Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Si les pauvres votent contre leur intérêt, c’est qu’ils ont (...)

Si les pauvres votent contre leur intérêt, c’est qu’ils ont peur qu’une politique sociale généreuse profite surtout… à encore plus démuni qu’eux

Qu’on se le dise : les citoyens économiquement les plus modestes ne sont pas toujours fans des politiques de redistribution. Du moins si l’on en croit leur vote. C’est ce que démontrent depuis plusieurs décennies les études électorales américaines, et, de plus en plus fréquemment, les études électorales européennes.

Au fil des ans, les politologues, notamment américains, ont avancé diverses explications : les pauvres, expliquent-ils, par exemple, ont beau être pauvres, ils ne s’en rendraient pas compte. Enfin, pas totalement. La plupart sous-estimeraient ainsi que les riches ne sont pas un peu, mais immensément plus riches qu’eux.

Et de fait, les Américains sont convaincus que les 20% de leurs concitoyens les plus fortunés contrôlent 59% de la richesse du pays, alors qu’en réalité ils en détiennent 85%. Résultat : bercés par le rêve américain, les plus modestes surévalueraient grandement leurs chances de rejoindre cette élite économique. Et se fourvoieraient donc lorsqu’ils soutiennent des mesures fiscales favorables aux plus riches en pensant, qu’un jour, eux-aussi, en profiteront.

Quatre chercheurs américains, viennent d’avancer une nouvelle thèse : pour eux, si les pauvres votent contre leur intérêt, c’est qu’ils ont peur qu’une politique sociale généreuse profite surtout…. à encore plus démuni qu’eux. Les faisant du même coup descendre tout en bas de l’échelle sociale. Car il y a toujours plus pauvre et donc plus aidé que soi-même. C’est ce que ces chercheurs baptisent la « last place aversion », autrement dit, le dégoût pour la dernière place. Comme aux cartes, l’important est bien d’être celui…. qui n’a pas le pouilleux !

Pour le démontrer, ils n’ont ni plus ni moins procédé à une expérience de laboratoire. Les chercheurs ont distribué à des « cobayes » des sommes d’argent représentant leur revenu théorique, et chacun a pu savoir à quel niveau de richesse il se situait par rapport aux autres participants. Les chercheurs leur ont ensuite donné le choix : préféraient-ils bénéficier d’une augmentation de revenu modeste mais tout à fait certaine, ou participer à une loterie, qui, si par hasard ils la gagnaient, les ferait progresser d’un ou plusieurs rangs par rapport aux autres participants.

La probabilité d’opter pour l’une ou l’autre solution s’est révélée à peu près stable pour tous les participants. Sauf pour les deux moins bien lotis qui optaient plus souvent pour la loterie. Le plus pauvre pour sortir de sa condition, le « deuxième plus pauvre » pour ne pas…. prendre la place du dernier si jamais celui-ci tirait le gros lot.

Dans une autre expérience, où chacun devait choisir de donner un dollar soit à celui qui le précédait (un peu plus riche) ou le suivait (un peu plus pauvre), les « avant derniers » préféraient systématiquement enrichir leur « supérieur » direct plutôt que de voir leur suivant atteindre leur rang. Autrement dit, l’important pour l’électeur américain ne serait pas d’être pauvre, en valeur absolue, mais bien de ne l’être pas trop, en valeur relative.

D’autres études corroborent cette interprétation, et trouvent deux raisons principales à la faiblesse d’un soutien populaire à un Etat providence américain : « Les Américains sont persuadés d’une part qu’ils vivent dans une société ouverte et juste —et où toute redistribution est donc inutile, NDLR—, […] et de l’autre qu’une plus grande redistribution profiterait surtout aux minorités ethniques, et non à eux-mêmes ». « D’où l’émergence de la notion de ”welfare chauvin”, dont les largesses ne profiteraient qu’aux nationaux, comme le prône en France Marine Le Pen », explique Bruno Cautrès.

Mais on devrait bientôt en savoir plus : en France, le vote a jusqu’à présent souvent été étudié sous l’angle des CSP (catégories socio-professionnelles), qui ne constituent qu’une indication partielle de la situation sur l’échelle sociale du pays. Mais Nonna Mayer , directrice de recherche au CNRS, mène actuellement une recherche sur le vote des personnes les plus pauvres (y compris les personnes sans domicile fixe) qui permettra de bien mieux cerner les motivations et les comportements de cet électorat.

D’après un article de Catherine BERNARD repri sur 2ccr


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • leypanou 12 août 2015 09:22

    Les pauvres votent contre ses intérêts car son raisonnement est gelé par l’idéologie dominante/ambiante.

    Si la réaction veut entre autres, que le jeune puisse, dès 14ans, « choisir sa voie », voilà quelqu’un qui aura peu de bagage intellectuel pour réfléchir avec discernement sur les pourquoi des choses. Et je ne parle même pas d’ennemi de classe, qui lui est complètement dilué dans le concept de patriotisme ou nationalisme.

    Car, avant d’être Français, on est d’abord, exploité ou non, vendeur de force de travail ou non, qu’il y ait immigration massive ou non.
    Et avec un peu de piment de religion avec un hypothétique ciel de bonheur, l’oligarchie peut dormir tranquille.


    • Julien30 Julien30 12 août 2015 10:53

      @leypanou
      Vous avez le mépris du peuple qui ne vote pas comme il faut typiquement de gauche, moi au contraire je le trouve de plus en plus lucide le peuple, il vote de moins en moins a gauche. Fini le temps de l’enfumage sous couvert de « beaux » discours, le réel fini toujours par percer à travers l’idéologie, les massacres et les échecs qui ponctuent l’histoire de la gauche, vous êtes une espèce en voie de disparition.


    • Robert GIL Robert GIL 12 août 2015 11:03

      @Julien30
      est ce que pour vous la gauche englobe ceci  ?


    • Julien30 Julien30 12 août 2015 11:19

      @Robert GIL
      Bien évidemment, mais bon je connais cette rhétorique de « c’est pas la gauche ils font une politique de droite », « ils ne sont pas aussi purs que moi » parce que cela ne répond pas aux attentes de grand soir et de guillotinage de riches, mais bon la réalité est là, on dira que c’est une forme de gauche plus réaliste, plus pragmatique que la vôtre.


    • oncle archibald 12 août 2015 12:38

      @Robert Gil : personne ne vote contre son intérêt et je crois que ce qui vous désespère c’est que maintenant tout le monde a compris que le communisme était une impasse, sans issue et qu’il ne pouvait survivre que par la contrainte sous les chenilles des chars des peuples « libérés » par ses bons soins, façon Varsovie 1956. 


      Beaucou p ont ouvert les yeux et ils comprennent que le communisme ne sera pas ce que l’on espérait, que ce nla n’a été partout ou il a été essayé que la main mise d’une militarocratie sur l’ensemble des peuples. 

      J’en suis désolé pour vos reves de « grand soir », faudra vous y faire ou continuer à marmonner des anachronismes. Comme le disait le grand Georges : « depuis tant de grands soirs que tant de têtes tombent, au paradis sur terre on y serait déjà. »


    • Yurf_coco Yurf_coco 12 août 2015 14:26

      @oncle archibald et @Julien30


      Comme vous y allez !! En tout cas vos deux discours ponctuer de « lucidité », « d’yeux ouverts » (pas sur leur compte en banque en tout cas), de « vérité » (délivré cadeau par la télé) reprends parfaitement les éléments de langage, le cheminement de droite qui veut mettre les (soi disant et auto proclamé) pragmatiques fassent aux rêveurs.... 

      Parce que, et c’est là que c’est beau, comme l’article l’indique, vous faites parti de ces gens qui croient vivre dans un monde juste où vous aurez « votre chance » de devenir riche. 

      Bah oui, vous qui le méritez si bien !!! (doute...)

      Sauf que quand 1% de la population possédera 99% des richesses, protégés par des états de plus en plus policiers qui vous surveilleront jusqu’à chez vous pour vous accuser de communisme ou de terroriste lorsque vous tenterez de parler d’alternative... Il sera trop tard. 

      C’est presque déjà trop tard.

      Vous qui serez étouffé de votre dette privé et de votre dette public (par l’impôt... et oui, c’est pas des fonctionnaires que vous payez avec vos impôts, c’est des intérêts... donc autant vous dire, même en virant tous les fonctionnaires, les impôts, eux resteront). 

      Vous ne pourrez pas y échapper, regardez la Grèce : on entendait des « extrémistes de gauche dangereux arrivent au pouvoir »....Extrémiste, extrémiste, qui comme tous le monde, le couteau sous la gorge à finalement capitulé. Ils ne l’étaient donc pas tant. Et avec leur (notre) echec de bousculer la table, que fera-t-on dans 5 ans, quand leur dette passera de 200% à 2000000% de leur PIB. On leur proposera de passé à la monnaie du Yan ? 

      Et la France ? On va la payer notre dette ? MDR 

      Commencez à mettre de côté dès maintenant. Car comme je l’imagine, vous qui allez sur ce site, vous ne faites pas parti des milliardaires... Donc surement de la classe moyenne (qui déteste tant les pauvres)... Et bah bonne chance à vous, votez tout de suite Nicko et Marine pour tentez de « sauver » la France des pauvres et des étrangers... Mouarf mouarf mouarf. 

      Votre monde capitaliste est un trou sans fin de pauvreté, de crises, de compétitivités, d’exploitation... et donc de guerre, de violence urbaine, d’émeutes par des gens qui crèvent la faim, ou des religieux tarés qui seront en bonne place pour retourner la tête des cerveaux des gens qui n’ont plus rien. 

      La société n’a plus de rêve à vendre... La classe moyenne étant de plus en plus petite, le rêve américain devient sous représenté... Bientôt, parmi le top des rêves, il y aura l’anarchie, l’âge de pierre, l’autocratie et le monde religieux... 

      Et là, vous allez moins rigolez dans ce monde là. La voilà la vision pragmatique de gauche mes amis ! Ne le voyez vous pas ? 

      Pour vous on vit dans un super monde, ou tout va pour le mieux... Bande de bisounours ! 

      Génération de privilégié qui a échappé durant sa jeunesse à la dur réalité de la guerre et de la vie.

      Génération qui a totalement oublié ce qu’elle doit à la force de l’union des citoyens, et qui croie être où elle est juste grâce à elle seul mouarf mouarf mouarf mouarf mouarf mouarf ! Votre « pragmatisme » n’est qu’un mélange de bisounoursi-surnarcissique. 

      Votez pragmatique mes amis ! 

    • tf1Groupie 12 août 2015 14:38

      @Yurf_coco
      « Votre monde capitaliste est un trou sans fin de pauvreté, de crises, de compétitivités, d’exploitation »

      Quand vous voyez les milliers de migrants qui arrivent en Europe vous ne voyez pas à quel point votre discours est déconnant ??

      Un article de Robert Gil par jour ça met vraiment à la masse.


    • rocla+ rocla+ 12 août 2015 14:54

      @leypanou

      justement , perso je suis parti arpète à 14 ans , j’ ai la nette impression d’ avoir bien plus de discernement que des braillards comme Gil dont la raison de vivre est d’ écrire des balivernes tous les jours .

      Le bagage intellectuel , voyez vous cher Monsieur  s’ il servait à réfléchir avec 
      discernement  n’ aurait  pas pour résultat   des catastrophes ambulantes comme
      des  Foufouilles  Gil Bourréscots et CIE  . 

      Des traine-savates du net   avec comme avenir leur passé merdique .


      Et vous pouvez écrire des mots comme oligarchie , vous ne trompez que vous-même .

    • Yurf_coco Yurf_coco 12 août 2015 14:58

      @tf1Groupie


      On marche sur la tête.... En même temps votre opposition à la mienne est tellement révélatrice du problème qu’on a aujourd’hui... L’un accuse l’autre d’être à côté de la plaque.

      Alors je prends votre argument : Y’a des milliers de migrants, qui essaient de s’incruster chez des centaines de millions d’Européen... Et c’est ça le danger du XXI ème siècle ? La belle affaire.

      Vous verrez quand ils seront des millions, MDR.



      Bon, alors disons que oui. Disons que c’est le fléau de cette pauvre vielle Europe (ah mon grand père, déporté et résistant, vous en collerait bien une, bref). 

      Bref, C’est donc les milliers de migrants le problème. Pourquoi ils en sont les les pauvres gars qui ne demandent qu’à travailler... 

      Parce que leur continent, leur pays, qui regorgent d’or, de plutonium, de métaux lourds, de diamants... est infesté de dictateurs qui s’enrichissent et laisse leur pays et leur peuple crevé. Quand il tentent de changer... T’inquiète, la France est là pour envoyer la gendarmerie, des palette de lacrymo....

      Et qui a mis là ces dictateurs ? Notre chers monde occidentale qui profite bien de ces ressources à bon prix en fermant les yeux sur les droits de l’homme, la main sur le cœur. 

      Et qui dirige ce chers monde occidentale ? Qui tiens les lobby de l’énergie, des armes, au sain même du parlements européens ? 

      Ma foi, vous qui vous dites pas si déconnant... Et qui vous inquiétez de quelques milliers de travailleurs... (MDR) et vous êtes incapable de voir le monde tel qu’il est aujourd’hui ? 

      Je peux rien pour vous... Ca me désespère....


    • Sozenz 12 août 2015 17:35

      @Yurf_coco
      Parce que leur continent, leur pays, qui regorgent d’or, de plutonium, de métaux lourds, de diamants... est infesté de dictateurs qui s’enrichissent et laisse leur pays et leur peuple crevé.
      tu es vraiment certain de ce que tu dis là ... ?
      tu regarde la lybie au temps de kadhafi, certes c’etait un « dictateur ». mais est ce qu il laissait crever son peuple de faim .
      des lybiens on en voit débarquer en Europe que depuis sa mort ( étrange non ?) qui a mis le bordel là bas ?
      je vous laisser chercher les réponses ;ça vous fera du bien


    • oncle archibald 12 août 2015 19:11

      @Yurf_coco : « Votre monde capitaliste est un trou sans fin de pauvreté »


      Remarque amusante quant on voit le niveau de vie des cubains, des vietnamiens, des coréens … 

      Et votre vision de al société avec 1 % d’exploiteurs et 99% d’exploités est aussi très amusante, allez faire un tour sur les plages, il fait beau et vous serez édifié …. Il existe un tas de gens assez satisfait de leur sort et capables de « bien vivre » tout en étant « exploités » d’après vous. 

      Un bain frais, si vous êtes sur l’« atlantique ou sur la manche vous remettra les idées en place. On ne vous croit plus vous dis-je. Personne ne vous croit plus .. Même pas les »pauvres".


    • tf1Groupie 12 août 2015 19:29

      @Yurf_coco.

      Avant de marcher sur la tête apprenez à lire : je n’ai aucunement suggéré que les migrants sont un fléau.

      Juste remarqué que votre théorie comme quoi nous vivons dans un enfer est largement battue en brèche par des milliers de migrants qui risquent leur vie pour venir vivre dans notre purgatoire capitaliste, ce cauchemar qui offre la santé gratuite, l’éducation gratuite, la retraite, le vote, la parité, le droit d’expression, Internet, Agoravox et même l’obésité.

      Robert Gil est également fourni en option : un spécimen vintage du gentil marxiste rebelle de 70 ans qui a besoin de se défouler en période estivale ... mais ne migrera jamais en Syrie, en Lybie ni même à Cuba.


    • mmbbb 12 août 2015 20:34

      @oncle archibald 

      L’histoire des communistes est connu et grand bemol si Lenine est rentre en Russie c’est par un fourgon blinde Ludendorff savait que lenine voulait arreter la guerre Quand a la Chine la cour impériale etait décadente incapable de prendre le train de la modernite et les occidenatauxx ( angleleterre et francais ) imposaient leur volonte Commerce de l’opium par les anglais. Desormais le probleme est ailleurs Les pauvres de France seront concurrences par les pauvres du sud et notre classe politique les accueillent a bras ouvert De surcroit les liberaux rejoignent l’extreme gauche qui sont pour une immigration incontrolee. Comme nous avons un taux de croissance tres bas de l’orde de 0,8 % , que fait t ‘on ?  C’est simple augmentation delirante des impots taxe en tout genre. In fine, il faut bien payer  C’est vrai que la famille Leonarda a profite de la generosite des francais qui confine a la cretinerie . Cette mixite sociale imposee enfonce le peuple qui a de plus en plus de mal a trouver une voie , l’elite ,elle,  a tous les rouages pour avoir les bons jobs et auront des postes a l’international  Il ne semble pas que les exiles francais soient des prolos comme a londres ( 200 000 ) . le peuple s’est fait cocufie par ses represantants entre autre puusqu in lui demande desormais de partager sa misere.


    • Yurf_coco Yurf_coco 13 août 2015 09:25

      Donc d’après vous tous, il n’y a aucun problème. On nage dans le bonheur, on a de plus en plus de droit, tout est gratuit, il n’y a pas de problème de concentration des richesses, ni de dictature des marchés, ni de problème géo-politique, ni de problème écologique....


      Décidément, le capitalisme et si vertueux, je ne m’en était pas rendu compte !!!

      On peut le voir tous les jours : il y a de moins en moins de chômeurs, de plus en plus d’investissement privés, dans la recherche notamment, les écoles publiques vont de mieux en mieux, on est pas du tout élitiste, on ne délocalise pas...

      Et dans le même temps, les libéraux clairvoyant, connaissent nos problèmes : il faut arrêter de donner des aides logements, des aides aux chômages, il ne faut surtout plus soigné les pauvres et les immigrés, il faut supprimer le CDI (on a en a pas besoin finalement, seulement pour acheter une maison, mais bon ils vont arrêter ces pauvres d’avoir des rêves de riche aussi, ils exagèrent.)

      Les chiffres mondiaux sont là aussi, les disparités pauvres riches s’amenuisent de jours en jours...

      Et avec cette guerre-paix économique, ça a réglé tous les problèmes du monde : Y’a plus de tension, entre l’Est et l’Ouest, l’énergie fossile, pfiouuuu pas besoin... On a à peut pret breveté tout ce que la nature à inventée... D’ailleurs on devrait bientôt en arrivé à vendre de l’air propre genre total recall. les peuples martyrisés ne se tourne pas du tout vers le terrorisme et extremisme religieux...

      Moi foi, que voulez, je me rendais pas compte que le chacun pour sa pomme, la concurrence généralisé, la corruption mondiale et économique et politique, était la méthode la meilleur pour s’en sortir et évolué intelligemment sans s’auto-détruire.



    • Le421 Le421 13 août 2015 14:09

      @Julien30
      De moins en moins à gauche...
      Ca remonte à quand « la gauche » au pouvoir en France, pour vous ??
      A Chirac ?
      Même Sarko, je pense que vous le trouviez un peu trop « social », au moins avec ses copains...
      Encore que c’est peut-être normal.


    • Croa Croa 12 août 2015 09:29

      Preuve que l’homme n’est qu’un animal !  smiley
       Les animaux grégaires sont ainsi : Si t’as deux coqs au poulailler il vont se battre méchamment mais si t’as beaucoup de coqs paradoxalement il y aura moins de problèmes dans ta société de coqs sauf pour un d’entre eux : le pouilleux !


      • Spartacus Spartacus 12 août 2015 09:51
        Déduction d’intentions de votes inconnus dont arbitrairement les fumeux ont décidés ce qu’était l’intérêt des participants, à une expérience tirée par les cheveux, sur la base de 2 personnes qui font un choix dans une loterie avec de l’argent qui leur est donné le temps d’une expérience.....
        Statistiques bien entendue non sourcée.

        Qui donne en conclusion : riches= méchants. 
        Tu tombes de vélo, c’est la faute aux riches.....

        Demain on a droit a un article sur l’analyse des ficelles de string, et la conclusion sera la même.

        • Yurf_coco Yurf_coco 12 août 2015 14:32

          @Spartacus


          Qui a parler de riche ? C’est vous.

          C’est marrant. C’est un article sur les pauvres... vous ne pouvez vous empêchez de ramener le sujet sur la théorie des riches maltraités. Ils n’ont pas besoin de vous... C’est pas parce que vous les défendez, qu’ils vont vous acceptez parmi heu. M’enfin, essayer toujours ! lol

          Votre pseudo, Spartacus, est ici plus que de l’ironie... C’est du sadisme historique. 

        • rocla+ rocla+ 12 août 2015 09:56

          Comme je suis content qu’ il y ait des riches .


          Ca lui énerve à le Gil . 

          Si j’ étais comme lui à envier les riches je me donnerai les moyens 
          de le devenir . 

          Il faut être taré de chez taré  d’ être autant idiot qu’ un gus comme Gil .

          Il ne sait parler que de pognon . L’ oseille c ’est sa vie . 

          J’ ai encore jamais vu le mot bonheur dans ses articles à la con . 

          Et tout le monde sait que le bonheur n’ a rien à voir avec l’ argent . 

          Mais putain le con d’ imbécile qui nous emmerde quotidiennemnt 
          avec son pognon qui pue . 

          Oui Gil ton pognon il pue , c ’est le pognon de la rancoeur envers celui 
          qui en a . 

          Mais tu as un avantage sur le riche Gil  .

          Le riche  est riche . 

          Et Gil est con , et le propre du con c ’est qu’ il ne s’ en aperçoit 
          pas qu’ il est con .

          T’ as vu , jamais encore un riche est venu parler de son oseille ici , 
          il boit tranquille son mojito au bords de son jaccuzzi . 

          On voit uniquement  un tocard venir raconter ses conneries article 
          après article au bord de la ruine de son âme cramée .

          • foufouille foufouille 12 août 2015 10:07

            @rocla+
            « Et tout le monde sait que le bonheur n’ a rien à voir avec l’ argent . »
            et ta vinasse est gratuite ?
            tu es vraiment débile.


          • Yurf_coco Yurf_coco 12 août 2015 14:34
            Il a même de plus en plus de mal à trouver les bonnes touches sur le clavier...

            Dans deux ans, le discours incohérent sera en plus complètement illisible.

          • Jeff84 12 août 2015 20:27

            @rocla+
            « Et tout le monde sait que le bonheur n’ a rien à voir avec l’ argent. »

            Exactement mon cher capitaine. Décidément, j’aimerais bien trinquer un jour avec vous : même si nous n’avons pas les mêmes idées, vous êtes certainement un bon gars.

          • rocla+ rocla+ 12 août 2015 20:42

            @Jeff84


            Salut Jeff , 

            je ne détiens  surtout aucune vérité , mais là où j’ avais été heureux 
            c ’est quand j’ avais dans les 16 17 ans , je partais de chez moi en Alsace 
            et allais vers le sud en stop avec un slip de rechange et la brosse à dents .
            I m’ arrivait d’ acheter à l’épicerie du coin un camembert et chez le boulanger 
            une baguette .

            Sur un banc un peu plus loin je partageais mon repas avec moi-même , 
            me souviens il y avait une fontaine où je buvais l’ eau dans ma main . 

            Libre , heureux , tranquille . 

            Plus tard dans l’ auberge de jeunesse de Nice Cimiez , pareil , les quelques uns 
            que nous étions partagions notre frichti dans une ambiance formidable , et ensuite faisions notre vaisselle , filles et garçons ensemble . 

            Aujourd’hui le monde est axé sur le pognon , et je m’ aperçois que les plus criards 
            sont ceux qui s’ investissent le moins . 

            Ils ne sauront sans doute jamais cette douce sensation de bien-être 
            juste quand on est heureux de vive-re tout simplement . 

            Avec plaisir , si un jour on se rencontre , je vous jouerai un air de scie musicale .

            Bien à vous . 


          • mmbbb 12 août 2015 20:50

            @rocla+ 

            C’est vrai votre pensee  est profonde  « le  bonheur n’a rien a voir avec l’argent »  Et pour reprendre l’aphorisme de Coluche «  l’argent n’a jamais rendu les pauvres heureux . Je reviens d’une semaine de vacance de Chamonix tous les proprios de Chalet me semblaient d’une melancolie infinie Je leur ai dit : pour votre bonheur allez donc vivre dans une barre HLM jouxtant la rocade a Venissieux vous retrouvez la peche dans ce decors


          • rocla+ rocla+ 12 août 2015 20:59

            @mmbbb


            Je ne saurais répondre je n’ ai jamais été à Venissieux .

          • Jeff84 12 août 2015 22:16

            @rocla+
            Pour moi, le bonheur ce n’est pas d’être insouciant, au contraire. C’est de savoir le plus de choses possible, d’être le meilleur possible dans ce que je fais, et de travailler dur pour aider les personnes que j’estime, pour qu’elles me disent ce mot magnifique : merci.

            Mais à chacun son bonheur, il n’y en a pas de meilleur que les autres :)

          • mmbbb 12 août 2015 22:34

            @rocla+

            Il existe comme dans toutes les grandes villes a proximite de grandes voies de circulation des barres d’HLM qui n’ont que pour horizon le beton et le bitume. Donc je preferai vivre en permanence a Chamonix qui est de surcroit pres de l Italie Les pauvres je connais ce monde puisque natif de ce milieu Je me suis accroche avec Gil qui voudrait rendre responsable les riches de tout Si les pauvres font des gosses en surnombre et sont incapables d’apporter des conditions correctes a leurs mioches , ce n’est quand meme pas de la responsabilite directe des riches . J habite pres de lyon lorsque ces familles Roms se posent la avec leurs gosses et deja certaine sont deja enceinte alors qu elles tiennes le dernier a la main je me sens pas responsable de cette misere  Idem dans les banlieues . Avec notre politque immigrationniste nul doute que les pauvres demain n’auront que la misere a se partager CQFD lorsque vous avez du flouz vous pouvez vous abstraire de ce milieu et vivre une vie plus douce et calme . R GIL est comme le Pape il aime les pauvres c’est sont fond de commerce comme l’eglise


          • foufouille foufouille 12 août 2015 10:10

            tu as celui qui pense devenir riche lui aussi. celui qui s’en fout et votes pour la sécurité ou autre.
            et vu que ta gauche est bidon et ploutocrate, elle ramasse peu de voix.


            • rocla+ rocla+ 12 août 2015 10:18

              Le bonheur est un état durable de plénitude, de satisfaction ou de sérénité, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps, d’où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents. Le bonheur n’est pas seulement un état passager de plaisir, de joie, il représente un état plus durable, un équilibre.


              • foufouille foufouille 12 août 2015 10:47

                @rocla+
                fais SDF en alsace pour voir si le fric sert aryen.
                faut aussi aimer mendier.


              • rocla+ rocla+ 12 août 2015 10:50

                @foufouille


                La joie de vivre est une façon d’embrasser l’existence avec confiance, sentiment proche de la félicité telle que la professait le philosophe grec Épicure qui enseigna l’art de se préoccuper de ce qui crée le bonheur.

                Cependant, la joie de vivre est plus humble, plus accessible, plus compatible avec les inévitables hauts et bas de l’existence, que le bonheur, et plus durable que la possession du bien-être, car elle peut être goûtée au cœur même de la souffrance. Ce qui peut contrarier la joie de vivre, ce ne sont pas les épreuves, mais seulement le désespoir inhérent à l’être, les chagrins, l’inquiétude, la jalousie, la haine et la colère.

                La joie de vivre procède d’abord d’un acquiescement à l’existence et au réel tel qu’il est. Elle implique l’acceptation du monde et de soi-même tels qu’ils se présentent, sans refus, sans révolte et sans aigreur. C’est un sentiment intime, une ouverture intérieure, une conviction que la vie peut gagner en toute occasion, et s’accompagne de la confiance, du détachement et même de la légèreté.

                Le bouddhisme Zen professe qu’il faut se laisser être afin qu’apparaisse notre être véritable et laisser la joie habiter le fond du cœur. Dès lors il est inutile d’importer artificiellement du dehors la joie que l’on peut trouver soi-même à l’intérieur.


              • Robert GIL Robert GIL 12 août 2015 11:14

                @rocla+
                quelle langue de bois pour quelqu’un qui appel a la mort des agents edf et aux licenciements des fonctionnaires ! Ce n’est pas derrierre de belles phrases que tu cachera ta haine et ta rancoeur ! Ce n’est pas parce que tu a le sentiment d’avoir gaché ta vie a faire pendant 40 ans les memes geste avec les meme quantité de farine, de levain, d’eau et de sel que tu doit etre si aigri ... il y a des boulangers qui l’accepte car ils ont peut etre l’amour du metier . C’est peut-etre cette rancoeur qui t’a donné un esprit de larbin vis a vis des plus riches ... pourtant sachent que financierement tu es plus proche du rmiste que des riches que t’adule, par contre intellectuellement tu es proche du neant ... note bien que ce n’est pas ta faute, car lorsque que l’on a fait un metier repetitif d’ou l’imagination est absente il est normal de passer son temps a ruminer sa rancoeur et a se raconter des histoires !


              • foufouille foufouille 12 août 2015 11:30

                @rocla+
                tu décris un bon mouton juste bon pour l’abattoir.
                un sdf doit donc avoir la joie de vivre.
                ton picrate te rend heureux.


              • rocla+ rocla+ 12 août 2015 11:30

                @Robert GIL



                Le philosophe français Henri Bergson voit dans la joie le signe d’un accomplissement, d’une réussite et d’un achèvement, ce qui, selon lui, en fait un indice du sens de l’existence humaine : en effet, toute grande joie est la conséquence d’une création - par exemple la joie de l’entrepreneur qui a fondé une entreprise qui marche, ou la joie de la mère qui a engendré et élevé son enfant, montrent qu’ils ont créé quelque chose de viable. Ainsi, le sens de la vie humaine serait la création. C’est pourquoi Bergson distingue soigneusement le plaisir, simple subterfuge de la nature pour provoquer la conservation des êtres vivants (la recherche du plaisir et la fuite du désagrément attirant ces êtres vers les actes utiles à la conservation de la vie), et la joie, qui signale quant à elle un accomplissement de la vie qui 

                serait celle de Gil s’ il était juste un peu moins con .

                Et vous avez vu ? ça parle de la joie de l’ entrepreneur , 
                pas du pauvre type ayant-droit muni de privilèges .

                Tu inverses les rôles pauvre imbécile béat ..... c ’est toi qui tous
                 les matins parle de ta rancoeur envers les riches . 

                Qu’ as tu entrepris dans ta vie de con de fonctionnaire ou 
                de salarié EDF , qu’ as tu vu de la France comme moi dans 
                tous les coins ?  qu’ as tu inventé une seule fois dans ta vie de merde 
                pour écrire tous les jours un article sur ta haine de celui qui a plus ? 

                Tu m’ as vu une seule fois envier quelque autre personne ? 

                Tu es juste une pauvre merdouille dans ton bocal à grenouille
                qui veut monter l’ échelle et qui se casse la gueule tout le temps . 

                 Renseigne toi , mauvais coucheur , ce que veut dire le mot 
                 « réalisation de soi  » chez un vrai artisan , le bonheur que l’on peut éprouver à créer chaque jour . 

                Larbin est un mot utilisé par des connards congénitaux qui 
                ont rien compris à la vraie vie . Le bréviaire des hydrocéphales
                chroniques . 




              • Julien30 Julien30 12 août 2015 11:31

                @Robert GIL
                « quelle langue de bois pour quelqu’un qui appel a la mort des agents edf et aux licenciements des fonctionnaires ! Ce n’est pas derrierre de belles phrases que tu cachera ta haine et ta rancoeur  ! »

                Dans la série la paille et la poutre celle-là est assez grandiose !


              • Robert GIL Robert GIL 12 août 2015 11:50

                @Julien30
                rocla n’est pas a une contradiction prés ...


              • mmbbb 12 août 2015 22:44

                @Julien C’est du Gil qui croit que la pauvrete est une vertu  Quoi qu il en soit je prefere encore un bon boulanger qu un intello foireux surtout de gauche 


              • Jeff84 13 août 2015 07:02

                @mmbbb
                Selon lui, la pauvreté est une vertu, mais seulement pour les autres. Gil a sa bonne grosse retraite de privilégié, payée par nous tous.


              • Robert GIL Robert GIL 13 août 2015 09:39

                @Jeff84
                « Gil a sa bonne grosse retraite de privilégié  »... tu peut developper ? Suivant les ragots du net, je suis : permanent syndicaliste, fonctionnaire en activité ou a la retraire, agent EDF ... ça n’a jamais effleuré vos petites tetes que l’on peur etre, salarié d’une boite prive, a son compte ou chomeur et defendre des valeurs ? Trop compliqué pour vous ? D’autre part, je peut te dire que j’ai fait des tas de choses dans ma vie et ce n’est pas dit que ce que je fais aujourd’hui je le fasse dans deux ans ... sinon, perso je ne me plaint pas de mon sort, j’ai plus que suffisament pour vivre et ce que je voudrait c’est que chacun est un minimum pour vivre et faire des projets, alors que la réalité est que certain n’arrivent pas a joindre les deux bouts et que d’autres entassent des milliards dans des paradis fiscaux... enfin, peut-etre qu’un jour je passerais un concours dans la fonction publique, pourquoi pas, c’est ouvert a tous et toi aussi tu peut tenter ta chance ... ensuite il faut le réussir, ça c’est autre chose ! Tu sais au moins que dans la fonction publique, il y a des tas d’emplois varié et pas seulement les caricatures qui circulent parmis vos commentaires ? ?


              • flourens flourens 12 août 2015 10:27

                deux choses, la 1ere, pourquoi se sont les pauvres qui jouent aux jeux d’argent (je parle de la Française des jeux, pas du casino de montecarlo), le rêve, c’est l’illusion, le rêve qui fait voter pour ses maitres
                la 2eme, pourquoi les campagnes électorales sont-elles faites par des publicitaires, parce qu’on nous vend un produit, comme une lessive, non, plutot comme une bagnole de luxe (le rêve, le rêve)
                ce n’est pas nouveau car un préfet de la fin du 19e siècle disait « si je désire faire élire ma canne, il suffit que je la promène avec moi dans les campagnes »
                les élections actuelles sont faites pour confisquer la démocratie au peuple
                un mot pour spartacus, oui les riches sont méchants, car on ne deviens pas riche honnètement, ils ne sont pas nés comme cela, ils le deviennent car c’est une des condition de leur domination
                et un pour rocla, il mêle toujours le pognon à tout, on voit bien bien ou est son centre d’intérêt, la justice, la fraternité, le bonheur, c’est pas son truc, le pognon, le pognon, le pognon

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès