Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Scooters et Motos : L’anarchie sur les trottoirs parisiens

Scooters et Motos : L’anarchie sur les trottoirs parisiens

Marcher sur les trottoirs de la capitale est devenu une épreuve : Les deux roues motorisés y circulent et y stationnent sans limite. Avec la complicité des pouvoirs publics !

De nombreux trottoirs sont envahis, il ne subsiste souvent qu’un maigre passage pour un seul piéton à la fois. J’ai traversé récemment le 9ème arrondissement et ai eu d’innombrables occasions de le constater (photos 1 et 2)

La loi est pourtant claire : le stationnement et la circulation des deux roues motorisés sur les trottoirs sont interdits par le Code de la Route (articles R.417-10 et R.412-7).

Intimidée par les associations de motards, très puissantes, et en contradiction avec la loi, la Préfecture de Police de Paris a diffusé une note interne le 13 mars 2008 indiquant : « Je demande à vos services de faire preuve de discernement dans l’action de verbalisation à leur encontre et d’apprécier si le véhicule à deux roues occasionne ou non une gêne réelle pour le cheminement des piétons  ». Où commence la « gêne réelle » ? Qui peut en juger ? Les motards se sont engouffrés dans la brèche. La verbalisation n’intervient plus que dans un cas sur mille. L’association de défense des Droits des Piétons a engagé une action au Tribunal Administratif contre la Préfecture de Police. A suivre…

Pour se garer sur le trottoir, la moto doit aussi y rouler. J’en ai vu beaucoup utiliser le trottoir pour remonter un sens interdit, pour couper un feu rouge ou pour court-circuiter un embouteillage ! (photos 3 et 4). En toute impunité… Puisque la loi ne s’applique plus, pourquoi se gêner ?

Ce laxisme coupable entraine un développement sans précédent des deux roues motorisés qui est devenu le mode de déplacement le plus rapide dans la capitale. Outre ces atteintes aux droits des autres usagers, la pollution sonore et chimique est en hausse. Une étude de l’Ademe a montré qu’un 125 cm3 émet entre 4 et 10 fois plus de gaz polluant qu’une voiture. L’OMS estime à plus de 40000 les décès dus à la pollution de l’air dans les villes françaises…

Piétons, révoltez-vous !

JPEG - 132.5 ko
JPEG - 160.1 ko
JPEG - 247.4 ko

Moyenne des avis sur cet article :  2.37/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • tikhomir 27 mars 2012 11:44

    Pour le bruit, OK. La pollution, peut-être, pourquoi pas. Mais quand même, le plus gênant, ce sont bien les voitures, s’il y en avait moins, il y aurait la place d’utiliser des emplacements pour voitures pour y garer des deux-roues...

    Sur un emplacement pour une voiture, on gare combien de scooters et de motos ?

    Et sincèrement, les voitures dans Paris, est-ce vraiment indispensable à autant de gens ? J’en doute...


    • jymb 27 mars 2012 12:33

      Je doute fort que la majorité des 2 roues ait choisi ce mode de déplacement par plaisir ( plaisir du froid ? de la pluie ? du risque de glissade mortelle ?)

      Le fait est que dans les villes, le bouchonnage organisé, le stationnement hors de prix ( faire payer ce qui appartient à tous, donc à personne !) les transports en communs saturés, crasseux ou absents hors horaires classiques, les boulevards déserts pour bus obligent a se tourner vers ce qui reste accessible.
      Cet article, hélas, cultive encore le souhait de dresser les usagers entre eux, autos contre piétons, vélos contre 2RM, bus contre tout le monde ...
      Dans un monde intelligent, il y a de la place pour tous, et chacun cherche a rendre la vie plus facile aux autres, sans lui faire les poches. Nous en sommes aux antipodes.
      Seule amère consolation, le jour ou le stationnement deviendra payant pour les vélos, on ne pourra pas dire que l’on ne savait pas.


      • retif 27 mars 2012 12:55

        De quel droit publiez vous la photo de personnes sans demander autorisation ?

        Vous ne connaissez pas le droit a l’image ?

        Retirez ces photos au plus vite sous peine de plainte svp.

        Pour le reste, vous ne voyez pas l’avantage écologique global des deux roues sur les 4 roues ? renseignez vous.


        • BOBW BOBW 27 mars 2012 13:10

          Article et anti 2 roues.  Renseignez vous et lisez l’opinion des 2 roues et des motocyclistes sur ce site


          • BOBW BOBW 28 mars 2012 16:03

            Et puis vos photos prouvent l’inverse de vos commentaires : « Vive la Sainte automobile libératrice »

             smiley

          • Catherine Segurane Catherine Segurane 27 mars 2012 14:08

            Vélos et motos ont tous les culots.

            Ils circulent sans vergogne sur les trottoirs, s’attendent à ce que le piéton leur fasse place, et répondent avec insolence quand il ose se plaindre.

            C’est une nouvelle race de prédateurs de l’espace, peut-être pire que les voitures.


            • TicTac TicTac 27 mars 2012 14:10

              Tous les vélos et toutes les motos ?
              Vraiment ?
              Êtes-vous adepte de l’amalgame ?


            • focalix focalix 27 mars 2012 15:06

              Vite, Marine.


            • appoline appoline 27 mars 2012 19:13

              Bientôt vous allez accuser les piétons de lâcher des pets, le méthane est ce qu’il y a de pire. C’est une terrible nouvelle : le piéton pète, comment va t on pouvoir solutionner le problème ? Je vous laisse le soin d’y répondre, vous aurez sans doute une idée


            • focalix focalix 27 mars 2012 21:13

              Et parmi tous ces motocyclistes lâchement dissimulés sous leurs casques, perchés sur leurs Norton monocylindre qui pète un coup tous les platanes, combien d’islamo-terroristes ? de bobos gaucho-trotskistes ? d’enseignants staliniens ? de moines communistes ? de cardeurs de matelas poujadistes ?


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 mars 2012 21:22

              Avec une Norton,j’avoue m’en foutre de polluer !


            • Abou Antoun Abou Antoun 28 mars 2012 00:41

              Bientôt vous allez accuser les piétons de lâcher des pets, le méthane est ce qu’il y a de pire.
              D’un certain côté c’est exact. Il faut donc détecter les péteurs et les sanctionner par un nouvel impôt-pet. Pour la détection des im-pet-nitents je propose deux systèmes concurrents :

              • Un réactif dans l’air pour faire tâche (détection visuelle comme le pipi dans la piscine).
              • Obligation de porter un sifflet (détection sonore).
              Mais d’un autre côté le pet est également un mode de propulsion (c’est le ’fondement’ si je puis dire du moteur à réaction). Il faudrait donc faire un bilan énergétique avant de savoir s’il faut punir ou récompenser les péteurs.
              Je m’étonne que ce problème de la plus haute importance ne retienne pas l’attention des candidats à l’érection pestilentielle.

            • King Al Batar King Al Batar 27 mars 2012 14:17

              Y aura toujours des gens pour se plaindre et faire chier le monde.
              Un jour j’ai vu un mec demander à ce qu’on interdise les chiens dans Paris.
              Vivre en société implique qu’on accepte les autres.
              L’auteur serait certainement bien plus heureux s’il vivait à la campagne, mais je crois qu’il pense que Paris lui appartient.
              A quand l’article sur les mecs qui bouchent la circulation qu’on ils font le Paris Roller ? Moi aussi, ils me font chier, mais je viens pas chialer...


              • appoline appoline 27 mars 2012 19:15

                @ King,


                Malheureux à la campagne, il y a les coqs et les coqs, ça fait un foin du diable le matin à la fraîche ; on risque d’assister à une épouvantable tuerie du gallinacée en question

              • chantecler chantecler 28 mars 2012 11:06

                Il s’agit de vivre ensemble .

                Vous parlez des chiens :si les propriétaires les tenaient et leur apprenaient le caniveau , plutot que les laisser déféquer partout , il n’y aurait pas de problèmes .

                Pour les deux roues c’est pareil :
                Comment responsabiliser les conducteurs pour qu’ils ne roulent pas sur les trottoirs ou les garent n’importe où empêchant les piétons , les poussettes , les handicapés de circuler .

                Le vivre ensemble c’est aussi le respect de règles de bon sens et non le triomphe de l’individualisme et du « je vous emmerde » .

                Je n’ai rien contre les deux roues qui sont tout de même moins encombrants que la voiture mais il me semble qu’un peu de discipline serait bien venue .

                Et bien que la police fasse son travail et sanctionne ceux qui font n’importe quoi !

                Et je pense qu’assez rapidement les trottoirs redeviendront à leur fonction première qui est de permettre aux piétons de circuler sans être confrontés à des obstacles incompréhensibles .

                Je possède une moto mais ça ne me viendrait pas à l’esprit d’empêcher le passage des piétons .
                C’est une question de bon sens me semble t’il .

                Maintenant il ne faut pas non plus laisser aux rigoristes la possibilité d’emmerder tout le monde .

                Habiter Paris ça a certainement des avantages mais aussi des inconvénients .

                Si on aime que l’air pur , la nature, etc vaut mieux habiter la campagne ou des villes de provinces plus tranquilles .


              • focalix focalix 27 mars 2012 15:00

                Il y a bien de la misère en France.


                • appoline appoline 27 mars 2012 19:16

                  Pis que tout cela, tout fout l’camp


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 mars 2012 15:38

                  Il y a mieux encore, le vélo, silencieux, non polluant, maintient en forme et Paris est assez plat. D’ailleurs beaucoup de villes de province se mettent à fermer des rues sauf au vélo, à partir de trente euros dans tous les dépôts ventes.


                  • tikhomir 27 mars 2012 15:46

                    Z’êtes pas dingue ? Ça voudrait dire qu’il faudrait faire une activité physique ET aller contre la société de consommation en ne payant plus d’essence, d’assurance, de frais de réparation et d’entretien énormes, etc...

                    Ce genre de proposition hippie ne passera jamais, c’est trop sain smiley


                  • Tarouilan Tarouilan 28 mars 2012 11:50

                    Bravo, Lisa...... le vélo est l’avenir de Paris... mais avec des infrastructures mieux adaptées, comme en Hollande, par exemple... pourquoi pas aussi des pistes cyclables 100% dédiées en hauteur inaccessibles pour d’autres usages...au centre des avenues larges supportés par des pylônes végétalisés aussi bien que pour les parties les plus visibles de ces pistes en hauteur !


                  • morice morice 27 mars 2012 18:06

                    A Toulouse aussi, non ?


                    le dernier mec à droite à une « apparence de musulman », en prime, je trouve, non ?

                    depuis que mon président parle de ça, je me permets....

                    • Jude 27 mars 2012 20:41

                      Gros troll !


                    • appoline appoline 27 mars 2012 19:09

                      Allez vivre à la campagne, au moins, vous serez peinard.


                      • Abou Antoun Abou Antoun 28 mars 2012 00:28

                        Il eut fallu, en effet suivre la suggestion d’Henry Monnier improprement attribuée à Alphonse Allais de construire les villes à la campagne.


                      • gazatouslesetages gazatouslesetages 27 mars 2012 19:15

                        mais bien sûr, tout le monde a les moyens d’habiter dans paris intramuros et d’y travailler..
                        .
                        commentaire de gogos aisés incapables de comprendre les transports en île de france, et qui voudraient interdire les 2 roues, les voitures etc..
                        .

                        sinon, les motards demandent depuis très longtemps des stationnements 2 roues, dont l’offre est ridiculement basse à paris comparée à la demande...
                        .


                        • Tarouilan Tarouilan 28 mars 2012 11:39

                          Cet article, est à appréhender sur deux niveaux...... d’abord l’auteur, quinquagénaire lyonnais, qui réactive, la vieille, ancestrale et stupide « haine » du lyonnais envers le parisien... (heureusement en voie de disparition chez les plus jeunes) et celle de l’automobiliste frustré par la liberté que représente le deux roues... qui est le mal aimé de Delanoë, qui préfère privilégier...ses sales combines avec son copain Bolloré, qui va bénéficier, d’un essai gratuit (les parisiens vont payer, ce bide de l’autolib’) de ses batteries en situation réelle.


                        • Jude 27 mars 2012 19:53

                          A quand un article sur la pollution visuelle lyonnaise et de ses trop laids bus ??


                          • nenecologue nenecologue 27 mars 2012 21:57

                            Je ne voudrais pas faire mon raleur , mais toutes les photos montrent des scooters ...

                            Ben oui les gens qui roulent en scooters ont un permis AUTOMOBILE.
                            Ceux qui roulent en moto ont un permis MOTO.
                            Donc merci de ne pas faire l’amalgame entre caisseux roulants en scooters et motards.Merci.

                            • loco 27 mars 2012 22:20

                              bonsoir,

                               j’ai même vu des types rouler sur les trottoirs à moto et en profiter pour voler les crottes de chien... et la police ne fait rien....


                              • fcpgismo fcpgismo 28 mars 2012 07:51

                                Article d’ une stupidité raciste et crasseuse,à l’ encontre des motards ; il y à bien un problème mais il est à l’ origine des pouvoirs public qui nient une réalité et ne l’ accompagnent pas, et pour ma part je me déplace en vélo et il y a d’ innombrables abrutis pour nous empêcher de circuler tranquillement .


                                • majerque majerque 28 mars 2012 08:01

                                  C’est du n’importe quoi ! 

                                  Vous parlez de pollution motos ? que je sache il n’existe pas de moto diesel !??? ET LES AVIONS qui traînent leur nuage de kérosène dans le ciel sur plusieurs kilomètres et plusieurs centaines de fois par jour, vous en pensez quoi ? Faîtes leur un procès...A moins que cela soit trop risqué de vous attaquer à ces grosses compagnies aériennes qui ont les moyens de se défendre ?

                                  Cependant un peu de discipline ne ferait de mal à personne (Voitures, vélos et motos).

                                  Un motard cinquantenaire.

                                  • majerque majerque 28 mars 2012 08:07

                                    N’y aurait il pas du GUEANT la dessous ? bizarre bizarre...


                                    • Lucsaint Lucsaint 28 mars 2012 11:14

                                      Et tu allais où Edmond ? Rue Lauriston ? Sacré Edmond !


                                      • Gérard Dahan Gérard Dahan 25 janvier 2015 06:53

                                        @ l’auteur :
                                        Je crois qu’il faut vous expliquer la différence entre une moto et un scooter.
                                        En effet, sur vos 4 photos, il n’y a pas une seule moto et il n’y a que des scooters.
                                        Et pour l’essentiel, des 125 cc ...
                                        La Fédération des motards en colère que vous citez implicitement commence à s’intéresser aux scooters, mais prend essentiellement à son compte les thèmes de combats des motos.

                                        La différence ? Ce sont effectivement tous les deux des 2 roues motorisés, mais les conducteurs n’ont absolument pas la même culture.

                                        Un scooteriste est souvent un automobiliste qui en ville utilise un 2 roues motorisé. A ce titre, il veut se faufiler comme un vélo, a souvent peu de culture 2 roues, il ne se protège pas ou pal (pas de gants, casque souvent pas attaché, pas de blouson comportant des protections, en été il est quelquefois en en t-shirt, en short ou en jupe, en sandale ou en tong...) et effectivement sur le trottoir il est parfois garé n’importe comment.

                                        La preuve ? Sortez de la ville, sur les nationales et les autoroutes, vous verrez très peu de scooters alors que les scooters sont très majoritairement les 2 roues motorisés que vous voyez en ville.
                                        Les motards sont bien moins représentés en ville, mais ils sont l’essentiel des 2 roues motorisés que vous voyez sur les routes et autoroutes.
                                        C’est la raison pour laquelle ils dénoncent (en vrac) les rails de sécurité (familièrement appelés « hachoirs à motard » parce-qu’ils protègent les voitures mais tuent les motards), la généralisation des ralentisseurs et autres « coussins berlinois » notamment juste avant les ronds points qui font « décoller » les motos et perdre le contrôle, la vignette pour les motos (quand vous conduisez un engin qui peut vous tuer très rapidement vous êtes très attentifs aux organes de sécurité)...

                                        En ce qui concerne le stationnement des 2 roues motorisés en ville, là encore, le problème est généré par une non-adaptation des structures urbaines à l’évolution du nombre des 2 roues en villes : Le nombre d’emplacements de parking à destination des 2 roues motorisés n’a pas suivi l’explosion des scooters en milieu urbain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès