Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Stop aux jeux mortels pour nos enfants !

Stop aux jeux mortels pour nos enfants !

Vous le savez, l’une de mes préoccupations principales est la protection des plus faibles, en particulier les enfants. Actuellement sur les télés, il y a une campagne d’info sur les jeux dangereux. Ainsi avec cet article, Agoravox à sa manière participe à cette noble action de prévention.

http://www.pathguy.com/ lulo/lulo0002.jpg

Parents, vous devez prêter attention à ces quelques mots simples qui peuvent être prononcés pas vos enfants ..ou par l’un de leurs camarades.

Ces mots doivent vous alerter et vous devez savoir que depuis une quinzaine d’années ces jeux auraient fait au moins 200 morts.

Principaux mots utilisés par les enfants et les ados :

« Rêve indien » , « rêve bleu », « cosmos », « coma » « navette spatiale », « jeu du poumon », « jeu du foulard », « la grenouille » (à cause des convulsions qu’entraîne ce jeu ), « la serviette », la tomate », « trente secondes de bonheur », « nuit merveilleuse » « le petit pont, « la serviette » « du Beyrouth », « de la mêlée » » du sternum » etc etc, ( il y en aurait bien plus, les mômes en inventent sans cesse, certains disent plus de 90 !)

En général, ces jeux, les enfants les « apprennent » en collectivité,(écoles, colos, centre aérés, etc. ), mais attention, ce qui est grave, c’est qu’ils peuvent les « pratiquer » en secret dans certaines parties des établissements scolaires ( W.C. par exemple ) ou bien ailleurs (terrains de jeux, rues, ou chez eux, chambres, etc.)

Parents, si vous le permettez, avant que vous commenciez la lecture de mon article, je vous invite a regarder cette vidéo  ! http://www.sosbenjamin.org/video_presse__069.htm#

Plus haut, j’évoque la possibilité de jouer en secret, et parfois un secret peut être partagé à deux ... et avec les technologies nouvelles internet et ses blogs et le téléphone portable et ses SMS, le bouche à oreilles a beaucoup évolué et rien n’empêche deux ados séparés par X km de se lancer des défis mutuels. Voir cette page du magazine Liaison élaboré par la Préfecture de Police de Paris ( P.P.) sur ces jeux dangereux.( page 6 )

Vous venez de regarder les vidéos, et vous l’avez constaté, au départ pour la plupart des enfants, ce n’est qu’un jeu d’enfants, qui est proposé entre copains.

A ma grande surprise en surfant sur le Web, j’ai appris que ce « jeu » remonterait à l’Antiquité , et au début du XXe siècle , Giono évoquait ces pratiques dans la région de Manosque dans son livre « Faust au village » et Catherine Hepburn raconte dans ses mémoires qu’ elle avait 14 ans quand elle a perdu son frère de cette façon en 1920 !

Ces jeux d’asphyxie par strangulation provoquent une anoxie cérébrale ( voir l’enfant bleu ) ces jeux peuvent causer la mort de celui ou celle qui le pratique, ou laisser de graves séquelle neurologiques irréversibles ( voir la page 27 du long et intéressant article réalisé par Valérie Debrot de L’université suisse de Neuchâtel.).

http://www.unine.ch/sed/62Debrot.pdf

Le 19/09/2002, sur ce sujet, France 5 dans « Les Maternelles » a diffusé une émission qui avait pour titre : Jeux dangereux : Dans les cours d’école ( voir la suite ici )

Vous avez également la possibilité de visionner une étonnante et surprenante vidéo où les ados d’un collège racontent « leurs expériences ».

Surtout n’oubliez pas que toutes les malheureuses victimes n’étaient absolument pas des sujets dépressifs ou suicidaires ! : 1- 2 -.3- 4

A lire également le livre de Françoise COCHET intitulé "Nos enfants jouent à s’étrangler...en secret" aux éditions François-Xavier de Guibert, car si dans les établissements scolaires les équipes pédagogiques en principe veillent, et de ce fait assurent la sécurité de votre enfant, n’oubliez pas que ce dernier peut très bien pratiquer ce « jeu » isolé en solitaire hors du domaine éducatif,comme je l’ai signalé plus haut !

Les jeux dangereux :1 - 2 - 3 - 4

Attention sur certains sites Web, le jeu de la tomate est présenté comme étant un jeu de plage ludique et sans danger, mais avec cette position qui consiste à rester longtemps plié penché leplus possible en avant, avec les mains touchant le sol, fait que cette posture a pour effet de comprimer le sternum et de bloquer la respiration ... ce qui peut occasionner des séquelles parfois graves !

En consultant le site SOS benjamin , vous pouvez trouver et analyser les signes avant-coureurs d’une pratique à risque, les risques encourus, et leurs conséquences. Parents, soyez attentifs à la présence sur son cou de traces rouges plus ou moins marquées ou qu’il cherche à dissimuler.

La photo d’un enfant victime du « jeu de la tomate » ( Association sosbenjamin) http://www.sosbenjamin.org/Files/8_christian_victime_du_jeu_de_la_tomate1.pdf

Vidéos de la chanson « l’Ivresse des cimes » en hommage à 25 enfants et adolescents qui sont morts avec le jeu du foulard ! : 1 - 2

Paroles d’ados et le récit du papa de David victime de ce drame en avril 1983.

A lire cette intéressante étude : Des pratiques corporelles entre ludisme et ritualité : danger et violence à l’adolescence !

Quelques autres sites : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 , le lien qui parle de l’ouvrage : Alerte aux jeux dangereux.

Enfin je voudrais terminer mon article en évoquant l’action des personnels d’enseignements.

l’Inspection générale de L’Education nationale a diffusé une note d’information sur le « jeu du foulard »

Comme je n’ai pas les moyens ni le temps nécessaire, j’aimerais savoir comment sont surveillés les enfants dans les cours d’écoles, c’est-à-dire si les profs sont assez vigilants sur ce fait.

Si des parents d’élèves ont envie de répondre sur ce sujet, qu’ils n’hésitent pas a témoigner dans un sens ou dans un autre.

En écrivant les lignes ci-dessus, j’ai revu en mémoire mes rentrées des classes journalières et le fameux contrôle de la propreté de nos mains !

Pour les profs, est-il possible d’effectuer une discrète observation du cou de leurs élèves, dans le but de découvrir d’éventuelles de traces suspectes ? Car la vie d’un enfant est l’affaire de nous tous.

Surtout n’oublions pas que les enfants et ados forment des groupes à part avec comme signe d’appartenance cette stupide surenchère : : « T’es pas cap  » la difficiulté pour eux étant évidemment de dire non à ces « T’es pas cap » stupides. Alors parents, apprenez à vos enfants à dire non à ces : « T’es pas cap » très dangereux pour eux. Revoir la vidéo où Raphaël n’a pas eu la force de dire non à « T’es pas cap  » !

Remerciement aux Associations : SOS Benjamin et l’ APEAS , pour leurs documentations qui m’ont servi et que j’ai utilisées pour réaliser mon article !


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • bix (---.---.3.12) 20 mars 2007 14:17

    Bonjour

    Je ne peux pas aller beaucoup plus loin, souffrant d’un bas débit. Mais vous mettez trop de liens et pas assez de discussion autour (et surtout vous usez de trop de points d’exclamation). C’est assez dommage, le sujet vaut bien un article. Vous avez fourni un travail conséquent pour faire cet article et soyez-en remercié.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 mars 2007 14:59

      Salut Bix,

      Dans ce genre d’article, je pense qu’il est bon d’utiliser des liens , ces derniers surtout lorsqu’ils émanent de sites sérieux vous renvoie toujours sur une nouvelle qui est intéressante et souvent pédagogique .

      Pour ce qui est l’usage de point d’exclamation, c’est vrai, c’est ma marotte, et j’en abuse certainement trop.

      Enfin je forme le souhait que si la lecture de cet article permet de sauver la vie d’un seul enfant, cela sera ma meilleure récompense.

      @+ P@py


    • Mackette (---.---.148.238) 27 mars 2007 11:01

      Même s’il y a beaucoup de liens, en tant que mère, je vous remercie pour votre article. Les médias en parlent et c’est bien. J’espère que de nombreux parents pourront lire cet article


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 mars 2007 12:04

        Bonjour Mackette,

        Dans mon article, j’ai inclus de nombreux, liens, mais comme dit un vieux proverbe : « Abondance de bien ne nuit pas ! »

        Dans notre monde pressé, il est bon de prendre son temps pour les lire calmement, et revenir dessus si nécessaire.

        Merci de ta réponse.

        @+ P@py


      • Mackette (---.---.148.238) 27 mars 2007 16:21

        Bonjour P@py, Il n’est pas évident de prendre son temps surtout quand on a une entreprise à gérer, des factures à faire. Je viens sur le site dès que j’ai 5 minutes. (c’est le cas en ce moment). En me sachant ici, et en sachant ma fille à l’école où il peut y arriver des choses de ce genre, je ne suis pas bien rassurer. Mais un enfant ne peut pas rester sur une chaise à ne rien faire, et on ne peut pas être sans arrêt sur son dos. Il y a tellement de risques pour un enfant. Il m’arrive d’avoir des angoisses, mais je les garde pour moi. Etre parent, c’est aussi les aider à avancer et non pas à les faire reculer. J’espère que vous avez compris ce que je voulais dire. A bientôt. Mackette.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 mars 2007 09:46

          Mackette re,

          Dans notre monde actuel, que je qualifie monde de « dingues » il est certainement plus difficile d’être parents qu’a l’époque ou je l’étais avec mon épouse.

          Parents, enseignants et bien entendus les enfants évoluaient dans un milieu bien moins stressant, et le phénomène qui est l’objet de mon article était certainement bien moindre.

          Comme les informations circulaient bien plus lentement ( pas de télé ni de portables ) les mauvaises idées ou celles qui étaient stupides circulaient également bien moins vite .

          Maintenant avec les moyens modernes de communication, cette tranquillité a été bouleversée,.. et les idées saugrenues ou absurdes s’échangent rapidement !

          Pour faire face à ces jeux dangereux, la tache n’est pas facile, la politique de l’autruche n’et pas à mon avis la meilleure solution, pas plus que celle de la peur ou de la panique.

          Le plus dur évidemment étant de trouver le juste milieu., donc en résumé observation, vigilance, et surtout ce qui est le plus difficile dialogue avec les mômes, afin que ces derniers appréhendent les dangers de ces jeux, sans pour cela éveiller une curiosité qui serait malsaine et qui pourrait les inciter « a essayer » !

          @+ P@py


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 septembre 2007 11:16

            Voir également cette vidéo du reportage du JT de france2 du vendredi 21/09/07

            http://www.dailymotion.com/gilbertspagnolo/video/x31vhg_mov00483_politics

            et sur mon blog

            http://spagnolo.unblog.fr/stop-aux-jeux-mortels-pour-nos-enfants/

            @+ P@py


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 octobre 2007 08:40

              Rajout du 17/10/07

              Vidéo prise sur le JT (19/20) du 13/10/07 de france 3

              Parents écoutez attentivement les déclarations des enfants !

              http://www.dailymotion.com/video/x37rz6_mov01473

              @+ P@py


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 16 décembre 2007 12:20

                Rajout du :16/12/07

                Le jeu de la canette Avec pour objectif, la volonté d’exprimer sa supériorité et de mettre à l’épreuve sa force. Le principe est de faire un cercle, une canette de soda est lancée vers un des participants. Si l’enfant, désigné comme victime, ne la rattrape pas, il est frappé par le reste du groupe. Un enfant victime un jour, peut devenir le bourreau le lendemain. Le jeu se pratique dans les cours de récréation, à l’école et dans tous les lieux où un groupe peut se constituer.

                Soyez en alerte, si vous constatez des hématomes fréquents sur le corps, ou le visage, des habits déchirés.

                Le jeu de l’aérosol : Avec pour objectif de se déformer la voix, de s’amuser entre copains Le principe est d’inhaler le produit contenu dans un aérosol pour se déformer la voix. Ce jeu peut se pratiquer un peu partout, en petit groupe, entre copains.

                Soyez en alerte si vous constatez la présence d’aérosols dans la chambre ou dans les affaires de votre enfant.

                Les enfants qui sont morts à la suite de telles pratiques n’avaient aucune tendance suicidaire, ils voulaient juste « tutoyer » la mort pour se sentir tout puissant ...source :

                http://www.magicmaman.com/,attention-danger-jeu-du-foulard-de-la-canette-de-l-aerosol,255,8001.asp

                @+ P@py


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 décembre 2009 19:27

                   

                  Rajout du 05/12/09


                  Selon l’ APEAS,depuis le début de l’année, treize enfants ont perdu la vie en jouant ce jeu.

                  Le site de l’association de parents d’enfants accidentés par strangulation.


                  http://www.jeudufoulard.com/index.html


                  @+P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès