Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Réforme de la justice : que les handicapés se bougent !

Réforme de la justice : que les handicapés se bougent !

tribunaux-handicap

Depuis son arrivée au pouvoir, Nicolas Sarkozy
a inscrit les services publics dans un vaste plan de « restructuration » afin, dit-il, de permettre une « meilleure affectation des moyens ». Santé, éducation, administration, justice, culture sont ainsi soumis à de fortes diminutions budgétaires et au non-renouvellement de plusieurs milliers de postes de fonctionnaires. Selon cette logique comptable, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le gouvernement demande que l’on fasse disparaître plus d’un tiers des tribunaux des affaires sociales, soit 44 sur 115.

Après la suppression de plus de 200 tribunaux, dont de nombreux prud’hommaux qui avaient le tort de donner le plus souvent raison aux salariés contre leurs patrons, Nicolas Sarkozy envisage de supprimer une bonne partie de ces tribunaux chargés de régler les conflits entre l’assurance maladie et les accidentés du travail. Inévitablement cette « meilleure affectation des moyens » aura pour conséquence de voir s’allonger le temps d’attente avant que les affaires puissent être plaidées et entrainera l’impossibilité pour les handicapés de se rendre au tribunal s’ils ne vivent pas dans les principales métropoles.

Choquées, les associations de défense des handicapés sont montées au créneau pour dénoncer un projet qui rendra la situation de certains citoyens français encore plus dramatique. L’association des accidentés de la vie a usé d’une plume on ne peut plus diplomatique pour s’adresser à François Fillon : « La disparition d’un tribunal des affaires de Sécurité sociale avec la contrainte de faire plus de 100 km de trajet constituera, bien souvent une difficulté insurmontable à l’accès à la Justice et au droit pour ces justiciables dont les ressources ne leur permettent pas, dans bien des situations, de supporter le coût d’un ou de plusieurs déplacements si les audiences sont renvoyées. »

Le cabinet du Premier ministre s’est fendu d’un communiqué qui ne souffre d’aucune compassion envers les handicapés : « La réforme de la carte judiciaire est un axe majeur de la modernisation de la Justice et s’inscrit dans le cadre de la réforme de l’Etat. Par cette réforme de l’organisation judicaire, le Premier ministre veut que la Justice gagne en qualité, en efficacité et en crédibilité tout en restant proche des citoyens. Cela nécessite de revoir la répartition géographique de nos tribunaux… »

Les handicapés devront donc se résoudre à se rendre au discours de la raison sarkozyste : la suppression de tribunaux ne constitue qu’une « modernisation » de la France, une « réforme » pour que la justice « gagne » « en qualité, en efficacité » et se « rapproche des citoyens » tout en s’éloignant d’eux.

Reconnaissons au moins à notre gouvernement de manier le paradoxe avec brio.

Laurent Monserrat


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 11 mars 2009 13:50

    Les handicapés, pourtant plus nombreux que les agriculteurs en France, ne constituent pas un lobby suffisamment puissant pour être entendus. Malgré quelques déclarations d’intention en leur direction, Sarkozy ne fera rien pour eux, la suppression de ces tribunaux (et les évidentes difficultés qui vont en découler) en est une illustration supplémentaire. Et ce n’est pas l’arrivée médiatique du people Montagné dans l’appareil Ump qui changera les choses


    • La Taverne des Poètes 11 mars 2009 14:50

      Montagné accouche d’une souris.


      • foufouille foufouille 11 mars 2009 14:55

        c’etait deja departemental avant comme pour la cotorep, MDPH, contentieux etc


        • jerome 11 mars 2009 16:09

          Cotorep , MDPH : l’un n’existe plus,tant mieux pour moi:inaccessible aux fauteuils roulants,sinon
          à avoir un athlète pour pousser ledit fauteuil (rampe à 30° ...)
          L’autre est une usine à gaz emplie de fonctionnaires assoupis,sauf lorsqu’ils éditent des reglements et
          textes à la con pour justifier de leurs émoluments .
          Autant pour moi - lourdement handicapé - que pour ma mère -80 ans et plus que fatiguée,avec assistance respiratoire - la moindre demande d’assistance consiste en l’envoi d’un dossier épais de je ne sais
          combien de pages dont le fleuron est :
          "Décrivez votre projet de vie " Quand on a 80 ans , au bout du rouleau,ou que l’on est paraplégique
          soumis à des douleurs neurologiques insupportables , c’est vraiment malin comme question pour une demande
          d’aide pour un fauteuil à +- E 700,00 ... laquelle aide,si vous entrez dans les cadres (mission impossible:vous etes toujours trop riche ou trop si ou trop la) vous apportera trois ans après un chiche chèque de E 40,00 dans
          le meilleur des cas !
          Alors j’ai rempli la feuille "projet de vie " : mon état me fait espérer un cercueil point trop couteux,merci de votre aide "
          Les fonctionnaires en question se sont pas dégonflés ,ils ont passés le dossier au centre d’aide sociale de ma
          commune ! Ces braves gens m’ont contacté et je leur ai gentiment dit d’aller se faire mettre ...

          Je ne supporte plus ces structures étatiques qui coutent une fortune en personnel pour un
          résultat minable ( à part les buffets de fin d’année du CE avec petits fours et champ’ à gogo ...)

          Tout ce fric gaspillé serait bien plus utilement répartit si l’ Etat laissait aux associations et fondations
          le soins des handicapés , assortis des sommes actuellement allouées aux MDPH et autres fariboles ...

          Pour tout dire c’est écoeurant de constater ces incuries,ce j’men foutisme et cette irresponsabilité
          de la part de structures qui " devraient" vous aider ; c’est tout le contraire : elles s’ aident elles meme
          à vivre avec votre argent , Mesdames et Messieurs la con-tribuables

          Alors oui : bougeons-nous , nous autres . Mais ans eux , par pitié !



          • foufouille foufouille 11 mars 2009 17:07

            @ jerome
            dans ton cas des assos peuvent t’aider au financement
            ensuite, le mieux est de te prive pour economiser
            moi j’economise sur la bouffe et fait pratiquement rien, ca m’a permis de me payer un velo couche a trois roues a 780€ (prix anglais)


          • foufouille foufouille 11 mars 2009 17:11

            @ jerome
            pour la douleur, si tu veut je te file ma recette de plante
            ca revient pas cher si tu achetes en gros


          • Walter SALENS Walter SALENS 11 mars 2009 18:39

            Merci à Laurent pour son article : rare ceux ou celles qui parlent des PH.
            D’accord avec les com. Toutefois, n’anticipons pas sur ce que G.Montagné proposera au sein de son parti.

            Le cher "Poète" : un peu facile, dès maintenant.
            Militons et soyons présent, peu ou prou, ce 19 mars.
            Amities
            Walter Salens


            • Laurent Monserrat 11 mars 2009 23:37

              Bonsoir Walter et merci à vous pour votre commentaire,

              Le sujet est malheureusement passsé sous silence ce qui constitue un réel problème social, dans la mesure où il me paraît inquiétant que le gouvernement refuse de laisser les handicapés défendre leurs droits. Quant à Gilbert Montagné, aussi sympathique soit-il, il va servir de caution morale à l’ensemble des projets de Sarkozy. C’est malheureux, mais c’est la stratégie de notre président depuis son élection.

              Bien à vous,

              Laurent


            • maharadh maharadh 11 mars 2009 20:00

              Rien à voir avec la justice mais mérite quand même d’être vu :  

              RESPECT MONSIEUR, RESPECT : life-in-the-dead.over-blog.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès