Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Refus du vaccin H1N1 : un acte citoyen suscitant un débat public (...)

Refus du vaccin H1N1 : un acte citoyen suscitant un débat public !

La campagne de vaccination débute officiellement ce jeudi 12 novembre. Pour les uns, c’est une sage mesure de prévention, pour les autres, cette vaccination n’a aucun intérêt. Les plus critiques dénoncent une médecine industrielle et bureaucratique, inspirée de la gestion soviétique. Un comble, au moment où on vient de fêter la chute du mur ! Une chose est sûre, la vaccination généralisée contre la grippe A de 2009 suscite controverses et autres polémiques et ça fait débat, alors, débattons-en, en citoyens raisonnés que nous sommes.

En vérité, l’affaire est assez étrange. Voilà une vraie question de société, ouvrant vers des débats d’ordre politique et éthique. Et qu’entend-on de la part des intellectuels et des partis, rien, silence radio ! Voilà bien la confirmation que les gens d’en haut n’ont cure des préoccupations citoyennes et ne semblent pas concernés par cette vaccination qui pourtant, suscite des questions, des polémiques, parmi les citoyens, les parents et surtout les professionnels de santé. Des infirmières libérales ont même été réquisitionnées, au risque de désorganiser complètement leur agenda. Qui va faire la piqûre quotidienne à la vieille pour qu’elle ne souffre pas ? Mais ce n’est pas dans ces petits détails qu’il faut aborder le sujet. Les ressorts fondamentaux de cette campagne anti-pandémie doivent être discutés après une analyse sérieuse de ce phénomène sociétal. Le 10 novembre, Frédéric Taddéi a interrogé deux figures intellectuelles sur cette vaccination. Jacques Attali a présenté notre époque sous l’égide des menaces pandémiques venant des pays sous-développés. Le propos n’a pas choqué outre mesure. C’est naturel, dans notre époque crépusculaire, les esprits animaux propagent les peurs, réelles ou imaginaires. Attali a poursuivi en louant la sagesse des autorités mettant en place une répétition générale pouvant être utile en cas d’apparition d’un virus hautement plus foudroyant. Les propos d’Attali ne surprennent pas. Un intellectuel conseiller des princes ne prendra jamais le risque de contredire les élites. François Héritier, qui hérita de la chaire de Lévi-Strauss, n’a pas brillé par une originalité critique, se contentant d’approuver bêtement la politique du ministère face à la grippe A. On aurait aimé de la part de ces grandes figures intellectuelles un peu plus d’arguments et de hauteur pour orienter la réflexion critique du citoyen. Aussi incongru que cela puisse paraître, la contestation est venue d’un humoriste, Christophe Alévêque, dont les propos ont épinglé Roselyne Bachelot. En gros, si les autorités insistent sur la vaccination, c’est pour faire plaisir à la ministre de la santé. Ce constat n’est pas exagéré. Il s’agit pour les services sanitaires étatiques de ne pas perdre la face et pour les citoyens d’obéir aux injonctions ministérielles sur fond de culpabilisation pour celui qui refuse de participer à la ligne Maginot anti-virale.

Le plan antipandémie de 2009 est sans précédent. C’est un événement crucial de notre société. Cette peur envers un virus somme toute banal, ces injonctions à se faire piquer au nom d’une protection contre un mal surévalué, cette bureaucratisation d’une médecine entrant dans l’engrenage d’une industrialisation. Et ce silence des intellectuels. A se demander si nos têtes pensantes ne pensent qu’à leur carrière, formatant leur sujet d’étude en fonction d’une coterie de notables naviguant de congrès en amphithéâtres et se légitimant les uns les autres sans s’occuper de la vie des citoyens. Je ne vais pas me plaindre, puisque ça me permet d’avoir quelque temps l’exclusivité éditoriale dans l’analyse socio-systémique et historico-philosophique *. J’espère néanmoins que d’autres études savantes suivront, histoire de peindre la société où l’on vit, avec ses travers bureaucratiques, économiques et politiques.

Il est nécessaire qu’un débat ait lieu, à la fois sur le volet éthique et sur l’aspect technique et politique. Deux questions à poser, d’abord le don de son corps à la médecine pour subir un traitement qui un jour, pourrait devenir obligatoire. Ce qui engage un débat éthique avec une question constitutionnelle essentielle pour notre époque. Faut-il inscrire dans la constitution française le principe d’une liberté de chaque citoyen à choisir ou refuser un traitement médical quel qu’il soit ? L’autre volet concerne la médecine industrielle et la nécessité d’avoir déployé un plan aussi coûteux alors que d’autres priorités se font jour. Gaspiller cet argent dans le contexte de la crise, des déficits publics, du trou de la Sécu, mérite un vrai débat, voire même une commission d’enquête parlementaire. Le rôle de l’OMS doit également mis en cause dans cette affaire de grande pandémie. Ainsi que les profits des laboratoires pharmaceutiques sur fond de connivence d’intérêts, supposés entre membres du corps médical, experts étatiques et hauts cadres de l’industrie. La médecine est une nécessité, surtout celle de proximité, mais il faut à un moment poser les questions sur le rapport entre les coûts et les bénéfices. Passé un seuil de dépense, on sait bien que l’efficacité ne suit plus. Doit-on imposer aux citoyens de payer et donc travailler de plus en plus pour financer un système de santé hypertrophié, au détriment des aspirations à vivre un peu plus libéralement, avec culture, émancipation et joie d’être ? Plus généralement, c’est de l’asservissement de l’homme face à la technique dont il est question.

La campagne de vaccination a commencé. Une grande majorité de Français n’ira pas dans les centres prévus à cet effet. C’est une décision qu’on peut parfaitement comprendre. Après tout, c’est la juste revanche du principe de précaution dont l’usage est polyvalent. C’est au nom de ce principe que les autorités veulent piquer tous les Français et que les citoyens refusent d’être vaccinés parce que les doses ont été produites rapidement et qu’un vaccin, aussi propre soit-il, est susceptible d’entraîner des effets indésirables. Il faudrait en effet réfléchir à la vaccination qui, si elle a permis d’éradiquer la variole et s’est révélée utile pour d’autres pathologies, ne s’impose pas forcément dans le cas d’une grippe dont on sait qu’elle persistera pendant des décennies. Le Français qui refuse le vaccin le fait au nom de sa raison éclairée, une raison qui veut s’opposer à la déraison des autorités gagnées par l’obstination technico-médicale et les peurs irraisonnées. Mieux encore, le refus de vaccination se révèle être un acte citoyen et politique. C’est le refus du gaspillage, de la médecine industrielle, de l’asservissement des gens par les machines sanitaires bureaucratiques. C’est aussi une invitation à utiliser autrement l’argent public, par exemple payer des verres de correction à ceux qui n’ont pas de mutuelle et des tas d’autres choses bien plus utiles que ces piqûres intempestives avec en plus la mobilisation générale des personnels pour cette campagne qu’on jugera inutile et qui engendre un désordre public.

N’oubliez pas, chers concitoyens, ou plutôt, si, oubliez d’aller au vaccin mais n’oubliez pas d’aller voter et entre-temps, essayez de consacrer quelques minutes pour débattre entre vous, avec vos proches, collègues, ou tout simplement dans les nombreux cafés citoyens à votre disposition !

* Bernard Dugué, H1N1, la pandémie de la peur, Editions Xénia

En librairie le 17 novembre. A lire, ce mini entretien avec l’auteur.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

208 réactions à cet article    


  • sentinelle 12 novembre 2009 09:46

    @ l’auteur

    bonjour Bernard Dugué

    je profite de votre article, pour faire la promotion de la conf que quelques amis et moi organisons sur la region lyonnaise....dimanche 15 novembre a14H

    les coordonneés du lieu de la conf sur la video :

    http://www.dailymotion.com/video/xb32ur_vaccin-h1n1-ne-vous-faites-pas-vacc_news

    conf animée par le librepenseur ,avec le docteur Vercoutére comme intervenant principal


    • sentinelle 12 novembre 2009 10:54

      @chante clair

      la critique est facile...l’art lui est plus difficile.....que faites vous ,vous pour alerter nos con citoyens....rien

      cette video et d’autres sont faites par des amateurs elles ont au moins le merite d’exister...vous ché pas


    • dom y loulou dom 12 novembre 2009 12:57

      non chanteclerc

      pas quand vous voyez certains groupes et personalités affimer que pour leur clan de fous furieux l’humanité sur terre ne devrait pas être supérieure à 500 millions d’individus !!!

      http://www.youtube.com/watch?v=Q1qrGyJJcgo

      faites le calcul de tous ceux que ces gens voudraient éliminer purement et simplement, nos sommes bientôt 7 miliards et la terre peut largement nous porter et nous nourrir pour aant quela répartition des richesses était faite, alors que 90 % des richesses affleunt dans les mains de quelques uns... les autres sont en trop trouvent-ils maintenant.

      Leur avidité n’a pas de limites.

      et voici le cadre mental de nos EMPEREURS DU MONDE grassement entretenus par les ventes d’ames

      http://www.youtube.com/watch?v=ekIEGUAYdr8&feature=related

      c’est assez incroyable d’ête au jour où les bébés et les jeunes enfants vont être agressés par une arme médicale, analysée par les tchèques, rejeté par 70% de toute la poplation européenne et les mlieux médicaux, que vous vous demandiez encore si c’est vrais.


    • dom y loulou dom 12 novembre 2009 12:59

      excusez des fautes de frappe et du lapsus intéressant...

      vente d’armes bien sûr


    • ELCHETORIX 12 novembre 2009 14:21

      bonjour « sentinelle »
      je vous remercie pour le lien que vous avez cité sur dailymotion , je connais donc l’adresse de la réunion .
      Donc je vous dis à dimanche 14h , à VAUX-EN-VELIN .
      Cordialement .
      RA


    • appoline appoline 12 novembre 2009 19:18

      @ Dom,

      Chantecler n’a pas compris qu’avec l’homme tout est possible. Il suffit de regarder les films tournés dans les camps de concentration pour voir ce qu’un être humain peut infliger à un autre être humain. Apparemment, la leçon n’a pas été suffisamment comprise.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 novembre 2009 19:53

      Le débat qui s’amorce aujourd’hui - car rien n’est vraiment sérieux quand on se contente d’en parler - est déjà engagé depuis quelques jours au Québec, depuis qu’on vaccine. Ca gueule ferme dans les cabanes au Canada ... 



    • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 13 novembre 2009 01:09

      Pierre JC Allard,

      La CBC News a fait un sondage. 53% considèrent exagéré les « interventions » gouvernementales.

      Et l’article parle de pétard mouillé. Comme le vôtre.... Ce qui rejoint les propos de la religieuse Soeur Teresa que l’OMS, avec sa politique actuelle qu’elle qualifie de stupide, nous amènerait une pandémie à chaque année.
      Pour la première fois dans l’Histoire, un décès de la grippe peut passer des milliers de fois en onde.
      Ce qui fait une ...épidémie d’information pour le moment. Informations qui engraissent la roue. D’où le vent de panique des premiers jour.


      http://www.cbc.ca/canada/story/2009/11/12/h1n1-vaccine-costs.html

      « Mais les gouvernements allé de l’avant malgré tout. Ils ont accru leur riposte, ont passé une énorme somme d’argent sur les vaccins et d’autres choses. Je ne sais pas les 1,5 milliards de dollars comprend le coût des nouveaux ventilateurs, le coût des stocks de Tamiflu ... l’énorme investissement qui est été mis dans la planification de ce qui s’est finalement avéré être, dans une perspective de pandémie, un raté. " ( pétard mouillé). (Dud)


    • ph11 28 novembre 2009 03:24

      Franchement, la meilleure façon de discréditer une contestation d’une mesure publique, c’est en instillant un climat conspirationniste dedans. Ça va certes attirer l’attention des paranoïaques ou des personnes éprouvant une certaine sensibilité à ces théories, mais ça va surtout braquer les autres contre ça, car le complot est trop gros.

      J’ai parfois l’impression que ceux qui amorcent ces théories dans les scandales, les magouilles, les erreurs, les fraudes, voire les véritables projets liberticides ne cherchent qu’à couvrir ces faits en insérant des thèses classiques de la conspiration, donnant à la contestation d’une attitude de paranoïa...

      En tout cas, j’ai eu la preuve que ça marchait, il suffit de regarder les réactions vis-à-vis d’hadopi. Combien de personnes essayant d’avertir les gens sur les problèmes technico-étiques de cette loi se sont fait traiter de conspirationnistes ? Pas mal...

      La plus grosse théorie de la conspiration, c’est la théorie de la conspiration elle-même.


    • sentinelle 12 novembre 2009 09:54

      oups... si dispo.. ?

      si j’arrive a me procurer votre livre avant la conference, j’en ferai publicité....la question me fut posée hier pour savoir s’il y avait une publication sur la grippe" hache un ,haine un’

      j’ai repondu que non , je reparerai mon erreur rapidement......dés ce soir....


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 novembre 2009 10:52

        Il y a 6 ou 7 livres sur H1N1 disponibles dans les librairies

        Le mien est annoncé pour le 17


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 novembre 2009 10:55

        Les chiffres de la grippe ne sont pas fiables et les bons mots des experts de la vaccination encore moins crédibles.

        C’est tout le système sanitaire qui vient d’imploser dans l’opinion publique


      • janequin 12 novembre 2009 13:15

        Les experts de la santé russes critiquent l’OMS et la panique qu’elle a suscité à propos de cette grippe :

        lien en allemand, de l’agence Novosti.


      • Mister_Will Mister_Will 12 novembre 2009 14:19

        Morandini sur France-Inter ??

        Ca c’est le premier signe de la mutation ! 


      • JL JL 12 novembre 2009 16:10

        « Mais qu’ils arrêtent de faire de la propagande contre, parce qu’ils pourront peut-être avoir à rendre des comptes si d’aventure les choses ne se passaient pas d’une manière si inoffensive que cela. » (léon)

        Ha bon ? Délit d’opinion ? C’est grave, moi je traduis cela par : « si nous gagnons, vous serez tous poursuivis »

        Si vous gagnez, que vaudront vos misérables menaces au regard de la catastrophe pour l’humanité que sera votre victoire ? Et si j’avais à choisir entre peste et choléra, entre poursuites judiciaires ou pandémie authentique, je choisisrais les poursuiteds. Hélas, ce que vous nous promettez c’es peste ET choléra sinon rien !

        Faut-il que vous soyez fou pour dire des choses pareilles !  smiley


      • vergobret 12 novembre 2009 19:06

        Léon,

        KSS KSS Léon, va chercher...
         ...les pandores
        On cherche un emploi d’auxiliaire de justice ?
        On se sens l’âme bucolique ? Regret d’un régime plus strict ? Notion mal assimilée de responsabilité civile ?
        Allez, couché Léon, pas bouger, là, bon chien. Non pas mordre, sinon piqûre.


      • sisyphe sisyphe 12 novembre 2009 19:12

        Par Léon (xxx.xxx.xxx.13) 12 novembre 15:53

        Mais que les anti-vaccinations arrêtent de nous faire chier !... Personne ne les oblige à se faire vacciner !

        Mais que les pro-vaccinations arrêtent de nous emmerder, tout le temps, à longueur de temps, partout, sur tous les médias, avec la campagne la plus hallucinante jamais orchestrée, et, de plus, avec les petits télégraphistes dogmatiques qui viennent répercuter l’intox sur AVox !

        Qu’ils aillent se faire vacciner contre la grippe, les feuilles mortes, l’humidité de l’air ou les oreillons, et qu’ils foutent la paix aux autres ; plein le cul de l’intox sur leur vaccin de merde !

        Et qu’ils n’essaient surtout pas de vacciner les enfants de force ; veillez à les en empêcher !


      • appoline appoline 12 novembre 2009 19:22

        @ Léon,

        Vous êtes déjà en train de muter ?


      • sisyphe sisyphe 12 novembre 2009 19:56

        Par alchimie (xxx.xxx.xxx.197) 12 novembre 19:18

        @ Sysiphe,
        Vous devriez faire plus simple : « que la pandémie arrête de nous faire chier ».

        Personnellement, la « pandémie » ne me fait pas chier, pas plus qu’aucune personne de mon entourage proche ou lointain, et, d’après ce qu’on en sait, moins que n’importe quelle grippe ordinaire, partout dans le monde.

        En revanche, l’intox hallucinante destinée à écouler les vaccins des labos qui ont fait signer une clause les dédouanant de tous risques d’effets secondaires, la mobilisation quasi-militaire, la presque proclamation de l’état d’urgence, bientôt du couvre-feu, et les milliers d’heures de campagne de paranoisation sur TOUS les médias depuis des mois, chaque jour, heure après heure ; oui, ça me fait sérieusement chier, et pas qu’un peu !

        Alors allez vous faire vacciner, et LACHEZ NOUS LA GRAPPE !!!


      • JL JL 12 novembre 2009 22:54

        « Mais ne vous inquiétez pas, Alchimie, comme tous les cadors de l’antivaccination il ira probablement la queue basse se faire vacciner en cachette lorsque l’épidémie sera vraiment là. » (léon)

        Et ça le fait rire, le con ! Quand l’épidémie sera là si elle vient, léon pourra faire sa prière pour que le vaccin le protège vraiment.

        Si les labos n’avaient pas triché sur les essais préliminaires pour obtenir leurs AMM, et depuis des années, nous n’en serions pas là. Lisez donc « le grand secret de l’industrie pharmaceutique » de Philpippe Pignarre que j’ai maintes fois signalé.


      • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 02:36

        Par Léon (xxx.xxx.xxx.13) 12 novembre 20:24

        Mais ne vous inquiétez pas, Alchimie, comme tous les cadors de l’antivaccination il ira probablement la queue basse se faire vacciner en cachette lorsque l’épidémie sera vraiment là.

        La brave truffe Léon, qui, comme tous les imbéciles, voit le monde à son image...

        Bof, si ça peut le rassurer, le Zangra de la pandémie...


      • vergobret 13 novembre 2009 15:54

        Léon

        Encore rien compris, le Léon : Alchimi se fout d’un pro-vaccin.
        Léon, l’homme qui confond la corde à linge avec la ligne d’horizon.


      • Carambar Carambar 12 novembre 2009 10:15

        autre conference

        ca bouge.... grace à la grippe A !

        Alliance pour la Santé
        Prévention, Alimentation bio, Environnement
        Grand meeting pour la liberté de choisir sa médecine, son médecin, son vaccin
        24 novembre 2009 - 19h à la salle de la Mutualité à Paris (Métro MAUBERT)
        Rassemblement de toutes les médecines avec Daniel Kieffer, Maitre Isabelle Robard, Philippe Desbrosses, les docteurs Gernez et Bodin, le professeur Belpomme...
        Alliance pour la Santé
        185, rue de Lourmel - 75015 Paris - E-mail : alliance-pour-la-sante@orange.fr


        • Bardamu 12 novembre 2009 10:38

          Cette dose d’un vaccin refusé est un entre-deux-tours sanitaire s’écroulant à la vitesse de la chute libre !
          Une seringue fuselée s’autodétruisant avant même d’avoir franchi la barrière de mon fessier pentagonisé !
          On ne me le fait pas à moi, le coup du virus Ben-Ladenisé ! 
          Bachelot, un cachalot qui a insuffisamment bachoté.


          • eugène wermelinger eugène wermelinger 12 novembre 2009 16:18

            voir ici ce que l’on dit de Roselyne :

            Accrochez-vous  !  
            > > > > Voici la vidéo mise en ligne hier par le courageux et audacieux
            > > > > Christian Cotten et intitulée, rien de moins "Roselyne Bachelot, tu
            > > > > mens ’" a regarder et transmettre ....avant quelle soit interdite ! !

            http://www.dailymotion.com/video/xanm0b_roselyne-bachelot-tu-mens-christian_news


          • John Lloyds John Lloyds 12 novembre 2009 10:43

            Les toubibs n’envoient même pas leurs patients faire des tests : 200€ le dépistage. Ils se contentent de diagnostiquer .... Une grippe smiley Et de précrire des médicaments contre ... la grippe.

            Quand l’appareil de santé publique ne se donne même pas la peine de discerner la grippe A de la grippe saisonnière, sur quelles statistiques prétend-il se baser pour justifier les alertes qu’ils balancent à coups de 20h ?

            Une campagne de vaccination militaire, réquisitions massives à l’appui, des labos pourvus d’immunités juridiques, le tout pour un virus si peu virulent qu’on en vient même à se demander s’il existe, cette campagne est au mieux la plus grande farce médicale de tous les temps, au pire elle cache un non-dit effroyable à venir.


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 12 novembre 2009 10:51

              Comme disait Marx, ce qui est arrivé comme une tragédie revient sous forme de comédie

              après la grippe espagnole de 1918, voici la grande farce H1N1 de 2009

              Prochainement à l’écran, une nuit à l’hôpital, scénario, Groucho Marx


            • willy 12 novembre 2009 18:32

              Bravo John ! Vos réactions reflètent exactement ma pensée concernant un sujet aussi serieux.


            • appoline appoline 12 novembre 2009 19:41

              Salut Johnny,

              Et puis quand l’appareil de santé publique sous la forme d’un thon déclare en comprenant qu’il va y avoir du rab en vaccin : « pas grave, il y a des tonnes de pays qui vont nous racheter les doses non utilisées ». En gros, la CQ va encore se faire planter une carotte, car non seulement il n’y a pas eu d’études sérieuses sur ce vaccin mais il n’y en a pas eu plus en matière d’approvisionnement et logistique. Donc, effectivement soit ils sont très cons (ça je n’en doute pas quand même) soit nous allons prendre une riflée de tous les diables.


            • Manfred Manfred 12 novembre 2009 10:48

              Le problème est bien cerné par l’auteur :
              "protection contre un mal surévalué, cette bureaucratisation d’une médecine entrant dans l’engrenage d’une industrialisation. Et ce silence des intellectuels. A se demander si nos têtes pensantes ne pensent qu’à leur carrière"

              Je suis allé à la fac, et miraculeusement du jour au lendemain, il y avait partout des savonnettes alcoolisées pour se prémunir de cette psychose. Si au moins la grippe AH1N1 représentait un risque, je serais prêt à féliciter le système de réagir aussi efficacement.

              Mais non, rien, on nous dit 1000 morts au Etats-Unis, ça suscite un état d’alerte. C’est 10 fois moins de morts que la grippe saisonnière, mais ça, personne n’ira lui dire à Obama qu’il devrait alors déclencher un état d’alerte tous les ans contre la grippe saisonnière ! 1000 morts de la façon dont s’est annoncé, c’est de la manipulation à coup de politique émotionnelle ! Tout ça profite bien sûr à l’industrie pharmaceutique.

              Et quand j’allume la télé, qui tourne en tâche de fond depuis 10 min, qui était restée sur TF1, et qu’une pub pour aller se faire vacciner me fait me retourner pour l’éteindre, je dis halte à la propagande et au contrôle des masses.

              Au nom de quoi ? D’une prévention contre un rhum ?


              • gnaume 12 novembre 2009 13:41

                agricole le Rhum j’espère smiley

                Cela dit heureusement qu’il y a quelques médias émettant des réserves sur cette grippette... l’autre fois je lisais par dessus une épaule que même dans le 20minutes il y avait un article sur les doutes à propos de ce vaccin.

                Si même la propagande... enfin je voulais dire la presse gratuite se met à douter où va-t-on ?

                Qui sait peut-être un article sur le 911 dans la presse gratos, on peut rêver.


              • Lapa Lapa 12 novembre 2009 14:13

                mise à part le fait d’avoir recours à des solutions alcoolisées à très fortes marges, le fait d’avoir fait une campagne pour l’hygiène des mains n’est pas si mauvaise.
                C’est quand même un principe de base de salubrité publique et niveau efficacité/coût on est bien loin des doubles dose de vaccins.

                Bien se laver les mains est indispensable vis à vis de nombeux virus et maladies. Un petit rappel qui n’a pas pu être négatif. peut être le seul point positif de cette pandémania si cela a permis de changer quelques mauvaises habitudes.


              • gnaume 12 novembre 2009 15:01

                Et de vendre plein de lotions de m**** en tête de gondoles dans toutes les pharmacies, merci Roselyne !!


              • liebe liebe 12 novembre 2009 15:14

                @ Lapa,
                Cela a fonctionné quelques jours et puis on oublie....
                Je le vois chez les enfants, ils recommencent à cracher, ne plus se laver les mains ect...
                Normal quoi.
                Mais effectivement cela aura été le seul point positif de cette campagne.. à 808 000 000 d’euros...minimum


              • TSS 12 novembre 2009 10:56

                Les toubibs n’envoient même pas leurs patients faire des tests : 200€ le dépistage. Ils se contentent de diagnostiquer .... Une grippe  Et de précrire des médicaments contre ... la grippe.

                tout à fait d’accord !de plus le delai d’attente des resultats labo rend caduc la vaccination !!

                Attali chez Mattei le 10 novembre se condredit lui même :« la vaccination est necessaire au cas

                 ou le virus mute ! » dans ce cas cela ne sert plus à rien... !!

                2 des conseillers de Bachelot sont inféodés à 2 des labos fournisseurs du vaccin !tout ceci

                n’est qu’un vaste systême de vases communicant en faveur des labos !

                ne pas oublier que Bachelot fut directrice d’un service commercial d’un grand labo... !!


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 12 novembre 2009 11:01

                  Question, pourquoi faut il stériliser les seringues destinées à l’euthanasie ?

                  Plus sérieusement, ce débat citoyen démontre qu’il reste une once de démocratie dans nos pays et elle donne naissance à une résistance populaire réfléchie malgré la tendance totalitaire de l’organe médical. Mais, qu’en est-il dans les pays où ne règne pas cette liberté  ?

                  Etre soi même hypocondriaque ne présente pas de risque pour son prochain, mais voir la maladie chez les autres ne tient-il pas tout simplement de la psychiatrie ?


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 12 novembre 2009 13:20

                    Et j’ai bien ri hier au jt quand s’est prononcé un expert de l’Oms comme quoi :

                    « une maladie peut rendre malade  » Texto ! Sans doute s’adresse-t-il aux bébés de moins de six mois...


                  • appoline appoline 13 novembre 2009 12:38

                    @ Lisa

                    « malgré la tendance totalitaire de l’organe médical »

                    Tu as raison Lisa, les mandarins et autres vont se faire baffer l’égo et ma foi, ce n’est pas si mal de remettre certains clowns à leur place. Ce qu’ils disent n’est pas parôle d’évangile selon la formule consacrée, si le pouvoir pouvait par la même occasion prendre du plomb dans l’aile, ce ne serait que mieux pour le bien être de tous.


                  • liebe liebe 12 novembre 2009 11:10

                    J’ai écris une lettre ouverte à Madame bachelott , encore dans les articles à modérer, qui relate le malaise des infirmières réquisitionnées.
                    Il est évident qu’elles ne savent pas comment se défendre.
                    Je regrette juste qu’il ne paraisse pas car il aurait permis d’informer l’ensemble des infirmières des solutions qui existent pour lutter contre les réquisitions. Grace au docteur Marc girard, qui passe sa journée avec les média.
                    voici le lien au cas où cela pourrait aider certaines personnes : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article73


                    • JL JL 12 novembre 2009 11:54

                      Bonjour liebe, je viens d’aller en modération voter pour votre article, et j’invite chacun ici à en faire autant, cet article le mérite amplement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès