Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > TF1, Secret Défense : Cobayes !

TF1, Secret Défense : Cobayes !

Cette semaine encore la valeur humaine était volontairement orientée à la baisse, dans le souvenir des cobayes d’éssais militaires, comme sur TF1 dans la réduction de tous nos candidats exilés dans la Ferme laboratoire de la honte. Même la famille devînt l’enjeu d’une caricature de « qui veut gagner des millions ». Il faut bien piétiner les repères pour tendre à devenir moins que nos amis les « bêtes ». Au cas ou nous l’aurions oublié, gardons que l’argent est ici le seul but de la « recherche », à égalité avec l’attrait du Pouvoir s’agissant des recherches nucléaires passées, longtemps maintenues sous le sceau du Secret Défense. De la téléréalité à la réalité sur le Passé, l’être humain demeure le cobaye permanent de la grande et de la petite Histoire.

Ce début d’année voit donc la France marquée par un scandale d’Etat, celui des cobayes humains du nucléaire dans les années soixante. Il s’agissait d’étudier les effets physiologiques et psychologiques induits par une exposition aux irradiations atomiques. Telle était la finalité de l’opération « gerboise rouge » du 27 Décembre 1960 suivie de « gerboise vert » du 25 Avril 1961. Comme dans un laboratoire pour les rats situé en extérieur, la peine de mort lente portait ces jolies couleurs. Des appelés du contingent furent réduits à des souris d’expérimentation par les apprentis sorciers de notre armée nationale, dans la parfaite information du Gouvernement d‘alors. Le pouvoir actuel reconnaît en effet qu’une Rapport officiel fût établi en Janvier 2007 relatif à ces travaux menés au Centre saharien de manœuvres tactiques. Rien depuis ne sera dit ou fait. A cette époque, les spectateurs de cette réalité portaient l’uniforme autant que les habits respectables de nos Institutions. Une sorte de téléréalité militaire en vase clôt, une secret story Défense…non diffusée.
Le vendredi sur TF1 les "rats" du laboratoire télévisuel sont aussi les marionnettes obéissantes de scénarios qu’elles exécutent en public, sans être informées des conséquences ou séquelles futurs pour leurs vies. Là aussi, le but est d’observer les effets physiologiques et psychologiques en gros plan, sous l’œil avide des spécialistes de l’exhibitionnisme et du voyeurisme. Par excitations successives habilement instillées, les pantins doivent crier suffisamment, se dévêtir, dire le taux de mots grossiers requis. Les travaux doivent soulager la libido nationale dans ce qu’elle a de plus régressif.
Cette fois ci, Adeline et Farid devaient donc s’insulter violemment, se battre comme des chiens , afin de rester dans le laboratoire dans lequel ils ont l’honneur d’être disséqués, au vu et au su de millions de gens. Le docteur Foucault annonça que nous allions « voir les fermiers comme on les a jamais vus, nous allons voir des animaux sauvages ». Son intervention marqua un silence involontaire lourd de signification inconsciente, avant que de prolonger sa présentation. L’Homme et l’animal doivent se confondre. Mickael Bogosse du vent précisait peu après jouer pour « le secours populaire ». Face à une telle exécution publique encore réitérée, le peuple aurait en effet besoin que l’on vienne à son secours.
Afin de justifier ses atteintes à l’être humain, l’armée soutenue par le Gouvernement lors des essais nucléaires précités évoqua l’intérêt national supérieur, sur TF1 on aura tenté de donner un tournant pseudo culturel au funeste spectacle. Récit nous fût ainsi fait d’une école exemplaire formant les cadres de demain pour l’Afrique du sud. Espérons que les élèves ne seront pas contaminés par cette visite des cobayes télévisuels. Le grand savant et Ranger playboy Olivier nous informa de même sur la croissance des girafes. Kelly, l’ex miss Paris contrainte (probablement sans grand effort) d’incarner une bimbo demeurée, et donc Mickael, son équivalent au masculin, rejoignaient logiquement « l’équipe des animaux ». Reste à savoir qui sont les plus « bêtes ». Mickael répondît à cette interrogation en reconnaissant « être embêté surtout par les vaches qui font pipi et prout prout sans cesse » ». Notre rat de télé-laboratoire affirma avec la même conviction imposée « qu’on vît au moyen âge à la ferme ». Au niveau culturel, éthique, humain, chacun en convient.
Afin que l’observation soit plus savoureuse pour les armées de fidèles mentalisés de la baraque des lambdas célébrés, les chercheurs de la boite de prod eurent l’ingénieuse idée de confronter subitement la Comtesse du Tonnerre à son fils adoré, avec le son maximal au téléphone. Après avoir fait monter le suspens et la tension, le sang de la mère ne fît qu’un tour (comme le mauvais qu’on lui réserva). Elle se mît à pleurer à gros bouillons sur plein écran. Le court-circuit émotionnel instillé à la belle souris donna la réaction prévue. Les apprentis sorciers en coulisse obtenaient un module supplémentaire diplômant pour cette étude de cas pratique. La Comtesse justifia sa participation à cette série de tests de résistance à la maltraitance rémunérée par son engagement au profit « de la chirurgie cardiaque ». Que l’on ait du cœur dans ce genre de télé-travaux ne relève pourtant pas d’une évidence. Celui des gens sensibles et dignes y est mis à rude épreuve. Fédérer les armées de l’audimat n’a pas plus de limites sur TF1 que les expérimentations appliquées autrefois aux soldats relatifs aux irradiations. La Ferme mériterait la radiation des programmes. Surya Bonali semblait ne pas être tout à fait dans son état naturel non plus, patinant surtout dans ses propos lors de son éloge sur l’école d’Afrique citée en référence. Elle insista sur cet échange « multicultural ». La primauté du corps « sculptural » bodybuildé de rigueur à la télé-campagne devait induire cette formulation étrange. Le prétexte culturel avancé cette fois ci, ne pouvait masquer le règne absolu du culturisme. La pensée est ici dans le muscle.
Outre les rapprochements contraints de certains membres du Télé-zoo poussés au conflit, la prod de recherche dans l’abêtissement d’humains permît aussi un concours de vulgarité scatologique. On précisa en introduction que le degrés de chaleur des crottes d’éléphants serait le seul moyen d’évaluer leur situation et profil, la recherche s’orienta ensuite sur toute une séquence pseudo humoristique sur la recherche de papier toilette, dont on priva nos rats célébrés. Francky le grand sage qui y va « parce que c’est bon Francky » en écho à son œuvre majeure et unique, invita chacun en chanson « à prendre un bon bout de bâton pour faire sortir caca ». Le petit roi David Charvet affirma « pisser dans ses pantalons ». Sans doute marche t’il sur la tête, pour peu qu’il en ait une. Adeline devait conclure par « on est pas là pour s’aimer, juste pour se respecter ». Pas les téléspectateurs en tout cas.
Lors du Télé-zoo hebdomadaire, le grand intellectuel présentateur Benji conseilla à Surya Bonali de « remplacer l’homme par l’animal » pour que tout aille bien pour elle. Nous serions tentés d’appliquer plus largement cette haute pensée. Quand l’Homme, du Sahara à l’Afrique, hier comme aujourd’hui, peut tomber aussi bas, d’un laboratoire à l’autre, on en vient à souhaiter rejoindre notamment la noble société des abeilles. Qu’importe que la Comtesse du Tonnerre se plaigne essentiellement d’être piquée, à l’heure ou nos amis les « bêtes » ne sont plus celles que l’on croit, une bonne piqûre de rappel à la dignité ne serait pas inutile.
A la Ferme, ouverte encore pour plusieurs semaines (qu’attendent les internautes pour dresser une hutte de protestation devant TF1 ? !), Jeane (Manson) a donc été virée à temps pour pouvoir s’en remettre.
Seuls restent quelques Tarzan et singeries grotesques, bodybuildés mais bien fluets et vides au niveau du cerveau et de la noblesse du cœur. Cobayes par-ci, cobayes par-là…
 
Guillaume Boucard
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • colza 20 février 2010 15:18

    Vous faites un parallèle entre les cobayes militaires et les tristes pantins de la Ferme..
    Les cobayes militaires étaient des appelés auxquels on n’avait pas demandé leur avis pour les mettre là et ça ne leur rapportait ni gloire, ni argent.
    Les protagonistes de la Ferme, pour en croire ce que je lis ici ou là, sont soit des jeunes gens en mal de célébrité, soit d’anciennes gloires sur le retour qui espèrent un peu de gloire et un peu d’argent.
    Je trouve indécent que vous compariez les uns aux autres.
    En outre, si personne ne regardait ce triste spectacle qu’offre TF1 (pour ce que j’en sait, n’ayant pas de téléviseur), il n’y aurait pas besoin de manifestation de protestation.


    • epapel epapel 21 février 2010 14:02

      Bien vu, et à 6000 euros/semaine, un moment de honte est vite passé et il n’y aura pas de séquelles.

      En plus, en sortant de la ferme, ils seront invités sur les plateaux de télévision pour nous raconter cette expérience irremplaçable. Et pour finir, les plus doués sortiront un bouquin.

      Quant aux cobayes militaires, leur récompense a été une espérance de vie sérieusement raccourcie avec l’immense honneur de mourir d’un cancer original.


    • epapel epapel 21 février 2010 14:10

      J’oubliais : par rapport au contenu de l’article, c’est un commentaire hors sujet.


    • epapel epapel 21 février 2010 14:12

      Erratum : le post précédent se rapporte à non66.


    • Clavdio 20 février 2010 16:23

      Colza
      Il y a moins de mépris à notre égard que n’en n’ont eu jusqu’à présent les instances dites responsables.
      Déjà, faire appel et référencé notre cas, c’est pour nous, faire un pas vers la reconnaissance de notre condition par les médias et de là, vers le public.
      Ne pas nous avoir demandé notre autorisation, ce n’est pas grave car nous non plus ne l’avons pas demandé à ces petits martyrs....


      • non666 non666 20 février 2010 16:49

        1) Coté Horreur : Clinton fit declassifier les elements de la recherche nucleaire US dès son premier mandat.
        On y decouvrit que les Yankees, les memes qui nous montrerent « avec horreur » la « realité » de camps de la mort , avaient sur leur propre population, commis bien pire.
        Handicapés mentaux et vieillards indigents nourris volontairement avec des aliments irradiés pour calculer les pertes a terme....

        J’ai vu en ecole militaire les essais chinois et la propagande qu’ils firent .
        1 million d’hommes chargeant baionettes aux canons, cavaliers chargeants sabres au clair vers le point zero : cela avait de la gueule pour un film de propagande (nous l’avons aussi...) : ils en sont TOUS morts.

        Donc il y a probablement eu coté des français, quelques horreurs mais dans mes relations , il se dit surtout qu’il y a eu plus de madresse que d’essais volontaires avec cobaies humains...

        2) La propagande
        La présidence Sarkozy touche a sa fin.
        Il a reussi ce qu’aucun n’avait reussit a faire avant lui : vassaliser la france , son armée , sa diplomatie (la plus vielle et la plus experimentée d’Europe, la seule qui soit encore independante....)
        Désormais pour les agents des puissances aliennes , il est l’heure de mettre en route le plan de demolition de ce qu’il reste de la france et de tout projet d’Europe grande puissance.
        Pour cela, retirer à la dernière puissance nucleaire d’Europe son arsenal nucleaire independant est un objectif prioritaire.
        Cela validera le « bouclier nucleaire » US, le lien de dependance avec la domination anglo-saxonne et le risque de voir une autre puissance s’erriger en rivale.

        C’etait un des objectifs du Planning Defense Guidance de 1992 qui se realise enfin....
        Grace au denigrement de notre arsenal, on va trouver tout un tas de pretexte pour y mettre fin.
        Aujourd’hui le scandale des victilmes innocentes, demain, le « combien ça coute » et apres demain, on lachera les gauchistes pacifistes pour nous expliquer que « plus jamais ça.... »
        Sarkozy va se faire virer , mais avant, il aura demoli l’arsernal nucleaire français.

        Visiblement, il a a sa botte un nombre impressionant de collabos et de mercenaires pour arriver a ses fins.

        Je postmark ce post, il va encore devenir un oracle confirmé d’ici deux ans....


        • epapel epapel 21 février 2010 14:09

          Votre argumentation est totalement contradictoire : vous dites que la comparaison des chiffres montre que le USA (et la Russie, et la Chine) ont fait bien pire que la France.

          Vu de l’extérieur, c’est plutôt positif pour la France. A contrario, continuer à cacher la vérité aurait jeté une bien plus grande suspicion.


        • Clavdio 20 février 2010 17:25

          Visionnaire ou pas ?
          Je pense quant à moi que si ce cher président nous a reconnu (seulement à 0,00001% ) c’est simplement parce qu’il ne voulait pas avoir de casseroles aux fesses pour vendre les centrales d’Areva cela ne faisait pas bien dans le Landerneau. Avant c’était propre, maintenant ce sera anti-redeposition plus. C’est tout.
          Nous n’avons pas de merci à dire à celui qui n’a pas eu un seul mot de regrets, aucune reconnaissance. Tout a été fait d’office et sans concertation, dans le mépris le plus total des serviteurs de l’état que nous étions à l’époque.
          Peut être seulement au moment des élections aura t-on droit à un autosatisficit de complaisance.....


          • eugène wermelinger eugène wermelinger 20 février 2010 19:04

            Suggestion : remplacer le mot cobaye par son équivalent : cochon d’inde, puisqu’on est bien les dindons de la farce ! 


            • yclick yclick 20 février 2010 22:28

              Pour regarder ces conneries faut déjà être atteint, mais alors en faire un résumé en plus... :S


              • Gérard JOYON Gérard JOYON 21 février 2010 20:26

                Ne pensez pas que le scandale s’est arrêté aux années 60.
                Respect à tous mes camarades.
                En POLYNESIE, par la suite ,des rapports furent trafiqués et on donna ordre de ne pas informer les habitants des Gambiers sur la réalité des risques encourus.
                Aujourd’hui en 2010 le ministère de la Défense ment encore sur les missions et positionnements des soldats lors des essais aériens et souterrains.
                Il triche sur les rapports concernant la dosimétrie.
                 A ce jour se permet , afin de ne pas indemniser
                des militaires contaminés,d’écrire de fausses informations de par devant les tribunaux.
                Un autre scandale éclatera bientôt !
                Gérard JOYON.


                • cmoy patou 24 février 2010 12:28

                  je témoigne en qualité de vétéran des essais nucléaires au Sahara et voudrait rappeller quelques vérités sur cette période , j’étais un appellé du contingent comme la majorité de mes camarades et l’on ne m’a pas demandé mon avis , ma solde mensuelle n’atteignait pas 1€ de notre époque, j’ai passé 75% de mon temps sur les pistes en convoi en ayant droit aux boîtes de ration de corned beff, de pain de guerre a trancher a la tronçonneuse, et du poison sous forme de paquets de gauloises sans fil et d’un morceau de savon bref concernant les conditions de vie ce n’est pas l’essentiel, làou se situe le scandale c’est qu’aucune information, aucune préparation pas de précaution particulière ne nous avait été prodigué par la « grande muette » nous avons effectivement servis de cobayes , malheureusement à19 ans on ne se pose pas trop de questions , une vie gâchée par des maladies cardio vasculaires et aucune reconnaissance de ma patrie, j’ai une pensée pour tous mes camarades plus atteints que moi et a ceux qui ont disparus sans reconnaissance pour leurs ayants droits, également pour les populations locales .
                  Quelques liens pour ceux qui s’interressent :

                  http://www.bou-saada.net/reggane.htm

                  http://www.aven.org/aven-accueil-presentation-essais-nucleaires-algerie-retombees-explosions-aeriennes-sahara

                  http://issikta.blogspot.com/2010/02/algerie-les-damnes-de-reggane-racontent.html

                  http://life-in-the-dead.over-blog.com/ext/http://groupedetransport3.ifrance.com/HistoriqueReggan.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès