Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sarkozy invite des internautes à une table ronde sur les droits (...)

Sarkozy invite des internautes à une table ronde sur les droits d’auteur

Nicolas Sarkozy a organisé aujourd’hui une table ronde en « invitant des internautes » à un débat, avec des artistes et des majors, au sujet de l’épineuse question des droits d’auteur. Voici un premier compte rendu rapide de Loïc Le Meur, qui faisait partie des invités.

Nicolas Sarkozy a ouvert la réunion en précisant que :

  • la création n’était pas gratuite, et que si l’on tue les droits d’auteur, c’est une castatrophe, il faut protéger les créateurs
  • il ne croit pas à la licence globale
  • ceux qui téléchargent ne recherchent pas toujours la gratuité
  • la culture gratuite est un mythe, quelqu’un paie toujours à l’arrivée
  • les licences alternatives sont possibles dans le cadre de la loi si les artistes sont rémunérés
  • il existe des contraintes légales pour des artistes qui souhaitent diffuser gratuitement leur musique, liées au fonctionnement actuel de la Sacem
  • il faut garantir le succès du logiciel libre, un des fleurons français
  • il faut permettre l’interopérabilité des formats achetés légalement
  • l’idée selon laquelle il faudrait mettre en prison ceux qui téléchargent pour leurs besoins privés reviendrait à créer autant de prisons qu’il en faudrait pour incarcérer tous ceux qui fument du cannabis de temps en temps

Jean-Jacques Goldman a exprimé son accord, du moment que "la répression de ceux qui volent" est appliquée. Calogero : "si [quand j’ai démarré] cela avait été comme aujourd’hui, c’est clair que je ne serais plus là".

Pour Denis Olivennes, PDG de la Fnac, "il faut empêcher le téléchargement sauvage et gratuit. Il s’agit de vol, à partir du moment où les droits n’ont pas été payés. Il faut bloquer le téléchargement sauvage, rémunérer à la consommation." (Il est également hostile à la licence globale).

Vincent Frérebeau, producteur indépendant de disques, précise que "chaque disque produit a un point mort de 30 000 exemplaires, en dessous de ce chiffre, ils ne peuvent être rentables".

Nicolas Sarkozy a évoqué 6 points pour avancer :

1. La solution est le développement de l’offre légale : diversité et prix (accessibilité par les prix). Compatibilité des fichiers.

2.Le peer to peer est l’économie de l’échange : l’Internet rend accessibles des choses qui ne le seraient pas sinon. Si vous tuez une partie de la création parce que vous avez été au bout de l’accessibilité, l’échange, ce ne sera que quelques artistes et quelques majors (pardon Pascal Nègre, Universal Music). La rémunération doit être attachée au nombre de consultations.

3. On ne peut pas accepter le piratage, le piratage doit être défini et sanctionné (le site qui pirate de manière industrielle est particulierement visé).

4. Pas de refus de la gratuité pour faire connaître les auteurs qui le souhaitent (JJ Goldman a ajouté qu’il était d’accord, et les maisons de disques le feront aussi)

5. Protéger l’open source français

6. Promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat, les nouveaux métiers qui découleront de cette transformation, comme la radio libre a permis la création de grandes radios comme NRJ

JJ Goldman a rajouté que comme pour la sécurité routière, il fallait mettre en place plus de radars...

Je reviendrai sur mon sentiment, je voulais juste jeter quelques notes. Je suis satisfait de la réunion et de la prise en compte des points des internautes ; Jamendo, Chryde et moi, nous nous sommes largement exprimés.


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • N.D. (---.---.234.187) 16 janvier 2006 20:33

    Si je puis me permettre, l’émission d’Alain Finkielkraut (cf. lien) avec le député socialiste Patrick Bloche et le P.-D.G. de la FNAC, Denis Olivennes était (sûrement) beaucoup plus intéressante que les propos de ce ministre de toutes les tribunes qui révise ses notes avant de prendre la parole sur des sujets sur lesquels il n’a pas de compétence.

    Quant à JJG, comparer la route et ses morts au piratage sur le net ... no comment. Pour finir, les lois liberticides devraient commencer à nous faire frémir.

    En conclusion, je n’ai pas encore d’opinion sur la question ni de solution à la quadrature du cercle.


    • l’apprenti humaniste 12 juin 2008 13:11

      Une petite part de paranoïa prête à transformer toute loi, proposition, parole, acte, pensée du président en liberticide... ? Je ne sais plus qui a dit en gros : "Sans règles, personne n’est libre". De plus, il est évident que les esprits de la société actuelle ne permettent pas de légaliser l’anarchie générale, donc il faut réfléchir à des lois qui ménagent les libertés de tout le monde, y compris des producteurs, mais aussi bien évidemment celles des consommateurs.


    • (---.---.162.15) 16 janvier 2006 22:08

      Pour respecter les logiciels libres, il faut d’abord s’opposer au projet de loi liberticide qui considére comme délinquants ceux qui refusent les DRM et autres systèmes propriétaires qui cadenassent la circulation des fichiers.

      Respecter le logiciel libre, c’est d’abord signer la pétition. M. Nicolas Sarkozy ne l’a pas signée et quand on sait qu’il est ministre de l’intérieur, on comprend qu’il veut, comme son collègue de la culture, policer l’Internet et l’informatique. Bas les masques.

      Am.


      • Charbax (---.---.25.151) 17 janvier 2006 01:36

        Loïc, j’imagine que tu n’est pas pour la Licence Globale, et que probablement aucun des internautes invités avait des arguments forts pour la Licence Globale. Ca serait bien si tu poste un videocast de cette discussion..


        • Didier (---.---.95.172) 17 janvier 2006 02:25

          « Je suis satisfait de la réunion et de la prise en compte des points des Internautes ». Eh bien, Loïc, j’espère que vous ne faites pas partie des français qui achètent parfois des DVD dans les rayons DVD « Zone1 » de la Fnac, car, en l’état du projet de texte du gouvernement, l’utilisation d’un lecteur dézoné, qui contourne une mesure technique de protection et qui n’a rien d’illicite pour l’heure, sera passible de 3 ans de prison et 300 000 euros d’amende.


          • Shiva (---.---.119.215) 17 janvier 2006 09:22

            Ce qui est amusant avec ce texte, c’est qu’il est anti démocratique au possible. On invite que les industriels, et on oublie la vox populi.

            Ne vous inquiétez pas, on fera un chouette listing des députés « pour » ou « contre » la licence globale pour nous aider dans nos futurs choix électoraux. Ce n’est pas du lobbying comme certain, C’est ce que l’on appelle tout simplement la démocratie !

            /////

            il y a potentiellement 6.1 millions de Français connectés sur Internet donc autant de votants.

            On table sur 10 millions de connectés en fin d’année 2006.

            Des carriêres et des ambitions politiques risquent de s’arrêter net.

            Qui dirige le pays ? Les citoyens ou les industriels ?

             smiley


            • alex (---.---.215.78) 26 mars 2006 15:34

              Les citoyens certes dirigent le pays mais certainement pas les internautes. Je suis pour le téléchargement mais je comprends le souhait des artistes de se protéger. D’ailleurs, lorsque j’aime un artiste j’achète son CD et vais voir son concert. Sans cela je vois mal comment ils peuvent exister. Tout les artistes ne sont pas des Wampas, Trio ou autres et ne font pas de la scène toute l’année.

              Les sanctions sont disproportionnées et font sourire. Quant aux Majors, elles sont pathétiques : elles essaient vainement de sauver un monopole qu’elles ont déja perdu de leur faute : mauvaise appréciation de la force du net à temps, CD bcp trop chers...

              Néammoins, je comprends les artistes et quand on aime vrt, on achète...


            • gloups (---.---.166.95) 26 juillet 2006 16:21

              je comprend tout a fait le point de vue des artistes et de ceux qui pensent que ne pas payer pour une oeuvre est illegal.. je ne suis pas contre la remuneration des artistes de ce fait.

              Cependant dans l etat actuel des choses, me dire qu il faut que je paye une oeuvre que je telecharge quasiment le meme prix q un cd.. non je refuse ! tout simplement parce que je n achete pas le support materiel. Donc c est de l arnaque pur et simple tout simplement parce l oeuvre que je telecharge sur mon ordinateur est virtuelle, c est a dire sans support materiel et que je peut la supprimer d un simple clic a tout moment. ( je n ai pas de graveur)

              la licence globale j etais pour. Je pense que l on aurait pu se mettre d accord sur le fait que laisser a la disposition des internautes un logiciel gratuit permettant de telecharger ce que l on veut ( parce que l’ on ne peut pas condamner quelqu un qui l heberge a l etranger !) devrait etre pris en compte. Mais y a t il une loi qui a part condamner les utlisateurs, interdit aux FAI francais l’hebergement de sites internet ou l’on peut telecharger gratuitement les logiciels de p2p ? NON bien sur !... En tout cas la loi francaise ne le dit pas explicitement ( a part dire que celui qui diffusera le logiciel de p2p sera puni d une forte amende.

              Ce qui veut donc dire que si l utilisateur se fait condamner parce qu il telecharge, il peut donc ce retourner contre le FAI qui heberge le site qui permet de telecharger le logiciel en question ?

              malheureusement ce sont les utilisateurs qui n’on pas tous conscience de ce qu il font qui payent pour ce vide juridique totalement hipocryte.... pendant ce temps l etat se frotte les mains, a l’idee du « vivier » que represente les millions d internautes qui telechargent.


            • gloups (ajout) (---.---.166.95) 26 juillet 2006 16:39

              je comprend tout a fait le point de vue des artistes et de ceux qui pensent que ne pas payer pour une oeuvre est illegal.. je ne suis pas contre la remuneration des artistes de ce fait.

              Cependant dans l etat actuel des choses, me dire qu il faut que je paye une oeuvre que je telecharge quasiment le meme prix q un cd.. non je refuse ! tout simplement parce que je n achete pas le support materiel. Donc c est de l arnaque pur et simple tout simplement parce l oeuvre que je telecharge sur mon ordinateur est virtuelle, c est a dire sans support materiel et que je peut la supprimer d un simple clic a tout moment. ( je n ai pas de graveur)

              la licence globale j etais pour. Je pense que l on aurait pu se mettre d accord sur le fait que laisser a la disposition des internautes un logiciel gratuit permettant de telecharger ce que l on veut ( parce que l’ on ne peut pas condamner quelqu un qui l heberge a l etranger !) devrait etre pris en compte. Mais y a t il une loi qui a part condamner les utlisateurs, interdit aux FAI francais l’hebergement de sites internet ou l’on peut telecharger gratuitement les logiciels de p2p ? NON bien sur !... En tout cas la loi francaise ne le dit pas explicitement ( a part dire que celui qui diffusera le logiciel de p2p sera puni d une forte amende.

              Ce qui veut donc dire que si l utilisateur se fait condamner, peut t il donc se retourner contre le FAI qui laisse acces au site qui permet de telecharger gratuitement le logiciel en question ?

              Nous sommes capables d interdire dans une certaine mesure les sites a caractere pedophile, zoophiles, terroristes etc.. mais interdire l acces au site qui permettre de telecharger les logiciels de p2p...on dirait que personne ne veut en entendre parler ! et surtout pas Donnedieu de Vabre, notre ministre de la culture qui vient se la raconter avec sa « loi vivendi. »

              malheureusement ce sont les utilisateurs qui n’on pas tous conscience de ce qu il font qui payent pour ce vide juridique totalement hipocryte.... pendant ce temps l etat se frotte les mains, a l’idee du « vivier » que represente les millions d internautes qui telechargent.

              Ce n est pas aux utilisateurs de payer pour une loi qui ne se donne pas les moyens, et qui ne permet pas d d eradiquer la source du mal sachant qu il y a des millions d internautes qui telechargent, ou alors c est une bien mauvaise loi.


            • Pandantagueul (---.---.166.95) 26 juillet 2006 17:13

              Et la Chine, elle fait quoi la chine avec les droits de l homme sur internet ?


            • (---.---.166.95) 26 juillet 2006 18:02

              alors sur le moteru de recherche d orange tapez edonkey2000 vous en trouverez 19 pages.

              Bon telechargement illegal.


            • tristan (---.---.166.95) 26 juillet 2006 18:02

              alors sur le moteur de recherche d orange tapez edonkey2000 vous en trouverez 19 pages.

              Bon telechargement illegal.


            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 17 janvier 2006 09:32

              C’est nouveau, il manquait plus que cela... Enfin, c’est normal, à cause du piratage, son ami Didier Barbelivien n’arrive pas à vendre un seul album alors ça peut se comprendre...


              • schloubroumph (---.---.166.95) 26 juillet 2006 17:05

                « je ne vend plus rien c est la faute aux affreux pirates »

                ah bon pourquoi tu vendais quelque chose avant ?

                ah si la marseillaise de l UMP a capella pardon !


              • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 17 janvier 2006 09:34

                Ce qui me fait sourire et de voir Calogero et Goldman si proche de leurs sous alors qu’ils ont une fortune bnien établi... Qu’en pense Didier Wampas, artiste beaucoup moins médiatique ? ’Le piratage me fait plaisir car l’important est que les gens écoutent ma musique’.

                Ouf, il existe encore des artistes désintéressés...


                • vincent (---.---.131.14) 18 janvier 2006 14:27

                  moi je suis d’accord avec j-j mais je te repond ludovic si toi tu etait artiste debutant en periode de vache maigre tu accepterais qu’on te pirate je pense que tu aimerais pouvoir gagner ta vie en vendant tes disque por pouvoir poursuivre ta cariere ?? vincent sseb500@hotmail.com


                • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 19 janvier 2006 16:50

                  Sauf que les artistes en début de carrière gagnent surtout leur vie à partir des concerts et autres animations... Les bénéfices sur les albums sont très minimes (à cause des intermédiaires), certains albums ont même été édités à perte...


                • Thierry B (---.---.208.203) 20 janvier 2006 19:19

                  Tous ces artistes (et bien d’autre que JJG et Calogero)sont effectivement bien établis, le peer to peer vient à point nommé pour contrebalancer le poids excessif des majors et des artistes déjà populaires. Leurs salaires sont-ils raisonnables ? Doit-on payer à chaque fois que l’on regarde une sculpture dans la rue ou un tableau dans une galerie ? Bien sur un artiste doit être payer voir être subventionné, et si c’est possible pourquoi ne pas installer des compteurs de téléchargement qui permettrait d’établir la rémunération des ayants droit grâce aux taxes existantes sur les cd et dvd ? La création n’aurait-elle pas tout a y gagner ? Peut-on encore payer un disque 20 euro alors que sa fabrication en a coûté 10 fois moins... L’industrie du disque n’évolue pas depuis la fin des vinyles. soit depuis 22 ans avec le même plastoc merd... souvent cassé, sans parole, etc. Doit-on continuer à payer un cd entier pour 2 morceaux réellement appréciés ? Tous ces excès bien orchestrés par les majors qui nous ont depuis bien trop longtemps pris pour des vaches à lait... Le train est en marche, ceux qui téléchargent sont souvent bien jeunes, (pas seulement) ont du mal a se loger, sont surexploités quand ils trouvent un emploi, n’oublier pas messieurs les politiques que ces derniers sont les futurs élus et qu’ils décideront des lois, malgré, l’entêtement des majors à vouloir garder leurs privilèges, cela ne s’arrêtera pas pour la simple raison que le contrôle des droits d’auteur est ingérables.


                • yal (---.---.45.197) 25 janvier 2006 15:48

                  le problème c’est qu’il ne vendrait rien puisqu’aucune « majors » ne signerait avec lui. Alors que la liberté d’accès à sa musique peut éventuellement lui permettre 1- de s’implanter dans un marché actuelement très fermé. 2- de lui ouvrir les portes de la scène. 3- que sa musique enfin connue puisse être reprise par d’autres et lui donc générer des droits d’auteur. Tout ce débat mériterait d’être récalé dans son contexte et ses enjeux à savoir l’économie.


                • Olivier 03 (---.---.192.157) 27 juillet 2006 11:00

                  oui, mais le but final ce n’est pas la galette, c’est quand meme la prestation/la chanson/musique, ils veulent vendre leur bout de plastique point barre. Je suis archi contre le fait qu’un mec bosse pendant 3 mois et vive le reste de sa vie avec des droits d’auteurs !!! Pourquoi ils visent tous la porshe ? pourquoi ils n’auraient pas un salaire ? ha bah oui ca les priverait de jack pot. ils me font marrer : ecoutez leurs paroles, de belles paroles sur l’amour, les p’tites fleurs, la faim dans le monde et regardez leur discours quand la porshe est en danger ! je passe un paquet d’artistes dans le meme camp que les politiciens. Sauf que je continue à aller voter mais que je boycotte les cd et autres trucs DRM’isés, meme des artistes que j’aprécie et si je ne peux pas telecharger je reviens à l’enregistrement numérique par la TNT, je n’aurais que la soupe televisée, mais ca me fera l’occasion de leur faire un gros doigt d’honneur. Et j’en profiterais pour baisser mon abo internet de 10 mega à 512ko. que mes propos fassent crever caloj et obispo la bouche ouvert, c pas grave, le telechargement la mort de la culture ? la culture obispoèsque et starac comme on nous en sert depuis des années : je suis pour sa disparition. Qu’on m’empeche de telecharger, soit, mais on ne pourra jamais me forcer à acheter !


                • (---.---.245.21) 17 janvier 2006 10:27

                  Tout le monde oublie que le titre d’artiste est gakvaudé. Vendre un million de galettes comme mc do vend ses Hamburgers c’est être un industriel par un artiste. Vous imaginez Van gogh sortir des toiles à la chaine ? Encore un abus de langage .. Sarkophage http://sarkostique.over-blog.com


                  • (---.---.104.22) 17 janvier 2006 13:03

                    C’est pas très bon comme raisonnement : ce n’est pas la production qui est industrielle (on sort 1 disque, on peint 1 tableau), c’est la distribution qui l’est (on vend 10000 exemplaires du CD ou de la reproduction du tableau de Van Gogh). Et tu remarques que ce n’est pas Van Gogh qui fait les reproductions. On ne va quand même pas reprocher à des gens qui ont du talent d’avoir du succès.


                  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 17 janvier 2006 13:13

                    Sauf que les Pink Floyd, les Beatles, les Rolling Stones réussissent l’exploit d’être les plus gros vendeurs d’album... tout en étant talentueux. Mais ça me gonfle de voir ces ’artistes’ vendre des albums à la chaîne et crier au génie... A se compte-là, ça voudrait dire que les Boys Band et les Staracademiciens ont plus de talents que Mozart...


                  • Globalia (---.---.212.160) 26 juillet 2006 17:26

                    « On ne va quand même pas reprocher à des gens qui ont du talent d’avoir du succès. »

                    Non, on reproche à certains qui ont du succès de ne pas avoir de talent


                  • (---.---.254.6) 17 janvier 2006 10:31

                    Je veux pas de licence globale, je veux pouvoir acheter ma musique pas cher et sans DRM.

                    Celui qui propose ca, je vote pour lui.

                    Quand à Goldman et consors, qu’ils se rassurent, ca me viendrait pas à l’idée de pirater leur purée.

                    Pourtant, ils touchent des tunes quand j’achete des CD vierges ou mon lecteur MP3 alors que j’ai déjà payé mes CDs.

                    Ca commence à m’énerver sévère ce texte. Le résultat finira dans les urnes.


                    • Didier (---.---.95.172) 18 janvier 2006 01:47

                      « pas de licence globale » et pas de « DRM ». Certes, mais pour ce qui est des DRM, les carottes sont déjà cuites : une directive a déjà été adoptée sur le sujet (de façon trsè peu démocratique je te l’accorde) et doit être transposée. On a plus le choix - sauf à ce que tu sois prêt à sortir dans la rue avec ta fourche.

                      La seule issue est alors d’user de toutes les libertés résiduelles que nous permet encore la directive, dont la licence globale fait partie. Et à la différence de la taxe sur les supports (dont la juste répartition des profits aux auteurs est un exercice vain), celle-ci permettrait de rémunérer de façon très juste les auteurs dont les oeuvres sont réellement téléchargées par les internautes, compte-tenu de la technologies, y compris les plus petits. C’est justement sa pertinence qui effraie le plus le PDG de la Fnac (celui-est le premier à prôner des offres forfaitaires de téléchargement en ligne). cf. deux autres articles d’Agoravox

                      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=5809

                      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=5933


                    • AXELJJG (---.---.51.42) 19 janvier 2006 22:02

                      TON OPINION SUR JJG,TU LE GARDES POUR TOI !!!CE N’EST PAS LE DEBAT DU JOUR. MOI,J’ADORE LA PUREE.


                    • Cin (---.---.6.98) 23 mars 2006 15:16

                      Je suis d’accord avec toi ! JJG est l’un des chanteurs les plus populaires de sa génération et c’est pas parce qu’un mec dit que c’est de la purée que ça va changer quelque chose.Moi, je suis jeune (20 ans) et je l’écoute en boucle. JJG est sûrement l’un des chanteurs d’aujourd’hui qui s’est resté discret et humble ! Qui t’es toi pour juger un artiste qui a vendu plusieurs millions d’albums ?


                    • alex (---.---.215.78) 26 mars 2006 15:41

                      Vu ton témoignage, ça m’étonnerait qu’entre un téléchargement de titres peu cher et un gratuit, tu sortes le chéquier.

                      Quant à la puissance des urnes, tu vas faire quoi ??

                      Le futur président élu sur le programme :« suppression de la taxe SACEM », ça fait rigoler !!


                    • alex (---.---.215.78) 26 mars 2006 15:43

                      Ah et au fait...J’adore la purée moi aussi...


                    • laurent (---.---.102.168) 18 avril 2006 22:32

                      Voila encore une fois de la non-réflexion en concentré... Voter pour celui qui nous offre des avantages sans que la bonne foi puisse jouer à quelque moment que ce soit... D’abord, si les artistes n’ont plus le droit à gagner leur vie grâce aux chansons qu’ils écrivent, réduisons la musique (et pourquoi pas alors la peinture, la sculpture) à des activités de week-end pour fonctionnaires en manque de sensibilité... Quelle belle idée...

                      Je regrette, mais à partir du moment ou un artiste constate que sa musique (qu on l apprécie ou non, qu il ait déja fait ses preuves ou non) peut soit être achetée soit être copiée et téléchargée sur internet sans qu’il lui en revienne le moindre droit d’auteur, c’est similaire à avoir le choix entre acheter un journal people quelconque (le droit a l information sérieuse me semblant plus complexe comme problème) soit en librairie, soit à en faire des photocopies au trentième du prix...

                      Non seulement ça n encourage personne à se lancer dans une carrière de compositeur (qui n ont pas les concerts comme source de revenus, eux !), mais en plus c’est profondément injuste, car les artistes n’ont pas le privilège de produire des denrées « matérielles » dont la seule possibilité est l’acquisition physique (veine pour le boulanger, internet ne menace pas encore ses activités).

                      Ce qui est peut-être à revoir, c’est la durée avant laquelle une chanson passe dans le domaine public... France Brel par exemple n’est en rien mêlée au talent de son illustre père, et pourtant, elle en touche des droits...


                    • laurent (---.---.102.168) 18 avril 2006 22:34

                      Merci, c’est effectivement risible le slogan pour les présidentielles... :)


                    • laurent (---.---.102.168) 18 avril 2006 22:38

                      Merci Jean-Jacques... :) Je partage l’avis.


                    • l’apprenti humaniste 12 juin 2008 15:49

                      Avant de voter, je regarderai le programme économique et social général et un peu de politique étrangère, pas le prix des disques.

                      Encore une particularité frnçaise qui consiste à désirer tout ce qui lui donne un avantage à très court terme, même léger, et même si ça a des conséquences désastreuses à long terme ! La gratuité de la musique conduit évidamment à la fin de la musique, par le découragement des artistes.


                    • BB (---.---.139.70) 17 janvier 2006 10:45

                      Les échanges p2p n’ont même pas commencés d’écorner les immenses bénéfices réalisés par les majors et distributeurs.

                      Vous versez des larmes sur la mort de la création avec des gens qui paient l’ISF grâce à la création !

                      Une fois de plus M. Sarkozy se fait l’apôtre des puissants tout en divisant le peuple en deux catégories, les honnêtes gens et les voyous.

                      SVP ne tombez plus dans ces pièges où vous ne servez que de faire-valoir à un homme politique ambitieux.

                      Songez plutôt aux millions de pauvres qui peuplent notre pays, quel accès à la culture pour ces gens ?

                      Si tous ces beaux messieurs sont contre le partage sur Internet c’est pour protéger leurs intérêts égoïstes, lors de ces réunions au sommet essayez donc de leurs parler de redistribution des richesses, d’une meilleur rétribution des artistes, d’une baisse du prix de vente des DVD, d’un raccourcissement de la durée des droits d’exploitation des œuvres...

                      Je pense que leur crainte principale est la perte du contrôle de la création, comment pourront t’ils continuer à prélever leurs gabelle culturelle si les artistes créent et diffusent directement ?

                      Cela n’est pas l’affaire des citoyens, Internet est là, ce nouvel espace de liberté est ouvert, échanger est un droit fondamental, la reproduction sur Internet ne coûte rien (ou presque), c’est aux producteurs et distributeurs de s’adapter à ce nouveau monde ou de disparaître...

                      Pour la création artistique et les moyens de cette production je n’ai absolument aucune crainte, comme l’immense majorité de mes concitoyens je serai toujours prêt à payer pour voir ou entendre une œuvre de qualité.

                      Ne nous trompons pas de combat, aider la création et les artistes : oui Enrichir les plus riche sur le dos de ces derniers : non


                      • sam Brewsky (---.---.70.95) 17 janvier 2006 14:49

                        Combien gagne réellement un artiste lorsque j’achète un CD OU DVD 20€ ? Ceux qui gagne le plus c’est tous ces parasites intermédiaires qui se gavent et contribue à l’élévation significative du prix des CD. Le président d’universal( négre) qui a encore fait des bénéfices records cette année n’est vraiment pas crédible quand a ses intentions. Et plus de répréssion sur le net aura les memes effets que cette politique routière ultra réprésive:une illégalité accrue. Le meilleur moyen pour limité l’échange P2P serait de baisser de façon importante le cout des CD à l’achat, de faire de belles pochette extraordinaires( au sens premier du terme) comme JJG l’a fait pour son dernier album et qui donne l’envie d’acheter pas seulement de la musique. et en plus la sacro sainte « création artistique » serait payée a sa juste valeur.


                      • (---.---.131.14) 18 janvier 2006 15:21

                        sam brewsky ?? etrange ce surnom ??


                      • (---.---.152.210) 17 janvier 2006 17:14

                        je pense que le telechargement permet de s’ouvrir à des musiques diverses et si l’on decouvre un talent on lui achetera son prochain album.de plus il faut savoir que les fans préfèrent les originaux que des copies de leur artiste préféré.


                        • TRISTAN (---.---.202.84) 27 juillet 2006 12:25

                          Bien d accord avec toi, au moins l avantage du p2p c est que tu peut tjs ecouter un artiste avant de l acheter...plutot que d acheter directement 50% de merde a 20 euros piece. au moins si tu aimes la marseillaise et que que veut l acheter version a capella de Barbelavie, avec le p2p tu sais deja que tu n auras pas depense 20 euros pour de la merde....

                          c est ca le progres !


                        • Téquitoi (---.---.128.18) 17 janvier 2006 17:59

                          Je souhaite réagir à ceux que certains on dit.

                          Tout d’abord, je ne pense pas que si l’on baissait le prix des CD et DVD (à 5 et 10 € par exemple au lieu de 25 et 40) ca changerait grand chose. La logique serait ’pourquoi payer 5 ou 10€ pour un truc que je peux avoir gratuit ?’ ...

                          Ensuite, certes l’augmentation des radars a peut-être engendré plus d’illégalités, cependant les morts sur les routes ont baissé de manière significative. Donc l’idée de JJG n’est peut-être pas si abjecte qu’elle n’en a l’air.

                          De plus, je voudrais ajouter que je suis absolument contre les logiciels peer to peer du type E-mule, Kazaa, Bitcomet etc ... Je trouve qu’on pourrait représenter ces logiciels comme si des gens, lorsque vous êtes au travail ou en cours, viennent vous prendre ce que vous avez fait sans vous demander votre avis, et que du coup vous soyez pénalisés...

                          Enfin, je ne suis pas d’accord avec M. Sarkozy quand celui ci déclare que les utilisateurs de peer to peer ne l’utilise pas pour la gratuité... D’après ce que je vois de plus en plus souvent, le téléchargement est uniquement pour l’usage personnel et la vente se réalise de moins en moins.

                          Bonne soirée

                          Téquitoi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès