Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Todd et Le Bras expliquent la hausse du FN… et prévoient sa (...)

Todd et Le Bras expliquent la hausse du FN… et prévoient sa disparition !

Après avoir utilisé les cartes pour analyser la carte d’identité de notre pays et dessiner son évolution sur une longue période, puis étudié les caractéristiques de la crise économique que nous traversons, les auteurs lisent dans les cartes l’état des lieux de notre système politique. Rafraîchissant !

Une polarisation Est / Ouest
 
Les auteurs notent un vrai clivage politique régional, avec un grand axe Ouest et une pointe Nord, votant à gauche, quand l’Est vote largement à droite. Pour eux, la France se droitise, avec une UMP qui court après le FN et a libéré un espace central occupé par le PS. Ils notent que si François Hollande a fait à peu près le même score que François Mitterrand en 1981, en revanche, il a nettement amélioré ses scores à l’Ouest, mais a beaucoup perdu à l’Est, où le Front National est le plus fort. Ils rappellent que l’émergence géographique du FN dans les années 1980 ne correspondait pas vraiment au vote communiste des années 1970. Ils soulignent aussi que la chute du vote trotskystes (LO et NPA) entre 2002 et 2012, qui était fort dans le Nord-Ouest, ne correspond pas à la montée de Mélénchon, plus importante dans le Sud-Ouest, et également terre d’élection de François Hollande. Le vote Mélenchon est plutôt un vote de socialistes plus radicaux que d’anciens communistes. Ils montrent également qu’en gagnant l’Est, Sarkozy a laissé une partie de l’Ouest de tradition chrétienne à François Bayrou.
 
De manière passionnante, les auteurs notent qu’alors qu’il y avait une corrélation négative entre pratique religieuse et vote à gauche jusqu’en 1995, il n’y a plus de corrélation depuis 2007. Ils montrent également que les régions du catholicisme zombie ont davantage voté « oui » en 2005, dans la lignée de tous les référendums qui tendaient à réduire le pouvoir de l’Etat jacobin. Il y avait aussi une forte composante sociologique puisque 79% des ouvriers ont voté « non » en 2005, comme 67% des employés et 53% des professions intermédiaires alors que les cadres et les personnes âgées votaient « oui ». La crise fait que les régions de famille complexe tendent à voter de plus en plus à gauche. Pour les auteurs, l’Ouest a aussi un rapport plus optimiste à l’avenir car les dernières décennies ont vu un progrès continu, de moindres conséquences de la crise et que la situation des grands-parents étaient nettement moins bonne. C’est moins le cas dans l’Est, poussant à une vision plus pessimiste. Ils notent que la gauche domine dans les villes moyennes et grandes, quand la ruralité vote à droite.
 
Le vote FN est un vote essentiellement social

Le Front National est très fort dans le Nord-Est et sur le pourtour méditerranéen. Les auteurs notent une très forte correspondance entre le vote FN en 1984 et le niveau d’insécurité et le pourcentage d’immigrés d’origine magrhébine. Ils notent que le vote FN correspond au mode d’habitat groupé. Pour eux, les Trente Glorieuses, le passage du commerce de proximité à la grande surface et la motorisation ont vidé de son contenu la vie collective de ces zones d’habitat, un phénomène angoissant qui aurait poussé au vote FN. Alors que les zones d’habitat isolées ont bénéficié d’un surplus de socialibilité. Nicolas Sarkozy a récupéré le vote urbain en 2007, le FN devenant un parti des laissés pour compte et devient de plus en plus porteur d’un message social. Du coup, la carte de comparaison entre les résultats de 2002 et 2012 montre un certain rééquilibrage, avec un progrès des scores à l’Ouest, même si les bastions restent à l’Est.

Pour eux, « le FN est devenu, économiquement et territorialement, le parti des dominés, de ces faibles qui ont été éloignés, par l’éducation autant que par le métier, des centres urbains de pouvoir et de privilèges, et relégués dans les zones périurbaines et rurales  ». Du coup, la corrélation forte qui existait entre le pourcentage d’immigrés d’origine maghrébine et le vote FN jusqu’en 2004, est presque nulle aujourd’hui. Au final, ils pensent que la carte électorale du FN pourrait finir par recouvrer celle du PCF vers 2020, du fait d’un « vide religieux ancien ». Mais ils concluent que du fait des contradictions entre les aspirations profondes des classes populaires et « le fond culturel d’extrême-droite du FN  », le parti de la famille Le Pen « pourrait donc connaître une chute plus rapide que celle du PCF  ».
 
Motifs d’espoir
 
En conclusion, les auteurs délivrent un message d’optimisme : la démographie et l’accès à l’éducation indiquent que le gros de la population va bien, d’autant plus que nous avons mieux résistés à l’accroissement des inégalités matérielles que d’autres grandes nations développées. En revanche, il est nécessaire de relancer notre secteur industriel. Ils notent (avec regret ?) que la population « conteste la globalisation, mais la rébellion idéologique n’y débouche sur aucune révolte sérieuse », oubliant en partie le rôle des deux grands partis qui n’offrent pas aux Français un choix sur cette question. Ils notent avec gourmandise que si la gauche n’applique pas l’idéal d’égalité, la droite française est beaucoup plus attachée à l’Etat-Providence que les conservateurs anglais et les républicains étasuniens, au point qu’ils passeraient pour des partis de centre-gauche là-bas. Il faut noter cependant que les derniers mois contredisent un peu ce propos avec le virage néolibéral du principal mouvement de droite. Pour eux « sur le plan idéologique, le PS est travaillé, à son insu, par une composante inégalitaire, et l’UMP minée par un égalitarisme rampant  ».
 
Pour eux, « le cœur libéral et égalitaire, qui fit la Révolution, est affaibli. Sa périphérie, autrefois fidèle à l’idéal de hiérarchie et souvent de tradition catholique, est désormais dominante  ». Un shéma qui semble idéal pour des ordo-souverainistes progressistes.
 
Source : « Le mystère français  », Hervé le Bras et Emmanuel Todd, Seuil
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Le taulier Le taulier 19 novembre 2013 11:28

    "En conclusion, les auteurs délivrent un message d’optimisme : la démographie et l’accès à l’éducation indiquent que le gros de la population va bien,"

    On peut voir cela comme ca. Moi je dirais que la France est le pays d’Europe qui concentre le plus de populations extra-européennes aux taux de fécondité très élevés. Rien à voir avec l’optimisme.


    • ddacoudre ddacoudre 19 novembre 2013 17:41

      @ bonjour actias

      de temps à autre tu lâches de superbe sottises.
      La France n’est pas le monde et la mondialisation à toujours eu lieu, seulement à des vitesses différentes et pour des motivations identiques rechercher une terre nourricière et éventuellement s’approprier celle des autres. l’échange commercial de ces 50 dernières années a apaisé un peu les conflits, mais le combat c’est seulement déplacé et dépasse les états tout comme les citoyens qui sans le savoir suivent les résultats de rationalisation mécanique (les calculateurs). Ces machines utilisent les occurrences qu’ont offerte les découvertes scientifiques particulièrement dans le cadre des probabilités économiques. la théories du chaos ou la lecture des turbulences des fluides y ont apporté leur concours.
      et notre petit cerveau voudrait fermer tout cela.

      j’écrivais ceci en 1999, je t’offre de te caser la tête :

      "Aujourd’hui nous le faisons toujours de même dans notre organisation économique, ceci dans le but d’acquérir, de conserver ou de fabriquer la rareté, quelle soit matérielle ou socioculturelle dans l’évolution de notre espèce, comme si la rareté était le seul corollaire de diversité, d’occurrence, de multitudes d’essais, au nom de la « sélection naturelle », et qui est source, autant de progrès que de conflits.

      C’est pourquoi il est utile de se servir des découvertes de la science, biologie, neurologie ou de la physique, telle « La Théorie du chaos » qui met en évidence un ordre sous-jacent que nous ne pouvons pas observer de visu, et que la science à mis à la disposition de notre réflexion, qui nous permet d’agir sur nos constructions psychiques culturalisées. Et l’économie est une partie intégrante d’une construction psychique culturelle sous-tendue par l’inconscient qui peut être trompé, particulièrement par un plan comptable.

      Un ordre sous-jacent dont nous sommes parties intégrantes, que nous l’ignorions où que nous en acceptions l’hypothèse. Or, les régularités que met en évidence la théorie du chaos, ne sont pas celles que nous observons de visu quand nous regardons notre monde. Pourtant quand nous établissons notre ordre humain qui s’est calqué sur ce que l’humain a pensé comprendre de son monde, sans le savoir nous concourons, sous l’aspect d’un « ordre », au « désordre » le (chaos) dans l’ordre sous-jacent, don

      1 Note de l’auteur. Imaginons que l’ordre sous-jacent nous l’appelions O, la perception de l’ordre de l’ensemble de l’univers englobant l’espèce humaine, le chaos, sera C, l’activité qui établie son ordre Humain, sera oH. Ainsi, si j’observe l’univers, soit l’ensemble à un moment N, soit le lundi, je peux écrire que C = O (oH (N)) ; C, égale O facteur oH facteur de N. Si Le mardi nous avons changé nos comportements, C égal à celui du lundi n’existe plus, il a pris la valeur de l’ordre du mardi, car un de ces éléments à été modifié, en espèces oH qui est devenu différent de lundi, parce que N, qui est le temps c’est écoulé. Ainsi le mardi, j’écrirai C = O (oH’(N’) ), donc ma formule sera différente du lundi, et de la sorte C (le chaos), produit du mardi, sera différent de celui du lundi. De cette manière C sera devenu C’, etc. à l’infini, et il ne sera jamais possible de retrouver l’égalité C =O (oH (N)).



      Crois-tu sincèrement que tu vas éviter cette globalisation
      bonne fin de journée. cordialement.



    • La mouche du coche La mouche du coche 19 novembre 2013 18:27

      Ces études de ces 2 hommes sur le FN sont complètement bidons. Ils n’ont pas le bon critère d’analyse et ne servent qu’à faire du vent médiatique. On sait maintenant que le succès d’un parti est corrélé à son temps de passage à la télé. Le reste est du bla-bla. L’essentiel est ailleurs. smiley


    • Mycroft 20 novembre 2013 11:07

      Comme si la France des petit villages à clocher était la même que la France du Concorde et du TGV.

      Vous ne comprenez pas que la France du Concorde est du TGV, c’est la France que vous qualifiez de « Bobo », la France qui bosse dans la recherche de pointe, la France de Paris, la France qui réfléchit scientifiquement, qui ne perd pas son temps à se préoccuper des traditions, la France qui se contrefout des clocher.

      Cessez donc, puisque vous refusez de nous suivre, de vous approprier nos succès. Vous n’êtes pas nous.

       Degaule était l’un des politicien les plus intègre de la 5ème république, mais ça n’en fait pas un visionnaire. C’est juste qu’à faire confiance à des ambitieux, à des mecs qui veulent agir pour leur petite personne en priorité, on se tire inévitablement une balle dans le pied. Le multiculturalisme n’a rien a voir là dedans. C’est bien le traditionalisme et les scorie qui y sont liés (héritage et droit du sang en tête, ainsi que l’importance des cultures classiques dont proviennent 80% de nos politiciens véreux) qui est à l’origine de nos ennuis.


    • appoline appoline 24 novembre 2013 12:48

      Actias,


      Pour les 80%, suivez donc l’activité de David Rockefeller, il faut vous dépêcher au regard de l’âge de la momie, le soucis est que les successeurs, qui ont la dent longue et ont certainement préparé un cocktail détonant pour résoudre le problème. 

      Quant aux garennes cités ci-dessus qui tentent de justifier le salaire qui leur est versé en fin de mois, leur déductions hasardeuses, à voir même pire, ils ont dû les jouer au 4. 21, faute de ne pouvoir fournir des arguments sensés. 

    • unandeja 19 novembre 2013 11:33

      Tant que le FN sera le seul parti ayant un poids électoral important qui propose une vision nationale s’opposant à l’internationnalisme de la plupart des autres partis alors le FN aura de l’avenir.

      Tant que l’UE sera debout, le FN aura de l’avenir....ou un autre parti proposant une vision nationale et protectrice.

      Je m’étonne que Todd et Le Bras prévoient une disparition rapide du FN.

      Les inégalités s’accroissent et nos industries partent à l’étranger....pour qui, tant que ce phénomène perdure, pourraient voter les insatisfaits et les nationalistes ?


      • Le taulier Le taulier 19 novembre 2013 13:32

        Les deux compères confondent leurs désirs avec la réalité.


      • Fergus Fergus 19 novembre 2013 16:22

        Bonjour, Unandeja.

        Le vote FN est rassurant pour les « laissés pour compte » décrits par Todd car il donne l’illusion aux classes populaires d’une solution possible pour sortir de l’alternance libérale UMP-PS.

        Mais ce vote reste largement un leurre car sans fondamentaux économiques sérieux et largement basé sur une idéologie de boucs émissaires destinée à masquer l’absence réelle de vision pour faire face à la doxa libérale dominante.


      • Nums Nums 19 novembre 2013 18:47

        Tant que l’UE sera debout, le FN aura de l’avenir...


        Oui, et c’est d’autant plus vrai que le FN n’a pas pour projet de sortir de l’UE.

      • anisse 21 novembre 2013 13:52

        @ Nums
         
        C’est faux ! MLP propose la sortie de l’UE aprés consultation du peuple par référendum et sortie concertée avec d’autres pays de l’UE.............NE PAS DIRE TOUT ET N’IMPORTE QUOI. 


      • appoline appoline 24 novembre 2013 12:54

        C’est justement cela dont certains politiques ont peur, je vous rappelle qu’une majorité de français et cela est valable pour les autres pays, ne veut pas de cette europe et de cette monnaie unique. Les français avaient pourtant dit non, il y a peu. Quant Masstrick a été voté, peu de franças touchaient du doigt ce que cela allait entraîner, il faut dire que les explications qu’on leur a donné n’étaient pas à la portée du quidam lambda et puis, vu le peu de votants, prendre une telle décision était une grosse erreur. Ils en ont fait qu’à leur tête, une fois de plus, maintenant il va falloir tout remettre à plat


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2013 21:02

        anisse,
        Je viens de regarder le long débat de Marine le Pen sur BFMTV, la ligne a de nouveau changé !

        Plus un mot sur la sortie de l’ UE. On critique fortement, mais c’est tout.

        Sur l’euro, elle est pour « une sortie concertée ».

        Donc pas de sortie unilatérale de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, et pas un mot sur l’article 50 qui permet de sortir de l’ UE. Elle vous en fera avaler des couleuvres...

        Quand on se gargarise de « souveraineté », on sort tout seul, ou alors ce n’est pas la peine de parler de De Gaulle...

        Mes condoléances...


      • Rounga Roungalashinga 19 novembre 2013 11:42

        Le FN disparaîtra sûrement en même temps que la vague du « hollandisme révolutionnaire » que Todd avait prophétisé.


        • epicure 19 novembre 2013 16:32

          todd est un humain, ça lui arrive de se planter, surtout sur un être aussi mou que hollande.
          Je pense que c’était plus un espoir de voir hollande changer de positionnement pour aller vers une meilleure politique.

          Par contre sur le résultat final, la disparition du FN, je ne saurais me prononcer, mais sur les causes qu’ils énoncent ils ont raison, il y a une distorsion de plus en plus grande entre le fond culturel du FN donné par sa fondation, avec les discours actuels de marine lepen aux français.
          Ce qui signifie que le FN se construit sur l’association de courants de pensées divergents.
          En fait tant que le FN est dans l’opposition, cela ne pose pas trop de problème, mais quand il sera au pouvoir local ou national, il lui faudra trancher.
          Avec les municipales et peut être de mairies gagnées ont va voir quel est le vrai positionnement du parti, quelle tendance va s’affirmer.
          Donc c’est là que le clash pourrait avoir lieu.

          D’un autre côté le PCF de 1920 à 1980 a rassemblé des courants très divers, mais au moins ils avaient des références culturelles communes, ce qui n’est pas el cas du FN.


        • Onecinikiou 19 novembre 2013 17:08

          Hilarant en effet, sa « prospective » sur le hollandisme prétendument révolutionnaire. 

          Todd est définitivement disqualifié, le tragique étant qu’il ne le sait pas encore. 

          Son truisme haineux anti-front, en bon marxiste de formation qu’il est et sera toujours, incapable de réformer son cadre de pensée issu de ses années universitaires ; sa vulgate pseudo-souverainiste en réalité parfaitement compatible avec l’immigrationnisme le plus destructeur, éradicateur des différences culturelles, déconstructeur des peuples, de leur cohérence interne, pourtant seuls à même de s’opposer avec crédibilité aux offensives tout azimut des ploutocrates mondialistes ; sa soumission tangible aux discours de l’idéologie dominante sur l’antiracisme, qui est pourtant le vecteur de propagation numéro un visant à réfréner toute tentative de résistance au rouleau compresseur cosmopolite et de domination globale de ladite ploutocratie ; tout cela concours à le disqualifier plus encore. 

          Petite leçon de marxisme authentique à nos adolescents prépubères : le discours de l’idéologie dominante sert toujours les intérêts de la classe dominante. 

          Ainsi donc et inéluctablement : vous êtes antiraciste (au sens idéologique du terme ), alors vous êtes nécessairement un idiot utile au service de ceux-là même que vous prétendez combattre. Cqfd.

        • Onecinikiou 19 novembre 2013 17:23

          @ Epicure,


          Le drame qui se joue est que le Front national a un programme qui, s’il veut être efficient et donc crédible, doit obligatoirement se mettre en pratique à l’échelon national et gouvernemental. Tant sur les questions de l’Union européenne et de l’euro - fondamentales - donc de la souveraineté, du libre-échange et du protectionnisme qui leur sont induit ; sur les questions de politique étrangère, fondamentale là encore, où Chauprade explique bien en quoi, tout à fait malicieusement pour qui connait l’histoire, les dirigeants du Front sont les plus dignes héritiers de l’authentique posture gaulliste.


          Le Front dispose en effet d’un programme cohérent, clairement et radicalement en rupture avec ceux qui ont été proposés - et mis en application - depuis exactement trois décennies, et le tournant de la rigueur socialo-mitterrandien, en réalité ralliement en rase campagne de la souveraineté française aux désidératas de l’oligarchie euro-libérale, atlantiste et sioniste (quel médiocre le contesterait ?).

          Ainsi donc il est illusoire de penser que des expériences locales ou régionales seraient en mesure de mettre en évidence, ou non, la pertinence de ses analyses et éléments programmatiques. 

          Je suspecte évidemment ses opposants - dont vous êtes - de le savoir pertinement, et par conséquent de souhaiter secrètement qu’il obtienne un certains nombre de municipalités dans l’optique de chercher à le disqualifier. Et qui est indigne et dérisoire vu la situation actuelle de la France, à tout point de vue catastrophique.

        • DanielD2 DanielD2 19 novembre 2013 17:59

          « todd est un humain, ça lui arrive de se planter »

          N’importe qui qui s’intéresse un peu à la politique savait ce qui allait se passer. Et Todd aussi d’ailleurs. Il est sciemment passé à la TV en tenant des discours délirants pour appeler à voter Hollande, ça le disqualifie bien évidement.


        • Onecinikiou 19 novembre 2013 18:22

          Deux deux choses l’une : soit il ne le savait pas et alors il démontre son incompétente notoire et le fait qu’il ne peut donc plus se prévaloir d’aucun travaux intellectuels pour justifier de son omniprésence médiatique ; soit il le savait pertinemment et alors c’est un imposteur doublé d’un fieffé menteur, qui plus est en période électorale où le rôle d’un clerc serait justement d’éclairer honnêtement l’opinion.

          Dans les deux cas il est effectivement disqualifié, à juste raison. Et s’il continue son travail de sape sur les médias dominants, c’est que c’est en fait un agent de l’oligarchie sous couverture faussement subversive.

          La comparaison avec cet autre imposteur qu’est Mélenchon est d’ailleurs elle aussi tout à fait justifiée, dans l’idée que lui aussi a cautionné cette véritable saloperie qui consista à faire croire au peuple que le socialiste de « gauche » Hollande serait une alternative souhaitable et sinon nécessaire à l’umpiste de « droite » Sarkozy. Soit que serait opérant le faux clivage gauche-droite UMP/PS. 

          Chacun se rend bien compte rétrospectivement de l’imposture éhontée d’un tel positionnement, qui ne peut être le fait, là encore, que d’un agent du Système sous fausse bannière. 

          Tous dans la rue derrière l’imposteur Mélenchon le 1 décembre, pour dénoncer la politique d’un gouvernement qu’il a contribué à mettre en place. Salopard !

        • epicure 19 novembre 2013 20:30

          bah c’est bien continuer de rabâcher les mêmes sottises.
          Combien de personnes ont déjà fait des prédictions qui ne se sont pas réalisées.......

          Comme je disais Todd c’est bien trompé sur hollande, mais cela n’enlève rien à la qualité de ses analyses globales. Il avait prévu la chute de l’URSS et les révolutions de jasmin, ce qui est plus sérieux comme référence, et ceci avec ses modèles socio-culturels..

          De toute façon oui hollande c’était mieux que sarkosy qui nous avait montré le pire en politique : refus du résultat du référendum européen
          préparation de traités accentuant le pouvoir de l’oligarchie
          soumission bassement atlantique
          politique économique favorisant les riches
          amitiés avec l’UOIF et participation au congrès sexiste d’extrême droite musulmane au bourget
          léchage de babouche des princes saoudiens
          amitiés viriles avec des dictateurs
          etc...

          la liste est trop longue.
          Et il aurait fallu le réélire pour le remercier de tout ça.
          Pour des nationalistes qui s’opposent aux islamistes c’est fort comique de faire élire celui qui a tout trahis de leur positions politiques majeures.

          Hollande ... ben quoi le gros mou qui n’a pas ait grand chose en tant que secrétaire du PS, ne pouvait pas faire pire. ON pouvait avoir l’espoir que sur certains points il s’oriente différemment de sarkose Ier. Bon il n’est allé lécher ni les pieds du pape , ni les babouches des saoudiens en clamant que nos cultures étaient sœurs ( heureusement qu’il ne boit pas d’alcool pour dire de telles conneries sarko ).
          Avec sarko c’était 100% de politique néfaste assurée.
          Avec hollande il y avait , en étant généreux 50% de chance qu’il change d’orientation sur certaines grandes lignes économique ou européenne.
          Manque de bot, le hollande il a renié tout ce qu’il avait dit, et se retrouve à faire l’inverse de la politique pour laquelle il a été élu.
          On savait qu’il ne fallait pas attendre de hollande, le moins pire c’est mieux que le pire, mais bon là il a dépassé les bornes.

          Du coup à l’assemblée on a les députés du PCF qui votent contre le budget d’un gouvernement qui se dit de gauche, mais qui mène une ligne politique majoritairement à droite. Et on a des députés socialistes qui votent pour ce à quoi ils s’étaient opposés dans l’opposition.


        • Onecinikiou 20 novembre 2013 00:18

          Il faut avoir du courage il faut bien l’admettre pour soutenir, parmi vos manques de discernement, que Sarkozy fut pire que Hollande sur la question du suivisme aveugle en politique étrangère. 

          Hollande ne suit pas comme Sarkozy en effet, Hollande et son ministre Fabius sont au contraire à la manœuvre et en pointe dans l’optique de servir les intérêts des fanatiques néo-conservateurs pro-sionistes, quand les américains renâclent eux. C’est une évidence qui, si elle vous échappe, démontre votre endoctrinement profond et votre sectarisme, et que le réel n’a plus de prise sur des individus dans votre genre, manifestement en état de sidération avancé faisant suite à votre cocufiage en bonne et due forme.

          Outre évidemment l’affaire syrienne ô combien symptomatique et qui corrobore totalement ce qui vient dit, il convient de décrypter le sionisme inconditionnel de l’actuel chef d’Etat français et de celui de l’ensemble de son gouvernement et majorité :

          http://www.lepoint.fr/monde/pourquoi-hollande-defend-corps-et-ame-israel-18-11-2013-1758330_24.php

          Récapitulons : à la faveur du changement de gouvernement iranien, plus souple et prêt à transiger, et de la réélection d’Obama qui confère une nouvelle légitimité à son administration, appuyés par la diplomatie russe et celle des BRIC en général, nous étions il y a quelques jours proches d’un accord entre les différentes parties concernant le projet nucléaire iranien, civil comme militaire. Seul un pays, une nation de la région, une théocratie militaire plus exactement, refusait encore obstinément tout accord. Israël, bien sûr.



          Comme la stratégie politique de l’ « Etat Juif » a été de tout temps de se servir d’un faire valoir - d’un faux nez, principalement jusqu’alors les Etats-Unis - pour entériner aux yeux du monde ses décisions et stratégies, afin de ne jamais passer pour la cause ultime du blocage et risquer de dévoiler par la même sa vision du monde fondée sur une double éthique, un double discours, une double morale, par définition déshumanisante, dominatrice, raciste et suprémaciste, et qui entraine son irrespect constant de la légalité et droit internationaux, elle a trouvé en l’appui inflexible et inconditionnel de l’Etat français et malheureusement de la France, par la voix de ses gouvernants serviles, qui lui sont autant de pantins totalement dévoué, le faux nez qu’il lui fallait, suffisamment docile pour être le porte-voix de sa propre stratégie politique, et servir ce qu’Israël croit être ses intérêts nationaux. 


          Au point de faire dire à Mc Cain, faucon néoconservateur parmi les faucons, fer de lance de la défense elle aussi inconditionnelle des intérêts de l’Etat d’Israël cette fois aux Etats-Unis, de tweeter « vive la France » ! Tout un programme. 


          Avez-vous seulement souvenir cher Epicure d’un semblable précédent concernant Sarkozy, dont croyez-moi, je ne suis pourtant pas un partisan ?

          L’aveu, lui, est cruel pour les patriotes français authentiquement attachés à la défense des prérogatives de souveraineté de la France, à son indépendance nationale et stratégique, à son autonomie de décision, sans lesquels il ne peut y avoir de respect de la démocratie, qui n’est que l’expression de la volonté du peuple, et non le ralliement à des intérêts et puissances privés et/ou étrangères.

          Il faut pouvoir le dire, même si cela nous attriste : démonstration est désormais faites, après la Syrie hier, après aujourd’hui l’Iran, que le gouvernement français actuel, et en particulier son chef de l’Etat Hollande et son chef de la diplomatie Fabius, sont les plus inconditionnellement soumis, alignés et aux ordres des intérêts juifs et sionistes, en même temps qu’ils sont, et c’est inévitable, traître à ceux bien compris de la France, c’est à dire du pays qu’ils sont en charge théoriquement de défendre.

          Pour faire une comparaison fâcheuse, rappelons de Gaulle :

          http://www.youtube.com/watch?v=toKG_MFh7IU

          …ou même Chirac, qui lui rappelons-le, pourtant président classé à droite de l’échiquier politique selon les critères de la bien-pensance, avait eu le courage de refuser la guerre en Irak et de s’opposer par la même aux velléités des américano-sionistes !

          http://www.youtube.com/watch?v=wbcei2JpFbQ

          C’est pitié que la France - ou plutôt ceux des usurpateurs qui la gouvernent - en soient arrivés là.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 novembre 2013 08:11

          onecinekiou,

          Dommage que vous ne compreniez pas que le FN est là pour déconsidérer les vrais patriotes, par ses dérapages racistes et antisémites, afin de protéger l’ Union européenne, et l’euro...

          «  Les dérapages semestriels de Mme Le Pen »

          Le rejet de l’ Europe est tel que le FN n’en n’est plus à des dérapages semestriels, mais quasi quotidiens, tout est prétexte à des déclarations incongrues qui salissent la souveraineté et la sortie de l’ UE.

          Mais à trop en faire, cela se retourne contre le FN, il perdu 9 points en Novembre...


        • Mycroft 20 novembre 2013 11:19

          @Epicure

          L’absence de cohérence montant au FN n’est pas vraiment un gage de sa disparition. Vous voyez une cohérence dans l’UMP ou le PS. Entre la droite forte et NKM, il y a une cohérence ? Entre Montebourg et Valls, il y a une cohérence ?

          L’incohérence et ce qui rend nos partis incompétents une fois au pouvoir. Ça ne suffit hélas pas à causer leur mort. Les Français sont trop con pour ça.


        • Onecinikiou 20 novembre 2013 13:12

          Fifi brind d’acier,


          Ce que vous qualifiez de « dérapages » n’en sont pas. Il n’y a rien là qui puisse choquer la conscience publique saine de corps et d’esprit, et il serait très facile de démonter en réalité les manipulations médiatiques et gesticulations faussement effarouchées des agents de l’oligarchie qui se servent de déclarations ou d’événements anodins afin d’opérer la diabolisation qu’il convient (et qui a si bien fonctionné, pourquoi changeraient-ils ?) et servir les intérêts de leurs mandants. 

          Le simple fait de reprendre à votre compte l’exact vocabulaire et arguments de vos ennemis supposés, démontre l’étendue de votre aliénation. 

          A contrario de vous autres terrorisés, je n’ai - et beaucoup avec moi - n’ont (plus) vocation à se soumettre à la dictature du politiquement correct, aux représentations et catégorisations dominantes, qui sont autant d’instrument dans les mains de l’idéologie dominante, soit de la caste qui domine outrageusement en France, et sur la France.

          Ne vous méprenez pas, c’est vous que j’interpelle non l’inverse : quand allez-vous cesser de vous soumettre, de vivre en bon soumis que vous êtes, et qui vous réduis au rôle d’auxiliaire de la pensée unique toute puissante ? Vous êtes des jouets entre ses mains. Vous êtes des pantins qui vous baladez au bout d’un fil, et dont vos vrais adversaires (me semble-t-il) jouissent de l’observer.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 2013 10:20

          oncenékiou,

          Les dérapages volontaires racistes et xénophobes choquent 80% des Français.
          A tel point qu’ a en faire trop, le FN vient de baisser de 9 points dans les sondages en Novembre.


        • kéké02360 24 novembre 2013 18:47

          fifi

          à en faire trop tu risques de faire baisser ton gourou de 9 points !!!!

          Tu vois ce que çà veut dire - 9 points pour Asselineau !!!!! smiley  smiley  smiley

           

          PS L’ennemi pour sortir de l’Europe c’est l’ UMP-PS  smiley


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2013 21:04

          Non, ce sont tous les européistes, dont le FN


        • Onecinikiou 24 novembre 2013 21:59

          Le FN est maintenant européiste ?? On croit rêver. Trouvez-moi une seule apologie de la confédération européenne actuelle dans les déclarations des dirigeants du Front ces trente dernières années !

          Plus c’est gros plus ça passe, c’est votre mode d’action n’est-ce pas ?

          Tenez, voilà l’intervention historique et solennelle d’un « grand européiste » jetée à la face du parlement européen tout entier, de l’ancien agent euro-mondialiste et accessoirement président français, et d’un Cohn-Bendit hilare, dont je ne doute pas que vous qualifierez de « dérapage » si on rappelle son passé de pédophile assumé :


          Un Cohn-Bendit ultra-libéral, et fanatiquement européiste lui, dont l’imposteur Mélenchon n’avait pourtant pas hésité à tendre la main dans l’optique d’une future alliance...


          Continuez à tirer sur le Front, je continuerai à vous démystifiez. Et à démontrer pour qui vous bossez, in fine.

        • maQiavel machiavel1983 19 novembre 2013 11:58

          Merci pour cet article !

          R /Je suis d’ accord avec ce constat. Beaucoup de ceux qui votent FN ne sont pas en relation avec les populations d’ origine extra-européenne. Cela dit ils vont trop vite , je trouve , cela ne veut pas dire que ces populations ne votent pas FN par angoisse identitaire.
          Les médias entretiennent un climat de stress et de crainte , cela explique que des populations qui ne sont pas confronté à l’ insécurité votent tout de même FN ...
          Concernant la chute du FN  , je n’ y crois absolument pas mais si cela arrivait une aube dorée française bien plus radicale et racialiste que le FN émergera ...


          • epicure 19 novembre 2013 17:11

            Le FN regroupe deux tendances nationalistes : identitaires ( le FN ancien) et assimilationnistes ( le FN nouveau).
            Ce qui les unit c’est le refus des immigrés « à problème », mais les seconds sont plus tolérants vis à vis des immigrés qui rentrent dans le rang, qui se plient au mode de vie et de vivre ensemble français.
            Les musulmans prosélytes insupportent au plus haut point les deux courants, mais le second acceptera mohamed , s’il ne se considère pas du pays d’origine avant tout , s’il mange du jambon, a un comportement sécularisé, qu’il n’est pas délinquant etc...., bref s’il devient un français comme les autres. Alors que pour l’identitaire un bon arabe c’est un arabe chez les arabes.
            C’est pour ça qu’on peut voir maintenant au FN des noirs et des arabes, ce qui était plus difficilement imaginable aux débuts du FN fondé par des identitaires. Pour l’assimilationisme ce n’est pas l’apparence ethnique qui compte, mais les comportements culturels.

            Le courant identitaire est très minoritaire en France, le FN avant la crise des années 80 faisait 1-2 % maximum. Donc un aube doré à la française a peu de chance d’apparaitre, car ce n’est pas dans la culture française. La culture française est trop égalitaire et sécularisée pour permettre la montée d’une parti de ce type pouvant remplacer le FN.

            Une fois j’avais lu une opposition entre un FN assimilationnistes et un identitaire du BI raciste, c’était intéressant, car les clivages entre les deux courants étaient très marqués.

            Le plus crédible dans le contexte français c’est surement un parti certes autoritaire mais avec un fond universaliste, qui peut parler à un grand nombre de français, qui couperait les liens avec l’extrême droite identitaire et religieuse. Un mélange du PCF révolutionnaire de l’après guerre ( mais de référence nationale ) et de la tendance assimilationniste du FN, rejetant tout lien avec le FN historique ( racistes, ultra cathos etc.... ).

            En se séparant de l’extrême droite ce parti pourrait agglomérer divers courants politiques autour de lui par alliances. au lieu de servir de repoussoir par rapport à Moscou ou l’extrême droite..

            Par contre au niveau européen, il serait un peu isolé, le cul entre deux chaises.


          • maQiavel machiavel1983 19 novembre 2013 18:04

            -un aube doré à la française a peu de chance d’apparaitre, car ce n’est pas dans la culture française. La culture française est trop égalitaire et sécularisée pour permettre la montée d’une parti de ce type pouvant remplacer le FN.

            R / Une aube dorée française n’aurait pas la même dimension que le FN mais un cocktail explosif peut la faire émerger : augmentation massif des flux migratoire + aggravation de la crise + travail médiatico-politique méticuleux visant à mettre le thème du racisme au centre de la vie politique (et pour faire diversion sur la crise aggravée).


          • claude-michel claude-michel 19 novembre 2013 13:14

            C’est fou le nombre d’imbéciles qui tentent de casser le FN avant 2017...Tood et Le Bras sont de ceux là.. !

            Seul le résultat des urnes nous diras la vérité.. !


            • LE CHAT LE CHAT 19 novembre 2013 13:15

              tant que l’UMP et le PS seront aussi nuls , le FN ne risque pas de baisser !
              ce n’est ni Asselineau , ni Melenchon ,ni debout la république qui les feront venir aux urnes


              • Fergus Fergus 19 novembre 2013 16:30

                Bonjour, Le Chat.

                Entre « ne pas baisser » et prendre le pouvoir, il risque de s’écouler beaucoup d’eau dans les fleuves de France. Sans doute faut-il s’attendre à voir ce parti prendre quelques mairies de petite ou moyenne importance en mars (8 ? 10 ? 12 ?) et réussir un excellent score en juin lors d’Européennes qui ne mangent pas de pain aux yeux de nos compatriotes. Mais en 2017, rebelote pour un nouveau gouvernement UMP ou PS, avec une forte probabilité pour le premier nommé, eu égard à la situation actuelle.


              • Attilax Attilax 25 novembre 2013 01:35

                C’est surtout l’abstention qui devrait cartonner. Et l’abstention elle va se faire principalement au PS et à l’UMP. Le FN ne va pas grandir, ce sont les autres qui vont rapetisser.
                Si Dugland 1er avait deux sous d’intelligence, il ferait reconnaître le vote blanc pour éviter le pire, mais je crois hélas qu’on est à l’abri d’un tel éclair de lucidité.


              • medialter medialter 19 novembre 2013 14:25

                « Todd et Le Bras expliquent la hausse du FN .... et prévoient sa disparition »

                Arffff MDR  smiley

                Comment Todd peut-il encore expliquer ou prévoir quoi que ce soit, lui qui expliquait et prévoyait le hollandisme révolutionnaire ???

                Comment d’ailleurs peut-on encore écrire un article sur ce guignol ?


                • Laurenzola Laurenzola 19 novembre 2013 14:50

                  Tood avait raison, le hollandisme révolutionnaire devient une réalité, tout un peuple se révolte... contre son président !


                • pergolese 20 novembre 2013 09:43

                  Les gens ont la mémoire courte...Peu importe que les « sociologues », « philosophes » et « économistes » se trompent tout le temps dans ces conditions.

                  Mais c’est moins vrai avec Internet...Il est devenu a posteriori possible de revenir sur des déclarations passées et les confronter avec le réel. A votre place je n’hésiterait pas à le faire.


                • Yohan Yohan 24 novembre 2013 12:51

                  Todd a sûrement une Rollex, ça lui donne droit de pérorer


                • appoline appoline 24 novembre 2013 13:00

                  Cela est toujours douloureux de se faire avoir, mais là, ce n’est pas faute d’avoir été prévenu avec Hollande, donc à eux d’analyser leur erreur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès