Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sauvons l’Histoire !

Sauvons l’Histoire !

 Notre Gouvernement et ses projets sont lunatiques.

D’un côté, il mène un grand débat sur l’identité nationale, de l’autre, il veut supprimer l’Histoire-géographie en Terminale Scientifique !
La suppression de l’Histoire-géographie serait une grosse perte de repères, à une époque où l’on cherche à définir notre identité nationale.

En effet, qui peut définir une identité nationale s’il ne connait pas l’Histoire de ladite nation ?
Qui peut construire l’avenir de cette même nation s’il n’en connait pas le passé ?
Ne faut-il pas étudier les problèmes du passé pour ne pas les reproduire ?

Supprimer l’Histoire, c’est empêcher la réflexion de l’individu, et par là le mener où l’on veut, comme un mouton.

Au-delà, ce projet de suppression de l’Histoire pose un autre problème : comment arriver à boucler en 1 an le programme de 2 ans ? Même en augmentant le nombre d’heures hebdomadaires, cela est impossible ! Déjà que les professeurs ont souvent du mal à boucler leur programme...

Une autre mesure m’indigne concernant l’Histoire-géographie dans la proposition de réforme : la suppression des modules.
Je m’explique pour ceux qui ne serait pas familier du vocabulaire de l’Education Nationale. En classe de Seconde, en plus des heures "classiques", les élèves ont une heure supplémentaire une fois toutes les deux semaines, pendant laquelle la classe est en demi groupe. Cette heure permet en Histoire-Géographie de faire de la méthodologie, un élément indispensable, tant dans cette matière que dans les autres : Prise de notes, construction de croquis, de schémas, cartes, graphiques... 
Sans oublier que les points les plus complexes peuvent être abordés pendant ces heures où la classe est moins chargée... Une aubaine pour les classes de 30-35 élèves !
Supprimer ces modules, c’est supprimer l’apprentissage de connaissances propres au lycée et, pour certaines, à l’enseignement supérieur.

Pour toutes ces raisons, je suis opposé aux mesures concernant l’Histoire-géographie proposés par M. Chatel dans sa réforme du lycée. 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Inquiet 10 décembre 2009 12:00

    La responsabilité, l’autonomie ?

    Il me semble qu’on l’a trouve préférentiellement chez des « jeunes adultes » que plutôt chez des « adolescents séniors » non ?

    D’autant plus, qu’en terminal on est grosso-modo en age de voter non ?

    D’autant plus, que le programme actuel d’histoire en terminal est basé sur la 2ème moitié du XXième siècle à nos jours, non ?

    N’avez-vous pas fait vous même le rapprochement entre « age de voter » et « apprentissage de l’histoire de la Vème république » ?

    N’avez-vous pas fait le rapprochement entre « rythme effréné pour apprendre 2 ans en 1 an » et « bâclage des idées et thématiques associées aux grands événements » ?

    Enfin, ne nous servez plus cet argument inique de la responsabilité pour des jeunes souvent « mal nés » et potentiellement « mal préparés », j’y serais tenté d’y voir encore planer la menace de l’eugénisme smiley


  • Massaliote 9 décembre 2009 13:40

    Excellent article. L’auteur définit très bien la dangerosité du projet. Notre Conducator, valet servile du NOM, veut un peuple sans repères ou références, sans passé, donc sans histoire, un peuple de moutons dociles.

    L’Histoire selon Ducon : avant la renaissance, la barbarie, puis l’obscurantisme jusqu’en 1789, puis les ravages du capitalisme responsable de 14-18, puis le gros morceau 39-45 : la collaboration, l’holocauste, Guy Môquet suivis par l’odieux colonialisme et la méchante armée française. Après ça, l’embellie : les chances pour la France, la progression de l’illetrisme et le naufrage de l’éducation nationale, le métissage obligatoire, la dhimmithude sarkozienne... Contrairement aux apparences, Sarko Ier aime la France : il l’aime à genoux, vautrée dans la repentance.


    • Massaliote 9 décembre 2009 15:27

      D’ailleurs, il n’y a pas que l’histoire à sauver. Notre langue également. Selon les collabos du NOM, elle doit disparaÎtre.

      Appel à la résistance linguistique

      Une dizaine d’associations signent un appel sur la langue française en France, aussi gravement menacé chez nous qu’au Québec, en Afrique francophone, en Wallonie ou en Suisse romande. 


      • MTR Matthieu Robert 9 décembre 2009 17:51

        Je suis également un fervent défenseur de la langue française.

        J’ai publié cet article sur mon blog en mai dernier.
        Je prépare actuellement un autre article de ce type...

      • titi 9 décembre 2009 18:07

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbaresque

        Comme disait Malek Boutih le 21 avril 2002, quand dans son pays d’origine on a pas l’eau courante, on est humble dans son pays d’adoption.


      • titi 9 décembre 2009 18:02

        Ce matin à l’ouverture de la C.A.F de ma ville il y en avait des dizaines de paumés et de petasses qui attendaient l’ouverture...

        Je suis bien d’accord « francais de circonstance ». Oust !! Back home !


      • ASINUS 9 décembre 2009 18:09

        bonsoir Dalamix
        excusez moi mais vous dites des sornettes comme tous les peuples comme toutes les civilisations les arabo/musulman on commit une liste de massacre et d exactions,pas plus pas moins les deux derniers en dates memorables avaient pour victimes des freres arabes je parle des massacre commit par la legion hachemite jordannienne ou femmes enfants vieillards palestiniens 
         ont été massacrés indistinctement Semptembre noir cela ne vous rappelle rien plus pres de nous le regime syrien en 82 a massacré a tour de bras a Hama,
        je ne cite ces exactions nullement pour diminuer ou nier d autres commises ailleurs, juste pour demonter que l outrance amenant a la négation de l histoire decredibilise
        un discour qui devient ainsi de la propagande
        Asinus


        • titi 9 décembre 2009 18:51

          Vous racontez n’importe quoi.

          Pensez vous que la conquête almoravide se soit réalisée par distribution de fleurs et offrandes de miel ?
          Toutes le conquêtes sont sanglantes. Toutes les guerres colportent leur lot de massacre.
          Et toutes les nations ont fait la guerre. Toutes les nations ont cherché à coloniser leur voisin.

          Mais peu de nations ont été moteur dans le développement humain...


          PS : concernant les essais nucléaire, ils ont eu lieu dans le Sahara. Or jusqu’en 1962 le Sahara ce n’était pas l’Algérie. Même en remontant à Massinissa. D’ailleurs d’après la Maroc, ce ne l’est toujours pas...


        • ASINUS 9 décembre 2009 18:33

          A propos,j’ai appris votre langue comme d’autres ,pour vous connaitre et cherher dans vos entraille et ce n’est pas brillant ce que j’ai decouvert !

          surement la meme chose que dans toutes entrailles puis je vous suggerer
          de vous informer sur la conquete pan islamique dans l hindus , sur les envois reguliers d esclaves africains depuis 1100 jusqu en 1905 encore que l onu presume une persistance de cette pratique au yemen au soudan et dans chez ces « enfoirés de waabistes », puis je vous rappeler la guerre d agression irakienne contre l iran , comprenez moi je ne dis pas que tous ces actes ne peuvent se parer des meme pretextes
          que les agressions occidentales c est juste une question d opportunités et de moyens quand on lit la longue liste des agressions arabo musulmane ont se dis que la seule différence c est l absence technologique aurait elle été présente que cette liste serait a l egale de celle de l occident , je vous prie si nous devons continuer de converser d eviter
          ce ton agressif il est inutile et contre productif j entend ecouter vos argument courtoisement , j ai personnellement connu la peur celle qui vous fait esperer d avoir des pelles pour mains ou d etre subitement devenu invisible , vous comprendrez qu un surcroit d agréssivité m’est juste désagréable a défaut de m inquieter


          • ASINUS 9 décembre 2009 18:39

            aujourd’hui où le pays est devenu miserable


            je suis bien d accord avec vous , d ou mon étonnement devant tous ces étrangers sans papiers qui se pressent pour venir , rendez vous comptes que certains meurent dans de perilleuses traversées pour venir en France ;


            • Phil Phil 10 décembre 2009 01:11

              pour dalamix
              tu nous prends pour des perdraux de l’année ou quoi, tu veux des liste de massacre ?,de viols ?
              alors entends et écoute toulon hyeres st paul les maures, plus loin constantinople la créte la bulgarie la hongrie l’afrique du nord tous ces lieux et contrées ont étaient pillées la population livrée aux exactions des mahométans et cela pendant plus de quatre siècle
              jusqu"a la bataille de LEPANTE qui m’y fin a l’expansion turque
              et tant d’autres
              Continue mon ami, nous t’attendons !
              Poussez poussez encore ! un jour viendra !


              • Internaute Internaute 10 décembre 2009 09:24

                Il y a un véritable problème de fond à l’Education Nationale. Chaque ministre veut absolument marquer le paysage de son empreinte. Cela fait 60 ans que je vis des réformes continuelles. J’ai connu le bac à un tour puis à 2 tours. J’ai connu le nettoyage des lycées au profit des collèges, chaque classe que je terminais étant supprimée de l’établissement l’année d’après. J’ai vécu l’introduction de la pédagogie ce qui a été le début de la fin de l’EN. J’ai appris à lire avec la méthode Boscher, l’anglais avec le Carpenter-Philips (beurk) et le français avec le Largarde et Michard.

                Au bout du compte tout le monde constate que le niveau des études ne fait que baisser. L’EN est une usine à chômeur et surtout un énorme cocon à copains. C’est devenu le plus gros budget de l’Etat.

                Il n’y a qu’une seule réforme à faire. Un moratoire de 10 ans sur les réformes, quelles qu’elles soient et si malgré tout on veut en faire une, que ce soit sa privatisation.


                • french_car 10 décembre 2009 10:04

                   Richard Descoing a bien résumé la chose :

                  - revaloriser la filière L et spécialiser la filière S qui est devenue le fourre-tout généraliste

                  Les horaires de terminale S sont assez chargés pour ne pas s’encombrer d’Histoire-Géo, dont l’horaire est justement augmenté en 1ere S pour compenser.

                  Pourquoi personne ne râle-t-il sur le fait qu’on a supprimé les enseignements scientifiques en terminale L ?


                  • MTR Matthieu Robert 10 décembre 2009 22:29

                    Peut-être parce que l’enseignement scientifique n’est indispensable qu’aux élèves se destinant à de telles études, contrairement, et à l’Histoire-géographie qui, elle, est indispensable à la formation du citoyen éclairé !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

MTR

MTR
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès