Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tous fichés

Une simple question : peut-on encore être anonyme aujourd’hui, dans nos sociétés informatisées à l’extrême ?

Et d’abord, pourquoi le vouloir ? Vous avez quelque chose à vous reprocher, Monsieur ? Non ? Alors, acceptez d’être fiché, comme tous les honnêtes gens.
Telle est la problématique exposée dans La Grande Surveillance, de Claude-Marie Vadrot.

En d’autres termes, de nos jours, le droit à disparaître est en train de disparaître, justement. Et il y a plusieurs causes :

- au nom de la sécurité de tous ;

- au profit des publicitaires qui veulent mieux nous cibler ;

- parce qu’être célèbre est érigé en modèle dans nos sociétés de l’image et du paraître,
bref, toutes ces raisons font que tout un chacun est aujourd’hui, consciemment ou non, fiché, enregistré, filmé, pisté, pour pouvoir ensuite être analysé, passé au crible des moulinettes les plus sophistiquées.

L’Enfer est pavé de bonnes intentions
Nos faits et gestes les plus quotidiens sont concernés. Simple liste non exhaustive :

- caméras vidéos : dissuasion anti-agression (dont l’efficacité n’est pas prouvée), mais aussi pour analyser, par exemple, les parcours d’un client de supermarché dans les rayons ;

- téléphone portable : en contrepartie d’être joignable partout, l’utilisateur est localisable en temps réel pour peu que l’appareil soit allumé. Et on ne peut déjà plus s’en passer. Pour le GPS, c’est pareil ;

- carte bancaire : un moyen de paiement simple et rapide. Mais nominatif et dont les transactions de chaque terminal sont journalisées (enregistrées et conservées informatiquement). Localisation moins efficace que le GSM, mais très pratique pour les péages, par exemple, pour calculer la vitesse moyenne et pouvoir un jour recevoir automatiquement une amende pour excès de vitesse ;

- cartes de fidélités : l’enseigne qui la délivre connaît ainsi tout de nos habitudes d’achats, pour encore mieux cibler ses campagnes de marketing. Et elle peut revendre au plus offrant ces informations ;

- ces assurances auto qui commencent à proposer l’installation d’un mouchard dans le véhicule pour que l’assuré voie sa prime modulée en fonction de son "comportement" (nombre de kilomètres, souplesse de conduite, etc.). Encore de la surveillance en contrepartie d’un avantage, financier, cette fois ;

- le dossier médical informatisé (encore dans les cartons), regroupant toutes les données de santé d’un individu. Qui nous prouvera qu’il est inviolable ? Il est facile d’imaginer une compagnie d’assurance demandant l’accès à ce dossier avant toute étude sur un prêt immobilier ou une assurance-vie, par exemple ;

- les relevés d’ADN : la police peut simplement demander que soit prélevé votre ADN quand un meurtre a été commis dans votre quartier. Quoi de plus normal, si on est innocent. Le problème est que l’identification a encore des progrès à faire, et surtout que votre empreinte la plus personnelle est enregistrée et peut vous faire accuser à tort, des années plus tard pour un autre crime ;

- les surveillances des connexions internet viennent couronner le tout, en mettant la main sur le réseau des réseaux, en passe de devenir le lieu de notre vie et de nos actes les plus anodins comme les plus essentiels. Dis-moi quels sont tes mots-clés, je te dirai qui tu es...

Mais alors, que faire ?
Il y a heureusement un contre-pouvoir à cette menaçante mise en fiche de nos existences : la Cnil, Commission nationale de l’informatique et des libertés, dont la motivation est de faire respecter l’identité humaine, les droits de l’homme et la vie privée. Mais son rayon d’action s’amenuise, rogné par des lois plus récentes en faveur de la sécurité (notamment par la vidéo-surveillance). De plus, le rapport de la Cnil passe presque inaperçu de nos jours.
Bien sûr, un organisme qui enregistre des informations sur vous doit indiquer que vous disposez d’un droit sur ces données (accès, modification, radiation des fichiers, refus de cession à un tiers). Sauf qu’il est rarement possible de vérifier que les informations ont bien été effacées des fichiers...

Puisque la sécurité est devenu l’obsession de nos dirigeants, ressassée dans les médias, et finalement voulue par nos concitoyens, il faudrait accepter la liberté surveillée qui est en train de devenir la norme dans nos pays industrialisés ?
Ce serait oublier un vieil adage qui devrait suffire à la vie en société : la liberté s’arrête là où commence celle des autres. Bien sûr, ce serait suffisant dans un monde idéal, peuplé de gens responsables, et sans mauvaises intentions.

Dans son ouvrage, Claude-Marie Vadrot cite Thomas Jefferson :
Si vous êtes prêts à sacrifier un peu de liberté pour vous sentir en sécurité, vous ne méritez ni l’une ni l’autre.

La sécurité ne devrait pas s’établir au détriment de la liberté. Voilà qui fait réfléchir, dommage que les épreuves de philo soient passées.

Pour aller plus loin :
Claude-Marie Vadrot. La Grande Surveillance. Seuil, 2007


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 3 juillet 2008 13:23

    Une fois encore,des extrèmistes de gauche essayent de s’approprier un grâve problème de société qui est la délinquance des mineurs et des bandes organisées qui sèment la terreur.

    Cette loi va permet de les ficher et de les suivre à la trace et de les punir afin que la justice passe

    Le temps de l’impunité est terminé et c’est aussi cela la rupture

     


    • wangpi wangpi 4 juillet 2008 12:04

      Dans un même réseau de surveillance, poursuivant apparemment une même fin, ceux qui ne constituent qu’une partie du réseau sont obligés toutes les hypothèses et conclusions des autres parties, et surtout de leur noyau dirigeant. Le fait assez notoire que tous les renseignements sur n’importe quel sujet observé peuvent aussi bien être complètement imaginaires, ou gravement faussés, ou interprétés très inadéquatement, complique, et rend peu sûrs, dans une vaste mesure, les calculs des inquisiteurs ; car ce qui est suffisant pour faire comdamner quelqu’un n’est pas aussi sûr quand il s’agit de le connaître ou de l’utiliser. Puisque les sources d’information sont rivales, les falsifications le sont aussi.
      C’est à partir de telles conditions de son exercice, que l’on peut parler d’une tendance à la rentabilité décroissante du contrôle, à mesure qu’il s’approche de la totalité de l’espace social, et qu’il augmente considérablement son personnel et ses moyens. Car ici, chaque moyen aspire, et travaille à devenir une fin. La surveillance se surveille elle-même et complote contre elle-même.
      Enfin, sa principale contradiction actuelle, c’est qu’elle surveille, infiltre, influence un parti absent : celui qui est censé vouloir la subversion de l’ordre social. Mais où le voit-on à l’œuvre ?
      Car, certes, partout, jamais les conditions n’ont été partout si gravement révolutionnaires, mais il n’y a que les gouvernements qui le pensent. La négation a été si parfaitement privée de sa pensée, qu ‘elle est depuis longtemps dispersée. De ce fait, elle n’est plus que menace vague, mais pourtant très inquiétante, et la surveillance a été à son tour privée du meilleur champ de son activité. Cette force de surveillance et d’intervention est justement conduite par les nécessités présentes qui condamnent les conditions de son engagement, à se porter sur le terrain même de la menace pour la combattre par avance.
      C’est pourquoi la surveillance aura intérêt à organiser elle-même des pôles de négation qu’elle informera en dehors des moyens dicrédités du spectacle, afin d’influencer, non plus cette fois des terroristes, mais des théories.
      De sorte que personne ne peut dire qu’il n’est pas leurré ou manipulé, mais ce n’est qu’à de rares instants que le manipulateur lui-même peut savoir s’il a été gagnant. Et d’ailleurs, se trouver du côté gagnant de la manipulation ne veut pas dire que l’on avait choisi avec justesse la perspective stratégique.
      C’est ainsi que des succès tactiques peuvent enliser de grandes forces sur de mauvaises voies.


    • wangpi wangpi 4 juillet 2008 12:07

      "...sont obligé d’ignorer toutes les hypothèses"...


    • Traroth Traroth 4 juillet 2008 13:23

      "qui est la délinquance des mineurs et des bandes organisées qui sèment la terreur" : Non. Pas un mot, mais alors PAS UN MOT là-dessus dans l’article. Visiblement, vous ne l’avez pas lu, Lerma !


    • Traroth Traroth 4 juillet 2008 13:26

      Et pour en revenir à EDVIGE, puisque c’est de cela que vous parlez, il s’agit de ficher les gens "connus des services de police", même non condamnés, et à partir de 13 ans ! Si vous êtes d’accord avec cela, VOUS ETES UN FASCISTE, LERMA ! Ni plus, ni moins !


    • Belle lurette 3 juillet 2008 13:32

      effectivement phrase à méditer.
      l’etau se ressere un peu plus, le dernier né de notre gouvernement Edwige.
      j’ai pas trop envie de jouer un rôle dans minority report... dans les prochaines années. la célébrité beaucoup trop pour moi, j’aime bien la discretion.
      A part ça très bon article, bien mené, tout cela pour notre bien et notre sécurité


      • Nobody knows me Nobody knows me 3 juillet 2008 18:35

        Bonjour, voici qqs infos sur EDVIGE :

        - le décret et la délibération,

        ce qu’en pense la CNIL lors de son travail à ce sujet.

        Bonne soirée.


      • Patator 4 juillet 2008 10:14

        Il y a quelques temps déjà un billet sur le meme sujet... :

        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10643

        Ce qui est triste, c’est de voir que de jour en jour, surtout depuis l’arrivée de Srakozy au pouvoir mes craintes se confirmes... Pire, ce qui est voté puis appliqué dépasse largement l’imagination que l’on pouvais avoir du tout sécuritaire il y a deux ans.

        Encore plus immoral (Fichage, dont en particulier des enfants dès 13 ans... Intention louables en apparence, mais dans le fond... Gare aux opinions politiques divergeantes) et surtout encore plus sournoise sont les mesures d’aujourd’hui et bien sur toujours parés des memes alibis pour les faire gober à la masse : terrorisme, pédophilie, criminels, chauffards routiers (personne n’avoueras que la vitesse ne fait pas tout : en allemagne les autoroutes sont bien plus sures qu’en france, pourtant plus de traffic et vitesse illimitées. je sais de quoi je parle), bandes de voyous.

        Le problème n’étant pas de fermer les yeux sur les problèmes de terrorisme, pédophilies, accidents de la route (je ne dis pas excès de vitesse !), voyous des cités, mais très clairement que les moynes d’aujourd’hui place tout le monde dansle meme bain, désigné coupable d’avance, donc fiché. Et le fichage de masse, n’est JAMAIS une bonne choses. Aux sceptiques, je dis RDV dans quelques années : préperez les tubes d’aspirine, la gueule de bois sera rude !


      • GoustiFruit 3 juillet 2008 14:06

        Tous au Groland ! 


        • charlie 3 juillet 2008 14:17

          FICHIER EDVIGE

          Trop longtemps les "jeunes" racailles ont profité de leur minorité. Aujourd’hui ils sont fichés...normal !
          Les parents sont aussi responsables et doivent assumer leurs responsabilités ! 


          • ohnil ohnil 3 juillet 2008 17:02

            Pour ceux qui n’ont pas eu la curiosité d’aller voir le décret d’autorisation du fichier EDVIGE, voici les catégories qui seront fichées :

            "Art. 1er. − Le ministre de l’intérieur est autorisé à mettre en oeuvre un traitement automatisé et des fichiers
            de données à caractère personnel intitulés EDVIGE (Exploitation documentaire et valorisation de l’information
            générale) ayant pour finalités, en vue d’informer le Gouvernement et les représentants de l’Etat dans les
            départements et collectivités :
            1. De centraliser et d’analyser les informations relatives aux personnes physiques ou morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif, sous condition que ces informations soient nécessaires au Gouvernement ou à ses représentants pour l’exercice de leurs responsabilités ;
            2. De centraliser et d’analyser les informations relatives aux individus, groupes, organisations et personnes
            morales qui, en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre
            public ;
            3. De permettre aux services de police d’exécuter les enquêtes administratives qui leur sont confiées en vertu des lois et règlements, pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l’exercice des fonctions ou des missions envisagées."

            Je suppose que c’est pour empecher des repris de justice (comme un certain ex ministre de la culture ???) de pouvoir exercer ?

            MDR !!!


          • Nobody knows me Nobody knows me 3 juillet 2008 18:49

            1. De centraliser et d’analyser les informations relatives aux personnes physiques ou morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif, sous condition que ces informations soient nécessaires au Gouvernement ou à ses représentants pour l’exercice de leurs responsabilités ;

            Que la clique au pouvoir (Elysée, Matignon, Assemblée, Sénat et tutti quanti) soit la première à s’inscrire sur ce fichier de merde alors !!
             smiley


          • ohnil ohnil 3 juillet 2008 19:46

            Ca sera intéressant surtout quand on voit les infos demandés pour alimenter le fichier :

            "– informations ayant trait à l’état civil et à la profession ;
            – adresses physiques, numéros de téléphone et adresses électroniques ;
            – signes physiques particuliers et objectifs, photographies et comportement ;
            – titres d’identité ;
            – immatriculation des véhicules ;
            – informations fiscales et patrimoniales ;

            – déplacements et antécédents judiciaires ;
            – motif de l’enregistrement des données ;
            – données relatives à l’environnement de la personne, notamment à celles entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites avec elle."


            J’ai un peu de mal avec la compatibilité de certaines infos et le fait d’être mineurs, mais bon, je n’ai pas non plus l’habitude de traiter avec la délinquance !!!!


          • MagicBuster 3 juillet 2008 14:27

            Le fichage des individus dangereux , je ne dis pas ; à condition qu’il soit utilisé. C’est la répression.

            Le fichage de tous . . . on pourrait appeler ça de la dissuasion.

            Dans le monde réel, à vouloir tout suivre, on ne suit finalement rien.
            ( Surtout si on limite le nombre de fonctionnaires ).

            J’ajoute que la dissuasion ne fonctionne que sur les gens honnêtes . . . Un malfrat ne sera pas fiché autant de fois qu’il a commis de méfaits, mais seulement une fois .


            • Belle lurette 3 juillet 2008 15:42

              l’article parle de fichage beaucoup plus étendu donc plus qu’un fichage


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juillet 2008 22:10

              Il est inévitable que les moyens croissants dont dispose ll’individu pour causer des dommages aux autres et à la société conduise à des précédures préventive. On ne s’en sortira pas. Il faut le gérer, On peut confier des pouvoires supplémenataires à l’État... ou les confier aux citoyens. Mais avant, il faut d’abord comprendre à quel point nous sommes devenus interdépendants

              Pierre JC Allard


            • Traroth Traroth 4 juillet 2008 13:30

              Ah, vous avez changé la couleur de fond. C’est tout de suite plus agréable.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 3 juillet 2008 14:36

              Puisque la sécurité est devenu l’obsession de nos dirigeants... avez vous écrit,

              ne dites plus sécurité, mais " sécurität ".L’ouverture à l’Est de l’Europe voit renaitre de ses cendres à peine froides des techniques en vogue en Allemagne de l’Est et dans tous les pays au-delà du fameux mur. En témoigne la modification des normes sur l’huile minérale recyclée ( huiles de vidanges de toutes sortes et de toutes origines mélangées... apétissant, n’est ce pas ? ) admissible dans l’huile alimentaire.


              • charlie 3 juillet 2008 14:36

                mais lors d’un jugement il y a circonstances aggravantes...ça peut faire réfléchir les apprentis
                racailles !


                • Nobody knows me Nobody knows me 3 juillet 2008 18:42

                  Une info TF1... Merci bien...
                  D’ailleurs, le titre sur youtube est totalement décorellé du contenu. On sent tout de même un certain ciblage "jeunes de banlieue" et "militants d’ultra-gauche"... Beau travail. Mais rien d’extraodinaire venant de TF1.
                  D’ailleurs, les militants d’ultra-gauche se verront affublés, par le fichier EDVIGE, d’une case "appartenance à un syndicat" ou de leur "orientation politique"... Formidable non ?
                  Je vous invite à lire le décret et le contenu de ce fichier, c’est plutôt intéressant (j’y crois pas que ce soit moi qui dise ça à propos d’un texte de loi...).


                • anomail 3 juillet 2008 14:42

                  Ca en arrive à un point où je soupçonne Lerma de juste faire le troll en exprimant systématiquement des idées choquantes et/ou à contre-courant, sans penser un mot de ce qu’il écrit.
                     
                  Je me trompe ? Hou c’est grave alors...


                  • anomail 3 juillet 2008 14:55

                    >"Trop longtemps les "jeunes" racailles ont profité de leur minorité. Aujourd’hui ils sont fichés...normal !"

                    Oui et dans un futur plus ou moins proche, probablement tous les autres aussi, dont vos enfants si vous en avez.

                    Le fichage ADN devait initialement être réservé aux criminels sexuels mais maintenant on l’applique aux faucheurs de cultures OGM.

                    Je suppose que vous allez me répondre qu’on ne fait pas d’ommelette sans casser d’oeufs ?

                    Je ne me considère pas comme quelqu’un de particulièrement intelligent, mais l’atrophie de la pensée telle que vous l’exposez ici me fera toujours braire.


                  • Belle lurette 3 juillet 2008 15:19

                    tel un âne ?


                  • tmd 3 juillet 2008 14:50

                    Je note une petite erreur. Sauf s’il est couplé à un autre système, le GPS est un appareil passif. C’est à dire qu’il n’émet aucun signal. Il ne peut donc pas être localisé.

                    Plus précisément, le GPS reçoit des signaux émis par un ensemble de satellites. En les analysant par triangulation (comme le faisaient les marins) il peut calculer sa position. L’appareil sait donc où il est, ce qui lui permet d’afficher une carte en tenant compte de sa position précise.


                    • charlie 3 juillet 2008 15:04

                      anomail...on ne fait pas d’ommelette sans casser d’oeufs...


                      • Marsupilami Marsupilami 3 juillet 2008 15:20

                         @ L’auteur

                        Très bon résumé. Perso je limite un peu la casse en n’ayant ni téléphone portable ni bagnole, c’est toujours ça. Pendant combien de temps encore la CNIL pourra-t-elle s’opposer à ce flicage-fichage généralisé ? Probablement pas très longtemps... Tans qu’on est encore plus ou moins en démocratie (même d’opinion), on peut encore un peu faire avec cette horreur. Mais en cas de dictature toujours possible, ça va craindre un max.

                        En passant, pour ceux qui ont un Mac, je recommande l’utilisation du logiciel Little snitch, qui bloque efficacement toutes les intrusions sur votre ordinateur. En plus vous pouvez visionner qui cherche à vous espionner, et c’est assez édifiant...




                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 3 juillet 2008 16:02

                          Merci du tuyau, Marsu... !


                        • Marsupilami Marsupilami 3 juillet 2008 16:11

                           @ VPC

                          De rien, c’est un des avantages d’avoir un Mac. Tu verras, c’est tout-à-fait impressionnant de voir qui essaie d’espionner ton disque dur. Ça n’arrête pas. Et pas seulement des sociétés commerciales...


                        • finael finael 3 juillet 2008 17:28

                          Bien que je t’aie "plussé" je te reprends quelque peu : même un Mac peut être piraté et aucun logiciel n’est infaillible (j’ai le même genre sur mon PC). Qui plus est le flicage se fait au niveau des FAI.


                        • HELIOS HELIOS 3 juillet 2008 17:37

                          Si depuis votre Mac vous avez des acces a votre disque dur, passez vite sur un pc Wintel.

                          En effet, la securité passe par votre modem, box ou autre router et les seuls acces intrusifs se trouvent a ce niveau. donc, rien a voir avec votre disque dur.

                          Si maintenant vous avez des tentatives sur votre disque dur, c’est que le ver est deja dans le fruit, votre mac est deja infecté. nettoyer vite tout ça.

                          Pour ceux qui se posent des questions, votre système est tout a fait sain tant que :
                          *** vous n’avez pas ouvert de pieces jointes suspecte de vos mails
                          *** vous n’avez pas visité un site "piégé" et accepté l’installation d’un plug-in quelconque
                          *** enfin mais ce n’est pas dans le scope de l’article, vous n’avez pas téléchargé un outil ou copier un outil depuis une origine douteuse.

                          Sauf a avoir modifier VOLONTAIREMENT les paramètres de securité standards, que ce soit sur un mac ou sur un pc il n’y a pas d’acces possible a votre disque dur sans que vous ne soyez DEJA infecté. Auquel cas vous ne le savez plus, puisque le process d’acces est déjà legitime vis a vis du système.

                          Aucun fichage, hors des données connues de votre FAI et des impots si vous avez déclaré et accepté le certificat, ne sont récuperables nominativement. Evidement si vous vous inscrivez a un forum, avec votre propre nom, votre propre adresse et un mail comportant ces mêmes informations.... les sites qui hebergent ces forum vont vous connaitre.

                          J’attire votre attention sur le fait que ceux qui ont une adresse email chez Gmail ne devraient jamais utiliser google, de même pouir ceux qui sont chez orange ne doivent pas utiliser Voila etc... Si vous surfez avec Yahoo, prenez, par exemple un mail chez hotmail.




                        • Marsupilami Marsupilami 3 juillet 2008 17:44

                           @ Finael & Hélios

                          Bien entendu aucun système de protection n’est infaillible. Mais pour info j’ai un Mac tout neuf et très peu de temps après que je l’ai eu j’ai installé ce logiciel (donc peu de risques d’infection). Qui fatalement sera un jour obsolète. Et jamais je n’achèterai un PC. Je suis un inconditionnel de Mac depuis 20 ans...


                        • finael finael 3 juillet 2008 20:22

                          @ Marsu

                          Et moi des PC depuis 25 ans, mais je n’ai pas de religion, même en ce domaine je suis athée

                          Et quand un néophyte qui n’a pas envie de s’emm..... avec sa machine me demande conseil, je n’hésite pas à recommander un Mac ... s’il a les moyens.


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 juillet 2008 09:02

                          Décidément on apprend plein de choses ! Je testerai le logiciel à mon retour, ça a l’air très prometteur. Merci aussi pour les bons tuyaux d’Helios et de finael.

                          PS : Ça ne m’étonne pas, Marsu, que tu sois un inconditionnel du Mac, entre amateurs, on se reconnaît. J’ai même travaillé sur mon premier Mac en ... 1984 !!! Aaaaah lala.... toute une époque !


                        • Marsupilami Marsupilami 4 juillet 2008 10:27

                           @ Finael

                          Je ne suis pas Macolâtre. J’ai essayé des PC... chez des amis et leur archiecture figée m’a été d’emblée rébarbative. Rien à voir avec la souplesse d’utilisation du Mac, qui est l’instrument de rêve quand tu fais comme moi de la PAO. Mais c’est vrai qu’il faut payer le prix. C’est pas donné...

                          En passant et pour info : je n’ai jamais eu aucun virus sur aucun de mes Mac. Aucun possesseur de PC ne peut en dire autant.

                          @ VPC

                          Je suis un peu dérouté et même un poil déçu depuis que j’ai un OS X Intel. Finie la souplesse d’organisation bordélique et intuitive des anciens Mac. Là, c’est nettement plus cadré, rationnel et pré-hiérarchisé, comme un PC, en moins pire quand même. Mais mon vieil iMac était à bout de souffle. Je le garde quand même précieusement, vu qu’il y a un tas de logiciels et de CDroms qui ne fonctionnent plus sur la nouvelle version. Encore une nouvelle arnaque...


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 juillet 2008 10:36

                          @ Marsu

                          J’ai fini par me faire à l’OSX (10.4), mais je suis encore sur PowerPC. Pour plus très longtemps, ça rame de plus en plus avec les nouvelles versions des logiciels. Pfff bientôt, faudra un disque dur de 500 Go pour pouvoir installer un traitement de texte et un tableur. Quand je pense que j’avais commencé avec 512 Ko de RAM et que mon directeur m’avait dit : oula c’est cher, vous ne trouvez pas que 256 ça suffirait ? ET ÇA FONCTIONNAIT ! Word s’ouvrait en une demi-seconde, et donnait les mêmes résultats qu’aujourd’hui. Je me demande si on ne s’est pas fait avoir, dans cette course au gigantisme logiciel. Et si je travaille su rPC (sans problème), je préfère chez moi rester sur Mac, même si c’est plus cher. Le confort, ça n’a pas de prix.


                        • Marsupilami Marsupilami 4 juillet 2008 10:55

                           @ VPC

                          Ouais, c’est dingue toute cette puissance inutile. Et aussi cette complexification inutile d’à peu près tous les logiciels. En découvrant les nouvelles versions OS X, j’ai été stupéfait par le tas de fonctions inutiles rajoutées, dont à peu près personne ne se servira. C’est particulièrement vrai pour Xpress. Mais bon, il y a la loi d’airain : "on peut le faire, donc on le fait", même si ça ne sert à rien. C’est pareil dans tous les autres domaines.

                          En passant, si t’en a marre de de Microsoft Office, je te conseille iWork, qui le remplace très bien en infiniment moins cher.


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 juillet 2008 11:34

                          Eh ben justement j’avais acheté l’an dernier Keynotes et Pages, manque de bol, une inondation a frité le CD et niqué le mode d’emploi et les factures, l’ordinateur a été sauvé de justesse avec le sèche-cheveux ! Ré-achat prévu pour 2009 quand les finances auront remonté. Mais ça avait l’air prometteur. Pages a l’air d’être un peu entre Word et PageMaker, on dirait.


                        • Marsupilami Marsupilami 4 juillet 2008 11:45

                           @ VPC

                          Oui, Pages est entre Word et Pagemaker. C’est pas mal du tout, même si évidemment ça ne vaut pas Xpress, qui reste la rolls de la PAO. En tout cas je me suis déjà désintoxiqué très rapidement et sans aucun problème de mes 20 ans de Word. Il ne me reste plus qu’à convertir des milliers de fichiers de Word vers Pages, et ça c’est pas marrant, mais bon, c’est quand même fabuleux de pouvoir conserver tout son travail depuis 20 ans de Macs anciens en Mac nouveaux sans jamais rien perdre.

                          Le tableur Numbers est lui aussi très bien, aussi bien qu’Excel et, je trouve, plus ergonomique. Quant à Keynote, il est d’une simplicité enfantine. Pour le prendre en main je me suis amusé à faire un diaporama avec tous mes dessins et peintures de voyage ou de maison. Vraiment très facile, esthétique et efficace. J’oublie déjà Office !


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 juillet 2008 13:16

                          Bon, ben tu m’as définitivement convaincu, dès janvier, je m’y remets ! Bon weekend !


                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 4 juillet 2008 13:18

                          Attends, je te relis... tu fais des "dessins et peintures de voyage" (moi aussi) ? On peut voir ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès