Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Rihanna défigurée : la photo scandaleuse

Rihanna défigurée : la photo scandaleuse

Un site américain publie la photo de la chanteuse Rihanna défigurée par les coups de son ex boy friend Chris Brown. Certes, cela peut aider à mieux prendre conscience du sort des femmes battues.

Mais était-il bien moral de publier cette image ? N’est-ce pas une violence supplémentaire faite à Rihanna ?

Nous avons questionné la
Fédération Nationale Solidarité Femmes à ce propos.

Rappelons brièvement les faits : le 10 février dernier la presse apprenait que la chanteuse Rihanna avait été sauvagement tabassée dans une voiture, au bord d’une artère de Los Angeles. Très vite il apparaît que l’agresseur n’est autre que le compagnon de Rihanna, le chanteur Chris Brown qui aujourd’hui risque une grosse peine de prison.

Depuis, la suite de cette histoire sordide nourrit abondamment les colonnes de la presse people. Mais au-delà de cette chronique mondaine et scandaleuse ce fait-divers nous rappelle encore une fois que les violences faites aux femmes sont quotidiennes.

Peu après cette agression, Rihanna était photographiée légalement. Mais cette photo, on ignore comment, sûrement moyennant finance, se retrouve sur un site. A quoi cela sert-il sinon à faire de l’audience ? Mais qu’ont donc à y gagner les femmes violentées quotidiennement ?

Nous avons posé la question à Laurent qui s’occupe de la communication au sein de Fédération Nationale Solidarité Femmes :

"Diffuser ce genre de photo est délicat. On doit respecter la vie privée des individus. On ne doit jamais rien faire sans l’autorisation des personnes.

Dans le cas de Rihanna, j’imagine qu’il s’agit d’une photo prise par un médecin légiste. Ce qui est gênant c’est qu’elle a sans doute été volée ou achetée et que ça ne fait certainement pas plaisir à Rihanna de voir son visage abîmé à la une.

Il ne faut pas oublier qu’elle est la victime et que ce n’est jamais formidable de se retrouver ainsi exposé. Quant à la photo en elle-même, il y a déjà eu en France des campagnes photographiques.

Lizzie Sadin en avait réalisée une. Il s’agissait d’une série de portraits de femmes violentées, des images réalisées avec leur accord, bien sûr.

Le fait que ça soit une personne très connue comme Rihanna qui est très populaire chez les jeunes, ça peut aider à faire prendre conscience du problème, comme ça a été le cas avec l’affaire Marie Trintignant.

Mais ce qui compte c’est de parler des victimes. Plus on médiatise ces affaires, plus ça aide les victimes à en parler, à sortir d’une situation de blocage et à ne pas rester dans la violence. Plus on débat de ce sujet mieux ça vaut."

Si vous êtes victimes ou témoins de violences conjugales, appelez le 3919, numéro national unique (et gratuit) destiné aux victimes ou témoins de violences conjugales .





Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Olga Olga 20 février 2009 12:46

    Effectivement, la photo en question fait froid dans le dos... smiley 
    Par contre je n’ai aucune envie de savoir à quoi ressemble son "connard" d’ex boy friend... smiley 
    (Je me suis abstenue de mettre le lien vers la photo)


    • Epeire 20 février 2009 13:12

      C’est déjà pas mal qu’elle l’est quittée je trouve. ça, au moins, ça peut donner le bon exemple : le nombre de femmes qui n’osent pas quitter leur compagnon violent pour des diverses doit être assez important, rien que ça j’espère que ça provoquera un déclic pour certaines.


    • Olga Olga 20 février 2009 13:31

      Oui Epeire, souhaitons que des femmes battues trouveront le courage de porter plainte et de quitter le "cogneur", grâce à ce triste exemple qui est évoqué dans l’article.
      Souhaitons aussi que les cogneurs soient punis sévèrement pour leur attitude immonde et ce dans l’ensemble des pays de notre petite planète... smiley 


    • morice morice 20 février 2009 13:58

       le problème n’est pas de l’avoir quitté : c’est pourquoi s’est-elle laissée séduire par un tel individu....


    • Arno_ Arno_ 20 février 2009 14:03

      "Souhaitons aussi que les cogneurs soient punis sévèrement"

      On croirait entendre une injonction de Sarkozy quand un fait divers indigne l’opinion publique. Personne n’a a decider ou en appeler a la severite de la justice. Comme si la severite de la justice suffisait a resoudre les problemes (cf. la peine de mort aux US, une fois qu’on est alle au bout de toute la severite possible et que ca ne marche pas, que reste-t-il ?). Du reste, la justice est independante.

      Que les cogneurs soient punis conformement a la loi, selon la justice de notre pays qui tient compte des particularites de chaque situation, des circonstances et des faits precis.

      La justice n’a pas vocation a rendre vengeance... Elle a pour but de faire reparer le prejudice (quand c’est possible !), de proteger la societe et les victimes d’une re-occurence, eventuellement en imposant des soins ou un suivi psychologique quand c’est necessaire, et essayer d’assurer la re-insertion du delinquant (ce qui passe necessairement par la comprehension des causes), sans quoi la case prison est un echec total, voire meme presente un risque plus grand encore.

      Le mec qui bat sa femme est soit un malade mental (qu’on peut donc tenter de soigner tout en l’eloignant de la societe le temps qu’il faut) soit quelqu’un qui vit dans un vrai malaise social (alcool, chomage, pression dans le travail, etc...). Si cela n’excuse rien, cela permet au moins de comprendre et de repondre au mieux, avant d’en appeler betement a toute la "severite" qui va de pair avec la prompte indignation propre a notre societe de l’emotion...
      Si vous n’etes pas d’accord avec ca, cela revient a dire que tout homme peut a tout momen et sans raison aucune, devenir un etre violent et sanguinaire, et qu’il faudrait donc tous nous enfermer...


    • Radix Radix 20 février 2009 14:16

      Bnjour Epeire

      Ne vous laissée pas aveuglée par le coté show-bizz de cette info, cette demoiselle a largement les moyens de se défendre et les moyens financiers pour quitter cet individu !
      Ce n’est malheureusement pas le cas de la plupart des femmes battues qui se retrouvent piégées par un boulôt sous-payé (quand elles en ont un) et des enfants à charge qu’elles ne veulent pas abandonner.

      Si c’était aussi simple que dans les magazines il y a longtemps qu’il n’y aurait plus de femmes battues !

      Radix

      Ps - A l’individu qui a suggéré qu’elle n’avait pas à vivre avec lui : il n’a jamais fait d’erreur dans sa vie ?


    • Olga Olga 20 février 2009 14:21

      @Arno_
      Je me suis mal exprimée. Il fallait comprendre ça comme un souhait que la justice soit à la hauteur de sa tâche dans des cas similaires. Ce qui est loin d’être le cas, même dans des pays dits développés. Je souhaite juste que la sanction soit à la hauteur du préjudice et qu’une personne incapable de contrôler sa violence ait une obligation de soin pour éviter la récidive.


    • Bois-Guisbert 20 février 2009 14:27

      c’est pourquoi s’est-elle laissée séduire par un tel individu....

      C’est principalement à cause de ses convictions progressistes et de ses faux airs de futur président des Etats-Unis...

      Il paraît, en outre, qu’il serait rongé par le remord, mais de là à reprendre sa compagne, il y a de la marge, elle est devenue vraiment trop moche smiley


    • Arno_ Arno_ 20 février 2009 14:29

      Compris. D’accord avec vous Olga.


    • Epeire 20 février 2009 14:29

      Radix => effectivement, quitter le domicile avec les mômes sous le bras est un brin plus dur quand on gagne le smic (j’enlève l’échelle). Mais pour les femmes qui sont coincées, le problème est parfois autant, sinon plus, dans la tête (culbabilité, manque de confiance en soi, et j’en passe). Sans parler de celle qui ont un pervers narcissique pour compagnon. Pour celles-là, je persiste à croire que ça peut provoquer un déclic. 
      Et puis, si une seule s’en tire comme ça, ça en fera toujours une de moins dans la galère.


    • Radix Radix 20 février 2009 15:41

      Bonjour Epeire

      Je comprend mieux votre post après votre réponse, malheureusement dans la plupart des cas celà reste très difficile.

      Pour avoir déménagé une amie et ses enfants en pleine journée, le "mari" était au boulôt, je me suis rendu compte que sans aide celà aurait été impossible pour elle.

      Le déclic beucoup l’on, les moyens et les amis : très peu !

      Radix

      Ps - J’aime bien les araignées.


    • Traroth Traroth 20 février 2009 16:18

      @Bois-Guisbert : Vous vous faites rire tout seul, c’est déjà ça. On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde, et personnellement, je n’ai pas envie de rire *avec vous*.

      Etrangement, en lisant votre "blague", j’ai eu comme un frisson. Mon bureau doit être moins bien chauffé que je ne le pensais...


    • Bois-Guisbert 20 février 2009 16:36

      C’est votre problème, je suis quelqu’un que les people emmerdent aussi profondément que les show bizeux, ceci dit pour vous aider à percevoir ce que je pense des people show bizeux...

      Il s’agit, dans le cas particulier, de deux personnes dont je n’avais jamais entendu parler - comme de Cantat avant le meurtre, au demeurant - et leurs vicissitudes de stars ne m’inspirent pas la moindre commisération.

      Si les faits rapportés s’étaient produits dans une famille de salariés, je ne me serais jamais permis d’ironiser.

      Mais là, avec Rihanna et j’sais déjà plus comment... Pffffffff...


    • Bois-Guisbert 20 février 2009 16:37

      Chris Brown, pardon...


    • Allain Jules Allain Jules 20 février 2009 16:50

      @Olga,

      Bonjour. C’est vrai c’est affreux. J’ai vu ça sur le site d’un ami, qui montre au départ leur belle vie en couple, puis, la photo atroce de cette jeune chanteuse. Ce mec a tué sa belle carrière. Il était salué par les plus grands....hélas, c’est un MONSTRE . Faut le dénoncer.



    • Halman Halman 20 février 2009 22:42

      Oh que oui.

      Nombre de nanas qui ne comprennent pas comment elles ont pu tomber amoureuses d’un ex pareil.

      Au début elles sont séduites par un genre qui leur plait, une certaine personnalité, mais après quelques mois de vie commune découvrent un être abject, violent, insuportable, feignant, alcoolique, violent, crade, radin, inculte.

      L’ex de ma copine, le gros psychopate qui la battait et la violait. Elle en est malade d’avoir un enfant avec cette chose.

      Nombre d’entre elles croient filer le parfait idylle avec un mari parfait.

      Mais surprise quand elles se retrouvent contaminées par le sida par un si bon mari qui va folatrer avec n’importe qui plusieurs fois par semaine. Quant ce n’est pas coucher avec sa propre belle soeur ou la copine de sa femme ou de la gosse. Un grand classique ça.

      Et on leur dit : "mais ouvre les yeux, regarde comment il est ton mec !"

      Haussement d’épaules et on se fait envoyer paitre.

      Ouvrez les yeux sur vos mecs les filles.

       smiley



    • Bois-Guisbert 21 février 2009 00:10

      Ce mec a tué sa belle carrière.

      Pas plus que Bertrand Cantat ! Après tout, c’est pas de sa faute si lui, il n’a pas tué sa victime...

      Donc, on voit pas pourquoi ce Brown serait cramé, et pas Cantat.


    • dom y loulou dom 22 février 2009 20:48

      @Arno

      soit un malade mental ou un chômeur ou autre en état de stress...

      la panoplie est malheureusement beaucoup plus large et là on en vient aux rôles que les aom impartissent aux sexes.

      dans ce cas de figure je trouve la réflexion de Morice très à propos.

      En effet, une bimbo qui se dénude dans des studios télé et un rapeur m’as-tu vu. Le mec macho à donf d’emblée, chaîne n or et roulage d’épaules. Voilà bien deux stéréotypes bien calqués sur le système, l’offre et la demande nous dit-on.

      La bimbo fière et indépendante dont le rôle est d’aguicher la convoitise des hommes et de l’autre le mâle qui ainsi voit son aimée lui faire prendre des vessies pour des lanternes.

      Il n’y a aucune excuse cependant à une telle violence, mais les bimbos doivent remettre en question cette manie de croire qu’on se fait aimer pour ses fesses et puis de trouver les romantiques ridicules et de se trouver avec des brutes en conséquence, de vouloir être aimées avant tout au lieu de suivre des stéréotypes sur ce qu’est une nana dans ce jeu de rôle médiatique qui confine à la sexualité presque exclusivement. le grand retour de la femme objet, nous assistons à cette déplorable mascarade depuis quelques années et c’est une vraie régression. parce que à trop demander aux mecs d’accepter toute provocation ingrate d’une jeune femme incapable de se tenir ni de se soustraire au désir des hommes est un calvaire pour un homme amoureux qui peut se sentir bien démuni face à une telle mode qui prône en même temps la normalité de montrer chaque partie intime de son corps sur une scène et le petit couple poétique qui tient pour la vie. Faudrait savoir ce que l’on veut. 

      Et puis de se perdre à chercher "des mecs, des vrais"...

      et qu’est-ce que c’est un mec vrais ? Un macho qui doit tenir sa femme par la nuque parce que sinon elle fait n’importe quoi avec n’importe qui ? Style foire aux bestiaux ? La garce a de beaux jours devant elle, le système l’encourageant à trouver le sensible inutile.

      La femme aussi doit se méfier de ses instincts d’animal et les trasncender si elle ne veut pas retomber dans ce cas de figure sordide etne pas forcément jouer les aguicheuses parce qu’elle s’ennuie dans la vie. je ne dis pas que c’est le cas de Rihanna, je dis que les jeunes filles doivent apprendre à trouver un équilibre entre leur besoin de plaire et le désir qu’elles ne voudraient pas attiser.

      La sourate concernant le "voile de pudeur" dans le coran indique que Mahomet trouva aussi judicieux de donner ce conseil aux jeunes filles quand elles sortent de chez elles, ne pas tout faire pour attirer le prédateur dans l’homme.

      Si on pouvait trouver un juste milieu entre le sac de patates et la panoplie cuir-latex de la maîtresse sado-maso ce serait bien.

      Heureusement que la plupart des aom sont plus équilibrés que les "sommités" qu’on présente en modèle aux jeunes... 

      Il y a beaucoup à dire sur le sujet.


    • Traroth Traroth 23 février 2009 16:47

      @Bois Guisbert : C’est bien ce que je veux dire. On peut n’en avoir rien à foutre des peoples (je ne savais pas non plus qui est Rihanna) sans trouver rigolo qu’une fille se fasse massacrer la tronche par une pauvre merde quelconque. Pour trouver ça drôle, il faut déjà être sacrément limite soi-même, si tu veux mon avis... smiley


    • Sébastien Sébastien 20 février 2009 13:08

      La photo est affreuse et bien que cette chanteuse soit un personnage public, il y a des limites a respecter. En plus je ne crois pas que le fait que des celebrites se fassent tabasser fasse baisser les stats des violences conjugales. Y’a-t-il eu moins de violences apres le cas Trintignant ?

      Je suis certainement bete et mechant mais la seule solution c’est la taule a coup sur. Il n’y a pas d’excuses, pas de circonstances attenuantes. Dans un couple on s’engueule, c’est un fait, mais les violents devraient recevoir une bonne lecon.


      • Epeire 20 février 2009 13:14

        Si si, je me souviens qu’on avait parlé d’un effet certain après l’affaire Marie Trintignant : l’époque, les appels à l’aide aux standards téléphoniques avaient considérablement augmentés : il y en a à qui ça a du servir d’électrochoc.


      • Halman Halman 21 février 2009 11:42

        Oui Epeire, quelques femmes se sont peut être posé des questions, d’autres ont ouvert les yeux sur leurs mecs et les ont vus d’un jour nouveau et salutaire.

        Mais les mecs : "Ah non moi je ne suis pas comme ça ce n’est pas possible".

        Moi j’ai dis à ma copine, si jamais je lève la voix ou la main sur toi ou si je me comporte mal dis le moi, engueule moi, tape moi.

        Effectivement, un jour que j’ai perdu patience avec son insuportable ado de fille elle m’a remis a ma place, elle a bien eu raison et je n’ai plus jamais recommencé.

        Mais combien de "mecs" ont les burnes de remettre en question leur supériorité de mâle à la c*** ?


      • Internaute Internaute 20 février 2009 14:30

        Comme cela elle apprendra à mieux choisir ses relations.


        • brieli67 20 février 2009 14:36
           
          lui AUSSI

          c’est pas évident du tout d’être consort d’une telle créature !

          Il y a aussi de la violence verbale

          et des femmes qui battent leur compagnon

        • brieli67 20 février 2009 15:31
           
          une candide MLF qui moinse mon propos objectif !



        • Traroth Traroth 20 février 2009 16:20

          Les affreux d’Agoravox sont tous venus, on dirait.


        • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 20 février 2009 16:34

          ce n’est certes pas le sujet mais des hommes battus ça existe.


        • brieli67 20 février 2009 17:53
           
          c’est vrai t’es expat !
          Amuse toi ou renseigne toi sur les pépés de la caravanne Bruxelles - Strasbourg.....
          La gente bureaucratique en goguette.... un temps ex-Coco girl actuellement des minois de BB ou de Starac...

          Te dis pas si tu t’amouraches d’une telle Ovni .....

          La "Schneck" l’escargot bien baveuse ....

          Tu connais le proverbe ? alsacien ?



        • Halman Halman 21 février 2009 11:52

          Pas forcement, au contraire.

          Souvent les femmes pour diverses raisons reprennent un compagnon du même genre, qui les bat aussi.

          Parce qu’il semble différent mais au fond ne l’est pas.

          Parce qu’elles tombent sous le charme toujours du même genre de mecs.

          Parce qu’elles ne se rendent pas compte qu’elles tombent sous le charme de quelqu’un de quasi identique.

          Et le cauchemar recommence.

          J’en connais, cela doit mériter une bonne psychothérapie, qui tombent toujours amoureuses des psychopates, de grands névrosés associaux violents aux lourds quasiers judiciaires.

          Et elles disent elles même qu’elles craquent pour les truands.

          Et elles se retrouvent à l’hosto ou en prison.

          Quand je bossais dans un service de radiologie, on voyait toujours les mêmes nana rapliquer avec des fractures, des échymoses, des yeux au beurre noir. Elles avaient à peine largué un furieux qu’elles se jetaient dans les bras d’un autre.

          Que dire à ces nanas qui tombent amoureuses d’un fou furieux de rappeur de NTM alors qu’elles savent qu’il bat ses compagnes et les hotesses de l’air.

          Inconscience ?

          On peut toujours leur dire "fais attention il est malade il va te maltraiter". Mais la fille amoureuse, aveuglée de nier l’évidence bien sur.



        • boris boris 20 février 2009 16:30

          Dans ce milieu show biz, ce n’est que ligne de coke, alccol à longueur de temps, les neuronnes craquent, les coups partent, la déchéance humaine sur papier glacé.


          • brieli67 20 février 2009 18:29
             
            c’est Photoshop limite ...

            des carresses...
            Parce que les phalanges et les phalangettes bien ciblées, le râletier en dégomme.
            Ces lèvres pulpeuses .....humm.. c’est comme lors d’une séance confrère docteur spécialiste en esthétique.
            Même pas de cocard ...
            L’était manchot son gugusse....

            Erreur de jeunesse. Si le verbe est dépassé c’est le geste !
            A l’avenir - quoique ça coûte, il faut se barrer !



          • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 21 février 2009 12:45

            Brieli67,

            le dernier qui a tenu un discours aussi malsain devant moi , etait mon ex-beau pere qui apres avoir battu ma mere s’est retrouvé au sol devant ma colere.
            Qu’es ce qu’il ma repondu pour que j’arrete de le cogner ??

            "c’est ta mere qui ma cherché" , il s’en ait prit deux de plus !!!!

            Il n’y a pas de place pour ça , quand une femme vous insulte , vous insupporte , vous rend violent , il faut la quitté pas la battre !!!!


          • K K 20 février 2009 20:22

            Cette affaire montre bien que malheureusement toutes les classes sociales sont touchees par la violence domestique. Je ne chercherai pas a voir les photographies, mais je pense que c’est une bonne chose de parler de ce cas.
            Esperons que la justice le punira a la hauteur de son acte.


            • Canine Canine 21 février 2009 05:36

              Je suis le seul a trouver qu’il est difficile de se prononcer sans avoir vu la photo, ce qui rend le débat passablement paradoxal ?


              • K K 21 février 2009 13:07

                Personnellement, je n’ai pas besoin de voir les images. Je les imagine tres dures. J’ai vu une fois une femme battue a l’hopital. Elle etait face a moi dans la salle d’attente. Croyez moi, c’est un "spectacle" que je ne souhaite plus revoir de ma vie. Entre le visage tumefie et les marques de strangulations, c’est absolument atroce.


              • Nathan Nathan 21 février 2009 09:16

                 Très belle photo.


                • abdelkader17 21 février 2009 11:07

                  Voici comment la société du spectacle achète ce qu’il reste de peu de conscience dans ce bas monde,loin de negliger la violence conjuguale qui touche toutes les catégories et milieux socioprofessionnels, ceci est un vase dèbat, on anesthésie le petit peuple avec ces bétises.
                  Je me demande pourquoi les citoyens aujourd’hui font autant de fixation, et idolatre le peuple élu par les médias et se dépossèdent un peu plus chaque jour de leur outil de conscience.
                  On s’en fou de Rihanna et consort, on fabrique du sensationnalisme, l’explosion de la presse people est un très bon révélateur des tendances sociétales, remplacer l’esprit critique, la culture, par le divertissement marchand.

                  Les spectateurs ne trouvent pas ce quils désirent, ils désirent ce quils trouvent.


                  Le spectacle nest pas un ensemble dimages, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images.

                  Guy Debord.


                  • Olga Olga 21 février 2009 12:33

                    @abdelkader
                    Personnellement je me fiche totalement de la Rihanna en tant que "people marchandisée". Je la vois comme une femme battue parmi de nombreuses autres femmes battues...
                    " La société du spectacle ", il est vrai, ne s’intéresse qu’à la marchandisation de l’image des "people". Les affaires sordides et spectaculaires en sont donc le fonds de commerce, et le spectateur un consommateur passif, abêti, hypnotisé... Un consommateur sans conscience, prisonnier des travers de la société marchande qui, au final, ne profite qu’à une élite bien consciente elle de cette situation. smiley 


                  • USA 613 21 février 2009 13:08

                    Jamal Derrar, ce nom vous dit-il quelque chose ?
                    Sohane Benziane vous connaissez ?
                    Elle était jeune et jolie, elle vivait heureuse et croquer la vie qui lui souriait. Sohane était mineure je crois
                    Elle avait pour petit copain Jamal
                    Tous deux habitaient la même cité dans Paris ou sa région
                    Tous étaient musulmans
                    Elle était vivante
                    Lui, dans le sous-sol, l’a aspergée d’essence y a mis le feu et a refermé la porte du local à poubelles sur elle hurlant de douleur
                    On appréciera
                    Personne n’a entendu les hurlements
                    Personne n’a senti les odeurs âcres et nauséabondes dégagées par les graisses humaines qui fondaient sous l’intensité du feu.
                    On le sait les odeurs d’un corps humain était perceptibles dans toutes les villes et villages voisins des camps.
                    Des Polonais ont témoigné MAINTENANT sur les odeurs TERRIBLES venant des camps
                    NUL n’ignorait ce qui se passait
                    Idem pour Sohane
                    Elle était jeune, jolie, la vie lui était promise et lui souriait
                    Il a fallu qu’elle tombe sur un certain Jamal
                    D’autres jeunes femmes ou femmes TOUTES Musulmanes subissent les affres des agressions de leur propre famille ou d’hommes pour des raisons "VALABLES" 
                    Dans leur cas il s’agit de "crimes d’honneur" 
                    Les Turcs en Occident ont exporté cette coutume locale
                    Merci la Turquie
                    Bernard (?) Canta (?) n’est pas musulman n’est pas Turc, ne vit pas dans une cité...
                    Il y a plein de filles qui ont partagé le sort de Ndine Trintignan
                    Non elle n’était plus jeune
                    Non elle n’était pas musulmane
                    Non elle n’était pas Turque

                    Alors

                    - malgré tous ces malheurs qui surviennent à des femmes musulmanes (SOUVENT mais PAS seulement) 

                    - malgré toutes ces camapgnes JUSTIFIEES pour défendre les femmes

                    MA QUESTION
                    En quoi

                    - TOUTES ces campagnes

                    - TOUTES ces condamnations INSUFFISANTES de leurs agresseurs
                    diminuent-elles le nombre des agressions de ces femmes ?

                    Il y a des femmes malades, il y a des mecs complètement s"shtarbés" (?) qui sont capables de perpétrer de telles horreurs

                    J’imagine les hurlements de Sohane, les odeurs dégagées par ses graisses qui fondaient et Jamal derrière la porte avec son complice qui ont pu endurer SANS remords SANS réagir ce qu’ils faisaient subir à cette gamine de 17 ans je crois.

                    Il y a une déficience d’éducation de certains et ceci devrait peut être décelé à l’école
                    Mais il y a un problème civilisationnel AUSSI

                    L’autre jour j’ai vu sur KTO-TV (on peut voir la vidéo en ligne) sur le sort des Chrétiens à Gaza
                    Le reporter de rappeler qu’il a assisté à une histoire de tentative de viol en Cis-Jordanie, pas à Gaza. La victime une Arabe chrétienne. D’autres Arabes assistent à la tentative de viol par des Arabes, ils s’interposent et sauvent la jeune fille d’un rapt et d’un viol en bande. Tous sont appréhendés par la Police d’Arafat ou d’Abbas je ne me rappelle plus et tous sont amenés au poste. Là les Arabes chrétiens qui se sont portés au secours de la jeune arabe chrétienne ont été eux arrêtés et les assaillants musulmans eux n’ont pas été inquiétés. C’est cela le sort des femmes chrétiennes à Gaza mais aussi en Cis Jordanie.

                    Donc l’éducation est une chose, la civilisation et le respect de l’Autre une autre quel que soit le sexe, les croyances... tous d’être bafoués et au nom de quoi avec la bénédiction de combien d’internautes...

                    Ceux qui soutiennent et donnent leur bénédiction à tous ces faiseurs de haine devraient s’intérroger sur les conséquences de la portée de leur soutien....

                    Combien de partis politiques soutiennent des mouvements fascistes
                    Le fascisme existe à droite... il est tout aussi destructeur et ravageur que monstrueux à gauche

                    Combien de femmes sont sauvées par toutes ces manifestations ?
                    Combien de prédateurs ou ceux qui leurs apportent leur soutien se sentent coupables et remis en question ?


                    • dom y loulou dom 22 février 2009 21:47

                      @USA 613

                      vous allez arrêter de toujours TOUT ramener à israel et à gaza ? 

                      Qu’est-ce que vous nous racontez-là ?


                      On ne nous parle pas ici des cas de psychopathie ni de zones en guerre où l’injustice ne peut que fleurir, mais de violence domestique comme on en trouve malheureusement partout, ne mélangez pas tout.

                      Rappelons aussi qu’un malheur est très vite arrivé et que nos jugements "irréprochables" ne servent à rien si ce n’est à rajouter de la souffrance là où il y en a déjà suffisamment et je pense là à quelqu’un comme Bertrand Cantat.


                      Comme si le moyen-orient faisait office de modèle pour quoi que ce soit ... "voyez comment sont les musulmans !" 

                      Affligeant, une vraie lobotomie, une grave obsession maladive ma parole. Cela n’a aucun rapport avec le sujet de l’article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès