010 21:51

                    Je trouve curieux que nous acceptions depuis toujours quelque chose qui me semble veule.

                    Alors que pour avoir commis une faute valant une contravention routière, un rappel à la loi, une peine d’un mois avec sursis, on passe quand même devant un tribunal qui vérifie le A, le B et le C, on peut se retrouver à devoir subir les plus lourdes peines sociales qui soient avant la violence physique qu’est l’expulsion, sans passer devant des juges.


                    Que pendant une manif, en raison de l’urgence et de la dangerosité de la masse, les CRS embarquent, why not puisqu’ils relâchent dans les heures qui suivent. C’est donc un excès de force sans procès mais à durée très limitée et sans conséquence terrible.

                    Mais de la même manière qu’en d’autres temps, un commando pouvait débouler chez les gens, les embarquer et modifier considérablement leur destin sans le moindre procès, des CRS embarquent des gens du voyage et impactent énormément leur vie sans qu’il y ait eu le moindre passage devant des juges.


                    Devant le constat qu’une personne a commis une faute, même grave, on examine avec attention son cas, on pèse, on soupèse, on repèse et on juge sans forcément appliquer la peine maximale prévue, loin, très loin de là.

                    Mais depuis toujours, tels des soldats de Clovis, nous trouvons normal que nos chefs puissent, sur un coup de sang, infliger à des gens la pire sanction sans forme ni procès.

                    Nous survivons certes à cette bizarrerie, mais nous le payons forcément en termes d’angoisse.
                    Il est impossible, même pour ceux qui se réjouissent de ces peines sans procès, de ne pas ressentir une peur sourde qu’un tel fait du prince s’exerce un jour contre eux.



                    Alors que nous considérons être une démocratie, c’est à dire un régime où le peuple décide ce son destin, nous acceptons que sous prétexte qu’on l’a élu au sommet des affaires, un type puisse décider depuis sa salle de bain ou sur son chiotte qu’il faut éliminer quelqu’un et qu’il puisse mettre sa sentence à exécution.

                    Nous sommes royalistes et peut-être même plus que ça encore. Royalistes et angoissés de l’être.

                    Ce que ça veut dire alors, c’est que nous sommes lâches au sens où nous tenons à éviter de prendre nos responsabilités, nous adorons déléguer, laisser un dieu ou son incarnation juger à notre place. Plus que royalistes, nous sommes ordalistes et nous déléguons l’ordalie à un chef. Qu’il tranche pour nous.


                    • foufouille foufouille 22 août 2010 09:03

                      comme par hazard, c’est bientot les vendanges
                      popol va envoyer des chomeurs sans experiences aux vignerons


                      • bob 22 août 2010 10:59

                        Bonjour,

                        Avez-vous vécu l’installation d’un camp de gitans à proximité de chez vous ? Avez-vous déjà été cambriolé et vu vos biens rerouvé ...chez les gitans ? Avez-vous déjà été aggressé par un ou plusieurs gitans ?
                        Si tel n’est pas le cas ( au regard des propos que vous tenez) comment-vous permettez-vous de commenter cette situation alors que vous n’en connaissez ni les tenants ni les aboutissants ?

                        Sur John-Paul Lepers, il s’agit d’un gauchiste bobo dont le travail a toujours été marqué d’un grand conformisme et d’un parti-pris grossier. Le staut de journaliste est de trop : le terme de propagandiste docile lui conviendrait mieux.

                        Les gitans qui ont fait la révolution aux côtés de nos ailleux ??? des noms, des noms.

                        Sur la loi Besson, les beaux quartiers de Paris tout comme les quartiers huppés des autres villes attendent avec impatience la mise en place de cette loi. Je tiens à ajouter qu’au vu des prix pratiqué dans ces zones, il s’agira alors d’une discrimination raciale vis à vis des populations considérées comme non souhaitables par les bobos ( Petits CSP, blancs, asiatiques, indiens, etc...).

                        Quant aux attaques contre Sarkozy, vous l’avez élu, maintenant faites face à vos responsabilités.


                        • Hijack Hijack 22 août 2010 11:15

                          C’est les connards inhumains qui font peur ... pas les Gitains !

                          - Celui pour qui il n’y a que sa gueule qui compte (son salaire, maison, retraite, famille ... )

                          Celui pour qui il n’y a que son pays, race ou ethnie et surtout religion qui compte...

                          Celui pour qui il n’y a que sa catégorie sociale qui compte...

                          Sont les 3 signes qui désignent les inhumains (à mon sens) ... Un seul suffit à vous désigner, mais il y en a, des balaises ... qui accumulent les 3 signes !

                          Généralement à droite, mais certains se permettent même de voter à gauche croyant ainsi acheter une conscience.


                          • lenainbleu lenainbleu 22 août 2010 13:16

                            Charité bien ordonnée commence par soi-même...simplement pour certains elle y termine aussi ^^


                          • Elson Elson 22 août 2010 14:58

                            @ Hijack

                            Après avoir vu le reportage de Lepers (et après avoir fréquenté les gens du voyage au sein d’une association), je voudrais simplement te signaler :
                            1) que les gens du voyage sont des humains et qu’à ce titre, ils sont largement aussi cons que les autres (je ne fais pas de racisme positif, non plus que négatif soit dit en passant).
                            2) que ce que tu reproches aux « connards inhumains » s’applique à fond à la culture des gens du voyage. Il y a chez eux un sentiment identitaire très fort qui leur fait placer leur appartenance à leur famille/ leur clan/ leur ethnie avant tout. Ce qui leur fait considérer les « autres » comme des pariahs, des intouchables au sens strict du terme (ils jettent la vaisselle qu’un gadjo a touchée et ils doivent se laver après avoir été en relation avec un gadjo pour se purifier de la souillure du contact).
                            Alors, oui, les gadjés (soit toute l humanité moins les gens du voyage) les rejettent mais il faut quand même souligner leur peu de volonté d’adaptation qui fait qu’après mille ans d’errance, ils n’ont toujours pas adopté la culture des sociétés qu’ils traversent...et qu’ils semblent mépriser !
                            Cette situation rentre dans le cadre (d’ailleurs quasi universel) de la causalité circulaire : le rejet des uns renforce le repli identitaire des autres et inversement.


                          • oncle archibald 22 août 2010 17:12

                            Hilack : aux rangs des mecs insupportables vous avez oublié ceux qui font semblant que pour eux salaires, maisons, argent, famille, origine géographique ou sociale n’ont aucune importance .. Les hypocrites ça s’appelle je crois ...


                          • Hijack Hijack 22 août 2010 18:04

                            @ Elson

                            Non ... J’ai aussi longtemps fréquenté les gens du voyage il y a un moment ... j’étais bien accepté. Comme je l’avais aussi vécu en Espagne où tous les gens me disaient de me méfier des gitans, et que finalement avec eux tout s’est bien passé.
                            Ils avaient même retrouvé mes affaires que j’avais laissé sur la plage, où il y avait argent et papiers...

                            Certes à présent, le gadjo est pour eux un hostile, un ennemi si tu veux ... mais eux ne l’avaient pas voulu à l’origine. Si c’est c’est ainsi, c’est qu’il y a des gens qui stigmatisent tout ... il y a toutes sortes de gens du voyage. A présent, comme ils sont mal vus partout, on se méfie d’eux partout, que veu-tu qu’ils fassent qu’ils se mettent à genoux et supplient les français (gadjo) de les aimer ??? c’est vraiment pas leur genre, trop fiers ...
                            D’ailleurs ils ne demandent rien, juste qu’on les respecte.
                            D’ailleurs cet été à Dax, j’ai eu affaire à eux ... ben franchement c’est tjrs pareil mais j’ai vu que les gens ont peur d’eux ... et mets toi à leur place !!!

                            Que diras-tu que dès que tu bouges, quoi que tu fasses qu’on se méfie de toi ???

                            Bien sûr qu’il y a des connards chez eux, mais pas des inhumains  !!! l’inhumanité vient de la peur ... eux n’ont pas peur, c’est le français frileux (mais aussi le belge, l’allemand ...) qui a peur.

                            En fait, la peur est la cause de tous les maux ... on a attaqué l’Irak parce qu’ils ont fait peur aux gens en leur faisant croire que Saddam avait des ADM, on fait pareil avec l’Iran ... et les gens (qui n’ont rien retenu !!!) ont peur de l’Iran et il suffit de se renseigner pour savoir qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir.
                            C’est jrs le même cinéma depuis la nuit des temps ... Les gitans faut les laisser vivre, à la limite leur demander de payer les frais engagés dans les communes pour eux.

                            Pourquoi veux-tu qu’ils s’adaptent à toi ??? Est-ce qu’eux te demandent de mener une vie de nomade ???


                          • Hijack Hijack 22 août 2010 18:11

                            oncle archibald,

                            Jamais dit que que l’argent, famille n’ont aucune importance !!! Mais Je ne vais pas faire du mal à autrui pour cela, même si autrui c’est quelqu’un de tout à fait différent de moi, qui mène une existence différente.

                            Peut-être t’es tu senti visé ??? J’espère que non !

                            L’argent est important ... mais pas ça. La famille, à condition qu’elle n’écrase pas la famille voisine, plus faible. Le reste est ma foi très secondaire.


                          • Hijack Hijack 22 août 2010 18:13

                            Réctif post précédent :

                            L’argent est important ... mais pas tant ça.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anthony Romagné

Anthony Romagné
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès