Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Solidaire

Manuel d’apprentissage du parlé bouffon pour les nuls.

Solidaire : adj - Trad : Payez fraternellement

Définition :

Qui sont liés, dans une étroite interdépendance, par un intérêt commun. Les personnes physiques ou morales solidaires sont soumises à un devoir moral de soutien, d’assistance morale et matérielle, aux personnes dans le besoin les appelant à cet acte solidaire. Ce devoir s’apparente à un contrat dans lequel chaque personne est tenue, pour le « tout », avec les autres personnes dans une co-obligation à satisfaire le dit contrat. Ce qui revient à dire : si l’un a une défaillance, les autres doivent obligatoirement compenser.

Solidaire, dans le contexte actuel.

Adjectif faisant appel au patriotisme dans les aspects Fraternité et Egalité, dans la mesure où être solidaire d’une personne dans le besoin, c’est mettre en œuvre les moyens moraux et matériels nécessaires et utiles à lui faire rejoindre le groupe. En clair , réduire les inégalités au travers de la Fraternité. Les solidaires étant assimilés à des contractants, le non respect de leurs engagements solidaires, les place immédiatement sous le coup d’une loi formalisée ou morale dans toute l’ambiguïté de ce terme.

Majoritairement, les appels solidaires actuels étant réalisés par des femmes et hommes politiques, l’acte solidaire se situe donc sur le plan du territoire national. La personne devient donc solidaire non plus d’une cause mais d’un concept, La Nation dont la définition en droit constitutionnel est :

Élément de l’État constitué par le groupement des individus fixé sur un territoire déterminé et soumis à l’autorité d’un même gouvernement.

A noter que certains membres du gouvernement, jonglant sur les tableaux, « représentants élus par le peuple » et « soumission à l’autorité », trouvent un terrain confortable. Ils agissent selon leur gré, en dehors de toute écoute de la base électorale, puisque qu’il y a soumission. De même ils s’autorisent à n’assumer aucune responsabilité puisque les coupables sont les donneurs d’ordre, soit les électeurs qu’ils représentent, eux-mêmes n’étant que de malheureux intermédiaires. Ils lavent ainsi leur conscience de tout remord susceptible d’entraver la poursuite de leur carrière arriviste et égotique dont hériteront génétiquement, s’il le souhaitent, leurs enfants ou leurs proches collaborateurs, par osmose, en buvant leurs paroles.

La solidarité devient acte solidaire envers un système de gestion qui ne cesse de se dégrader faute de recherche des causes profondes, et d’évaluation des compétences réelles des intervenants. La technique favorite étant de creuser un trou pour en boucher en autre sans tenir compte des pertes occasionnées par le transport, peut être devrait-on se poser la question de savoir à qui profite directement ou non ce qui est tombé des camions.

De plus il serait peut être judicieux de rappeler à certains élus d’adopter un comportement écologique, citoyen et responsable pour un développement durable partagé. En clair, regarder si par inadvertance ils ne creusent pas toujours au même endroit.

Comment, dans ces conditions, déterminer l’inconnue de l’équation solidaire : la Liberté ?

Au vu des éléments exposés, deux hypothèses se présentent :

Liberté intellectuelle : liberté d’adhérer ou non à l’acte solidaire par l’esprit. Liberté bien réduite puisque dans le discours actuel il nous est imposé subliminalement d’être fraternel.

Reste donc la liberté de rester ou non sur le territoire national. Un comble qui a valu à certains l’honneur de passer au journal de 20 h pour justifier cet acte non citoyen.

Quelques grandes causes solidaires actuelles : Liste non exhaustive :

Au niveau local

Au niveau national

Les grandes familles

  • Taxe professionnelle et taxes annexes
  • Taxe d’habitation
  • Taxe foncière sur les propriétés bâties
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties
  • Taxe pour frais de chambres d’agriculture
  • Taxe d’enlèvement des ordures ménagères
  • Taxe additionnelle aux droits de mutation
  • Impôt sur les spectacles, jeux et divertissements
  • Redevances et taxes funéraires
  • Participation pour non réalisation de stationnement
  • Taxe locale d’équipement
  • Taxe spéciale d’équipement
  • Taxe complémentaire à la TLE (IdF)
  • Taxe de séjour
  • Taxe sur les tabacs
  • Taxes et impôts agricoles
  • Taxes et impôts sur les assurances
  • Taxes et impôts liés aux véhicules automobiles
  • Taxes et impôts sur les spectacles et l’audiovisuel
  • Taxes et impôts sur l’immobilier
  • Taxes et impôts sur les jeux
  • Taxes et impôts sur l’énergie
  • Taxes et impôts patrimoniaux
  • Taxes et impôts sur les revenus
  • Taxes et impôts sur le secteur médical
  • Taxes sur le tabac et les alcools
  • Autres impôts et taxes
  • Taxes et impôts sur les taxes et impôts

Exercices :

Les organismes de complémentaire santé sont appelés à conforter le financement solidaire de l’assurance maladie à travers une contribution de l’ordre d’un milliard d’euros en 2009" [Roselyne Bachelot]

a) Dire si les organismes complémentaire santé vont demander à leurs adhérents d’être solidaires ?

b) Dans l’affirmative, les adhérents ne seront-ils pas, individuellement, multi-solidaires pour une même cause ?

c) Demande-t-on à l’industrie automobile d’être solidaire en finançant la Police Nationale ?

c) Pourquoi ne pas justifier une augmentation solidaire de cotisation quelconque par l’augmentation du prix du baril de pétrole ?

2) Lire l’article de Dominique Braillard :

Le blé dopé par la sécheresse en Australie

a) Dire si la spéculation sur la famine dans le monde est un acte solidaire

b) Si les spéculateurs sont taxés, dire qui payera la taxe au final ?

c) Compte tenu des données maintenant en votre possession, pensez-vous qu’il soit normal que vous soyez sollicité pour des dons solidaires en faveurs des pays affamés de notre planète ?

d) Croyez vous que toute personne physique ou morale résidant sur le territoire national s’abstient, dans un acte solidaire, de spéculer ainsi pendant que le coût du panier de la ménagère augmente ?

3) Consultez le site http://www.dailywealth.com/ ( en anglais).

3.1)Lisez les titres des chapitres :

http://www.dailywealth.com/sdw_archive.asp#may2008

Vous y apprendrez comment profiter de la crise dans tel ou tel pays et autres sujets passionnants.

3.2) Si vous maîtrisez la langue, lisez

How to Buy High-Profit Corn

Dans lequel vous découvrirez que l’aveuglement de l’argent amène certaines personnes à oublier qu’ils spéculent sur ce qui pourrait leur manquer dans leur assiette ou celles de leurs enfants demain.

You’ve Never Considered the Next Great Emerging Market...

Dans lequel l’auteur vous explique où et comment devenir un escroc international tout en souhaitant que les choses changent dans ce pays pour, dans tout les cas, investir et gagner de l’argent.

a) Dire combien est forte votre envie de vomir sur la solidarité fraternelle et ceux qui vous l’explique, en costume haute couture, comme on le fait avec des enfants de trois ans.

b) Existerait-il une solidarité équitable ?

c) L’acte solidaire, dans de nombreux cas, ne ressemble-il pas à ces systèmes de vente pyramidale dans lesquels ceux qui sont en haut de la pyramide ramassent tout et les derniers, à la base, sont toujours perdants ?


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Bof 22 août 2008 09:23

    Bonjour Philippe,On ne peut dire que votre article me laisse indifférent !
    Vous parlez taxes et fric et je vous parle diplôme. Les grandes inventions utiles actuelles sont faites par des niveaux BEPC , ’ niveau ’ pas diplôme ! 
     30% de notre population est enfermée dans les zup, plus de 22% d’illétrés en 1993 dans notre armée...je suppose qu’il en va de même pour l’autre sexe . Un article d’agoravox parle de 10% ...mais ce sont des chiffres et ils se valent car tout aussi affreux . En 1955, tout le monde savait lire dans mon village, tout le monde ! et à ce jour....les 10% sont bien dépassés et il y a deux écoles ! fermées pendant les vacances bien imméritées si l’on en juge par les résultats. Mais, un instituteur a été surpris, et plus que blamé en public, par un controleur de l’éducation nationale, à apprendre à lire pendant la récréation de 10 Heures à des éléves ce qui n’était même plus à leur programme....
     PLUS,... nos JEUNES - grands -super -hyper diplômés ne parlent que de rêve d’être enfermés dans un bureau confortable pour être bercés par le défilement des week end à la montagne (mais il y en a plusieurs en France ...et l’on ne peut y être en même temps, cause de soucis que l’on ne peut comprendre nous avec notre petite maison !) à la mer ( idem, mais il y a les bateaux et autres gadgets à entretenir nécéssitant des départs à acheter aux subordonnés) et à la campagne...week end entrecoupés de ’ ponts’ , de week end prolongés plus ou moins achetés aux subordonnés, et bien sûr des vacances ..il ne reste pas beaucoup de temps pour préparer sa maison de retraite dès 40 ans pendant les heures de bureau ! Je trouve que le salaire devrait cesser de leur être versé puisque les conséquences de leur manque de travail efficace sont plus que très visibles sur le tiers de notre population.
     Vous parlez organisme complémentaire santé...ils ont les moyens et combien de médicaments nouveaux valent moins chers que les précédents ? alors, il faut " lier " ces organismes complémentaires comme pour le principal du reste ? et personne ne trouve cela étrange , pourtant statistiquement... Quel sort est réservé aux médicaments bon marché ? et pourtant une maladie mortelle à 100% , l’ulcère de Buruli est soignable avec de l’argile , médicament peu couteux et plus que très abondant...présenté à l’OMS à Ge nève en 2002 et représenté aux spécialistes en 2005 avec leurs applaudissements...et ..et bien, il suffit de regarder internet...la couteuse recherche continue ! Les malades ne sont plus pris en charge sauf ceux à qui on ose encore couper les membres...problème de l’Afrique et de la Côte d’Ivoire...peut être mais si l’on en croit internet...quel scandale dans non seulement l’absence de solidarité égoïste mais ici en médecine dans la mise de notre sort dans des laboratoires inféodés à l’état par les impôts versés suite au remplissage des papiers de déclaration par leur propre service ! où est l’économie faite par l’état ?... j’ai vu ceci sur : www.burulibuster.com et www.actionburuli.com&nbsp ;. Il y a des hyperspécialistes hyper super diplomés en médecine, et une infirmière diplomée trouve...mais, on ne peut comprendre , nous les tous petits...il faut justifier l’hyper super salaire de tous ces diplômés qui cherchent...qui cherchent ...qui ....q....chut... !!! chut.. ! il faut du calme on vous dit...quand on dort. Pas du bon repos du guerrier mais de celui du diplômé.
     Un petit cultivateur dans le nord a mis en place en "bidouillant" un dispositif qui diminue la consommation de carburant et donc la pollution....il est interdit en France sur nos routes et au plus haut niveau administratif...l’Europe commence mais les entreprises en demandent l’exclusivité...ces transporteurs vont donc concurencer les notres...et comme le prix du carburant est élevé et que l’exploit varie de 20 % à 55% ....je vous vois réagir sur l’esprit de solidarité !
     Vous pouvez vérifier pour l’invention , pas la commercialisation de la fibre de carbone. Je suis di^plomé parce que j’ai écrit sur une feuille que c’était impossible à faire alors que nous jouions avec et aussi les moules qui supportent la chaleur pour faire notre nourriture...son inventeur est en retraite, donc environ 40 ans d’ancienneté et il y a encore des spécialistes diplomés qui doutent de la faisabilité....ils sont peut être encore payés à chercher....
     Pour conclure, je crois que tout à commencé quand l’état lui-même a commencé à mentir en "grand". En 1980, on nous avait promis d’enfin profiter des sacrifices de nos parents et donc qu’il fallait nationaliser les grandes entreprises qui faisaient beaucoup de bénéfices , trop même disaient certains employés de Bercy qui étaient les mieux placés pour ’" savoir ’"...et bien....on a nationalisé à crédit et on a tout perdu...il nous reste à peine de quoi faire survivre notre population enfermée dans les zup. Les mairies sont obligées de payer des femmes de ménages pour nettoyer certains appartements. La première fois, c’est parfois avec la pelle du mari que le premier passage doit être fait ! ...ce n’est donc plus de la solidarité mais de l’autoprotection ! car une épidémie pourrait démarer !....

     Alors, il faudrait revenir aux cours d’histoire d’un des lycées marxisant du nord de la France où mon prof. avait parlé du mensonge et de ses conséquences désastreuses pour repartir plus sainement...mais quand ?
     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

philippe


Voir ses articles







Palmarès