Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Si ta façon de t’habiller attire sur toi des regards haineux, (...)

« Si ta façon de t’habiller attire sur toi des regards haineux, change-la »

Le burquini devient le feuilleton de l'été. Chaque peuple a sa façon de se vêtir. Les africaines portent le « boubou », les femmes hindoues, le sari, etc. Rien à dire à cela. Chez les touaregs, par exemple, c’est l’homme qui doit être voilé. Mais là où ça ne va plus, c’est quand, au prétexte d’appliquer l’Islam, on impose un mode vestimentaire spécifique. Et ça c’est le wahhabisme qui a répandu cette façon de s’habiller. On voit parfois cette chose hallucinante, des jeunes filles portant le hijab sur la tête et…un pantalon très moulant sur les hanches, quand ce n’est pas un short ! Comme si les cheveux attiraient plus le regard masculin que les hanches ! On voit le ridicule de l’affaire.

Il faut préciser une chose : contrairement aux affirmations des imams lobotomisés par l’hérésie wahhabite, il n’y a strictement aucune obligation pour la femme musulmane de se couvrir les cheveux. La notion de « khimar » indique un voile léger qui couvre la poitrine, pas la tête. La notion de « jalbab » évoque un vêtement qui couvre le corps, sans plus. Il n’est pas fait mention de la tête. Quant à la notion de « hijab » elle n’est jamais citée comme un vêtement mais plutôt comme un rideau, ou un voile entre le Paradis et l’Enfer, ou entre le ciel et la Terre.

Mais puisque les wahhabites veulent absolument imposer ce voile sur la tête et le corps des femmes, soi-disant pour les protéger des regards de convoitise masculins, on serait, à priori, en droit de penser que la femme, selon la doctrine wahhabite, est particulièrement protégée, honorée, etc. Alors allez faire un tour en Arabie saoudite, au Qatar ou dans les Émirats, là où le wahhabisme est la doctrine officielle, et regardez quel est le statut de la femme. C’est édifiant ! Elle n’a aucun droit. Pire même. Une femme qui est victime d’un viol peut être condamnée à mort alors que son violeur ne subit aucun préjudice !!! Et ce sont ces gens là qui veulent donner des leçons d’Islam au monde musulman ! D’ailleurs on voit la haute valeur de cette hérésie dans le « beau » comportement des salafistes/wahhabites en Syrie…

En réalité, ce que demande Dieu, et c’est évident à travers le Coran, c’est la décence, le respect de l’autre. Peut importe la manière dont les femmes s’habillent, du moment qu’elles sont habillées correctement. Par contre, tous les imams et autres pourfendeurs et maniaques du droit de la shari’a, (mais une shari’a à leur sauce, une sauce wahhabite), feraient mieux d’approfondir les valeurs spirituelles, éducatives, civilisationnelles, de l’Islam plutôt que d’épier la moindre mèche de cheveux qui dépasse sous les voiles des femmes !

On dira que ce sont les femmes qui font ce choix. C’est vrai le plus souvent, mais tout simplement par ignorance. Parce que des imams tout aussi ignorants leur inculquent cette notion. Mais si le port du voile engendre des regards haineux et des agressions, quelle utilité à le porter y a t-il ? D’autant, encore une fois, qu’il n’y a aucune obligation divine sur ce sujet, contrairement aux affirmations de ceux qui sont sous influence wahhabite. Il y a malheureusement dans le monde musulman une décadence et un glissement plus que prononcé vers le juridique au détriment du spirituel. De sorte que l’on a affaire souvent qu’à des coquilles vides de toute vie spirituelle, mais animées seulement de règles plus contraignantes les unes que les autres. Les musulmans et musulmanes feraient bien de méditer ce fait et d’essayer d’y remédier et de se soustraire à l’hérésie wahhabite.

Enfin, un dernier point à propos du voile, et au dela du burquini. Les partisans acharnés du voile pour les femmes prétendent qu’ainsi la femme est libre, et est une bonne musulmane. Alors pour ne pas donner qu’un avis personnel sur cette question citons sidna Ali, gendre et fils adoptif du Prophète (SSP). J’ose espérer que personne ne remettra en doute la qualité de « musulman » de sidna Ali ? Alors voici ce qu’il disait : « Si quand tu es dans un pays où l’Islam n’est pas la religion du pays et que ta façon de t’habiller attire sur toi des regards haineux, change-là » ! Difficile d’être plus clair !!!

La photo de l'article représente des Chinoises à la plage


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • Thorgal 23 août 12:06

    « Si quand tu es dans un pays où l’Islam n’est pas la religion du pays et que ta façon de t’habiller attire sur toi des regards haineux, change-là »


    Change quoi ? La religion du pays ou la façon de t’habiller ? Apparemment les wahhamoudlabites ont choisi la 1ère option. L’aurait pu être plus clair le Sidna Ali ... 

    • Alren Alren 23 août 12:49

      @Thorgal

      « Si quand tu es dans un pays où l’Islam n’est pas la religion du pays et que ta façon de t’habiller attire sur toi des regards haineux, change-la »


      Je ne sais pas comment la phrase se comprend en arabe mais selon les structures grammaticales françaises, il n’y a aucun doute.

      Il est clair que le pronom personnel « la » (et non là, adverbe de lieu) remplace « ta façon de t’habiller ».

      Cela rejoint la maxime chrétienne : « Malheur à celui par qui le scandale arrive ! »



    • Thorgal 23 août 12:51

      @Alren
      Je sais bien Alren, toi et moi comprenons la chose ainsi. Mais on a affaire aux wahhatêtedebites ... 


    • tonimarus45 23 août 13:18

      @Alren- c’est curieux comme certains mettent au grand jour,des parties du« coran » quand cela les arrange

      En outre regard haineux de qui ???? pas de moi ?par contre ceux qui sont venus, plein de « haine » perturber les baigneurs a palavas, avec leurs pancartes demandant le retrait du « burkini » etaient parait t’il venus a l’appel de certains du « fn » ??????????
      Cela ne me derange pas qu’une femme soit en « burkini », de plus l’interdire c’est punir ces femmes et donc les victimes( quoique certaines pretendent que c’est volontaire) en etes vous conscient
      J’ajouterais que c’est a mon avis un progres, tres petit certe, pour la condition de ces musulmanes car avant elles ne pouvaient pas profiter des joies de la baignade
      OUi il faut esperer que le plus de rapidement elles puissent choisir leur tenues de plage, bikini, mono kini, malliot une piece, et meme « burkini » si c’est leur choix
      Les arguments avances pour interdire cette tenue de bain, arguments que l’on evite d’avancer quand il s’agit de religieuses , de pretres ,de juifs orthodoxes ect.. ne tiennent pas et n’ont qu’un resultat ,c’est de punir ces femme -Tout proportion gardee c’est comme si on punissait la femmes battue au lieu de punir leur bourreau

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 13:18

      @Alren
      En voilà une idée qu’elle est bonne ! Pas besoin de sortir de l’ UE et de l ’OTAN, pas besoin de rallier la Russie, qui elle combat vraiment cette vermine... Il suffit d’enlever le burkini et les Islamistes vont disparaître comme par enchantement des banlieues françaises, où ils sont arrivés par l’opération du St Esprit... , alléluia ! Faudrait filer l’info aux Russes et aux Syriens...


    • Robert GIL Robert GIL 23 août 13:43

      @Fifi Brind_acier
      est ce que vous comprenez ce que vous lisez ou recitez vous betement le cathechisme ecrit par Asselineau ... peut-etre qu’un jour en reflechissant par vous meme vous repondrez de façon pretinente aux articles dont vous laissez des commentaires qui n’ont souvent rien a voir avec le sujet traité !


    • tonimarus45 23 août 14:20

      @Robert GIL— non, non pas vous !!


    • Alren Alren 23 août 19:39

      @Fifi Brind_acier

      Prenez quelque jours de repos. La vague de chaleur actuelle ne vous vaut rien !!!

      Et puis changez de disque ...


    • SérumV SérumV 24 août 08:58

      @Fifi Brind_acier

       « Ou l’art de déplacer le débat »

      Il ne faut pas « se voiler la face », cette histoire ne sert qu’a masquer les vrais problèmes et les mauvaises décisions de nos dirigeants.

      Pour ce qui est du Burkini, la loi autorise a afficher sa religion, elle interdit seulement de cacher intégralement son visage, j’aimerais voir des bonnes sœurs se faire virer de la plage pour tenue illicite.
      Toujours est-il que la loi, c’est la loi, mais comme la politique, il semblerai qu’elle soit a géométrie variable.


    • @Thorgal
      OU SONT DONC PASSES L’ ARTICLE ET LA PHOTO MONTRANT DES FEMMES VOILEES ET EN JUPES TRES COURTES MONTANT UN ESCALIER.....MONTRANT AINSI LEURS JAMBES NUES JUSQU EN HAUT ET LEURS STRINGS DE LA PROVOC.... OUI OUI

    • Taverne Taverne 23 août 12:26

      Article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. »

      Votre souhait est-il vraiment d’ajouter dans ce texte le « droit à la haine » et d’imposer cette haine comme mode de vie imposé ? Parce que c’est le risque si on vous prend à la lettre.


      • Alren Alren 23 août 13:00

        @Taverne

        pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

        La rixe sanglante qui a eu lieu en Corse, déclenchée par les « barbus », dont l’un a blessé deux de leurs adversaires avec un tournevis emporté à l’avance, car sur une plage il n’y a rien à revisser, et n’est donc pas ici un outil mais devient « une arme par destination », cette rixe est « un trouble manifeste à l’ordre public », qui ne peut que se reproduire et peut-être s’amplifier en d’autres endroits avec des conséquences plus graves.

        Cela justifie amplement l’interdiction du « burkini », outre sa véritable signification qui est contraire à la Constitution française.



      • Alren Alren 23 août 13:10

        @Alren

        PS. Les Chinoises portent une cagoule à la plage pour garder la peau du visage aussi blanche que possible.
        Il n’y a là aucune provocation de leur part. Et il n’y a pas trouble à l’ordre public.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 13:12

        @Taverne
        Le burkini est un chiffon qui cache les questions auxquelles la classe politique n’a pas envie de répondre. L’auteur, comme l’ Extrême-droite, se garde bien de nous expliquer pourquoi il y a des Islamistes en France et donc des burkinis... ? Une épidémie sans doute de moustiques ravageurs...


        Pourtant ce sont les questions que les Français se posent :
        - Qui a créé Al Qaïda et Daesh ??

        - Pourquoi les Gouvernements français soutiennent les Islamistes depuis les années 80 ?

        - Pourquoi le Gouvernement Hollande reçoit les Islamistes du Parti des Frères Musulmans comme des Chefs d’ Etats ?

        - Et qui a encouragé le communautarisme dans les banlieues ?
        "Cette politique a reçu un grand soutien des USA : le vice-président Joe Biden a parcouru ces quartiers, avec l’aide du gouvernement et des autorités locales PS, pour expliquer notamment aux musulmans que la République française écrasait leurs droits religieux, et leur donna des bourses pour étudier aux USA et fonder des entreprises.

        De même le rapport de l’ambassadeur Rikvin préconisait une politique de soutien à toutes les revendications communautaristes, sous prétexte de protection de la liberté religieuse attaquée par le « laïcisme à la française ». Ainsi le prosélytisme a pu à la fois bénéficier d’un financement important et d’une impunité totale. Madame Christine Lagarde, directrice du FMI, soutient la création d’une « banque islamique » en France, « face cachée de l’islamisation », selon le livre de Yassine Essid."

        Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 13:19

        @Alren
        Et sinon, pour les milliers d’autres que la France et les USA élèvent en batterie, vous proposez quoi ?


      • tonimarus45 23 août 13:20

        @Alren— vous etes un menteur de la pire espece , ;la rixe en corse n’a rien a voir avec le burkini et vous le savez, c’est degueulasse ce que vous faites


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 13:21

        @Alren
        Voui, mais les Chinoises, sauf exception possible, ne sont pas salafistes, et ne servent pas de mercenaires dans les nettoyages ethniques des guerres de l’ OTAN...


      • covadonga*722 covadonga*722 23 août 13:30

        @tonimarus45
        c’est assez hilarant vous et quelques autres cela fait des lustres que nous vous lisons , parlant

        incessamment de false flag de mensonges de journalistes et de manipulations médiatiques
        et vous nous niez le droits de dire qu’il en vas de même avec les agressions par des 
        « fous » tous musulmans « c’est un hasard » et que dans l’affaire de Corse ça n’est pas la privatisation qui a enclenchés les agressions islamistes mais le fait que l’on photographie les femmes du clan a la plage !
         

      • tonimarus45 23 août 13:40

        @Alren  » et voici du procureur de la republique de bastia « nicolas bessone 

        «  »« Cela justifie amplement l’interdiction du « burkini », outre sa véritable signification qui est contraire à la Constitution française. »« dites vous ;;
        NON car cette rixe n’avait rien a voir avec le »burkini«  » (il n’y avait personne en burkini et vous le savez .C’est pour cela que je dis que vous mentez et que c’est degueulasse

        «  »« DECLARATION DU PROCUREUR DE BASTIA---Devant les médias, Nicolas Bessone a expliqué que les violences survenues le week-end dernier sur une plage de Sisco, en Corse, entre des jeunes locaux et des frères venus du sud de l’île –et présentés par la presse et le parquet comme étant « d’origine maghrébine »– n’avaient rien à voir avec le débat autour du burkini.

        Comment un affrontement violent autour d’un bout de plage a-t-il pu devenir le symbole du débat politique autour du burkini –ce vêtement censé permettre aux femmes musulmanes de se baigner tout en respectant la « pudeur religieuse » ?.. »« 

        Ceci dit il est injustifiable que qui que ce soit s’acappare pour son seul profit l’espace public, là en l’occurence il s’agit d’une plage mais je le repete cela, comme le dit le procureur, rien a voir avec le ’ »burkini«  »,



      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 13:41

        @covadonga*722
        Ce qui surtout intéressant (hilarant, je ne pense pas ), c’est que vous et tonimarus expliquiez qui a créé les Islamistes !? Chiche !


      • Robert GIL Robert GIL 23 août 13:44

        @Fifi Brind_acier
        est ce que vous comprenez ce que vous lisez ou recitez vous betement le cathechisme ecrit par Asselineau ... peut-etre qu’un jour en reflechissant par vous meme vous repondrez de façon pretinente aux articles dont vous laissez des commentaires qui n’ont souvent rien a voir avec le sujet traité !


      • covadonga*722 covadonga*722 23 août 13:47

        @Fifi Brind_acier
        ben Pasqua et son porte flingue Asselineau quand il fallait

        terrrrorrriser les terroriiiiste 

      • tonimarus45 23 août 13:52

        @covadonga*722oui certains affirment que c’est une volonte de privatiser cette plage d’autre affirment que c’est a cause de photos quoi qu’il en soit je ne cautionne rien de cela pas plus que les autres exactions des « fous musumans » mais pas qu’eux( brevik n’etait pas un fou de dieu) ,mais je dis que le pretexte d’interdiction du burkini, comme le dis le procureur de bastia n’avait rien a voir avec cette affaire

        Et merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dis
         Quels « false flag » et de « manipulations mediatiques »« , (manipulations mediatiques que je ne cesse de denoncer) me reprochez vous ????exemples
        Ce que j’avance sur cette affaire corse cela vient de la bouche du »procureur de bastia" ????

      • tonimarus45 23 août 13:56

        @covadonga*722-en voila une partie

        Le procureur a tenté de ramener la rixe de samedi dernier à ses proportions. Le procès a été reporté au 15 septembre.
        •  
           Au tribunal, « l’affaire lamentable » de Sisco ramenée aux faits

        Foule des grands jours au palais de justice de Bastia, jeudi après-midi. Devant les grilles, quelques centaines de personnes, habitants de Sisco et leurs soutiens, pendant que dans la salle d’audience, Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse, et Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse, serrent les pinces qui se tendent spontanément vers eux. Dans le box, les trois frères B. se cachent le visage. Le procureur de la République de Bastia, Nicolas Bessone, les accuse d’avoir provoqué la rixe de samedi en tentant de « privatiser » une crique du petit village de Sisco, « dans une logique de caïdat ». Un quatrième frère, en situation irrégulière, présent sur les lieux et qui a donné une fausse identité lors de son audition, est en fuite. A leurs côtés, deux Siscais, Lucien S., le boulanger du village, et Pierre B., un employé communal, sont poursuivis pour des faits de violence...


      • tonimarus45 23 août 14:02

        @covadonga*722—deuxieme partie

        «  »"Après des jours durant lesquels ont circulé des versions plus ou moins fantaisistes – allant de la provocation communautariste gratuite au lynchage raciste en réaction au port d’un burkini imaginaire – le procureur a tenté de ramener « cette affaire lamentable » dans ses proportions finalement banales, malgré l’écho médiatique. Même s’il note que seule l’intervention des gendarmes a empêché que tout cela ne finisse aux assises. L’un des villageois a par exemple tenté de pousser un des frères B. du haut de la falaise, empêché in extremis par « un tacle de rugby » d’un gendarme.« Ce n’est pas le cercle des poètes disparus »

        Les faits établis sont les suivants  : après avoir installé un signe« interdiction de circuler » à l’entrée de la crique, les frères B. (tous nés au Maroc, deux résidant à Furiani et les deux autres en vacances), accompagnés de leurs femmes et enfants, auraient multiplié les accrochages avec les touristes, délogeant un couple cherchant à s’installer à côté à coups de galets, avant de molester l’un des adolescents du village. Lequel aurait défendu un touriste belge qui prenait des photos du paysage – ou des femmes voilées de la famille, si l’on en croit la version des frères. S’ensuit une altercation avec le père de l’ado, puis avec une quarantaine de locaux venu en renfort. La tension monte, jusqu’à tard le soir et l’incendie des voitures des familles d’origine marocaine, sous les yeux des gendarmes. L’investigation sur les atteintes aux biens (trois voitures brûlées d’un côté, des pneus crevés de l’autre) est toujours en cours..


      • Taverne Taverne 23 août 14:06

        @tonimarus45

        « tous nés au Maroc, deux résidant à Furiani et les deux autres en vacances »

        C’est toujours utile de rappeler les faits. Cela démonte aussi au passage l’argument de certains qui parlent des nationaux musulmans, alors qu’il s’agit ici de Marocains.


      • tonimarus45 23 août 14:07

        @covadonga*722-derniere partie

        «  »«  »Car quand les villageois arrivent, « ce n’est pas le cercle des poètes disparus », note le procureur, qui insiste sur l’aspect « inadmissible » de cette « riposte grégaire ». « Où est l’honneur à frapper une personne inanimée à terre ou sur un brancard [les deux faits de violence reprochés aux prévenus du village, ndlr]  ? », tonne Nicolas Bessone.« Leur style, c’est plutôt « niquez vos mères » »

        Enfin, dans son réquisitoire, le procureur tient à désamorcer des rumeurs persistantes. Non, il n’y avait pas de machette, mais un couteau de cuisine utilisé pour intimider en « tapotant » avec le manche la tête de l’adolescent. Non, les frères B. n’ont jamais scandé « Allah akbar » (« leur style, se lâche Bessone, c’est plutôt « niquez vos mères » »). En revanche, Moustapha B. aurait bien appuyé sur la gâchette de son fusil-harpon pour blesser le père de l’ado, un légionnaire installé de longue date à Sisco. « On a essayé de faire de cette histoire un affrontement entre Corses et Maghrébins, conclut Bessone, mais je constate que j’ai sur la crique une femme colombienne qui ne portait pas de voile et un père et fils d’origine tchèque de l’autre côté  ! »

        A la demande des conseils de la famille B., le procès a été reporté au 15 septembre. Tous les protagonistes sont poursuivis pour violence en réunion, avec armes dans le cas des frères (fusil-harpon, batte de baseball, pierres). Moustapha B., compte tenu de son casier judiciaire chargé (plusieurs condamnation pour trafic de stupéfiant et outrages) et de son rôle central dans les faits, a été placé en détention provisoire. Les autres prévenus restent sous simple contrôle judiciaire. 

        Guillaume Gendron (en Haute-Corse).


      • tonimarus45 23 août 14:17

        @Fifi Brind_acier— oh mais fifi je l’ai dit a plusieurs reprises et a ce sujet je pense etre en phase avec vous et meme en ce qui concerne cette « clochemerlesque » affaire du « burkini »(mais je peux me tromper) ;;quand a « covadonga » j’aimerais bien qu’il s’expique a ce sujet


      • OMAR 23 août 17:14

        Omar9

        Bonjour à vous tous

        Notre brave @cova, en plus de ses inquiétudes sur la menace « burkini » vous demande votre adhésion pour combattre les grandes menaces qui pèsent sur la France, plus particulièrement Marseille et spécialement le 11ème art et qui sont :

        -Le port obligatoire de babouches à l’entrée d’un cinéma
        -L’imposition dans les restos de la choucroute à base de mouton uniquement
        -L’obligation de la harissa dans le couscous
        -L’importation exclusive du chocolat d’Arabie-Saloprie
        -Les films pornos sous-titré en arabe
        -L’interdiction du tiercé sans chevaux arabes
        -L’instauration de la danse du ventre dans les discothèques

        Heu, Cova, pour les insultes, invectives et autres ignominies, attends juste que ma caravane passe.


      • tonimarus45 23 août 18:11

        @Robert GIL—

         Et voilaLe titre est « debut de derives »
        « »« L’amende a été dressée car elle ne portait pas « une tenue correcte respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité ». Elle affirme qu’elle portait un simple voile et pas de burkini. 

        Polémique en vue à Cannes, où une mère de famille de 34 ans affirme avoir été verbalisée car elle portait un voile. Originaire de Toulouse, cette mère de deux enfants raconte qu’elle était vêtue d’un legging et tunique, coiffée d’un voile. Aucunement donc le burkini, dont le maire de Cannes David Lisnard (LR) a interdit le port sur les plages. Selon un extrait du PV, elle a été verbalisée car elle ne portait pas “une tenue correcte respectueuse des bonnes moeurs et de la laïcité”.

        Les faits remontent au 16 août, mais elle a décidé de les médiatiser mardi 23 août. ”J’étais assise sur la plage avec ma famille. Je portais un foulard classique, un hijab fleuri. Trois policiers sont venus vers moi car je portais une tenue ‘pas correcte’« , a-t-elle relaté. »Je n’étais pas là pour faire de la provocation, je n’avais pas l’intention de me baigner« , ajoutant avoir refusé de payer l’amende de 11 euros.

        “Rentre chez toi”

        Le maire de la commune, interrogé par l’AFP, estime n’avoir “pas de raison de douter du fondement du PV dressé sur la base stricte de la réglementation”. »Les femmes qui ont un ‘simple voile’ (…) ne sont pas verbalisées à Cannes”. « Si cette femme estime qu’elle a été injustement verbalisée, ce qui peut hélas toujours arriver dans beaucoup de domaines, il faut qu’elle conteste », a-t-il ajouté. 

        Contactée par l’AFP, une témoin de la scène a confirmé le déroulé : “Les policiers disaient ‘on ne fait qu’appliquer la loi’. Le plus triste, c’est que des gens criaient (à la mère) ‘rentre chez toi !’, certains applaudissaient la police. Pendant ce temps-là, sa fille pleurait”, a-t-elle décrit.

        Plusieurs communes ont pris des arrêté interdisant le port du burkini, après des incidents. Selon Metronews, à Nice également, une femme a été verbalisée pour le port du voile, et non pas du burkini...

        Alors je repete «  »PAS VOUS«  »


      • tonimarus45 23 août 18:17

        @Taverne-oui bien sur c’est bien de rappeller cela ,mais l’important c’est comme le dit le procureur de bastia que cela n’a rien a voir avec le « burkini » et c’est sur cette affaire que certains maires s’appuient pour interdire cette tenue comme d’ailleurs certains « tartufes » ;; le plus degueulasse c’est que habitues du net ils savent cela



      • tonimarus45 23 août 18:19

        @Taverne---je m’adresse a @Robert GIL—

         Et voilaLe titre est « debut de derives »
        « »« L’amende a été dressée car elle ne portait pas « une tenue correcte respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité ». Elle affirme qu’elle portait un simple voile et pas de burkini. 

        Polémique en vue à Cannes, où une mère de famille de 34 ans affirme avoir été verbalisée car elle portait un voile. Originaire de Toulouse, cette mère de deux enfants raconte qu’elle était vêtue d’un legging et tunique, coiffée d’un voile. Aucunement donc le burkini, dont le maire de Cannes David Lisnard (LR) a interdit le port sur les plages. Selon un extrait du PV, elle a été verbalisée car elle ne portait pas “une tenue correcte respectueuse des bonnes moeurs et de la laïcité”.

        Les faits remontent au 16 août, mais elle a décidé de les médiatiser mardi 23 août. ”J’étais assise sur la plage avec ma famille. Je portais un foulard classique, un hijab fleuri. Trois policiers sont venus vers moi car je portais une tenue ‘pas correcte’« , a-t-elle relaté. »Je n’étais pas là pour faire de la provocation, je n’avais pas l’intention de me baigner« , ajoutant avoir refusé de payer l’amende de 11 euros.

        “Rentre chez toi”

        Le maire de la commune, interrogé par l’AFP, estime n’avoir “pas de raison de douter du fondement du PV dressé sur la base stricte de la réglementation”. »Les femmes qui ont un ‘simple voile’ (…) ne sont pas verbalisées à Cannes”. « Si cette femme estime qu’elle a été injustement verbalisée, ce qui peut hélas toujours arriver dans beaucoup de domaines, il faut qu’elle conteste », a-t-il ajouté. 

        Contactée par l’AFP, une témoin de la scène a confirmé le déroulé : “Les policiers disaient ‘on ne fait qu’appliquer la loi’. Le plus triste, c’est que des gens criaient (à la mère) ‘rentre chez toi !’, certains applaudissaient la police. Pendant ce temps-là, sa fille pleurait”, a-t-elle décrit.

        Plusieurs communes ont pris des arrêté interdisant le port du burkini, après des incidents. Selon Metronews, à Nice également, une femme a été verbalisée pour le port du voile, et non pas du burkini...

        Alors je repete « »PAS VOUS« ».


      • xc (---.---.78.220) 23 août 18:53

        @Alren
        Mais il n’y avait pas plus de burkini que de beurre en broche, dans cette affaire !!!!


      • tonimarus45 23 août 19:04

        @xc---«  »«  »« Mais il n’y avait pas plus de burkini que de beurre en broche, dans cette affaire !!!! »«  » dites vous, vous adressant a « alren »

         Etant assez presente sur le net mais il le sait tres bien le plus degueulasse c’est qu’il ou elle fait semblant de l’ignorer n’hesitant pas comble de l’hypocrise a pretendre le contraire

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 20:18

        @Robert GIL
        Evidemment que ça n’a rien à voir, puisque vous traitez du burkini et que le problème, ce sont les Islamistes et ceux qui les ont créés... C’est bien ce que je vous reproche, de regarder les choses par le petit bout de la lorgnette...


        Interdire le burkini = la fin des attentats ? C’est ça votre solution ?
        « Syrie : quand l’entêtement devient un crime. »

      • Veniza Veniza 23 août 20:55

        @Alren
        Les chinoises font cela chez elles, en Chine. Elles ont le droit de faire selon leurs usages dans leur pays.


      • tonimarus45 23 août 23:09

        @Fifi Brind_acier— tout a fait et je suis surpris et peine des prises de position de « robert gil »"pourtant il me paraisssait etre une personne objective et intelligente ??? comme quoi one ne connait jamais tout a fait un individu


      • covadonga*722 covadonga*722 23 août 23:17

        @OMAR
        mais non pourquoi mon cher salafiste c’est tellement vrai ce que je décris que tu en es réduit a des bouffonneries.

        bien sur ma crapule islamiste tu es visible de plus en plus , pas une fois tu ne peu contredire des faits avérer , mais bien mieux tu ne peux les critiquer parce que c’est très exactement le monde que tu souhaites.Car c’est le seule monde ou un mec dont le papa est le frère de maman peu vivre en se traînant du divan au kebab 
        car ce qui importe ma crapule islamiste c’est que sur les faits que je décris ben macache walou 
        tu ne peu rien dire car c’est la vérité alors tes blagounettes sont a la hauteur de ta foi hein 
        dans ta bedaine grassouillette tu sais le amas de saindoux pur porc qui dissimule le ridicule penis que seul l’islam peu t’aider a utiliser ,il n’y a qu’a lire tes perpétuelles allusions au sexe et au porno pour comprendre que ta meilleure amie est ta main gauche 
        tu sais quoi Omar je te sais grès d’exister c’est vrais je connais tellement de musulmans et d’émigrés bien et correct que j’oublierais presque qu’il y a parmi eux des merdes consanguines et péteuses puis je te croise 
        et je me rappelle tout de suite qu’il y a des charognes pédophiles .

        a demain coprophage .....

      • fx487 (---.---.70.136) 23 août 23:43

        @covadonga*722

        De la part d’un résidu trouvé dans une poubelle et venant du ruisseau. smiley smiley

        Pauvre connard.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès