Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Titanic…2014

Titanic…2014

Avril 1912...

Un géant des mers, déclaré insubmersible vogue sur l’Atlantique Nord pour sa première destination. La société de l’époque est représentée dans sa totalité. Des riches, des affairistes, des migrants, pas tous misérables. Tous ces braves gens sont dans des cabines première classe ou des entreponts. Pour tous un rêve, rejoindre New York.

Une alerte, un iceberg déchire la coque, en 3 heures tout est terminé.

900 survivants et 1500 morts.

Pas de chaloupes de survies pour tout le monde, ce sont essentiellement les pauvres qui vont mourir.

Sur les 2900 passagers, tous savent assez rapidement qu'il n'y aura pas de place pour les sauver en totalité. Pendant ces 3 heures, les gens réagissent d'une manière différente.

Ceux qui sont totalement paralysé, ils ne réagiront pas et mourront.

Ceux qui ont une place assurée sur les chaloupes, elles sont situées à proximité des 1ère classe.

Ceux enfin qui sauront mettre à profit le peu de temps dont ils disposent pour se confectionner des radeaux de fortunes, un certain nombre seront sauvés.

 

Janvier 2014...

7 milliards d'humains sur le Titanic. Quand va-t-il couler  ? Pas de date précise, mais cela se précise, personne n'est serein, mais une fois encore, les gens réagissent différemment.

Ne comptez pas sur les media, pour vous aiguillez, ils vont au contraire vous mentir jusqu'à la dernière minute. Et oui, pas de place pour tout le monde dans les chaloupes cette fois ci non plus. Alors hein, chacun sa merde  !

 

Dans quelles catégorie vous situez vous ?

Vous êtes paralysé par la situation, où bien vous ne répondez pas aux signes qu'elle vous renvoie, vous ne prenez pas les bonnes décisions, votre argent est à l'abri sur votre compte bancaire, pas bon pour vous, alors vraiment pas bon.

Vous êtes un riche (très riche), vous avez diversifiez vos biens. Terres agricoles, maison bien équipée, de l'or. Vous êtes à l'abri enfin, croisez les doigts.

Et enfin le gros de la troupe, celui qui n'a que le produit de son salaire, RSA, retraîte, alloc diverses, c'est vraiment mal barré également sauf si vous avez décidé à réagir.

Pas trop de sous pour acheter de l'or ou de l'argent (métal) quoiqu'avec les cours manipulés, vous pouvez acheter de l'argent ( environ 20€ les 30 grammes). Achetez du riz, des pâtes, des conserves de poissons. Essayez d'assurer 3 mois de bouffe, en espérant que la société redémarre d'ici là.

 

Nous devons nous persuader de changer de comportement pas facile, l'individualisme forcené ne nous facilite pas la tâche.

Je finis par la devise "L'Union fait la Force", çà vient de Belgique, plein de bon sens les Belges, non ?

 

http://renaissancedémosthène.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • oncle archibald 27 janvier 2014 10:34

    J’adore les bandes dessinées .... Gasp ! Au sec .....

    Et glou et glou et glou ....
    Il est des nôôôôtres, 
    il a bu la tasse comme les au-au-autres ...

    Seuls survivront les adhérents de « pêche chasse et tradition ».

    • popov 27 janvier 2014 10:45

      Une question : pourquoi les chaloupes n’ont-elles pas été utilisées pour mettre les passagers en lieu sûr sur l’iceberg ? Elles auraient ainsi pu servir plusieurs fois et sauver plus de monde.


      • Eolas 27 janvier 2014 10:53

        Simple Popov, l’iceberg était loin du Tinanic quand celui-ci a coulé...Il ne faut pas oublier qu’il faut des kilomètres à ce genre de paquebot pour s’arrêter, de plus l’ordre d’arrêt des machines n’a pas été donné de suite après la collision...
        Voila voila^^


        • julius 1ER 27 janvier 2014 14:39

          @l’auteur,

          Une alerte, un iceberg déchire la coque, en 3 heures tout est terminé.
          eh bien non erreur historique, on sait maintenant que ce n’est pas une déchirure dans la coque qui a fait sombrer le navire, mais c’est le choc en éraflant, raclant l’iceberg quelques mètres en dessous de la ligne de flottaison, qui a fait sauter et casser de nombreux rivets puisque les tôles étaient rivetées et tenaient par des milliers de rivets emboutis à chaud, de plus on sait que les tôles auraient pû être seulement enfoncées sans grandes conséquences et n’occasionner que quelques voies d’eau,par le fait d’être cabossées mais maintenant on sait après analyse de ces rivets en acier qu’ils étaient de piètre qualité, encore une fois on a tiré sur la qualité avec les conséquences que l’on sait, c’était déjà la course aux économies d’échelle, toujours le moins disant pour maximiser les profits.( On peut dire sans se tromper que Sparatacus a une responsabilité dans ce drame, là je plaisante .........mais à peine.) 


        • mac 27 janvier 2014 12:07

          Depuis au moins 2006 le système doit couler avec comme premier signe la bulle immobilière américaine.

          Mais nous sommes en 2014 et le système est coriace, comme le Titanic il risque de mettre longtemps avant de s’arrêter.
          Le plus probable commence à être une chute lente mais certaine pour la grande majorité de la population : chômage, baisse des retraites , ponction en douceur mais certaine des économies des petits épargnants...
          Comme pour la grenouille avant de la cuire , il vaut mieux la plonger dans l’eau tiède et la faire chauffer progressivement que de la plonger directement dans l’eau bouillante. Le résultat final est le même mais les peuples restent biens endormis devant leur télé...




          • ObjectifObjectif 27 janvier 2014 12:49

            Et si la monnaie était conçue pour nous faire tous couler ? Pour créer les crises ?

            Quand on découvre que ce sont les banques privées qui créent la monnaie lors des crédits, et qui prélèvent en plus la location de la monnaie sur l’économie, on commence à comprendre le piège.

            Une seul sortie : refuser d’utiliser la monnaie officielle avant d’être sous l’eau.

            La création monétaire, c’est le droit de vote pour choisir les investissements futurs, et c’est aussi voire plus important que de désigner des représentants politiues par tirage au sort.


            • anomail 27 janvier 2014 14:47

              A la base la monnaie n’est qu’un outil, un couche d’abstraction permettant d’échanger des biens et de services très différents.

              Malheureusement cet outil a été corrompu par les financiers, par exemple en attribuant une valeur différente au travail d’un homme en fonction du pays dans lequel in est né.


            • cedricx cedricx 27 janvier 2014 14:51

              A notre époque où l’on pourrait penser que les gens sont plus éduqués, plus humains, le comportement d’une partie des voyageurs lors du naufrage du Costa Concordia, au large des côtes de la Toscane, est encore dans nos mémoires : des passagers qui refusent que les femmes et les enfants embarquent les premiers dans les canots, des hommes qui en retirent manu militari des femmes enceintes pour prendre leurs places etc...etc... Il ne s’agissait pourtant pas d’un naufrage en plein pacifique, les lumières de l’ile de Giglio étaient à quelques encablures à peine. C’était le 13 Janvier 2012...


              • gogoRat gogoRat 27 janvier 2014 19:00

                de l’évocation eschatologique au scatologique, tout est dit dans ce seul extrait ! :

                1.  ... chacun sa merde !

                  Dans quelles catégorie vous situez vous ?
                  ....


                • tobor tobor 27 janvier 2014 20:19

                  En 1898, 14 ans avant le naufrage du Titanic, sorti aux usa un bouquin de Morgan Robertson : « Le naufrage du Titan ». Le Titan, en tous points semblable (plus gros paquebot au monde, données techniques et taille concordantes, même pénurie de canots de sauvetage, décrit également comme « indestructible ») y heurte un iceberg dans les exactes mêmes conditions et situation géographique !
                  .
                  Ce récit est reconnu comme mystérieusement « prémonitoire » alors qu’il pourrait bien s’agir de l’inverse : il peut tout autant avoir été source d’inspiration pour une catastrophe idéale :
                  Le banquier JP Morgan, propriétaire du Titanic a annulé le jour même son embarcation prévue, de même qu’une proche amie à lui. Par-contre, parmi les voyageurs se trouvaient de nombreux opposants à la création de la FED (réserve fédérale), projet en gestation cher à JP Morgan, ami des Rotchild’s. La FED a vu le jour dans l’année qui suivait le naufrage survenu le 24 avril 1912.
                  C’est a se demander si JP Morgan n’aurait pas insidieusement placé tout ses opposants dans son rafiot à aller faire couler à un emplacement stratégique ?!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Le Gaspésien


Voir ses articles







Palmarès