Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Race, genre, voile : l’avenir a le parfum du passé

Race, genre, voile : l’avenir a le parfum du passé

Podemos, mouvement phare de la contestation « citoyenne », fera-t-il ouvrir des plages réservées aux femmes musulmanes voilées ? Des membres du mouvement, espagnols convertis à l’islam, le proposent.

 

Qui se ressemble…

L’argument ? Il existe des plages réservées aux nudistes et aux gays, pourquoi pas des plages pour d’autres groupes disposant de leur propre spécificité ?

Il y a quelque chose d’assez normal dans ce phénomène : les gens du même bord se retrouvent ensemble. Les people fréquentent les people, les prolos ne sortent pas de leur loyauté de groupe, les chef vont avec les chefs, et les princes avec les princesses. Avec parfois un ascenseur social motivé par la beauté d’une femme ou par la force ou l’audace d’un homme.

Nous sommes attirés par qui nous ressemble : âge, couleur, style vestimentaire, milieu social, etc, et le proche est plus proche que le lointain. Les humains s’agrègent en groupes. Ils fraient par affinités.

Tout groupe ou corporation tend à privilégier ses membres. Le bien commun, la chose publique, ne sont universels qu’idéalement. Dans les faits, et à part quelques exceptions, chacun et chacune travaille pour soi et pour son camp, si ce camp peut lui assurer quelques avantages. 

C’est ainsi qu’à part le projet de plages réservées aux musulmanes en Espagne, à Paris une commission féministe de Nuit debout réserve une de leurs assemblées quotidiennes uniquement aux femmes et aux minorités de genre.

racisme,mixité,féminisme,séparation,communautés,groupes,

Séparons-les

Ce qui ne va pas sans faire grincer les esprits. Ainsi ce dialogue surréaliste relevé par une journaliste du Monde, Camille Bordenet :

« Vous vous comportez comme des oppresseurs en ne respectant pas notre choix ! », s’énerve une participante en s’adressant à un quinquagénaire décidé à rester. Lui s’emporte : « Je n’accepte pas, sur une place publique, d’être dépossédé du débat et d’être choisi comme cible ! Si vous rentrez dans une logique d’exclusion et de séparation, c’est plus Nuit debout mais Mort debout ! »

Que diraient-elles si les hommes faisaient de même ? S’ils commençaient à parler entre eux des multiples oppressions dont ils sont victimes, dans la société et dans le couple ?

Ce n’est pas tout. Le groupe PIR (Parti des Indigènes de la République), animé entre autres par Houria Bouteldja de triste mémoire, a prévu d’organiser cet été un Camp décolonial. Ce camp est ouvertement interdit aux blancs.

Entre ces deux communautés d’exclusion, féministe et antiraciste, la cible est claire : c’est l’homme blanc cisgenre (hétérosexuel).

racisme,mixité,féminisme,séparation,communautés,groupes,

Boubou

Pour moi le regroupement par communautés et affinités fait partie d’une normalité. Que des femmes souhaitent parler entre femmes, ou des hommes entre hommes, ne me choque pas plus que cela. 

Que des africains déambulent en boubou dans nos rues, ou que des musulmanes portent délibérément le voile et des indiennes le sari, fait partie à mon sens de leur liberté individuelle dans notre société.

Donc je ne condamne pas ces décisions malgré leur relent d’apartheid grégaire dans le contexte où elles sont appliquées. Mais je refuse les connotations associées à ces exclusions, en particulier la connotation majeure : il ne faut pas se livrer face à l’oppresseur.

Je dis que l’oppression n’est pas le monopole de l’homme blanc cisgenre. 

Un monde sans oppression impose de renoncer à désigner des ennemis, car qui dit ennemis dit rapport de force donc tôt ou tard nouvelle oppression. Rien que d’habituel dans la clanisation de la société, logique grégaire que l’époque contemporaine n’annule pas. Mais rien de nouveau non plus. L’avenir a le parfum du passé.


Moyenne des avis sur cet article :  1.61/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 4 mai 11:46

    « Que diraient-elles si les hommes faisaient de même ? S’ils commençaient à parler entre eux des multiples oppressions dont ils sont victimes, dans la société et dans le couple ? »


    Ça fait 10 000 ans qu’ils le font !
    La plupart des « clubs » de l’aristocratie britannique sont interdits aux femmes et, dans la franc-maçonnerie, les femmes n’ont été admises que progressivement et de manière très diverse selon les époques et les pays.
    Rien de nouveau sous le soleil.
    Laissez-les bavarder et parler chiffons ; elles ne font de mal à personne.

    • juluch juluch 4 mai 11:52

      Nous casses les c*** ces minorités !!


      Encore heureux le vent tourne, mais pas assez vite !!!

      • Pere Plexe Pere Plexe 4 mai 21:08

        @juluch
        Mais votre avis est minoritaire...

        Tirez en la conclusion !

        Et sans vous faire une entorse cérébrale essayez de réfléchir au fait que toutes les majorités sont des agrégats de minorités... 

      • juluch juluch 5 mai 11:25

        @Pere Plexe

        Loin d’être minoritaire regret !

        Ont pense tous pareil y compris les politiques dans leur ensemble, mais ils sont trop frileux pour vraiment prendre des mesures concrètes.



      • hans-de-lunéville 9 mai 18:26

        @juluch
        « Nous casses les c*** ces minorités !! » d’accord, les frontistes sont une plaie....


      • Jo.Di Jo.Di 4 mai 13:21

        Le gouvernement suédois estime que la croissance [officielle] de la population en 2015 est de 739 000 individus sur un an. Les migrants arrivés récemment en Suède comptent pour 570 000 d’entre-eux, soit 77 % de la croissance de population La population suédoise est de 9,5 millions.
         
        Vu la fécondité immigrée et le regroupement familial, la Suède en quelques années sera à l’image de son maître américain, des gangs multiethniques autour d’un Mickey Park et de MacDo halal.
         
        Capital et l’Otan triomphent grâce à leurs valets gôôôchistes.


        • Jo.Di Jo.Di 4 mai 19:53

           

          Suède, 9,5 millions d’habitants, tranches d’age fécondes 20-40 ans = 2,3 millions.

          En un an 570000 colons (jeunes) du mondialisme ! 

          Plus le regroupement familial et la fécondité 2 fois supérieure à la souchiennerie blonde ...

          Donc un grand remplacement de 50% de cette génération suédoise en 1 an !

           

          Et ça continuera ...

          Suède, un nouvel état américain multiethniqué. Triomphe du Globalstate

           


        • Jo.Di Jo.Di 4 mai 20:52

           (le chiffre 570000 c’est l’augmentation de population due au immigrés sur 2015 ) :

          Sur les 5 dernières années une immigration annuelle d’environ du 60000/an 302000/5ans
           
          Pyramide des âges :  20-25 ans par ex 516000
           
          Mais les 302000 ayant une natalité double évidement

           

           


        • Pere Plexe Pere Plexe 4 mai 21:17

          @Jo.Di

          Ce serait pas le problème des Suédois.. ?
          Laissez les faire leurs choix !

          A priori leurs dirigeants et la politique qu’ils appliquent et leurs résuktats n’a rien à envier aux autres pays.

        • Azerpoiuty (---.---.216.132) 4 mai 13:26

          Pourquoi tant d article raciste en verd les musulman sur agoravox. J ai vraiment beaucoup de mal que auteur soi motivant uniquement par la nature reac et retrograde de cette religion. Il y a l air d avoir un vieux sentiment de racisme refoule qu on peut desormais enfin en vue des derniers evenement partage sans gene.


          • hommelibre hommelibre 4 mai 14:40

            @Azerpoiuty

            Il n’y a rien de raciste dans cet article.

          • Phalanx Phalanx 4 mai 14:45

            @Azerpoiuty

            L’Islam est une religion totalitaire (Le Coran prône un système religieux, politique, militaire et juridique unifié), conquérante, à vocation universelle. Elle ne peut donc pas se permettre d’être raciste (sauf envers les juifs).

            Donc :

            - Parler de racisme anti musulman n’a aucun sens. C’est de la réthorique de politicien s’adressant à des débiles mentaux.

            - Ne pas vouloir de l’installation de communautés Islamique dans une société non Islamique comme la France est donc du simple bon sens qui n’a rien a voir avec l’innérable « racisme ». Ca va trés mal finir.

          • L'enfoiré L’enfoiré 4 mai 19:35

            @Azerpoiuty,


             Qu’y a-t-il de différent dans l’habillement d’une sœur d’un couvent et d’une musulmane ? 
             Toutes les religions se sont mis sous des vêtements qui les recouvrent totalement.
             Si vous avez vu Laurent Le Magnifique, hier soir, dans Secrets d’Histoire, vous auriez vu comment est né la révolution Médicis et la Renaissance italienne du Quatro Cento qui a précédé d’un siècle la Renaissance française.
             Il a fallu un Savonarole pour tout remettre en question pendant un court terme avant d’être pendu et brûlé 
             Tout cela, s’en va et puis ça revient dans un cycle sans fin. .
             

          • tf1Groupie 4 mai 19:41

            @L’enfoiré

            Une soeur ne vient pas chercher ses enfants à l’école et ne se baigne pas toute habillée par exemple


          • Jo.Di Jo.Di 4 mai 20:54

            @Azerpoiuty 
             
            Content de savoir que l’Islam est une race. Mais faut pas le dire ....


          • Ratatouille Zoblard le terrible 4 mai 22:30

            @hommelibre
            effectivement ,je ne voie rien de cet ordre


          • lahalle 4 mai 13:30

            Le journal Marianne qui a, lui aussi, propagé ce hoax, s’est excusé auprès de ses lecteurs et a publié un démenti le 30 avril dernier... J’espère que vous aurez l’honnêteté de faire de même...


            • hommelibre hommelibre 4 mai 14:39

              @lahalle

              Je découvre en effet le houx sur Podemos. J’ai pourtant recherché dans Hoaxbuster.com, je n’ai rien lu à ce sujet. De plus j’ai écrit avant que cette info ne passe sur le net.

              Il faut donc corriger ce que j’ai écrit sur Podemos. Toutefois ce n’est pas une idée si déraisonnable : en Turquie il y a déjà des plages réservées aux femmes. Cela rejoint aussi les demandes d’heures de piscines, etc.

              Dans le fond cela ne change rien à mon article.

            • philouie 4 mai 14:47

              @hommelibre
              Turquie il y a déjà des plages réservées aux femmes.
              En italie aussi, je sais plus où, mais c’est traditionnel.


            • juluch juluch 4 mai 18:01

              @Porcu Nustrale


              Pas tant que ça un hoax, vu que se sont des convertis qui ont proposé.

            • juluch juluch 4 mai 21:00

              @Porcu Nustrale

              Oui.....  smiley

            • fred.foyn Le p’tit Charles 4 mai 15:05

              Certaines femmes n’ont toujours pas compris qu’elles sont libre, préférant devenir l’esclave de l’homme...Bof..si seulement ces tordues ne nous casser pas les c......s mais poussées par des fous de dieu v’là qu’elles vont même se faire exploser dans des lieux publics tuant à l’aveuglette...Une race de connes au service de l’islam.. !


                • piera 4 mai 16:01

                  (parenthèse, hors sujet) Perso, je fréquente les plages gays et naturistes mais je n’ai jamais vu de plages réservées aux gays. L’immensité de l’océan, la beauté qui dépasse tout, le vent qui caresse distraitement la peau, le soleil qui bronze à qui mieux mieux, tout cela appelle à la tolérance. J’ai toujours vu des couples hétéros venir s’installer parmi nous. Certains viennent pour s’encanailler (?), changer leur ordinaire (?) mais la plupart parce qu’ils s’y sentent bien. Sur ces plages on papote sans fin, on se mate sans honte, on rit beaucoup, on est ensemble, nus ou « textiles », homos ou hétéros, ce n’est pas un problème. Bien sûr, il y a des plages qui ne sont fréquentées que par des gays. C’est plus sérieux (hélas !) mais c’est aussi plus chaud (miam !), sur le sable doux, cachés derrière les taillis, ou dans des grottes humides et fascinantes, trempés sur les algues ou dans des niches discrètes ensoleillées, le confort absolu, le luxe. Ces fréquentations ne procèdent pas de l’exclusion mais d’une affinité naturelle, une attirance irrépressible. Je suppose que certains homos sont heureux d’être pour une foi dans une norme (tsss..c’t’une obsession) ; ce qui n’est pas mon cas, je n’éprouve pas le besoin d’être normal(e), même s’il m’arrive de trouver pesante la « norme hétéro » sur les plages conventionnelles (ce que j’entends par « norme hétéro » c’est simplement ces beaux mecs qui ne s’intéressent qu’aux filles. Snif ! Mais bon, faut s’y faire, qu’est-ce vous voulez ! D’ailleurs cela ne concerne pas seulement l’attirance physique mais la relation dans son ensemble, la méfiance. On n’est plus humains, on est convenus humains. Parler librement est difficile, comme si dans ce genre de lieux normaux, il fallait être plus normal que normal, rassurer avant tout autre discours.

                  Pour ce qui est des nudistes, c’est différent des naturistes, il existe effectivement des sites ou le textile est interdit, mais je n’aime pas ; même si je ne peux m’empêcher de trouver un peu ridicule le fait de vouloir venir en maillot de bain dans un lieu ou les gens sont à poil, mais bon, why not ?


                  • Ratatouille Zoblard le terrible 4 mai 22:27

                    @piera
                    j’ai traversé toute une plage de naturiste vêtue,d’une
                    combinaison de plongée,et l’attirail qui va avec pour rejoindre un
                    spot de plongée magnifique,pas de souci,
                    une femme c’est moqué de moi en disant :
                    tu à l’air malin comme ça...
                    quelques sourire aussi..
                    plage interdite au textile évidement ,le caoutchouc c’est un textile. ?
                    la mer est à tout le monde.. smiley


                  • piera 5 mai 09:39

                    @Zoblard le terrible

                    Monsieur Zoblard bonjour. Cruelle anecdote que vous nous contez là ! « Mobilis in mobili » L’exploration des mondes sous-marins est peut être à ce prix. Votre irruption sur cette plage nudiste a pu paraître « monstrueuse » comme celle du Nautilus aux yeux du professeur Aronnax et à tout l’équipage. Vous avez du essuyer de terribles salves de sourires et je comprends que vous vous ayez senti dépossédé de l’océan, on le serait à moins.

                    Juste quelques remarques toutefois afin de pondérer votre détresse. C’est un peu délicat à dire snas heurter votre susceptibilité mais il est vrai que sur une plage, nudiste ou pas, un plongeur sous-marin, si justifié que soit le port de son accoutrement, avec ces tuyaux, ces valves, ces bouteilles impressionnantes, ces palmes au bout des doigts, et son visage tout plissé émergeant du caoutchouc comme un nouveau né du ventre de sa mère, comment dire ? Ben …Il a pas l’air malin ...hé oui smiley

                    Je plaisante bien sûr ! Vous avez raison, la mer est à tout le monde. Il n’y a d’ailleurs pas que la mer qui est à tout le monde. Il y a aussi les lieux publics, les écoles, les magasins, les terrasses. Imaginez, Monsieur le Terrible, qu’un soir, devant rejoindre un club merveilleux où une soirée « queens » a été programmée, je doive faire halte dans un café, déjà maquillé, avec tout mon « attirail » sous le bras. Ce serait imprudent de ma part mais au fond, s’agissant de moqueries, cela me ferait sourire moi aussi. C’est drôle ! C’est généralement ma réaction. Je resterais lucide, conscient de mon intrusion inattendue. Et puis c’est tant mieux au fond, qu’un vieux pilier accoudé me dise que j’ai pas l’air maline. C’est l’occasion de parler, de blaguer. La moquerie plus que le silence est une bonne chose, c’est une porte ouverte. Sur une plage naturiste on cause volontiers. Je suis sûr que, s’agissant de vous, sur une plage ordinaire, beaucoup auraient pensé la même chose et n’auraient rien dit. La normalité est somme toute locale, vous qui côtoyez ce monde du silence vous devez le savoir mieux que moi.

                    Bisou

                    Piera


                  • DanielD2 DanielD2 4 mai 16:18

                    Après 200 000 ans de guerres tribales, communautaires, civiles, religieuses, certaines personnes n’ont toujours pas compris que moins une société est homogène, plus elle est violente. 


                    Va-t-il falloir une nouvelle guerre religieuse en France ( on en prend le chemin ) pour qu’ils comprennent ? Ben non, ils ne comprendront pas, leurs utopies stupides recommenceront immédiatement après. 

                    Je sais plus qui disait « La folie, c’est de refaire toujours les mêmes erreurs et attendre un résultat différent » 

                    • HELIOS HELIOS 4 mai 17:56

                      @DanielD2
                      ... donc vous préconisez une société homogène... parfaitement metissée et monoculturelle....


                      J’appelle cela du suicide ! Heureusement que tout le monde n’a pas envie de se suicider.... et quoi de mieux pour detourner ses propres intentions morbides que de trouver un ennemi commun !

                      Tous ceux qui pensent aujourd’hui qu’il n’y a qu’une seule issue dans le « racisme » d’aujourd’hui, c’est la tolerance forcée et la soumission a la volonté des autres, ne se rendent pas compte qu’ils alimentent un sentiment de sauvegarde, un reflexe de revolte qui finira par eclater dans le sang.

                      Les amateurs d’inconscience, ceux qui jouent avec le feu sont de dangereux délinquants, des traitres a leur culture, a la noblesse du travail de l’homme et a l’Histoire (grand H) !

                      Ils arriveront a convertir l’humanité dont tout le monde fait preuve, lorsqu’un etranger décide de sortir de chez lui, en une haine feroce de celui qui vient bousculer l’autre jusque dans ses foyers, sa culture son monde.

                      Il ne peut y avoir de société homogène... et même si cela arrivait, elle se décomposerait rapidement en factions selon d’autres clivages.... revenant au même.

                    • mmbbb 4 mai 19:26

                      @HELIOS rien que cela !


                    • Etbendidon 4 mai 19:07

                      C pas con
                      faudrait aussi des plages pour les misanthropes sans personne


                      • L'enfoiré L’enfoiré 4 mai 19:43

                        @Etbendidon,


                         Et pour les misogynes des trucs bien droits sans rondeurs... smiley
                         Et pour les androgynes des animaux pervers... smiley 

                      • Yohan Yohan 4 mai 19:08

                        Pour qu’il y ait métissage, il faut que les deux le veuillent. C’est une vieille lubie bobo socialo. j’entendais les arguments dans les années 70 sur l’amélioration de la race, le bienfait du métissage. A l’époque, le mot race était autorisé smiley. Or, il suffit de constater que les métissages restent assez rares. Ils seront d’autant plus rares dans le futur que le religieux s’est invité à la party.



                        • rpplbis rpplbis 4 mai 21:53

                          Terrible discours victimiste dont peu de gens voient que c’est une domination, dissimulée qu’elle est, cette domination, sous l’auto-déclaration d’être faible et brimé et de bien savoir qui en est coupable :

                          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/etre-un-homme-hetero-c-est-la-98080

                          Allez lire aussi mon blog de lutte contre les diffamations et faux témoignages des juges dans mon divorce. Faux père (ne structure pas les enfants sur le long terme), faux homme (soi disant identifié à sa mère postulée dépressive) faux hétéro (en rivalité avec les femmes, rivalité sournoise et ignorée par moi) faux homo (ne pratique pas, devrait s’interroger)... etc.

                          http://rpplbis.blog.lemonde.fr/


                          • Ratatouille Zoblard le terrible 4 mai 22:18

                            le littoral est une zone publique,point final.
                            pourquoi pas des trottoirs pour homme et pour femme .
                            déjà qu’aucune femme ne met les pieds dans les bars
                            squattés par les barbus,mais c’est pas grave elles peuvent
                            passer la journée chez Tati.
                            je n’ai jamais vu de serveur noir dans les resto chinois
                            ni de chinois dans les restos à couscous tajine.

                            par contre les mac fond bosser tout le monde..
                            un trou c’est un trou.. smiley


                              • atmos atmos 5 mai 03:37

                                S’il ne faut que ça pour leur faire plaisir : plage réservée aux emburkinées


                                • Ruut Ruut 5 mai 06:30

                                  Bof un boubou c’est agréable et beau.
                                  Tu évite de le mettre lorsqu’il pleut ou gèle :)


                                  • JL JL 5 mai 09:29

                                    ’L’argument ? Il existe des plages réservées aux nudistes et aux gays, pourquoi pas des plages pour d’autres groupes disposant de leur propre spécificité ?’’

                                     
                                    Cet argument est évidemment fallacieux : personne n’est exclu a priori d’une plage nudiste, s’il adopte la tenue de rigueur (si l’on peut dire), ce qui est également le cas sur les plages dites textiles. Et encore, cela n’est vrai que sur des plages nudistes privées. Quant aux plages gays ... que dire ? Est-ce qu’il y aurait un examen de passage ?
                                     
                                    En revanche, exclure les hommes de certaines plages publiques, c’est clairement du sexisme inadmissible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès