Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Série télé : l’exception française

Série télé : l’exception française

France 5 a récemment acheté les droits d’une série québécoise bien particulière, nommée « Pure Laine ». Du pur plaisir télévisuel qui allie humour, réflexion sociale, et dialogues croustillants.

Les chaînes généralistes françaises ont frappé très fort ces deux dernières années en matière de série télévisée. Notamment grâce à la diffusion de deux créations outre atlantique "Lost " et "Desperate housewives" . Nombre de téléspectateurs ont craqué pour ces séries au scénario et la mise en scène impeccables. En bref, des réalisations (et des productions) aux antipodes de nos "Julie Lescaut" ou "Maître du zodiaque" Cette différence de qualité s’explique évidemment par un écart de moyen financier considérable.

Cependant, il serait illusoire de penser que la qualité d’une série dépend uniquement de son budget. J’en veux pour preuve, la dernière série diffusée par France 5 "Pure Laine" Cette série québécoise à la mise en scène épurée, sans effets spéciaux, ni cascade, raconte le quotidien d’une famille très colorée. Avec une maman québécoise pure souche, un papa, immigré haïtien et une petite fille chinoise adoptée, la production d’André Dubois ne manque pas d’humour et de bon sens. A travers des petites scènes du quotidien, elle nous raconte, de manière très naturelle, l’intégration des minorités dans un pays..

Les coutumes et manies des québécois sont décortiquées et finement analysées par le mari d’origine haïtienne, qui se rappelle avec émoi son premier hiver canadien ou qui tente d’expliquer à sa fille ce qu’est un homosexuel. L’accent québécois des acteurs, parfois agaçant pour nos oreilles françaises, devient ici un ingrédient primordial dans le succès de cette recette télévisuelle. Enfin une série intelligente qui ne tombe jamais dans la caricature et qui se veut avant tout un exemple de tolérance. (diffusée sur France 5 le samedi en fin d’après midi)

En axant des histoires sur des problèmes de société, les scénaristes et producteurs français ne pourraient-ils pas, eux aussi, réaliser enfin une pure série originale et décalée ? J’en doute. http://www.telesatellite.com/infos/idisp.asp&nbsp ;?i=1731

Pourtant, ce n’est pas la créativité et l’imagination qui font défaut. En effet, la France excelle en matière de programme court, avec notamment "Un gars, une fille", "Caméra café" ou "Kamelott" Alors pourquoi certains producteurs et chaînes de télévision se bornent à faire du copier coller (conf "Clara Sheller" et RIS"http://morandini.canalblog.com/archives/2006/01/12/1215413.html) au lieu d’inventer et d’innover ?)

Je vous laisse répondre à mon interrogation....

France 5 a récemment acheté les droits d’une série québécoise bien particulière, nommée "Pure Laine". Du pur plaisir télévisuel qui allie humour, réflexion sociale, et dialogues croustillants.

Les chaînes généralistes françaises ont frappé très fort ces deux dernières années en matière de série télévisée. Notamment grâce à la diffusion de deux créations outre atlantique "Lost " et "Desperate housewives" . Nombre de téléspectateurs ont craqué pour ces séries au scénario et la mise en scène impeccables. En bref, des réalisations (et des productions) aux antipodes de nos "Julie Lescaut" ou "Maître du zodiaque" Cette différence de qualité s’explique évidemment par un écart de moyen financier considérable.

Cependant, il serait illusoire de penser que la qualité d’une série dépend uniquement de son budget. J’en veux pour preuve, la dernière série diffusée par France 5 "Pure Laine" Cette série québécoise à la mise en scène épurée, sans effets spéciaux, ni cascade, raconte le quotidien d’une famille très colorée. Avec une maman québécoise pure souche, un papa, immigré haïtien et une petite fille chinoise adoptée, la production d’André Dubois ne manque pas d’humour et de bon sens. A travers des petites scènes du quotidien, elle nous raconte, de manière très naturelle, l’intégration des minorités dans un pays..

Les coutumes et manies des québécois sont décortiquées et finement analysées par le mari d’origine haïtienne, qui se rappelle avec émoi son premier hiver canadien ou qui tente d’expliquer à sa fille ce qu’est un homosexuel. L’accent québécois des acteurs, parfois agaçant pour nos oreilles françaises, devient ici un ingrédient primordial dans le succès de cette recette télévisuelle. Enfin une série intelligente qui ne tombe jamais dans la caricature et qui se veut avant tout un exemple de tolérance. (diffusée sur France 5 le samedi en fin d’après midi)

En axant des histoires sur des problèmes de société, les scénaristes et producteurs français ne pourraient-ils pas, eux aussi, réaliser enfin une pure série originale et décalée ? J’en doute. http://www.telesatellite.com/infos/idisp.asp&nbsp ;?i=1731

Pourtant, ce n’est pas la créativité et l’imagination qui font défaut. En effet, la France excelle en matière de programme court, avec notamment "Un gars, une fille", "Caméra café" ou "Kamelott" Alors pourquoi certains producteurs et chaînes de télévision se bornent à faire du copier coller (conf "Clara Sheller" et RIS"http://morandini.canalblog.com/archives/2006/01/12/1215413.html) au lieu d’inventer et d’innover ?)

Je vous laisse répondre à mon interrogation....


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • dje (---.---.50.105) 11 août 2006 12:41

    Lol Lost desperate housewise ne sont que des petits exemples Je suis en Irlande et ici on a le droit au serie américaine avant la France (pas de traduction a faire)et je peux vous dire que les séries venant des état unis s’améliore par exemple battlestart Galactica dont le remake est d’une qualité bien supérieure a l’original ou prison break ou d’autre encore .... il y en a plein

    Personnellement je ne comprends pas pourquoi les gents regardent navarro, julie lesco et autre TF1 show leurs qualités scenaristique est navrante une fois vue un on les a tous vu, c’est toujours le même style et des histoires qui sont recycle, et je ne parle pas des série d’été qui sont encore pire mais bon on voit que la tele francaise pense vraiment des francais ... elle ne doit pas bien ete haute vue la purée cretiniste que l’on nous sert....


    • Bettie Serveert (---.---.209.14) 11 août 2006 13:24

      C’est vrai que la TV Frenchie a récemment importé des chefs d’oeuvres de sériesTV US. En plus de celles citées dans l’article - dont la saison 2 de Desperate Housewives vivement attendue - y a eu aussi 24H Chrono, un peu trop blockbuster certes mais aussi accrocheuse qu’un jeu vidéo. « Rome » diffusée cet été sur C+,dont le dernier opus a eu lieu hier,est également bien foutue.Les décors,la vidéographie et les intrigues,à défaut d’être exceptionnels,furent néanmoins remarquables.

      Les réalisateurs TV ricains ont en plus de colossaux budgets,une culture hollywoodienne bien huilée quoi qu’on en dise. De plus,bcp d’entre eux réalisent en début de carrière des spots pub,où ils apprennent « à extraire et secouer la pulpe » d’une histoire.Imaginez la planète cinématographique et télévisuelle sans les réalisations yankee.

      Les British se débrouillent plutôt bien aussi.Les séries Mi-6 (Spooks en anglais) et Ghost Squad sur C+,et Affaires Classées qui passe asséz tard sur TF1 le mercredi soir,sont rondement bien menées,et ce avec peu d’effets spéciaux.

      C vrai qu’à côté,les séries TV frenchies sont pâlottes.Et trop svt la mê chose : des dérivations de Navarro et Julie Lescaut, tjrs dans un hôtel de police ou genre...Même les packs de Jerry Bruckenheimer (Les Experts-Miami,NY unité spéciale) leur font la nique.NY Police Blues (Canal Jimmy) fut une véritable innovation avec une caméra unique (en « léger flou gaussien ») en perpétuel mouvements latéraux.The Shield (C+),a repris le même concept,superbement mené plus tambour battant,Glenn Close et CCH Pounder (Bagdad Café) y sont tt simplement brillantes.

      À quand un X-Files français ou même une série.fr intitulée « DST »...Hi Hi !

      Cordialement.


      • Globalia (---.---.212.160) 11 août 2006 14:58

        « Imaginez la planète cinématographique et télévisuelle sans les réalisations yankee. »

        Le bonheur...


      • ZEN zen 11 août 2006 14:45

        On peut toujours passer ses soirées à regarder ces niaiseries décervelantes, cela permet de détourner le regard de ce qui se passe à deux pas de chez nous,chez nos amis Libanais...A quand une série sur l’histoire tragique qu’ils vivent ?...


        • Mr Jo (---.---.200.108) 11 août 2006 14:48

          Le problème des séries françaises c’est surtout qu’elles sont beaucoup trop lisses et politiquement correctes, leurs personnages sont toujours des héros parés de toutes les vertus (Navaro, Julie Lescaut, Commissaire Moulin etc ...), et on a fini par y développer une culture du tout est bien qui finit bien qui est encore plus indigeste que la culture du happy end des Blockbusters Hollywoodiens.

          Ils auront beau y mettre tous les moyens financiers qu’ils veulent ou copier tous les concepts américains qui marchent (comme RIS copie des Experts), tant qu’ils resteront dans cette voie vertueuse et politiquement correcte, cela restera ce que c’est : de la merde.

          On n’est pas prêt de voir par exemple des séries aussi subversives et créatives que Sex and the city, Six Feet Under, Nip/tuck ou même tout simplement les Sopranos, vous imaginez des héros chirurgiens esthétiques ou parrains de la mafia ? Saaaaacrilège.


          • Olivier_de_Termes (---.---.42.108) 11 août 2006 15:08

            J’ai effectivement vu des bandes annonces de cette série, cela a l’air intéressant et bien loin des niaiseries que l’on nous sert habituellement.

            Le seul problème est que c’est diffusé sur France5 à 19h, et qu’à cette heure, il n’y a que le peu de bénéficiaires de la TNT qui peuvent regarder la chaîne à cette heure.

            Pourquoi ne pas programmer la série l’après-midi, cela nous changerait des éternels documentaires sur les tornades, les inondations, les volcans, la foudre, l’Egypte, les requins, les baleines, les tortues, les dauphins, les singes, etc... qui sont rediffusés en boucle chaque semaine, voire à 2 ou trois jours d’écart !

            Le choix audacieux a été de diffuser « j’irai dormir chez vous » de Antoine de Maximy, une occasion de redécouvrir le reportage géographique et social, construit avec de faibles moyens et une énorme équipe d’une seule personne, c’est une perle.

            Grand amateur de « Strip-tease » sur France3, je me régale de ces courts métrages pris sur le vif, j’ai donc regardé « Modestine la malgache » et ses péripéties, généralement des 26mn, je me rend compte que celui là fait 52mn... et qu’il y avait une suite la semaine d’après, et encore une autre !

            Je n’ai pas regardé le troisième épisode, car je me suis rendu compte que ce n’était plus du tout dans l’esprit de l’émission et que les personnages devenaient des acteurs de fiction, un peu comme les participants des show de « télé-réalité » que nous bassinent TF1 et M6 à tout va !

            De Carolis nous avait promit un relèvement culturel des chaînes du service public, il me semble que cela ne va pas trop dans le bon sens, mais je me demande tout de même si finalement, la programmation n’est pas à l’image de la demande ?

            Dans le cas où il faut engranger des recettes publicitaires, il est donc plus facile d’entretenir l’abêtisation (déjà bien installé) des téléspectateurs plutôt que d’essayer de changer les mentalités, bien sûr il ne faut pas tomber dans les travers intellectualistes de ARTE...


            • nono (---.---.94.25) 11 août 2006 15:25

              Pourquoi ne pas programmer la série l’après-midi, cela nous changerait des éternels documentaires sur les tornades, les inondations, les volcans, la foudre, l’Egypte, les requins, les baleines, les tortues, les dauphins, les singes, etc...

               smiley smiley

              ah vous aussi vous avez remarque c’est vrai que juillet aout en matiere de diffusion de documentaire sans talent c’est gravissime...

              C’est pas les reportages de la BBC ou du national geographique... vaudrait mieux qu’ils diffusent des series meme des vielles au moins on prend encore du plaisir a les regarder.... mais la c’est bon les reportages animaliers et sur la nature y’en a marre


              • Vincent (---.---.237.126) 11 août 2006 17:11

                Certaines séries américaines sont excellentes, souvent bien mieux que les séries françaises, en particulier les polars. Et c’est pareil pour beaucoup de films, il faut arrêter avec ce snobisme anti-hollywoodien. Que les gens qui travaillent dans le milieu du cinéma français viennent sur les plateaux télé dire que le cinéma américain ne vaut rien, et que eux font des choses plus profondes (?), je le comprends, ils défendent leurs intêrets, car sans les subventions du CNC ( centre national de la cinématographie ), ils auraient peut-être dû faire un autre métier ( peut-être plus difficile et moins bien payé ). Mais par contre, ce que je comprends pas, c’est pourquoi les français, qui sont les premiers consommateurs au monde de films hollywoodiens, de Mcdonald’s ( après les États-Unis ) et de mangas ( derrière le Japon ) continuent d’être ( en parole ) contre tout ça. On pourrait multiplier les exemples, les gens qui trouvent horrible que Nike exploite des gamins, mais qui portent devinez quoi aux pieds ( c’est une anecdote que j’ai vraiment vécue ! ), ceux qui pleurent la disparition des commerces de proximité, mais qui vont faire leurs courses à Carrefour, etc...


                • Globalia (---.---.49.160) 11 août 2006 17:22

                  « Mais par contre, ce que je comprends pas, c’est pourquoi les français, qui sont les premiers consommateurs au monde de films hollywoodiens, de Mcdonald’s ( après les États-Unis ) et de mangas ( derrière le Japon ) continuent d’être ( en parole ) contre tout ça. »

                  Parce qu’il y a des gens qui sont contre et d’autres qui sont pour. Les contre critiquent et les pour consomment.


                • fredleborgne (---.---.33.148) 11 août 2006 17:18

                  Séries françaises pourries ?

                  Normal, elles sont payées par la redevance, et sont la chasse gardée d’une « élite créatrice copinatrice ». De même pour le choix des interprètes et des scénaristes.

                  Le Cinéma Français, trop sponsorisé, vit sur ses acquis, dans son monde et accouche pour la télé de « produits » minimalistes. Manifestement, les « héritiers » sont indignes de leurs ainés et leur situation « sans risque » (travail sur commande) ne les incite ni à la création, ni à la pertinence.

                  Ils sont justes capables de venir s’inviter sur des plateaux, de faire leur « promo » et s’auto-féliciter entre eux.

                  De temps en temps, heureusement, un bon téléfilm. Mais pour les séries à gros budget, c’est encore les incapables bien établis qui vérouillent et font de la soupe, pour ne pas tomber dans le vulgaire...


                  • Internaute Internaute 11 août 2006 19:13

                    France5 est une coproduction franco-allemande. C’est à mon avis la seule chaîne intéressante.

                    On en est à regretter que la télé française ne diffuse pas plus tôt les séries américaines alors que l’Irlande le fait. Bon... cela montre simplement que nous sommes un pays du tiers-monde. Je regrette que la télé française soit incapable de produire des séries qui intéressent aussi les japonais et les américains. On a le droit de rêver un peu, non ?


                    • tibolyon (---.---.148.49) 15 août 2006 16:12

                      La chaîne France 5 fait partie de France Télévisons et n’est pas une coproduction franco-allemande : vous la confondez avec Arte. D’autre part, pourriez-vous me citer un pays, autre que les Etats-Unis, qui produise des séries ou films diffusés dans le monde entier ? Avant de cracher sur la télévision française, qui est, je vous l’accorde, souvent critiquable, faîtes donc un tour chez nos voisins italiens et espagnols, notamment, vous serez servis ! Quant aux séries américaines, admettez que peu présentent un réel intéret comparativement au volume de production et à l’avantage que procure un public domestique de 300 millions d’habitants. La plupart des séries citées ici ont une audience (calculée en pourcentage) très moyenne : Desperates Housewives n’a jamais dépassé 20 millions de téléspectateurs aux USA, ce qui correspond, pour la France, à une audience de 4 millions de personnes, un résultat qui serait une cause de suicide à TF1 (!) mais qui donne tout de même aux producteurs américains des moyens sans équivalent.


                    • Romain Baudry (---.---.192.206) 11 août 2006 21:49

                      Il est certain que le panorama français n’est pas très réjouissant en matière de séries télévisées. Les productions françaises manifestent une médiocrité et un manque d’imagination consternant. A l’opposé, si la qualité des séries américaines est bien sûr très variable, beaucoup d’entre elles sont dotés de personnages intéressants et de scénarios innovants.

                      J’en profite pour déplorer que la télévision française dédaigne presque toujours de diffuser les séries en version originale sous-titrée. On a toujours droit à des versions doublées qui (1) sont nécessairement de moindre qualité que les VO et (2) donnent l’impression d’entendre constamment les mêmes voix.


                      • Bettie Serveert (---.---.209.14) 11 août 2006 22:07

                        Certes,le Liban galère et c affligeant.Mais,ce n’est pas une raison pour se mettre la tête dedans 24h sur 24.Les tragédies actuelles du Moyen-Orient,du Darfour et du Sri-Lanka ne doit en rien nous supprimer notre droit à la distraction.En outre, on peut parfaitement faire les deux:adorer les séries TV (surtt celles US car largement plus accrocheuses) et s’intéresser à la géopolitique,du Monde diplomatique à Agoravox.

                        Y aura probablement une série sur les conflits moyenorientaux,mais le réalisateur marchera sur une corde raide:tout faire pour ne pas être accusé par les uns ou les autres de scénarios partisans,sans compter les foudres éventuelles du CSA.Et les tensions inter-communautaires repartiront de plus belle...Douce France,frousse dense ! En fait,la une série TV sur la géopolitique et les guerres du MoyenOrient sera plus facilement réalisable...aux US ! Encore !

                        Que cela plaise ou non,sur les plans TV ou Ciné,les Ricains sont effectivement incontournables.D’abord parce que leurs réalisateurs prennent des risques,que bcp sont talentueux,et de surcroît ont des producteurs qui peuvent aligner bcp de cash.Et alors,est-ce criminel ?

                        T’as raison Mr Jo : on n’est pas près de voir un truc genre « Sex in the city » en France.Et encore moins un 24hr Chrono ! Quant à la BBC, CHAÎNE TV PUBLIQUE qui produit bcp de remarquables séries TV,elle réussit des scénarios accrocheurs (Mi-5,Ghost Squad) sans effets spéciaux. Et TF1-FR2 dans tout ça ? Hi Hi !

                        Cordialement à tous !


                        • _Nada (---.---.241.247) 15 août 2006 14:01

                          Une mention toute particulière à notre « France 2 » nationale qui, depuis plusieurs années déjà, s’évertue à nous expliquer : « Comment qu’c’était bien dans le bon vieux temps » ... en diffusant (produisant ?) inlassablement des séries TV (ou des « Films Passion » lol) prenant pour cadre la France d’il y a 50-100 ans.
                          — > comment qu’c’était au début du siècle ?
                          — > comment qu’c’était pendant la 2eme guerre mondiale (romancé bien sûr)
                          — > comment qu’c’était en 1944 ...
                          — > comment qu’c’était en 1943 ...
                          — > comment qu’c’était en 1942 ...
                          — > comment qu’c’était avant la guerre (ah ... attention —> grosse variante lol)
                          — > ...

                          Concernant les 3 chaines principales que sont TF1, France 2 et France 3, j’ai vraiment l’impression qu’un producteur/réalisateur tient le marché (chacun sur une chaine respective) et s’amuse à nous ressortir (enfin cela fait des sous pour lui hein) des séries traitant toujours du même thème :
                          — > la femme (ou l’homme) flic sur TF1.
                          — -> comment qu’c’était dans le bon vieux temps sur France 2.
                          — -> les pitis personnages « Monsieur tout le monde » sur France 3 (Louis la Brocante, Plus belle la vie, ...).

                          Bref, je ne connais pas l’âge de ces producteurs, mais je me dis que s’il n’ont que 50 ans, on risque encore d’en prendre pour 10-15 ans ....

                          Déjà qu’en termes d’émission débat on a JL Delarue qui va nous pourrir de ces débats sociologiques à « 2 balles » pendant 20 ans, à coup de gros contrats financiers pour sa boite de PROD ....

                          Pfiioouuu, dure la vie télévisuelle du téléspectateur.

                           :)


                          • _Nada (---.---.241.247) 15 août 2006 14:07

                            Ah j’oublais :

                            On va peut être me dire :

                            « Si cela ne te plait pas, alors que regarde pas. »

                            Oui, bien sûr, c’est ce que je fais, je ne regarde pas. Mais cela ne m’empêche pas d’être déçu du manque de variété, et d’attendre toujours et encore d’avoir accès à des fictions (je classe les émission de JLD dans la catégorie « Série fiction » vous m’excuserez) beaucoup plus variées, beaucoup plus travaillées, beaucoup plus originales ... et surtout des séries fictions ne s’adressant pas exclussivement au coeur de cible de la « ménagère de plus de 50 ans... ».

                            Il en faut (faudrait) pour tous les goûts. Or, actuellement, ce n’est manifestement pas le cas.

                             :)


                          • daf (---.---.67.36) 15 août 2006 14:44

                            Sur le site de Martin Winckler qui a d’ailleurs écrit deux ouvrages sur les séries télévisées américaines (en collaboration avec d’autres auteurs pour le second ouvrage) vous trouverez des débuts de réponses, à savoir pourquoi la fiction française est généralement mauvaise. http://martinwinckler.com/

                            Bonne lecture.


                            • martin (---.---.178.58) 15 août 2006 15:30

                              Pauvre télé franchouillarde ; programmes débiles dans leur ensemble (il est vrai que faire de la télé H24 cela requiert de l’imagination), acteurs(?) médiocres... Manque de moyens ? entre la redevance et les revenus de la publicité envahissante on peut se demander où passe l’argent. Force est de constater que la télé us tant décriée sauve parfois nos soirées télé de l’ennui ; il est vrai q’on peut se tourner vers la lecture ( mais là encore...).


                              • _Nada (---.---.241.247) 15 août 2006 16:05

                                « Manque de moyens ? entre la redevance et les revenus de la publicité envahissante on peut se demander où passe l’argent »

                                Hum ..., je dirais ... PUUMMPPPP ... cet argent passe éventuellement dans la rentabilité des maisons de PROD respectives de nos animateurs vedettes ... non ?

                                J’ai bon ? Je peux revenir en 2eme semaine ?


                              • _Nada (---.---.241.247) 15 août 2006 15:53

                                Intéressants les commentaires de Martin Wincler.

                                Il ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà :
                                — > ces chaines TV évoluent dans un milieu fermé où elles se complaisent à faire de l’auto-satisfaction.

                                Tant que TF1, France 2 et M6 resteront LES chaines incontournables (de fait), elles continueront à rafler l’audience, quelle que soit la qualité de leur programme.

                                Ce qui est rassurant, c’est qu’en termes de qualité, on est déjà bien bien bas. Nous ne pourrons donc certainement pas descendre beaucoup :
                                — > faire des séries plus stéréotypées cela va être dur ...
                                — > avoir moins de variété de programmes, cela aussi semble difficile.
                                — > quant aux émissions musicales, on en parle même pas, la réalité parle d’elle même.
                                — > ...
                                — > je ne parle pas de la qualité de l’information (JT) de ces chaines. Pire serait peut être qu’elles avouent et assument leur rôle de « diffuseurs officiels et absolument pas critique » de l’information qu’on leur demande de transmettre.

                                 :)

                                Bref, nous avons un bien joli PAF.


                                • (---.---.213.117) 15 août 2006 18:40

                                  @ daf (IP:xxx.x01.67.36) le 15 août 2006 à 14H44

                                  Merci pour le lien vers ce site.

                                  http://martinwinckler.com/

                                  visite jubilatoire garantie.

                                  Salutations


                                  • Cool Mel (---.---.249.87) 15 août 2006 19:29

                                    « Avec une maman québécoise pure souche, un papa, immigré haïtien et une petite fille chinoise adoptée, la production d’André Dubois ne manque pas d’humour et de bon sens. A travers des petites scènes du quotidien, elle nous raconte, de manière très naturelle, l’intégration des minorités dans un pays... »

                                    Salut les débiles profonds. Papa qui pique les baguettes de la pisseuse pour les planter dans les vieilles poupées de maman. Il est chouette le néo-Québec pensée unique et politiquement correct, selon saint Dubois.

                                    Chouette, mais banal. Il est, en effet, navrant que l’adopteuse ne soit pas un Québécois « pure souche », prénommé Guy-Fabrice, fils d’une rescapée d’Auschwitz, et séropositif.

                                    On aurait eu la vraie Big Totale et l’auteur, la première Palme d’Or attribuée à une série télévisée par le jury du Festival de Cannes.


                                    • (---.---.52.177) 15 août 2006 23:26

                                      parce qu’il y a encore des gens pour regarder TFric et M(erdouille)6 ? hormis Kamelott, plus rien d’intéressant ne passe sur ces chaines privées, quand à notre télé nationale publique, hormis la 5, rien de bon non plus à l’horizon du paf, c’est tranxéne et tais tois à tous les étages, surtout pas de vague, pas de polémique, on fait dans le soporifique pour par réveiller la conscience des français, on les endore méthode « Baladur », et on les berce avec le bonheur que nous offrent nos politiques chaque jour, il faut dire qu’ils font un travail formidable, à réduire le chômage, à veiller au bien-être de nos petits vieux, à nettoyer les quartiers au karcher...dormez bien tout va bien, prenez bien vos petites boules roses....moi, j’en suis venu à retrouver la joie de lire, à abandonner mon poste de télé à sa solitude, à regarder autre chose que la soupe qu’on nous sert contre notre grè...et la ménagère de 50 ans, je pense qu’elle a depuis longtemps quitté le domicile conjugal pour se faire la malle sur d’autres chaines, plus palpitantes...


                                      • popov90 (---.---.255.171) 16 août 2006 03:03

                                        Juste pour vous narguer : la série « Un gars, une fille » est née au Québec ; la série française en est une adapation... Et dire que nous ne sommes que 7 millions... smiley


                                        • Sawadee (---.---.125.252) 16 août 2006 03:04

                                          Les séries télé françaises sont au niveau de la population française.... 90%de beaufs un peu racistes avec le qi d’une huitre !

                                          De plus, pour information, il y a un bouton marche/arrêt sur les postes de Tv... il faut avoir le courage de s’en servir...


                                          • Cool Mel (---.---.192.240) 16 août 2006 08:42

                                            « Les séries télé françaises sont au niveau de la population française... »

                                            A cela près que les ethniques y sont plutôt inspecteurs de police que truands. Mais bon, ça s’appelle des fictions, n’est-ce pas... smiley)


                                          • (---.---.94.25) 16 août 2006 09:19

                                            Bof j’ai vu la serie en question ca casse pas des briques.... c’est meme assez demago et donneur de leçon...

                                            Moi c’est serie me fait penser a des outils pedagogique qui pourrais etre utiliser par des educateurs spécialise pour essayer de faire reflechir des immigres africain musulman adepte de la victimisation et qui ne veulent pas s’integrer...

                                            A par cela pour un européens lambda c’est serie est franchement pas interessante et ennuyante. Sans parler du cote educateur spé qui demande presque au citoyens de faire des efforts pour les comprendre voir de se rabaisser a leurs niveau...

                                            on reve desole mais ces aux immigres de faire les efforts de comprendre la culture et les moeurs du pays d’accueil et pas l’inverse...

                                            Mais pour avoir travailler avec ce public dans le 93 c’est pas une serie tele qui va les amener a reflechir et de toute façon le conflit est inevitable...

                                            Les emeutes, les provocation a répetition des musulmans, les menaces ne sont que le debut... tout cela finira mal... y’a bien que les adeptes de la methode coué pour dire que tout va bien et que cela va s’arranger....

                                            Enfin cette serie de qui devrait flatter les utopies les tiers mondiste elle a enfin trouver un outils de propagnade pour réeduquer les citoyens ....

                                            Si on s’imagine qu’on va eviter ou faire reculer un conflit avec une serie tele on est bien dans une serie qui a des ambitions de propagnade bassement politique...


                                            • Dje (---.---.50.105) 16 août 2006 11:40

                                              Votre commentaire est franchement totalement hors sujet de plus il fait état de racisme contre une communauté ... vraiment rien a voir avec les séries tele. Faut croire que sawadee a raison quand il dit « Les séries télé françaises sont au niveau de la population française.... 90%de beaufs un peu racistes avec le qi d’une huitre ! » perso je n’apprécie une série que quand elle est diablement compliquer genre battlestar gallactica ou d’autre dans les quelles plus on avance et plus cela devient complexe (le méchant qui est diabolique inspire en même temps compassion et de la pitié) cette série est une merveille scenaristique ... TF1 c’est le super inspecteur de police contre le méchant pas beau, point final ! splendide tele sarko qui depuis 10 ans formate nos esprits et on aboutis au conneries comme on voit juste au dessus. Et avant que vous ne disiez quois que se soit non je ne fait pas partie de la « communauté de musulman » (je croyait que les religions n’était que du domaine privée dans ce pays et que l’on respecte le choix confessionnel des autres...) et je n’ai aucun lien avec SOS racisme mais quand je vois une réaction idiote a ce point .... je bondis et je vous dit IP :xxx.x7.94.25 retourner a l’école vous en avez besoin car votre cerveau ne travaille pas assez.... résultat vous racontez que des idioties.


                                            • Karine (---.---.194.198) 22 août 2006 09:52

                                              Comme popov90 l’a souligné, « Un gars, une fille » est une série québécoise qui a été adaptée pour le marché français.

                                              Or si tout se passe bien, une autre série québécoise va aussi être adaptée en France et devrait être diffusée dans un an ou deux : « Les Bougon », une série culte au Québec. Si vous trouvez « Pure Laine » trop moraliste, attachez votre tuque avec de la broche (expression québécoise qui veut dire cramponnez-vous), vous allez halluciner. Cette série est aux antipodes du moralisme gneu-gneu et met en vedette une famille de truculents personnages qui « gagnent » leur croûte en profitant des failles du système.

                                              Le site officiel :

                                              http://www.radio-canada.ca/television/les_bougon_c_est_aussi_ca_la_vie/emission/index.a sp

                                              Un article sur sa possible adaptation en France :

                                              http://www.toutelatele.com/article.php3?id_article=5702

                                              À noter que l’auteur François Avard est marié avec une Française, ce qui facilitera l’adaptation.

                                              Et pour rendre à César ce qui revient à César : « Caméra Café » a été adapté pour le marché québécois et diffusé avec succès... smiley


                                              • ndé (---.---.201.238) 1er septembre 2006 12:09

                                                Contrairement à ce que j’ai pu lire dans beaucoup de commentaires le problème ne se réduit pas à la réalisation ou au budget des séries mais bien à l’écriture.

                                                Concernant le modèle américain, il y a eu dans les années 80-90 une forte explosion des films « concept » qui a « chassé » les auteurs du cinéma, ceux-ci finissant par se mettre à écrire pour la télévision, ce qui a finit pas nous donner dès la fin des années 90 séries télévisés avec une qualité d’écriture digne du cinéma.

                                                Par ailleurs l’énormité du Marché américain amène les peoducteurs et diffuseurs à travailler sur des niches de publics. Ils developpent des produits pour tous le monde en faisant des produits pour chacun. Alors qu’en France nous sommes dans une logique plus consensuelle (il ne faut choquer aucun membre de la famille, de la grand-mère au petit dernier, pour éviter que quelqu’un ne zappe) et cette logique interdit toute prise de risque créative.

                                                La multiplication des chaînes et donc l’apparition de niches de public va peut être nous aider à voir des choses plus intéressantes. Mais rien est acquis.

                                                Enfin, et je concluerais là dessus, il est vrai que de la même manière qu’au cinéma,la production télévisuelle française est une chasse gardée dans laquelle il n’est pas bon d’arriver sans avoir des alliés de poids déjà présents dans le circuit, ce qui n’est pas évident pour tout le monde et qui explique, en partie, l’absence de français issus de l’immigration dans l’industrie audiovisuelle et donc dans les produits audiovisuels.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès