Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Tribu KA : qui sont-ils ?

Tribu KA : qui sont-ils ?

La tribu KA, responsable de la manifestation antisémite de la rue des rosiers, est une secte néo-païenne créée par Kemi Seba, ancien membre de Nation of islam et du parti kémite. Cet article se fonde principalement sur la biographie de Kemi Seba (Wikipedia), et sur les textes publiés sur le site de la tribu KA, aujourd’hui inaccessible mais dont certaines pages peuvent encore être vues dans le cache Google.

La tribu KA fut créée en décembre 2004 par Stellio Gilles Robert, alias Kemi Seba. Dès son origine, et comme un certain nombre d’organisations politiques extrémistes, celle-ci mêle politique et religion au service de sa cause.

Le fara

Le fara (leader, guide) de la tribu KA, Kemi Seba, est né à Strasbourg sous le nom de Stellio Gilles Robert. Il commence sa carrière d’activiste en militant au sein de la section parisienne de Nation of islam, qu’il quitte au bout de seulement un an. S’intéressant au kémitisme, une religion se revendiquant de l’Egypte ancienne, il effectue un court voyage dans ce pays. Il crée, en 2002, après s’être rebaptisé Kemi Seba (traduction proposée : Etoile noire), le Parti kémite, puis en décembre 2004, la tribu KA, qui remplace le parti.

Une théologie confuse

"La tribu Ka est un ordre composé d’hommes et de femmes kémites. Un ordre, fondé par l’ex porte-parole du défunt Parti kémite "Kemi Seba" et dont le seul et unique objectif est de contribuer à remettre le véritable peuple élu ( kémite de son vrai nom) à sa vraie place ; celle de guide de l’humanité."

Extrait du site de la tribu KA (inaccessible depuis le 29 mai 2006).

La tribu KA (kémiste atonienne) est une secte monothéiste. Le Dieu créateur, Atona, semble être considéré comme un simple démiurge ; il est en effet qualifié par la secte de grand alchimiste. La "religion" kémiste atonienne se définit principalement par son opposition aux grandes religions du livre, à vocation universelle. La tribu KA se définit comme une secte initiatique ne s’adressant qu’à une élite de la communauté africaine, celle-ci étant considérée comme largement dégénérée depuis son abandon d’une culture kémite mythologique. Les membres de la secte sont qualifiés de medzatones pour les hommes, et d’asets pour les femmes.

Mais une doctrine politique on ne peut plus claire...

La tribu KA est le représentant français le plus virulent du suprémacisme noir. Son programme est des plus simples :

"Nous revendiquons le fait qu’en tant que kémites chaque morceau de cette planète nous appartient, car à une époque où le leucoderme marchait encore à quatre pattes dans les cavernes, nous étions déjà les rois et les propriétaires de ce globe. Par conséquent, nous rejetons l’intégration et proclamons notre droit à reprendre toutes nos possessions."

Cet extrait du site de la tribu KA se passe de commentaires. Le lecteur relèvera simplement la caractérisation de leucoderme pour désigner les Caucasiens. La substantification de l’adjectif leucoderme fait de la couleur de peau un critère primordial de distinction. A cela s’ajoute le fait que ce terme est utilisé comme s’il désignait une espèce animale.

Pour aboutir à cet objectif de domination mondiale et d’émergence d’un nouvel homme noir, KEMITE de son vrai nom, enfin débarrassé de toutes ses impuretés (sic), la tribu compte sur la propagande des medzatones, endoctrinés lors des assemblées kémites, mais aussi sur la manipulation des enfants via l’école d’Hor, dont le propos est d’assurer le soutien scolaire et la kémitisation des plus jeunes. Ces méthodes légales sont, d’après les membres de la secte, secondées par des "méthodes" qui ne le sont pas et sur lesquelles ils refusent de s’étendre.

Toutes les activités de la secte sont par ailleurs interdites aux blancs, juifs, asiatiques, etc. Le métissage, considéré comme facteur d’un affaiblissement de la race supérieure kémite, est condamné.

Enfin la secte justifie en ces termes une répression impitoyable, si elle parvenait au pouvoir :

"Nous ajoutons en outre que selon la logique de Maât (droiture, vérité, justice, intégrité avec soi-même) la TRIBU KA se donne pour devoir d’être implacable à l’égard de toute pensée, dogme ou croyance d’essence antikémite."

La tribu KA pousse si loin les limites du ridicule que l’on ne peut la considérer comme une réelle menace pour la démocratie. En revanche, sa violence pourrait la rendre source de multiples débordements, pour peu que sa cause soit médiatisée, comme cela se produit depuis la "promenade d’intimidation" de dimanche. On remarquera la proche parenté idéologique avec les groupes néo-nazis les plus extrêmes, en particulier en ce qui concerne le rejet des religions du livre, trop universelles pour être adaptées à une thèse raciste, et la "redécouverte" d’une religion originelle du peuple supérieur (kémitisme ou paganisme germanique), ciment d’une mythologie fondatrice.

Comme ces groupes, si la tribu KA ne présente pas un danger pour la république, ils peuvent en présenter un pour les individus. La plus grande vigilance s’impose donc.


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (285 votes)




Réagissez à l'article

269 réactions à cet article    


  • (---.---.56.191) 31 mai 2006 10:12

    « La LDJ et le Bétar nous ont ouvertement invités »

    NOUVELOBS ... 30.05.06 | 15:11

    par Kémi séba, leader de la Tribu KA

    Quelle est votre version des faits concernant votre opération de dimanche dernier rue des Rosiers ?

    Notre version est simple : nous nous sommes déplacés, non pour faire une « chasse aux juifs » comme on peut l’entendre aujourd’hui, mais pour chercher les responsables de groupes extrémistes qui se sont rendus coupables de ratonnades à l’encontre de noirs lors de la manifestation à la mémoire d’Ilan Halimi. Nous savions que ces personnes se trouvaient rue des Rosiers et nous nous sommes déplacés comme des hommes, sans armes, pour demander des comptes et que justice soit faite pour les noirs qui ont été frappés et dont les agresseurs semblent bénéficier d’une totale impunité dans ce pays. J’affirme qu’il n’y a eu aucun slogan antisémite scandé et qu’aucun de nous n’était armé. Ce que d’ailleurs a confirmé la police qui nous a contrôlés. Je pense que l’on peut également faire confiance aux Renseignement généraux qui étaient très largement présents ce jour là, en civil, et qui auraient pu très bien nous interpeller.

    Nous nous sommes rendus rue des Rosiers simplement pour demander des comptes à la LDJ et au Bétar, deux organisations extrémistes qui poignardent et tabassent des noirs sans qu’il n’y ait aucune réaction de la part des pouvoirs publics.

    Que s’est-il passé exactement lors de la manifestation pour Ilan Halimi ? Votre opération de dimanche intervient après une précédente action au cours de laquelle vous vous étiez rendus dans une salle de sport afin d’y trouver des membres de la LDJ et du Bétar. La LDJ vous avait répondu dans un communiqué intitulé « Blanc de peur ! ». Ne craignez-vous pas d’envenimer les choses en leur répondant ?

    Lors de ce défilé [pour Ilan Halimi, ndlr] des membres de la LDJ et du Bétar s’en sont sauvagement pris à tout ce qui n’était pas juif. Et donc, en ce qui nous concerne, à des noirs. Il était de notre devoir de leur faire comprendre qu’on ne peut pas toucher un noir impunément. Après notre première action dans leur salle d’entraînement, nous avons effectivement reçus des appels de personnes se présentant comme membres de la LDJ et du Bétar. Ces personnes nous ont ouvertement invités à venir rue des Rosiers, nous affirmant qu’elles seraient là, prêtes à nous recevoir. Tout le monde connaît les agissements de ces groupes dont la liste des exactions ne tiendrait pas dans une encyclopédie. Mais personne n’intervient. Nous ne sommes plus des sous-hommes et je ne crois pas que répondre à ce type de personnes soit agir en provocateur. Nous nous sommes déplacés les mains nues, simplement en hommes, et pas en lâches.

    Nicolas Sarkozy entend demander la fermeture de votre ... qui dès aujourd’hui n’est plus disponible, l’accusant de propager un message antisémite. Qu’en est-il exactement ?

    Notre ... a été fermé sur ordre de Nicolas Sarkozy sans aucune justification ni avertissement alors que ceux de la LDJ et du Bétar continuent encore aujourd’hui de diffuser leurs messages. On se croirait en URSS ou en Afrique du Sud ! Concernant les accusations d’antisémitisme, si c’est être antisémite que de pointer certaines parties d’une religion qui ont servi de justification à l’oppression d’un peuple, alors oui, nous le sommes. En l’occurrence, dans la torah, il y a des passages, par ailleurs repris par la religion catholique, sur la « malédiction de Cham », le fils de Noé puni par Dieu, qui ont permis d’asseoir l’esclavage. C’est tout ce que nous disons et je ne vois pas ce qu’il y a là d’antisémite. Mais je pense que toute cette affaire est, au fond, une extraordinaire occasion pour nous d’exposer nos idées sur la place publique. Ceux qui nous accusent vont rapidement se rendre compte qu’ils sont face à des gens qui ont étudié leur histoire et qui savent de quoi ils parlent. Ces personnes nous offrent une extraordinaire tribune et ceux qui nous ont calomniés vont devoir payer. J’espère que tous les journalistes qui ont affirmé que nous avions proféré des menaces antisémites ont de bons avocats car nous comptons bien les attaquer pour diffamation.


    • (---.---.26.78) 31 mai 2006 10:58

      site pour le mot manquant. je ne sais pas d’où vient la coquille !


    • acme (---.---.69.148) 12 juillet 2006 10:53

      Comme d’habitude...les mêmes mots et malheureusement les mêmes morts...à 95% palestiniens. les mêmes positions qui font que la Palestine aujourd’hui est le seul pays occupé du monde...je veux bien vous croire si seulement je ressentais un peu de sincérité dans votre communauté...que faites vous contre le régime israélien qui chassent les palestiniens de leur terre et les confisquent pour construire des colonies, qui profite de sa force militaire et médiatique en occident pour piller l’eau, affamer un peuple, pousser la jeunesse palestinienne au suicide via attentat ou à la drogue et au desepoir....savez vous qu’à gaza ils sont entassés à plus de 700 personnes par km² ce qui fait la densité de population la plus importante du monde ? gaza aujourd’hui autant qu’hier rassemble à une prison à toit ouvert dans laquelle on peut pas circuler car soit il faut attendre des dizaines d’heures (voir des jours..) aux check points israélien, soit les soldats peuvent fermer la circulation à leur guise, soit on vous tire dessus, soit il y a plus d’essence car Israël a fermé les robinets...bref, on compte pas les nombres des femmes qui accouchent aux barrages israéliens car on leur interdit le passage et les malades qui y sont morts car ils n’ont pu accéder aux soins...tout ça pour faire une dizaine de km qu’un colon juif peut faire en 10 min sans le moindre problème. Le régime israélien est PIRE que celui de Pretoria dans ces heures les plus sombres. Les Palestiniens souffrent beaucoup plus que les noirs et rêveraient même « d’accéder » au niveau de citoyen 2eme catégorie....tout simplement car ils n’ont AUCUN droit et pour cause...ils appartiennent au peuple qui a été vaincu et déporté. Et vous donc mes chers compatriotes juifs que faites vous pour protester contre cette injustice faites par vos pairs... ? quand j’étais plus jeune j’allais manifester et je participais au meetings et concerts qui dénonçaient le régime raciste d’Apartheid en Afrique du Sud. Je suis un blanc mais ce n’était sûrement pas une raison pour me solidariser aveuglement avec des gens qui rabaissaient des noirs dans leur pays au nom de la « préférence blanche ». je constate malheureusement que les seuls concerts organisés par la communauté juive en France sont pour soutenir le soldat et l’armée israélienne !!!! Des concerts où vos stars comme Bruel et Arthur y participent activement !!!!! Où sont les actes de justice de compassion et de tolérance ???????, ça fait longtemps que j’ai compris que les mots de tolérance que vous « surproduisez » sont surtout destinés à la communauté internationales et ceux là dans le but de continuer à profiter de sa bienveillante indifférence....par contre l’analyse des actes me permettent malheureusement de constater que vous confondez la paix et la pacification.


    • Tristan (---.---.136.68) 26 juillet 2006 15:25

      1. Total Hors Sujet. 2. Tu vouvoies qui ? Tu parles dans le vide ? Redescends sur terre, l’ami.


    • (---.---.56.191) 31 mai 2006 10:15

      je n’ai pas encore écouté cette interview, mais je la propose :

      http://depositfiles.com/en/files/80022/Dieudonn_-Tribu_Ka-La_Tribu_Ka.html


      • (---.---.112.105) 31 mai 2006 19:18

        T’es gonflé toi !


      • Daniel Milan (---.---.168.116) 31 mai 2006 10:21

        Leur théorie, qui n’est pas mienne, -je suis blanc-ne me dérange pas. Je ne vois pas pourquoi, le Marais, leur serait interdit et que leur visite serait interprétée comme une agression antisémite. Je crois plutôt qu’ils sont victimes du racisme de certains, qui pensent que les noirs ne doivent pas venir dans leur quartier ! S’il y a des associations à dissoudre, qu’on commence par dissoudre les milices racistes sionistes qui font la loi et qui commettent des exactions et des ratonnades en toute impunité depuis des années : agressions physiques, menaces, saccages de librairies etc


        • Marie Pierre (---.---.1.49) 31 mai 2006 10:41

          La tribu Ka est une secte qui prône exactement les mêmes idées que le nazisme, supériorité, interdiction aux blancs, chrétiens, juifs et même métis d’y adhérer. Ils ne sont pas victimes du racisme de certains, mais prônent le racisme comme élément fédérateur de leur groupuscule. Elle doit être interdite comme tout groupuscule nazillon. Je dis cela sans racisme, puisque je pense la même chose pour les flamands d’extrême droite.

          D’autres adorateurs d’Aton qui ne sont pas dans cette mouvance, acceptent tout le monde. Bienvenu chez le dieu soleil !!! Site sur la spiritualité kamitique de la période dite « Amarnienne », à l’origine du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam.


        • (---.---.26.78) 31 mai 2006 10:50

          ouiai ouai

          La Ligue de défense juive (LDJ), constituée en octobre 2000 en France, interdite en Israël, est sans doute l’une des seules milices tolérées en France. Le Bétar, organisation violente pro-israélienne, a également fait parler de lui au cours des trois dernières années. Devant l’impunité dont semblent jouir ces deux organisations, l’Observatoire du communautarisme a jugé utile de publier la liste des principales actions violentes qui leur sont imputées. La loi républicaine, rappelons-le, commande de dissoudre les milices privées. Principales actions et agressions imputées

          La liste des actions qui suit est fondée sur une série d’articles de presse, de dépêches d’agences et de communiqués d’organisations. En l’absence de condamnations judiciaires, rappelons que la présomption d’innocence doit prévaloir.

          - 26 mars 2002 Une centaine de personnes, selon la police, ont manifesté à l’appel de la Ligue de défense juive, devant le siège de l’Agence France-Presse à Paris, accusant l’agence de « désinformation » dans la couverture du conflit israélo-palestinien, a rapporté l’AFP. La Ligue de défense juive a estimé que « l’AFP est la source principale de la désinformation en France ». Le « prix Goebbels de la désinformation » a été remis par un collectif d’organisations à l’Agence France Presse (AFP) et au journaliste de France 2 en charge du conflit israélo-palestinien, Charles Enderlin.

          - 7 avril 2002 Lors de la manifestation du CRIF « contre le terrorisme et l’antisémitisme avec Israël pour la paix et sa sécurité », qui a rassemblé plus de 50 000 personnes à Paris selon les forces de l’ordre, un commissaire de police a été grièvement blessé à l’arme blanche. L’auteur présumé serait un extrémiste pro-israélien du Bétar, selon diverses sources. Le ministre de l’Intérieur, Daniel Vaillant a réaffirmé son « entier soutien aux forces de police qui ont la délicate mission d’assurer la paix publique ». Un cameraman de la télévision espagnole Antena 3 a également été passé à tabac. Un manifestant a été plus légèrement atteint d’un coup de couteau à Marseille où 10.000 personnes ont défilé. Dix personnes ont été interpellées mais seul un activiste nommé William Bénichou a été condamné à quatre mois de prison dont deux avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve avec obligation de soins psychiatriques et interdiction de détenir une arme. Il était jugé en comparution immédiate, mardi 9 avril 2002, devant la 23e chambre du tribunal de grande instance de Paris, pour port d’arme prohibé. L’auteur présumé de l’agression contre le commissaire de police n’a pas été arrêté.

          - 30 septembre 2003 Des témoins du procès d’Alexandre Attali, gestionnaire du site amisrhaelai.org qui appelait au tabassage des juifs critiques du gouvernement israélien - en particulier MM. Brauman et Warschawski - ont été menacés dans l’enceinte même du tribunal de Paris par des membres présumés de la LDJ, selon plusieurs témoignages. La 17ème chambre a condamné Alexandre Attali à une peine de 4 mois d’emprisonnement assortie du sursis pour provocation à caractère raciste à la discrimination, la haine ou la violence. Il est en outre condamné, en plus des dommages et intérêts, à payer la publication dans le journal Le Monde d’un communiqué faisant état de cette condamnation.

          - 7 octobre 2003 Au cours d’une manifestation encadrée par des organisations pro-israéliennes devant le siège de la délégation palestinienne en France à Paris, des membres présumés de la LDJ et du Bétar ont attaqué des militants pro-palestiniens et des militants d’organisation juives pacifistes. Un membre du mouvement sioniste d’extrême-droite Bétar, Joseph Ayache, a agressé un militant d’origine palestinienne. Il a depuis été condamné en août 2004 à 4 mois de prison ferme par la 24ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris, pour agression à caractère raciste.

          - 13 novembre 2003 Le président du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) Mouloud Aounit a été agressé à l’institut du Val Mandé (Saint Mandé, Val de Marne). Avant de pénétrer dans la salle, et en dehors de l’enceinte, des individus casqués l’ont insulté et lui ont craché dessus, avant de lui asséner deux coups de poing. Mouloud Aounit a depuis porté plainte. Le MRAP a déclaré qu’il s’agissait probablement de membres de la LDJ, mais sans en apporter la preuve.

          - 30 décembre 2003 Des étudiants d’une association d’extrême-gauche de Nanterre (l’AGEN), connue pour ses positions antisionistes radicales, ont été violemment agressés le mardi 30 décembre 2003 à l’intérieur même du tribunal administratif de Paris par des membres présumés de la LDJ. La 10e chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné, jeudi 16 septembre 2004, Anthony Attal à 10 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve. Il avait été reconnu par les quatre étudiants victimes comme co-auteur de l’agression. Un étudiant d’origine palestinienne avait été gravement blessé à l’oeil droit. Anthony Attal était défendu par maître Gilles-William Goldnadel http://www.communautarisme.net/inde.... En outre, Anthony Attal devra verser aux quatre parties civiles des sommes s’élevant de 1.300 à 3.000 euros.

          - 28 septembre 2004 Un groupe composé de 20 à 30 « jeunes » ont attaqué la librairie Au Pays de Cocagne, rue Vieille du Temple à Paris, où le polémiste Alain Soral participait à une séance de dédicaces. Ces jeunes, appartenant selon toute vraisemblance à la Ligue de Défense Juive (LDJ) ou au Bétar, ont mis à sac la librairie après avoir brisé sa vitrine, et agressé les personnes venues se faire dédicacer un livre, faisant six blessés légers. Une plainte a été déposée. Au jour du 5 octobre 2004, aucune interpellation n’a eu lieu. L’agression a été condamnée par le Maire de Paris, Bertrand Delanöe. Voir la vidéo de l’agression sur le site oumma.com http://www.oumma.com/article.php3?i... et le contexte de l’affaire dans les mini-brèves des 29 et 24/09/2004 http://www.communautarisme.net/inde...

          - 2 mars 2005 4 individus membres ou sympathisants de la LDJ agressent l’humoriste Dieudonné lors de sa tournée en Martinique. A propos de la Ligue de défense juive

          Constituée en France en octobre 2000, revendiquant entre 500 et 1000 membres, la LDJ ne compterait en réalité qu’entre 50 et 100 membres actifs.

          La Ligue de défense juive (LDJ) est la filiale française de la Jewish Defense League créée par le rabbin Meir Kahane en 1968. Militant d’extrême droite et chef du mouvement Kach, auteur de déclarations racistes, le rabbin Kahane a été assassiné en novembre 1990 dans un hôtel de New York.

          L’impunité dont bénéficient ses militants radicaux intrigue, d’autant plus que la LDJ est interdite en Israël car considérée comme un mouvement terroriste : pourquoi les différents ministres de l’Intérieur qui se sont succédés depuis sa création n’ont-ils pas pris l’initiative de la dissoudre ? Le gouvernement avait pourtant dissous le groupe d’extrême droite Unité radicale en 2002 en application de la loi du 10 janvier 1936 (Loi sur les groupes de combat et milices privées), après la tentative d’attentat manquée de Maxime Brunerie contre le président de la République Jacques Chirac le 14 juillet 2002. On apprenait même dans l’émission Compléments d’enquête consacrée à l’antisémitisme et diffusée sur France 2 le lundi 20 septembre 2004, que les membres de la LDJ s’entraînaient dans un bâtiment officiel à Paris, où ils suivaient des cours de krav maga, l’art martial de l’armée israélienne, avec la bénédiction des services de police !

          En France, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) et la Ligue des droits de l’homme (LDH) réclament la dissolution de la Ligue de défense juive et du Bétar.

          Aux Etats-Unis, en tout cas, le Département d’Etat n’a pas d’hésitation puisqu’il place le Kahane Chai (Kach), qui inspire l’idéologie de la Ligue de défense juive, sur la liste des organisations terroristes étrangères (Foreign Terrorist Organizations List http://www.state.gov/s/ct/rls/fs/20...), au même titre qu’Al Quaida ou l’ETA. A propos du Bétar

          Le Bétar est lui un mouvement plus ancien -fondé en 1929 par Vladimir Jabotinsky, le père du sionisme « révisionniste » - qui se définit lui-même comme « un mouvement de jeunesse juif, s’adressant aux jeunes de 8 à 18 ans. Il donne aux jeunes Juifs de France une éducation sioniste ». Proche du parti israélien de droite Likoud, le Bétar possède son organisation en milieu étudiant depuis 1985, le Tagar. Tous les membres du Tagar sont censés suivre un entraînement à l’autodéfense.

          Le Bétar et le Tagar éditent une revue trimestrielle, Altalena.

          D’après des sources journalistiques, une « porosité » existerait entre les militants du Bétar et de la LDJ, certains militants du Bétar rejoignant ceux de la LDJ, considérée comme plus « radicale ». Ressources diverses

          - Loi du 10 janvier 1936 (Loi sur les groupes de combat et milices privées) : Lire en ligne sur le site Legifrance http://www.legifrance.gouv.fr/texte...

          - Emission Compléments d’enquête consacrée à l’antisémitisme, « La communauté retranchée », un reportage de Joël Bruandet et Guillaume Michel, France 2, lundi 20 septembre 2004

          - Emission 90 minutes, Canal +, 7 avril 2003

          - « La nébuleuse LDJ », Benjamin Cohen, revue Tohu Bohu, numéro 4, Union des Etudiants Juifs de France, juillet-août 2003. Lire en ligne http://www.uejf.org/tohubohu/dossie...

          - « La Ligue de Défense Juive : une milice d’auto-défense et d’extrême droite qui devrait être interdite en France », Jean-Yves Camus, Proche-orient.info, 4 mars 2004

          - « Un noyau de 500 extrémistes pro-israéliens », Libération, 9 avril 2002. Lire en ligne http://membres.lycos.fr/boycottisra...

          - « La manif’ de soutien à Israël dérape à Paris », RTL, 8 avril 2002. Lire en ligne http://www.col.fr/judeotheque/archi...

          - A propos de Vladimir Jabotinsky, lire l’article de Dominique Vidal « Aux origines de la pensée de M. Nétanyahou » http://www.monde-diplomatique.fr/19..., paru dans Le Monde diplomatique, novembre 1996

          - Site internet de la Ligue de défense juive : http://www.liguededefensejuive.com

          - Site internet du Bétar de France : http://www.betarfrance.org

          - Site internet du Tagar de France : http://www.tagarfrance.org

          05/10/2004

          Cet article est paru sur le site communautarisme.net le 5 octobre 2004 (et mis à jour ensuite) sous le titre : « Extrémisme pro-israélien : les principaux faits imputés ». Quelques passages ont été mis en gras pour faire ressortir plus clairement l’aspect « terrorisme ».

          source : http://www.communautarisme.net/Extr...


        • Marsupilami (---.---.168.125) 31 mai 2006 11:37

          Ouaf !

          Belle énumération unilatérale et néanmoins nécessaire.

          L’expression « le polémiste Alain Soral » est en-dessous de la réalité. Ce type est un dangereux extrémiste antisémite qui fricote avec Dieudonné et les islamistes. Lire son interview sur Oumma.com et ici.

          Houba houba grrr...


        • stephben (---.---.200.81) 31 mai 2006 19:51

          tu as gagner le droit de te moucher


        • stephben (---.---.200.81) 31 mai 2006 20:14

          vive la tribu kaka !


        • Le Moralisateur Masqué (---.---.47.47) 1er juin 2006 08:40

          Loin de moi l’idée de dire amen à tout ce que disent Soral et Dieudonné, mais pourrais-tu m’éclairer sur ce qui te fait PENSER qu’ils sont antisémites ? J’ai beau chercher depuis un an je ne trouve pas...


        • Marie Pierre (---.---.40.63) 1er juin 2006 09:31

          Au moralisateur,voici une déclaration de Kemi Seba "Atona Ankh Pa Neter Wa Nan Ky Hury Tep Ef Inedj her tjen à vous mes frères et soeurs Kémites, et salutations à nos pires ennemis, qu’ils soient Juifs, Arabes ou autres."

          Si ce n’est pas antisémite !


        • Daniel Milan (---.---.162.146) 1er juin 2006 10:03

          Qu’on interdise d’abord, les milices racistes sionistes terroristes, qui commettent des exactions en toute impunité : agressions physiques, menaces de mort, saccages de librairies, pressions etc Je ne vois non plus pourquoi des noirs ou autres, ne pourraient pas visiter le Marais. Je relève que la « Tribu KA » est victime du racisme d’Etat, que certains ont tous les droits contre les autres, en violation des princpes fondateurs de la République !


        • Fabrice (---.---.12.128) 4 juin 2006 22:40

          Prétendre que la visite de la tribu k dans le quartier du Marais fut une simple promenade ne peut que susciter le rire ! Lorsque l’on connaît leur idéologie on comprend aisément les motivations qui les conduisirent à mener cette expédition. Certes, ce groupuscule restera minoritaire (quel est la personne un tant soit peu sensée qui pourrait adhérer à leur discours fachisant ? L’aberration de leur idéologie ne mérite même pas qu’on s’y attarde) mais sa présence représente une miasme putride susceptible d’infecter certaines consciences faibles et désœuvrées.


        • eba (---.---.84.10) 15 juin 2006 11:38

          absolument d’accord avec toi !!! je ne comprend pas pourquoi que les autoritées françaises ont peurs des juifs ????

          de plus, les juifs de france ce ralient avec Devilliers, ce qui montrent leurs pensées facho....

          mais bon , d’apres le constat , il y a plus en plus de personnes anti semites....aller comprendre


        • eba (---.---.84.10) 15 juin 2006 11:42

          soral et dieudo sont de véritable personnes à grand tallent contrairement à semoune ou d’autre merde de ce type..

          si vous les aimer pas, n’aller pas les voirs ...d’ailleurs ils ont gagnés tout leurs procé...qui est dans le faux , les juges ou les juifs !!


        • Tristan (---.---.136.68) 26 juillet 2006 15:29

          labanlieusexprime avance caché. Elle soutient la tribu K et Dieudo ainsi que tous les sites islamistes radicaux. Le commentaire parle de la LDJ, comme toujours, c’est hors-sujet. On parle de la tribu ka là. Z’avez pas lu ?


        • Daniel Milan (---.---.168.116) 31 mai 2006 10:31

          Oui, c’est vrai, mais je crois que le commissaire a retiré sa plainte. Sans commentaire !!


          • Daniel Milan (---.---.168.116) 31 mai 2006 12:58

            Tu sais pas que maintenant je suis à la tête de la Tribu Ka !!!


          • (---.---.216.178) 31 mai 2006 22:33

            Effectivement cela ne nous étonne pas vu la teneur de vos post.


          • (---.---.26.78) 31 mai 2006 10:35

            mardi 7 mars 2006 (02h15) : Agression au salon du livre des droits de l’Homme 10 commentaire(s). COMMUNIQUE DE LA LDH FEDERATION DE PARIS

            Le Salon du Livre des droits de l’Homme qui rassemblait des écrivains, des associations, des revues à l’Espace des Blancs Manteaux (Paris IV°) a été perturbé par l’intrusion d’un groupe d’une vingtaine de personnes se revendiquant de la Ligue de Défense Juive (LDJ) le dimanche 26 février au soir peu avant la fermeture du Salon.

            Ces individus, dont certains étaient casqués ou masqués, se sont dirigés vers un stand de l’association France Palestine Solidarité, heureusement inoccupé. Après avoir proféré des menaces, et tenté de perturber la bonne marche du Salon par des comportements agressifs (coup sur une exposition, tracts jetés à terre) les perturbateurs qui ont blessé un militant de la Ligue des droits de l’Homme ont du être repoussés à l’extérieur par les organisateurs.

            La Fédération de Paris de la LDH, qui organisait ce salon, condamne fermement cette agression.

            La Fédération de Paris de la LDH dénonce ce recours à la violence : refusant toute intimidation, elle poursuivra son action en faveur de la reconnaissance des droits pour tous et de la paix dans le monde, notamment avec l’AFPS.

            Contact presse : fedeparis@ldh-france.org


            • (---.---.26.78) 31 mai 2006 10:39

              Concernant la LDL source wikipedia

              En 2001, la JDL a été classée comme organisation terroriste par le FBI qui a indiqué sa responsabilité dans plusieurs attentats à la bombe commis entre 1980 et 1989. En décembre 2001, le président de la JDL, Irv Rubin, est arrêté et mis en examen pour avoir projeté des attentats contre une mosquée américaine et un le bureau d’un député américain d’origine libanaise. Il se suicide apparemment en prison avant son procès ; sa famille a porté plainte pour homicide, sans succès. A la suite de cette affaire, la JDL a fait l’objet d’une scission et d’une bataille juridique pour la propriété de son sigle et de son logo. La JDL a été considérée comme une organisation terroriste active pendant deux décennies, selon la base de connaissance américaine TKB [2].


            • Tristan (---.---.136.68) 26 juillet 2006 15:31

              HORS SUJET. SUJET DU BILLET : LA TRIBU KA !


            • tom (---.---.169.34) 31 mai 2006 10:50

              « Notre ... a été fermé sur ordre de Nicolas Sarkozy sans aucune justification ni avertissement alors que ceux de la LDJ et du Bétar continuent encore aujourd’hui de diffuser leurs messages. »

              Grave non ? Tout cela a une drôle d’odeur ne trouvez vous pas ?


              • stephben (---.---.200.81) 31 mai 2006 20:17

                mets du wizard ! ou tes pouces dans tes narines.


              • wieeinstlilimarleen 31 mai 2006 10:50

                Ce qui est amusant, c’est de voir des commentaires dire « oui mais tel groupuscule extrêmiste est dangereux aussi ».

                Et alors ? Parce qu’il existe des néo-nazis, on devrait ne pas se soucier de ceux qui ont les mêmes idées mais qui ne sont pas blancs ? Le « fara » est passé par Nation Of Islam, le groupe dont le leader dit apprécier Adolph Hitler pour son oeuvre, et ce n’est pas significatif ?


                • (---.---.26.78) 31 mai 2006 10:52

                  moi ça ne m’amuse pas. Je serais le premier à leur taper dessus ( tribu KA) s’il s’avère qu’ils ont touché les cheveux d’une seule personne de confession juive.

                  Vous me donnez des fais s’il vous plait ? un article ? une plainte ?


                • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 31 mai 2006 11:18

                  Enrico Matias disait récemment (à propos d’un reporoche qu’on lui avait adressé pour chanter en Arabe) : ’A force de se taper dessus les unes sur les autres, les communautés finiront par mettre leur ennemi commun Le Pen au pouvoir...’

                  Et Dieu (ou Yahvé, ou Allah) sait qu’il a raison...


                • Yassin (---.---.152.115) 28 juin 2006 01:50

                  Enrico macias est une grande référence morale, exit Mandela, Luther King, gandhi et quelques dizaines d’autres petites pointure !


                • Scipion (---.---.63.235) 31 mai 2006 11:51

                  « Que ferions-nous dans ce désert-là ? »

                  Pour une fois, je suis d’accord* avec l’esthète (de l’art) : on n’en rien à foutre ni des uns ni des autres !

                  Qu’on leur fasse cadeau du Stade de France, il paraît qu’il est sous-utilisé !

                  * Ca fait presque peur, je me demande où j’aurais pu me gourer...


                • (---.---.26.78) 31 mai 2006 11:55

                  ah Tiens, revoilà Scipicon ! smiley


                • zoï (---.---.58.60) 31 mai 2006 15:24

                  Des illuminés s’en prennent à d’autres illuminés. Qu’ils continuent leurs illuminations réciproques : au moins, nous, les « à peu prét normaux », saurons à quoi nous en tenir.


                • zoï (---.---.58.60) 31 mai 2006 15:25

                  Des illuminés s’en prennent à d’autres illuminés. Qu’ils continuent leurs illuminations réciproques : au moins, nous, les « à peu prét normaux », saurons à quoi nous en tenir.


                • Scipion (---.---.63.235) 31 mai 2006 15:58

                  « Je t’incluais pourtant au premier rang. », écrit West, sans préciser si c’est en tant que Nègre ou en tant que Juif, et tout en démontrant que même les meilleurs peuvent se tromper...


                • stephben (---.---.200.81) 31 mai 2006 20:25

                  l’anti-racisme est une forme de racisme dans le sens ou il amalgame tout et n’importe quoi... je le pense vraiment


                • faxtronic (---.---.127.82) 1er juin 2006 10:45

                  Oui un stade, comme en argentine ???


                • (---.---.83.228) 4 juin 2006 23:09

                  Precisement, tout en lisant l’article et les posts, j’écoute une radio argentine qui diffuse des airs folkloriques : ah... l’air pur des Andes.....


                • Marc (---.---.3.134) 31 mai 2006 11:21

                  Attention à tous, de par vos propos, vous apparaissez comme antisémites ...

                  Ceci dit, le Bétar n’a rien à craindre : Fabius a ouvertement dit il y a quelques années que celui-ci est protégé. Maintenant à vous de voir.

                  Autre petite chose, le Bétar a provoqué il y a de nombreuses années de cela la mort d’une vieille dame. Mais qui l’aurait pleuré en fait, celle-ci se trouvait dans une conférence sur Saint Loup .. tenu par des gens de l’extrême droite. Mais bon, ca c’est une autre histoire, les nationalistes ne mérite que la mort me direz vous ?

                  Bref, je me marre ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Damien Vidal

Damien Vidal
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès