Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Sortie scolaire dans une mosquée : foulard obligatoire !

Sortie scolaire dans une mosquée : foulard obligatoire !

Nouvelle polémique relative à la laïcité et à l’islam en France. En cause cette fois-ci : la visite d’une mosquée par des élèves d’une école primaire de Lorraine. Le port du voile est imposé aux jeunes filles. Les uns, comme d’habitude, crient au scandale, les autres relativisent et s’offusquent bien plutôt de l’indignation des premiers.

Dans le cadre de la "Semaine du Patrimoine" en Lorraine, les élèves de l’école primaire de Binet-Freinet devaient visiter une mosquée. La directrice de l’école avait demandé aux jeunes filles de se munir d’un foulard.
 
Sous la pression citoyenne il semble que la sortie ait été annulée ; c’est en tout cas ce que croit savoir Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine : "Aux dernières nouvelles, la sortie viendrait d’être annulée sous la pression citoyenne. Continuons, continuez, pour que plus personne, jamais, n’ose proposer une telle ignominie." D’ailleurs la page web décrivant cette sortie n’est plus accessible. Elle conduit à présent sur la page d’accueil du site MyLorraine. On peut néanmoins la retrouver encore dans le cache de Google.
 
Voici le mot de la directrice d’école que les parents ont reçu :
Autant on peut comprendre que les femmes doivent se voiler lorsqu’elles se déplacent dans un pays musulman où c’est l’usage (comme Laurence Ferrari en interview avec le président iranien Mahmoud Ahmadinjad), autant on peut se demander s’il est normal que des enfants, dans le cadre d’une sortie scolaire, soient amenés à se recouvrir du voile islamique. Y a-t-il motif à être choqué ? Qu’en pensent les parents ?
 
Les milieux laïcs et nationalistes s’insurgent. Comme à leur habitude. Ainsi, selon Roger Heurtebise du site Riposte Laïque, la décision de la directrice d’école primaire "bafoue notre Patrimoine, notre laïcité et le droit des femmes" ; il écrit :
"C’est doublement scandaleux. D’une part, cette mosquée El-Hijra ne fait nullement partie du « Patrimoine » français. Le patrimoine, c’est notre héritage commun, comme l’enseigne n’importe quel dictionnaire. Non seulement Madame Golé, et aussi la mairie qui organise cette « Journée du Patrimoine » à Farébersviller, maîtrisent assez peu la sémantique française, mais en plus elles trahissent notre Histoire et notre culture commune.
 
D’autre part, la directrice de cette école bafoue allègrement les principes laïques de notre République, et même nos lois en particulier celle sur les signes religieux dans nos écoles. Et cette trahison se double d’un mépris pour la condition féminine, puisqu’elle consiste à imposer à de très jeunes filles françaises, quelles que soient leurs croyances, le foulard islamique qui est sexiste et ségrégationniste."
 
Jef Tombeur, sur le site Come4News, répond à l’article de Riposte Laïque, jugeant la polémique inutile :
"à partir du moment où j’accepte d’entrer dans une synagogue, pour un tel événement, je me procure un chapeau ou je me fais prêter une kippa. De même, ai-je le choix : soit je ne visite aucune mosquée, soit j’accepte d’enfiler des babouches (autant en avoir à soi, parfois, la location tient de l’arnaque). De la même manière que je ne refuse pas les patins si on me les impose, tant bien même mes semelles seraient soigneusement époussettées. (...)
 
Heurtebise confond « journée du patrimoine » et « patrimoine national » : je ne connais pas la mosquée de cette localité, j’ai visité la Grande Mosquée de Paris. Elle appartient indéniablement au patrimoine national français. Pour l’autre, laissons peut-être du temps au temps. De même, pour lui, un foulard ne peut plus être qu’« islamique ». Il veut se livrer à une OPA sur la maison Hermès, ou quoi ? "
 
Et de tirer cette conclusion sur les laïcs ultra : "Riposte Laïque commence à dégager une sorte de fumet de grenouilles et crapauds de bénitier qui fait que l’appellation de Riposte Judéo-chrétienne finira par mieux lui convenir si ses animatrices et animateurs n’y prennent garde."
 
Double question donc : les mosquées font-elles d’ores et déjà partie du patrimoine français ? et les jeunes filles doivent-elles porter un foulard pour accéder aux lieux dans le cadre d’une sortie scolaire ? Le débat est lancé... 

Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (43 votes)


Réagissez à l'article

204 réactions à cet article


  • docdory docdory 10 septembre 2010 16:57

    @ Bob 34 

    Les parents d’élèves ( dont je fais partie )envoient leurs enfants à l’école pour qu’ils apprennent à lire, écrire , compter, faire les 4 opérations, apprendre l’histoire de France ( y compris Charles Martel ) et sa géographie, apprendre les bases du dessin et de la musique. 
    Il y a multiplication de sorties scolaires inutiles,qui font perdre du temps au détriment de ces objectifs prioritaires.
    Quel vertu pédagogique peut avoir la visite d’une mosquée, mis à part un endoctrinement par l’imam qui va faire visiter les lieux ? 
    C’est pour ça que j’ai envoyé aujourd’hui le courriel suivant à la directrice de l’école, au maire de la localité et au recteur d’académie :

    « J’apprends avec stupéfaction que consigne a été donnée aux parents d’élèves de l’école primaire Binet-Freinet à Faréberswiller (57) de vêtir leurs filles d’un foulard pour visiter la mosquée de cette localité au cours d’une sortie scolaire.
    Ceci est une atteinte intolérable à la laïcité de la République. 
    Dois-je vous rappeler que la loi de 1905, dans son article 2 stipule que » la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte. « 
    Or donc, qu’est ce donc que la visite de cette mosquée sinon une reconnaissance du culte musulman par l’école de la République, pourtant soumise à la loi de 1905 comme toutes les autres institutions républicaines .
    Cette visite est censée se situer dans le cadre des » journées du patrimoine « dont le but est de faire découvrir des éléments du patrimoine architectural ayant un caractère d’historicité. On pourrait comprendre que l’on fasse visiter des cathédrales ou abbayes classées monument historique du fait de leur intérêt historique ou architectural.
    Or, tel n’est manifestement pas le cas des mosquées, qui sont des éléments d’importation récente et n’ont donc aucun intérêt architectural, patrimonial ou historique, et dont la visite par les élèves a évidemment encore moins d’intérêt pédagogique, et comporte un risque évident d’être soumis à de la propagande religieuse !
    Le port du foulard , exigé pour les élèves du sexe féminin qui sont contraintes d’effectuer cette visite, est par ailleurs une atteinte au principe républicain fondamental de l’égalité des sexes, et oblige ces élèves à se soumettre aux dogmes d’une religion qui n’est pas la leur pour l’immense majorité d’entre elles.
    Il s’agit donc purement et simplement d’un viol de leur liberté de conscience, qui est manifestement d’une totale illégalité.
    Dois-je vous rappeler que l’article 5 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 stipule que » nul ne peut être contraint à faire ce que la loi n’ordonne pas « Or la loi, que je sache, n’ordonne pas le port du foulard par les filles !
    Dois-je vous rappeler que l’article premier de notre constitution déclare que »la République respecte toutes les croyances« . En obligeant les élèves à se voiler sous prétexte d’une visite, la croyance de la majorité des élèves n’est pas respectée !
    En espérant que vous ferez cesser ce scandale anti-laïque et que vous ferez respecter les valeurs de notre République, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations citoyennes et républicaines. »


    • grotoni 10 septembre 2010 18:33

      L’auteur du précédent post fait preuve de...mauvaise foi ! (sans jeu de mots ou presque)

      En tant que mosellan, il ne peut ignorer que son département est un des trois seuls départements français (avec le Bas-Rhin et le Haut-Rhin) où, en vertu d’un droit local hérité de l’annexion allemande, l’enseignement de la religion est OBLIGATOIRE pour tous les élèves du privé comme du public, où les professeurs de religion sont nommés et payés par l’Education Nationale et où les ministres du culte sont rémunérés par l’Etat républicain...

      S’il est un endroit en France où ce débat n’a pas lieu d’être , c’est bien en Moselle.

      Quant au voile quand on visite une mosquée, à la kippa dans les synagogues ou aux épaules couvertes dans les églises, ben respectons les usages de chacun.  smiley


    • galien 10 septembre 2010 18:38

      Et bien profitons en pour en finir avec cette exception, de même que toutes les exceptions à la loi commune pour cause de dogme, comme dans l’alimentaire par exemple.


    • docdory docdory 10 septembre 2010 18:53

      @ Grotoni

      Je ne suis pas Mosellan, je suis Seinomarin ( NDLR : habitant de la Seine Maritime ! )

    • docdory docdory 10 septembre 2010 18:55

      Et par ailleurs, au nom de la déclaration des droits de l’homme de 1789 qui stipule que « la loi est la même pour tous » , je suis pour l’abrogation du très anticonstitutionnel droit local alsacien-mosellan !


    • docdory docdory 10 septembre 2010 18:58

      @ Grotoni

      Je crois qu’en Alsace Moselle, les parents athées ont le droit de demander une dispense de cours de religion à leurs enfants .

    • grotoni 10 septembre 2010 19:17

      Désolé, j’avais cru comprendre que vous étiez de la région...

      Et oui, effectivement, il faut demander une dispense pour ne pas suivre d’enseignement religieux, ce qui par définition montre bien que cet enseignement est obligatoire.


    • Philippe95 10 septembre 2010 19:43

      @docdory : Je suis natif de ce département. Ces multiples exceptions au droit français, qui concernent moultes lois dont certaines très éloignées des religions, ont été accordées aux Mosellans et aux Alsaciens comme réparation au fait d’avoir été « lachés » comme monnaie d’échange à chaque bagarre avec les allemands. de ces lâchage est résulté un fort sentiment d’appartenance à la région avant tout, avec la ferme intention de rester ce que nous sommes. Avant de vouloir remettre en cause des spécificités locales, il serait bienvenu de demander aux locaux ce qu’ils en pensent : Vous seriez surpris du résultat !
      Il n’y a a ma connaissance pas d’indépendantistes chez nous. Faisons ce que vous suggérez, et ce serait leur acte de naissance : Après avoir pendant 50ans (1870-1918) interdit aux allemands de nous assimiler, puis leur avoir résisté de 1939 à 1945 souvent avec d’autant plus d’efficacité que nous partageons autant leur culture que celle de la France, nous n’avions pas vocation à être simplement colonisés par la France à la libération. A cette époque, certains ont eu l’intelligence de « mettre de l’huile » et il vaudrait mieux la laisser.

      Quant au fait de visiter une mosquée avec un voile : Quand je me rends dans un édifice religieux quel qu’il soit, la base du respect dû à chacun est de se plier aux règles qui y ont cours. Je suis pourtant un laïc convaincu, mais ici on ne parle pas de la voie publique ou d’un édifice de la république : Chacun a la liberté de ne pas y entrer, ou de refuser que sa fille s’y rende. Vouloir aller plus loin et imposer sa laïcité jusqu’auboutiste aux autres en les empêchant de s’y rendre est un abus évident.


    • Salsabil 10 septembre 2010 21:26

      @ Docdory,

      Trouvez-vous à ce point inutile de découvrir ce que peut représenter la foi de l’autre ?

      Qu’elle soit synagogue, mosquée, temple, ou je ne sais quoi d’autre, votre post laisse penser qu’il ne faudrait que s’enfermer sur ce qui nous concerne et ne surtout pas jeter le moindre oeil ailleurs !

      Passionnant pour l’élargissement de la culture....

      Sur le fait même de se voiler, j’aimerais savoir quelle classe était concernée par cette visite ?

      S’il s’agit d’école élémentaire, je trouve le principe révoltant et totalement contraire aux principes de l’islam tels que j’ai pu les lire.
      S’il s’agit de jeunes filles pubères, le fait est que dans ces lieux saints là, c’est ainsi que cela se passe.
      Entreriez-vous dans une synagogue non couvert ?

      Fut un temps où il n’était pas question pour une femme de rentrer tête nue dans une église. Avez-vous oublié cela ?

      Je crois que c’est faire grand cas de pratiques religieuses qui peuvent, certes, être condamnables, mais qui sont, point !

      Et il n’y a rien de dramatique à demander de respecter un lieu de culte quel qu’il soit, en fonction des habitudes qui y font loi.

      C’est faire bien grand cas de petits détails dans le but de les transformer en grandes haines.

      Je ne comprends pas ce genre de papier, et il me manquait justement un rouleau avant d’aller faire les courses demain !

      Pouah !


    • docdory docdory 10 septembre 2010 21:54

      @ Salsabil 

      Je n’entrerais pas dans une synagogue, parce que je n’ai strictement rien à y faire, et je n’entrerais pas dans une mosquée non plus, du moins pas en France, puisque aucune mosquée française ne présente d’intérêt architectural, et que je n’ai rien à y faire non plus. De même que je n’entrerais pas pour visiter l’immeuble du parti UMP , ni celui du parti socialiste ou de n’importe quel autre parti.
      Si un jour je voyage à Istambul , j’irais probablement visiter la mosquée Sainte Sophie, par intérêt architectural , mais c’est tout.
      Encore une fois, le rôle de l’école ou du collège n’est pas d’aller faire des visites inutiles, mais d’apprendre les connaissances indispensables à l’élaboration de l’intellect et de l’esprit critique. La visite d’une mosquée ( ou d’une synagogue ) ne fait pas partie de ces connaissances indispensables. Si certains parents d’élèves bobos ont envie de faire visiter une mosquée à leurs enfants, libre à eux, mais ce n’est pas du tout le rôle de l’école de faire ce genre de visite, et encore moins d’y contraindre les enfants, pas plus qu’il n’est du rôle de l’école de faire visiter l’immeuble de l’UMP ou du PS ou de n’importe quel autre parti.

    • Katinka 10 septembre 2010 21:55

      Salsabill

      Fut un temps où il n’était pas question pour une femme de rentrer tête nue dans une église. Avez-vous oublié cela ?

      En Russie, certaines femmes mettent un léger foulard en orthodoxie. Ce n’est pas une obligation.

      Au Tatarstan, toute les musulmanes mettent un foulard pour la Mosquée. Pas besoin de savoir si c’est une obligation, elles le font naturellement.


    • Salsabil 10 septembre 2010 22:07

      @Katinka,

      Oui, je n’ai aucun, strictement aucun problème avec cela.

      @ Docdory,

      Si je suis votre diatribe, alors tout ce qui nous est orthodoxe (au sens propre du terme) voire, en ce sens, un certain nombre d’autres choses, ne devrait en aucun cas nous parvenir....Parce que nous n’en voyons pas, ni n’en avons, l’utilité ?

      Magnifique, la culture déjà fortement atténuée, va progresser ! Merci Dr ! Hem...


    • Katinka 10 septembre 2010 22:30

      Charlatan

      Et bien moi, je ne rentre pas dans l’Eglise de l’athéisme..... A fuir !!!!!!!


    • Katinka 10 septembre 2010 22:37

      Charlatan
      Si certains parents d’élèves bobos ont envie de faire visiter une mosquée .........

      C’est qui met l’humanité dans des cases !

      Parents d’élèves bobos .............................................Et Pépone, il allait à l’église .


    • Nometon Nometon 11 septembre 2010 00:15

      Plusieurs remarques :
      - S’agissant d’enfants confiés à une école de la République, il est intolérable d’imaginer qu’on puisse imposer à la moitié d’entre eux le port d’un signe religieux, où que ce soit !
      - S’agissant d’un signe ostensiblement sexiste, cette obligation serait objectivement non conforme à la loi française, en totale rupture avec le principe d’égalité.
      - S’agissant du respect d’une pratique religieuse dans un établissement religieux, c’est effectivement un élément à prendre en compte. Pour autant, il ne saurait, en aucun cas, prévaloir sur les deux principes évoqués précédemment qui eux, ont force de loi.

      En conclusion de tout ceci : la proposition d’un enseignant d’emmener un groupe d’élèves dans un lieu à obédience religieuse et de les soumettre, par ce choix, à une humiliation sexiste, est proprement scandaleuse.
      Si j’étais parent d’élève dans un cas pareil, je réagirais très vivement auprès de l’inspection et du recteur, exactement comme l’a fait un commentateur (bob 34).


    • croacroa 11 septembre 2010 10:10

      ridicule : tu gardes ta fille a la maison et ce salmigondis indigeste n a pas lieu d etre...


    • croacroa 11 septembre 2010 10:13

      je l ai deja dit plus bas : l atéisme est par essence l absence de toute eglise : on peut etre a moitié croyant , on ne peut pas etre a moitié athée , on est athée oui on ne l est pas...ceci dit dialoguer avec des croyants est une perte de temps..


    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 11 septembre 2010 10:19

      Le pire dans tout ça c’est que je n’ai pas connaissance d’une mention de voile dans le coran, donc le voile relèverai plus de la tradition que de la religion.


    • docdory docdory 11 septembre 2010 10:50

      @ Salsabil

      A notre époque où 20 % des élèves sortent du primaire quasiment analphabètes et ou 20% sortent du collège sans pouvoir écrire en français correct,et où 50 % des adultes ont des « connaissances » scientifiques de base qui sont du niveau de l’époque d’avant Galilée je persiste à penser que cette visite de mosquée se fait au détriment d’apprentissages qui, eux, sont fondamentaux pour la formation de l’intellect du citoyen libre et éclairé qui, normalement , devrait être formé par l’éducation nationale !

    • docdory docdory 11 septembre 2010 10:52

      @ Katinka

      On avait compris depuis longtemps, en lisant vos commentaires, que vous étiez une grenouille de bénitier , ou plutôt de mosquée, atteinte de bigoterie au dernier degré !

    • OuVaton OuVaton 11 septembre 2010 16:38

      @docdory
      >> puisque aucune mosquée française ne présente d’intérêt architectural

      Hum, la grande mosquée de Paris me semble bien faire partie de notre patrimoine.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mosqu%C3%A9e_de_Paris

      A part ça, Sainte Sophie est maintenant un musée après avoir été un cathédrale puis un mosquée. Tous les édifices religieux devraient finir ainsi, en musée ou en salle des fêtes.


    • OMAR 11 septembre 2010 17:39

      Omar T.

      Ouvaton : « A part ça, Sainte Sophie est maintenant un musée après avoir été un cathédrale puis un mosquée. Tous les édifices religieux devraient finir ainsi, en musée ou en salle des fêtes. ».

      J’espère que les espagnoles seront aussi bien inspirés et tolérants que les turques en transformant aussi la Mosquée de Grenade en musée, et qui l’appellent toujours « La Mosquée »..


    • galien 10 septembre 2010 16:58

      Le foulard, c’est pas quand les jeunes filles sont en âge de se marier ???
      C’est peu être un peu tôt pour les gamines en primaire...


      • OMAR 11 septembre 2010 17:27

        Omar T.

        Gaga...lien : Arrêter de faire le pitre et l’islamophobe de serviec dans ce fil.

         Déçu que ce taré de Pasteur se soir dégonflé ?


      • Annie 10 septembre 2010 17:00

        Je ne sais pas de quoi il faut le plus s’indigner, de cette histoire de foulard, ou des fautes d’orthographe de la directrice d’école Madame Golé.


        • galien 10 septembre 2010 17:05

          Et oui, les directrices d’écoles font une faute d’orthographe par phrases, mais c’est le progrès nous dit on.


        • Defrance Defrance 10 septembre 2010 20:57

          C’est du même niveau que notre Nabotleon !


        • Salsabil 10 septembre 2010 21:30

          Oui ! Annie !

          C’est effectivement notable ! smiley

          D’ailleurs, je lui donne un magnifique zéro/20 ! Ben quoi ? Elle est prof, non ??? smiley


        • robert 10 septembre 2010 17:07

          Moi j’ai été choqué cette semaine par la suspension d’une prof ou instit ayant refusé de faire la visite obligatoire d’un célébre camp en Pologne .


          • galien 10 septembre 2010 17:11

            Pas besoin de construire des minarets, ils peuvent recycler les châteaux d’eau.


            • galien 10 septembre 2010 17:20

              Après le Hallal, la bâche pour les jeunes filles.
              Je crois qu’ils y a beaucoup de gens de ce pays qui se detestent au point d’adhorer tout ce qui est différent, quitte à ce que cela soit rétrograde, un vrai masochisme.

              Il reste que cette directrice doit être mise à pied sur le champ pour prosélytisme.

              Ou peut être veut elle se faire bien voir de certains parents d’élèves qui l’emmerdent toute la journée pour la cantine, les cours de sport, d’histoire, de biologie, etc...


              • Annie 10 septembre 2010 17:57

                Je me demande s’il s’agit d’un lapsus : adorer, abhorrer................. ??


              • galien 10 septembre 2010 18:14

                Oui ils adorent et abhorrent la même chose, quand est ce que les gauchistes défenseurs de l’islam et casseurs de curés, auront ils finit un jour de digérer la France coloniale et messianique de Ferry ?


              • docdory docdory 10 septembre 2010 18:25

                @ Galien

                Sans aller jusqu’à la mise à pied, une bonne engueulade ou un blâme par son inspecteur d’académie serait le bienvenu !

              • galien 10 septembre 2010 18:35

                Certes Doctory, mais je voulais parler de la sanction pour les fautes d’orthographe.

                A mon sens cette directrice essaie plus de concilier la chèvre et le choux qu’autre chose, mais à force on en perd de vue les principes fondamentaux.
                Si il y a une moitié d’élèves dont les parents sont musulmans (précision volontaire) dans sa classe, les choses prennent plus de sens.


              • Papybom Papybom 10 septembre 2010 17:23

                Bonjour,

                Qui a dit : A Rome, il faut vivre comme les Romains  ?

                Pendant mes voyages, avec mon épouse, nous avons visité la Mosquée Bleue d’Istanbul. Mon épouse avait mis un voile. Par respect pour les pratiquants. C’est une forme de politesse.

                Mais personne ne nous oblige à visiter une Mosquée ou une synagogue.

                Cordialement.


                • Maldoror Maldoror 10 septembre 2010 18:33

                  @ papybom :

                  « personne ne nous oblige à visiter une Mosquée ou une synagogue. »

                  Si en l’occurrence la directrice d’école oblige à visiter une mosquée et à porter le foulard.


                • galien 10 septembre 2010 17:30

                  Pas de voile sur les femmes françaises, on a pas envie de les cacher, tout le monde peut profiter de la beauté feminine, c’est un droit de l’homme français.


                • Shaytan666 Shaytan666 10 septembre 2010 18:26

                  A moins que vous ne soyez un convertis, je n’arrive toujours pas à comprendre comment un musulman peut suivre sa scolarité dans une école catholique. A ma connaissance les cours de religion catholique sont obligatoires, comment concevez vous votre pratique de l’islam avec p.e.x l’enseignement de la St Trinité ?
                  Pour l’anecdote, je fais également toute ma scolarité (16 ans) dans des écoles catholiques, le résultat, je suis devenu athée.


                • Basepam 10 septembre 2010 19:50

                  Shaytaan666,

                  Je ne vois pas le problème.

                  J’ai été dans une école catho, ma femme est athée pure et dure. J’ai suivi de l’enseignement mulsuman.

                  Pour moi toute connaissance est bonne à prendre.
                  C’est ce qui nous éloigne de l’obscurantisme, c’est ce qui nous permet de juger, comprendre.

                  Maintenant tous les ultras/extrémistes (laicards, cathos, musulmans, juifs, fachos...) sont incapables de le comprendre ou pire en ont peur. D’une manière générale, ils se servent de l’obscurantisme pour répandre leurs idées/leurs peurs.

                  La connaissance est le moyen de les combattre.
                  Cordialement
                  Basepam

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès