• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

STIC et TOC

Une femme gardien de la paix écope d’un blâme pour avoir imprimé 500 fiches du STIC (système de traitement des infractions constatées) concernant des stars du showbiz. Un commandant de police est suspendu de ses fonctions et mis en examen pour avoir imprimé 2 fiches de stars du showbiz. Cherchez l’erreur…

« La première aimait trop les people » nous dit Isabelle Mandraud dans Le Monde. « Nulle tricoche, nul service monnayé », affirme-t-elle. Juste un petit plaisir. Mieux que Gala. À moins qu’il s’agisse d’un TOC (trouble obsessionnel compulsif).

L’AFP complète l’information en rappelant que cette dame a été placée en garde à vue au mois de décembre 2008, en même temps que le commandant de police Philippe Pichon, et pour des faits similaires.

Ce dernier après 48 heures de garde à vue a été mis en examen pour violation du secret professionnel (ici). Il a été suspendu de ses fonctions et il est convoqué devant le conseil de discipline le 26 février. On dit même que son arrêté de révocation est déjà signé. Il manquerait juste la date.

Alors pourquoi cette différence de traitement ? C’est que Pichon a eu le malheur de confier ces deux fiches STIC à Nicolas Beau, journaliste à Bakchich, afin de lui prouver les erreurs, les anomalies, les manquements à la loi, du fichier STIC - autant de faits qui ont été confirmés par la Commission national informatique et liberté.

Entre une fliquette qui rêve d’être une star, et un flic qui rêve d’un monde plus juste, il n’y a pas photo.

Mais pourquoi cette information sort-elle aujourd’hui ? De loin comme ça, on a l’impression qu’au ministère de l’Intérieur, une grosse tête s’est dit qu’il était temps d’allumer un contre-feu, avant que cette histoire ne fasse trop de bruit.

Sûr qu’on en reparlera, d’autant que Philippe Pichon a comme défenseurs Me Antoine Comte et Me William Bourdon, deux avocats connus pour leur engagement en faveur des droits de l’homme.



Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Emmanuel Aguéra LeManu 6 février 2009 16:31

    ...Et dieu pensa qu’Arret sur Image devait être censuré et que Christine Kelly devait être nommée au CSA... Et cela fut.
    C’est à peu de choses-prêt ce que vous dites ?

    Pour info, si j’osais, lien "omis" par l’auteur...


    • Reinette Reinette 6 février 2009 18:13

      MAIS QUE FAIT LA POLICE ?


    • plancherDesVaches 6 février 2009 16:36

      Il faut parfois des excés pour rendre offusquant certaines pratiques... J’ignore.

      Il aurait été exhaustif de préciser aussi qu’il existe 44 niveaux de hiérarchie dans la consultation de cette base, que seul 17% des fiches reflètent réellement la réalité sans ou avec non-report de condamnation réelle, que la gestion vient juste de se réveiller pour détecter les consultations des retraités,...

      En gros, en tant que créateur et gestionnaire de bases, 17% de fiabilité, je considère qu’une base est fausse et je la refais faire complètement.
      La police n’est vraiment pas aidée, si je peux me permettre.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 février 2009 16:40

        Salut l’ancien,

         

         

        Un blâme, ... pas grave, dans l’temps on disait ça tiendra chaud l’hiver !

        Pour info, P@py en a reçu 3, dont une remise en section à pied quand j’étais motard CRS, ( j’ai refais motard en police urbaine !

         

        Pour ce qui concerne le commandant de police Philippe Pichon, refilait ces infos à un journaliste... ça comportait quand même un risque, faut faire ça juste avant de partir à la retraite.... ou avant de démissionner... car on connaît le résultat de la lutte du pot de terre contre celui du pot de fer !

         

        @+ P@py


        • plancherDesVaches 6 février 2009 16:47

          Bon, ben.... Bonjour à P@py aussi...

          Et profites pour lui dire que j’ai filé des clefs du camion à Zézette, on avait un moment de libre tous les deux.


        • cathy30 cathy30 6 février 2009 16:41

          pas clair votre article, peut etre avec un peu plus de lien...


          • Fergus fergus 6 février 2009 17:20

            Je ne connaissais pas cette affaire. Mais je connais en revanche le nom de Philippe Pichon. Lors de la campagne électorale, j’écrivais cela sur un blog :

            "Concernant le climat qui règne dans la police et les pressions qui se multiplient pour dissuader les plaintes en vue de publier des statistiques présentables, j’ai mentionné dans deux messages récents des bouquins, écrits par des officiers de police, dont j’avais perdu la trace lors d’un déménagement. Ces livres, écrits avec beaucoup d’acuité et de courage, respectivement par le Cdt Philippe PICHON et le Lt Bénédicte DESFORGES, sont accablants pour les années Sarkozy. Dans leurs bouquins intitulés « Journal d’un flic » et « Flic : chronique de la police ordinaire », ils démontrent les dérives d’une police de terrain à qui l’on demande désormais sans cesse de faire du chiffre au détriment des enquêtes approfondies et qui, sur ordre, multiplie, souvent jusqu’à l’écoeurement des fonctionnaires, les contrôles injustifiés et les vexations envers les jeunes et les immigrés. Ces deux officiers souffrent au quotidien d’une situation fortement dégradée ainsi que du fossé qui s’est établi puis creusé par les directives officielles entre la population et eux. Leurs livres sont terriblement édifiants et analysent, en dehors de toute considération politique, les causes de la fracture qui s’est créée ces dernières années avec les habitants des classes populaires. Je vous invite à vous les procurer, soit en librairie, soit en bibliothèque, vous comprendrez mieux dans quel contexte de pression et parfois de chantage travaillent nos policiers de terrain... Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir !"

            Une question se pose : Philippe Pichon est-il le mêm homme que Pichon Philippe ? Si oui, on comprends mieux le traitement dont il est l’objet aujourd’hui, de la part d’Alliot-Marie, bras armé de la Sarkozye en matière de sécurité !

             


            • Fergus fergus 7 février 2009 09:07

              En complément à mon message d’hier, je suis persuadé qu’il s’agissait peut être d’ouvrir un contre-feu, mais aussi de sanctionner en Philippe Pichon un officier dont Sarkozy voulait la peau depuis deux ans.


            • Mouche-zélée 6 février 2009 17:58

              @ L’auteur

              Je suis un de vos lecteurs assidu.
              Barvo pour votre intégrité qui sera reconnue à sa juste valeur le jour ou il faudra chosir de se battre en homme libre ou de mourir en esclave !

              Si vous avez été policier en 39-49, il est certain que vous n’auriez pas été un acteur de la police de Vichy et c’est là tout votre fièreté .
              Vous n’avez jamais trahi les engagements des fonctionnaires à qui sont "protégés" pour pouvoir exercer en toute indépenance.
              Tel n’est plus le cas ....


              • Reinette Reinette 6 février 2009 18:15

                « Offrir à nos compatriotes un monde de sûreté, de justice et de liberté. Pour cela, vous avez choisi de vous retrouver en première ligne ; face aux délinquants et aux criminels ; face à la détresse des victimes ; face à la misère des exclus ; face aussi aux critiques faciles de ceux qui n’ont pas conscience de la difficulté extrême de votre métier ou qui, et par aveuglement, ont choisi de l’ignorer. » Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, discours à la préfecture de police, 21/08/03

                ROMPEZ !


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 février 2009 19:28

                  	 	 	 	 	 	

                  Il me semble que depuis que je suis à la retraite ( 20 ans )que beaucoup de choses ont changés dans la police,... notamment « le chifre » .

                   

                  A mon époque parfois une certaine hiérarchie évoquait cela,... mais les flicards de l’époque je pense que nous étions tous un peu « testards » un peu rebelles aux ordres quoi , une grande partie avait fait l’Algérie, bosser dans le civil avant de faire flic, je pense que ça jouer pour notre libre arbitre pour penser que finalement en général les pauvres mecs payent toujours !

                  Je rajouterais que le flic était quand même mieux respecter, alors si un contrevenant reconnaissait sa faute en étant correct ... pourquoi lui mettre obligatoirement un PV !

                   

                   

                   

                  @+ P@py


                  • plancherDesVaches 6 février 2009 20:17

                    Je vous comprends.
                    Simplement pour avoir un ami flic, comme vous. Qui m’a compté quelques débordements (internes, sans conséquences), ainsi qu’une sorte de "justice" lorsqu’il se rendait compte que le gars en face de lui n’était pas si coupable que ça. Et que ça ne portait pas préjudice à qui que ce soit.
                    Mais nous étions à l’époque du respect de l’homme de loi, de l’instituteur et du maire. (je ne parle pas du curé qui n’a plus aucune crédibilité depuis que la messe n’est plus en latin)
                    Dedieu, que les temps ont changé.
                    En mal. Mais y faut s’adapter.
                    Dans tous les cas : malgré une justice qui vous semble trop laxiste : passez bien le message autour de vous :
                    Si c’est vous qui faites la justice à la place de la justice, on va vers une société de milices.
                    La justice est en train de se faire attaquer par les politiques, soyez solidaires. Les politiques ne veulent la descendre que dans leur intérêt propre, ne nous trompons pas d’objectif.
                    Vous pouvez être constructif aussi en éducant plutôt qu’en réprimant.

                    Je viens de faire lire ce texte à mon pote de la Police, il ne trouve rien à redire.


                  • Le Chacal Le Chacal 7 février 2009 10:24

                    Bon sang, on n’a même plus le loisir d’éviter SCIEMMENT les articles des "complotistes" de tout-crin, il faut aussi qu’ils viennent "spammer" des articles qui n’ont rien à voir avec le 11 Septembre. Moi je vais vous dire un truc : savoir qui a fait tomber ces putains de tours, je m’en contrefous ! ça ne fera pas revenir les morts, ça ne changera pas le fait que deux guerres ont été lancées à cause de ça, et surtout, ça ne changera rien à la situation politique et sociale en France !

                    Donc vos trucs sur le fils caché de Tzipi Livni et Georges W. Bush qui aurait commandité l’assassinat de Massoud en détournant des avions sur le territoire américain et autres fariboles de ce type, gardez-les pour vos articles, mais foutez-nous la paix !

                    "C’est la faute d’Israël" "C’est la faute de Bush" "C’est un coup monté" Mais rien à foutre, sérieux ! Surtout ici où on parle d’un problème franco-français. Oui, c’est pas bien de ne s’occuper "que" des problèmes de la France, mais comme disait un grand penseur du XXe Siècle : "La misère du monde n’est pas de dimension humaine".

                    D’avance, désolé pour ceux qui seront choqué par mon cynisme et mes propos, mais il fallait que ça sorte...


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 février 2009 20:18

                    Georges re,

                     

                    Je viens de regarder dans Wikipédiaé qui est Philippe Pichon,... et la mémoire n’est revenu, il a été affecté au commissariat de Saint-Tropez ( j’ai été gardien de la paix de 1982 jusqu’à ma retraite en 1988)

                     

                     

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Pichon

                     

                    1. quitte ensuite la région parisienne et est affecté comme chef de groupe à l’Unité d’investigations et de recherches (PJ locale) au Commissariat de Saint-Tropez où ses démêlés avec son commissaire, qu’il suspecte de « complaisance » avec le code de l’urbanisme, s’étale à la Une des magazines.

                    Ah ! Saint-Tropez l’autre pays, à ma retraite, j’ai été nommé par le préfet pour être son représentant à la commission des listes électorales,... j’ai démissionné un an après ayaént- découvert quelques irrégularités.... la cuisine politique ne m’ interrese pas !!!!!!!!!

                     

                     

                    @+ P@py .


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 février 2009 21:46

                      Salut Sampiero,

                       

                       

                      Autant que je me souvienne, il n’est pas inscrit dans le code de procédure pénal que l’agent de constatation à l’obligation de relever l’infraction !... les admonestations sont bien prévues par le règlement,( j’crois même par le code de procédure pénal ) et qui dit admonestation dit obligatoirement faute !

                       

                      @+ P@py .


                      • Fergus fergus 7 février 2009 09:03

                        A Italiasiempre. En parlant de chant napolitain, je suppose que vous connaissez la "Nuova Compagnia di Canto Popolare" (qui n’est pas si neuve que cela, soit dit en passant). Absolument superbe ! J’en suis un incontournable supporter.


                        • italiasempre 7 février 2009 12:20

                          Bonjour Fergus smiley
                          oui je connais la NCCP et vous avez raison c’est absolument superbe.
                          C’est drôle que vous me parliez de ça, figurez-vous que je pensais justement à ce groupe en lisant l’article paru mardi sur Cécile "Azilil" Corbel : dans leur album Pesce d’o mare, avec Angelo Branduardi, ils melangent les sons des tammorre aux bodharan celtes. Magnifique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès