Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Résidence Alternée » : La mésentente des parents n’est pas (...)

« Résidence Alternée » : La mésentente des parents n’est pas nécessairement un obstacle incontournable

NDLR LPLM : En matière de Résidence Alternée, l’argument de la mésentente entre les parents est souvent mis en avant par le parent chez qui la résidence principale des enfants est fixée pour s’opposer à une demande de « Résidence Alternée », présentée de l’autre parent... pour autant, cet argument ne doit pas faire perdre l’espoir d’obtenir ce mode de résidence pour peu que les conditions requises soient réunies. L’association LPLM rappelle d’ailleurs que la résidence alternée n’est pas nécessairement une Résidence Alternée Paritaire, au sens de « 50% du temps passé par l’enfant chez chacun des parents »... puisque la résidence étant qualifié d’alternée s’entend dès lors que l’enfant passe plus de 30% du temps chez l’un de ces deux parents.

En matière de résidence alternée, voici un extrait fort intéressant issu de l’article "la résidence alternée et la pratique..." figurant sur le site Internet et blog, de Maître Vanessa C. ABOUT, avocate à Saint-Paul de la Réunion.

Extrait (avec l’aimable autorisation de Maître ABOUT)

"...Le problème est que lorsque les parents ne s’entendent plus, ils frappent à nos portes et l’on doit ENSEMBLE trouver la moins pires des solutions... si ce n’est la meilleure...

La SEULE question qui se pose donc est :

Le « droit de visite et d’hébergement » plutôt que la résidence alternée est il une bonne solution en cas de conflit parental. ?

Et là, tous les constats convergent vers la même réponse :

Le « droit de visite et d’hébergement » est dans ce cas la pire des solutions.

Les statistiques sont particulièrement éloquentes : 30% des enfants en situation de droit de visite ou d’hébergement perdent tout contact avec le parent « visité » au bout de trois ans.

Cela est accru lorsque les parents vivent dans une île comme la notre (la Réunion) et que au bout de 2 à 3 ans il y a un déménagement vers le continent qu’ets notre France...

Et encore... les 60% restant concernent les parents qui s’entendent bien...

Sachant que l’objectif de la loi, ou de la morale humaine la plus élémentaire, est le droit de l’enfant à conserver des relations riches et étroite avec ses DEUX parents : l’échec de cette solution est patent.

Ceci étant précisé, en confiant le cas d’une telle demande aux professionnels du droit que nous sommes, des arguments imparables existent afin d’obtenir gain de cause, les exemples ne manquent pas à mon palmarès et je reste donc confiante, bien qu’il faille se battre INTELLIGEMMENT et PROFESSIONNELLEMENT, ne jamais mettre de côté la technique du droit que nous maîtrisons lorsque nous pratiquons quotidiennement ce genre de dossiers : les bases ?

- En créant un dossier bien ficelé étayé de pièces rassurant le juge, tout est possible ;

et

- En citant les bonnes jurisprudences ;

- Tout en évitant de tomber dans le piège du "vrai-faux conflit " entre les parents souvent attisé par le parent réfractaire à la résidence alternée :

Le jugement très lucide du JAF de Pontoise, ordonnance TGI Pontoise, 28 février 2008 RG 06/07776 doit servir de référence utile :

"Si la garde alternée suppose une entente entre parents, il n’en demeure pas moins que de refuser ce mode de garde au seul motif de l’existence d’un conflit conjugal peut avoir également pour effet d’inciter le parent réfractaire à alimenter ce conflit afin de faire échec à la mise en place d’une garde alternée.

Dès lors que les conditions matérielles et affectives sont réunies, la garde alternée peut également inciter les parents à s’entendre dans l’intérêt de leur enfant et de leur faire prendre conscience de la nécessité de reconnaître la place de l’autre auprès de l’enfant."

Source : "la résidence alternée et la pratique", blog de Maître Vanessa ABOUT, avocate

Pour voir l’article de Maître ABOUT en entier, sur son blog, cliquer ici

Pour voir tous les articles postés sur le blog de Maître ABOUT cliquer ici

- Maître Vanessa ABOUT, avocate
- 14 rue Jules Thirel - Centre d’affaires "Les Grands Foudres"
- 97460 SAVANNA - SAINT-PAUL - île de la de la Réunion
- Site internet : http://www.avocats-reunion.net
- Blogosphère : http://vanessa.about.avocats.fr/

 

Article de l’association[ Les Papas = Les Maman ]


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès