Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sécurité routière, mon cul !

Sécurité routière, mon cul !

Il fut un temps, pas si lointain, où les politiques se préoccupaient du bien-être de la population, remarquant qu’il y avait pas mal de morts sur la route, ils ont dit que cela devait cesser, ce fut en 1972 (18034 morts). Le début d’une politique de sécurité routière cherchant par tous les moyens à diminuer ce triste chiffre de la mortalité et menant toutes sortes d’action : préventions, ceinture de sécurité, limitation de la vitesse, casques pour 2 roues, etc. Puis plus tard par la gauche le permis à points. Et en 2003 (6058 morts) ce fut le drame, la politique de la répression tous azimuts (tolérance zéro) et les radars automatiques.

Oui un drame, pourtant l’objectif de base n'était pas mauvais, diminuer la vitesse des conducteurs, surtout dans les endroits dangereux pour garantir leur sécurité. Les politiques baseront maintenant toute leur politique de sécurité routière sur la répression. Mais la politique du tout répressif a plein de tares.

La première, est que les conducteurs ralentissent non pas pour de bonnes raisons, à savoir de garantir mieux leur sécurité et celle des autres, mais pour ne pas prendre la prune et perdre les points qui vont avec ! La conséquence est qu’ils ralentissent seulement devant les radars, et repartent de plus belle après, mais ça n’aurait pas dû être un problème, après tout les radars devaient être mis dans des endroits réputés dangereux où le respect stricte de la vitesse est nécessaire.

En fait la politique du tout répressif permet d’avoir des résultats rapides, mais perd aussi très vite son efficacité à mesure que les conducteurs apprennent où sont les radars. Qu’à cela ne tienne, multiplions les radars. c’est la deuxième tare du système, pour essayer de garantir la pertinence du système, il n’y a d’autre choix que de le renforcer en permanence et d’ajouter toujours et toujours plus de radars.

Ce qui conduit rapidement à la troisième tare, le système radar finit par s’auto-justifier, il faut rajouter toujours et encore plus de radars, sinon ils ne servent à rien. Traduit, en langage de la route. S’il y a une diminution de la mortalité, c’est grâce aux radars (sous entendu il en faut d’autre), par contre si les chiffres sont mauvais c’est qu’il n’y en a pas assez (sous entendu il en faut d’autre). l’objectif initial de diminuer la mortalité n’est plus un but en soit, mais est devenu un prétexte, ce qui est très inquiétant.

Enfin pour rajouter à ce triste tableau, les radars ont un autre vice, ils sont rentables, la politique de sécurité routière ne coûtent rien, mieux elle rapporte. pourquoi se priver1 ? Et l’état ne va pas s’en priver. Multipliant les radars aux endroits les plus rentable, non justifié d’un point de vue de sécurité2. Exemple sur autoroute où il y a le plus de radars par km, 1 tous les 40km en moyenne. Alors qu’il n’y a que 20 morts par an et sur toutes les autoroutes de France imputable à la vitesse3. En plus, l’Etat supprime les panneaux qui annoncent les radars, il supprime du même coup leur justification (annoncer et protéger la population des endroits dangereux). Le fin du fin, le système devient complètement aliénant. Du respect de le vitesse pour elle même, plus de justification de sécurité, sinon c’est la prune. Même si la conduite ne présente aucun danger particulier.

Tous les ingrédients sont dorénavant présent pour une dérive malsaine.


La multiplication des prunes n’est pas sans conséquence sur les automobilistes, un large sentiment de pigeon et d'injustice devant cette avalanche de prunes lourdes pour des infractions mineures, 1 ou 2 km/h, d'ailleurs demandez autour de vous si il y en a qui pensent encore que la politique des radars, est une politique censée améliorer la sécurité routière ou un système forcement malsain d’impôt déguisé ?

Surtout que pour beaucoup le permis n’est pas un luxe, du professionnel de la route, des artisans à domicile, par des personnes isolées dans la France plus au moins profonde en passant par les familles. La perte du permis peur avoir des conséquences très lourdes, voire dramatique (ex : la perte d’emplois pour faute grave, surtout quand c’est le seul revenue de la famille). Même s’il faut reconnaître que certains le méritent4. Il n’en reste pas moins que supprimer en 2009 autour de 80 000 permis5 n’est pas sans conséquences. Surtout que ceux-ci sont faits de façon aveugle par une justice qui ne voit plus les conséquence de ces décisions. Cette politique est de moins en moins comprises, surtout pour ceux qui en font les frais. C’est encore une tare du tout répressif, la cinquième maintenant, c’est qu’avec autant de permis retirés et la difficulté et coûts de le (re)passer, la conduite sans permis est en train de devenir un acte commun (ce qui est un contre sens total question sécurité), et par extension va devenir un acte de plus en plus “compris” par l'opinion, qui risque de devenir un acte militant et politique, tant le nombre de radars augmente.

En a-t-on enfin fini avec les tares de cette politique, eh bien non, il en reste une dernière, c’est qu’avec toute cette violence à l’encontre des conducteurs, une politique qui a complètement perdu pied, de plus en plus éloignée des réalités des conducteurs. Comment maintenant la sécurité routière peut avoir encore la moindre crédibilité. Surtout quand elle défend mordicus la politique menée ? En fait elle ne peut plus, rejetée par principe par les conducteurs plus ou moins ulcérés de rouler dans la peur de la prune, et non plus de l’accident, qui peut avoir des conséquences moins grave, que la perte du permis. On ne perd pas son permis si on a un accident.

Bref, la droite avait pratiquement abandonné toute prévention (et pour cause). Surtout auprès du plus grand nombre. Quant à la gauche, elle a marqué pendant la présidentielle vouloir revenir à plus de pédagogie, mais dans les faits elle ne fait que accélérer la politique radars, je plains d’ici les malheureux qui devront faire cette pédagogie.

Et je ne parlerai pas des policiers et autres gendarmes, victimes eux aussi de cette politique, eux qui sont chargés de protéger la veuve et l'orphelin, se retrouvent à verbaliser le quidam moyen pour des infractions largement imméritées. Et le tout sans moindre retenue. Victime d’injures d'automobilistes exacerbés par tant de verbalisation. Leur popularité est en chute libre, ce qui complique finalement leur travail, et ne présage rien de bon.

Mais finalement tout ceci permet-il vraiment sauver des vie, d’éviter des morts ? Et là ce fut ma grosse surprise de la journée. en cherchant la courbe de la mortalité routière sur internet et je suis tombé sur le graphique suivant6 :

 

La 1ère chose que l’on remarque est que la courbe de mortalité est grosso modo une baisse continue, et ceci depuis 1974 (bien avant les radars), que l’annonce des radars a eu un effet marqué sur l’année 2002 - 2003, (2003 : installation du 1er radar) mais qu'après la courbe tend à devenir une horizontal un peu en dessous des 4000 morts, surtout depuis 2009. C’est bien visible quand on fait un zoom sur la zone précité.

La 2ème chose que l’on remarque c’est qu’avant 2004, le nombre de Km parcourus sur les routes de France augmentait très vite, pour finir par se stabiliser autour des 560 milliards de km parcourus après 2004. 1ère observation : de là à dire que les radars ont eu un effet limitant sur les déplacements il n’y a qu’un pas, mais surtout les baisses de mortalité dans un contexte de grande augmentation de la circulation globale est à souligner et que par contre la baisse pour le moins limitée du nombre de morts ces dernières années tendant vers une horizontale associée au fait que le nombre de km parcouru reste stable marque par contre un échec pas cuisant, mais marqué de la politique des radars.

Donc non les radars ne sauvent pas de vie.

En conclusion :
On a bien vu que la politique des radars a plein de tares, mais que le pire, non seulement ils ne permettent pas d’obtenir l’effet voulu, une baisse massive de la mortalité. L’objectif des 3000 morts pour 2012 fait en 2007 par extrapolation des chiffres de l’époque en suivant la courbe de diminution de la mortalité routière est d’ores et déjà inatteignable, si on a 3940 morts à la fin 2012 ce sera déjà bien, mais surtout la politique radar ne va pas permettre de pouvoir relancer une vraie politique de sécurité routière (celle qui sauve des vies sur la durée), par exemple sur les distances de sécurité, sur manoeuvres, identification des dangers sur la routes, etc. Bref on assiste à un beau gâchis, qui risque à tout moment de se retourner contre les radars et contre toute la politique de sécurité routière. Ras le bol généralisé.



Ma vie personnel :
j’ai écrit cet article en étant ulcéré par l'installation des derniers radars sur mon trajet domicile travail, un trajet de 50km aller-retour entre Paris 18ème et Versailles, maintenant je passe devant 10 radars, un contrôle tous les 5km. Et tout ça pour quel résultat ?Je me suis fait rentrer dans le cul la semaine dernière en laissant passer un piéton sur un passage protégé, j’ai failli encore une deuxième fois me faire rentrer dans le cul en cherchant à changer de voie (mais pas encore changer), et j’ai failli être renversé par une conne qui m’a doublé à moins de 10cm avec une grosse berline et sur ma voie dans un tournant. Je précise pour ceux qui n’auront pas compris que je suis en 2 roues.

Je dédie cette article au cul de mon 2 roues, d'où le titre.


Lapinator Adhèrent FFMC

 

Note L'image ilustrant l'article n'est pas un photo montage, il y à 4 radars sur 200m à Versailles à coté du lycée Hoche. 2 dans chaque sens de circulation.


1 , http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-radars-ne-sont-pas-un-nouvel-impot-ils-sont-un-piege_1148375.html

2 enquête de 2010 auto-plus. 66% des radars ne sont pas mis dans des endroits dangereux. http://www.rmc.fr/editorial/108642/66pour-cent-des-radars-seraient-mal-places/

3 http://www.dailymotion.com/video/xrurf8_des-radars-impitoyables-5-5_news?start=75

4 Ces chauffard l’actualité, en tuant des personnes alors qu’il roule sans permis et accessoirement sans “contrainte”.

5 Chiffres extrapolé des chiffres de la préfecture de police http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/content/download/8998/77158/file/permis_points.pd page 2, on noteras le soin de cacher les chiffres qui fâches. 0.2% de retrais de permis, ce qui fait pour 40 millions d’automobiliste, la bagatelle de 80 000 de retrais de permis.

6 http://lci.tf1.fr/france/securite-routiere/nombre-de-morts-sur-les-routes-de-1950-a-nos-jours-6917067.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Djinnzz Djinnzz 29 août 2012 08:56

    C’est bien beau de critiquer une politique, encore faut-il être force de proposition ! À lire votre article, on a l’impression que tout irait mieux si on enlevait ces sacro-saints radars... Je ne pense pas que la réalité soit aussi simple.


    • Lapinator Lapinator 29 août 2012 10:03

      Cela fait maintenant presque 10 ans que les 1er radars on été installer, il serais plus que temps de commencer à faire un bilan. Dire ce que cela à apporté, mais aussi ces inconvénients. Dans l’article, je n’appelle pas à retiré les radars, mais à leur redonner du sens, un vrais, celui d’annoncer et protéger les endroits dangereux, de retiré ceux qui n’ont pas de sens.

      Et surtout, et c’est aussi ma critique principal, La politique du tout radars et tolérance zero nous envoie dans une impasse. Ce qui est des plus dangereux, parce qu’elle nous détourne des vrais enjeux actuel pour sauver des vie, à savoir : distance de sécurité, le partage de la route, manœuvres dangereuses, etc. Mais je ne veut pas être le seul à parlé de ces sujets.


    • plancherDesVaches 29 août 2012 15:33

      Djinnzz, cet article de pressé et, en plus parisien, montre bien qu’il faut s’écarter face à un 4x4 ou une BM.
      Il n’y a pas si longtemps (avant les radars), lorsque je roulais à 170 sur autoroute, je me faisais tout le temps doubler par des Parisiens à 190 mini...

      Je comprends donc qu’ils aient la haine, ces VIP.


    • appoline appoline 29 août 2012 18:40

      Pffff, quand je prends l’autoroute avec ma petite voiture et que je roule à 140, je pense que je suis beaucoup plus dangereuse qu’un conducteur avec une voiture lourde pourtant je suis presque dans les clous. 

      Les radars sont un piège à fric, pour preuve : les électrons incontrôlables le resteront et bientôt il y aura tant de conducteurs sans permis donc non assurés que les délits de fuite vont exploser. Pénaliser et racketter un conducteur pour 2 ou 3 kms/h en plus est tout bonnement une honte et cela ne solutionne rien.
      Donc, en résumé vont se développer : les délits de fuite, les fausses plaques, les gruges au point, les procès, la conduite sans permis, tout cela pour quoi ? Diminuer les morts sur la route, quelle connerie ; il y a de plus en plus d’automobiles sur les routes.
      L’état devrait déjà se préoccuper de l’état des routes si c’était vraiment dans son intention de protéger l’automobiliste car là, il y a du boulot. Et puis comme charité commence par soi même, le gouvernement devrait lui aussi respecter ces règles.
      Je ne sais pas vous, mais moi quand je roule en ville, si le moindre vieux traverse, je ne le verrai pas ; j’ai tout le temps les yeux rivés sur le compteur.

    • plancherDesVaches 29 août 2012 21:32

      Appoline, tu es donc bien Parisien(ne).. ?? non.. ?


    • appoline appoline 30 août 2012 18:56

      @ Plancher,


      Ex, je suis rochelaise maintenant mais le problème est le même ici, les flics ne sont pas assez occupés par les malfrats et se postent bien volontiers aux rond-point.

    • Pascal du 58 3 septembre 2012 17:16

      La FFMC Est une force de proposition !

      Je vous invite donc à lire son manifeste que vous trouverez sur son site (cherchez, cela ne demande pas un gros effort intellectuel) : http://www.ffmc.asso.fr/

      Ou celui d’une de ses 83 antennes départementales qui militent au quotidien pour une autre politique de sécurité routière ...

      Mais il est tellement plus facile de regarder la Sécurité Rentière sous le seul angle de la répression avec la vision qu’en on ceux qui porte des oeillères et ne jurent que par le tout répressif et la rentabilité ...

      Nous ne demandons pas à retirer tous les radars mais au moins qu’ils soient mis en des endroits judicieux, accidentogènes, et non pour piéger les automobilistes (98 % des PV le sont pour de très petits excès de vitesse). Je préfèrerai avoir des gendarmes à leur place, qui feraient preuve de discernement (une poignée de km/h de trop sur une route déserte, par beau temps, n’est pas criminel). Eux au moins pourraient intercepter les infractions dangereuses et gros délinquants (ce qu’un radar ne fera jamais).

      Sur la route l’enfer c’est toujours l’autre ... alors qu’il suffirai de la partager en toute intelligence et de changer un peu son comportement.

      Pascal, motard en colère du 58


    • ATILLA 3 septembre 2012 19:02

      100% d’accord avec Pascal...

      Djinnzz écrit : "C’est bien beau de critiquer une politique, encore faut-il être force de proposition ! À lire votre article, on a l’impression que tout irait mieux si on enlevait ces sacro-saints radars... Je ne pense pas que la réalité soit aussi simple.

      Faut-il être force de proposition pour réduire la dette publique ou force de solution pour réduire le nombre de tué sur la route...

      L’accidentologie n’est qu’une justification de recettes gouvernementale.

      Les solutions existent, la FFMC les portent...


    • Robert GIL ROBERT GIL 29 août 2012 09:16

      je suis pour une vraie police de la route qui traquera les vrais chauffards, et non pour “pigeonner” celui qui va bosser le matin en roulant à 65 au lieu de 60. Je suis pour une vraie police de la route, formée pour assurer la sécurité et capable d’apprécier réellement la dangerosité des erreurs de conduite, en abandonnant toute idée de quotas. Je suis pour une vraie police de la route, dégagée de toute pression statistique, qui préfère la prévention et la discussion à la contravention systematique...voir :

      http://2ccr.unblog.fr/2011/05/16/je-suis-pour/


      • files_walker 29 août 2012 10:38

        @Robert Gil


        Oui pour une « vraie police de la route » à condition de rendre au mot « chauffard » sa vraie définition, sachant qu’a mon avis le bon conducteur doit avoir les qualités suivantes :

        - Faire attention aux autres
        - Ne pas avoir le regard sur le compteur mais sur la route.
        - Prendre les panneaux y compris ceux indiquant une vitesse limite comme des indications de danger.
        - Adapter sa vitesse en fonction de la proximité ou pas de piétons, de la route, de la densité du trafic, de la météo, mais certainement pas des panneaux de vitesse qui ne doivent être considérés que comme des indications de danger.
        - laisser tomber le téléphone et les sms au volant (c’est une des rares règles intelligentes ayant été pondu par nos têtes « pensantes ».
        - oublier toutes les stupidités de notre « sécurité routière » et reprendre les bases énoncés ci-dessous en faisant ATTENTION AUX AUTRES.

      • ctadirke 30 août 2012 06:58

        Il faut réécrire le code de la route avec pour objectif non seulement de ménager les vies, mais aussi la pollution, le portefeuille et l’emploi du temps.

        Un exemple : l’article concernant la gestion d’un stop Article R415-6 est-i intelligent  ?

        « A certaines intersections indiquées par une signalisation dite stop, tout conducteur doit marquer un temps d’arrêt à la limite de la chaussée abordée. Il doit ensuite céder le passage aux véhicules circulant sur l’autre ou les autres routes et ne s’y engager qu’après s’être assuré qu’il peut le faire sans danger. »

        Un autre : si nous respections tous la distance de sécurité (qui est en soi une réalité) à quoi ressembleraient les autoroutes fréquentées ? .

        Combien on met de temps pour doubler une voiture qui fait du 125 si on ne dépasse pas le 130 ?

        Oui à des vitesses limitées mais pas arbitrairement fixées ; il faut d’abord se baser sur la VMC (vitesse moyenne constatée) 


      • Denzo75018 2 septembre 2012 16:20

        Autant dire que tu est pour l’instauration d’un policier derrière chaque automobiliste !

        Tiens cela me rappelle un autre temps ou le gouvernement de l’Allemagne de l’Est avait mis un « policier » derrière chaque citoyen ......


      • Fergus Fergus 29 août 2012 09:25

        Bonjour, Lapinator.

        Personnellement, les radars ne me gênent pas malgré mes 15 000 km annuels (1 PV en 30 ans). Contrairement à ce qui est affirmé ici et là, ils contribuent à modérer la vitesse de ceux qui ne respectent pas les règles et jouent un rôle dans la lutte contre l’insécurité routière.

        Je suis même favorable à la multiplication des radars-tronçon car ils sont plus efficaces et évitent les effets de ralentissement-accélération.

        Certes, on peut regretter qu’il faille en passer par la répression, mais il est évident que c’est le seul moyen d’agir contre les comportements d’une minorité.


        • Fergus Fergus 29 août 2012 09:27

          Erratum : ... et jouent un rôle négatif dans la lutte...


        • Lapinator Lapinator 29 août 2012 10:16

          Ok, je reconnait que la politique à fait diminuer les vitesses, mais de la à dire que cela permet de luté efficacement contre les gros délinquant de la route, vous vous fourré le doit dans l’œil. Quelques technique pour passer entre les mailles des radars

          1 - Faire immatriculé son véhicule par un tiers, de préférence n’ayant pas de permis (entreprise, gamins), ou dans l’incapacité de conduire (vieux). Ok on à la prune, mais on perd pas de points.

          2 - Changer la plaque d’immatriculation, pour mettre une plaque quelconque, on a vue des 50cm3 se faire verbaliser sur autoroutes, des tracteurs aussi. Le fin du fin, et de la perfidie aussi, mettre une plaque d’un quidam qui à la même voiture. c’est lui qui a toutes les emmerde du monde après.

          3 - Faire immatriculé sa voiture a l’autre bout de l’Europe, c’est cher, mais c’est une assurance tout risque contre les verbalisations. Et légal de plus est.

          4 - Roulé avec une voiturette de 50cm3, c’est tout aussi dangereux que la berline, surtout en ville mais c’est open à tout le monde.

          5 - Roulé sans permis, c’est con, mais il parais qu’il y plus 1 millions de personnes qui roule sans permis en France.


        • Fergus Fergus 29 août 2012 11:59

          @ Lapinator.

          On parle de conducteurs lambda qui peuvent, le cas échéant, devenir des chauffards sans en avoir le profil type. La plupart des cas que vous évoquez relèvent de la délinquance délibérée.

          Bonne journée.


        • Cédric Moreau Cédric Moreau 29 août 2012 17:07

          «  mais il est évident que c’est le seul moyen d’agir contre les comportements d’une minorité »

          Pas du tout d’accord. Déjà car il est totalement injuste de punir la majorité à cause d’une minorité. Qui plus est, cette minorité (les chauffards je présume) se permet des dépassements bien plus élevés que 10km/h. Alors flasher le citoyen lambda pour son excès de 2 km/h franchement ... c’est du foutage de gueule.

          Personnellement, je conduis bien mieux quand je regarde la route plutôt que mon compteur. Je deviens préventif, j’anticipe beaucoup mieux : il est évident que comme je ne passe pas mon précieux temps de cerveau à checker ma vitesse, je peux le passer à récolter l’information utile et agir en conséquence.

          Enfin, en utilisant la plaque d’immatriculation comme identification, l’Etat baisse les bras quant à clairement identifier le contrevenant : on se fiche de QUI était le conducteur au moment des faits. On se contente de Flasher une plaque qui se déplace à 2 km/h au-dessus de la limite « autorisée ». Si ça c’est pas pour faire du chiffre !

          Bref, pour moi, les radars automatiques sont injustifiables.

        • Abou Antoun Abou Antoun 29 août 2012 17:35

          Bonjour Fergus,
          Je roule beaucoup plus par nécessité que par goût sur 2 ou 4 roues.
          Je signale que je possède tous mes points de permis. J’ai eu au cours des 8 dernières années deux prunes pour excès de vitesse (une pour 71 retenu au lieu de 70 et l’autre pour 111 retenu au lieu de 110). Total 90 euros.
          J’ai vraiment l’impression d’être un pigeon !
          Dans les deux cas il s’agissait de radars connus sur des tronçons habituels (pas de surprise donc), j’ai simplement été distrait pendant quelques secondes au mauvais moment.
          Pour moi les radars ne sont qu’une pompe à fric. De plus ils sont dangereux. On finit par conduire en fonction des radars plus qu’en fonction des dangers de la route, l’attention est dispersée et combien de coups de freins intempestifs au passage d’un radar.
          Les anglais se sont rendus compte de cela. Il commencent à démanteler les radars automatiques. Les anglais ont 20 ans d’expérience dans ce domaine. Les français ne tiennent aucun compte de cette expérience.
          Le même nombrilisme a prévalu lors de l’instauration du permis à points. La première version a dû être entièrement revue parce que nos politiciens faute de s’inspirer des nombreux exemples existants ont pondu un système inapplicable.


        • intercepte 29 août 2012 18:23

          salut @Abou Antoun
          Il y a une marge de tolérance de 5%.
          Donc, vous ne rouliez pas à 111 km/h, mais plutôt à plus de 116km/h,
          vous avez dépassé la vitesse limite de plus de 6km/h puis ramenée à 1km/h avec la marge d’erreur.


        • Abou Antoun Abou Antoun 29 août 2012 18:27

          @intercepte
          C’est exact !
          C’est pourquoi j’ai bien précisé ’ramené à ....’ je crois bien effectivement que dans les deux cas il y avait un dépassement de 6km. Je n’ai pas le sentiment d’être un criminel pour autant.


        • appoline appoline 29 août 2012 18:45

          Fergus,


          Arrêtez de prendre votre voiture pour aller sur le marcher le dimanche matin. En espérant que vous ne vous ferez pas culbuter par un chauffard sans permis entre le rayon des aubergines et celui des asperges.

          Les comportements des minorités : ne rêvez pas, votre réflexion est stupide, vu le nombre de conducteurs et le nombre d’éléments incontrôlables, il y aura toujours des accidents.

        • Fergus Fergus 29 août 2012 19:04

          Bonsoir, Appoline.

          Rassurez-vous, en habitué de la rando, je fais le maximum de mes déplacements à pieds.

          Si vous trouvez stupides mes réflexions (en harmonie avec mon comportement routier), alors c’est quasiment toute la population du nord de l’Europe qui est également stupide car elle est précisément sur cette ligne là. Résultat, il n’est quasiment pas nécessaire de réprimer les automobilistes scandinaves pour qu’ils repsectent non seulement les limitations, mais au delà de ces limitations les autres usagers de la route.


        • alphapolaris alphapolaris 30 août 2012 02:30

          Fergus,

          « Je suis même favorable à la multiplication des radars-tronçon »... ceux-ci posent un problème : ils fonctionnent en lisant la plaque d’immatriculation. Leur utilisation impliquent donc la création par l’état d’une immense base de données du déplacement des citoyens, et il n’y a pas moyen d’y échapper. Il y a là une dérive supplémentaire par rapport aux radars fixes qui ne prennent que les fautifs. C’est un peu comme si on mettait sur écoute tous les citoyens pour y reconnaitre des voyous. Ce serait inacceptable. Pourquoi l’accepter pour les automobiles ? Il s’agit là de notre liberté fondamentale de circuler.
          D’autant plus que les radars n’ont pas prouvés leur efficacité à réduire les accidents, du moins, ce n’est pas flagrant.
          Le bénéfice/risque des radars ne justifie pas leur utilisation massive.
          Je suis contre ces radars de zone, et pour ma liberté de circuler sans être fliqué par le gouvernement.


        • JUILLARD MICHEL 2 septembre 2012 13:27

          on voit bien que tu as tout compris !


        • nicolas_d nicolas_d 2 septembre 2012 23:39

          La multiplication des radars c’est aussi la multiplication des caméras...

          « Pour votre sécurité, vous êtes filmés » qu’ils disent
          Bientôt on va recevoir des prunes parce qu’on est en train de fumer, ou qu’on « laisse couler » un stop


        • AB Berurier AB Berurier 29 août 2012 10:39

          Bonjour,

          J’ai une question stupide à poser à un juriste :
          Dans la mesure où les autoroutes sont privées, je les loue durant mon temps de voyage, l’état a-t-il vraiment le droit d’intervenir sans mandat dans une propriété privée ?


          • Leo Le Sage 29 août 2012 10:49

            @Par AB Berurier (xxx.xxx.xxx.229) 29 août 10:39
            Vous dites : "Dans la mesure où les autoroutes sont privées, je les loue durant mon temps de voyage, l’état a-t-il vraiment le droit d’intervenir sans mandat dans une propriété privée ?"
            1/ Il me semble que c’est une concession, donc l’autoroute appartient à l’Etat. [honnêtement je ne sais pas]
            2/ Tout dépend du contrat : si le contrat stipule que l’Etat peut intervenir je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas.
            Par exemple, l’Etat peut intervenir dans tout lieu public appartenant à un privé s’il est habilité.

             
            Cordialement

            Leo Le Sage
            (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


          • Fergus Fergus 29 août 2012 12:01

            Bonjour, Berurier.

            Le code de la route s’applique partout, y compris sur... les parkings de supermarché !


          • AB Berurier AB Berurier 29 août 2012 15:54

            Bonjour Fergus,

            Mon expérience personnelle me permet d’infirmer vos dires.
            Il y a plusieurs années de cela, ayant reçu un PV pour défaut de contrôle technique (pas eu le temps car mission longue à l’étranger) par 2 demeurés à motocyclette sur le parking d’un centre commercial, j’ai obtenu gain de cause auprès du tribunal de Versailles en arguant que le-dit parking était une propriété privée
            Peut-être que les lois ont changé depuis, mais je me pose sincèrement la question en ce qui concerne les autoroutes.


          • Abou Antoun Abou Antoun 29 août 2012 17:49

            Le code de la route s’applique partout, y compris sur... les parkings de supermarché !
            C’est plus compliqué que cela, Fergus. Le code de la route s’applique sur les voies publiques et sur les voies privées ouvertes à la circulation publique.
            Ainsi l’application du code de la route ne dépend que du bon vouloir du propriétaire des voies privées et de la déclaration implicite ou non de l’usage public de ces voies.
            Ainsi un simple panneau ’réservé à la clientèle’ sur un parking de magasin suffit à supprimer l’aspect ’usage public’ et permet de s’affranchir des règles du code. Il suffirait donc, en théorie, qu’une compagnie privée d’exploitation des autoroutes réserve leur usage aux possesseurs d’une carte spéciale (attribuée à tout le monde sur simple demande) pour que le droit commun ne s’applique pas et qu’on puisse démanteler les pompes à fric.


          • epapel epapel 29 août 2012 22:46

            Les autoroutes n’appartiennent pas à des propriétaires privés mais leur ont été concédées ce qui signifie en droit français qu’il s’agit d’une délégation de service public.

            Le concessionnaire n’a pas le droit de déclarer que l’autoroute qu’il gère n’est pas un un service public et donc il ne paut pas empêcher l’Etat d’y faire appliquer le code de la route.


          • files_walker 29 août 2012 10:42

            @ Lapinator


            Un grand bravo pour cet article !

            Merci, vraiment.

            • PascalR 29 août 2012 10:56

              Vu que l’utilisation de l’automobile engendre 5000 morts par ans sur les routes françaises, à l’inverse du nucléaire qui n’a encore tué personne en France, je propose, et les écologistes ne me contrediront pas, de stopper progressivement l’utilisation de tout véhicule.
              Non, sérieusement, le vrai problème est dans la tête des français qui reste, à mon avis, un peuple indiscipliné, arrogant, je m’en foutiste et nombriliste, quasi infantiliste, et qui a besoin, hélas, de coups de pied au cul pour redevenir à peu près « un adulte raisonnable ».
              Les radars en sont un exemple, et ils rapportent aussi beaucoup d’argent à l’état.
              Ah si l’état était aussi repressif envers ses voyous qu’envers ces conducteurs, la France serait un paradis de sécurité.


              • files_walker 29 août 2012 11:03

                @PascalR


                Vous êtes mur pour « 1984 ».

                Cela tombe bien, nous y arrivons. Nous y sommes déjà.

                Je suis effectivement indiscipliné et j’en suis fier !

              • PascalR 29 août 2012 11:19

                Mon pauvre monsieur, s’il y a tant de « putains » de lois en France, c’est bien qu’il y a tant d’indisciplinés à canaliser et qui n’en ont rien à foutre de rien.
                S’il y a des radars, c’est qu’il y a des individus qui n’en ont rien à foutre d’écraser des gamins, ou de foutre des vies en l’air en conduisant bourrés ou le pied au plancher.
                Quand l’indiscipline conduit à l’intelligence oui, mais à la mort non !!


              • Fergus Fergus 29 août 2012 11:47

                Je partage totalement, et j’en suis sincèrement désolé, l’avis de PascalR.

                Je note d’ailleurs que la majorité des conducteurs a tous ses points, ce qui montre que cette majorité respecte les régles de circulation. Curieusement, ce sont toujours ceux qui ont perdu des points ou qui prennent régulièrement des PV qui interviennent massivement, et parfois de manière virulente, pour protester contre les mesures de lutte contre l’insécurité routière.


              • kanafloric 29 août 2012 16:13

                Et oui.

                C’est dur à avaler, mais c’est comme ca : le Français est congénitalement incapable de la moindre discipline. Pour moi qui ait voyagé longtemps, c’est un triste fait.

                Et il y a des endroits dans le monde ou les radars sont inutiles, ou les gens sont capables de rouler sans lever le doigt du milieu. Je n’ai entendu qu’une fois le klaxon dune auto dans une grande ville d’amérique du nord, et c’était un Français.

                Les Français sont un peuple ingouvernable et ne comprennent que les coups de pied au cul. S’il n’y a pas de loi pour interdire quelque chose de néfaste, alors on trouvera toujours une tripotée d’imbéciles qui feront ladite chose « parce que c’est pas interdit ».

                Sortez du pays, et vous allez en prendre pour votre amour propre.


              • appoline appoline 29 août 2012 18:52

                @ Pascal,


                Vous verrez d’ici quelques années quand nos p’tits jeunes qui n’ont pas grand chose dans la tête, vous savez, ceux qui n’ont pas peur d’aller au carton dans les rues, vont se multiplier, vous croyez qu’ils vont se faire chier à passer leur permis ? Non point, les 5000 morts représentent une infime partie du nombre de voitures qui circulent dans l’année ; si l’on veut baisser ce chiffre, il faut inciter les gens à faire du tricot, même là, il y aura quelques tocards pour se crever un oeil avec l’aiguille


              • files_walker 29 août 2012 20:53

                @kanafloric


                Vous n’y êtes pas,

                En ce qui me concerne, je me déclare indiscipliné mais ce n’est pas tout à fait vrai.
                Je ne respecte pas les règles stupides nuances.

                Hors de question de faire un truc juste parce que ce n’est pas interdit, mais interdisez quelque chose et je vais avoir envie de le faire. 

                Mais tout cela ne m’empêche nullement de me conduire dans la vie en être responsable.



              • alphapolaris alphapolaris 30 août 2012 02:36

                Bon, alors, là, il faut arrêter les poncifs sur les français soi-disant « indiscipliné, arrogant, je m’en foutiste et nombriliste ».

                Je voyage pour des raisons professionnels dans plusieurs pays, et commence à avoir une bonne vision de ce que nous sommes.

                J’infirme ces propos. Nous ne sommes pas je m’en foutiste, encore moins irresponsables (ce serait même plutôt l’inverse), pas plus indisciplinés que d’autres. Je vois en pays étrangers (canada, australie...) des comportements qui ne seraient pas acceptés en France.

                Nous n’avons pas à rougir de ce que nous sommes. Faut arrêter avec ce délire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès