Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Société > Sortie scolaire dans une mosquée : foulard obligatoire !

Sortie scolaire dans une mosquée : foulard obligatoire !

Nouvelle polémique relative à la laïcité et à l’islam en France. En cause cette fois-ci : la visite d’une mosquée par des élèves d’une école primaire de Lorraine. Le port du voile est imposé aux jeunes filles. Les uns, comme d’habitude, crient au scandale, les autres relativisent et s’offusquent bien plutôt de l’indignation des premiers.

Dans le cadre de la "Semaine du Patrimoine" en Lorraine, les élèves de l’école primaire de Binet-Freinet devaient visiter une mosquée. La directrice de l’école avait demandé aux jeunes filles de se munir d’un foulard.
 
Sous la pression citoyenne il semble que la sortie ait été annulée ; c’est en tout cas ce que croit savoir Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine : "Aux dernières nouvelles, la sortie viendrait d’être annulée sous la pression citoyenne. Continuons, continuez, pour que plus personne, jamais, n’ose proposer une telle ignominie." D’ailleurs la page web décrivant cette sortie n’est plus accessible. Elle conduit à présent sur la page d’accueil du site MyLorraine. On peut néanmoins la retrouver encore dans le cache de Google.
 
Voici le mot de la directrice d’école que les parents ont reçu :
Autant on peut comprendre que les femmes doivent se voiler lorsqu’elles se déplacent dans un pays musulman où c’est l’usage (comme Laurence Ferrari en interview avec le président iranien Mahmoud Ahmadinjad), autant on peut se demander s’il est normal que des enfants, dans le cadre d’une sortie scolaire, soient amenés à se recouvrir du voile islamique. Y a-t-il motif à être choqué ? Qu’en pensent les parents ?
 
Les milieux laïcs et nationalistes s’insurgent. Comme à leur habitude. Ainsi, selon Roger Heurtebise du site Riposte Laïque, la décision de la directrice d’école primaire "bafoue notre Patrimoine, notre laïcité et le droit des femmes" ; il écrit :
"C’est doublement scandaleux. D’une part, cette mosquée El-Hijra ne fait nullement partie du « Patrimoine » français. Le patrimoine, c’est notre héritage commun, comme l’enseigne n’importe quel dictionnaire. Non seulement Madame Golé, et aussi la mairie qui organise cette « Journée du Patrimoine » à Farébersviller, maîtrisent assez peu la sémantique française, mais en plus elles trahissent notre Histoire et notre culture commune.
 
D’autre part, la directrice de cette école bafoue allègrement les principes laïques de notre République, et même nos lois en particulier celle sur les signes religieux dans nos écoles. Et cette trahison se double d’un mépris pour la condition féminine, puisqu’elle consiste à imposer à de très jeunes filles françaises, quelles que soient leurs croyances, le foulard islamique qui est sexiste et ségrégationniste."
 
Jef Tombeur, sur le site Come4News, répond à l’article de Riposte Laïque, jugeant la polémique inutile :
"à partir du moment où j’accepte d’entrer dans une synagogue, pour un tel événement, je me procure un chapeau ou je me fais prêter une kippa. De même, ai-je le choix : soit je ne visite aucune mosquée, soit j’accepte d’enfiler des babouches (autant en avoir à soi, parfois, la location tient de l’arnaque). De la même manière que je ne refuse pas les patins si on me les impose, tant bien même mes semelles seraient soigneusement époussettées. (...)
 
Heurtebise confond « journée du patrimoine » et « patrimoine national » : je ne connais pas la mosquée de cette localité, j’ai visité la Grande Mosquée de Paris. Elle appartient indéniablement au patrimoine national français. Pour l’autre, laissons peut-être du temps au temps. De même, pour lui, un foulard ne peut plus être qu’« islamique ». Il veut se livrer à une OPA sur la maison Hermès, ou quoi ? "
 
Et de tirer cette conclusion sur les laïcs ultra : "Riposte Laïque commence à dégager une sorte de fumet de grenouilles et crapauds de bénitier qui fait que l’appellation de Riposte Judéo-chrétienne finira par mieux lui convenir si ses animatrices et animateurs n’y prennent garde."
 
Double question donc : les mosquées font-elles d’ores et déjà partie du patrimoine français ? et les jeunes filles doivent-elles porter un foulard pour accéder aux lieux dans le cadre d’une sortie scolaire ? Le débat est lancé... 


Sur le même thème

Ramadan et mosquée : les liaisons dangereuses de la République laïque
Riposte Laïque : la haine des musulmans au prétoire
Mères voilées encadrant les sorties scolaires : une négation très politique du service public laïque de l’Ecole !
Turquie : le sultan Erdogan en son Palais blanc
Selon un reportage de BFM TV, les Français seraient « allergiques » à l’islam ! Le contraire d’un service rendu aux musulmans


Les réactions les plus appréciées

  • Par docdory (---.---.---.115) 10 septembre 2010 16:57
    docdory

    @ Bob 34 

    Les parents d’élèves ( dont je fais partie )envoient leurs enfants à l’école pour qu’ils apprennent à lire, écrire , compter, faire les 4 opérations, apprendre l’histoire de France ( y compris Charles Martel ) et sa géographie, apprendre les bases du dessin et de la musique. 
    Il y a multiplication de sorties scolaires inutiles,qui font perdre du temps au détriment de ces objectifs prioritaires.
    Quel vertu pédagogique peut avoir la visite d’une mosquée, mis à part un endoctrinement par l’imam qui va faire visiter les lieux ? 
    C’est pour ça que j’ai envoyé aujourd’hui le courriel suivant à la directrice de l’école, au maire de la localité et au recteur d’académie :

    « J’apprends avec stupéfaction que consigne a été donnée aux parents d’élèves de l’école primaire Binet-Freinet à Faréberswiller (57) de vêtir leurs filles d’un foulard pour visiter la mosquée de cette localité au cours d’une sortie scolaire.
    Ceci est une atteinte intolérable à la laïcité de la République. 
    Dois-je vous rappeler que la loi de 1905, dans son article 2 stipule que » la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte. « 
    Or donc, qu’est ce donc que la visite de cette mosquée sinon une reconnaissance du culte musulman par l’école de la République, pourtant soumise à la loi de 1905 comme toutes les autres institutions républicaines .
    Cette visite est censée se situer dans le cadre des » journées du patrimoine « dont le but est de faire découvrir des éléments du patrimoine architectural ayant un caractère d’historicité. On pourrait comprendre que l’on fasse visiter des cathédrales ou abbayes classées monument historique du fait de leur intérêt historique ou architectural.
    Or, tel n’est manifestement pas le cas des mosquées, qui sont des éléments d’importation récente et n’ont donc aucun intérêt architectural, patrimonial ou historique, et dont la visite par les élèves a évidemment encore moins d’intérêt pédagogique, et comporte un risque évident d’être soumis à de la propagande religieuse !
    Le port du foulard , exigé pour les élèves du sexe féminin qui sont contraintes d’effectuer cette visite, est par ailleurs une atteinte au principe républicain fondamental de l’égalité des sexes, et oblige ces élèves à se soumettre aux dogmes d’une religion qui n’est pas la leur pour l’immense majorité d’entre elles.
    Il s’agit donc purement et simplement d’un viol de leur liberté de conscience, qui est manifestement d’une totale illégalité.
    Dois-je vous rappeler que l’article 5 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 stipule que » nul ne peut être contraint à faire ce que la loi n’ordonne pas « Or la loi, que je sache, n’ordonne pas le port du foulard par les filles !
    Dois-je vous rappeler que l’article premier de notre constitution déclare que »la République respecte toutes les croyances« . En obligeant les élèves à se voiler sous prétexte d’une visite, la croyance de la majorité des élèves n’est pas respectée !
    En espérant que vous ferez cesser ce scandale anti-laïque et que vous ferez respecter les valeurs de notre République, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations citoyennes et républicaines. »

  • Par Maldoror (---.---.---.132) 10 septembre 2010 18:33
    Maldoror

    @ papybom :

    « personne ne nous oblige à visiter une Mosquée ou une synagogue. »

    Si en l’occurrence la directrice d’école oblige à visiter une mosquée et à porter le foulard.

  • Par Annie (---.---.---.191) 10 septembre 2010 17:00

    Je ne sais pas de quoi il faut le plus s’indigner, de cette histoire de foulard, ou des fautes d’orthographe de la directrice d’école Madame Golé.

  • Par docdory (---.---.---.115) 10 septembre 2010 18:55
    docdory

    Et par ailleurs, au nom de la déclaration des droits de l’homme de 1789 qui stipule que « la loi est la même pour tous » , je suis pour l’abrogation du très anticonstitutionnel droit local alsacien-mosellan !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires