Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > SMS : Accro ou allergique ?

SMS : Accro ou allergique ?

Résumé d’un entretien lors de l’émission Le Grand Talk Show de Radio Scoop avec l’animateur Yves Hecker qui interroge David Etienne, un praticien du site Psy en ligne
Emission du 7 mai 2010 : « SMS : Accro ou allergique ».
 
Est-ce que ce mode de communication a modifié les relations humaines ?
Le SMS a quelque chose de très particulier. C’est un nouveau mode de communication. Il est un croisement entre la parole et l’écrit. Il possède donc les avantages et les inconvénients des deux ainsi que ceux de leur croisement.
 
On dit souvent que c’est la communication des lâches. Dernier exemple en date un patron de Besançon qui licencie son employé par SMS. C’est plus facile d’exprimer des choses difficiles que par exemple de vive voix ?
Oui c’est ce qu’il ressort quand vous interrogez des personnes. Certains s’expriment plus facilement par écrit que par oral, ce n’est pas nouveau, en particulier pour exprimer des choses plus délicates à dire.
Mais le SMS est une communication écrite. Or les paroles passent mais les écrits restent. Si le texto porte un message positif, c’est agréable de le relire régulièrement . Mais si son contenu est négatif, c’est aussi mémorisé. Or avec le caractère de spontanéité que le SMS garde d’une discussion, des mots durs peuvent être écrits. Dans une discussion simple les mots sont dits une fois. Là ils sont écrits et enregistrés. Ainsi les SMS compliquent les conflits. Les divorcent regorgent de SMS mémorisés qui sont autant d’écueils dans le naufrage d’un couple.
 
Le texto ça peut aussi être une bouée de sauvetage ?
Le SMS présente aussi une autre particularité. Quand vous parlez à quelqu’un il y a un début et une fin de la discussion ; les personnes se rencontrent puis se séparent. C’est le même fonctionnement pour le téléphone. Les interlocuteurs s’appellent, parlent puis raccrochent.
Pour le SMS, la communication n’a souvent pas de fin. Un individu envoi un SMS. L’autre en renvoi un. Souvent l’échange reste en attente sans que la communication ait été coupée. Rien de mieux pour entretenir la fusion entre 2 personnes ! Enfin un moyen pour rester en communication constante. Rien d’étonnant que les adolescents apprécient tellement ce moyen de communication. Ils peuvent rester sans arrêt en contact avec leur tribu.
Demandez à un adolescent ce qu’il aime dans le SMS : « Quand on a pas grand-chose à dire, c’est pratique. » He oui le SMS ne sert pas automatiquement à dire quelque chose mais à garder le contact, quitte à en oublier parfois un peu les règles du savoir vivre.
 
Est-ce qu’on peut parler d’addictions chez les ados sachant que certains en envoient plus de 100 par jour ?
Je ne crois pas. Le SMS répond vraiment à un besoin de sécurité dans le groupe et à leur difficulté de s’exprimer à l’adolescence. C’est important pour eux. Par contre que des pathologies utilisent ces outils et demande une aide psychologique particulière, c’est évident.
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • slipenfer 31 mai 2010 11:58

    Est-ce que ce mode de communication a modifié les relations humaines.
    Une évidence et le pire je trouve c ’est d ’utiliser cet outil pour rompre avec une personne.

    principal reproche en vrac, vite fait :
    Persécution,focalisation de l ’angoisse,peut de réflexion,Fausse sécurité,
    outil paranoïde, surveillance de la police, enregistrement de vos conversations Etc.

    La rupture par SMS, une tendance qui s’affirme ?  : Lien

    je site
    Rhâ, c’est beau de se cacher derrière la technologie en virant son ex-amoureux(se) par texto. Et à en croire un rapport fourni par MocoSpace, un service de social networking dédié aux mobiles, la tendance continue de s’affirmer. En fait, MocoSpace a interrogé 20 000 de ses membres (sur les 10.3 millions qu’il enregistre au total) . Et sur ces 20 000 membres, 57% affirment avoir déjà largué quelqu’un en utilisant leur mobile, tandis que 43% admettent avoir eu recours au SMS pour se séparer de leur ex… Impressionnant, non ?



    • slipenfer 1er juin 2010 09:26

      je vous salut baron David Etienne du conté lointain
      Les nouvelles de votre ville sont pour le moins inquiétante.
      Le portable vous dite !quelle drôle d’invention !
      on vous sonnes, on vous sonnes !
      et diantre ! vous répondez !
      Un conseil mon cher ami, ne vous laissez pas entrainer
      dans cet aventure qui risque de vous faire perdre toute dignité.
      Mes amitiés a votre charmante épouse.

      Marquis Du string de la rivière, vicomte de l’ arrê’dbus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès