Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Tous shootés !

Tous shootés !

Très régulièrement, souvent même, les addictions sont montrées du doigt, dénoncées et condamnées. Des articles ou reportages différents traitent du tabagisme, de l’alcoolisme, de l’usage de cannabis voire d’autres drogues dites « dures ». De plus en plus, la délicate question des médicaments revient sur le tapis, la France étant le pays champion de l’usage des psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques, somnifères…).

J’aborderai à peine la longue liste des addictions moins voyantes : le jeu, le sexe, la nourriture, la consommation compulsive, internet… Il y en pour tout les goûts et il semble qu’on n’aie que l’embarras du choix. L’un n’excluant pas l’autre, on peut même en prendre plusieurs. Et qui peut se vanter d’être hermétique à toute suggestion lui ôtant son douloureux fardeau ?

Alors sommes-nous tous shootés ?

La France, pays des Lumières, un pays de shootés ? Enfin, les autres ne sont pas en reste, heureusement ou malheureusement.

Certains clament que nous avons la chance de vivre dans un pays riche, de jouir de privilèges qu’on nous envie et pour lesquels d’autres sont prêts à courir tous les risques. Quels privilèges ? Les 35 heures, les congés payés, la retraite ? La malbouffe, l’overdose de biens de consommation ? L’accès facile à toutes sortes de drogues, légales ou illégales ?

Nos pseudo-privilèges, qui en étaient certainement lors de leur création, se désagrègent et révèlent leur face obscure : l’asservissement à un système qui lamine tout et réduit la vie humaine à un moyen de production. Il est intéressant de constater que plus les libertés régressent (et nous les laissons bien régresser) et plus les individus s’échappent dans des comportement de fuite.

Par ailleurs, l’incapacité majeure à gérer sainement la vie émotionnelle, les relations, la mort, notre propre finitude, nous mène tout droit dans une impasse : on se cogne au mur, on tombe dans les pommes et on oublie tout. Nous voilà des proies tremblotantes, prêtes à céder à toutes les tentations.

Ainsi donc le sport à la mode, c’est la stratégie d’évitement. Eviter les conflits, les frustrations, les déceptions, les maladies, les deuils, enfin toutes les réjouissances que nous propose la vie…et rechercher compulsivement le bien-être, la satisfaction, le plaisir, à tout prix. Mais ça ne marche pas, et ça ne peut pas marcher.

Et il y a un prix à payer. Et la facture est salée.

Parce que nous sommes attendus au tournant. Tout est prévu dans notre chère société. Le déploiement indécent des illusions nous recouvre comme de la gelée sur un aspic. Nous sommes impitoyablement aspirés à chaque instant d’inconscience dans les pièges qui nous guettent à la moindre petite contrariété non assumée. Votre chéri vous a quittée ? Vite un Xanax, un gâteau au chocolat, une sortie en boîte… Vous vous êtes embrouillé avec votre patron ? Vite, un whisky, une série débile, un poker en ligne…Chaque refus de la réalité contribue à nous jeter en enfer, et à aggraver la fracture entre nous et notre âme, qui souffre et finit par s’éteindre, faute d’être entendue. Et lorsqu’on est coupé de soi-même, on se coupe d’autrui aussi, de la nature, du souffle de la vie.

C’est ainsi que l’individu devient un robot, au comportement automatisé, qui survit dans la répétition passive du dodo-métro-boulot-télé. Quelques distractions sont prévues, quand même, pour évacuer les trop-pleins d’amertume : les manifs, les grands rassemblements autour d’une vedette ou d’une équipe sportive, les cérémonies pathétiques des élections avec shows politiques…et le cortège interminable des addictions. L’abus de distractions amène tout droit aux addictions.

Oui nous sommes une société de shootés, amorphe, peureuse, tarée, totalement endormie.

Totalement ? Non peut-être pas quand même. Comme le petit village gaulois, il reste quelques irréductibles, qui s’activent et tentent de frayer un autre chemin. Quelques éveillés, qui chaque jour nous donnent de belles preuves que finalement tout est encore possible, et que nous pouvons choisir de nous réveiller aussi et de participer à un autre monde. Je pense à tous ceux qui sont engagés dans des pratiques et des projets éthiques et solidaires, respectueux de l’environnement et de l’humain, notamment. Je les salue au passage, mes frères les Colibris entre autres.

Les anciennes valeurs spirituelles que représentent le détachement, la lâcher-prise, la connaissance de soi doivent être appelées à la rescousse. Elles nous deviennent plus que jamais nécessaires en ces temps où notre ancien monde se tord dans de douloureuses convulsions. Ces valeurs nous permettent de reprendre la maîtrise de nos comportements et de notre existence. Elles nous conduisent à créer l’espace où nous voulons vivre et évoluer.

Seule la lumière de la conscience peut nous guérir et guérir le monde. Alors faisons-lui une place en nous, et laissons-la grandir.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 18 janvier 2013 09:47

    Bonjour, Françoise.

    Article intéressant.

    Je vous fais toutefois remarquer que la société actuelle n’a rien engendré de nouveau. Les populations sont en effet soumises à des addictions depuis l’Antiquité : addiction aux rituels religieux, addictions aux Jeux du cirque, addiction à l’alcool, addiction au profit (aussi modeste soit-il), etc. Et bien rares étaient les individus, les esprits réellement libres, qui parvenaient à s’exonérer des addictions de leur temps.

    Bref, nous vivons le changement dans la continuité !

    Cordialement.


    • roro46 19 janvier 2013 03:22

      La société actuelle n’a certes rien engendré de nouveau dans le principe, mais a néanmoins décuplé ledit principe dans les faits... « Millecuplé » pourrait-on « novlanguer » si on le voulait !! smiley
      Internet (malgré ses nombreux intérêts parallèles) est d’ailleurs l’outil parfait pour ce faire, ayons le courage de le reconnaître.


    • Fergus Fergus 19 janvier 2013 08:55

      Bonjour, Roro.

      Vous avez raison, mais cela tient à la diversification des activités humaines qui a explosé depuis un siècle. Comme vous le soulignez, la principe n’en est pas moins inchangé.


    • Robert GIL ROBERT GIL 18 janvier 2013 09:57

      effectivement , le sport, la tele ou le wishy nous donne l’ilusion d’echapper a cette société qui en fait nous fait peur ;; ;alors plutot que de fuir, resistons !

      voir : POURQUOI J’AI PEUR ?


      • lulupipistrelle 18 janvier 2013 12:44

        Ah bon ? moi moi je n’ai plus peur de rien... Alors chauffez les gens comme moi, et ils vous explosent. 


      • Françoise Bayle Françoise Bayle 18 janvier 2013 14:17

        Mais résister demande beaucoup d’énergie. Mieux vaut se concentrer à créer autre chose...


      • ecolittoral ecolittoral 18 janvier 2013 11:31

        Le village gaulois qui résiste !

        C’est vrai qu’à l’international ça agace.
        Quelles addictions au village ?
        La potion magique, la bouffe, l’envie d’en découdre...ils sont fous ces mondialistes.
        Ce qui n’empêche pas pas nos braves, de donner un coup de main aux Égyptiens, grands bretons, cousin germains...
        Restons ce que nous sommes...et arrêtons de dénigrer les uns ou les autres de notre tribut.

        • lulupipistrelle 18 janvier 2013 12:22

          Tous shootés ? oui et alors ? 


          Maintenant y en a marre de cette intrusion dans la vie de chacun. 

          Qu’est-ce que vous préférez : que je fume tranquillement mes clopes de Fleur de pays brun... ou que je fasse une descente au rayon jardinage, et que je passe à l"Action Directe ? 

          • Françoise Bayle Françoise Bayle 18 janvier 2013 14:19

            Je me demande...


          • Françoise Bayle Françoise Bayle 18 janvier 2013 14:20

            Excusez-moi mais il n’y a quand même pas que la religion pour donner un sens à la vie. Quant au modèle c’était certes ironique !


            • soi même 18 janvier 2013 14:57

               « Les anciennes valeurs spirituelles » malheureusement, si tu penses faire du neuf avec du vieux, cela pas donné grand chose, car si elle ne sont pas revité avec l’apport des valeurs spirituelles d’aujourdh’ui cela devient un leurs qui te lies à ce que pense combattre.


              • Françoise Bayle Françoise Bayle 18 janvier 2013 15:38

                Les valeurs spirituelles ne sont ni d’aujourd’hui ni d’hier : elles sont intemporelles. Ce qui change c’est notre manière de les intégrer, en tant qu’humains du 21 ème siècle.


              • soi même 18 janvier 2013 21:03

                bien sur Françoise, ce n’est pas contradictoire ce que je dis à ce que vous dites !


              • soi même 18 janvier 2013 21:11

                A chaque époque, il y a une nouvelle révélation du spirituelle, pensé que c’est figé dans le temps est une erreur.
                Si l’on s’arrête au sentier septuple du Bouddha, et ne pas voir pas ce que apporte le Christ, oui bien sur on peut pensé que les valeurs spirituelles sont intangibles et figés dans le temps. Si il y a pas un once d’Amour dans sa Sagesse, il est vient de pensé être arrivé.
                 


              • Ruut Ruut 18 janvier 2013 16:06

                Je ne vois pas l’apport des sectes religieuses dans nos vies.
                Je vois l’apport de la voiture, de l’informatique, de la robotique, de la mécanique, mais aucunement l’apport des sectes.
                 


                • Mr-Asperger 18 janvier 2013 20:58

                  Une religion peut te donner de la moraline pour ne pas tomber dans les pièges du système actuel.Ca peut te permettre de garder les pieds sur terre:tenir ton budget et refuser systématiquement te t’endetter(exception pour un logement),de consommer immédiatement ton salaire et de ne pas garder une poire pour la soif.

                  les sectes ne t’apporteront rien effectivement pusiqu’elles vont vouloir t’imposer une vision en essayant de te contrôler....

                  Mais les religions en général ne sont pas des sectes:elels sont le fait d’hommes.

                  L’ordre des templiers existe encore aujourd’hui tout comme l’église catholique et ce ne sont pas des sectes même si ils n’ont plus la puissance d’autrefois....

                  Pour ma part j’ai un extrait du code des chevaliers templiers,de la légion et des spartiates grecs aussi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès