• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Scandaleux : la tauromachie inscrite au patrimoine culturel immatériel de (...)

Scandaleux : la tauromachie inscrite au patrimoine culturel immatériel de la France

Scandaleux : la tauromachie inscrite au patrimoine culturel immatériel de la France.

La tauromachie est à la culture ce que la scatologie est au sexe.
Petit rappel : ce morceau de patrimoine immatériel de la France est une boucherie à ciel ouvert.

Tout commence la veille, l'animal est enfermé dans le noir pendant 24 heures, cela afin de l'effrayer ; ses cornes sont sciées sur 5 à 10 cm afin de modifier sa perception de l'espace... L'opération réalisée avec une scie à métaux dure une trentaine de minutes. Elle est terriblement douloureuse pour la bête.

Puis le lendemain, le « spectacle » peut commencer.

Pendant une vingtaine de minutes, un taureau va être supplicié. Pour cela, on l'épuise en lui faisant faire des courses folles sous les hurlement du public. On le blesse avec une lance et des banderilles acérées qui ont pour but d'affaiblir l'animal. Ces armes qui ont pour certaines des harpons de 8 cm font jaillir ça et là des coulées de sang... Le public est en transe, la mise à mort peut avoir lieu.
Le tor-bourreau entre en piste. Armé d'une épée, il achève l'animal en lui perforant les poumons...
C’est répugnant.

Les partisans de ce spectacle moyenâgeux parlent de terroir, de coutumes centenaires.

Certes. Les courses de taureaux ont connu en Espagne une longue histoire étalée sur de nombreux siècles.

La corrida dans sa forme actuelle remonte à Francisco Romero (première moitié du 18ème siècle). Elle se déroule selon un rituel et des modalités bien fixés aujourd'hui, dont l'essentiel remontent à ceux définis par le matador Francisco Montes « Paquiro », avec son traité de tauromachie de 1836, Tauromaquia completa.

Mais... En ces temps-là, on ne savait rien de la souffrance animale, ou si peu.
De nos jours, l'immense majorité des individus savent que les animaux sont des êtres sensibles, ont des sentiments, que certains se reconnaissent dans une glace ou ont conscience de la mort...

La notion de bien-être animal commence (trop doucement…) à évoluer et à s’imposer dans les pratiques d'élevage, d'abattage, les règles de la détention d'animaux domestiques ou des cirques et zoos.

Les corridas et leurs afficionados ne tiennent visiblement pas compte de ces avancées humanistes. Et, bien pire, certaines personnalités politiques, souvent par clientélisme mais aussi guidées par leur propres convictions, refusent également d’en prendre acte.

Il fut un temps où l’on pouvait attendre de ceux qui nous gouvernent qu’ils tirent le « bon peuple » vers le haut… Désormais, on cultive les bas instincts sous prétexte de respect des traditions, et on réactive même des pratiques disparues comme les chasses présidentielles.

Tout comme nous regardons les antiques jeux du cirque avec effroi, un jour, nos descendants regarderont en arrière et diront de nous : « De vrais barbares… »

PS : Rendez-vous sur le site du CRAC pour protester en masse afin de faire annuler cette décision http://www.anticorrida.com/actualites/inscription-de-la-torture


Moyenne des avis sur cet article :  3.72/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    



    • JL JL 27 avril 2011 11:44

      @ JPL,

      Pas étonnant, pour vous, un partisan du rétablissement de la peine de mort, que de vouloir réintroduire en France les jeux du cirque !

       smiley


    • MarcDS MarcDS 27 avril 2011 12:05

      J’ai cru que votre article « Remplaçons la tauromachie par la gladiature » relevait de la provocation jusqu’à ce que je lise vos réponses aux commentaires des lecteurs. Vous semblez donc réellement défendre cette idée !?
      Votre argument du libre choix m’a rappelé le film « On achève bien les chevaux » où là aussi, les compétiteurs étaient consentants.

      Quand je pense qu’on m’accuse de vouloir ramener l’humanité à l’âge de pierre parce que je me dis objecteur de croissance...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 avril 2011 12:18
      Par JL (xxx.xxx.xxx.207) 27 avril 11:44

      Chacun sait que vous êtes un inconditionnel de l’abolition de la peine de mort ! ! !...

      QUOTE
      Par
      JL (xxx.xxx.xxx.22) 29 janvier 09:24
      « interdiction absolue de donner la mort pour quelque raison que ce soit »

      Par Jean-Pierre Llabrés (xxx.xxx.xxx.82) 29 janvier 11:06
      En vertu de ce principe absolu, qu’ont fait les opposants à la peine de mort pour empêcher l’exécution de Saddam Hussein et de ses sbires ?

      Par JL (xxx.xxx.xxx.22) 29 janvier 11:11
      Interdiction de faire quelque chose n’a jamais signifié obligation de s’opposer physiquement à ce quelque chose.

      Par Jean-Pierre Llabrés (xxx.xxx.xxx.82) 29 janvier 11:21
      « Interdiction de faire quelque chose n’a jamais signifié obligation de s’opposer physiquement à ce quelque chose »
      Ponce Pilate (sic)...


      Par
      JL (xxx.xxx.xxx.22) 29 janvier 12:14
      Oui, Ponce Pilate, mais dans des cas précis, quand je ne suis ni pour ni contre ! [...]
      Par exemple, je me moque du sort que l’on peut réserver à un criminel pour lequel je n’éprouve aucune empathie. Je réprouve ceux qui donnent la mort, en particulier ceux qui donnent la mort de sang froid, et je leur dénie le droit de le faire en mon nom. Et pour ce principe, je suis prêt à me battre. Je ne me battrai pas pour sauver un assassin. UNQUOTE


    • JL JL 27 avril 2011 12:20

      JPL,

      oui ? Et alors ? 
      JPL, vous radotez.


    • Traroth Traroth 28 avril 2011 10:36

      Concernant l’exécution de Saddam Hussein, vous je ne sais pas, mais personnellement j’ai appris qu’on en était là le jour où les médias ont annoncé qu’elle avait eu lieu. Je ne pense pas, d’ailleurs, que la période des fêtes de fin d’année ait été choisie par hasard...

      Cela dit, effectivement, à part des déclarations, on n’aurait pas pu faire grand-chose, vu la situation en Irak. Mais je ne vois pas ce que ça prouve...


    • devphil30 devphil30 27 avril 2011 11:34

      Tout à fait d’accord avec vous ....

      Pourquoi pas la chasse à cour , les jeux du cirque aussi ?????

      Que cela fasse partie d’une culture ou d’une habitude on peux le regretter hélas les cruautés avec les animaux sont légions ( combat de coq , de chiens etc ....) mais de là à l’inscrire au patrimoine de la France , HONTEUX

      Philippe


      • Fergus Fergus 27 avril 2011 16:26

        Bonjour à tous.

        100 % d’accord avec Devphil30 : que des activités barbares puissent se dérouler sur notre territoire est déjà insupportable. Qu’on les inscrive au patrimoine immatériel national est une abomination.

        Honte sur la Commission qui a proposé cette infâmie et sur Mitterrand qui l’a validée !


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 27 avril 2011 16:43

        en même temps lorsque l’abattage rituel religieux revient en force, la tauromachie fait figure de jeux d’enfants face à ces abominations tolérées par le pouvoir politique...


      • vinvin 28 avril 2011 02:40

        Effectivement cette décision est HONTEUSE pour la France.


        Alors quitte en arriver ace genre de conneries, moi je ne verrais aucun inconvénient a ce que la SHOAH soit inscrite au patrimoine culturel de l’ Allemagne !

        Après tout ? Pourquoi pas, car conneries pour conneries, autant aller jusqu’ au bout de notre bestialité, n’ est-ce pas ?



        VINVIN.

      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 avril 2011 09:35

        Pour quand l’inscription d’Intervilles au patrimoine ?


      • jpm jpm 27 avril 2011 11:40

        Il fut un temps où l’on pouvait attendre de ceux qui nous gouvernent qu’ils tirent le « bon peuple » vers le haut… Désormais, on cultive les bas instincts... Je suis malheureusement tout a fait daccord avec vous smiley.

        Pour completer votre liste, ll semblerait que des combats de coqs soient egalement remis a l´honneur dans le nord... A quand le retour des combats de gladiateurs, vieille tradition romaine.


        • tikhomir 27 avril 2011 12:25

          Bonjour,

          Je ne comprends pas l’article. L’auteur ne parle que de la corrida alors que la tauromachie englobe d’autres choses telles que les courses de taureaux, etc.

          Prenez par exemple la course landaise (dans les landes donc en France), c’est un sport reconnu par le le ministère de la santé et des sports et l’animal n’est pas mis à mort. Même chose pour la course camargaise (et donc toujours en France). Ces deux sports sont aussi de la tauromachie mais ne sont pas des corridas et cela fait effectivement partie de notre patrimoine culturel.

          C’est donc une bonne nouvelle qu’il ait été décidé d’inscrire la tauromachie à notre patrimoine immatériel.


          • MarcDS MarcDS 27 avril 2011 12:38

            J’ai un peu la même réaction que vous. A ce qu’il me semble, la corrida avec mise à mort est interdite en France depuis longtemps ? L’auteur de cet article semble avoir réagi de façon épidermique sur le mot « tauromachie ».


          • tikhomir 27 avril 2011 13:37

            A ce qu’il me semble, non, ça dépend des corridas en France, certaines vont jusqu’à la mort, d’autres non.

            Mais le problème qui me gêne dans l’article, c’est qu’il y a amalgame entre tauromachie et corrida, la corrida n’étant qu’une toute petite partie de la tauromachie. La tauromachie englobe tous les sports taurins. Que je sache, la tauromachie dans intervilles avec ses célèbres vachettes n’ont jamais dérangé personne, on l’a même mis à la TV. Idem pour les lâchés dans les villes et villages, même en France avec l’abrivado, la bandido, etc.. J’ai déjà cité la course camargaise et landaise. Tout ça, c’est de la tauromachie, c’est traditionnel et il n’y a pas de mise à mort d’animaux.

            En plus des jeux taurins, personne ne proteste contre les courses de chevaux, les courses d’ânes, les courses d’autruches ou d’émeus, les concours équestres, canins, etc. qui se déroulent en France.

            La tauromachie fait donc bien partie du patrimoine Français, de notre culture et de nos traditions et c’est heureux que cela soit reconnu comme tel, n’en déplaise à ceux qui confondent tauromachie et corrida.


          • HYEAM 27 avril 2011 15:29

            C’eût été une bonne nouvelle si la corrida n’avait pas été prise en compte dans cette décision !


          • tikhomir 27 avril 2011 16:07

            Que l’on soit contre la corrida c’est une chose, mais on ne peut nier que cela fait partie des traditions et de la culture et que tout un art, une symbolique s’est développée autour, qu’il y a un public fervent.

            Vouloir l’annulation de la décision de l’inscription de la tauromachie à notre patrimoine immatériel à cause seulement de la corrida n’est pas une solution puisqu’en France, la corrida n’est qu’une petite partie de la tauromachie.

            Ce qui me gêne aussi, c’est la sensiblerie des gens, avec la corrida mais aussi avec tout le reste. Fut un temps, on tuait un poulet ou un cochon dans le jardin pour le repas du soir et ça ne traumatisait même pas un gosse et maintenant, c’est quasiment un crime. D’ailleurs, on ne peut même plus tuer ses animaux maintenant, il faut les emmener à l’abattoir et payer pour ça. Dans le genre ridicule...

            La société aseptisée, très peu pour moi.


          • Fergus Fergus 27 avril 2011 16:33

            Bonjour, Tikhomir.

            On ne peut évoquer la « tradition » pour justifier la barbarie : sans remonter à la Rome antique et à ses jeux du cirque qui constituaient eux aussi une tradition, rappelons-nous que la « tradition pascale » dans certains villages d’Espagne consistait à jeter des chèvres vivantes du haut des clocher, une abomination supprimée il y a quelques années après des siècles d’horreur !

            Autre « tradition » d’un autre genre : lorsque j’étais jeune, les musulmans de la Goutte d’Or égorgeaient les brebis dans la rue en provoquant des ruisseaux de sang dans les caniveaux lors de l’Aïd-el-Kébir. Fallait-il maintenir cette « tradition » ?


          • tikhomir 27 avril 2011 16:44

            Je suis d’accord avec le fait que la tradition ne peut pas tout justifier, néanmoins, la notion de barbarie n’est pas commune à tous. Ce qui est barbare pour les uns, ne l’est pas pour les autres et c’est bien là le problème.

            Voyez-vous, je n’apprécie pas spécialement la corrida, mais je ne trouve pas ça barbare et les gens qui y vont, je ne les qualifie pas de barbares.


          • Fergus Fergus 27 avril 2011 16:52

            @ Tikhomir.

            Quel niveau de souffrance animale faut-il atteindre pour que l’on puisse parler de barbarie ?
             
            La barbarie commence pour moi avec la souffrance imposée à un être vivant, qu’il soit humain ou animal.

            Avant d’être mis à mort, le taureau subit de terribles souffrances, ce qui est barbare, et cela sous les clameurs d’un public demandeur de violence et de mise à mort, ce qui est tout aussi barbare.

            Qu’au moins les amateurs aient le courage de reconnaître qu’ils se repaissent de cette violence et de ces exécutions, fûssent-elle enrobée d’un cérémonial chatoyant !


          • tikhomir 27 avril 2011 17:32

            De toute évidence, nous n’avons pas la même définition du mot « barbare ». C’est toute la société qui est violente, le militantisme, la violence verbale, physique, dans les films au cinéma et à la TV, dans la musique, dans les jeux vidéo, dans les rapports aux autres, etc..

            Oui, je trouve toute la société violente, mais pas « barbare ». Au delà de ça, je fais partie des gens qui ne sont pas répugnés par la souffrance, quelle qu’elle soit. Ce qui change la donne par rapport à vous. Je n’attribue pas non plus la même valeur à une vie humaine qu’à une vie animale.

            Vous vous laissez ici emporter par vos émotions puisque vous ne parlez que de corrida, la corrida n’étant qu’une toute petite partie de la tauromachie. La tauromachie au sens général du terme, fait bien partie de notre patrimoine et de notre culture.


          • Fergus Fergus 27 avril 2011 18:07

            @ Tikhomir.

            Je n’ai jamais fait l’amalgame entre tauromachie et corrida.


          • tikhomir 27 avril 2011 18:18

            Donc voilà, merci de confirmer que la tauromachie fait bien partie de notre patrimoine culturel et traditionnel et que c’est une excellente chose de l’avoir reconnu en tant que tel.


          • Bilou32 Bibi32 27 avril 2011 20:16

            La tauromachie reste tout de même une tradition très régionale, et il n’y a que la course landaise que l’on peut qualifier de réellement typique. Donc inscrire au patrimoine national une tradition essentiellement espagnole ou au mieux régionale est quand même un peu gros, surtout que l’essentiel de la tauromachie en France reste la Corrida espagnole ! Ce n’est pas pour rien que l’on nomme la « Féria » de Nimes ou d’ailleurs... Et de toute façon, monter un supplice animal en spectacle est indigne de l’humanité du 21 eme siècle.


          • Got" Got" 28 avril 2011 02:42

            Tout à fait d’accord avec tikhomir.

            Il est quand même aberrant à mon sens de dire que les gens qui vont à la corrida sont tous des barbares venus uniquement assister à la torture d’un animal et « se repaître » de violence et de mort.

            La tauromachie et la corrida ont une dimension artistique et c’est avant un spectacle populaire. Qu’on me parle de souffrance animale me fait doucement rire, venant de gens qui ont du manger dans la semaine un steak de boeuf abattu dans des conditions sans doute pas forcément meilleures. Mais bon, ça on ne le montre pas...

            Il faut également comprendre que malgré l’aspect violent de la corrida et de la mise à mort, il y a un véritable respect de l’animal. Avant d’arriver dans l’arène, la bête aura tout de même eue une vie privilégiée par rapport au cheptel alimentaire.

            Maintenant, si vous n’aimez pas la corrida ou plus généralement la tauromachie, n’y allez pas, mais que vous le vouliez ou non, cela fait bien partie de notre patrimoine. Pour prendre un dernier exemple, certains pays considèrent notre façon de gaver les oies comme « barbare », mais pourtant nous ne philosopherons pas sur la souffrance animale devant notre foie gras aux fêtes de fin d’année.


          • Fergus Fergus 28 avril 2011 09:32

            Bonjour Got.

            Vous écrivez ceci : « La tauromachie et la corrida ont une dimension artistique et c’est avant un spectacle populaire. Qu’on me parle de souffrance animale me fait doucement rire, venant de gens qui ont du manger dans la semaine un steak de bœuf abattu dans des conditions sans doute pas forcément meilleures. »

            Vos arguments ne résistent pas à l’examen des faits :

            1) La dimension artistique et le spectacle populaire étaient au cœur même des jeux du cirque antiques au cours desquels étaient massacrés des animaux (et, le cas échéant, des chrétiens) et des gladiateurs. Les organisateurs mettaient même au point de véritables scénographies comme le font aujourd’hui les promoteurs de spectacles du Stade de France, du Zénith et malheureusement des arènes où se perpétuent des tueries inacceptables.

            2) Comment pouvez-vous sérieusement comparer l’abattage d’animaux destinés à l’alimentation humaine et la torture infligée dans les arènes. Certes il y a des progrès à faire dans les abattoirs, mais le but n’est pas, contrairement à l’arène, de faire souffrir longuement des bêtes et de les amoindrir avant de les exécuter lorsqu’elles ne sont plus que l’ombre de ce qu’elles étaient.


          • tikhomir 28 avril 2011 10:14

            Pour le point 1), vous comparez des vies humaines à des vies animales. De manière générale, les gens n’y attribuent pas la même valeur.


          • Croa Croa 28 avril 2011 10:22

            « la corrida n’étant qu’une toute petite partie de la tauromachie. »

            La « com » du mudillo est pourtant claire, aujourd’hui et sur les médias, la toromachie c’est quasi exclusivement la Corrida à l’espagnole. Quant aux amateurs de courses landaises, ils ne marquent pas beaucoup leurs distances avec cette tauromachie !


          • Got" Got" 28 avril 2011 11:58

            Bonjour Fergus,

            Je concède l’aspect artistique des jeux du cirque, bien que j’aie du mal à comparer des jeux où des être humains étaient jetés en pâture à des fauves avec la corrida. Je ne place pas la vie animale au même niveau que la vie humaine (c’est peut-être là le point dur de notre désaccord).

            Quoi qu’il en soit, pour revenir sur les conditions de vie et de mort du cheptel alimentaire, ils souffrent peut-être moins longtemps lors de leur mise à mort, mais ils auront souffert toute leur vie (élevage industriel, promiscuité, hormones, produits chimiques, etc...), à la différence des taureaux de corrida.

            Mais au fond, ce qui me gêne le plus dans les réactions que j’ai pu lire (pas forcément les vôtres Fergus), c’est leur mépris absolu des gens qui vont à la corrida et qui apprécient la corrida pour ce qu’elle est à leurs yeux (et les miens) : un spectacle, un art basé sur la confrontation d’un homme et d’un animal. Je rappelle également qu’il arrive que le taureau gagne (rarement certes, mais ça arrive), ce ne sont pas des bêtes « sans défense ».

            Quant au refrain sur les bas instincts de la populace, leur envie inconsciente de domination etc. et tout le verbiage moralisateur qui va avec, je considère ça au mieux comme de la masturbation intellectuelle digne de la psychologie de bistrot, et au pire comme du mépris pur et simple. Ce n’est pas en traitant ses contradicteurs de barbares ou d’attardés assoiffés de sang que l’on fera avancer ce (modeste) débat.


          • tiloo87 tiloo87 27 avril 2011 12:38

            Je n’aime pas la tauromachie, spectacle cruel, mais cet article décrit la tauromachie...comme les cathos décrivent l’avortement : à coup de bouts de vérités déformés et exagérés .
            ça s’adresse à la ménagère de moins de 50 ans ?
            Ce n’est sûrement pas la bonne méthode pour faire évoluer les moeurs


            • Croa Croa 28 avril 2011 10:28

              ça fait ça tant qu’on ne regarde la chose que de loin !

              La bonne méthode pour faire évoluer les moeurs serait d’avoir des médias plus objectifs. Car l’auteur a raison, il n’exagère pas !


            • jymb 27 avril 2011 13:10

              « ses cornes sont sciées sur 5 à 10 cm... »

              vous en avez beaucoup d’âneries comme celle là en réserve ?

              Je salue votre opinion, comme toute autre, mais de là a sortir des énormités, il y a un océan

              Ayant habité une ville taurine, je comprend tout autant que l’on puisse être étreint par ce combat, peut-être un des rares moments de vérité dans un monde aseptisé, maquillé, scénarisé ; ou au contraire répugné. La passion du taureau est dans les tripes, cela peut difficilement se comprendre de l’extérieur. Pour ma part je n’aurais jamais les c... de me mettre entre les cornes d’un fauve de plus de 500 kg


              • Fergus Fergus 27 avril 2011 16:37

                Bonjour, Jymb.

                Je ne suis pas spécialiste mais j’ai toujours entendu dire, y comporis par des aficionados d’Arles, que les cornes de nombreux taureaux sont effectivement « afeitées », autrement dire sciées et limées en vue des combats.


              • Fergus Fergus 27 avril 2011 16:41

                Quant au spectacle de la corrida, celui qui est passionné se laisse guider par sa passion, son instinct, alors que celui que cela répugne est porté par sa raison et son respect de la vie.

                A titre personnel, même les spectacles de Bartabas ou du Cadre Noir me sont odieux tant ils demandent de travail imposé aux chevaux pour aboutir à des résultats choquants car terriblement contre-nature.


              • tikhomir 27 avril 2011 16:46

                Non, celui qui est contre se laisse emporter par ses émotions tout autant. Pour le respect de la vie, on repassera, ce n’est pas notre société qui le favorise ce respect.


              • jymb 27 avril 2011 19:19

                Cela a existé ponctuellement il y a de nombreuses décennies et était considéré alors comme une escroquerie et une manipulaton grave, mais la rumeur a persisté depuis. Actuellement en somme une sorte de hoax taurin


              • A. Nonyme A. Nonyme 27 avril 2011 14:03

                Vous n’aimez pas la corrida ? Ben, n’y allez pas. Allez plutôt visiter un abattoir, ça vous détendra.


                • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2011 15:56

                  exactement et arretons le fois gras aussi tant qu’on n’y est ! Merci pour votre post.  smiley


                • Ronald Thatcher rienafoutiste 27 avril 2011 16:45

                  le cri du haricot vert les soir d’été au fond des jardins


                • A. Nonyme A. Nonyme 27 avril 2011 19:29

                  @ Actias. Je ne prône pas la loi du plus fort. Simplement je pense qu’il y a beaucoup plus de souffrance animale dans le transport et dans les abattoirs. Cibler la corrida, qui est saisonnière et se déroule avec des animaux de combats, qui doit concerner au final que peut de bêtes, me semble s’attaquer à la face visible de l’iceberg.
                  Perso, je n’ai jamais vu de corrida car la mise à mort me gène. Mais il existe des variantes sans cette cruauté. Comme je ne suis pas spécialiste, je n’en connais pas le nom ou la région. Moi, les taureaux des courses Camarguaises me font déjà peur, alors...

                  @ King. Ah non, pas le foie gras ! Allez..., quoi....... smiley


                • Bilou32 Bibi32 27 avril 2011 20:23

                  Sans blague ! Il y a des décennies que toute la filière de l’élevage se mobilise pour le bien être animal (et c’est pour çà que l’abattage rituel est une honte !) . Et en aucune façon l’abattage des animaux d’élevage n’est pas un SPECTACLE destiné a la DISTRACTION de gens qui se délectent à voir pisser le sang !....


                • Cocasse Cocasse 27 avril 2011 14:04

                  Tiens c’est marrant, il y avait quasiment le même article ce matin dans un journal gratuit.
                  Le niveau baisse...


                  • Bilou32 Bibi32 28 avril 2011 08:19

                    Ne vous génez pas cocasse pour en écrire un... C’est plus difficile que critiquer ! smiley


                  • titi 27 avril 2011 14:21

                    Bof...

                    Les pouvoirs publics autorisent bien l’abattage sans étourdissements de centaines de milliers de bêtes aux noms de principes moyenageux.

                    On est plus à quelques toros près...


                    • Cocasse Cocasse 27 avril 2011 14:41

                      Tant que c’est pour respecter les traditions de la « diversité », les mondialo-bobos sont d’accords.
                      Par contre la tauromachie, c’est de la tradition souchienne, alors cela les outre.
                      Toujours cette fameuse « préférence étrangère » chargée de faire table rase de notre pays pour l’accommoder au « global market ».


                    • titi 27 avril 2011 14:53

                      @Cocasse

                      Vous lisez les pensées smiley


                    • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2011 15:57

                      Les mecs je vais finir par croire que je ne suis qu’un rustre barbare....

                      J’adore ca la corrida et je trouve cela incroyablement esthètique, même si c’est sanglant...

                       


                    • titi 27 avril 2011 17:19

                      Le seul argument valable serait statistique et la loi de pareto : combien d’animaux meurent dans l’arène et combien meurent sans étourdissement au nom de chez pas qui.

                      A partir de là, la priorité a donner est claire.

                      Ensuite la tauromachie fait elle partie de notre patrimoine ? Oui c’est une évidence.
                      Ca ne veut pas dire que c’est bien : ca veut dire que ca fait partie de notre patrimoine.




                    • titi 27 avril 2011 17:52

                      Dire que la tauromachie fait partie de notre patrimoine ce n’est pas l’encouragée.

                      C’est comme si je dis que le régime de Vichy fait partie de notre histoire.
                      C’est un fait. Un fait pas beau, mais un fait quand même.

                      Ne pas le dire ne change rien à la réalité.


                    • tikhomir 27 avril 2011 18:03

                      Pitié, que l’on cesse d’amalgamer tauromachie et corrida ! (cf. mes premiers commentaires, plus haut sur la page).


                    • TSS 28 avril 2011 20:48

                      la tradition souchienne ,je m’esbaudi ,pas française en tout cas !! juste au moment où les

                      inventeurs tendent à la supprimer chez eux en Espagne !!

                      De plus il ne s’agit que d’un vulgaire raclage d’electeurs en vue de 2012... !!

                      Pour les gens qui critiquent contre vents et marées le gavage des oies qu’ils n’oublient pas que

                      pour que le caviar soit mangeable il faut eventrer les esturgeons femelles vivantes... !!


                    • Madoff Madoff 27 avril 2011 15:20

                      C’est vrai que c’est une sacré priorité en ce moment la tauromachie ...

                      Et puis un jugement sur cette tradition centenaire vu par un bobo parisien qui prône un gouvernement mondial démocratique ( un beau non-sens ) ca me fait bien marrer ...


                      • titi 27 avril 2011 16:16

                        C’est le principe de l’universalité francaise : tout le monde doit vivre comme les parisiens !!
                        Comme en 1789 : on est universel, et on nomme les mois du calendrier en fonction des activités agricoles de la beauce... Je me demande bien ce qui doit germer en Germinal dans le nord de l’Estonie... Et si il neige en Nivose en Egypte...


                      • tikhomir 27 avril 2011 16:48

                        @Actias

                        Vous confondez ici corrida et tauromachie.


                      • Madoff Madoff 27 avril 2011 17:45

                        C’est toujours les gens qui n’y connaissent rien qui en parle ...

                        Ca me fait penser aux gens qui allaient défiler dans les Quick pour dénoncer le Hallal ...
                        Allé ... remballez  !! pour parler de tauromachie il faut savoir de quoi on parle ...

                        Merci


                      • tikhomir 27 avril 2011 15:37

                        J’ai un peu relu l’article (si on peut appeler ça comme ça...) et je relève ceci :

                        Citation : Les partisans de ce spectacle moyenâgeux parlent de terroir, de coutumes centenaires.

                        Il faudra arrêter avec le Moyen Âge un jour, c’était une période très riche culturellement, artistiquement, intellectuellement, économiquement. C’est plus tard sur la fin de cette période que ça s’est gâté. Le Moyen Âge, ce n’était pas des hordes de barbares incultes et inhumains style hommes des cavernes en armure... C’est n’importe quoi de sans arrêt rabâcher la même chose sur cette période de l’Histoire.

                        Citation : Mais... En ces temps-là, on ne savait rien de la souffrance animale, ou si peu. De nos jours, l’immense majorité des individus savent que les animaux sont des êtres sensibles, ont des sentiments, que certains se reconnaissent dans une glace ou ont conscience de la mort...

                        Encore n’importe quoi, depuis le temps que l’Homme a domestiqué des animaux, il s’est bien rendu compte que les animaux étaient soumis aux émotions, ont une intelligence, souffrent, etc. La preuve, l’Homme a domestiqué des animaux pour en faire des animaux de compagnie. Prendre les anciens pour des attardés, c’est quand même fort.

                        Citation : La notion de bien-être animal commence (trop doucement…) à évoluer et à s’imposer dans les pratiques d’élevage, d’abattage, les règles de la détention d’animaux domestiques ou des cirques et zoos.

                        Ca aussi c’est fort, à l’heure où on élève des animaux en batterie, aux hormones, dans des espaces ridiculement petits pour finalement les abattre à la chaîne dans d’horribles conditions, la condition animale s’est largement détériorée par rapport à avant. En effet, les « attardés » d’anciens élevaient les bêtes encore dans un pré ou un champ et les nourrissaient bien. Croyez bien qu’ils traitaient bien mieux les animaux que les « défenseurs de la cause animale » ne le feront jamais.

                        Citation : Les corridas et leurs afficionados ne tiennent visiblement pas compte de ces avancées humanistes.

                        Vous voulez dire que la société moderne a perdu en humanisme (au vrai sens du terme) plutôt. Il n’y a pas d’avancée dans ce qu’on voit actuellement, ce sont des régressions. Quelle inversion... De plus, l’humanisme, ce n’est pas pour les animaux, c’est un courant de pensée qui vise au développement personnel de l’Homme, intellectuellement, spirituellement, etc. Vous faites donc une mauvaise utilisation du terme « humanisme ».

                        Citation : Il fut un temps où l’on pouvait attendre de ceux qui nous gouvernent qu’ils tirent le « bon peuple » vers le haut…

                        Le gouvernement devrait tirer le peuple vers le haut ? Mais attendez, en république démocratique, c’est pas chaque citoyen qui peut être au gouvernement ? Comment ça ? Les citoyens se tireraient donc tout seuls vers le bas ? Voulez-vous dire que le peuple doit sans arrêt être un peuple d’assistés qui doit attendre qu’un Etat-maman leur dise quoi faire pour « aller vers le haut » ?

                        Citation : Désormais, on cultive les bas instincts sous prétexte de respect des traditions, et on réactive même des pratiques disparues comme les chasses présidentielles.

                        Je préfère de loin les traditions et manger une bête qui a été chassée qu’une bête sortie d’un abattoir et élevée aux hormones. La société moderne avec ses « avancées humanistes » que vous vantez flatte largement les bas instincts, paresse, orgueil, débauche, colère, peur, avarice, mensonge, etc. Et tout ça n’est pas question de tradition.

                        Citation : Tout comme nous regardons les antiques jeux du cirque avec effroi, un jour, nos descendants regarderont en arrière et diront de nous : « De vrais barbares… »

                        On regarde les jeux du cirque avec effroi simplement parce que les gladiateurs s’entretuaient, que les chrétiens étaient jetés au lions, ainsi que d’autres mises à mort et qu’on en faisait un jeu. Les jeux du cirque c’était aussi autre chose que simplement des morts à la chaîne, c’était aussi des courses hippiques, de chars, du sport (athlétisme et lutte par exemple), du théâtre, etc. Mais voyez-vous, personne malgré ça ne qualifie les Romains de barbares, bien au contraire au vu de ce qu’a été la Rome Antique et ce à tous les niveaux. Autres temps, autres mœurs mais les qualifier de barbares, c’est largement exagéré.


                        • Croa Croa 28 avril 2011 10:40

                          T’oublies les « venationes » dont une partie était déjà de la tauromachie.

                          Si, les Romains étaient des barbares ! Ceci dit, les barbares sont encore parmis nous et au pouvoir en plus, la preuve avec cette « reconnaissance culturelle » !


                        • latortue latortue 27 avril 2011 15:47

                          allez dire a un Muira ou a un Martin qu’on va couper les cornes de leur taureau de combat vous verrez .
                          ce qui choque dans la tauromachie c’est la dérive prise par ses partisans sur la tradition au profit du tourisme et du fric .
                          avant c’était un combat entre l’homme et le taureau si le taureau gagnait il vivait et devenait reproducteur .
                          Maintenant c’est la mort assuré si on met un sabot dans l’arène ,la tradition a été foulé du pieds ,l’animal doit être le plus possible affaiblis pour ne lui laisser aucune chance de s’en sortir ou de blesser ou tué le toréador . Les dés son pipés donc la tauromachie est appelé a mourir d’elle même les vrais aficionados désertent de plus en plus les corridas .
                          mais pour les antis corridas il devraient allez visiter un abattoir ou on égorge les bêtes vivantes en les faisant entrer dans une machine qui bascule pour présenter la gorge au couteau puis il sont pendu la tête en bas et se vide en gigotant c’est pas mieux que la corridas et c’est aussi pour faire plaisir aux hommes par certain côté mais si on critique la méthode on est traité de sale raciste .alors quel est le plus dévalorisant pour le taureau mourir en combattant ou mourir a l’abattoir égorgé . Pour ma part le choix est vite fait .


                          • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2011 16:02

                            Surtout que vous oubliez de précisez (mais on va encore me traiter de cons de macho) c’est que le taureau rentre dans l’arène avec ses couilles, lui ! Le boeuf, ca fait bien longtemps qu’il ne les a plus, au moment ou il rentre dans l’abbatoir.

                            La souffrance du boeuf est donc double : toute sa vie, puisqu’on la prié de ses couilles, de ses instinct de males et du plaisir de se reproduire. Et bien sur au moment de la mort dans l’abattoir.

                            Comparez la à celle d’uin taureau qui vit sa vie pépère dans un champs, avec ses couilles, sans que personne vienne lui briser. Après il mourra dans l’arène.
                            Mais entre les deux vie, y a pas photo je préfère celle du taureau !


                          • foufouille foufouille 27 avril 2011 16:14

                            si le taureau est aussi excite qu’un bouc, ca doit pas etre drole


                          • foufouille foufouille 27 avril 2011 16:44

                            Globalement, l’élevage allaitant constitue environ 56 % de l’origine de la viande proposée aux consommateurs. En fonction des distributeurs (GMS, boucherie artisanale…), cette proportion peut être très fortement diminuée.


                          • foufouille foufouille 27 avril 2011 16:50

                            A 2,32 €/kg entre le 12 et le 18 juillet, le prix de la vache de réforme laitière de conformation P, destinée principalement à la fabrication du steak haché


                          • latortue latortue 27 avril 2011 17:22

                            foufouille :
                             il faut préciser que c’est le prix de la viande sur pieds ,enlève 40% de carcasse et le prix change.


                          • foufouille foufouille 27 avril 2011 17:41

                            faut ajouter le prix de l’abatoir aussi
                            tres cher
                            genre 4€/kg
                            pour une bete


                          • TSS 28 avril 2011 20:53

                            De plus avant les chevaux n’etaient pas caparaçonnés !! c’etait jouissif de voir un cheval se faire

                            eventrer et trainer ses boyaux derrière lui... !!


                          • A. Nonyme A. Nonyme 27 avril 2011 19:35

                            @ Actias

                            « La corrida, comme la chasse est désormais et avant tout exhalter par de riches bourgeois en manque de domination ».

                            Comme la chasse ? Mais vous ne mettez jamais les pieds à la campagne vous ?

                            Je corride pas et je chasse pas non plus.


                          • A. Nonyme A. Nonyme 27 avril 2011 21:59

                            Actias, vous regardez un paquet de corrida à la télé vous ? Mais dites moi, vous ne seriez pas un peu pervers ? Parce qu’un mec que la corrida débecte et qui s’en gave à la télé, moi je sais pas mais...


                          • Croa Croa 28 avril 2011 10:46

                            « par de riches bourgeois en manque de domination. »

                            Tout à fait, il n’y a qu’à voir les tronches de ceux qui hantent les arènes et les bagnoles sur les parkings à coté !
                            (Le peuple est parfois présent mais il traîne plutôt dans les bars à vinasse des « férias »)


                          • Croa Croa 28 avril 2011 10:48

                            Mais ils ont une excuse, les Arènes c’est plus culturel que les bars ! smiley


                          • Croa Croa 28 avril 2011 10:51

                            « Comme la chasse ? Mais vous ne mettez jamais les pieds à la campagne vous ? »

                            Il y a pour eux les chasses à courre, un truc hautement culturel !


                          • Ariane Walter Ariane Walter 27 avril 2011 16:36

                            J’ai vu une corrida. J’ai trouvé çà bidon.
                            première impression qui m’a soufflée : ce qu’est vraiment un taureau.
                            evidemment, je ’en avais jamais vu en vrai.
                            Enorme . Sublime.
                            Là, arrivent les picadors. c’est quand même une lance qu’on t’enfonce dans le dos. Le taureau bouge à peine, puis s’en va ruisselant de sang. C’est une partie sans intérêt. Cela donne de bonnes photos mais en vrai c’est mollasse. (Je n’ai pas eu droit au taureau qui encorne le cheval ! pauvre cheval !)

                            pas très fair-play de vouloir l’épuiser avant de faire entrer le toréador !

                            Puis c’est la mise à mort après quelques passes.
                            Et on tire la bête morte sur le sol.

                            J’ai été très surprise que ce soit si rapide. 15 mn ,je crois.
                            ensuite passer de l’entrée du taureau, de sa splendeur animale, à sa sortie, tiré ,mort, franchement pour qui voit ça la première fois, ça serre le coeur.

                            En ce qui concerne les abattoirs, je n’achète jamais de viande.

                            pour en revenir à cet éloge de la corrida, il n’y a là encore que des manoeuvres électorales.
                            Ne vous cassez pas la tête. ne vous battez pas. tout ce qui a lieu est calculé.

                            Tous les jours ,ils se disent : « bon, aujourd’hui, à qui on va faire plaisir en leur disant après »votez pour nous".
                            Il n’y a pas d’autre morale.

                            une autre souffrance animale insupportable : dans les laboratoires.
                            enfin, on le sait, l’homme se la pète pas mal en ce monde, cette créature supérieure....


                            • Ariane Walter Ariane Walter 27 avril 2011 16:37

                              J’ai trouvé ça bidon (et non çà et là ! Sorry !)


                            • Ariane Walter Ariane Walter 27 avril 2011 16:41

                              J’ai oublié l’essentiel. Entièrement d’accord avec l’article, touchant , engagé.

                              Mais je comprends les tenants des corridas qui disent « il n’y a pas d’autres sujets, l’homme traitant l’homme bien plus mal qu’un taureau ! » Hélas, oui !


                            • Fergus Fergus 27 avril 2011 16:45

                              Bonjour, Ariane.

                              Les taureaux de combat sont superbes... dans leurs pâturages, et nulle part ailleurs.


                            • tikhomir 27 avril 2011 16:54

                              Vous ne verrez plus de taureaux de combats dans les pâturages si vous supprimez la corrida, simplement parce que ce sont des espèces qui ne servent qu’à la corrida. Si la corrida s’arrête, les espèces disparaissent avec. A la rigueur quelques passionnés en élèveront pour le plaisir mais cela ne durera pas.


                            • Madoff Madoff 27 avril 2011 17:55

                              @ Fergus

                              Ils sont dans leurs pâturages car réservés à la corrida sinon ils seraient déjà à l’abattoir à leur age avancé ( par rapport à ceux envoyé en abattoir ) ...


                            • tikhomir 27 avril 2011 18:22

                              Euh... Des réserves naturelles de bisons, on en a en Europe... et heureusement d’ailleurs.


                            • tikhomir 27 avril 2011 19:05

                              Des petits espaces ? 10 500 ha de réserve dont 9 500 ha de forêt dont 4 700 ha pour environ 350 bisons à Bialowieza en Pologne... C’est juste la plus grande réserve naturelle au monde de bisons. Ce sont des bisons sauvages en plus et ils sont en liberté dans leurs 4 700 ha. Sans compter les troupeaux sauvages en Roumanie, Biélorussie, et Russie, etc. et certains troupeaux dépassent le millier d’individus.


                              Sinon, je préfère le vouvoiement si vous n’y voyez pas d’inconvénient. Merci.

                            • tikhomir 28 avril 2011 10:22

                              OUlà, vous me prettez des propos que je n’ai pas eu. « Se reconnecter à son animalité »... arf, non, je ne dis pas ça. Des corridas à la TV, vous n’avez pas du en voir beaucoup dans notre pays...


                            • saintclair saintclair 27 avril 2011 17:08

                              Que de bruit pour une centaine de toros tués chaque année dans les coridas, alors que tout les jours des centaines et des centaines de vaches qui normalement devraient etre préparé, sont tués à la mode kacher c’est à dire égorgé d’une oreille à l’autre le nez vers la mecque, et en plus devant les yeux de leur congénères, alors ou est la barbarie ?.......


                              • titi 27 avril 2011 17:54

                                Et pourant il me semble qu’il y a une différence entre meurtre et génocide ?


                              • Ariane Walter Ariane Walter 27 avril 2011 18:09

                                Saint-Clair,
                                Il y a quand même une différence : c’est la jouissance que l’on peut prendre à voir un animal mis à mort.
                                Il n’y a pas de spectateurs dans les abattoirs. (Mais je vais peut-être donner une idée à quelqu’un...)


                              • latortue latortue 27 avril 2011 18:19

                                salut saintclair

                                bonne an mal ans il y a environ 150 manifestations tauromachique par ans donc environs 1000 taureaux tués dans les arènes en France

                                combien y en a t’il dans les abattoirs a la manière musulmane égorgés vifs ,environ 100 fois plus . Alors pourquoi s’occuper avec autant d’acharnement de la tauromachie .Serait ce moins problématique ,ou est la différence les uns tuent dans l’arène les autres dans les abattoirs mais les chiffres sont loin d’être les mêmes non ? des une on parle beaucoup des autres c’est normal c’est la religion !!!!!



                              • foufouille foufouille 27 avril 2011 18:48

                                et si le taureau vient bouffer ton potager ?
                                ou le renard tes poules


                              • OMAR 27 avril 2011 18:51

                                Omar 33

                                saintclair :« alors ou est la barbarie ?.......

                                Dans le halal ou kasher, la béte est égorgée pour étre destinée à la consommation, et je vous concède que l’on peut l’étourdir auparavant, sans que cela gène son immolation.
                                Et cela se passe généralement en toute discrétion..

                                Dans la tauromachie, la bête est préparée dans des conditions réellement barbares pour étre destinée à l’humiliation, la fatigue, la torture pour enfin l’abattre lentement, en la faisant souffrir jusqu’à sa dernière goutte de sang, jusqu’à sa mort...
                                Et cela se passe dans une arène dans laquelle s’entasse des étres »humains" venus pour voir le sang, la mort d’un animal.
                                Comme au bon vieux temps des barbares... 


                              • King Al Batar King Al Batar 27 avril 2011 18:59

                                La tortue, il n’est même pas besoin de parler de methode musulmane, l’abbatoir, l’elevage en batterie de toute façon c’est cruel...

                                Je sais qu’Actias ne considère pas cela comme un argument, mais il est quand même juste de relativiser entre :
                                -Les millions, que dis je, les milliards de cafard exterminé, génocidés tous les ans, tout ca pour le bon confort de Mme Urbaine.
                                - Les millions d’animaux marins victimes des catastrophe type BP,
                                - Le milliers de Chats males que l’on castre (meme chimiquement), car le chat male n’est pas un animal domestique,
                                -les oies sauvage qu’on gave tous les ans, pour que chacun ait son repas de noel avec du foie gras.

                                et quelques milliers de toros qui meurent dans un combat qui est désormais perdu d’avance...

                                Que vous le vouliez ou non, l’homme est un animal au sommet de la chaine alimentaire, est un prédateur,et redoublé d’un instinct de male dominant comme peu d’autres mammifères.

                                Alors oui il y a des dérives. La corrida, même si on bouffe le toro, on ne le tue pas dans ce but la mais plutot pour le spectacle...

                                Avez vous déjà observer le sadisme d’un chat jouant avec la souris qu’il tuera à la fin ? N’est ce pas la même chose ? N’est ce pas un manière esthétique de faire sublimer la violence présente et allant de pair avec nos instinct de domination...
                                Je comprends que certains, fort prétentieux de leur intelligence toute humaine, soient heurtés, choqués et scandalisés par la violence d’un tel spectacle....
                                Moi j’adore la boxe, la boxe thai, le combat libre, la corrida, la viande casher, les vidéos de grands prédateurs (crocos, lion, tigres etc...) qui chassent. Vous trouvez cela violent, moi je trouve cela beau.
                                Et si un jour un jour je me retrouve seul face à un ours, et bien je mourrai contre plus fort que moi. Si un jour je me fais peter la gueule dans un ring, ce sera pareil...

                                Penser cela ne fais pas de moi un sous homme, un animal. Je ne pense pas être moins humain que vous. J’ai pleinement conscience des particularité d’une espece qui est capable d’envoyer des avions dans des tours, de mener des guerres qui durent plus que cent ans, d’exterminer les indiens, ou d’intenter un génocide aux methodes industriels le siecle passé.

                                L’homme est un loup pour l’Homme. Il l’est aussi pour les autres animaux. Reconnaitre ce fait n’est pas le soutenir, ni le cautionner. Je ne suis bien evidemment pas pour les genocides et autres horreurs. Mais qu’on vienne pas me dire que c’est INHUMAIN, car il n’y a que l’homme pour commetre de telles horreurs. Au contraire c’est même humain.

                                Pour la corrida, comme je le dis, ce n’est qu’une manière esthétique de faire sublimer cette violence et cet instinct de domination qui est présent en nous. ON est sensible a cet esthetisme ou on ne l’est pas. Moi je le suis, et je ne porte pas de jugement sur ceux qui n’y sont pas, ou plutot sur ceux qui sont sensible à cet violence. Tachez donc d’en faire autant, car je n’ai tué aucun toro. Je trouve juste cela beau.

                                Comme l’a dit un autre posteur, il est clair que cela fait partie du patrimoine francais, historiquement c’est indéniable.
                                Comme l’a dit un autre posteur, tout ca pue bien le clientélisme politique, auquel il faut bien s’habitué depuis maintenant des decennies...

                                Mais par pitié, arretez de faire chier les afficionados de corrida, sous pretexte que vous n’aimez pas cela. Vous n’empecherez jamais un gosse de cinq de prendre du plaisir en ecrasant des fourmi. Vous n’empecherez jamais l’homme de tuer et de dominer. Croyez moi, la corrida est bien un moindre mal comparé a tout ce que la violence et la domination humaine est capable de faire comme horreur !


                              • foufouille foufouille 28 avril 2011 07:22

                                @ actias
                                pour le potager, ca attire les rats taupes qui bouffent les legumes, les limaces
                                j’ai une chatte qui les tuent (le chat est cruel car il sent la douleur)
                                les limaces, c’est moi
                                ou alors tu te nourri de cueillette

                                un poulailler est une proie plus facile que l’oiseau qu’il faut guetter


                              • latortue latortue 28 avril 2011 12:44

                                king al battar
                                je suis un aficionados des corridas tant en France qu’en Espagne qu’au Portugal ’’les corridas portugaises sont très belle ’’ j’en ai vue des dizaines mais voila j’ai quelques années derrières le bocal et j’ai vue aussi la dérive qu’a pris le règlement de la corridas ce n’est plus du tout le même esprit c’est de la boucherie spectacle pour tourisme .
                                si tu veux encore voir la différence il te faut aller au fin fond de l’Espagne et tu verras ce qu’est réellement un aficionados qui se prend au jeu au point de descendre lui même dans l’arène ,et ,le prix d’un billet n’a rien a voir aussi la bas les Casas et autres organisateurs n’existent pas et le purisme passe devant le fric .


                              • La râleuse La râleuse 27 avril 2011 18:36

                                Bonjour l’auteur,

                                Je suis tout comme vous indignée et scandalisée qu’un spectacle comme la tauromachie soit inscrite au patrimoine culturel de la France.
                                Et, tant qu’à faire, pourquoi pas la chasse à courre ?
                                Mieux encore, pourquoi pas les émeutes de banlieues ? Voilà un sport que nos jeunes savent pratiquer avec un certain art et beaucoup d’enthousiasme.

                                Merci à vous pour cet article.


                                • tikhomir 27 avril 2011 19:10

                                  Comme l’auteur, vous faites l’amalgame entre tauromachie et corrida.


                                  Sinon oui, la chasse à courre ce serait bien de l’inscrire aussi, c’est une grande tradition.

                                • BOBW BOBW 28 avril 2011 22:06

                                  Avec les « mises à mort avec taser ou flash-ball » banderillas envoyées par les forces de l’Ordre ! smiley


                                • OMAR 27 avril 2011 18:37

                                  Omar 33

                                  Tiens, aucune réaction de Brigitte Bardot. !!!!.

                                  Ni de notre amie C. Ségurane !!!!!!

                                  Quoi ? La réunion au siège de la Cie le Borgne père & fille, n’est pas encore terminée ?

                                  Ah la vache !! je me disais bien que...


                                  • gege061 gege061 27 avril 2011 22:34


                                    vite interdisons les dératisations pour sauvegarder nos amis les rats. 
                                    Subventionnons les associations qui luttent pour la suppression de la tapette a souris, cet instrument de torture.
                                    Rompons les relations avec la chine cet affreux pays ou l’on mange des chiens
                                    Enfin ces priorités accomplies on pourra parler de futilité comme des 29 000 enfants de moins de cinq ans qui meurent tous les jours

                                    PS : de nos jours l’immense majorité des individus a faim
                                    Croire que les animaux ont des sentiments c’est de l’antropomorphisme.


                                    • Eloise_1973 27 avril 2011 23:01

                                       A toi qui apprécies la corrida,
                                       A toi que la corrida ne dérange pas,

                                      Tu fais partie de ceux qui apprécient la corrida bien que la mise à mort fasse partie du spectacle ? quelle espèce d’être vivant es-tu pour penser ainsi ?
                                       
                                      Toi qui connais la corrida, tu sais la souffrance du taureau, tu vois ses larmes couler sur son pauvre museau ensanglanté, tu es pleinement conscient qu’il hurle de souffrance mais tu n’entends rien car l’orchestre tonitruand est lui aussi au rendez-vous et tout comme les autres acteurs de cette macabre mise en scène, la musique, la musique fait sa part de sale boulot : elle masque les terribles gémissement de l’animal implorant que tout cela cesse (ben oui, imagine que certains entendent le taureau beugler, ça risquerait de les choquer !)
                                       
                                      Toi qui apprécies la corrida, tu sais qu’il en faut du temps à ce pauvre animal avant que son coeur ne s’arrête enfin !...enfin ! après 25 minutes de douleurs multiples et inouies, que vienne ENFIN cette mort qui seule pourra le délivrer de ce que l’homme lui fait endurer !

                                      quand tu t’écorches un doigt, tu ressens une douleur, même superficielle. Pas vrai ?
                                       
                                      Alors comment peux-tu supporter de savoir qu’un être qui a la même capacité à souffrir que toi se fasse transpercer la peau, les muscles, les organes ? comment peux-tu supporter cela si tu es doté d’un minimum de sens commun ?

                                      Veux-tu que je te dise pourquoi cela ne te dérange pas ? pourquoi tu vas même jusqu’à APPRECIER ? voici ma réponse, et surtout dis-moi si je me trompe :

                                      Tu apprécies la corrida parce que tout simplement ce n’est pas toi qui te trouves dans l’arène face au picador et au torrerro. Vrai ou faux ?

                                      Apprécierais-tu autant le spectacle si demain tu n’était plus assis sur les gradins mais DANS l’arène, soumis par le menu au MEME TRAITEMENT QUE LE TAUREAU ? tu t’imagines, les poumons et les intestins transpercés, en pleine hémorragie interne, vomissant ton sang noirâtre par la bouche ?
                                       
                                      T’imagines-tu paralysé, le cou malgré toi tendu vers ton bourreau, incapable de parler pour implorer grâce ? te vois-tu encaissant l’estocade dans ta nuque 7, 10 ou même 15 fois de suite devant une foule hystérique, hilare, qui a payé pour assister à ta mise à mort par torture ?...alors que jusqu’au bout tu te demanderas QUEL CRIME tu as commis pour mériter un tel châtiment. Que crime ? je pensais que l’on punissait seulement les coupables, pas les innocents.

                                      Aujourd’hui je te le dis : si tu apprécies la corrida, si tu peux vivre sans faire de cauchemars en ayant assisté à un tel spectacle de tes yeux, c’est bien que la douleur d’AUTRUI t’indiffère. Tant que ce n’est pas toi qu’on torture et que l’on transperce, ni les tiens, ni ton chat ni ton chien, alors tu apprécies la corrida, bien sûr, TANT QUE C’EST L’AUTRE QUI SOUFFRE.
                                       
                                      Moi, vois-tu, l’AUTRE en tant qu’être sensible a de l’importance pour moi, et savoir qu’autrui souffre, surtout quand on y peut quelque chose, surtout quand c’est « juste pour le plaisir », et bien cela me fait souffrir énormément, personnellement.
                                       
                                      Les pro-corridas sont tellement insensibles à la douleur du taureau, ils s’en contrebalancent tellement qu’ils n’ont pas accès à ce genre d’état d’âme -cela va de soi- sinon ils ne pourraient pas mettre un pied dans l’arène sans avoir la tête qui tourne et des larmes plein les yeux.

                                      Ceux et celles qui apprécient la corrida ne peuvent être que des êtres profondément mauvais. Il n’y a aucune bonté ni compassion en eux. Ceux qui apprécient la corrida et peuvent voir un taureau innocent en souffrance se faire charcuter à vif ont une pierre à la place du coeur.gt33, tu as écrit :« Battez-vous plutôt pour des causes justes » : il n’y a pas en ce bas-monde pire INJUSTICE que de torturer un être innocent, juste pour le plaisir des yeux.

                                      J’appelle TOUS CEUX QUI ONT UN COEUR A REPONDRE « PRESENT » le 28 mai prochain à Paris afin de manifester contre la corrida au patrimoine culturel immatériel français.

                                      Eloïse, Paris, ayant assisté de force à une corrida à l’âge de 7 ans. Marquée A VIE.


                                      • Eloise_1973 27 avril 2011 23:38
                                        LA TORTURE N’EST PAS LA CULTURE
                                        Vos commentaires sont le reflet de la vie : D’un côté, on peut lire les commentaires des gens bons, ceux pour qui la torture ne peut rimer avec culture. De l’autre, on lira avec ahurissement les commentaires de ceux pour qui la torture d’un animal sans défense et affaibli est un louable et respectable spectacle.
                                         
                                        Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, il faut savoir que 3 jours avant une corrida, le taureau est enfermé dans le noir complet dans un box pas plus long et pas plus large que lui, sans eau ni nourriture. On lui a au préalable brisé les os en lui balançant sur l’échine des sacs de 100 kilos de sable. Juste avant le « super spectacle » qui va procurer tant de plaisir à des milliers de spectateurs, on aura pris soin d’enfoncer des aiguilles dans les yeux du taureau pour l’aveugler, histoire d’être quasi certain que le vaillant torrero ne sera pas blessé or du noble « combat ».Qu’on se le dise : le calvaire pour l’animal désigné pour animer le « spectacle » commence bien avant l’heure d’entrée dans l’arène. Les blessures orchestrées qui lui seront infligées dans l’arène constitueront cependant l’apothéose de la souffrance. Notons que bien souvent, le torero prend plaisir à trancher l’oreille ou les testicules du taureau supplicié alors que ce dernier est encore vivant, en pleurs, agonisant, détruit...le tout sous les applaudissements du public venu pour la tradition et la beauté du spectacle, cela va sans dire !

                                        http://www.dailymotion.com/video/xi56w2_corrida-la-honte-4_animals
                                         
                                        ainsi que : 

                                        http://www.youtube.com/watch?v=qF_KJ8UYDXc
                                         

                                        Si, après avoir vu ces images, vous n’êtes pas révolté et triste, alors je ne comprends pas. Qu’on ne vienne pas m’expliquer qu’il y a une once de noblesse ou de beauté dans ces images de pure horreur. Ces videos sont des images de corrida filmées par des amateurs. Je vous laisse le soin de les commenter après les avoir visionnées. Je refuse que mon pays considère ces horreurs comme faisant partie intégrante de notre culture. pas vous ?

                                        TOUS ENSEMBLE A PARIS LE 28 MAI !

                                        Eloïse

                                        • Antoine 28 avril 2011 00:39

                                           Difficile d’avoir un avis tranché : une corrida mal réalisée n’est effectivement qu’une sinistre boucherie mais donnée par des artistes au mieux de leur forme, c’est superbe, raison pour laquelle de nombreux esthètes s’y sont enflammés. Mais cette boucherie n’existe-t-elle pas ailleurs en pire mais à l’abri des regards et des cris des âmes sensibles ? Les taureaux de combat (chouchoutés dans leur élevages) existeraient-ils encore ? S’agissant précisément de taureaux de ce type, quel est leur degré réel de souffrance dans leur ultime combat (encore que les plus braves soient fréquemment graciés) ? Dans un domaine un peu similaire, les chasseurs sont certainement plus efficaces pour la conservation de la faune que les écolos de salon ou de comptoir...


                                          • MoiMoi MoiMoi 28 avril 2011 00:56

                                            Qu’elle honte pour un pays qui se dit civilisé


                                            • ourston 28 avril 2011 01:41

                                              Il fut un temps où les exécutions des condamnés à mort se déroulaient en public. Le spectacle était fort prisé. On louait des chaises ou des fenêtres bien placées pour ne rien perdre de la cérémonie. Des transports de « touristes » furent organisés parfois.
                                              Il fallut attendre 1939, en France, pour qu’une loi abolissant les exécutions capitales publiques soit votée.
                                              J’imagine qu’à l’époque des défenseurs de la tradition se sont élevé contre cette atteinte à des coutumes ancrées dans notre patrimoine historique.
                                              Quel que soit son habillage de lumière, la corrida est une exécution mise en scène pour le plaisir douteux de quelques spectateurs, au mépris d’une souffrance animale.
                                              La corrida et l’abattage rituel se rejoignent dans leur cruauté dépassée.


                                              • vinvin 28 avril 2011 03:32

                                                Bien pour ce qui me concerne je préférerais assister a la mise a mort d’ un enculé qui a tué une ou plusieurs personnes, ( ou un pédophile voir meme une « racaille » de banlieue...) car cela pourrait certainement me faire sourire.


                                                Par contre assister a la mise a mort d’ un taureau qui n’ a rien demandé a personne et qui n’ a fait chier personne, je suis désolé, mais cela ne ferait pas bander !



                                                VINVIN.






                                              • vinvin 29 avril 2011 00:15

                                                C’ est bizarre, car lorsque je dis des VERITEES, on m’ enlève des points ????......


                                                Suis- je sur le site d’ A-GROS-RAT-VOX, ou sur le site de TF-1 ou LCI ?



                                                Par-ce que vous ne pensez pas qu’ un pédophile ou un tueur en séries ou un violeur mérite cent fois plus la peine de mort qu’ un pauvre taureau ?....

                                                Si c’ est cela votre con-ception de l’ humanité, ce n’ est pas étonnant que l’ on vive dans un monde de « Jobastres » !


                                                Bonne chance pour vos enfants !.... ( moi je n’ en ai pas alors je m’ en fout !.... ) mais l’ avenir s’ annonce bien sombre et de plus en plus violent, malheureusement pour vos descendants.



                                                VINVIN.





                                              • Nanar M Nanar M 28 avril 2011 07:50

                                                Le pouvoir en décrépitude flatte les gros cons à tout va !


                                                • Bilou32 Bibi32 28 avril 2011 08:31

                                                  La corrida (la plus pratiquée en tant que « spectacle » tauromachique), tout comme les abattages rituels sont interdits en France. Il me semble donc assez incroyable qu’une pratique aussi ignoble, bien que distrayante et artistique pour certains, interdite par la loi française soit inscrite a son patrimoine, non ? Toutes ces tapettes à paillettes n’ont qu’a se reconvertir dans l"élevage de Blonde d’Aquitaine ou de Charolaise. Ils verront ce qu’est un vrai taureau ! smiley


                                                  • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 28 avril 2011 08:33

                                                    il me semble que cette décision a été prise par le ministère de la culture sous la houlette d’un certain F.Mitterand . Qu’attendre de plus d’un type qui nous explique par écrit, comment il va à l’étranger profiter de la misère humaine pour s’enfiler « de jeunes éphèbes » et qui à l’occasion s’affiche en défenseur de R.Polanski accusé du viol d’une mineure. Abuser des enfants ; massacrer des animaux ...vous avez dit psychopathe ?


                                                    • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 28 avril 2011 23:51

                                                      Les mêmes tolèrent l’existence d’un système industriel d’extermination des bovins pour garantir notre alimentation carnée mais s’insurgent contre la mise en scène d’une lutte pour la vie, tellement révélatrice de l’histoire guerrière de notre humanité, si peu humaniste...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès