Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Restaurants : les internautes s’agacent des carafes d’eau (...)

Restaurants : les internautes s’agacent des carafes d’eau filtrées payantes

C’est devenu le petit détail qui agace. La petite surprise de l’addition qui laisse penser qu’on vous prend pour un pigeon…

Carafe d'eau filtrée payante

De plus en plus de restaurants en France ont trouvé un bon filon : faire payer la carafe d’eau au motif qu’elle est filtrée, ce qui permet de contourner une vieille loi datant des années 60 sur l’obligation de fournir une carafe d’eau gratuite au cours du repas.

Ainsi dans un restaurant de Provence, un internaute furieux raconte son expérience sur Trip-Advisor. Il découvre avec stupeur au moment de l’addition que la carafe d’eau qu’il avait commandé est en fait facturée 5€50 le flacon de 75 cl : « Nous avons découvert l'arnaque en lisant la note car nous n'aurions jamais pensé que l'eau servie sans débouchage était payante ! Il s'agit en occurrence d'un vol manifeste car nous avons demandé de l'eau plate et le serveur ne nous a pas averti qu'il s'agissait d'une eau filtrée par une machine » explique le client mécontent. « Aucun geste commercial suite à notre protestation. Attention donc, la soif peut vous couter cher ! » conclut l’internaute, qui se charge de faire la mauvaise publicité au restaurant.

Même mésaventure dans un restaurant de Strasbourg. Pour l’internaute, la nourriture servie est excellente. Seul bémol : le prix des bouteilles de vins mais aussi « le pire, à la limite de l’arnaque, est la carafe d’eau filtrée facturée à 5€. En résumé, si on mange vraiment très bien à ‘La Rivière’ on y boit vraiment trop cher. » Et quand un client de Bruxelles proteste d’avoir à payer 3 €80 la demi-carafe d’eau filtrée dans un restau Italien, le patron reste de marbre : « J'en fait part au patron quand au prix de l'eau et à la qualité des plats (nous étions quand même six) et il me dit avec un petit sourire comme ça vous saurez ou ne plus revenir. Ce resto est vraiment une grosse arnaque et ça 'ma vraiment gaché la soirée’ » conclut l’internaute mécontent.

Les critiques gastronomiques s’insurgent aussi ! 

Les critiques gastronomiques commencent également à trouver le procédé un peu abusif. Ainsi Franck Pinay, rédacteur pour le Guide Michelin résume t-il bien la situation : « quelques malins -Fresh, Cryo, AquaChiara ou Castalie- se sont engouffrés dans la brèche pour faire cracher au bassinet le client qui n'en demandait pas tant. (…) Le coût moyen du litre d'eau du robinet en France est de 0,35 centime d'euro (**), soit de belles marges pour ceux qui n'hésitent pas à facturer plusieurs euros le litre. A ce tarif-là, la carafe peut se la jouer design pour séduire le consommateur et certains serveurs peuvent se gausser de proposer de l'eau de dégustation. Potable, certes, mais parfois indigeste ! » poursuit le journaliste gastronomique.

L’année dernière, le meilleur sommelier de Belgique, Eric Boechman mettait également les pieds dans le plat en questionnant la qualité de l’eau filtrée : « est ce que les utilisateurs des bouteilles stérilisées chaque jour, bien vidées chaque soir, seulement remplies à la commande, pourront me certifier qu’une fois qu’ils devront payer eux-mêmes le remplacement des filtres des machines ils les changeronts ? » On sent que la question est dans la réponse…

Mais son billet d’humeur traduit de réelles inquiétudes. Car rien ne garantit, à part la conscience professionnelle du personnel, que les filtres des machines soient régulièrement changés. En cas d’oubli, cela pourrait poser un problème d’hygiène non négligeable, les microbes risquant de s’accumuler dans le filtre…

D’autant qu’on ne sait pas trop ce que filtrent réellement ces machines. Certes, ces machines évacuent bien le goût du chlore. Mais c’est justement le chlore qui protège l’eau des risques bactériologiques pendant 24h à 48h. Une eau filtrée devrait donc être très rapidement servie. Or certains témoignages indiquent que les serveurs entreposent des carafes d’eau filtrées dans leurs frigos pour gagner du temps pendant le service…

Bref, il ne reste souvent aux promoteurs de ce système que l’argument écologique. Qui ne tient pas face à la traditionnelle carafe d’eau gratuite. Et qui est même discutable face aux eaux minérales, puisqu’au restaurant celles-ci sont servies dans des bouteilles en verres consignées…

Au-delà de ce débat, si l’on en croit les quelques commentaires laissés par les internautes, la carafe d’eau filtrée payante est souvent la goutte d’eau qui fait déborder le vase après un service antipathique et des critiques sur la qualité des plats …C’est peut-être un bien pour un mal, cette carafe d’eau payante à la carte, permettra peut-être de repérer plus facilement les restaurants qui prennent leurs clients pour des gogos…


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • BOBW BOBW 5 avril 2013 08:35

     Evidemment ,il faut les signaler et les boycotter ceci« coule de source » smiley


    • soi même 5 avril 2013 09:50

      Ces chers restaurateurs qui trouvent les filons pour nous arnaquez va bien un jour se retrouver le bec dans l’eau faute d’une clientèle suffisante pour faire tourné leurs boutiques.

      Je ne demande, si il y a pas une plainte à déposer, si cette nouvelle facturation n’est pas signaler dans la carte du restaurant ?


      • Les Bulles Les Bulles 5 avril 2013 09:57

        Imaginez la marge réalisée !!!

        1 litre d’eau du robinet = 0,003 euro.
        Une carafe d’eau filtrante comme celle dont la photo illustre l’article coute dans les 30 euros.

        Le prix facturé au client tournant apparement autour de 5 euros, au bout du 6ème client, l’investisement est rentabilisé et à partir de là c’est du bénéf pur !

        Comment vendre à un prix exorbitant un service dont le client n’a pas besoin ... Ca s’appelle le politique de l’offre ...


        • Le Yeti Le Yeti 5 avril 2013 10:47

          La carafe à 5€, la belle affaire ...

          Non pas que ce ne soit pas un scandale mais depuis au moins deux-trois ans on voit de plus en plus « d’histoires d’eau » polluée apparaitre, que ce soit au robinet ou même en bouteilles (et de remise en cause de l’efficacité des carafes, justement) ainsi que de main-mise industrielle sur le précieux liquide. Nous ressentons juste les premiers effets de la pénurie d’eau potable et de la guerre de l’or bleu qui s’en suit.

          Oui c’est pour le moins problématique mais je ne vois pas en quoi c’est une surprise ...


          • Aldous Aldous 5 avril 2013 19:03

            en effet la belle affaire.


            En Grece les gens n’ont plus assez pour acheter du pain,

            A Chypre on a pillé les dépots et les banques distribuent le liquide au compte goutte...

            Au Portugal on vend le pays...

            En Espagne 25% de la population est au chomage et des espagnoles partent a Maroc pour mendier du boulot...

            Mais en France, quoi ? scandale ! On facture l’eau dans les restos !

            ... 


          • Bracam Bracam 5 avril 2013 23:38

            En somme Aldous, c’est pire ailleurs et les vrais problèmes sont d’un autre ordre, donc on ferme sa goule... Et on évite aussi de voir les signes d’un dérèglement dans les détails où se cache le diable. Et on ne va de toute manière plus guère au restaurant, lorsque les moyens commencent à faire défaut. En d’autres termes, appelons la guerre qui s’annonce, laissons la misère qui appelle la misère s’installer. Comprends pô :(


          • Esclarmonde Esclarmonde 5 avril 2013 23:44

            @ Aldous, ces restaurateurs ont la même mentalité que ceux qui poussent la Grèce ou l’Espagne à la ruine, ils ne peuvent pas nuire à autrui à une échelle aussi grande, mais c’est la seule différence !




          • voxagora voxagora 5 avril 2013 20:08

            Quel comportement dégueulasse !

            Et là où vous travaillez, est-ce qu’on peut venir en groupe vous harceler ?

          • foufouille foufouille 5 avril 2013 11:21

            un tronpa est pas un geonpi
            il a jamais assez de fric
             smiley


            • Razzara Razzara 5 avril 2013 12:55

              Ah, elle est bonne celle là, je ne connaissais pas cette nouvelle arnaque mais je dois dire que c’est pour le moins scandaleux !

              D’autant plus scandaleux que ces soit disant carafes filtrantes ne filtre pas grand chose et, mieux encore, sont souvent des nids à microbes ! Ceci car l’humidité qui y stagne et le fait qu’elles sont utilisées sur des périodes relativement longues (la cartouche), favorise leur développement. Il y a eu une enquête de 60 millions de consommateurs sur ce sujet il me semble (?), qui confirme ce propos.

              D’autre part, si ces messieurs de la restaurations sont préoccupés de nous servir de l’eau filtrée, je leur recommande le filtre Doulton : coût du litre d’eau 2 centimes d’euro, et un résultat autrement plus satisfaisant.

              http://www.aqua-techniques.biz/filtre-a-eau-Doulton-filtration-eau-pure.htm

              Un procédé connu de longue date, efficace, et qui, si on devait y trouver la une justification ’publicitaire’ digne de ce nom, est en particulier utilisé dans les ambassades.

              Ceci dit, les restaurateurs sont pour la plupart de vrai enfoirés et cela fait un bail que je ne suis plus rentré dans une de leurs officines. Si je dit cela c’est parce que payer au prix fort de la bouffe sous vide réchauffée ça me fait gerber ! Oui, oui, il sont devenus rares ceux qui font encore la cuisine pour de vrai, et si maintenant il faut y ajouter le prix de l’eau en carafe à 5 euro : non merci, je préfère passer le temps qu’il faut à préparer de bons petits plats.

              Razzara


              • jpeg06 5 avril 2013 19:46

                je ne vais pratiquement plus au restaurant le surgelé je le trouve en supermarché l’eau filtrée a mon frigo americain


              • ZenZoe ZenZoe 5 avril 2013 13:23

                Si un truc pareil m’arrivait, je déduirais tout simplement la carafe du montant total de la facture et paierais tranquillement ce que j’ai commandé.
                Pas sûr que le gargotier, rappelé courtoisement à ses obligations (le tarif de la carafe figure-t-elle sur le menu ?), sussuré à l’oreille qu’un petit message à la répression des fraudes pourrait bien être écrit s’il chipote, irait faire un barouf chez les gendarmes.


                • pbjardin 5 avril 2013 14:14

                  il faut juste faire un petit rappel : l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP ! Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Alors que l’on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier. Ce qui montre bien que les économies d’eau doivent se faire au quotidien par chacun d’entre nous !
                  pour info 60 millions de consommateurs, dans son numéro de juillet 2011, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
                  L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
                  Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
                  plus d’infos sur http://www.activeau.fr/economiseur_eau_douche_reduction_facture.htm


                  • Tipol 5 avril 2013 17:28

                    La liberté, et la démocratie, c’est le droit de le dire, et de ne pas aller là où vous ne le voulez pas.


                    • wesson wesson 5 avril 2013 17:47

                      bonjour l’auteur, 


                      et encore, faut-il préciser que ces carafes à filtres sont en fait bien souvent plus dangereuses que l’eau du robinet.

                      Il y a d’abord la cartouche-filtre qui se transforme en véritable bouillon de culture si on ne la change pas vraiment très régulièrement. Et vu le prix des cartouches, c’est une invitation à faire durer chacune bien au delà du raisonnable.

                      Et même lorsque ce filtre est neuf, d’une part il purifie trop l’eau notamment en la déminéralisant - ce qui en fait une eau très indigeste, et appauvrit le corps en sel minéraux car justement cette eau va se reminéraliser avec ce qu’elle trouve. Et d’autre part, les produits contenus dans la cartouche - genre « charbon actif » sont tout sauf innocent et peuvent avoir un impact négatif sur la santé.

                      Bref, au restaurant comme à la maison, il faut énergiquement refuser ces eaux filtrées qui peuvent être carrément impropre à la consommation.

                      • ETTORE ETTORE 5 avril 2013 19:31

                        c’est la goutte d’eau qui fait déborder la carafe !

                        Pas mentionné sur la carte, pas payé à l’addition !
                        Au rythme où on va, quand vous achèterez une paire de chaussures, on vous feras payer le cirage, ou la pizza au nombre d’olives, d’anchois, ou de poivrons.........
                        Et avec tout ça on nous sert du cheval sans nous le dire !


                        • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 avril 2013 22:10

                          Amateur de fruits, j’insiste pour avoir au moins une pomme comme dessert : 5€ la pomme sur la note, ils ne m’ont jamais revu, et je faisais ensuite des détours pour aller manger ailleurs.

                          Décidément, tout est fait pour nous faire prendre conscience qu’il vaut mieux partager chez soi avec les copains un bon petit repas venant de son propre jardin... avec une eau dynamisée si l’on a pas la chance d’avoir une source.


                        • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 avril 2013 22:04

                          Bonjour,
                          "Certes, ces machines évacuent bien le goût du chlore. Mais c’est justement le chlore qui protège l’eau des risques bactériologiques pendant 24h à 48h"

                          L’odeur du chlore qui participe donc au goût de chlore est en fait l’odeur de la réaction chimique des polysaccharides produits par les bactéries avec le chlore.
                          Donc quand on sent cette odeur qui nous semble être celle du chlore, c’est que l’eau de départ contenait des bactéries.
                          Quand on ne sent pas cette odeur, on avale du chlore (s’il ne s’est pas évaporé, donc on le respire) et toutes les études sur les interactions entre le chlore libre et les organismes vivants sont mystérieusement mises au placard...


                          • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 avril 2013 22:23

                            D’un point de vue efficacité nutritionnelle, voilà ce que j’ai appris et que j’applique avec succès :
                            il faut boire l’eau (claire) 20 minutes avant les repas (et 2h après), en effet celle-ci hydrate la muqueuse intestinale avant l’arrivée des premiers aliments solides. La muqueuse produit alors du bicarbonate de soude dont la présence lui évite l’agression des acides digestifs .
                            En procédant ainsi, la soif s’invite beaucoup moins souvent au cours du repas, surtout si des crudités ont précédé les aliments cuits.
                            Ceux qui ont développé des maladies stomacales verront leur état s’améliorer, qu’ils en fassent l’expérience !

                            Il faut boire quand la soif se fait ressentir, mais on peut la réguler efficacement en buvant aux moments opportuns.


                            • Esclarmonde Esclarmonde 5 avril 2013 23:39

                              J’ai vécu sept ans à proximité d’un resto dont les gérants n’ont jamais voulu me répondre lorsque je leur disais bonjour, du coup je n’y ai jamais mis les pieds et j’ai bien fait : mon copain les a déja surpris dans le supermarché du coin avec des grosses boîtes de légumes pour collectivité de la marque « discount » de l’enseigne du magasin.... On les revoyais en plat du jour (10€ l’assiette...) et je ne serais pas surprise qu’il fasse aussi le coup de l’eau filtré.


                              De plus en plus de restaurateurs ont cette mentalité et du coup, je vais très rarement au resto sauf dans quelques endroits bien rares où l’on ne prend pas le client pour un pigeon.

                              • ETTORE ETTORE 5 avril 2013 23:49

                                ben, l’idée serait de faire les poubelles des sois disant « restaurants » pour voir les emballages !

                                il y aurait des surprises à ne pas en douter !


                                • castalie 6 avril 2013 09:55

                                  Bonjour,

                                   

                                  Je me permets de réagir à votre billet. Je suis Thibault Lamarque, fondateur et Président de la société CASTALIE. 

                                   

                                  CASTALIE propose un procédé de microfiltration dans les hotels et les restaurants, les entreprises et les collectivités. Je souhaitais donc apporter quelques éclairages aux arguments évoqués dans votre post :

                                   

                                  1) Les carafes filtrantes présentées en illustration de votre article ne correspondent pas aux équipements professionnels de microfiltration proposés dans les restaurants.

                                   

                                  2) Les eaux microfiltrées CASTALIE, plate ou pétillante, ne se substituent pas à la carafe d’eau gratuite : elles visent à proposer aux clients une eau de qualité identique aux eaux minérales à un prix concurrentiel. Les carafes d’eau gratuite sont toujours obligatoires et disponible à la demande. 

                                   

                                  3) Comme pour les bouteilles d’eau, le prix de l’eau CASTALIE est fixé à la discrétion du restaurateur mais dans 90% des lieux où est proposé CASTALIE, elle est proposée moins chère que les eaux minérales. Les 10% restants offre CASTALIE gratuitement.

                                   

                                  4) L’eau CASTALIE peut être proposée plate ou pétillante, à température ambiante ou fraiches. Le goût de l’eau est parfaitement neutre permettant de mettre en relief les vins et les plates.

                                  Chaque bouteille est remplie à la demande, ce qui évite qu’elle stagne et cela évite également le gaspillage.

                                   

                                  5) La société CASTALIE met en place des contrats de maintenance avec chacun de ses clients pour des maintenances et des changements de filtres fréquents dans ses machines.

                                  De même qu’une formation est effectuée pour les équipes de salle pour leur permettre d’expliquer aux consommateurs le principe et leur laisser le choix.

                                   

                                  6) Une bouteille d’eau minérale parcourt 900 km en moyenne entre sa source jusqu’à la table d’un restaurant parisien, avec un impact environnemental est alarmant.

                                   

                                  Le concept CASTALIE limite considérablement cet impact sur l’environnement en proposant une eau fraiche et affinée directement sur le lieu de consommation : CASTALIE est une eau 100% locale qui limite le transport et les pollutions inhérentes. CASTALIE est servie dans une bouteille en verre conçue pour être réutilisée après un lavage sur place. Elle n’occasionne donc pas de verre perdu, pas de transport pour les consignes, ni de volume de stockage important.

                                   

                                  Comme tout nouveau produit sur le marché, les interrogations sont souvent nombreuses, et les fontaines d’eau micro filtrée ne dérogent pas à la règle.  

                                   

                                  Pourtant, utilisé ailleurs en Europe et en Amérique du Nord depuis de nombreuses années est un parfait milieu entre la carafe d’eau gratuite et chlorée et la bouteille d’eau minérale chère et salée.

                                   

                                  Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter : info@castalie.com

                                  www.castalie.com

                                   

                                  Les Castaliens

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès