Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Retour aux États-nations

Retour aux États-nations

Un état-nation est un état qui écoute et développe son peuple. S'il y a eu une situation stable dans les pays riches après la guerre, c'est parce que Roosevelt a, avec sa politique de développement, eu suffisamment d'influence pour enseigner cette politique de développement à l'Europe, créant ainsi les 30 glorieuses. La finance a empêché la stabilité dans les pays pauvres avec le taux de change variable, qui a permis de spéculer sur les problèmes des pays pauvres. Le non-développement des pays pauvres et le FMI a été la faille d'influence de la finance.

Il n’y avait au début que Lyndon Larouche, dans les années 1950, à soulever le problème d’une future crise financière, à cause d’un amas d’argent aux États-Unis et d’une zone d’influence des grandes places de marché, la City et Wall Street.

Mais comment Lyndon Larouche pouvait-il être aussi sûr de lui ? Il avait étudié Rosa Luxembourg et la bulle financière créant des guerres civiles. Il savait que les bulles financières servaient à déstabiliser les pays, et qu’il fallait mener une politique de crédit productif public où chaque pays pouvait se développer, grâce à des exportations de même valeur que les importations.

Il avait aussi étudié l’histoire, et savait que seul le co-développement permettait à une paix de durer un maximum de temps. En France Mazarin, avant Louis XIV, a utilisé sa créativité pour créer le traité de Westphalie, le premier traité à parler des États-nations. Il savait qu’un pays occupé à se développer n’a pas intérêt à partir en guerre. Il a ainsi supprimé les péages à l’intérieur des terres, en Allemagne, en France, en Espagne, permettant ainsi au commerce et aux industries de s’implanter à l’intérieur des terres. C’était la pauvreté intellectuelle qui poussait à attaquer l’autre. C’est pourquoi il avait choisi de mener de lui-même les discussions de paix, en séparant les familles voulant la guerre.

Nous aurions tout pour être heureux. Seulement il y a peu de personnes rationnelles en ce moment dans le monde. Beaucoup sont dirigés par leurs émotions. La culture du divertissement est la même culture que celle utilisée aux États-Unis du XVIIe au XIXe siècle, qui a permis à l’esclavage de durer. Pourtant l’économie de travail que permet le progrès, peut nous permettre d’interdire l’esclavagisme. Pourtant celui qui est rationnel est heureux, serein, peu envieux, compris, parce que sa recherche de la vérité et la réflexion platonique par hypothèses, associés à un loisir créatif ou social, lui permettent de satisfaire son esprit pour évoluer et se comprendre.

Certains de ceux qui veulent le retour aux 30 glorieuses se trompent, car ils ont été éduqué sans apprécier le fonctionnement économique des 30 glorieuses, qui est le crédit productif public. En effet les écoles d’économie servent avant tout à cacher les banques d’état et leur fonctionnement, qui relègue l’argent à un moyen, pas un but. La plupart des économistes que l’on écoute croient que l’inflation est normale, alors qu’elle est due à l’usure de la monnaie et la spéculation. Les banques musulmanes, autorisées en Angleterre et en Allemagne, interdisent l’usure et le taux d’intérêt, permettant alors à des contribuables de ces deux pays de devenir propriétaire. Les banques musulmanes interdisent le prêt de consommation. Le prêteur y est autant responsable que celui qui profite du prêt.

Le crédit productif public, la république instaurée par les États-nations, l’économie de travail, sont les supports permettant à une future direction politique d’instaurer la paix et de détruire l’ordre mondial du chacun pour soi, pour retrouver cet esprit de découverte et de progrès, qui nous permet, en trouvant de nouvelles ressources d’énergies, d’augmenter la démographie avec la qualité de vie, partout dans le monde, et même ailleurs, car nos sommes des individus capables de vivre en société, pour peu que nous connaissions nos droits à la raison créative.

Sources

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès