Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Si tu ne continues pas d’élever et de tuer les animaux dans de (...)

Si tu ne continues pas d’élever et de tuer les animaux dans de grandes souffrances, c’est que tu es un dangereux « animaliste »

".....les droits de l’homme seraient bafoués, rien de moins, parce que l’homme reconnaitrait la sensibilité aux animaux ; ah, c’est ballot, les animaux ayant une sensibilité, il ne pourrait les torturer comme il l’entend, quelle atteinte insoutenable à ses droits !..."

Le sénateur PS Jean-Louis Carrère va demander la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le mouvement animaliste, estimant que l'État ne peut "fermer les yeux sur sa montée en puissance ".

Il a fait cette déclaration à l’occasion d'un colloque organisé par l'Observatoire national des cultures taurines (ONCT), avec le soutien de l'Union des villes taurines françaises (UVTF, 80 villes), sur le thème "L'Homme et les animaux : vers un conflit de civilisation ?".

Lors de ce colloque il a été critiqué, rien de moins, la modification apportée au Code civil "sous la pression des mouvements animalistes" pour y introduire les animaux en tant qu'"êtres vivants doués de sensibilité".

Leurs arguments ?

Les religions, l’humanisme, les droits de l’homme.

On nage en plein créationnisme, théorie largement répandue outre Atlantique, mais qui n’avait pas encore atteint la France. Mauvaise nouvelle pour la science.

Une couche sur l’humanisme, comme si les penseurs avaient tous relégué le monde animal aux oubliettes.

Mention spéciale pour les droits de l’homme qui seraient bafoués, rien de moins, parce que l’homme reconnaitrait la sensibilité aux animaux ; ah, c’est ballot, les animaux ayant une sensibilité, il ne pourrait les torturer comme il l’entend, quelle atteinte insoutenable à ses droits !

Cette déclaration doit être vue, bien sûr, à l’aune des évènements et des débats actuels sur les maltraitances dans les abattoirs : la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français vient de rendre son rapport en préconisant 65 mesures pour pallier à l’insuffisance des contrôles des abattoirs et de transparence, pendant que parallèlement une proposition de loi déposée le 20 juillet par des députés « destinée à éviter toute souffrance aux animaux lors de leur abattage », est pendante devant l’Assemblée nationale.

Notons que le colloque était organisé par les tenants de la culture taurine, peut-être un peu chatouilleux depuis que la corrida a été radiée du patrimoine immatériel de la France auprès de l’UNESCO, et face aux attaques incessantes des défenseurs des animaux. On imagine les aficionados remontés comme des pendules.

En outre, l’association L 214 rend public régulièrement des vidéos-choc montrant les exactions dans les abattoirs, et commence à être critiquée ici et là pour son prosélytisme végétariste. Donc, on jetterait le bébé avec l’eau du bain, puisqu’elle promeut l’abolition de la viande, unique moyen de faire cesser la maltraitance animale, tout ce qu’elle dit devrait être rejetée en bloc, y compris des images et informations irréfutables.

Messieurs les humanistes, vous qui refusez le droit de sensibilité aux animaux, je vous renvoie à Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) :

« Il semble en effet que si je suis obligé de ne faire aucun mal, à mes semblables, c’est moins parce qu’il est un être raisonnable que parce qu’il est un être sensible ; qualité qui étant commune à la bête et à l’homme, doit au moins donner à l’une le droit de n’être point maltraitée utilement par l’autre. »

Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes.


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 octobre 09:53

    Mieux je connais les hommes, plus j’aime mon chien.


    • pemile pemile 8 octobre 09:59

      « les maltraitances dans les abattoirs »

      Et dans les exploitations industrielles !


      • Leonard Leonard 8 octobre 10:13

        La maltraitance dans les abatoirs est déja couvertre part l’article 521-1 du code penal... peut etre ne le savier vous pas pour nous dire tout ça...


        • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 22:19

          @Leonard
          Mais avec Rousseau en conclusion ça en jette... ou plutôt pas. Combien de fois on nous fait passer cet abandonneur d’enfants pour un altruiste ! C’est bien la preuve de l’hypocrisie de ces « lumières » dont on fait l’apologie face aux ignorants (mais chut... c’est de la faute des chrétiens, sûrement...).


        • viandar (---.---.235.111) 8 octobre 10:21

          Il faut préparer le troupeau des grand remplacés soumis et ramollis pleurnichant à manger de l’INSECTE ...
          (en attendant les protestations des instectistes ...)
           
          9 milliards ... 2 milliards d’africains en plus dans le siècle ...
           
          Nice : 1/3 de victimes musulmanes (combien d’évangélistes africains ?).
           
          Âge moyen 2016 :
           
          musulmans = 35 ans,
          ex-français = 53 ans
          (y compris colons)
          =>
           
          Le Grand Remplacement est un mythe
           ! (pute médiatique)
           
          http://www.fdesouche.com/769997-drepanocytose-la-carte-du-grand-remplacement-mise-jour-2


          • viandar (---.---.235.111) 8 octobre 10:24

            Pas d’élevage ...
             
            PAS DE NAISSANCE D’ANIMAUX ...
             
            Alors supprimons aussi lions et impala ... par charité cathare ...
             
            IFOP en 2009 :
            35 % des musulmans ont entre 15-24 ans
            16 % de la totalité de la population française

             
            âge moyen 2016 :

             
            musulmans : 35,8 ans
            français : 53 ans
             

            Le Grand Remplacement un mythe ?


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 8 octobre 10:37

              On nage en plein créationnisme, théorie largement répandue outre Atlantique, mais qui n’avait pas encore atteint la France. Mauvaise nouvelle pour la science.

              Je ne vois pas trop le rapport, mais si ça peut vous apporter quelques clients assez stupides pour le croire, tant mieux pour vous !

              Un petit détail à rectifier (mais est-ce vraiment une erreur ?). Vous faites dire à Rousseau exactement le contraire de ce qu’il a écrit :
              (...) le droit de n’être point maltraitée inutilement par l’autre.


              • charlie charlie 8 octobre 12:09

                Utile rappel. 

                La condamnation des maltraitances faites aux animaux, aussi bien lors de l’élevage que de l’abattage, est une partie intégrante de l’humanisme et de son éthique fondatrice. Sinon, voilà encore des mots détournés et retournés à des fins de propagande : humanisme, droits de l’homme…. Encore n’importe quoi. 

                Décidément, l’ignorance et le mensonge sont à la mode


                • zygzornifle zygzornifle 8 octobre 13:37

                  le gouvernement est bien tortionnaire avec son peuple poussant des milliers de citoyens dans la misère sans émotion et sans état d’âme face a tous les suicides .....


                  • epicure 8 octobre 21:59

                    Encore un sénateur agent des lobbys.
                    A la limite les religions, ça peut se vendre, mais l’humanisme et les droits de l’homme, là il pousse un peu trop fort, ce qui rend la démarche malhonnête.
                    Et vu qu’on est dans une société laïque, l’argument des religions n’est d’aucun poids, et surtout mal venu pour un élu PS.


                    • zygzornifle zygzornifle 9 octobre 13:34

                      Et l’égorgement des animaux de nos amis « chance pour la France » amis du PS, faut pas en parler sous peine d’être un sale raciste xénophobe .... 


                      • zygzornifle zygzornifle 11 octobre 10:23

                        Et ce que Hollande fait avec ses Rafales , tuant des pauvres civils CCChhhuuutttttt c’est le président des fauxcialistes, il a le droit de faire un massacre ou il veut quand il veut c’est le Dieu de la rue Solférino, quand il ne coupe pas des rubans dans les inaugurations il donne l’ordre de faire massacrer des pauvres bougres et dire il y en a encore qui le regarde l’œil humide et la morve au nez .... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès