Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Sociétal »

« Sociétal »

Les hommes et femmes politiques de gauche, mais la droite n'y échappe guère avec le ton "moralisateur" en moins, aiment tellement le peuple qu’ils veulent le préserver de tout tracas moral, et lui cacher la vérité comme un médecin de famille choisit avec l'entourage de dissimuler à un malade la réalité de son état. Au fil des ans l’enfumage ne fait que croître et embellir. Il convient pour être efficace de mettre sur la place publique des thèmes bien loin de figurer au premier rang des préoccupations des français touchés par la crise mais qui concernent "l'émotionnel" ou caressent les modes.

- Il en est ainsi par exemple de la dépénalisation du cannabis évoquée par Cécile Duflot en tant que ministre du… logement ! Puis reprise par Vincent Placé, qui juge que la pénalisation a fait la preuve de son échec, puisque les français sont parmi les plus gros consommateurs d’Europe. Logique : quand on ne parvient pas à faire appliquer une loi, il suffit de supprimer la loi ! - Passons au mariage homosexuel, qui devrait être acté en 2013 : il s’agit ici de flatter l’électorat communautariste à la sauce LGBT, et de satisfaire des lobbys toujours prompts à offrir leurs voix. Cerise sur le gâteau, l’autorisation d’adoption par des couples homosexuels fera partie du package. Bon, et ensuite ? Quelles revendications pourront bien porter les associations gavées de subventions publiques ? Paradoxalement, cette victoire pourrait vider leur combat de sa substance… - Pour ce qui concerne le droit de vote des étrangers, on nous rappelle jusqu'à la nausée que cela ne concernera que les étrangers en situation régulière présents depuis 5 ans sur le territoire, et que le droit de vote restera cantonné aux élections locales… Cette première avancée matérialisera la volonté de faire entrer un cheval de Troie électoral dans la République. Après les élections locales, le progrès suivant consistera à élargir le droit de vote aux élections nationales, puis à l’attribuer à tous les étrangers, sans conditions de participation par le travail à l’activité du pays. On présentera à nouveau cela comme un progrès nécessaire. - Nous ne revenons pas sur l’abrogation du texte demandant aux immigrés clandestins le paiement d’un modeste forfait de 30 € en échange de… soins gratuits et répétés sur la bonne terre de France ! La question a été évoquée hier ici même. - Passons sur les trois jours de vacances supplémentaires à la Toussaint octroyés par le ministère de l’Education nationale aux enseignants ! - Emblématique l'imposition à 75 % des revenus situés au-delà d’un million d’euros par an remporte indéniablement le pompon du succès garanti. Le bénéfice pour l’Etat est ridicule mais les socialistes tiennent là un symbole apte à leur attacher l’électorat de l'envieux qui sommeille au coeur des Français. A trop verser dans la symbolique, on en oublie le pragmatisme : vieille manie des dirigeants de ce pays … Ces réformes prévues ont cependant un point commun ; elles sont quasi gratuites et détournent l’attention du seul vrai DOSSIER que tous les gouvernements "européistes" défendent : livrer l'économie aux appétits des marchés et aux diktats fédéralistes de l’Union européenne. François Hollande, en dépit de la façade présentée au début de son mandat, mangera bientôt lui aussi son chapeau. "Sa promesse fanfaronne de faire plier Angela Merkel a fait long feu, même si le président français a reçu quelques gages de la part de la chancelière allemande. En tout domaine, le principe de réalité s'impose désormais à Hollande. Il doit s'y soumettre, et commencer par adapter son discours à la vérité." En ces années pénibles et confuses, le social, le vrai, est décidément à des années-lumière du programme socialiste : le tout sociétal l’emportera chez les dirigeants du PS pour essayer de masquer la capitulation sur le reste, c'est à dire l'essentiel.

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • ricoxy ricoxy 14 juillet 2012 09:30

    Je me demande pourquoi on reste encore en France. Quant à moi, je songe sérieusement à m’expatrier.


    • Antoine Diederick 14 juillet 2012 22:45

      ne t’expatrie pas, reste parmi nous, je t’en supplie à genoux, ne fuis pas, fais face .... smiley


    • Acid World Acid World 14 juillet 2012 19:44

      Et à la clé, le but est que la nationalité française se vide de sens et ne corresponde plus à un ensemble précis de droits et de devoirs. Je méprise cette mafia bobo au pouvoir, qui n’a rien de mieux à proposer à la jeunesse de France que du cannabis quand elle cherche du travail. C’est très symptomatique de la proximité de tous ces gens-là avec la base.


      • Antoine Diederick 14 juillet 2012 22:41

        Bravo et bien dit....euh bien écrit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès