Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Tousse ensemble, tousse ensemble…

Tousse ensemble, tousse ensemble…

 Il fait tellement mauvais sur la place de la Libération qu’on croirait que le MEDEF s’est payé le ciel rien pour nous faire chier.

Déjà qu’on y est allé un peu à reculons. Pas seulement à cause du temps. Mais d’un autre côté, on ne pouvait pas ne pas y aller, ça aurait été comme dire : « Allez-y les gars, faites-vous plaisir, rétablissez directement le servage, plus personne n’en a rien à foutre de rien ! »

C’est plus profond que la grande saucée de 2010, quand on a battu pour rien le pavé pendant des mois pour refuser qu’on nous vole des années de vie et qu’on relance à pleine puissance la machine à fabriquer des vieux pauvres. Plus profond que le dégout permanent instillé par la politique de classe de ceux qui prétendent nous représenter et qui n’ont plus de socialistes que le nom, presque à regret, comme une maladie honteuse qu’on cache à de nouveaux copains dont on sait que l’amitié est douteuse et l’attachement une façade. Plus profond encore que la lente chute inexorable des 30 calamiteuses, les 30 honteuses, mais aussi les 30 revanchardes, selon si l’on se place du côté du manche ou de la cognée.

Ce n’est pas non plus un baroud d’honneur. Ça, c’était les retraites. Manière, comme j’ai toujours voulu le dire à ma grand-mère, il n’y a pas d’honneur quand on a les deux pieds solidement plantés dans la merde.
Il n’y a que la survie.

Ce n’est même pas de l’espoir. On sait que cela ne sert à rien. On sait pour l’essentiel que les syndicats eux-mêmes, poussés par les nouvelles règles de la représentation, sont devenus des machines à signer des accords, même scélérats, du moment que cela leur offre, à eux aussi, une respiration de plus dans leur longue agonie.

On a bien noté que dorénavant, pour les dominants, ce qu’il y a de bien avec les grèves, c’est qu’on ne s’en aperçoit même plus. Et qu’avec cette défaite organisée de la loi et du droit contre la domination du capital, bientôt, on ne verra ni n’entendra plus les travailleurs se faire broyer par la monstrueuse machine à faire toujours plus de fric.

Mais quand même, on voulait voir si une mobilisation citoyenne, décidée sans les organisations, les syndicats et tous les autres relais de la grosse machine à huiler les rouages, si ce type d’action était encore possible ou s’il fallait passer à autre chose.

Les patrons se plaignent que le Code du travail est trop contraignant.
C’est amusant.
C’est comme si les délinquants se plaignaient que le Code pénal soit trop contraignant !

Franck Lepage

La fête à Neuneu

La ville étouffe chaque jour un peu plus sous l’emprise des bagnoles. Bientôt, il faudra plus de temps pour se garer que pour venir du bled. Mais c’est encore une autre histoire.

Nous sommes encore à une bonne centaine de mètres de la place quand on entend ce qui nous évoque immanquablement un bruit de fête foraine. Il y a comme le brouhaha d’un gars avec une sono qui a l’air d’encourager son public à chopper le pompon de Mickey, une rumeur de foule et surtout une pénétrante odeur de baraque à frites.

Sur la place battue par une pluie froide comme une gifle de garde à vue, c’est un embouteillage de parapluies qui se pressent autour des inévitables drapeaux CGT et Solidaires. Je crois que c’est ça que je voulais voir : comment les syndicats, qui avaient juste programmé une balade de santé pour la fin du mois, se sont empressés de prendre le train en marche, de s’approprier notre colère et notre exaspération pour en faire un putain de barnum promotionnel.

L’animateur (parce qu’il faut bien appeler les choses par leur nom) encourage alors le public transi à s’ébrouer sur la musique de Téléphone et j’en vois qui se dandinent avec un certain enthousiasme. On aura au moins échappé à Zebda, un groupe que j’aimais bien jusqu’à ce que je me le tape en boucle au cul des sonos CGT pendant des mois, voire des années…

J’essaie au moins de croiser deux ou trois potes dans la foule, histoire de profiter de l’occasion pour échanger des propos politiques bien sentis, mais avec ma stature de hobbit, je me retrouve à perforer des côtes et des tétons. Comme me le dit Caro que je reconnais à son parapluie, lui aussi obstinément ancré sous la ligne de flottaison humaine, nous ne sommes même pas assez grandes pour éborgner les autres.

La foule tiendrait aisément au rayon frais de l’hypermarché du bled en chef et se serre les coudes autour du stand ventrèche et merguez opportunément placé là. On ne gêne personne, si ce n’est les deux malheureux flics qui doivent se sentir en surnombre.

C’est alors que l’animateur annonce qu’on va quand même se faire un défilé… mais à la hauteur de l’enjeu et de la mobilisation.

On va faire le tour du pâté de maisons.

Si, si, le tour du pâté de maisons.

Comme ça, on passera sous les fenêtres qui ne s’ouvrent pas de la CCI, au moment de la pause déjeuner des employés dont je suppose que personne ne sait qu’ils sont à présent eux aussi menacés par un grand plan de régionalisation et de rationalisation comme il y en a déjà trop, alors même qu’il parait que le Code du travail encore en cours est trop contraignant.

C’est une vaste farce, comme les élections et le reste. Nous sommes toujours plus furieux et l’on cultive toujours plus notre impuissance.

Jusqu’à quand ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • alinea alinea 12 mars 12:08

    C’était où ??
    Je n’aurais pas aimé non plus l’odeur de frites et l’animateur !
    Mais enfin j’ai lu : cinq millions de personnes dehors en France ; peut-être des optimistes ?
    Servitude subie, impuissance volontaire ??
    On pourrait penser que puisque tout le monde est concerné, ça encouragerait ! mais peut-être chacun sait que le prochain coup sera le bon et personne n’aime ni ne désire un mouvement dont on ne connait pas les fins ni la fin ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mars 21:03

      @alinea
      Les Français sont comme les Américains, ils ont essayé les chats blancs, les chats noirs, les chats blancs et noirs, les tachetés..., ils en ont mare, ils veulent des idées et des têtes nouvelles, ils ne veulent plus voir tout ce personnel politique qui est là depuis 40 ans !
      « 78% des Français prêts à voter pour un candidat nouveau »


      J’ai signé la pétition, mais je n’irai jamais manifester derrière des syndicats qui refusent de sortir de l’ UE et de l’euro. Et qui font semblant de s’attaquer aux effets sans jamais s’attaquer aux causes.

      Au Royaume Uni, le principal Syndicat des transports a pris position depuis 2013 pour le Brexit .
      En France, nada, wallou, rien du tout !

    • alinea alinea 12 mars 21:40

      @Fifi Brind_acier
      Je le sais bien !!
      Il ne serait pas seulement question de réagir, mais bien d’agir !
      Cet empire imposé puait tellement fort que moi, petite cévenole jeunette et pas politisée, je l’ai senti !
      Aujourd’hui il serait question de s’ouvrir la tête pour réparer nos conneries : quand on laisse faire les choses, on en est responsable.
      Alors, attendre le loup blanc, c’est pas non plus mon truc ! À défaut faire avec ce que l’on a, oui ! puisqu’on ne peut pas faire tout en même temps !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 08:34

      @alinea
      Si l’ UPR ne vous convient pas, allez voir du côté du PRCF, il fait circuler une pétition pour un referendum sur la sortie de l’ UE...


    • @Fifi Brind_acier

      TOUSENSEMBLE  : ce n’est pas le cas de la « seule » cfdt qui est un syndicat de « jaunes » (vendus)

      on se rappelle NOTAT qui a eu un gros chèque du MEDEF qui avec a acheté une boite de com travaillant pour...........LE MEDEF ET L’ ELYSEE DE CHIRAC ET SARKO

      LA CFDT SE REPRESENTE ELLE MEME ( et le medef ) dicrètement bien sur

      ILS ONT SIGNE TOUS LES ACCORDS METTANT EN DANGER LES DROITS DU TRAVAILLEUR ( baladur retraite calculée sur le 30 meilleures années au leu des dernières années ) CERTAINS TRAVAILLEURS ONT PERDU 200 EUROS DE RETRAITE !!!!!!!!!!!!!!!! et autres accords chirac sarko et maintenant avec le ps bobo


    • @Fifi Brind_acier

      FIFI arretez de piccoler et un peu de respect pour la FRANCE ET SES TRAVAILLEURS SANS DENTS et aucun pour nos petits magouilleurs politiques ( parole du père JAOUEN qui n’avait aucune estime pour ces REQUINS )

      EXEMPLE la mutuelle a 15euros sans remboursement dentaire et optique concoctée par SARKO FRERE A MEDERIC - MALAKOFF 80% DES TRAVAILLEURS NE L ’ONT PAS PRISE
      CES REQUINS de   PATRONS REFUSAIENT DE DONNER 50 EUROS DEDUITS DES IMPOTS POUR LEUR RICHESSE ET CELLE DES ACTIONNAIRES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • alinea alinea 13 mars 10:28

      @Fifi Brind_acier
      Ce n’est pas que l’UPR ne me plaît pas !! Je le trouve monolithique si bien qu’il me manque des pans !
      Sinon, j’ai signé la pétition du PRCF !


    • Monolecte Monolecte 13 mars 11:18

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
       Oui, la carrière de Notat est édifiante. Je me souviens l’avoir vue signer des trucs vraiment dégueus et m’être dit qu’il allait falloir surveiller sa carrière après le syndicalisme. Effectivement, c’est de ce suivi qu’a commencé à naitre mon dégout des syndicats, mais surtout ma conscience du nouveau réel de corruption de notre pays.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 mars 20:15


      @Monolecte

      Bonjour Agnès

      Je suis heureux de vous lire.... on ne vous voit plus souvent..  Le « bonjour » est pure mondanité - on sait bien que ce jour , comme les autres, ne réglera rien et apportera plus mal et de déceptions que de bien - mais le plaisir de vous lire est bien réel.   Aussi indiscutablement plaisant que peut l’être l’impression de retrouver chez l’autre EXACTEMENT ce que l’on pense soi-même, meme quand ce que l’on pense ne l’est passé

      Cela dit. qu’est-ce qu’on fait avec l’amertume - que je perçois aussi en vous - de voir qu’il n’y a plus rien à faire, qu’on ne peut plus qu’attendre que l’avalanche ait suivi son cours ? On peut - il faut - penser qu’on reconstruira....

      Pierre JC



    • tonimarus45 14 mars 13:11

      @Monolecte--- cherchez sur«  » wiki«  » et regardez toutes les bonnes sinecures dont on benficies les secretaire generaux de ce syndicat«  »«  »collabo«  »«  » et cela ne seraitce que depuis «  »papa chereque«  »(oui il fut lui aussi a la tete de la cfdt) en passant par « notat » et en finissant pour le moment par «  »fiston chereque«  »

      Je me pose une question comment des ouvriers de base ( je ne parle pas des cadres) peuvent ils adherer a ce syndicat ;pour moi c’est un mystere ???? un philosophe en parlant du proletariat qui votait a droite parlait « de fausse conscience politique »« là il ,s »agirait plus tot « de fausse conscience syndicale »" ????

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 16:01

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      Les syndicats français, sauf SUD, sont tous affiliés à la CES, pro traité de Lisbonne et anti referendum en Grèce, plus soumis que ça à l’ UE, tu meurs !
      Quant à leurs financements... , c’est « corruption, dérives et trahisons. »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 16:03

      @tonimarus45
      C’est pareil chez les autres syndicats ! Mais vous refusez de le savoir.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 22:12

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      Ce sont des réformes européennes !
      Toutes les Institutions soutiennent cette réforme du travail, le FMI, l’ OCDE, la BCE, la Commission européenne...., elles soutiennent toutes le MEDEF et le capitalisme dérégulé.


      Là, ils sont bien obligés de faire une loi, pour modifier des textes précédents.
      Mais quand ils le peuvent, les directives passent par ordonnances. Exemple la directive qui permet aux banques de siphonner l’épargne des clients si les banques font faillite :
      ordonnance le 20 août quand tout le monde était en vacances.

    • robert 12 mars 12:19

      C’est foutu, il n’y a plus qu’une option mais elle ne viendra pas bien sûr, observez les mimiques oratoires des politiques « en poste » et vous comprendrez qu’ils ne sont plus que potiches du système, tentant de préserver quelques apparences pour les prochaines nélections. Merci de votre article.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 09:00

        @robert
        ça bouge un peu partout en Europe, et pas qu’un peu ...
         ** La Finlande en a ras le bol de l’ euro, une pétition circule pour en sortir.
        Des 5 pays scandinaves, c’est la seule qui ait adopté l’euro.
        La Finlande était un pays très prospère, on lui applique maintenant un plan d’austérité...Le taux de chômage est plus haut qu’il y a 15 ans.


         ** Referendum au Royaume Uni sur le Brexit

        ** Pétition en Autriche pour sortir de l’ UE, referendum refusé par le Parlement

        **La Suisse retire sa demande d’adhésion à l’ UE.

        ** L’Islande y renonce aussi

        ** En Tchéquie, en cas de Brexit, elle pourrait envisager de sortir aussi

        ** La Pologne ne veut pas des armes nucléaires de l’ OTAN

        Sans parler de tous les pays qui ont remis en place les contrôles aux frontières...

      • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 13:16

        C’est le moment de s’intégrer dans DIEM25


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mars 21:11

          @L’enfoiré
          Le Plan B de Varoufakis. Démocratiser l’ UE..., autant demander aux marchands d’armes US de devenir bouddhistes ...
          Excellent article sur le plan B sur le site des Crises.
          « Varoufakis : que voulons nous faire de l’ Europe ? »


        • L'enfoiré L’enfoiré 15 mars 14:06

          @Fifi Brind_acier salut,


           Je ne vois pas bien le lien avec les bouddhistes et les marchands d’armes.
           Le créateur de Wikileaks fait partie de ce nouveau mouvement.
           Cela me parait beaucoup plus significatif.. 

        • L'enfoiré L’enfoiré 15 mars 14:17

          Vous n’avez pas encore compris que c’est la diversité qui fait progresser et pas les nationalismes qui se retranchent derrière des murs, de langues, de cultures...

          Avec la chanson : Soyons Français ... demeure chaste et pur.
          Les immigrés comme on l’entendait encore hier, coûtent aujourd’hui aux états.
          Mais il faut le voir comme un investissement dans le futur parce qu’un Etat (comme toutes les entreprises humaines) n’a pas les idées courtes qui s’arrêtent à la vie d’un homme.

        • Julien30 Julien30 15 mars 14:30

          @L’enfoiré
          Et vous n’avez pas compris que c’est cette « diversité » que l’on nous vend à longueur de journée qui est en train de tuer la vraie diversité. Le multiculturalisme et le métissage qui vont selon l’idéologie dominante main dans la main dans l’établissement de cette pseudo-diversité imposée ne sont qu’indifférenciation tendant inévitablement à l’uniformisation et donc à la destruction des cultures. Et que c’est principalement, si ce n’est uniquement, le nationalisme qui s’oppose aujourd’hui à ce magma mondialiste en formation en se battant pour faire survivre les patrimoines de chaque culture.


        • L'enfoiré L’enfoiré 15 mars 16:35

          @Julien30,


           Qu’est-ce que la vraie diversité ?

          Un question qui n’est pas anodine et à voir dans l’absolu de blanc ou de noir, mais plutôt comme avec toutes les nuances.
          Il n’y a rien de dominant et il n’y a pas de pseudo-diversité.
          La diversité, c’est la diversité que l’on voit se produire tous les jours dans la nature et tous les êtres vivants, plantes, animaux.
          L’homme n’est qu’un des éléments, sans plus.
          Je connais très bien ce que peut apporter le mondialisme.
          Les risques d’importations ne sont pas nuls.
          Il y a un dilemme et une limite à déterminer.pour qu’elle ne devienne pas invasive et détruisant.
          L’exemple des singes que l’on trouve en Afrique et des lémuriens de Madagascar est assez explicite.
          Est-ce plus clair ?



        • L'enfoiré L’enfoiré 15 mars 16:39

          Si vous lisez « Faux contacts », vous comprendrez là où se trouve l’intérêt et la limite : la situation win-win.


        • Julien30 Julien30 15 mars 18:23

          @L’enfoiré
          Oulala...


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 12 mars 13:27

          In-ter-net

          Ca c’est l’avenir !
          - Un touitte
          - Une heu-signature dans une heu-pétition
          - Un message sur le walle et tous vous amis pagaient joyeusement dans les canaux de discussion.

          Quand dans six mois ils viendront nous expliquer que c’est de notre faute si on est pauvres, ils vont voir la gueule de leur boite de melle.


          • gogoRat gogoRat 12 mars 14:39

            @La Voix De Ton Maître

             ’bis repetita placent’

             Retentons donc cette ’réaction’ :
             
            "Mais les électeurs ne pouvaient-ils pas savoir que les promesses ne sont que des promesses ?!! 
             Est-il bien honnête de refaire sempiternellement mine de croire (avec une crédulité de ballot) que les déceptions récurrentes ne sont qu’un effet de mauvais casting, et que la prochaine fois, les mêmes qui se disent trahis sauront faire le bon choix (qu’ils conseilleront au ’populos’ ignare, inculte, et réputé soit-disant fainéant au point d’aller à la pêche) ?
             
             
             On comprend bien pourquoi personne ne veut se (re-)pencher sur les ressorts profonds du processus de visée démocratique. La maîtrise populaire d’un art renouvelé de cahiers de doléances fait bien trop peur à tous ces braves gens qui, au fond, sans se l’avouer vraiment à eux-mêmes, se voient comme des méritants au-dessus de la moyenne (de la ’masse’) et se satisferont encore longtemps d’une visée aristocratique (pouvoir de celles et ceux qui se croient ’meilleurs’), credo aristocratique déguisé donc en ’démocratie représentative’ .
             
             

             Pourtant, l’art, la technique, qui n’a pu émerger qu’à la sueur du front d’innombrables têtes actives et pas creuses, n’est pas (que) le fruit d’idéologies nuisibles à la généralisation des contrats de ’travail’ (ie : acceptation d’une subordination en échange d’un salaire ! Belle concrétisation de l’égalité en dignité voulue par notre devise française : ’liberté, égalité, fraternité’ )
             Si vous lisez ceci, j’ose espérer que c’est, quelque part, parce que vous avez constaté que la technique informatique et l’Internet sont susceptibles de vous apporter quelque chose de positif.
             
             

            Ne saurait-on tirer de cette remarque l’idée de perspectives constructives, lorsqu’on la couple à ce constat formulé sous ce lien : mensonge vu par Doctissimo
            ’Le courrier électronique permet de prendre le temps de formuler ses réponses intelligemment pour ne pas avoir à mentir’ "

            ---
             Les descendants des Francs auraient, maintenant, l’occasion (avant que la fleur ne se fane ou ne soit souillée par la pollution, détruite par les vanités belliqueuses ... avant de jouer son rôle fécond) de tirer parti des succès accumulés par les millénaires artistiques, culturels et techniques qui nous permettent enfin un loisir propice au ’sapere aude’.
             Pour ne pas davantage se mentir à soi-même qu’on ne saurait se glorifier de savoir mentir à autrui, serait-il cohérent de continuer encore longtemps à cautionner notre actuelle technique obsolète de légitimation d’une délégation d’un pouvoir absolu , sans chercher, au minimum, à en moderniser les principes qui justifieraient cette relative acceptation ?

             Un égal pouvoir politique pour chaque Français et Française, ne nous tombera pas du ciel :
            la mise en branle du remue-méninge exige, de chacun, un minimum d’huile de coude.


          • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 15:38

            @gogoRat,


            « la mise en branle du remue-méninge exige, de chacun, un minimum d’huile de coude. »
            Pas d’accord. 
            Aujourd’hui, ce n’est plus l’huile de coude qui rapporte, mais les idées neuves.
            C’est une affaire de cerveau, de neurones... et rien d’autres.
            Les idées originales qui améliorent la vie, sont d’ailleurs beaucoup plus chères à trouver et à implémenter.


          • gogoRat gogoRat 12 mars 18:08

            @L’enfoiré

            remue-méninges
            (cf wiktionary) : « Travail d’un groupe cherchant à produire le maximum d’idées par la libre association d’idées, la spontanéité des suggestions et l’interdiction de critiquer les idées énoncées par les participants. »


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mars 21:15

            @gogoRat
            Je n’ai pas le souvenir d’avoir délégué quelque pouvoir que ce soit, à Junker, Merkel, Draghi , Erdogan, Obama ou Lagarde ?


          • L'enfoiré L’enfoiré 15 mars 14:11

            @gogoRat,


             Très juste, mais ce n’est pas du tout de l’huile de coude....
             C’est peut-être de l’intelligence dans le tibia.... smiley

          • Anthrax 12 mars 13:54

            Excellent papier ! C’est rare d’en trouver de ce niveau d’écriture et d’analyse et d’humour sur ce site qui rassemble surtout des adeptes du copier-coller de wiki ou des collectionneurs de blogs complotistes. Bravo ! Same player shoot again !


            • Algunet 12 mars 15:23

              3ème degré ???

               smiley

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 mars 15:58

                Vous ne m’apprenez rien car je vous ai toujours expliqué plus et mieux, ne vous ai pas compris depuis longtemps et essayé de vous aider ? : Sachez qu’ un échec est à la fois difficile à expliquer et plus encore difficile à y remedier ! 


                Peu de Français comprennent exactement la nature de l’échec global de la France ...
                Combien sont-ils ceux qui veulent apporter les solutions adéquates ... ?

                Commencez par vous libérer du Pendule Gauche-Droite qui s’acharne plus à plaire à Bruxelles qu’à améliorer la condition du peuple français ! 


                • jaja jaja 12 mars 18:57

                  Pas de pessimisme... les bulletins de vote sont arrivés :

                  http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28146


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mars 19:10

                    @jaja
                    Pour atteindre la Commission européenne, il va vous falloir un sacré lance pierres ...


                  • jaja jaja 12 mars 19:18

                    @Fifi Brind_acier

                    C’est bien vrai... mais la commission est un tigre de papier composé de hauts fonctionnaires encravatés... le vrai monstre c’est l’armée professionnelle française, la gendarmerie et les flics... C’est vrai que les pavés ne suffiront pas... mais chaque chose en son temps...
                    Et si vous vous imaginez pouvoir changer quoi que ce soit par les urnes, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil jusqu’au coude !
                    Mais bon pour un simple repli nationaliste à la Asselineau, à condition que la majorité de l’oligarchie capitaliste le veuille c’est jouable...Mais là les prolos n’auront hélas rien à gagner...


                  • BOBW BOBW 12 mars 19:40

                    @Fifi Brind_acier : ou putôt une sacrée guillotine en acier trempé !...


                  • BOBW BOBW 12 mars 19:43

                    @Fifi Brind_acier :ou plutôt une sacrée guillotine en acier trempé !...


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mars 20:48

                    @jaja
                    Si la révolution est imminente, on se demande bien pourquoi des milliers de militants du NPA vous ont quitté ? Sont peut-être à l’ UPR, allez savoir ...


                    Sinon, faute de révolution, votre plan B, c’est quoi ?
                    Attendre jusqu’à la St Glinglin que la Troïka ait détruit tout le modèle social français ??

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 mars 19:05

                    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes... »
                    Ben oui, l’UE & l’euro, c’est ça : une machine sans les peuples, et contre les peuples.


                    La loi Travail - « Bangladesh du futur », ce sont les politiques européennes à appliquer fissa !
                    Macron fait semblant d’en être le génial inventeur, alors qu’on en trouve la liste sans problème sur le site officiel de notre belle Union européenne de la prospérité, de la démocratie, de la paix, du social, toussa, toussa...
                    « Programme national de réforme pour la France 2015. »

                    Et puis, rebelote pour 2015/2016 pour la zone euro : réformes structurelles, marché du travail, réduction des dépenses publiques etc.

                    Page 5 se faufile « la mise en œuvre de la directive sur les banques et les faillites bancaires ». Il s’agit d’autoriser les banques à siphonner l’épargne de leurs clients en cas de faillite. La France, bonne élève, a transposé en droit français, en catimini, par ordonnance, le 20 août dernier, cette directive scélérate.

                    • rocla+ rocla+ 14 mars 13:28

                      @tonimarus45


                      I y a des gros nânes qui font des carrières pieds sous la table , tranquilles 
                      pénards , avantages inclus , et comme des gros ânes qu’ ils sont , une fois retraités , 
                      veulent penser à envisager à éventuellement changer le monde .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès