Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Qui sont les 1% qui manquent aux indignés ?

Qui sont les 1% qui manquent aux indignés ?

“Les marchés” par-ci, “les marchés” par-là, les politiques semblent avoir enfin trouvé leur coupable (ou leur excuse) idéal(e) : les marchés exercent une dictature impitoyable sur les Etats endettés qui contraignent les gouvernants soit à prendre des mesures certes dures mais nécessaires à l'encontre de leurs peuples (qui ont soi-disant vécu trop longtemps au dessus de leurs moyens), soit à laisser la place à d'autres, comme on l'a vu récemment en Grèce ou en Italie.

Face à cette alternative (la soumission ou la démission), nos dirigeants se trouvent aujourd'hui confrontés à un dilemme difficile à résoudre : il faudra bien rembourser les dettes, et quelqu'un doit payer pour cela. Que faire ? Vaut-il mieux prendre beaucoup à quelques riches ou un petit peu à beaucoup de pauvres ? Dans un cas comme dans l'autre nos gouvernants risquent gros, car les élections approchent. Les riches menacent de ne plus investir là où on les taxera trop, et les pauvres menacent de ne pas voter pour ceux qui refusent de faire payer les riches. A tout prendre il semblerait plus raisonnable de se fier à la force du nombre (les pauvres) qu'à la force du riche, mais c'est oublier un petit détail qui a son importance : la force du nombre ne suffit pas à faire élire nos gouvernants, car une élection ne se gagne pas avec un programme mais avec de l'argent. Et dans un monde où l'argent est roi, c'est toujours le plus riche qui gagne, ou qui choisit qui va gagner. Et c'est bien ce qui se passe aujourd'hui : les riches ne paieront pas, car ceux qui dirigent actuellement l'Europe n'ont pas été élus par les peuples mais désignés par les marchés.

Mais au fait c'est quoi les “marchés” ? On parle d'ordinateurs, de fonds de pensions, de banques ou d'assurances, et même les indignés luttent contre cette entité obscure que sont “les marchés”… Mais qui se cache derrière ce terme ? Qui bénéficie, in fine, de tous les bénéfices engrangés par ces marchés, qui profite à la fin, “en vrai”, sur son compte en banque, de la spéculation sur les matières premières, de la vente des armes ou de la misère des hommes, quels sont les noms des actionnaires qui récupèrent en fin d'année des sommes extravagantes ?

Car derrière les marchés il y a bien des hommes, car derrière tout l'argent qui y transite il y a bien des noms… Et ces noms nous les avons tous, nous les connaissons déjà ! En réalité se trouvent là toutes les plus grandes fortunes de la planète, ce petit 1% qui manque aux indignés… Ceux qui font et défont les Etats ne sont en fait que quelques uns, car ceux qui font “tourner” les marchés et ceux qui s'opposent à ce qu'on fasse payer les riches pour résoudre la crise sont les mêmes.

Regardez un petit peu, si on additionne les fortunes personnelles des 500 plus grosses fortunes de France, on s'aperçoit qu'elles totalisent plus de 281 211 millions d'euros, c'est-à-dire plus de 280 milliards. A elles seules, les 10 plus grosses représentent déjà plus de 45 milliards. Incroyable, non ?
Maintenant, si on additionne les fortunes des quelques 1210 milliardaires que compte la planète, on arrive à plus de 4500 milliards de dollars (sachant que les 67 plus grandes représentent à elles-seules 1366 milliards)… auxquels s'ajoutent 11 millions de millionnaires (même à considérer un million par personne, on peut déjà imaginer qu'ils détiennent plus de 11 000 milliards !)…

Voilà de quoi nous faire une petite idée du nombre de poches dans lesquelles a terminé notre argent : bien moins que le petit pourcent que combattent les indignés… et nous devrions avoir peur d'eux ?

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Jean-paul 22 novembre 2011 10:23

    Pourquoi le mouvement des indignes ne prend pas en France ?


    • AntoineR 22 novembre 2011 10:47

      Syndrôme du Larbin trop fort.
      ou peut-être encore un peu trop de confort pour la majorité. Mais ça va bientôt changer. Après les élections de 2012, les plans de rigueurs seront plus forts. Les multinationales qui avaient pour consigne de freiner les plans sociaux vont se lacher. 5 millions de chômeurs, la fin d’un certains nombres d’acquis sociaux... les français se reveilleront peut-être..

      En France, il y a aussi le phénomêne 68 qui a beaucoup déçu. Et qui a au final permis de stigmatiser toutes les personnes qui ne rentrent pas dans le moule, qui ne sont pas assez dociles.


    • OrphelinPolitique 22 novembre 2011 11:10

      Le mouvement ne prends pas en France parce que la population n’a pas encore assez faim : notre système sociale (celui-la même que le pouvoir en place voulait laminer) nous a protégé en partie de la crise. Ensuite, les médias n’en parlent pas, quand il ne font pas de la désinformation pure (comme ça s’est passé lorsqu’ils ont affirmés que le campement de la Défense avait été évacué).

      Mais je peux t’assurer qu’il se passe des choses, à Nantes, et à la Défense. Cherche OccupyDefense, et tu trouveras.


    • Montagnais Montagnais 22 novembre 2011 11:46

      Bonne question.. Mais, c’est quoi, déjà, « la France » ? C’est pas un truc génial à l’époque, qui aurait disparu depuis des lustres ?


    • Jean-paul 22 novembre 2011 12:47

      La population n’a pas encore assez faim .
      Regardez le reportage sur le gaspillage en bouffe que nous avons en France .


    • AntoineR 22 novembre 2011 13:16

      @ Jean-Paul :

      Pourquoi posez-vous cette question sur tous les articles ?

      Vous voulez mettre quelquechose en évidence ? Vous voulez nous faire dire quelquechose ?


    • Jean-paul 22 novembre 2011 15:08

      Je pense que c’est la question la plus importante ,c’est pourquoi je la repete .A part l’auteur ,peu de personnes y repondent .


    • Patrick Samba Patrick Samba 22 novembre 2011 10:55

      Bonjour,

      vous avez écrit un bien curieux titre. Les 1 % les plus riches ( ou encore les 0,1 % de millionnaires en dollar US ) « manqueraient » aux Indignés ? Il va falloir que vous nous expliquiez...

      Et oui des très très riches il y en a... Et possédant une fortune avec laquelle ils possèdent un pouvoir potentiel de nuisance extraordinaire.

      Les 10 plus grosses fortunes françaises totalisent une somme supérieure au PIB de 116 pays sur 181, le 65è pays le plus riche ayant un PIB de 61 milliards de dollar.

      Les 500 français les plus riches totalisent une somme supérieure au PIB de 156 pays sur 181... 500 français ensemble sont plus riches que le 25è pays le plus riche de la planète... !!

      Et.... seuls 12 pays ont un PIB supérieur à la somme des 67 plus grandes fortunes du monde, qui sont plus riches que 169 pays et aussi riches que le 13è donc...

      Et sachant ... que le nombre de millionnaires en dollar n’a jamais été aussi élevé : leur nombre a augmenté de 8,3 % en ...2010 !!!! Et nous sommes en crise ? Crise de quoi ?

      Crise chez les plus riches de voir leur cercle s’agrandir, et de constater qu’ils ne font plus partie d’un cercle très fermé de millionnaires ? Qu’il va falloir agrandir les salles de réception des Palais pour les prochaines sauteries ?

      « Les riches ne paieront pas la dette » dites vous, et vous affirmez « qu’il faudra pourtant bien la payer ». J’ai le sentiment qu’il y a quelques personnes sur Agora Vox qui vont pas être d’accord, le non-paiement de la dette faisant de plus en plus d’émules...


      • caleb irri 22 novembre 2011 13:36

        @ Patrick Samba

        Sur le titre, c’est « qui manquent aux indignés... pour être 100% ! »

        pour la dette, l’annuler n’est possible que si on annule TOUTES les dettes, privées et publiques, et j’en rêve par dessus tout : cela signifierait que le capitalisme est mort. sans cela, elle retombera bien sur quelqu’un.... inévitablement


      • Montagnais Montagnais 22 novembre 2011 11:54

        Bel essai l’Auteur, mais vous n’y êtes pas du tout..


        Vous dites : Regardez un petit peu, si on additionne les fortunes personnelles des 500 plus grosses fortunes de France, on s’aperçoit qu’elles totalisent plus de 281 211 millions d’euros, c’est-à-dire plus de 280 milliards. 

        Les 500 280 milliards ? Vous n’y êtes pas.. Y’aurait pas de problème vu comme ça, ou petit..

        A eux seuls les 2 tamarins de Google, Brin & Page, totalisent plus de 100 milliards..

        Vous êtes donc environ 10 000 fois en dessous au total pour les innocents salauds 1% qui possèdent bunkers anti-nucléaires, yachtes 180 m de long, avions et SUV 50 pistons, media-pipi et chaines spectron par centaines..

        Bon, vous allez me dire, « c’est de l’argent faux » !

        Vous avez raison, mais il est encore reconnu chez les riches comme chez les moutons.

        Il permet en tout cas de détruire la terre.

        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 novembre 2011 16:51

          Bah, le problème de la dette se réglera par l’émission de nouveaux Euros et de nouveaux Dollards , opération qui se fait en un instant depuis que la monnaie est dématérialisée et non liée à l’or.

          Il faut juste convaincre les Allemands.


          • titi 22 novembre 2011 22:20

            Les allemands ont accepté sans broncher il y a 10 ans pour sauver leur économie, ce que les Grecs ne veulent pas accepté alors même qu’ils ont le couteau sous la gorge.

            Et vous voudriez que les allemands qui partiront bientot à la retraite à 67 paient pour que les Grecs puissent continuer de partir à 60 ?
            Je pense que vous plaisantez.


          • Jason Jason 22 novembre 2011 18:50


            Vous pourriez dépouiller les riches entièrement et en faire des SDF que cela n’écornerait pas les dettes colossales auprès des prêteurs institutionnels.

            Et pourquoi répéter à l’envi que les populations ont vécu au-dessus de leurs moyens ? C’est quoi les moyens des populations ?

            Regardez plutôt les lois de finance de ces 20 dernières années.

            Il y a trop de flêmards et de bavards ici.


            • titi 22 novembre 2011 22:27

              @L’auteur

              Vos chiffres ne veulent rien dire.
              Dans la fortune est comptabilisé le patrimoine. Ce n’est donc pas du « bon argent » mais des biens non liquides.
              La moquette et les tapis du siège de L’oréal sont valorisés comptablement dans l’actif de la société, et donc dans le patrimoine de Mme Betancourt...
              Ce n’est pas pour autant que vous paierez des fonctionnaires avec...


              • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 22 novembre 2011 22:32


                Il ne faut pas rembourser les dettes illégitimes. Il faut au contraire mettre en prison les banksters dévoyés qui tentent d’asservir les peuples par l’argent.

                Il faut frapper au cœur de la bête : la dictature financière étasunienne prédatrice, déguisée en démocratie représentative indirecte et parée du Mensonge et de la Violence.


                • Jean 22 novembre 2011 23:44

                  La révolution a commencé en 1789, elle finira en 20..

                  Plus de place aux lobbies banquiers, pharmaceutiques, ..., medef, plus de prises pour eux sur les assemblées, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

                  Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/

                  Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

                  On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

                  Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                  http://www.democratiedirecte.fr/

                  http://www.dailymotion.com/video/xl...

                  http://www.dailymotion.com/video/xi...


                  Un parti sans étiquette pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
                  (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

                  On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitués des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

                  Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

                  Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

                  Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès