• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Tête à claques…

Tête à claques…

Qui en veux des baffes, distribution gratuite !

Drôle à demi-mot laid, c’est sûr. C’est surement un peu interloqué et colérique que j’entame mon exercice. Ma surprise en visionnant la baffe Bretonne sur notre ex-premier ministre, tournée en boucle sur tous les médias, est à son comble.

On peut ne pas aimer le monsieur réceptacle du geste souple d’une main à peine retenu, à chacun son avis, mon propos n’est pas sur qui, ni pourquoi, mais surtout sur le déchainement médiatique à outrance et à peine manipulateur de la presse enjouée et fébrile… A croire qu’ils n’ont pas grand-chose à faire, ces médias !

La baffe, comme la fessée n’est plus de mise au 21e siècle (sauf dans certain milieu prônant des penchants particuliers), mais l’arrogance et la bêtise battent leur plein, sans semble-t-il gêner grand monde. Prendre comme cible, un politique n’est à mon avis pas le meilleur moyen de faire la publicité au batteur fou, surtout si il y a appartenance à un microgroupe quelconque et insignifiant, c’est bien contre-productif pour le gifleur et ses camarades de pensée. Au contraire, mettre en avant ce geste incertain, en vedette, peut dans un sens faire la joie (non pas par goût) du giflé, qui peut prendre la mesure et tourner à son avantage la manière à faire le discours. Le monsieur baffé, porte plainte, bien rien à redire, mais évitons dans faire trop, sachant que les médias et les prédateurs de l’information sont aux aguets.

Faire le procès de ce jeune écervelé, baffeur et gaffeur, reste néanmoins intéressant. Mon avis ne sera pas de dire ou pas son appartenance à tel ou tel autre groupuscule extrême ou pas, Breton ou pas, non juste dire que sa propagande reste mal ficelée et son geste déplacé, mais accessible à tout public, puisque présent sur les réseaux sociaux de l’Internet et des médias tous supports. Il faut être discret dans chaque action, dans chaque mot partagé, en France certain sujets restent encore marginaux, et tant mieux. Faire des actions publics et engagées, doit être réfléchie et mesuré, pas à grand coup de taloches ou de farineux entartages. Le respect doit être la marque de chacun et à tout moment, s’attaquer par la violence et la surprise préméditée, est digne de basse moralité, voire de couardise.

Pour démonstration de ce foutoir engendré et de ces actes déplacés, certain auditeurs sur des ondes de radios française, n’hésitent plus à faire l’apothéose de ces comportements, et encouragent ainsi une sorte de violence gratuite et de non-respect de l’individu, encore une fois ma position n’est pas de défendre le baffé, mon choix politique n’est pas arrêté. Il faut reconnaitre que certaines valeurs s’étiolent et tendent à disparaitre, comme c’est navrant, le respect n’a de cesse de régresser, la parole publique ou politique bafouée, l’homme public ou politique niaisé, alors que la France reste un pays de droits et libertés. Il nous faudrait revoir les grandes causes citoyennes (feu notre bonne éducation civique à l’école publique) pour se rendre compte de l’évolution malsaine de notre société, qui se voit de plus en plus malmenée et galvaudée. Chacun à une part, même petite dans cette évolution, les hommes publics en premier lieu, les médias souvent à attiser le flot et feu des mots, et nous citoyens avec cette facilité à employer dans la minute les réseaux sociaux, pour dire et refaire, défaire et amalgamer, les mots prononcés.

Vous l’avez compris, mettre la baffe, n’est pas l’occasion ni la solution, il vaut mieux militer ou pas, entendre et écouter, avant de porter un jugement à l’emporte-pièce et dans la précipitation. Soyons raisonnable, en premier pour nous, et pour les plus jeunes qui savent prendre exemple sur leurs ainés. Peut être ainsi arriverons-nous à élever le débat.

Merci à ma main, qui préfère les mots aux baffes…


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • ENZOLIGARK 19 janvier 10:39

    ... Parle a ma main ( Music / video by Michael Youn ... ) ... , en gros ... si on a tout compris ! ? @ l ’ auteur ... . ... AFF ИСС ...


    • ENZOLIGARK 19 janvier 10:43

      @ENZOLIGARK ... , ... OUI mais alors  : ... Trankillement ( Music / video by Fatal BazOOka ... ) ... . ... AhAhAhAhAh ... la gifle ... . ... АФФ ИСС ...


    • Taverne Taverne 19 janvier 10:57

      Un coup de pied, de pointure 49-3, eut été plus approprié au personnage.

      P.S : « Faire des actions publics et engagées, doit être réfléchie et mesuré... » Et faire des phrases en Français correct aussi. Et ici « Faire l’apothéose de ces comportement » : on dit « l’apologie » !

      Allez ! Un petit nec plus ultra : « Feue notre bonne éducation » !

      La machine à baffes, c’est le gouvernement. Il est dommage que ce ne soit pas plus souvent le Peuple.


      • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 11:34

        @Taverne
        Merci pour votre cours d’orthographe, une baffe pour moi !


      • Michel DROUET Michel DROUET 19 janvier 11:39

        @Taverne
        Minable, et en plus votre propos justifie la violence : deux fois minable !


      • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 11:49

        @Michel DROUET
        Merci de votre intervention, et de la remarque sur « la violence », que je n’avais pas relevé.


      • Taverne Taverne 19 janvier 11:56

        @Michel DROUET

        Merci. Tout compliment venant d’un esprit inversé est toujours pour moi le bienvenu.


      • Michel DROUET Michel DROUET 19 janvier 11:59

        @Taverne
        Minable et méprisant, donc méprisable.
        A quand l’Académie Française ?


      • Taverne Taverne 19 janvier 16:49

        S’il est fâcheux de corriger des fautes, il l’est encore davantage de voir la langue de Molière maltraitée. Molière qui d’ailleurs écrit ce qui suit dans sa pièce Les Fâcheux (même si le fâcheux en question est ici Caritidès, l’auteur d’un placet au roi, Molière exprime aussi par son entremise son amour de la langue correcte. Il ne faut pas oublier que Molière vénérait la tragédie cornélienne, donc de grande qualité littéraire.

        Acte III , scène II .

        Caritidès.

         C’est pour être instruit  : monsieur, je vous conjure.
         Au roi.
         « sire,
         Votre très-humble, très-obéissant, très-fidèle et
         Très-savant sujet et serviteur, Caritidès, françois de
         Nation, grec de profession, ayant considéré les grands
         Et notables abus qui se commettent aux inscriptions
         Des enseignes des maisons, boutiques, cabarets, jeux
         De boule, et autres lieux de votre bonne ville de Paris,
         En ce que certains ignorants compositeurs desdites inscriptions
         Renversent, par une barbare, pernicieuse et
         Détestable orthographe, toute sorte de sens et raison,
         Sans aucun égard d’étymologie, analogie, énergie, ni
         Allégorie quelconque, au grand scandale de la république
         Des lettres, et de la nation françoise, qui se décrie
         Et déshonore par lesdits abus et fautes grossières
         Envers les étrangers, et notamment envers les Allemands,
         Curieux lecteurs et inspectateurs desdites
         Inscriptions,... »

        Éraste.
         Ce placet est fort long, et pourrait bien fâcher...

        Caritidès.
         Ah  ! Monsieur, pas un mot ne s’en peut retrancher.


      • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 22:32

        @Taverne
        Ceci est sans doute destiné à mon intention, d’après votre profil « Poète, philosophe, auteur de nombreuses chansons », je comprends mieux votre suspicion et votre courroux, à l’égard de mes fautes de Français et de l’orthographe mal-mené, vous êtes tout le contraire de ma modeste personne, un érudit fier de son bagage et grand amateur de la langue de Molière, soyez sûr que je m’en contrefiche royalement, mon plaisir ne vous est pas destiné par priorité, à moins que vous ayez la sagesse de pardonner mon ignorance culturelle.

        PS : si il y a quelques fautes, dans ces mots, soyez conciliant, et ne voyez là que le sens apporté et à comprendre.
        Cordialement.

      • atmos atmos 20 janvier 04:08

        @mollard lionel

        Rassurez-vous, tout le monde fait des fôtes, même le professeur Taverne :

        « Un coup de pied, de pointure 49-3, eut été plus approprié au personnage. »

        C’est du conditionnel passé 2ème forme, et ça s’écrit en bon françois eût été, avec l’accent circonflexe.


      • Shawford Orange Skink 42 20 janvier 04:26

        @atmos

        L’important c’est de trouver ou retrouver des rattlesnake. Bibi c’est fait pour le First Ma Claire, la Kenny, ma Vanessa je vous bise les coupinettes Et .... Plouf plouf 🐲


      • mollard lionel mollard lionel 20 janvier 08:50

        @atmos
        Me voici rassuré, merci de votre appréciation...

        Cordialement

      • Roubachoff 22 janvier 00:49
        @mollard lionel
        Juste comme ça, en passant... (Ne comptez pas sur moi pour polémiquer à longueur de fil, j’ai dépassé ce stade.) Votre problème, c’est que beaucoup de vos phrases sont incompréhensibles faute de ponctuation et de liens syntaxiques ou à cause de contresens fâcheux. En soi, c’est pardonnable, et ça n’interdit pas que vous puissiez avoir des choses à dire. Hélas, votre propos est souvent confus et vous n’arrangez rien en essayant d’adopter un style précieux hors de portée de vos compétences.
        « ... et ne voyez là que le sens apporté et à comprendre... » Auriez-vous l’obligeance de traduire ça dans une langue intelligible - pas nécessairement le français, si c’est trop dur pour vous...
        Au cas où vous seriez un petit plaisantin, sachez que je ne trouve pas ça drôle. Partout sur le net, des gens qui ont des difficultés avec l’orthographe et la syntaxe essaient de s’exprimer et je suis le premier à les y encourager...
        Enfin, insultez-moi en paix, si ça peut vous soulager, parce que je ne vous répondrai pas. 

      • mollard lionel mollard lionel 22 janvier 08:42

        @Roubachoff
        Vous insultez, loin de moi cette pensée, votre appréciation mérite réflexion, et à l’avenir mon but sera d’éclaircir mes phrases, de façon à ce qu’elles vous soient accessibles.


      • ZenZoe ZenZoe 19 janvier 15:15

        Bon article, sensé, pas comme ce qu’on lit dans la presse « professionnelle ».

        Ceci dit, je pense que vous faites trop d’honneur au petit merdeux en parlant d’engagement politique.

        Le gamin est mal engagé dans la vie point final à mon avis, déjà avec une éducation chancelante comme la sienne et ensuite parce qu’il risque d’avoir du mal à trouver du taf après, si jamais un recruteur s’avise de chercher sur internet.
        Quoique, il pourra toujours trouver un poste à la CGT...ou à la FNSEA...


        • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 17:20

          @ZenZoe
          Oui le gamin est mal engagé, mais son père semble avoir dit, qu’il devrait assumer son geste !

          Espérons qu’il puisse en retirer une leçon.
          Et mon avis, il vaut mieux des mots (même avec des fautes n’en déplaise à @Taverne) pour exprimer son mécontentement que des baffes à la volé, on n’est plus au temps du Far-West smiley

        • canard 54 canard 54 19 janvier 23:03

          @mollard lionel

          Ouais mais cela n’est pas notre faute car le Manu, il a une tête à ramasser des claques par paquets de dix, sa suffisance étant provocatrice, car prendre les gens pour des cons, à force ça gonfle, une claque physique en plus d’une claque électorale cela ne fait pas de mal à ce type qui se la péte.


        • ZenZoe ZenZoe 20 janvier 08:56

          @canard 54
          Franchement c’est un argument ça ? D’abord est-ce à vous de décider qui est à baffer ou pas ? Et s’il fallait baffer tous les gens suffisants, le monde n’aurait pas assez de mains.
          La baffe électorale est 100 fois plus efficace et plus civilisée, n’en déplaise aux cro-magnons qui en sont restés aux borborygmes et aux coups pour régler tous les problèmes.


        • Gasty Gasty 19 janvier 15:48

          Ca fait plaisir à voir. Rien que pour ça il devrait pouvoir se représenter aux barrières de défilé du prochain candidat.
          Eux se représente bien même avec des casseroles aux cul. Alors pourquoi pas des baffes.


          • Jade4230 19 janvier 15:56

            @Gasty

            Et pourquoi pas aussi un Gasty qui se souviendrait complètement de ce que j’ai écrit sur son blog perso il y a quelques années pour nous rafraîchir la mémoire commune ? Soyons fous, demandons l’impossible 🐱


          • Jade4230 19 janvier 16:02

            @Gasty

            Pour l’instant, sois fou et droit dans tes bottes, et surtout enjoy every little thing mon ami smiley

            Comme d’habitude quoi !

            CYA


          • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 19:21

            @Gasty
            N’hésitez pas à l’accompagner, vous semblez très téméraire !


          • Jade4230 19 janvier 19:26

            @mollard lionel

            Oy Oy Gasty, t’es droit dans tes bottes bottées, là ?


          • Taverne Taverne 19 janvier 16:13

            Voici comment Valls baffe les militants socialistes qui osent le contredire : il le tapote plusieurs fois sur la nuque et le visage de façon très méprisante. VIDEO.


            • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 17:22

              @Taverne
              Valls ou un autre peu importe... je préfère cette dame à son premier meeting à l’avoir démonté par la parole...

              Bien à vous correcteur smiley

            • Etbendidon 19 janvier 19:00

              L’avait qu’a lui lacher un gros mollard sur les pompes à ce valls
              Syn : Claviot
               smiley


              • Shawford Orange Skink 42 19 janvier 19:01

                @Etbendidon

                VP ?


              • mollard lionel mollard lionel 19 janvier 19:19

                @Etbendidon
                Question de poid je ne vous bats en bêtise...


              • atmos atmos 20 janvier 03:33

                Il y a des têtes comme ça, qui attirent irrésistiblement les claques. La vidéo montre sans aucun doute possible que le brave gars voulait vraiment serrer la louche à Manu, mais plus sa main approchait, plus elle était aspirée vers le haut, comme par un trou noir. Et ce fut le drame.

                Moi à la place du juge, je l’aurais absous le Breton baffeur. C’est pas sa faute : nul ne peut s’abstraire des lois de la physique.


                • captain beefheart 20 janvier 10:50

                  Nolan l’aurait décapité,beaucoup applaudiraient.

                  Le pauvre baffé approuve lui-même les baffes à bombes meurtrières sur des gens au moyen-orient.Maintenant que j’y pense,tout PS et tout UMP les approuvent,ces assassinats technologiques.Fallait les décapiter tous,le peuple est devenu mollasson,ou ,il s’en fout carrément d’avoir été mené par le bout du nez par des meurtriers plein de pouvoirs.Je pense c’est ça.


                  • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 11:18

                    Dieudonné a de suite passé un baume apaisant sur la joue malmené de son meilleur ami ......


                    • zygzornifle zygzornifle 24 janvier 09:25

                      encore heureux qu’il n’est pas complété son soufflet par une quenelle et que l’on n’est pas retrouvé dans ses poches une vidéo dédicacé de Dieudonné .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès