Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Touche pas à la CGT !

Touche pas à la CGT !

Les organisations syndicales sont diverses mais toutes celles qui sont issues de la CGT, qu'il s'agisse de la CGT actuelle, de FO, de la FSU ou de SUD sont "régis" par la charte d'Amiens qui précise :

« La CGT groupe, en dehors de toute école politique, tous les travailleurs conscients de la lutte à mener pour la disparition du salariat et du patronat ».

Le Congrès considère que cette déclaration est une reconnaissance de la lutte de classe, qui oppose sur le terrain économique les travailleurs en révolte contre toutes les formes d'exploitation et d'oppression, tant matérielles que morales, mises en œuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière."

Cette charte d'Amiens qui a formé le socle du syndicalisme ouvrier est l'anti thèse de l'extrême droite...

La direction nationale de la CGT a décidé d'empêcher toute instrumentalisation et toute infiltration de la CGT par le Front National.

La CGT est dans son droit en rappelant l'identité de la centrale et l'incompatibilité entre l'adhésion à des thèses xénophobes et l'appartenance à la CGT.

Les statuts de la centrale et notamment son préambule sont clairs et sans ambiguïté :

La CGT :

« agit pour une société démocratique, libérée de l’exploitation capitaliste et des autres formes d’exploitation et de domination, contre les discriminations de toutes sortes, le racisme, la xénophobie et toutes les exclusions.

Elle agit pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, les libertés et les droits syndicaux, le plein exercice de la citoyenneté, la défense de l’environnement, pour la paix et le désarmement, pour les droits de l’homme et le rapprochement des peuples. »

L'ancien militant d'extrême gauche , passé avec armes et bagages dans le camp de l'extrême droite peut toujours porter l'affaire de son exclusion sur le terrain judiciaire, l'organisation syndicale est dans son droit quand elle défend ses références, ses principes et ses statuts.

Je souscris totalement aux écrits de Bernard Thibault :

la CGT est ouverte à tous les salariés quels que soient (…) leur nationalité, leurs opinions politiques, philosophiques et religieuses” ….la liberté de candidature aux élections politiques est elle aussi reconnue dés lors qu’elle s’exerce en respectant l’indépendance de l’organisation et que nul ne se réclame de son appartenance à la CGT pour des fins autres que l’action du syndicat”

il n’est cependant pas envisageable qu’au nom de la liberté d’opinion dans la CGT, la CGT puisse être représentée, à quelque niveau que ce soit, par des militants revendiquant par ailleurs publiquement leur adhésion au concept de ‘préférence nationale’ qui est le socle du FN. Ceci pour une raison simple mais oh combien essentielle : cela est contraire aux principes et aux valeurs fondamentales de la CGT inscrits dans ses statuts.”

Certains , à l'instar de Riposte « laïque » établissent un parallélisme entre les mesures bureaucratiques prises dans les années 50 et 60 par la CGT contre les militants trotskistes et la décision appliquée aujourd'hui par la centrale ouvrière contre les militants FN !

Ils se trompent et le savent pertinemment....

Avant hier la CGT était fortement bureaucratisée. Elle empêchait un courant du mouvement ouvrier d'exister et de s'exprimer dans les syndicats confédérés.

Aujourd'hui, il n'y a plus cette politique de refus de l'existence de sensibilités différentes...Si le trotskisme est un courant du mouvement ouvrier organique, l'extrême droite y est complètement étranger et constitue pour la classe ouvrière un ennemi mortel.

Ceci étant dit et rappelé, il est indispensable que la centrale applique strictement ses statuts sans aller au-delà....Il serait préjudiciable à son image et à son identité, qu'elle passe d'une mesure de protection à une mesure administrative qui pourrait passer pour une chasse aux sorcières.

Si les militants du Front National et ceux de la droite extrême n'ont pas leur place dans le syndicat et dans leurs organisations statutaires, il est important que des débats importants comme celui relatif à l'égalité des droits hommes-femmes ou celui relatif à la laïcité puissent se mener et se poursuivre.

Il ne faudrait pas voir dans toute expression d'une orientation critique, l'œil ou la main de l'extrême droite.

il ne faudrait pas que des militants et militantes qui combattent tous les intégrismes soient taxés de « fascistes » ou de « racistes »...

Si le « fascisme » est un péril pour la classe ouvrière et ses organisations, le communautarisme en est un autre qu'il faut continuer à combattre.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • JACOB 15 mars 2011 10:41

    Après la CGT c’est FO qui alimente le FN ... comme quoi les militants sur le terrain tous les jours avec les salariés, dans la lutte pour l’emploi, les salaires, les retraites... comprennent toujours mieux les causes et les conséquences des politiques menées par l’UMPS au service du MEDEF

    Une militante exclue de FO car elle figure sur une liste FN

    • eric 15 mars 2011 11:13

      Taux de syndicalisation réel en France, de 2 a 3% dans le prive. 10% dans le public. Au niveau des dirigeants et permanents, prédominance des seconds. Cela signifie que la CGT est en bonne situation pour mettre fin a la préférence nationale dans le seul secteur qui l’applique en France et donc exclu les étrangers de 21% de l’emploi., Avez vous un lien avec l’appel de la CGT a faire cesser la préférence nationale dans la fonction publique ?


      • CHALOT CHALOT 15 mars 2011 11:35

        Jacob !
        Il existe des rtextes de références et des statuts, ils sont clairs...Quand on rentre dans un syndicat ou une association on en accepte le cadre.
        Eric !
        Pour être fonctionnaire il faut être de nationalité française.
        Je ne suis pas à la CGT mais à la FSU dans la tendance-très minoritaire- qui s’appelle l’Emancipation et nous demandons la levée de cette discrimination entre français et « étrangers ».


        • eric 15 mars 2011 14:01

          Vous confirmez que la cgt n’est pas hostile a la préférence nationale pour ses mandants, faisant une distinction entre les travailleurs en fonction de leur origine. Des lors quelle justification aurait elle a s’indigner de ce que certains souhaitent l’extension de cete avantage acquis. Il semble bien en aller de même chez SUd a vous lire, compte tenu du caractère tres minoritaire d’emacipation.
          Vous n’avez pas l’impression d’avoir affaire a des tartuffes ?


        • non667 15 mars 2011 11:59

          vitry 1981 bagnolet 2010 :quand les maires pc utilisent les bull dozer contre les immigrés  ! smiley


          • non667 15 mars 2011 12:03

            c’est pas dans les municipalité fn qu’on aurait vu ça !


          • zelectron zelectron 15 mars 2011 13:14

            Heil CGT ?


            • Kalevala 15 mars 2011 16:50

              un garde fou qui se fout de notre gueule. qui fait partie de la confédération des syndicats européen donc fait partir d’ailleurs tous les syndicats français.
              Naguère la CGT orgasme armée du PCF, aujourd’hui de la CEE. Un syndicat rétrograder servile moyenâgeux.


              • paul 15 mars 2011 17:05

                Le sigle CGT fait voir rouge ( ! ) à certains .Qu’ils se rassurent, avec un taux de syndicalisation de
                8 %, l’un des plus faibles du monde ( seule la Turquie fait pire ), les syndicats ne gênent plus nos
                dirigeants : les manifs géantes pour les retraites qui rassemblaient aussi des non syndiqués ,ont été superbement ignorées par le gouvernement . Bel exemple de dialogue social .
                Avec la désindustrialisation et le chacun pour soi ambiant, il n’y a plus qu’à garder les comités d’entreprises pour le sapin de Noël . Marre de ces syndiqués qui prennent les honnêtes gens
                en otage , bandes de feignants !


                • ELCHETORIX 15 mars 2011 17:08

                   On s’en fout de la CGT comme tous les autres syndicats , les militants de ces associations ou du moins leurs représentants ne sont là que pour contrôler la contestation du système de cet Empire oligarchique  !
                  Le syndicalisme non , la contestation et révolution oui !
                  RA .


                  • CHALOT CHALOT 15 mars 2011 17:23

                    La CGT ne se réduit pas à son appareil et c’est dommage que les trois dernières interventions ne répondent pas à l’article.


                    • JACOB 15 mars 2011 21:11

                      Il existe des textes de références et des statuts, ils sont clairs...Quand on rentre dans un syndicat ou une association on en accepte le cadre.

                      Il existe des textes de références et des lois, ils sont clairs...Quand on rentre dans un pays on en accepte le cadre.

                      merci CHALOT de le rappeler lors de vos permanences sociales auprès de populations qui appellent aux droits en crachant sur les devoirs.
                      Comme dirait RAMA YADE : « la FRANCE n’est pas un paillasson »


                      • JACOB 15 mars 2011 23:43

                        ouais, sauf qu’ils sont à la solde du MEDEF !


                        • CHALOT CHALOT 16 mars 2011 09:52

                          JACOB !
                          Da,s nos permanences sociales, nous aidons les personnes avec deux actions :
                          - les sortir immédiatement de la grande difficulté
                          - leur apporter des conseils
                          Dans le cadre des conseils on ne se contente pas des droits et je vous donne un exemple :
                          une famille qui allait être expulsée...Nous avons stoppé l’expulsion et la famille a discuté avec le commanditaire de la saisie et s’engage à verser 100 € par mois
                          Nous sommes là dans le droit et le devoir !


                          • titi 16 mars 2011 10:26

                            « La CGT groupe, en dehors de toute école politique, tous les travailleurs conscients »

                            Elle est bien bonne celle là...
                            Moi qui est habité dans la banlieue « Rouge », je peux vous certifier que l’obtention d’un logement « social ++ » se faisait sur présentation de cartes PCF et/ou CGT.
                            Et quand je dis logement « social ++ », je parle de duplex sur rue commercante, pas d’un F5 en haut d’une tour à la Courneuve.


                            • CHALOT CHALOT 16 mars 2011 10:39

                              Il s’agit là de pratiques de partis politiques : là le PCF, là le PS , là encore l’UMP dans certaines villes..Le sujet c’est la CGT


                              • titi 16 mars 2011 12:55

                                Sauf que justement, ces largesses étaient réservés aux membres du PCF et ceux de la CGT.

                                Donc la question c’est pourquoi les mairies communistes faisaient profiter les CGTistes de leurs largesses ?
                                Moi je n’ai aucun doute sur la réponse...


                              • CHALOT CHALOT 16 mars 2011 13:32

                                J’ai déjà réponde : c’est une pratique malheureusement étendue pour tous les amis des équipes en place à gauche comme à droite
                                Je les condamne et personnellement j’ai toujours refusé de faire de même, y compris pour ma propre famille...C’est à la fois une question de principes et à la fois un moyen d’être tranquilles.
                                Revenons au sujet
                                J’ai un regret c’est que personne n’ait réagi à propos de la fin de mon article....


                                • zelectron zelectron 26 avril 2011 12:00

                                  -  L’équation NMPP = CGT = fossoyeuses de la presse diversifiée, vous semble-elle correcte ?

                                  - Si le « fascisme » est un péril pour la classe ouvrière et ses organisations, le communautarisme en est un autre qu’il faut continuer à combattre.
                                  le « fascisme » est un péril pour toute l’humanité ne vous en déplaise pas seulement pour la « classe » ouvrière et quand au communautarisme c’est un cancer de la société.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès