Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sécurité Sociale : Toujours moins de remboursements pour plus de (...)

Sécurité Sociale : Toujours moins de remboursements pour plus de cotisations

Les nouveaux déremboursements à venir renforcent le camp de ceux qui souhaitent une mise en concurrence de l’assurance maladie pour baisser les coûts.

Devenu un rituel avec l’explosion du déficit de la sécurité sociale, le déremboursement ou le moindre remboursement par la Sécu de nombreux médicaments se poursuit. Ce sont plus de 200 médicaments qui pourraient baisser de 35 % à 15 %, mais les laboratoires ont un mois pour contester cette mesure, a annoncé l’Assurance maladie vendredi, confirmant une information de l’Agence de presse médicale (APM). En octobre 2009, le ministère de Roselyne Bachelot avait déjà annoncé qu’une centaine de médicaments seraient concernés. Parmi les médicaments visés figurent le Rhinadvil, la Flammazine, Zovirax Crème, Eryfluid ou l’Hexomédine. Raison invoquée à cette nouvelle baisse de remboursement : leur « service médical rendu » (SMR) était jugé faible ou insuffisant par la Haute Autorité de santé (HAS).

Plus prosaïquement, il s’agit d’une nouvelle mesure à la marge pour tenter d’enrayer le creusement des déficits. En effet, comme le note le docteur Faraj Chemsi, la France a dix ans d’avance sur les déficits du système de retraite. Les dix milliards d’euros de déficit de 2010 sont les 10 milliards prévus en 2020... Triste illustration des propos de Frédéric Bastiat tenus en 1850 : « Que sera devenue la moralité de l’institution quand sa caisse sera alimentée par l’impôt ? Les abus iront toujours croissants et on en recalculera le redressement d’année en année, comme c’est l’usage jusqu’à ce que vienne le jour d’une explosion. »

Une proposition de bon sens reste cependant à explorer pour sortir de la spirale du déficit, qui mène la France à la faillite : la mise en concurrence de l’assurance maladie avec des assureurs privés. Loin de mener à la disparition du « modèle social français », ces réformes en sont au contraire la condition nécessaire. Car le système actuel ne mène qu’à une chose : la faillite.


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 6 mars 2010 10:20

    les liberaux ca cous les rues
    vas y privatise
    on pourra plus cotiser et tu paiera plus cher


    • hunter hunter 6 mars 2010 13:51

      @ l’auteur,

      oui, oui, oui, bien sûr :la solution est forcément la concurrence avec le privé, (étape 1), pour parvenir à la privatisation totale !

      Je crois qu’il vaut mieux en rire.......

      Pour la démonstration qu’il faudrait que je vous fasse, désolé, je préfère aller passer la serpillère dans ma cuisine, je crois que ce sera plus utile !

      Je vous laisse glaner ça et là des infos sur tous les moyens de communications mis à notre disposition, et qui démontrent combien cette « solution » marche bien !

      Et puis surtout, si vous en avez encore les moyens, prenez un billet pour les USA par exemple, louez une bagnole, ( rent a wreck, c’est pas cher, ça veut dire en français, « louez une épave »)

      Et promenez-vous dans l’intérieur du pays (genre « amérique profonde »), vous verrez comme tout est formidable !

      Faîtes un voyage d’étude, évitez de rester dans les beaux hôtels de Miami, LA ou NYC !
      Ca sera toujours plus utile que d’aller se bronzer le fion sur une plage à Saint Saint-Domingue !

      Bon voyage !

      H /


      • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 6 mars 2010 17:40

        Du moment ou toutes les maladies graves sont remboursées a 100%, et que la prises charges des plus démunis est assuré, ça me convient. A+


        • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 6 mars 2010 17:46

           Avez vous calculé ce que vous rembourse votre mutuelle par rapport a ce que vous payer ?

          Faites le calcul et vous allez avoir une surprise !!! A+


          • curieux curieux 6 mars 2010 20:00

            Avec ou sans la fausse grippe ?


          • WatchTower WatchTower 6 mars 2010 18:41

            L’arnaque du trou de la sécu, manipulation libérale à l’arrière gout de détournement de fond :


              • WatchTower WatchTower 6 mars 2010 18:42

                http://www.
                agoravox.fr/
                actualites/politique/article/l-arnaque-du-trou-de-la-secu-67910


                • Marc.M Marc.M 7 mars 2010 11:32

                  A pas ou vont les choses, la Sécu ne sera bientôt plus qu’un impôt supplémentaire sans retour pour le contribuable sinon de financer la répression de ce même contribuable.

                  Comme tous les impôts précédents lentement mais sûrement pervertis vers cette ultime mission.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Camille F.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès